Flashnews
La nouvelle intrigue est en place, il s'agit d'un Koh Lanta spécial étudiants VS citizens ! Vous pouvez retrouver toutes les informations ici

Vous pouvez aller voir les gagnants des awards ici et poster dans le yearbook




 
NEWSLETTER NUMÉRO 26
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 24
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 [FB] We find strength in our weakness - Mahe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1024 messages et j'ai : 143 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Christopher Mason Brown ♥ et je crédite : avatar, signature, profil par moi

MessageSujet: Re: [FB] We find strength in our weakness - Mahe   Mar 9 Mai - 14:49

- We find strength in our weakness-
Mahe & Mael
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La jeune femme te rappelle que son numéro de téléphone se trouve dans son CV. Tu hoches alors de la tête manquant de frapper ton front avec le revers de ta main. Tu peux être tête en l’air parfois quand bien même tu as lu et relu son dossier afin de savoir si tu la sélectionnes ou pas. Là, après un entretien réussi, tu te sens heureux d’avoir jeté un œil un sa candidature. Tu ne lui accordes pas le boulot parce qu’elle a un quelconque handicap. Toi, tu ne fonctionnes pas de cette façon. La pitié n’existe pas dans ton vocabulaire. Tu crois dur comme fer que tous les individus sont équivaux, il n’y a que la personnalité qui change la donne. Et la sienne est fortement intéressante que tu es soulagé de voir ta fille l’accepter comme baby-sitter. D’ailleurs, elle ne cesse de surprendre à nouveau lorsque ses doigts dessinent un chien et qu’elle tend le papier à ta fille. L’intention semble toucher la petite blonde vu qu’elle l’accepte sans pour autant gémir. Elle ne parle pas, sa voix fluette et enfantine ne se manifeste que lorsqu’elle est contrariée et cela se limite à des grognements insatisfaits. Là, elle est tout bonnement calme surtout quand Mahe s’approche d’elle pour lui donner son calepin et son crayon. Si tu craignais un refus catégorique de sa part, c’est un nouveau sourire imperceptible qui se loge sur ses lèvres. Elle a le regard baissé mais ce n’était pas nouveau. Ta fille n’arrive pas à maintenir un contact visuel avec quiconque. Elle était différente et c’est dans cette différente que tu la trouvais spéciale. Lors que le psycopédiatre l’avait diagnostiqué autiste, tout parent auraient pu être dévastés par la nouvelle mais toi, tu as gardé ton calme et tu as promis de l’aimer et la chérir à sa juste valeur. Tu ne regrettes aucunement de l’avoir adopté non seulement pour rendre service à ta sœur mais parce que ce petit ange a besoin de toi tout comme tu as besoin d’elle. Les yeux brillants, tu comprends que la jeune femme est émue, te donnant presque envie de la prendre dans tes bras. Tu n’en fais rien, te contentant de lui sourire et de hocher la tête lorsqu’elle répond à ta question. D’ailleurs, tu ne t’es pas formalisé à l’absence d’une quelconque réponse, tu as juste compris qu’elles sont dans leur bulle et tu apprécies cela pour jouer les capricieux. « Ah décoration intérieur ! Et j’imagine que tu aimes ce que tu fais ? » Tu n’as pas besoin de l’entendre te le dire, tu l’as déjà deviné seulement avec sa façon d’évoquer ses études. Quand la question te concernant fuse, tu ne t’empêches de pousser un petit rire de ta voix grave et suave à la fois alors que tu passes une main dans tes cheveux, un de tes nombreux tocs. « Et bien je suis étudiant en enseignement primaire. Je voudrais me spécialiser avec les enfants spéciaux, ce qui explique un peu ma capacité à parler avec le langage des signes. » Oui, selon toi, ces enfants, comme ta fille ne sont pas infâmes, ils sont juste particuliers ou différents. Tu ne voudrais pas les démunir d’une quelconque faculté. « Sinon Mahe, si jamais j’ai besoin de toi tard dans la nuit, ça te dérange pas ? Sait-on jamais si tu as quelqu’un dans ta vie. » Tu es peut-être indiscret mais tu ne voudrais pas non plus la déranger si jamais elle est avec son copain.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
The hammers goes up and down hits the nail.
In one single flash I see both shows ; Computer, cigarettes, photograph, pens and pencils.

awaaaaard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 313 messages et j'ai : 141 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Emily Didonato et je crédite : moi-même

MessageSujet: Re: [FB] We find strength in our weakness - Mahe   Jeu 15 Juin - 1:00

J’étais impressionnée par cette rencontre. Je ne connaissais rien de l’autisme, mais cette enfant me donnait réellement très envie d’apprendre, j’avais d’ailleurs déjà en tête de prendre le temps de passer à la bibliothèque universitaire ou tu devrais très certainement trouver de quoi te documenter sur cette maladie. J’aurai bien sûr pu chercher sur internet, mais j’aimais le fait de trouver mes réponses dans un bouquin, posé dans la tranquillité de cette bibliothèque. Quoi qu’il en soit, j’expliquais à Maël ce que j'apprenais dans l’enceinte de Columbia, afin de répondre à sa question. « Je pourrais faire ça à longueur de journée. » C’est un sourire sincère et très franc qui s’était affiché sur mes lèvres alors que je cherchais à connaître ses projets à lui. Après tout, j’avais compris qu’il était lui aussi à Columbia, et vu tout ce que j’avais compris de ce qu’il était capable de faire, j’avais bien du mal à deviner par moi même les études réelles qu’il pouvait suivre, la preuve par cette phrase que je venais de prononcer. Je l’avais d’ailleurs fait rire, et je pouvais comprendre, et en fin de compte lorsqu’il m’offrit sa réponse je ne fus pas réellement étonnée. Je n’avais d’ailleurs pas répondu, me contentant d’un simple sourire montrant très bien ce que je pouvais penser. J’aimais déjà beaucoup la personnalité de ce mec rien qu’en le voyant agir avec sa fille, mais de savoir qu’il voulait être là pour aider tous les autres enfants comme elle, comme moi, me faisait l‘apprécier encore plus. Il profita du silence pour me poser une nouvelle question. Nous ramenant tous deux au sujet premier de cette visite. Mon rôle de baby sitter. « Très sincèrement je ne peux pas te répondre. En règle général je suis dispo, mais on ne sait jamais. N’hésites pas à demander de toute façon, je te répondrais quoi qu’il arrive. » Tout comme moi, il savait très bien ce que pouvait être la vie d’un étudiant, alors tu savais très bien qu’il allait comprendre ce que j’essayais de dire, mais je tenais à ce qu’il sache une chose tout de même. « Mais sache que ta fille deviendra très facilement une priorité à mes yeux. » J’étais curieuse d’en savoir plus sur elle, et elle était très clairement la meilleure personne pour se présenter elle. J’avais compris qu’elle ne prononçait pas réellement de mot, mais je n’entendais pas les mots qui pouvait voler dans l’air qui m’entoure et cela ne m'empêchait pas de communiquer pour autant. Elle et moi, nous allions trouver un moyen, j’en étais certaine.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] We find strength in our weakness - Mahe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Flashback & Flashforward-