Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 for a moment at least be smile on someone else's face (skye)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 14421 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : kj apa et je crédite : celle qui a peur des ours aka linda ou florescentia.

MessageSujet: for a moment at least be smile on someone else's face (skye)   Dim 6 Mar - 20:53


skye and lloyd
Dans ta chambre, tu ne peux t'empêcher de penser à la semaine qui vient de se passer, avec Noreen. Vous voilà à présent dans un hôtel de Puerto Rico, cinq étoiles sur le papier, qui promet monts et merveilles, un séjour inoubliable dans les Caraïbes. Des vacances méritées pour vous deux. Dans ta tête cependant, dans un coin, tu gardes encore de l'amertume pour quelqu'un en particulier. Tu ne la pensais pas capable d'une chose pareille. Elle l'avait pourtant fait. Tu chasses son visage aussi vite qu'il est apparu et tu te mets à fouiller ton sac, à la recherche de quelques affaires pouvant servir pour la soirée prévue ce soir. Une soirée d'accueil pour les nouveaux arrivants et les springbreakers. En effet, l'hôtel accueille le temps du spring break les étudiants de Columbia. Tu avais d'abord refusé d'y aller quand Noreen t'avait annoncé votre prochaine destination, les bruits couraient que le spring break aurait lieu là et il y avait de fortes chances d'y croiser la personne que tu voulais absolument éviter. Mais à force de persuasion, Noreen avait obtenu gain de cause, à la seule condition que tu partageais une chambre avec elle. Ce qu'elle a évidemment accepté. Après t'être reposé un peu dans la chambre plutôt que d'accompagner Noreen faire une visite des lieux, tu te diriges vers la salle de bains pour en ressortir quinze minutes plus tard, habillé et parfumé. Noreen était sans doute quelque part en train de boire un verre après la visite, elle rêvait d'un cocktail, tu ne sais plus le nom alors qu'elle te l'a dit dans l'avion ce matin. Bref, elle saura à son retour que tu es parti pour la soirée de bienvenue, elle te connaît suffisamment bien pour t'imaginer là-bas. Une fois que tu as fait ton entrée, tu espères au fond de toi ne pas voir une tête familière. Tu n'as pas envie qu'on vienne te poser des questions, sur le pourquoi du comment de ta rupture. Finalement, c'est plus fort que toi, au lieu de te mêler et de faire connaissance avec de parfaites étrangères, tu t'approches du bar et commandes un sex on the beach. Il y a longtemps que tu n'en avais pas bu, depuis le spring break en Jamaïque l'an dernier pour être précis.

@Skye A. Hansen-Vanderbilt




dimka pechkov ✻ casse toi, j't'ai dit, qu'est-ce qu'il t'faut d'plus ? écoute pov´ conne, j'suis pas quelqu'un d'bien, j'suis pas une belle personne, j'suis une sale bête, une bouteille de gaz dans une cheminée et j'vais finir par t'sauter au visage si tu t'approches trop.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1117 messages et j'ai : 178 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alexandra Daddario et je crédite : golden blood (ava)

MessageSujet: Re: for a moment at least be smile on someone else's face (skye)   Lun 7 Mar - 1:43


for a moment at least be smile on someone else's
SKYE & LLOYD

Toni avait réussi à te convaincre à faire le Spring Break avec. Et puis, il ne t’en avait pas fallu beaucoup malgré les quelques personnes que tu ne souhaitais pas croiser. Tu avais besoin de te changer les idées et de t’éloigner de l’atmosphère étouffante de New York. Porto-Rico semblait être un bon choix. Des cocktails à volonté, une plage de sable fin, une eau turquoise… Ca semblait plutôt mal. Et en même temps ça te rappelait un peu trop fortement Cuba. Ces vacances paradisiaques que tu avais passé avec Leo il y a à peine deux mois. Tu tentais de chasser ses pensées de ta tête. Ce n’était pas le moment de déprimer ou d’y repenser. Tu n’étais pas là pour ça. Tu aurais tout le loisir de te morfondre de retour à New York. Là, tu te préparais pour la soirée. Une sorte de soirée de bienvenue… Tu avais passé une bonne partie de la journée avec Toni, avant d’aller faire un coucou à ta fratrie. Ça te faisait du bien de les voir ici, tous plus décontractés les uns que les autres. Au moins, vous aurez l’occasion de passer un peu de temps ensemble. C’était plutôt rare dernièrement. Tu te regardais une dernière fois dans le miroir : un mini short en jean accompagné d’une chemise un peu grande et transparente qui laissait apparaitre ton maillot de bain. Ca irait très bien. Ta chevelure brune tombait en cascade, légèrement ondulée. Elle ne tarderait pas à s’éclaircir. C’est sans doute l’une des choses que tu adorais quand tu prenais le soleil. T’étais désormais prête. Il ne te fallut pas longtemps pour trouver l’endroit tant il y avait de monde. Tu reconnus trois ou quatre têtes à peine, la plupart étant trop jeunes pour que tu les aies croisé quand tu y étais encore. Peu importe, ce n’était pas plus mal. Alors que t’allais te diriger vers le bar, tu reconnus Lloyd, de dos. Tu te stoppas alors que ton cœur se serrait. Tu te sentais désolée pour lui. Pour toi, pour tout ça. Alors que ce n’était clairement pas de ta faute. Tu étais désolée que ton ami d’enfance passe par là, encore moins à cause de ton petit-ami, ou ex petit-ami… Tout était assez confus. Tu repris ton chemin jusqu’à lui, en glissant ta main sur son épaule. Tu lui souris. Un sourire sincère comme t’en avais rarement fait dernièrement. « Je suis contente de te voir. » Il t’avait dit qu’il sera là, c’était ta présence qui était sans doute la plus surprenante. Tu regardas son cocktail, amusée. « Un sex on the beach ? Sérieusement ? Je t’imaginais avec quelque chose de plus fort. » lanças-tu pour le taquiner. « Comment tu vas ? » repris-tu plus sérieusement, même si tu l’avais déjà vu avec une meilleure tête. Tu interpellas alors le serveur, pour lui un cocktail à base de rhum. Il avait carte blanche, tu voulais juste du rhum.




   Δ. Women like you shouldn't be brutalised by love. You are generations of blood and fire, you are all war. Take your knees from the floor. Don’t look at him. Something violent and brutal and ugly is howling inside of you. Act like it.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 14421 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : kj apa et je crédite : celle qui a peur des ours aka linda ou florescentia.

MessageSujet: Re: for a moment at least be smile on someone else's face (skye)   Lun 7 Mar - 14:54


skye and lloyd
Tu étais en train de siroter tranquillement ton cocktail, à penser à tout et à rien. Tu t'interrogeais sur ta présence ici et sur ce que le spring break pourrait t'apporter. Ça paraît peut-être idiot mais pour la première fois depuis longtemps, t'as l'air d'un paumé, qui ne sait plus quoi faire de sa vie. En fait, tu as perdu tout goût à la vie. Tout te semble amer. Tout te dégoûte plus vite que tu ne le penses, loin d'admettre que tu traverses en ce moment un chagrin d'amour. Tu te consoles du mieux que tu peux en terminant ton sex on the beach. Il t'a paru sans saveur, comme s'il n'avait pas eu l'effet escompté que tu cherchais. Alors que tu allais désespérer de nouveau, tu sens un doux contact sur ton épaule, qui te fait pivoter. Le visage de Skye entre dans ton champ de vision et tu esquisses non sans difficulté un petit sourire. Tu es un peu surpris de la voir là, tu la pensais à New York à fond dans son travail comme elle avait l'habitude de faire. « Moi aussi. » T'es aussi content de la voir. Après Noreen, ça te rassure de savoir que quelqu'un d'autre se préoccupe de toi puisqu'elle te semble soucieuse de ce que tu deviens. Chose tout à fait compréhensible, tu vis une rupture et elle est aussi bien placée que toi pour le savoir, elle-même étant tout aussi concernée dans cette histoire. Mentalement, tu applaudis sa tentative de détendre l'atmosphère en faisant une remarque sur ton cocktail. Tu parviens à sourire cette fois plus facilement, ravi qu'elle t'ait rejoint pour la soirée. « Qu'est-ce que tu proposes ? Hé. » Elle a commandé du rhum. Pourtant elle sait que tu détestes l'alcool tout court quand il y en a trop, en réalité tu le supportes mal, après quelques verres tu ne tiens généralement plus. « Reprends ton rhum, je n'en veux pas. » Tu ne sais pas pourquoi t'es désagréable alors tu n'as pas de raison de l'être. Tu te fais mal, tu penses que l'alcool ne va pas t'aider à te faire sentir mieux. En plus, tu racontes n'importe quoi, tu as peur justement qu'il te transforme en quelqu'un d'autre, que tu oublies ce horrible sentiment qui te poursuit depuis une semaine. Tu ne veux pas arrêter cette souffrance, tu veux la ressentir en temps réel. « Je sais pas si tu te moques de moi, je suis là parce que j'ai suivi une amie, pas pour faire comme les autres là. » Tu désignes les étudiants autour de toi qui sont là pour s'amuser, ils sont chauds pour aborder le spring break comme il se doit et ce, dès le premier jour. Ils n'ont plus rien à perdre, contrairement à toi. « Je suis peut-être au mauvais endroit. Le soleil, tout ça, c'est quand on est heureux, quand on a envie. Non, je n'ai envie de rien de tout ça. » Finalement, t'acceptes de boire le verre de rhum, marre de te sentir malheureux.

@Skye A. Hansen-Vanderbilt




dimka pechkov ✻ casse toi, j't'ai dit, qu'est-ce qu'il t'faut d'plus ? écoute pov´ conne, j'suis pas quelqu'un d'bien, j'suis pas une belle personne, j'suis une sale bête, une bouteille de gaz dans une cheminée et j'vais finir par t'sauter au visage si tu t'approches trop.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1117 messages et j'ai : 178 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alexandra Daddario et je crédite : golden blood (ava)

MessageSujet: Re: for a moment at least be smile on someone else's face (skye)   Mar 8 Mar - 21:58


for a moment at least be smile on someone else's
SKYE & LLOYD

Tu lui souris légèrement lorsqu’il te répondit qu’il était, lui aussi, ravi de te voir. Après tout, Lloyd était sans doute la personne mieux placée pour savoir mais surtout comprendre ce que tu ressentais. Tu n’avais pas besoin de lui expliquer. Il savait. Et plus que tout, il te connaissait depuis tellement d’années, qu’un simple regard aurait suffi à lui faire comprendre la profondeur de cette douleur. Ça ne se limitait pas seulement à cette histoire, à Leo, Juliet… Mais à tout ce que tu avais vécu, à tes fiançailles foirées, aux souvenirs et à la douleur que ça faisait remonter. Tu grimaças lorsque Lloyd te dit qu’il ne voulait pas de ton cocktail. Il devrait. Pas pour se démonter, ça risquerait de mal se finir pour lui. Tu le savais que trop bien. Un moral au plus et trop d’alcool n’était clairement pas le meilleur des mélanges. Mais juste un peu et tu pouvais oublier une partie de tes problèmes. « J’te taquine Lloyd. Un ou deux verres te feront du bien, crois moi. Mais pas dix. » A vrai dire, tu n’étais pas non plus venu pour te démonter la tête comme les trois quarts des étudiants ici présents. Tu étais seulement venue te changer les idées. D’une manière ou d’une autre. Peut-être même te retrouver un peu. « T’es au bon endroit. T’aurais préféré quoi ? Une location miteuse dans un état pluvieux ? » demandas-tu en haussant les sourcils même si tu comprenais son raisonnement. « Ca n’aurait pas plus marcher… Avant que tout ne… dégénère… Enfin c’était déjà pas au beau fixe… » commenças-tu à expliquer en prenant soin de ne pas prononcer son nom sous peine de craquer, « … Je suis retournée à Astoria, où je vivais avec mon père biologique… Crois-moi, mon moral ne s’est pas arrangé. Pas du tout. » expliquas tu alors qu’il venait d’attraper le verre de rhum. Tu le regardais boire, et lorsqu’il eut fini, tu déposas délicatement ta main sur sa joue, comme tu avais pu le faire des années auparavant mais avec une toute autre signification. « Promets moi un truc… » A ton tour tu bus une gorgée de ton cocktail avant de reporter ton regard sur ton ami d’enfance. « Vois ça comme… un pacte. Pas de déprime… Amuse-toi… Je t’assure que si je te vois déprimer, je vais m’y remettre aussi. J’ai déjà du mal à ne pas complètement craquer… » A sa tête tu n’avais pas l’impression qu’il soit franchement convaincu, alors tu ajoutas : « Si tu ne le fais pas pour toi… fais le pour moi… » En général c’était le genre de phrase qui marchait. Enfin, dans les films en tout cas.


@Lloyd Hamilton




   Δ. Women like you shouldn't be brutalised by love. You are generations of blood and fire, you are all war. Take your knees from the floor. Don’t look at him. Something violent and brutal and ugly is howling inside of you. Act like it.
Revenir en haut Aller en bas
 
for a moment at least be smile on someone else's face (skye)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Spring Break-