Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Kill them with kindness ~ Arianne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 407 messages et j'ai : 312 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Josh Mario John <3 et je crédite : Avatar coco câline , profil et signature par Magma. <3

MessageSujet: Kill them with kindness ~ Arianne   Lun 7 Nov - 16:11


Kill them with kindness
ARIANNE & VLAD

« Oui mère j’irai la voir. » Tu soupires bruyamment en laissant le téléphone cramponné à ton oreille. Ta mère te demande d’aller voir ta petite soeur Arianne et elle a raison. Tu t’entends tellement bien avec Evelyn que des fois tu négliges ton autre frangine. Peut-être à cause des mondes qui vous séparent et surtout vos caractères très différents. Toi tu es le calme incarné, la gentillesse insoupçonnée alors que ta soeur était égocentrique et difficile à vivre. Tu ne l’as jamais compris et peut-être que fatalement, tu n’as jamais essayé. Elle est à new york depuis des années et tu ne l’as vu quelques fois que t’arrives d’ailleurs à compter sur les doigts de ta main. Tu voudrais y remédier ne serait-ce que pour calmer les inquiétudes de ta mère. Tu raccroches le téléphone et passe une main sur le côté rasé de ta tête. A vous voir cote à cote, on aurait dit la belle et la bête. La vérité est que toi tu as un caractère bien plus sympathique que ta soeur. Mais malgré tout, malgré vos différences, tu l’aimes. C’est inné et viscéral aussi. Tu te lèves alors de ton canapé confortable et tu pars dans ta chambre pour te changer. T’avais déjà noté l’adresse d’Arianne qu’Evelyn t’avait communiqué lors de votre dernière rencontre. Tu t’habilles d’une manière très sobre ; jean, t-shirt, bottines montantes et tu sors ensuite de ton petit appartement pour aller chez elle. Tu voudrais lui acheter quelque chose, n’importe quoi pour lui faire plaisir. Mais tu ne connais pas ses gouts, tu ne sais pas ce qu’elle aime et ce qu’elle déteste. Frottant ta barbe, tu optes pour du chocolat. C’est simpliste de ta part mais on dit que tout le monde et spécialement les filles aiment le chocolat. Ta soeur ne serait pas une exception, du moins tu l’espères. Tu ranges ton achat dans le coffre de ta moto et tu montes ensuite sur son dos. Tu suis à la trace les recommandations d’Evelyn pour retrouver où ton autre soeur habite. Arrivé sur place, tu vérifies une nouvelle fois avant d’aller frapper à sa porte. T’ignores si elle est à la maison mais t’es prêt à l’attendre quitte à y passer toute la journée. Heureusement que tes oreilles captent le bruit des pas et une tète blonde t’ouvre la porte. C’est étrange à dire mais parmi toute ta fratrie, Arianne est celle qui te ressemble le plus du moins physiquement. « Arianne. » Un sourire l’accueille et comme ton habitude, tu fais preuve de démonstration. Tu prends ta soeur contre toi, la plaquant contre ton large buste. « Tu vas bien ? Je te dérange pas ? » T’espères avoir une réponse négative car oui, tu voudrais passer du temps avec elle.



God Is Alone, so am i
My blood has learned what fear is. My skin itching insane. My mouth spills with excrement. Eyes burned away ... away. Lick the eyes to make them shine. Peel the peach, cold with time.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 599 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ashley Benson et je crédite : wicked game

MessageSujet: Re: Kill them with kindness ~ Arianne   Mar 27 Déc - 0:27

Kill them with kindness

Une nouvelle journée, une nouvelle envie de rester là à ne rien faire. Pourtant Arianne n’avait pas cédé à la flemme cette fois. Elle a loupé trop de jour au travail, remis trop d’article au lendemain. Elle sait que son job est en jeu et s’il y a bien une chose qu’elle ne veut pas perdre c’est bien ça. Elle sait que si elle perd son travail alors elle se retrouve dépendante, si elle n’a plus ça elle tombe sous son emprise. Elle ne peut pas. Alors ce matin, prise de bonne volonté elle a sauté du lit et s’est habillé convenablement, elle s’est même maquillé avec soin pendant près d’une heure. Sa coiffure aussi avait une allure convenable, chose qui n’était pas arrivée depuis longtemps. Elle n’avait rien à voir avec la fille déprimée qui se terrait chez elle, car elle savait que ça ne servait à rien, elle seule pouvait se tirer de ce mauvais pas, elle seule s’y était fourrée d’ailleurs, à elle de s’en sortir. Pour le moment Lorenzo fait toujours partie de sa vie, elle fait juste avec. Elle sait que pour se débarrasser de lui elle doit reprendre sa vie en main. Alors Arianne a passé sa matinée au boulot, puis elle est rentrée, promettant de terminer ses articles en retard chez elle. Raison pour laquelle un tas de bordel s’étalait sur sa table basse et même sur le sol. Le même vieux feuilleton stupide passait en fond sonore, juste pour avoir un peu de bruit au final car le silence devenait trop pesant pas moment. Elle était perdue dans son boulot quand on sonna. Elle savait que ce ne pouvait être Lorenzo, ce dernier avait les clés. Elle se leva, au fond elle espérait que ce serait Léonie. Alors elle ouvrit la porte. La déception eu vite fait d’être remplacé par la surprise et la joie aussi. Devant elle se tenait Vlad, son grand frère. Elle ne le voyait pas beaucoup aussi le trouver là était une drôle de surprise, une surprise agréable mais déroutante en même temps. Elle se sent prise dans ses bras avec force. Elle grimace, la force de Vlad est impressionnante et son corps garde quelques souvenirs de la dernière colère de Lorenzo. Mais aucune protestation ne sort de sa bouche. Elle finit par murmurer « Salut Vlad » Elle se détache de lui, essayant de ne pas montrer que son épaule s’est mise à la lancer. Elle répond « Nan rentre, je suis sur des articles mais ça peut attendre » Elle referme derrière lui « Je vais bien et toi ? Tu veux un truc à boire ? » Elle vas vers sa cuisine « En tout cas ça fait plaisir de te voir » Elle est sincère, elle n’est pas vraiment proche de lui mais elle l’apprécie tout de même, elle ne sait juste pas comment le montrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 407 messages et j'ai : 312 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Josh Mario John <3 et je crédite : Avatar coco câline , profil et signature par Magma. <3

MessageSujet: Re: Kill them with kindness ~ Arianne   Mar 10 Jan - 17:13


Kill them with kindness
ARIANNE & VLAD

Tu as toujours été tactile. C’est imprimé dans ton caractère, c’est ancré en toi et malgré ta volonté à ne pas exploser de démonstration, tu ne te fais pas prier pour prendre ta soeur contre toi. Sa présence te rassure malgré le fait de ne pas être très proche d’elle. A bien y réfléchir, t’ignores ce qui s’est réellement passé. Si ton départ de la maison familiale avait était la cause de votre manque d’entente ou si cela a toujours été ainsi entre vous. Tu le sais, ta soeur est très différente de toi. Là où tu es très câlin, elle, elle est plus discrète et réservée. Tu ignores tout de sa vie excepté son travail. Quand elle te parle d’articles, tu hoches la tête. Au moins, il y a bien une chose qui ne change pas ; ta soeur a toujours aimé écrire et toi, tu voudrais toujours lire ses articles. Peut-être que finalement, votre entrevue improvisée, pourrait vous rapprocher, qui sait. Tu gardes espoir alors que tu entres dans son appartement. Elle te laisse dans le salon pour se diriger vers la cuisine, te demandant ce que tu voudrais boire. « Un café, ça devrait faire l’affaire. » De là où tu es, tu la regardes s’activer dans le petit espace alors que tu tournes ta tête pour regarder un peu ce qui t’entoure. Son appartement est plutôt sympathique et tu remarques qu’il lui ressemble. Petit avec du caractère. Ou bien c’est toi qui es bien trop grand pour pouvoir évoluer dans un espace aussi restreint. Ses mots te sortent de tes réflexions de dimensions alors qu’un sourire attendri s’immisce sur tes lèvres. « Toi aussi Arianne. » C’est la vérité. A part le fait que ta mère t’avait demandé d’aller lui rendre visite, le fait de la revoir en chair et en os te tranquillise. Tu regrettes juste de n’avoir pas fait ce pas bien avant. Peut-être que cela vous aurait rapproché. Doucement, tu prends place sur un canapé en jetant un coup d’oeil au bordel régnant sur la table basse. Il s’agit de son boulot et tu n’es pas d’une nature discrète. Tu attends qu’elle revienne pour la remercier du café et prendre la parole. « Je me suis dit que depuis qu’on est tous les deux à New York, on a jamais passé du temps ensemble. Je voudrais rattraper le temps perdu. » Voilà ce qui est fait. Tu ornes tes mots d’un petit sourire. « Donc, comment tu vas Arianne ? »




God Is Alone, so am i
My blood has learned what fear is. My skin itching insane. My mouth spills with excrement. Eyes burned away ... away. Lick the eyes to make them shine. Peel the peach, cold with time.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 599 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ashley Benson et je crédite : wicked game

MessageSujet: Re: Kill them with kindness ~ Arianne   Ven 13 Jan - 11:08

Kill them with kindness

Le côté tactile de son frère n’a jamais dérangé Arianne, mais cette fois un peu. Pas qu’il lui fasse peur, Vlad a beau être impressionnant Arianne sait très bien qu’elle ne risque rien auprès de lui. Elle est juste encore meurtrie de la dernière crise de Lorenzo. Et elle ne veut pas que Vlad sente quoi que ce soit, par une manifestation de douleur ou l’aperçut des quelques traces qui lui reste. Mais elle le laisse faire, se trouver dans ses bras est agréable et ça lui manquait. Arianne le fait donc entrer, elle est surprise de cette visite, ça fait tellement de temps qu’ils ne se sont pas vu mais elle ne va pas mentir, elle est heureuse qu’il soit là. Ce ne serait pas elle qui aurait fait le premier pas, autant elle peut être très extravertie et ne pas hésiter à aller vers des inconnus, pour les personnes de sa famille c’est totalement différent, c’est presque comme si elle avait peur d’eux. Elle lui propose un truc à boire tout en faisant un peu de place au milieu de tous les papiers, on n’arrête pas Arianne quand elle écrit et la seconde chose qu’on arrête pas c’est son envahissement de l’espace, finalement c’est bien mieux qu’Arianne soit de nouveau seule ici, avec ses colocataires c’était parfois compliqué.  Elle fait un tas puis vas activer la machine à café « Tu veux du sucre ? » Elle sort un paquet de gâteau en jetant un œil à Vlad qui s’installe sur le canapé. Une fois les tasses prête elle le rejoint lui en donnant une et déposant les gâteaux sur la table basse. Elle en profite pour repousse le papier trônant au sommet de la pile. « Tu as raison, on se comporte comme si on était encore dans des villes distancées par des milliers de kilomètres » Peut être que c’est son départ pour Paris qui avait brisé les liens, Arianne n’en savait rien. Elle savait juste qu’en effet un petit moment ensemble serait un premier pas pour un rapprochement. Elle boit une gorgée de café puis répond d’une voix un peu plus froide « Bien, je vais bien » Son ton dit tout le contraire de ce qu’elle vient de prononcer mais elle espère qu’il ne s’en formalisera pas. « Et toi ? Comment tu vas ? Qu’est-ce que tu deviens » Elle a honte de l’avouer mais elle serait incapable de dire quel métier fait son frère en ce moment.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 407 messages et j'ai : 312 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Josh Mario John <3 et je crédite : Avatar coco câline , profil et signature par Magma. <3

MessageSujet: Re: Kill them with kindness ~ Arianne   Mer 1 Fév - 17:25


Kill them with kindness
ARIANNE & VLAD

Lorsque tes grands bras imposants s’entourent autour de la taille de ta soeur, tu ressens son petit geste de recul. Cependant, tu ne t’en formalises pas. C’est toi le tactile, pas elle. Et jamais tu ne feras la gueule parce qu’elle ne répond pas à ton étreinte comme tu l’aurai espéré. Tu considères cette petite visite comme une possibilité de retrouvailles. Votre capacité à renouer vos contacts. Toi, tu es très patient et tu as déjà fait une démonstration en l’ayant laissé prendre ses marques dans la ville avant d’aller lui parler. Ce qui est étonnant c’est que physiquement, la jeune femme est celle qui te ressemble le plus. Deux blonds entre une fratrie aux cheveux noirs. Mais mentalement, vous êtes très différents même si vous êtes munis de deux caractères forts et explosifs par moment. Tu te racles la gorge à sa question avant de hausser légèrement ta voix naturellement grave. « Non sans sucre. » Au moins il y a quelque chose qui ne change pas chez toi, tu n’as jamais été un friand des sucreries. Tu préfères largement les trucs salés ou acidulés. Quand elle arrive à tes côtés et dépose le plateau sur la table, tes yeux ne la quittent plus. C’est à ce moment là que tu remarques une légère trace bleue sur le bas de son dos lorsqu’elle se penche pour rattraper l’amas de ses feuilles. D’une nature loin d’être indiscrète, tu ne fais aucune allusion dessus, te contentant de froncer les sourcils alors que tu goutes à ton café et la regarder s’installer à tes côtés. « Faut dire que nos caractères ne nous aident pas. » Toi tu as toujours été le calme olympien, le zen de la maison malgré ton apparence qui pourrait dire le contraire. Et au delà de cela, tu avais acquis une certaine maturité après tes différents écarts de jeunesse. Finalement, sa réponse ne te surprend pas. Ce bleu n’est pas anodin et il explique aussi la raison pour laquelle elle avait eu ce geste instinctif quand tes bras s’étaient enroulés autour de son corps. Prenant tous tes aises sur le canapé, tu touches ta barbe plus par habitude que par besoin. « Après ma sortie de la prison j’ai pas mal galéré. Mais au final je me suis tourné vers le seul truc capable de m’amuser et me faire gagner du fric. » Tu lui souris et reprends rapidement la parole. Tu ne voudrais pas qu’elle pense que tu avais repris le chemin de la débauche. « Je suis cascadeur pour le cinéma. » Et alors que tu reposes le mug sur la table, ta voix devient plus douce, inquiète. « Avoir des bleus ça fait partie de mon travail mais il me semble qu’écrire des articles n’en occasionnent pas. » C’était ta façon pour lui dire que tu as vu ses bleus mais tu ne veux pas l’alarmer. « Arianne, je suis désolé si je n’ai pas été là mais maintenant … maintenant je le suis. Alors tu peux compter sur moi et me dire s’il y a quelque chose qui te tracasse. Ou … quelqu’un qui te fait du mal. »




God Is Alone, so am i
My blood has learned what fear is. My skin itching insane. My mouth spills with excrement. Eyes burned away ... away. Lick the eyes to make them shine. Peel the peach, cold with time.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 599 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ashley Benson et je crédite : wicked game

MessageSujet: Re: Kill them with kindness ~ Arianne   Ven 17 Mar - 10:42

Kill them with kindness

Face à la masse imposante de son grand frère, Arianne ne se sent pas des plus à l’aise, elle sait pourtant qu’elle ne risque rien. Elle sait évidemment qu’il a fait des conneries dans sa jeunesse, que ça ne lui a pas réussi et qu’il a fini par la case prison. Mais la blonde n’a jamais eu peur de lui. Elle sait qu’il n’est pas méchant et qu’elle ne risque rien surtout. Ils partagent le même sang, une partie en tout cas mais surtout ils se ressemblent assez physiquement. Pas du côté caractère, là ils sont totalement différents mais ça n’empêche pas Arianne d’avoir confiance et d’aimer son frère, c’est dans l’ordre des choses. Sa famille c’est ce qui compte plus que tout pour Arianne de toute manière, ce pour quoi elle pourrait tout sacrifier, il n’y a rien qui passe avant et même si elle adore son boulot, si elle devait choisir entre les deux, elle ne se poserait aucune question sur le choix à faire. Sa famille avant le reste, même si elle ne le montrait pas toujours. Elle prépara le café de son frère puis le sien dans lequel elle mit quelques sucres, elle ne mangeait toujours pas grand-chose alors le café lui servait d’apport de sucre, histoire de tenir sa journée. Déposant le plateau sur la table basse faisant de la place au passage, elle ne se rend pas compte que son haut remonte un peu dévoilant les restes de la dernière colère de Lorenzo à son grand frère. Elle tend sa tasse à son frère puis acquiesce les dires de ce dernier « En effet, on est pas forcément compatible niveau caractère » pas du tout même, ils n’ont rien en commun ou presque, elle est de ceux qui s’emporte pour un rien, qui râle a voix haute et le dit à la Terre entière quand quelques chose ne vas pas. Lui dans ses souvenirs, elle ne l’a que rarement vu perdre patience ou s’énerver pour un rien. Elle écoute les nouvelles de son frère et elle sourit, heureuse pour lui, il a trouvé ce qui lui plaisait et c’était très bien. Elle savait que ce n’était pas forcément évident, elle avait cherché sa voie un moment à la faculté, ayant peu de faire une erreur et se lancer dans une carrière qui ne lui plairait pas. Au final c’était dans sa vie personnelle qu’elle avait fait une grosse erreur. « Je suis contente que tu fasses ce qu’il te plait, c’est toujours agréable d’avoir envie d’aller au travail ! » Le sourire s’efface quand son frère évoque soudain les bleus qu’occasionnent son boulot. Il a vu, elle ne pensait pas ça possible. Lorenzo prend soin de taper là où l’on ne peut voir le résultat et Arianne s’applique à ne pas dévoiler les parties meurtries. Elle finit par raisonner logiquement, il n’a pu voir que le bas de son dos, marqué par la table contre laquelle Lorenzo l’a poussé brusquement quelques jours plutôt ou bien les traces sur ses poignets que Lorenzo maltraite sans arrêt surtout quand il veut quelques choses de bien particulier de la part d’Arianne. La blonde secoue la tête « Je ne sais pas ce que tu as vu Vlad, mais ce n’est pas aussi grave que ça en a l’air. » Elle sourit doucement « C’est adorable de ta part de t’inquiéter ainsi mais ce n’est rien, Lorenzo s’est un peu énervé, mais il s’est excusé, ce n’est rien vraiment » Elle ne ment pas vraiment, Lorenzo s’excuse toujours, il a perdu son sang-froid, ça ne recommencera pas, il s’en veut. Et c’est vrai il s’en veut, jusqu’au moment où Arianne commet une nouvelle faute et où il recommence, oubliant toutes ses belles paroles.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 407 messages et j'ai : 312 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Josh Mario John <3 et je crédite : Avatar coco câline , profil et signature par Magma. <3

MessageSujet: Re: Kill them with kindness ~ Arianne   Jeu 30 Mar - 16:17


Kill them with kindness
ARIANNE & VLAD

Vous n’êtes pas compatibles. Ta soeur souligne ce fait comme une évidence que vous ne connaissez que très bien. Mais cela ne t’empêche pas de l’aimer et surtout d’éprouver le besoin de la savoir en sécurité. Peu importe vos différents ou vos silences, tu t’inquiètes pour ta soeur ce qui explique ta présence dans son appartement. Ta mère n’a fait que t’encourager davantage tout simplement. La remerciant doucement pour le café, tu en bois une petite gorgée avant de sortir ton paquet de cigarette, le posant sur la table. Tes yeux restent accrochés sur le visage d’Arianne alors que tu lui expliques comment tu gagnes à présent ta vie. Le gang, les affaires illégales sont derrière toi. A présent, tu fais un travail décent dans lequel tu utilises tes capacités de cascadeur. Tu as toujours été ainsi, un fervent aimant du danger et ce travail te permet d’exploiter toute l’adrénaline dont tu as besoin. Là aussi vous êtes différents. Ta soeur évolue dans le monde des mots et les articles qu’elle écrit avec soin alors que toi, tu aimes le mouvement. Tu ne supportes pas rester cloîtré pendant une journée entière chez toi. Ca t’est arrivé d’ailleurs de lire quelques uns de ses articles. Elle est douée, tu n’as aucun doute là-dessus. Mais pour le moment, sa carrière ne représente pas la raison de ton inquiétude. C’est ce bleu qui réveille ton instinct protecteur. Tu écoutes calmement ses explications sans arriver à esquiver le froncement de tes sourcils. Tu ne mémorises qu’une seule et unique phrase ; ce Lorenzo frappe ta soeur. « Lorenzo c’est ton petit ami ? » Demandes-tu tout en te redressant pour t’approcher de la fenêtre afin de ne pas la déranger avec ta perpétuelle fumée grisâtre. Tu allume une cigarette sans la quitter des yeux. Tu as déjà été face à des bourreaux qui trouvent leur Salut à frapper une femme car incapable de se mesurer à un homme. Des lâches, c’est comme ça qu’on les appelle. Et toi, tu exècres cet énergumène. « Ca arrive souvent Arianne ? » Tu es peut-être discret, tu es sûrement d’un calme légendaire mais quand ta colère sonne, elle n’a plus de limite, aucune barrière pour la stopper. Ta famille est la seule chose au monde que tu adules et tes soeurs sont ta responsabilité. Tu ne peux te résoudre à accepter qu’un pseudo homme frappe l’une d’elle même si vous n’êtes pas si proches. Elle reste ta soeur et c’est tout ce qui compte à tes yeux. « Si ça arrive souvent tu sais au moins qu’il recommencera toujours car c’est ce que font les lâches, n’est ce pas ? »




God Is Alone, so am i
My blood has learned what fear is. My skin itching insane. My mouth spills with excrement. Eyes burned away ... away. Lick the eyes to make them shine. Peel the peach, cold with time.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 599 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ashley Benson et je crédite : wicked game

MessageSujet: Re: Kill them with kindness ~ Arianne   Jeu 20 Avr - 2:04

Kill them with kindness

Elle n’aurait pas dû ouvrir sa porte. C’est ce qu’Arianne se dit maintenant devant cette catastrophe qui se déroule devant ses yeux. Elle ne voulait pas que son frère comprenne que sa vie n’était pas des plus rose en ce moment, elle en a trop honte. Elle ne voulait pas que son grand frère soit inquiet pour elle et elle voulait rester une femme forte et indépendante aux yeux du cascadeur. Ce n’est pas car elle n’est pas proche de lui qu’elle se moque de son point de vu, bien au contraire même, ce que Vlad pense d’elle est primordial. Alors qu’il découvre ça, Arianne ne se le pardonne pas. Elle se pensait plus prudente, la blonde était convaincue qu’elle savait cacher les traces des colères de Lorenzo. La journaliste ne voulait pas que Vlad comprenne dans quoi elle était tombée. Evie l’avait déjà compris et elle aurait aimé que ce soit la seule, une c’était déjà bien trop. La blonde est heureuse de voir son frère, ils ne se voient pas souvent alors elle n’a pas envie de tout gâcher aves ses histoires. Alors Arianne ment et minimalise, elle est passé plus ou moins maitre dans la matière. Avec ses amis en tout cas ça marche, elle trouve toujours une bonne excuse pour ne pas les voir, car Lorenzo est assez possessif et ne supporte pas trop qu’elle sorte hormis pour son travail. De toute façon elle n’a plus trop envie de sortir, elle est bien chez elle. Mais là Vlad est sur son territoire et son frère comprend bien plus que ses amis. Ils ne sont pas proches mais pourtant Arianne est soulagée de le voir agir de la sorte, il lui accorde de l’importance. Elle hausse les épaules quand Vlad demande si Lorenzo est son petit ami « C’est compliqué… » Le mot est juste, elle est avec lui car elle avait besoin de quelqu’un pour rendre jalouse Léonie, ça n’a pas marché. Au lieu de piéger Léonie c’est elle qui s’est retrouvé piégée avec ce type. Maintenant elle a du mal à revenir en arrière. Car il sait poser ses arguments. De nouveau Arianne hausse les épaules quand son frère lui demande si ça arrive souvent « Quelques fois … quand il trouve une raison de se mettre en colère » Autant dire dès qu’il rentre car il y a toujours une raison pour crier et se fâcher. Elle écoute les paroles de Vlad et murmure « Je sais bien Vlad … mais je sais plus quoi faire … » Arianne a du mal à admettre qu’elle est impuissante « Il est flic et ses collègues sont avec lui et puis faut dire que je me suis un peu servit de lui »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 407 messages et j'ai : 312 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Josh Mario John <3 et je crédite : Avatar coco câline , profil et signature par Magma. <3

MessageSujet: Re: Kill them with kindness ~ Arianne   Ven 12 Mai - 0:56


Kill them with kindness
ARIANNE & VLAD

Tu regrettes amèrement d’être un total étranger dans cet appartement. C’est de ta faute et tu en es conscient. Si vous êtes aussi éloignés, c’est que tu as quitté la maison familiale assez tôt, laissant derrière toi toute ta fratrie. Ils ne t’avaient pas attendu pour grandir et murir chacun à sa façon. Si ta petite sœur Evie est restée extrêmement proche de toi, ce n’est pas le cas d’Arianne qui est plus indépendante, plus bornée aussi. Peut-être qu’au fond, vous n’êtes pas si différent. Peut-être que ce sont vos similitudes qui vous en éloignés et ne vous en pas permis de vous rapprocher comme tu l’aurai souhaité. Cependant là tu vois dans cette visite, une ouverture palpable qui t’aide à mieux faire connaissance avec son monde. Tu sais déjà qu’elle est journaliste et elle est douée dans son travail. Tu sais aussi qu’elle est bordélique comme toi mais aussi qu’elle se fait martyrisée par une petite merde qui s’appelle homme. Extérieurement tu restes assez calme, serein alors qu’au fond, tu bouillonnes et ça se voit dans ta façon de tirer sur ta cigarette. Tu l’aurai tué de tes propres s’il était là devant toi. Peu importe les conséquences, peu importe, tu seras tranquille en sachant ta sœur en sécurité. Malgré ce combat intérieur contre ta colère, tu écoutes attentivement les explications de ta sœur. C’est compliqué dit-elle mais toi, tu ne désires que ça, comprendre et assimiler. Les mots qu’elle débite t’écorchent les oreilles. Il la frappe souvent, assez à ton gout et si tu es arrivé à garder ton accalmie mensongère, ton tic nerveux alors que tu serres les mâchoires révèle ton réel état d’esprit. « Donc en gros tu es son punching-ball. » Elle n’a pas besoin de répondre à cette question, tu sais que c’est le cas au point de t’en foutre de son statut. Il l’utilise pour assurer ses arrières. Un lâche tout simplement. Arianne se retrouve bloquée dans cette situation et tu ne peux que la comprendre. « Comment tu t’es servie de lui ? » Cette fois, tu écrases ton mégot sur le rebord de la fenêtre et t’approches de ta sœur. Tu prends place face à elle et alors que tu poses tes mains sur ses genoux, tes yeux la sondent, s’ancrent dans les siens. « Parle moi Arianne, dis moi. Tu as tous les droits du monde pour être énervée contre moi mais dis moi si tu m’en veux et ne m’écarte pas de ta vie s’il te plait. Je peux t’aider. » Certes, tes méthodes ne sont pas forcément catholiques mais cette raclure est un flic ce qui rend la tâche difficile même si tu as déjà une idée précise de ce que tu voudrais lui faire endurer.



God Is Alone, so am i
My blood has learned what fear is. My skin itching insane. My mouth spills with excrement. Eyes burned away ... away. Lick the eyes to make them shine. Peel the peach, cold with time.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 599 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ashley Benson et je crédite : wicked game

MessageSujet: Re: Kill them with kindness ~ Arianne   Sam 1 Juil - 19:05

Kill them with kindness

Elle commence à se sentir mal à l’aise. Son frère commence à en savoir un peu trop à son gout. Elle s’était juré de faire attention pourtant. Mais il faut croire qu’Arianne n’est pas si doué que ça pour cacher un secret. Aria avait tenté, elle mettait de la distance entre sa mère et elle pour une bonne raison, elle aurait dû faire la même chose avec Vlad. Plus le temps passe, plus Vlad se rapproche de la vérité et plus Arianne se dit qu’elle aurait dû fermer sa porte en prétextant avoir trop de boulot. Mais Arianne s’était laissé endormir par la perspective de passer du temps avec son frère, c’était si rare. Elle avait voulu profiter de ce moment. Belle erreur, voilà que ça se transformait en interrogatoire. Le malaise chez la blonde grandit. Alla aurait juste dû se taire quand il avait commencé à poser des questions. Maintenant c’était un peu tard, elle connaissait peu son frère mais elle savait que tous les membres de sa famille avaient ce côté un peu borné, elle ne pouvait pas simplement changer de sujet. Surtout pas après ça. Elle écoute Vlad énoncer une évidence. Oui c’est totalement ça, Lorenzo se sert d’un comme d’un punching-ball. Il passe sa colère ou sa frustration, tous ses sentiments négatifs en réalité. C’est fou mais Arianne s’y est habitué, on s’habitue à tous de toute façon. Elle sait comment le calmer et éviter de se prendre une nouvelle danse. Mais ce genre de chose ce n’est pas ce qu’elle dirait à son frère. En fait elle ne sait même plus quoi lui dire à Vlad, car il a compris. Elle ne voit pas quoi ajouter sans sembler plus pathétique encore. Elle finit par murmurer « Ce n’est pas aussi horrible que tu ne le penses » Le rassurer, elle tente, elle ne veut pas que son grand frère se torture avec ses problèmes à elle, il a déjà les siens. La blonde regarde son frère terminer sa cigarette et revenir vers elle, elle tente un petit sourire même si elle sait déjà qu’il ne doit pas être très convaincant. La journaliste sent la main de son frère se poser sur elle et sa culpabilité augmente un peu, elle réalise que son frère s’inquiète pour elle. Avant elle s’en doutais mais ça se confirme maintenant. « Je ne t’en veux pas Vlad, on est pas proche mais tu es mon frère » De nouveau elle tente un sourire avant de répondre à la question « J’ai revu mon ex il n’y a pas longtemps, elle vit dans l’appartement juste au-dessus du mien. Je voulais la rendre jalouse, Lorenzo me draguait depuis un moment alors j’ai joué son jeu. Je voulais juste voir Léo jalouse mais Lorenzo ne voit pas les choses comme moi » En prononçant son plant à voix hautes elle se rend encore un peu plus compte de combien il est ridicule. Arianne regarde son frère et soupire « On peut dire que mon plan a échoué » C’est elle qui s’est fait prendre au piège, toute seule comme une grande.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 407 messages et j'ai : 312 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Josh Mario John <3 et je crédite : Avatar coco câline , profil et signature par Magma. <3

MessageSujet: Re: Kill them with kindness ~ Arianne   Ven 7 Juil - 23:38


Kill them with kindness
ARIANNE & VLAD

Ta soeur se voile la face c’est un fait. Dans un sens cela te perturbe. Tu te demandes comment une personne aussi censée peut ne pas voir le mal quand il se présente. Cet homme abuse d’elle, la blesse volontairement alors qu’elle s’entête à dire que toute cette situation n’est pas si grave qu’elle en a l’air. Tu as presque envie de rire ou de la secouer afin de lui faire comprendre que non, ce flic est un lâche et ce qu’il fait est tout bonnement impardonnable. Seulement, malgré ton impulsivité soudaine, tu ne fais rien. Sa vie la concerne et tu ne voudrais pas qu’elle regrette de t’en avoir parlé. Pour la première fois de vos vies, elle s’ouvre à toi et toi, tu refuses de jouer au grand frère lourd rien que pour satisfaire ton inquiétude. Certes tu es inquiet et personne ni rien au monde ne peut t’en empêcher mais cette inquiétude est tienne et ne doit en aucun cas oppresser ta soeur. Tu dois la laisser gérer sa vie comme elle l’entend. Tu ne peux qu’être là et l’assister, c’est tout. Tu n’as pas le droit d’en faire plus tant qu’elle ne l’accepte. Quand bien même, tu la laisses tranquille, tu voudrais lui faire comprendre qu’à présent, tu ne désires pas déserter sa vie. Tu voudrais la voir plus souvent, mieux apprendre à la connaitre. Tu sais que ce n’est pas votre lien de sang qui te pousse vers cette voie. Le fait que vous soyez frère et soeur ne veut pas forcément mettre en valeur votre relation. Tu voudrais le faire car tu le veux, c’est aussi simple que ça. Alors tu t’ouvres à elle sans lâcher ses mains des tiennes. Tu voudrais qu’elle te voit comme tu es ; un homme concerné par son bonheur. Tu hoches alors la tête à ses mots et tu ne la quittes pas des yeux. Elle semble mal à l’aise et pourtant, elle t’explique le commencement de toute cette situation anarchique. Donc il y a une femme dans l’histoire. Une tierce personne que ta soeur voulait reconquérir. Soudainement, tout devient plus clair. Comme tu l’avais toujours répété, les histoires de coeur sont les plus complexes et ce sont elles qui ne poussent à fauter, à faire des folies. Tu es bien placé pour le savoir. « Je comprends mieux. » Tu lui souris même si la situation ne te le permet pas réellement. Mais tu n’es pas du genre à tout prendre d’une manière grave et là, elle ne s’attend pas à une leçon de moral. Juste la présence d’un frère longuement absent. « Ca n’a pas marché ? Cette Léo n’a pas été jalouse ? » Demandes-tu avec toute la douceur dont tu es capable d’éprouver. Tu pars dans la cuisine pour prendre une bouteille d’eau et un verre vide. Tu en bois une longue gorgée avant d’en servir un verre à ta soeur. « Peut-être que la meilleure chose à faire est de te montrer directe avec elle ? Sait-on jamais. » Après tout, c’est ta façon de faire et elle n’est pas obligatoirement celle des autres. Mais là, justement, avec cette solution que tu énonces, tu voudrais apprendre à connaître une facette de ta soeur et tu penses que c’est la meilleure solution pour y arriver.



God Is Alone, so am i
My blood has learned what fear is. My skin itching insane. My mouth spills with excrement. Eyes burned away ... away. Lick the eyes to make them shine. Peel the peach, cold with time.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kill them with kindness ~ Arianne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Turtle Bay-