Flashnews
La nouvelle intrigue est en place, il s'agit d'un Koh Lanta spécial étudiants VS citizens ! Vous pouvez retrouver toutes les informations ici

Vous pouvez aller voir les gagnants des awards ici et poster dans le yearbook




 
NEWSLETTER NUMÉRO 26
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 24
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 [FB] Ambiance de folie • Teodora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3071 messages et j'ai : 37 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Douglas Booth et je crédite : dreamy pour l'avatar & anaëlle. pour la signa

MessageSujet: [FB] Ambiance de folie • Teodora   Mar 15 Nov - 10:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]En général, je n’aimais pas plus que ça prendre l’avion, car le voyage entre New-York et la Suède était beaucoup trop long et sans intérêt selon moi. J’avais besoin de toujours avoir quelques choses à faire et dans l’avion et bien ce n’était pas vraiment ça. Enfin on survolait de l’eau pendant des heures, il n’y avait rien de bien passionnant. On ne pouvait pas faire grand-chose dans cet avion, surtout qu’il n’y avait pas d’autre voyageur. En même temps, voyager avec de parfait inconnu, c’était hors de question pour moi, voilà pourquoi j’avais obtenu de papa d’avoir un jet privé. Les privilèges d’être un prince. Enfin l’avion n’était pas uniquement à moi, chacune de mes sœurs pouvaient le prendre quand elles voulaient rentrer à la maison mais il est vrai que j’étais surement celui qui l’utilisais le plus et pas uniquement pour rentrer en Suède, j’avais toujours aimé voyager et parfois je profitais de ce moyen offert pour m’offrir un petit week-end dans un pays de rêve. Cet avion était d’ailleurs parfois source de conflit entre nous, car je le monopolisais. Cette fois en tout cas, pas de conflit et en partie car je n’étais pas totalement seul puisque Teodora m’accompagnait. Pourtant il est vrai que je m’en serais bien passé. Depuis cet été et un certain dérapage entre nous, la relation était quelques peu froide et tendue. En fait elle était carrément étrange, ce qui était normal en somme. J’adorais ma sœur adoptive mais nous avions franchi une limite tous les deux et on ne pouvait pas revenir en arrière, alors notre relation était devenue malaisante. Nous avions décollé depuis une demi-heure, pourtant j’avais l’impression d’être coincé là depuis des heures. Finalement je me levais et allait trouver le pilote, histoire de savoir si le voyage allait être tranquille ou non mais surtout histoire de fuir un peu la cabine plongée dans ce silence pesant. Mais je finis par revenir vers la jolie indienne, je décidais de sourire, ça n’allait tuer personne « Le pilote dit qu’on est tranquille jusqu’à la maison, il ne reste plus qu’à savoir quoi faire de tout ce temps » La fin de ma phrase avait pris une tournure étrange, un peu trop à double sens. Je continuais donc la conversation « Alors quoi de nouveau depuis le temps ? » Après tout je ne l’avais pas vu depuis un long moment.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pas le prince de tes rêves

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1547 messages et j'ai : 236 dollars en banque. Sinon, il paraît que : shay mitchell et je crédite : littlejuice <3

MessageSujet: Re: [FB] Ambiance de folie • Teodora   Jeu 5 Jan - 3:26


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les voyages en avion, tu n'appréciais pas particulièrement, bien que la grande majorité se déroulait bien et sans problème. Ce n'était qu'au niveau de la durée que cela devenait un problème pour toi... Car, si ce n'était pas pour rendre visite au restant de la famille encore en Suède, tu partais pour différents endroits pour des voyages humanitaires. Et, pour la plupart, ce n'était guère une région à proximité. De ce fait, tu accumulais rapidement les heures de vols, et cela rendait les voyages ennuyants. Tu préférais rester sur terre, profiter des différentes options qui s'offraient à toi et rester en agréable compagnie. Les deux seules raisons qui t'avait poussée à faire ce voyage était ta famille, et Joa. Tu ne l'avais pas beaucoup revu depuis quelque temps, enfin, depuis cet été. Vous aviez passé du temps ensemble durant les vacances estivales, et aviez bien appréciés ces échanges, peut-être toi plus que lui et tu en avais parfaitement conscience. Mais ce n'est pas cela qui t'empêchera de garder d'agréable souvenir, bien que tu devrais littéralement éviter le sujet, ne serait-ce que au sein de ton esprit. Le simple fait de revoir des images de ton été semblait venir te tourmenter jour et nuit, bien que tu tentais de ne rien laisser paraître au yeux de ton entourage. Et, jusqu'à ce jour, tout semblait aller pour le mieux. Personne ne connaissait ce terrible secret que tu gardais, et personne ne devait jamais, ô grand jamais en entendre parler. Cela pourrait détruire beaucoup trop de choses pour que tu prennes le risque d'aborder le sujet en présence des autres, ou même l'écrire quelque part. Tu savais être discrète et tu allais en profiter, tu allais mettre cette situation à ton avantage. Il ne fallait que toi, et uniquement toi, puisse en tirer d'avantage.

Tu avais déjà l'impression d'être à bord de cet avion depuis des heures, alors que, en réalité, cela ne devait faire que quelques minutes, tout au plus. Cependant, l'ambiance était quelque peu horrible entre toi et ton frère. Sans savoir pourquoi, ni l'un ni l'autre ne parlait. Ni l'un ni l'autre ne posait son regard sur l'autre. Vous étiez comparable à de parfaits inconnus à bord d'un vol qui s'annonçait terriblement long et pénible. Puis, alors que ton regard arpentait les environs, évitant soigneusement de croiser le regard de Joakim, tu l'entendis néanmoins se lever et quitter le siège situé près du tiens. Sans pouvoir faire autrement, tu profitas de ce court instant de solitude et laissa un profond soupire franchir tes lèvres alors que tu fermas les yeux. Depuis quand était-ce aussi pénible d'être en compagnie de ton frère adoré! Jamais, ô grand jamais tu n'avais ressenti ce malaise en sa compagnie et cela te chagrinait grandement. Lorsque tu entendis un léger bruit de pas revenir en ta direction, tu ouvris de nouveau les yeux et vint, pour la première fois depuis ton arrivée, poser ton regard sur ton frère qui s'installa à nouveau sur son siège, rompant le lourd silence en mentionnant que le voyage devrait bien se dérouler. Alors, tu laissas un sourire venir prendre place sur tes lèvres tandis que tu poursuivais ton observation de son visage. “Honnêtement... C'est plutôt ennuyant. Entre les cours et tout le reste.” Tu vins marquer une courte pause, quelque peu hésitante sur tes prochaines paroles, mais prit en considération que tu pouvais dire ce qui te traversait l'esprit. “À la limite, je m'ennuis des vacances d'été, c'est déjà beaucoup plus agréable et on s'ennuit moins!” Un léger sourire vint alors étire tes lèvres avant que tu ne détournes légèrement ton regard de ton frère. “Et puis toi, tu fais quoi?” Tu n'osais guère revenir croiser son regard, mais tu restais le visage en sa direction, attendant une éventuelle suite à cette conversation.
AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

i'm a ghost in your eyes a shadow you can't seem to recognize. I have a thought of you for every star in the sky, but I'm scared, I'll never cross your mind. will our stars ever align? will two hearts beat in time? chasing love that can never be mine. maybe one day you'll realize, these words you should always remember... to you, my heart I surrender. — iprevail.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3071 messages et j'ai : 37 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Douglas Booth et je crédite : dreamy pour l'avatar & anaëlle. pour la signa

MessageSujet: Re: [FB] Ambiance de folie • Teodora   Jeu 19 Jan - 14:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Le malaise était palpable entre nous deux et je n’aimais pas ça, je détestais qu’on soit comme ça en fait, qu’un truc se glisse entre nous deux et brise notre complicité. Qu’on s’éloigne tout simplement, même si je savais qu’en grandissant, en ayant chacun notre vie c’était le risque. De toutes les personnes de ma famille, Teodora était certainement la plus précieuse, j’adorais toute mes sœurs, mais Téodora avait sa place à part dans mon cœur, peut être car on partageait tout depuis notre enfance, surement car je la considérais un peu différemment que comme une sœur. Elle était celle à qui j’aimais parler quand j’en avais besoin, celle chez qui je n’hésitais pas à aller au moindre problème. Alors nan, cette froideur entre nous, ce malaise, je ne l’aimais pas. Pourtant je ne savais pas quoi faire pour le supprimer, pour qu’entre elle et moi ça redevienne comme avant. Parfois il y a certaines choses qu’on regrette, on aimerait  faire un tour dans le passé et effacer ça. Moi je ne regrettais pas ce qu’on avait fait cet été, car ça faisait si longtemps que j’en avais envie et je crois que c’était réciproque. Nan je voudrais juste en changer les conséquences, comment une chose que l’on désirait tant tous les deux pouvaient nous séparer de la sorte ? Il était peut-être temps de briser la glace, on avait presque 10 heures de vol à passer ensemble, il n’y aurait pas d’oreilles indiscrètes, c’était le moment où jamais d’avoir une discussion. J’entame donc la conversation, en parlant d’un sujet certes nul mais il faut bien commencer quelques parts et puis on ne va pas sauter sur le sujet compliqué tout de suite. Mais le sujet me brûle les lèvres, je veux retrouver notre complicité, je veux retrouver ma sœur surtout. Elle me manque, oui beaucoup trop pour que ce soit acceptable. Je ne la blâme pas, je suis surement celui qui l’a éloigné. Je ne sais plus quoi faire, je n’aime pas Alexa et je suis coincé avec elle, j’aime des femmes mais je ne me vois pas m’enfermer dans une relation avec elles non plus. Je ne sais pas quoi faire. Quand Teodora parle des cours je soupire, les miens ne me passionnent pas, ma mineure si mais ma majeure, mon dieu quel ennuis « J’ai hâte d’être en juin moi … je m’ennuie comme un rat mort » Je lui souris et me détache pour de bon. Je me lève « On vas dans le salon ? » C’est l’avantage d’avoir un avion privé, on ne reste pas des heures scotchées à un siège pourri, on peut bouger et on en oublie presque qu’on est pas chez nous mais dans un avion. Je réponds à sa question « Bah je sors, je m’occupe de l’équipe de football, je joue à semer mon garde du corps, tout ça quoi » Je me laisse tombé sur un fauteuil confortable et la regarde « Tu me manque Téodora, on se voit plus … » Je garde mes yeux dans les siens et je finis par demander « Tu regrettes ? » Pas besoin de préciser, je pense qu’elle sait très bien de quoi je parle.  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pas le prince de tes rêves

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1547 messages et j'ai : 236 dollars en banque. Sinon, il paraît que : shay mitchell et je crédite : littlejuice <3

MessageSujet: Re: [FB] Ambiance de folie • Teodora   Mer 19 Avr - 0:25


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jusqu'à maintenant, le vol se présentait plutôt ennuayant et terriblement long. Le silence, ou le simple manque de conversation entre toi et Joa était horrible, pénible voir même douloureux. Tu n'appréciais guère que les choses soient aussi tendus entre vous deux, de sentir ce malaise, cette gêne. Toi qui aimait ton frère plus que tout en ce monde, te sentant prête à beaucoup de sacrifice pour lui et pour son bonheur, dont nier ton propre bonheur. Il était celui dont tu étais le plus proche parmi les membres de la famille. Dès ton arrivée au sein de la famille royale, il avait été là pour toi, il t'avait aidé, il t'avait supporté, il t'avait encouragé. Il était ton héro d'enfance, et cela avait fait naître une certaine admiration envers lui, voir même une grande affection. Tu l'aimais plus qu'une soeur devrait aimer son frère, et tu le savais parfaitement. Toutefois, tu ne pouvais le nier complètement et agir de manière indifférente envers lui. Il était ton frère, ton meilleur ami, ton confident. Tu lui disais tout, et vice-versa... Du moins, jusqu'aux dernières vacances estivales. À ce moment-là, les choses semblent avoir prit une tournure totalement différente. Tu ne pouvais plus le regarder de la même manière, tu ne pouvais plus l'approcher, tu ne pouvais plus lui parler comme si rien n'avait changé. De ton côté, tu aurais facilement pu. Tu aurais pu poursuivre votre relation comme auparavant, garder ces images enfouis dans les tréfonds de ton esprit. Malheureusement, Joakim semblait en croire le contraire, car il te repoussa, il prit ces distances assez rapidement. Oui, il était fiancé, il était promis à une autre femme et tout ce qui vient avec une telle promesse. Mais, cela ne vous empêchait guère d'être proche, jusqu'à ce jour...

Lorsque ton interlocuteur fit mention de l'ennui dont il était victime concernant les cours, un sourire vint étirer tes lèvres avant qu'un discret rire ne résonne. Tu ne pouvais faire autrement, tu le connaissais si bien qu'il était prévisible aux niveaux de ces réponses. Tu savais, avant même qu'il ne réponde, qu'il était victime d'un ennui similaire au tiens. Après tout, il n'est pas ton frère sans raison, aimais-tu penser. Tu fis tirer de tes pensées lorsqu'il te proposa de transférer au salon, ce que tu acceptas d'un signe de tête avant de quitter ton siège et le suivre. Tu l'observas s'installer dans l'un des sièges, mais tu attendis avant de faire de même. Tu te contentas de l'observer attentivement, fuyant tant bien que mal son regard. “On joue au même jeu du coup... C'est un exploit personnel quand j'arrive à semer les gardes du corps plusieurs fois dans la même journée!” Dis-tu alors qu'un nouveau rire résonna dans la pièce. Incapable de poursuivre la fuite, ton regard se posa sur son visage. Tu t'ennuyais de lui, de le voir sourire, de l'entendre rire, d'écouter ces confidences... Tout te manquait le concernant, mais tu refusais de le brusquer. Il avait pris ces distances, et tu allais respecter cela, bien que tu en souffrais grandement. “Regretter... Tu crois que je regrette, sincèrement?” Toutes traces de sourire avait désormais quitté ton visage. Au-lieu de cela, tu affichais un air triste, à la limite des larmes. Comment pouvait-il croire que tu regrettais. “Je n'ai aucun regret. Je dirais plutôt que c'est toi qui semble avoir des regrets Joa... C'est à peine si on arrive à parler ou même être dans la même pièce depuis ce jour-là.” Tu marquas une courte pause avant de venir t'asseoir près de lui, et tu lui attrapas la main, plongeant ton regard dans le sien. “Si tu préfères de plus jamais en parler ou de faire comme si tout allait bien et que tout est normal entre nous deux, dis le moi! Parce que... tu me manques aussi. Terriblement.” Tes yeux devait briller sous les larmes qui venaient s'accumuler. Tu refusais de laisser trop paraître la tristesse qui était présente au sein de ton coeur. Car, tu ne pouvais le nier... Joa te manquait plus que n'importe quel autre membre de cette famille. Il était celui dont tu avais toujours été le plus proche... “Je n'ai pas envie de perdre mon seul frère...” Finis-tu par chuchoter avant de baisser la tête.
AVENGEDINCHAINS




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

i'm a ghost in your eyes a shadow you can't seem to recognize. I have a thought of you for every star in the sky, but I'm scared, I'll never cross your mind. will our stars ever align? will two hearts beat in time? chasing love that can never be mine. maybe one day you'll realize, these words you should always remember... to you, my heart I surrender. — iprevail.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3071 messages et j'ai : 37 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Douglas Booth et je crédite : dreamy pour l'avatar & anaëlle. pour la signa

MessageSujet: Re: [FB] Ambiance de folie • Teodora   Ven 5 Mai - 12:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]J’avais totalement conscience que ce silence était pesant et déagréable pour nous deux. Mais j’avais peur de le briser, peur de dire quelques choses de mal ou qu’elle pourrait interpréter totalement différemment et je ne le souhaitais pas. Je ne voulais pas ajouter un peu plus de malaise entre nous, même si ce voyage était très mal parti. Je n’aimais pas ce malaise entre nous mais je n’avais aucun moyen de le faire disparaitre, il me faudrait un moyen de faire un bon le temps et empêcher mon moi du passé de faire ça. Nous avions fait une connerie tous les deux, une connerie fort plaisante je l’admettais volontiers mais une connerie malgré tout. Nous n’aurions jamais dû céder de la sorte à nos pulsions. J’en avais envie depuis des années, depuis mon adolescence j’avais vu Teodora grandir, changer et devenir de plus en plus belle. J’étais un mec et la voir se promener devant moi en maillot de bain par exemple ne me laissait pas indifférent. Alors oui l’année dernière j’avais craqué et elle aussi. Mais nous étions de la même famille, par l’adoption, mais de la même famille. Un frère ne devait pas coucher avec sa sœur, sous aucun prétexte. Je finis par parler car le silence était trop pesant. Je ris avec elle quand elle m’apprit qu’elle aussi s’amusait à perdre son garde du corps. Je ne le supportais pas pour ma part, l’idée qu’un type me suive partout et tout le temps simplement car j’étais né chez les Bernadotte. De toute ma vie je n’avais jamais été attaqué, hormis par des journalistes mais je ne pense pas non plus que ma vie soit en danger si je restais seul, on était d’ailleurs seul dans cet avion. Bon là encore pas tout à fait, il y avait le pilote et le personnel de bord mais il ne nous embarrassait pas avec leur présence. « Nan mais ça me gave d’être toujours collé par ce type, je l’ai surnommé Brutus d’ailleurs » Je regardais le visage de ma sœur qui prit une mine triste alors que je lui demandais si elle regrettait, elle savait très bien de quoi je parlais. Elle ne regrettait pas et le simple fait que je le supposais semblait la peiner. Je détestais la voir comme ça et je m’en voulais. Ma sœur était triste par ma faute. Je vais bouger pour me rapprocher mais elle le fait et prend ma main. Elle me dit qu’on peut oublier si j’en ai envie. Puis les larmes arrivent quand elle commence à me dire que je lui manque. Teodora pleure devant moi. Je ne peux pas la laisser dans cet état. Je la prends doucement dans mes bras et la sert contre moi en silence. J’essuie doucement les larmes qui coulent le long de ses joues et j’embrasse son front. « Nan ne pleure pas Teo, s’il te plait » Je caresse sa joue et la sert un peu plus contre moi. La sentir dans mes bras me fait du bien, elle m’a manqué. « Je regrette oui mais pas pour les raisons auxquelles tu penses » Je grimace avant d’embrasser son front « C’est juste que ça rend les choses plus compliquées entre nous deux, tu es ma sœur et même si j’aimerais bien plus ce n’est pas possible. La monarchie ne le tolérerait pas » On était coincé, dans une autre famille peut être que les choses auraient été un peu plus simple. Mais pas dans la nôtre et si Teodora n’était pas admise dans l’ordre de succession, moi si et elle savait très bien que c’était important pour moi. « Je t’adore Teo et je veux pas que cette histoire gâche tout entre nous deux »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pas le prince de tes rêves

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1547 messages et j'ai : 236 dollars en banque. Sinon, il paraît que : shay mitchell et je crédite : littlejuice <3

MessageSujet: Re: [FB] Ambiance de folie • Teodora   Lun 29 Mai - 6:01


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le regret... Tu ignorais réellement si tu regrettais d'avoir céder à tes pulsions avec Joakim, ou si tu recommencerais. Tu ne pouvais répondre à cette question. Car, depuis déjà bien longtemps, tu posais sur lui un regard qui n'avait rien du regard d'une soeur sur son frère. Tu ne pensais pas parvenir à céder, parvenir à le toucher, le caresser le temps d'une nuit, et ce, sans que personne ne puisse témoigner ou t'empêcher. Lorsque tu repensais à ce jour, il y avait un léger sourire qui naissait à la commissure de tes lèvres, quelques petits frissons discrets qui traversait ton dos, de léger tremblement dans tes membres inférieurs. Avant lui, tu n'avais jamais vraiment ressenti quelque chose de similaire... Et ce, même si tu avais eu des relations amoureuses digne de ce nom et de longue durée. Tu ne pouvais expliquer pourquoi, mais cette nuit restera à jamais graver dans ton esprit. Tu allais toujours te rappeler de la sensation de ces mains sur ton corps, de ces lèvres contre les tiennes, de son corps contre le tiens. Juste d'y repenser, tu frissonas légèrement. Puis, tu parvins à reporter ton attention sur ton interlocuteur. Car, en dépit du malaise présent entre vous deux depuis le début de ce voyage, la conversation débutait, commençait à devenir plus vrai, plus sincère à chaque phrase que vous prononciez. Et c'était ce que tu désirais. Tu souhaitais retrouver ton frère, de pouvoir passer du temps avec lui sans qu'un silence oppressant de règne. Pouvoir discuter naturellement avec lui sans le moindre problème. Il te manquait ton frère, terriblement. C'est là, après quelques échanges banales que le sujet principal surgit. Ta corde sensible fût atteinte et tu ne pus retenir les larmes de monter ni les quelques rebelles de couler le long de tes joues. Joa te regarda, demandant de ne pas pleurer. Tu lui souris bêtement alors que ton visage devenir un peu plus humide par tes larmes. “Ce n'est pas comme si je faisais exprès Joa...” Puis, lorsqu'il vint caresser ta joue, un nouveau frisson te traversa alors que tu plongeas ton regard dans le sien, bien que ta vision était flou. Tu l'écoutais s'expliquer tout en cherchant à retrouver ton calme, à cesser de pleurer mais surtout, à reprendre le contrôle sur tes émotions. Ce qui, étrangement, devenait de plus en plus complexe. “Tu vois... Je me dis exactement la même chose.” Reprenant au mieux de tes capacités ton souffle, tu laissas un dernier soupir franchir tes lèvres avant de poursuivre. “Je sais que tu es mon frère, même si ce n'est que par l'adoption, tu reste mon frère, pour moi. Même après cette nuit-là, même s'il y a des regrets, tu es l'une des personnes les plus importantes à mes yeux!” Te rapprochant un peu plus de lui, tu vins lui caresser la joue à ton tour et attrapa sa main avec la tienne qui était libre. “J'aurais bien envie de dire que l'on se fou de la monarchie et de ce qu'ils peuvent bien penser, mais je sais que c'est important... Je sais que tout ça, ça compte beaucoup pour toi et ton avenir. Je penserais sûrement de manière différente dans d'autres circonstances, mais peu importe.” Un léger sourire nerveux vint étirer tes lèvres avant que tu ne détournes quelque peu ton regard de celui de Joa. “J'ai besoin de toi, et ce malaise... il faut qu'il disparaisse. Je t'aime beaucoup trop pour envisager de te perdre ou de ne plus pouvoir discuter avec toi comme avant. Alors, tu crois qu'on...” Marquant une pause, tu avais une certaine difficulté à prononcer les prochains mots. Avant même qu'ils ne franchissent tes lèvres, tu en souffrais déjà. Tu n'avais pas envie de le dire ni même de le penser, mais tu commençais à croire que c'était la seule et unique manière de faire en sorte que tout redevienne comme avant entre vous deux. “...Tu crois qu'on devrait faire comme si rien ne c'était passé? Faire comme avant?” Bien que tu n'en avais pas vraiment envie, tu allais agir en conséquence de sa réponse... Tu serais prête à beaucoup afin que la relation que tu entretiens avec ton frère redevienne un tant soit peu normal, habituelle. Tu n'allais pas pouvoir oublier cette nuit-là, pas tout de suite. Mais s'il le faut, le sujet ne sera plus jamais abordé. S'il le faut, tu garderas les souvenirs que tu en as enfouis dans le tréfond de ton esprit. S'il le faut, tu feindras l'oublie pour le bien de tous. Joa est plus important que tout le reste...
AVENGEDINCHAINS




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

i'm a ghost in your eyes a shadow you can't seem to recognize. I have a thought of you for every star in the sky, but I'm scared, I'll never cross your mind. will our stars ever align? will two hearts beat in time? chasing love that can never be mine. maybe one day you'll realize, these words you should always remember... to you, my heart I surrender. — iprevail.
Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Ambiance de folie • Teodora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Flashback & Flashforward-