Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin ◘ Kenton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 55 messages et j'ai : -15 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Scarlett Simoneit et je crédite : Enaira

MessageSujet: Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin ◘ Kenton   Lun 5 Déc - 0:37

Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin

La musique s’arrêta, remplacée bien assez tôt par quelques exclamations et applaudissements. Les cris des groopies et les sifflets se firent stridents, rappelant à tous l’ambiance survoltée dans laquelle était plongé le bar. Lula fronça les sourcils devant cette soudaine agression que subissaient ses oreilles, s’écartant un peu de la scène pour siroter son verre à l’extérieur. Là, elle prit le temps de s’allumer une cigarette qu’elle porta à ses lèvres, tirant dessus une profonde bouffée avant de la relâcher dans un soupir et ce nuage de fumée qui s’étira autour d’elle, l’enveloppant dans ces effusions de tabac. La musique reprit à l’intérieur et Lula se laissa aller contre le mur. Ce genre de soirée étaient apaisantes par la musique qu’elles envoyaient. Quoi de mieux que des guitares qui poussent jusqu’à saturation de leur son pour lancer un bon rock endiablé ? Lula était heureuse d’être là même si le reste de l’ambiance la mettait mal à l’aise. Après tout, elle n’avait pas l’habitude de cette foule et aurait préféré pouvoir rester assise à la table qu’elle occupait dans le bar plutôt que de devoir se tenir debout dans la foule à être un peu bousculée de temps à autre et à recevoir de la bière sur ses chaussures en cuir. Mais bon, c’était ça aussi, le rock’n’roll.

Elle portait un débardeur rouge, révélant les tatouages qu’elle portait sur son bras droit, si significatifs et évident à identifier. Un jean troué venait couvrir plus ou moins ses jambes et des bottines en cuir noir avec de hauts talons larges à lacets. Elle n’avait pas pris de sac, jugeant la chose inutile, et avait laissé son blouson en cuir quelque part dans le bar, sans réellement se soucier du fait qu’elle puisse ou non le retrouver. Après tout, quelle importance ? Elle avait sur elle largement de quoi survivre à cette soirée. Dans ses poches, de l’argent et, glissée dans son soutien-gorge, une petite pochette contenant la précieuse poudre blanche qui lui était nécessaire à la survie… Ou plutôt, que son corps rendait nécessaire par des demandes incessantes. Elle venait d’ailleurs de sortir des toilettes où elle avait pu, en toute discrétion, se reprendre une ligne plus qu’agréable et bienvenue durant pareille soirée. De quoi lui faire oublier son ennui, non ? Après tout, n’était-ce pas pour casser sa routine et essayer de larguer son amie la solitude qu’elle s’était rendue à ce genre de soirée ? Elle porta de nouveau la cigarette à ses lèvres, tirant dessus comme si c’était bien la seule chose qu’elle pouvait faire de cette soirée, poussant la braise à l’incandescence qui vint illuminer son visage, faisant briller ses yeux clairs d’une lueur presque surnaturelle.

Elle resta à l’extérieur plusieurs minutes, alternant entre la cigarette et son cocktail, laissant son corps s’engourdir sous le mélange que provoquait le tabac, l’alcool et la cocaïne. C’était cette sensation agréable qu’elle cherchait presque chaque jour, celle où elle finissait presque par s’oublier elle-même. Elle finit par repousser le mégot qui vint s’écraser sous le sol, achevant ainsi sa combustion. Puis, elle se redressa et retourna à l’intérieur du bar où l’ambiance était plus survoltée que jamais. Dans l’espoir de retrouver son blouson, elle se mit en quête de la table où elle s’était installée en début de soirée, essayant de rassembler les quelques souvenirs qu’elle avait en tête pour localiser cette dernière. Ce ne fut qu’après un instant de bousculade qu’elle repéra cet emplacement où elle avait passé le début de la soirée avant d’être contrainte de le quitter. Jouant des coudes, elle s’avança vers cette même table, essayant d’en sortir indemne et de sauver son verre au passage.

Arrivée à l’endroit précis, elle ne mit guère longtemps avant de retrouver son blouson qui était tombé sur le sol crasseux du bar dans lequel elle se trouvait. Dans un geste purement machinal, elle tenta d’épousseter sa veste avant de la remettre sur ses épaules. C’est à ce moment-là que son regard fut attiré par quelqu’un. Un jeune homme assez atypique qui pourtant, semblait étrangement familier à la jeune femme qui fronça les sourcils. Durant une longue minute, elle chercha à essayer de remettre ce visage et de se souvenir d’où elle avait pu le voir. Une autre soirée, certainement ? Mais pour qu’il reste ainsi gravé dans sa mémoire, il devait être plus qu’une simple connaissance croisée une fois ou deux… Non ? N’y tenant plus, elle finit par s’avancer vers lui, quitte à le surprendre totalement dans cette démarche peu cavalière. Elle tapota son bras, cherchant à attirer son attention et ce ne fut que lorsqu’il se tourna vers elle que, dans un sourire léger, elle prononça quelques mots simples. « Salut ! On s’connait, non ? »
crackle bones


"eat me, drink me"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 262 messages et j'ai : 278 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Miles McMillan et je crédite : moi-même

En ligne
MessageSujet: Re: Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin ◘ Kenton   Sam 21 Jan - 9:48



Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin

L’enseigne du bar se profile au bout de la rue et Kenton repère déjà quelques têtes connus parmi les gens qui attendent devant l’entrée. Il n’est visiblement pas le premier arrivé - ce qui aurait été étrange venant de lui - mais il n’est pas non plus le dernier. C’est en pressant un peu plus le pas qu’il parcourt les quelques mètres qui les séparent pour aller rejoindre ses amis et collègues de travail. C’est l’avantage de travailler dans un endroit comme le Hard Rock Café, Kenton n’a pas eu trop de mal à se lier avec les autres membres du personnel et ils partagent presque tous un goût commun pour la musique, ce qui est aussi un bon avantage. Ils devraient même penser à organiser plus souvent ce genre de soirée où ils peuvent se retrouver en dehors du boulot mais avec les horaires de chacun, c’est presque un exploit d’avoir eu autant de monde disponible la même soirée. En attendant les derniers retardataires, Kenton se joint à la petite bande pour fumer une cigarette à l’extérieur du bar. Ce n’est pas la première fois qu’il vient ici mais il n’a pas encore eu l’occasion de découvrir la musique du groupe qu’ils sont venus voir. Ce concert semble avoir ramené pas mal de monde, ce qui le rend encore plus curieux de voir ce que ça va donner. Après quelques minutes, tout le monde est enfin arrivé et ils ne tardent pas à s’installer à l’intérieur. Pas d’uniformes à porter, de menus ou de plats à apporter aux clients puisque ce soir, les rôles s’inversent et ce sont eux que d’autres vont devoir servir. C’est pourtant difficile d’abandonner tous les réflexes et les automatismes du boulot dans un lieu qui présente quelques similitudes mais en tout de même bien moins tape à l’œil. La présence de ses collègues lui rappelle aussi le travail mais l’ambiance lui permet de rapidement l’oublier. Après tout, s’ils sont là c’est bien pour relâcher la pression, oublier les soucis et surtout passer un bon moment entre amis. Les premiers verres servis vont également bien aider à aller dans ce sens.
En attendant le début du concert, la petite bande discute de musique pour certains ou de petites anecdotes de boulot pour d’autres mais au bout d’un moment, Kenton ne peut pas s’empêcher de décrocher des conversations qui se chevauchent pour laisser sillonner son regard en direction des autres tables qui les entourent. Il n’a pas l’air de connaitre d’autres personnes présentes dans ce bar mais une silhouette féminine attire subitement son attention. Il ne peut pas voir son visage de l’endroit où il se trouve mais les tatouages qu’il distingue sur son bras lui fait penser qu’elle ne doit pas lui être si inconnue que ça. Un petit sourire se dessine sur ses lèvres, alors qu’il se rapelle très bien où et quand il a déjà vu ces tatouages et il ne pensait pas revoir leur propriétaire si vite, ni même la revoir un jour. Elle ne semble pas l’avoir remarqué ou peut-être qu’elle fait semblant de ne pas l’avoir vu. Tout le monde n’a pas forcément envie de revoir les personnes avec qui ils ont eu une aventure et Kenton peut très bien le comprendre. De temps en temps, il se permet juste de jeter un coup d’œil en sa direction, tout en se montrant suffisamment discret pour ne pas éveiller les soupçons de ses amis. Avec l’arrivée des musiciens sur scène et le début du concert, il la perd bien vite de vue et ne cherche pas non plus à la retrouver. Il se laisse emporter par le concert et la musique, ainsi que par quelques-unes de ses amies qui le poussent à se rapprocher avec elles de la scène. Au beau milieu de la foule, Kenton se vide complètement la tête et profite de l’instant présent ainsi que de la musique. L’enthousiasme de ses collègues qui l’accompagnent est contagieux et il finit même par chanter avec elles quelques paroles des refrains des chansons qu’il ne connaissait même pas. Il est pourtant loin d’aimer chanter ou danser en public mais, même s’il est loin d’être saoul, l’alcool y est sûrement pour un petit quelque chose. Après quelques chansons, Kenton ressent pourtant le besoin de retrouver un peu plus de calme et il s’éloigne de la scène pour retourner à leur table où deux de ses amis discutent ensemble, malgré la musique presque assourdissante. Il vient se joindre à eux, au moins le temps de terminer son verre, mais quelqu’un vient assez rapidement lui tapoter le bras. Kenton tourne la tête, pensant voir l’une des filles qui est revenue le chercher, mais une expression de surprise passe sur son visage lorsqu’il réalise qu’il ne s’agit pas de l’une d’entre elles. Ses traits se détendent rapidement et il adresse un sourire et celle qu’il avait effectivement reconnu en début de soirée, grâce à ses fameux tatouages. Il ne s’était pas trompé en imaginant que ça pouvait être elle.

- Ouais, je crois qu’on se connait. Lui répond-il avec un petit sourire.

Il ne sait pas si elle ne se souvient vraiment plus de lui ou si elle s’amuse à le lui faire croire mais si c’est vraiment le cas, ça reste un petit peu vexant. C’est normal de ne pas se souvenir de toutes les personnes qui croisent son chemin mais leur rencontre n’est pas si vieille que ça, quelques semaines tout au plus. Si elle se trouve devant lui et qu’elle a pris l’initiative de venir le trouver c’est tout de même qu’elle se souvient ne serait-ce qu’un petit peu de lui.

- Kenton. Lui dit-il pour lui rafraîchir la mémoire. Et toi c’est Lula, je me trompe pas ?

Contrairement à elle, leur rencontre n’avait pas disparu si rapidement de ses souvenirs. Il n’a pourtant pas une très bonne mémoire des visages et il n’aurait peut-être pas fait le rapprochement s’il n’avait pas pu voir ses tatouages mais maintenant qu’elle se trouve en face de lui, il se rappelle même de son prénom qui lui avait semblé assez peu commun le jour de leur rencontre.



    


Dernière édition par Kenton E. Lloyd le Lun 20 Fév - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 55 messages et j'ai : -15 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Scarlett Simoneit et je crédite : Enaira

MessageSujet: Re: Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin ◘ Kenton   Dim 5 Fév - 20:35



Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin

La mémoire vaseuse de Lula pouvait divaguer, parfois. Et pourtant, confrontée à ces traits, à ce visage, elle sut qu’elle n’était pas loin de taper dans le mille. Ce jeune homme, elle était sûre de l’avoir déjà rencontré, de l’avoir croisé, de l’avoir même côtoyé de manière plus privée. La brune était certaine de lui avoir déjà parlé et sa mémoire fut rapidement rassurée sur ce point quand, après un léger sourire, il lui adressa la parole. Sa voix réveilla d’autres souvenirs, tout aussi flous quoique moins enfouis dans les méandres de son crâne perturbé sous les vapeurs d’alcool et les drogues en tout genre. Merde, mais c’était possible de ne pas avoir de mémoire à ce point-là ?

Le jeune homme laissa un silence s’installer, silence pendant lequel Lula ne le quitta pas de ses yeux azurés, comme cherchant à lire en lui ce qu’il savait et qu’elle pouvait bien ignorer. Comme un flash venant frapper sa tête, une bribe de souvenirs lui revint en mémoire. Ce jeune homme, elle avait passé une nuit avec, sans lendemain, sans attente quelconque, ne cherchant avec lui qu’à avoir du plaisir. Et de ce qu’elle pouvait se rappeler, elle avait reçu sa dose ce soir-là. Un léger sourire en coin apparut sur ses lèvres tandis qu’elle resongeait à cela, le prénom du jeune homme lui sautant à la figure en même temps qu’il le prononçait à voix haute. Kenton. Mais oui, mais c’est bien sûr ! Où, quand et comment, elle n’en avait plus la moindre idée. Tout ce dont elle se souvenait, c’était qu’il travaillait au Hard Rock café et qu’ils avaient longuement parlé musique lors de cette rencontre qui avait fini dans un lit. La tonne d’informations lui tombait sur le crâne, manquant de lui enclencher une vilaine migraine mais elle ne cessa pas de sourire. « Kenton… C’est ça. Et tu gagnes un point pour ta super mémoire… Désolée, j’suis nulle avec ça. » Sans même demander la permission, elle s’empara d’une chaise et s’installa à ses côtés. Sans gêne ? Lula ? Mais pas du tout, enfin…

D’un regard circulaire, elle observa les autres jeunes gens présents avec le brun. Tous la dévisageaient d’un air curieux, se demandant certainement comment leur ami connaissait cette jeune femme tatouée. « Alors, quoi de neuf depuis… La dernière fois ? » Elle aurait pu se baffer mentalement pour cette approche pitoyable si elle n’était pas complétement défoncée pour se rendre compte du niveau bas de la discussion qu’elle proposait. Premièrement, elle n’avait aucune idée de quand leur rencontre s’était faite. Ça pouvait être il y a quelques jours comme quelques mois que, dans l’esprit de la jeune femme, la différence n’existait pas. Ou plutôt, elle n’existait plus depuis qu’elle avait commencé à se détruire de l’intérieur. D’un geste assuré, elle ôta sa veste en cuir, consciente qu’elle n’allait surement pas partir avant un petit moment, finalement. Elle avisa les verres sur la table avant d’en remarquer un, à moitié vide, n’appartenant à personne. « C’est à l’un de vous ? » Plus qu’à Kenton, elle s’adressait à toute la tablée qui hocha la tête de manière négative. Lula haussa les épaules avant de se saisir du verre et d’en boire une gorgée du cocktail après avoir éjecté la paille de l’inconnu qui n’allait pas tarder à se demander s’il avait pas trop bu. « Ça doit être le mien alors… » Bienvenue dans le monde fabuleux de Lula qui, ne pouvant pas tout se payer, est un véritable rat parasitaire.

Son regard bleu se reposa sur le jeune homme avec un léger sourire, plein de défi. « T’as aimé le concert ? C’était plutôt chouette, non ? Vous avez prévu quelque chose d’autre après ? »



"eat me, drink me"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 262 messages et j'ai : 278 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Miles McMillan et je crédite : moi-même

En ligne
MessageSujet: Re: Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin ◘ Kenton   Ven 24 Fév - 2:32



Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin

La confusion sur le visage de Lula semble rapidement se dissiper. Elle ne se rappelait sans doute plus très bien de leur rencontre mais les souvenirs lui reviennent, ça se voit, et ce petit sourire naissant sur ses lèvres le fait aussitôt comprendre à Kenton. En un sens, ça le rassure de constater qu’il n’a pas été si vite oublié, même si ça serait forcément arrivé un jour où l’autre s’ils ne s’étaient pas croisés à nouveau. Après leur rencontre, aucun des deux n’avait pensé même à laisser un numéro de téléphone pour envisager de se revoir. Ils s’étaient juste contentés de l’instant présent, de cette partie de la nuit qu’ils avaient passée ensemble, avant de reprendre chacun leur vie de leur côté. Une aventure sans lendemain qui n’avait rien d’inhabituelle mais qui est en train de prendre une tournure un peu plus inédite, du moins pour Kenton. Voir Lula s’installer auprès de lui et commencer à prendre ses aises peut paraitre étonnant - surtout venant d’une fille qui ne se souvenait pas vraiment de lui il y a quelques instants - mais ça n’a rien d’une surprise pour lui. Ce côté sans gêne, il avait déjà eu l’occasion de le remarquer et c’est même l’une des choses qui lui avait plu chez elle. Il serait assez curieux de savoir ce qui peut passer par la tête de ses amis mais même s’ils finissent par deviner la manière dont il a rencontré Lula, ce n’est pas si dérangeant que ça. Kenton s’estime plutôt chanceux que ce soit tombé sur elle d’ailleurs. Il aurait été beaucoup moins à son aise si, à la place de la jeune femme, c’était un des garçons avec qui il a eu une aventure qui serait venu le trouver. Lui qui cherche à rester si discret sur son mode de vie et sur ses fréquentations, il se serait retrouvé dans une situation bien plus compliquée. A peine installée et Lula le questionne déjà, d’une manière qui pourrait laisser croire qu’ils se voient souvent, comme si elle était une vieille amie qui connaissait déjà tout de lui et de sa vie. Ça aurait presque pu paraitre crédible, si elle s’était souvenue de lui dès le début.

- Oh, la routine. Lui répond-il, ne sachant pas quoi dire d’autre sur le moment.

Il ne se souvient pas avoir partagé beaucoup d’informations avec elle le concernant, à part peut-être dans les grandes lignes. Il ne voit pas vraiment l’intérêt de lui parler de ses dernières toiles ou des récents évènements et il doute que ça l’intéresse vraiment. Les sujets qu’ils ont pu aborder ensemble tournaient d’ailleurs essentiellement autour de la musique et à part ce concert et le boulot, il n’y a pas eu de grandes nouveautés durant les dernières semaines. L’attention de Lula se porte finalement sur l’un des verres restés sur la table qu’elle semble convoiter et c’est avec assurance qu’elle parvient à se l’approprier. En la voyant faire - et surtout en voyant la tête de ses deux collègues - Kenton ne peut pas s’empêcher de ricaner discrètement. Tout le monde ne doit pas apprécier son comportement ou son attitude mais lui, ça l’amuse. Il boit à son tour une gorgée de son propre verre avant de tourner la tête vers Lula lorsqu’elle s’adresse à lui, avec une petite lueur dans les yeux qui n’est pas sans lui rappeler le jour de leur rencontre.

- Ouais, le groupe était super ! J’les connaissais pas mais je regrette pas d’être venu. Pour l’instant y’a rien de prévu pour la suite mais certains bossent demain, alors j’imagine qu’ils vont pas trop trainer.

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir plusieurs jours de repos consécutifs comme lui mais il n’a pas non plus le même salaire que ceux qui ont le courage de bosser plus d’heures que lui. Entre avoir plus d’argent ou du temps pour s’adonner à sa passion pour la peinture, le choix de Kenton est vite fait. Pour rien au monde il quittera son mi-temps et ça lui donne aussi plus souvent l’occasion de sortir le soir, plutôt que de passer toutes ses soirées à faire le service au Hard Rock Café. Vidant rapidement ce qui restait dans son verre, Kenton ressent subitement le besoin de bouger un peu.

- Je vais fumer dehors, tu veux venir avec moi ? Demande-t-il en s’adressant à Lula et seulement à elle.

Il n’a rien contre la présence de ses amis et celle de Lula à la même table mais il a bien envie de pouvoir se retrouver un moment seul avec elle et peut-être de pouvoir discuter plus librement... sans avoir à subir les regards interrogatifs des deux autres, qui risquent d'être bientôt rejoins par le reste de leurs collègues qui se sont dispersés dans le bar.



    
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 55 messages et j'ai : -15 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Scarlett Simoneit et je crédite : Enaira

MessageSujet: Re: Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin ◘ Kenton   Dim 5 Mar - 15:19



Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin

Alors qu’elle lui demandait quels étaient ses plans après la soirée, il était évident que la jeune femme avait une autre idée en tête. En réalité, dès lors qu’elle avait recroisé les traits du jeune homme, elle avait ressenti cette attirance physique qu’elle avait eu la première fois qu’ils s’étaient croisé et qui avait terminé dans des draps froissés. Rares étaient les personnes avec qui Lula était prête à remettre le couvert, prenant soin de ne pas recroiser ses conquêtes. Mais Kenton lui laissait un agréable souvenir qu’elle souhaitait réveiller, réactualiser. Alors oui, quand elle lui demanda si autre chose était prévu pour la fin de la soirée, elle espérait qu’il lui dise non pour mieux pouvoir l’attirer chez elle et passer un moment plus qu’agréable.

Il avait apprécié le concert, tout comme elle. La première fois qu’ils s’étaient rencontré, c’était de musique qu’ils avaient beaucoup parlé, ça, elle s’en souvenait. Longtemps, ils avaient échangé sur leurs groupes favoris respectifs et Kenton lui avait même parlé d’une de ses amies qui avait son propre groupe. Pourquoi se rappelait-elle de détails insignifiants alors qu’elle avait peiné à se souvenir de lui ? Bonne question. Ah, la mémoire et sa sélection d’informations… Quand il mentionna le travail qui attendait certaines personnes le lendemain, elle manqua de lui demander s’il faisait partie de ceux-là mais, par déduction, elle en arriva à la conclusion que ce n’était certainement pas le cas. Elle, en théorie, elle devait bosser, mais elle avait encore une journée à poser et elle enverrait un message à son bosse le lendemain matin, prétextant une migraine en lui disant de mettre ça sur son jour de repos s’il le fallait. C’était ça de bien quand on est artiste et qu’en plus, vous n’êtes pas fiables.

Le silence reprit place entre les différents acteurs présents de cette scène improbable. Captant les regards timides des collègues de Kenton, Lula finit par adresser un clin d’œil à l’un d’eux qui voulait dire un truc du genre « Détends-toi mon canard... ». Puis, sa connaissance du moment acheva son verre et se pencha vers elle pour lui proposer de fumer. Elle hocha la tête, acceptant sa proposition. A son tour, elle acheva son verre – ou plutôt, celui qu’elle s’était approprié – avant de le suivre, non pas sans un dernier regard à ses collègues. « Ce fut un plaisir. » Elle reprit sa veste en cuir avant de marcher en suivant le jeune homme à l’extérieur. Ensemble, ils se trouvèrent une place un peu à l’écart et elle sortit son paquet de cigarettes de sa poche et son briquet de… Son soutien-gorge. Bah oui, c’est une poche comme une autre, non ? Elle tendit le paquet à Kenton avant de sourire en coin. « Dis voir, ils ont l’air un peu coincés tes potes… J’ai cru qu’il me manquait la moitié de la tête quand j’ai vu comment ils me regardaient… Ils ont jamais vu une nana de leur vie ou quoi ? » Une nana, si, certainement, mais comme Lula, peu de chance. Elle alluma sa clope, inspirant profondément avant de recracher la fumée en l’air.

Elle adressa alors un sourire gêné au jeune homme. « Désolée pour tout à l’heure. J’ai pas tendance à recroiser les gens avec qui je couche et encore moins à ne pas me rappeler d’eux… J’devais sacrément défoncée ce soir là parce qu’un mec mignon comme toi, j’suis pas sensée l’oublier… D’ailleurs, t’as pas de projet pour la suite, du coup ? Tu peux toujours passer prendre un dernier verre chez moi ou… Autre chose. » Allô ? Ici le tact, je crois qu’on m’a mangé tout cru parce que là, je suis en perdition. Lula posa son regard glacé sur le jeune homme, le dévisageant, essayant de percevoir en lui cette envie de partager un nouveau moment plus intime avec elle.



"eat me, drink me"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 262 messages et j'ai : 278 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Miles McMillan et je crédite : moi-même

En ligne
MessageSujet: Re: Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin ◘ Kenton   Dim 9 Avr - 23:50



Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin

Même si c’est plutôt amusant de voir Lula dérouter complètement ses deux collègues au moindre de ses faits et gestes, Kenton n’a pas l’intention de passer le reste de sa soirée à les regarder dévisager la jeune femme. Il imagine que ce n’est pas non plus très agréable pour elle bien que, connaissant Lula, elle ne doit pas être du genre à se trouver embarrassée pour si peu. Elle a un caractère bien à elle - ça c’est certain - mais c’est aussi ce qui fait tout son charme, du moins aux yeux de Kenton. Sortir fumer n’est qu’un prétexte, une échappatoire, une porte de sortie qu’il propose à Lula et qu’elle semble accepter avec plaisir. En même temps, entre rester assis à cette table avec les deux autres ou bien se retrouver seuls dehors, le choix est plutôt vite fait… pour elle comme pour lui d’ailleurs. Kenton se lève de sa chaise, enfile son blouson et s’éloigne sans plus tarder en direction de la sortie. Il ne voit pas ce que fait Lula derrière lui mais il entend la petite phrase qu’elle adresse aux deux autres et il esquisse un petit sourire tout en continuant sa route, imaginant très bien la tête sur ses amis doivent faire au même moment. Une fois dehors, et un peu à l’écart des autres fumeurs de la soirée, l’ambiance est tout de suite bien plus détendue. Ils vont avoir l’occasion de se parler plus librement mais ils n’oublient pas la première raison, leur alibi presque, puisque Lula lui tend le paquet de cigarettes qu’elle gardait bien au chaud dans son soutien gorge. Un endroit assez improbable pour les cigarettes mais qui a aussi le don d’intriguer Kenton. Est-ce qu’elle y cache d’autres choses encore ? C’est un mystère qui restera entier pour le moment puisque le premier sujet de conversation que Lula aborde, c’est l’attitude de ses deux amis envers elle. A la manière dont elle en parle, Ken ne peut pas s’empêcher de rire. Il ne les connait pas tant que ça en vérité mais à leur réaction, on peut effectivement se demander s’ils avaient déjà approché une fille avant.

- C’est pas les plus… Commence-t-il en s’arrêtant un instant pour chercher le bon mot. Les plus décontractés de la bande. Tu te serais peut-être mieux entendu avec les autres.

Tous ne sont pas aussi coincés heureusement, mais il n’a pas non plus l’intention de la ramener à l’intérieur pour les lui présenter et confirmer, ou non, sa théorie. Ils sont bien mieux en tête à tête et surtout ça leur donne la possibilité de pouvoir discuter en toute intimité. Sa cigarette calée entre ses doigts, Kenton expire une volute de fumée en écoutant Lula lui présenter des excuses. Elle n’a franchement pas à le faire, ça arrive à tout le monde de ne pas se souvenir de toutes les personnes avec qui on a déjà couché, enfin... quand on vit dans un monde comme celui de Kenton où les sentiments et relations de couple n’ont pas leur place. Tout le monde ne vit pas comme ça, mais il a tendance à l’oublier parfois. En ce qui concerne Lula, il imagine qu’ils sont assez semblables sur ce point là et le fait qu’elle ne vienne pas à chaque fois trouver ses anciens coups d’un soir - comme elle l’a fait avec lui - ne fait que confirmer qu’ils ont à peu près la même vision des choses. La seule différence c’est que lui, à part quelques verres, il n’avait rien pris d’autre ce soir là.

- Tu donnais pas l’air d'être aussi défoncée mais merci pour le compliment. Lui dit-il avec un petit sourire.

Elle ne s’est pas souvenue de lui directement mais elle cherche à rattraper le coup et même plus que ça encore, puisqu’elle profite de l’occasion pour l’inviter à venir chez elle. C’est impossible de ne pas voir où elle veut en venir et le petit sourire - déjà présent sur les lèvres de Kenton - s’agrandi tout en posant son regard dans celui de Lula. Elle le surprend et en même temps, c’est aussi ce qu’il espérait. Lui qui a toujours préféré les relations pour une seule et unique nuit, il a très envie que Lula devienne une exception. Il ne sait pas si c’est le challenge de faire en sorte qu’elle se souvienne de lui qui le pousse vers elle ou bien s’il a une attirance particulière pour elle mais Lula l’attire, c’est évident, et il n’a jamais su résister à la tentation.  

- J’ai tout mon temps mais il va falloir que tu me rafraichisses la mémoire, j’suis pas sûr de me rappeler où tu habites. Lui dit-il avec un petit regard taquin avant de porter une nouvelle fois sa cigarette à ses lèvres.

Il s’en souvient en réalité bien mieux qu’il le prétend mais c’est plus fort que lui, il a envie de s'amuser un peu de la situation.



    
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 55 messages et j'ai : -15 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Scarlett Simoneit et je crédite : Enaira

MessageSujet: Re: Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin ◘ Kenton   Sam 29 Avr - 21:26



Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin

Quand il parla de sa joyeuse bande de camarades, Lula eu un sourire en coin. Pas les plus décontractés ? Elle aurait certainement préféré le reste de la bande, c’était un fait et elle ricana légèrement devant sa remarque avant de tirer sur sa clope sans retenue. Puis, elle bafouilla quelques excuses concernant le fait qu’elle ne l’ait pas reconnu quelques minutes plus tôt. C’était un peu gênant, non ? Surtout quand elle pensait déjà à le remettre dans son lit pour la nuit à venir. Mais à la simple mention de son état ce soir-là, la conversation dévia doucement et Kenton ne prit nullement mal la chose, recevant le petit compliment glissé au milieu de ce charabia avec le sourire. Lula se mordit la lèvre inférieure, ayant soudainement envie d’embrasser ce sourire sans chercher à se retenir. Mais au lieu de cela, elle haussa légèrement les épaules avant d’ajouter quelques mots. « A force d’être défoncée en permanence, les gens e savent plus quand je le suis et quand je ne le suis pas, en fait. »

Finalement, elle lui proposa ouvertement de venir chez elle, lui indiquant qu’ils pouvaient tout à fait boire un verre mais que ses propres envies dépassaient ce simple fait. Elle voulait le corps du jeune homme contre le sien et perdre le contrôle de ses désirs dans ses bras, comme lors de leur première rencontre. Lorsqu’il alla en ce sens, soulignant même qu’il avait tout son temps, le regard de Lula se fit plus brillant, comme empli d’une satisfaction profonde. Puis, avec ce sourire à croquer, il lui signala qu’elle allait devoir se montrer bonne guide car il n’avait plus souvenir de là où elle habitait. Un appel au vice. Quand il formula les choses de cette manière, elle sut qu’elle allait lui rafraîchir la mémoire bien plus vite que prévu. Il tira sur sa cigarette et elle n’attendit pas qu’il recrache la fumée pour s’avancer vers lui et poser ses lèvres vermeilles sur les siennes, l’embrassant avec ce désir qui l’animait depuis qu’elle avait croisé son regard. Prenant soin de ne pas le brûler avec sa cigarette, elle fit glisser sa main libre dans son cou, entrouvrant ses lèvres et inhalant la fumée qu’il recrachait dans sa bouche. Il n’était pas question de trop en offrir, mais simplement d’affirmer cette position et chasser tous les doutes concernant les attentes qu’elle avait envers le jeune homme pour la soirée. Elle se détacha de lui avant de recracher les volutes de fumée qu’elle avait inspiré. « Ta mémoire te revient doucement ? La mienne semble se recomposer. » Puis, avec un petit sourire en coin, elle fit quelques pas en direction de la rue adjacente, l’invitant à la suivre d’un mouvement de tête. « Allez petit Poucet, on a des cailloux blancs à ramasser… A moins que tu ne préfères que je joue au grand méchant loup ? » Elle tira sur sa clope, réajustant son blouson en cuir sur ses épaules, le toisant d’un regard empli de défi et passant sa main libre dans ses cheveux pour repousser ses mèches noires en arrière. Sa soirée promettait d’être bien mieux qu’elle n’avait commencé.



"eat me, drink me"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 262 messages et j'ai : 278 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Miles McMillan et je crédite : moi-même

En ligne
MessageSujet: Re: Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin ◘ Kenton   Sam 22 Juil - 12:58



Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin

Cette pause cigarette à l’extérieur du bar prend décidément bien vite une toute autre tournure. Lula n’a peut-être pas une excellente mémoire mais on ne peut pas lui reprocher de tourner longtemps autour du pot ou de ne pas savoir ce qu’elle veut. Ses intentions sont d’ailleurs si claires que Kenton ne peut même pas douter une seule seconde d’avoir mal interprété ses paroles. C’est peut-être pour cette raison qu’il se permet de la taquiner un peu mais aussi parce qu’il se sent naturellement bien avec elle et parce qu’il n’a pas oublié leur première rencontre… lui. La réaction de Lula est en revanche bien plus surprenante puisqu’il ne s’attendait pas à ce qu’elle réagisse si vite. Sa cigarette quitte à peine ses lèvres, après en avoir inhalé la fumée, que des lèvres douces et féminines viennent déjà prendre sa place. Kenton est tellement surpris - très agréablement surpris - par cette vivacité qu’il n’a même pas le temps de redescendre sa main qui tient la cigarette. Elle reste un moment en l’air avant de reprendre sa place le long de son corps. Instinctivement, sa main libre vient se poser sur la hanche de Lula pendant qu’ils échangent un baiser qui lui rappelle autant de souvenirs qu’il lui donne également envie d’en créer de nouveaux. Avec un peu de chance, peut-être même que la jolie brune ne va pas complètement l’oublier cette fois-ci. C’est le challenge qu’il a envie de relever ce soir, puisque la manière dont ils vont terminer la soirée est plus qu’évidente pour chacun d’entre eux à présent. Kenton la laisse s’éloigner de lui avec une pointe de regret que cet instant et ce baiser se terminent si vite, même s’il sait que leur petit jeu ne fait pourtant que de commencer. Il l’observe avec un petit sourire lorsqu’elle le questionne sur sa mémoire retrouvée. C’est bien joué, vraiment très bien joué de sa part.

- En partie. Lui dit-il avec ce même air taquin que précédemment, quoiqu’un peu différent.

Ensorcelante Lula… plus il la regarde et moins il arrive à détacher son regard d’elle. Il ne sait pas pourquoi - et ça l’intrigue encore plus de ne pas savoir - mais elle a vraiment quelque chose qui l’attire, qui la rend à ses yeux différente des autres filles. Son physique, son caractère, son attitude… Kenton est bien incapable de dire de quoi il s’agit exactement mais avec elle, il est prêt à la suivre et à oublier sa résolution de se limiter qu’à une seule et unique nuit. Des coups d’un soir comme on dit, une manière plus ou moins consciente de se préserver et de limiter les risques de s’attacher. Elle est la première pour laquelle Kenton est prêt à faire une exception depuis un bon bout de temps mais, étant donné qu’elle ne se souvient pas très bien de la première fois, il n’est pas sûr que ça compte réellement.

- Le grand méchant loup, hein ? Répète-t-il, accompagné d’un petit rire lorsqu’elle commence à s’éloigner.

Pendant quelques secondes, il reste à sa place et se contente de la suivre du regard et d’observer sa gestuelle, un petit sourire aux lèvres. Il serait décidément bien incapable de ne pas la suivre et c’est d’un pas rapide qu’il vient la rattraper, s’adaptant à son allure pour marcher à ses côtés. Quelques rues seulement à traverser et ils se retrouvent rapidement devant une vision soudain bien plus familière. Il se souvient de cette rue qui lui rappelle la dernière fois où il a quitté Lula pour reprendre le chemin de chez lui. Il n’aurait pas pu imaginer ce jour-là qu’il reviendrait, même si déjà l’idée de ne plus jamais la revoir lui avait quelque peu taraudé l’esprit.

- C’est marrant, j’imaginais pas qu’on était si près de chez toi. Lui dit-il alors qu’ils arrivent devant la porte de chez elle.

Certains détails n’avaient pas échappé à ses souvenirs mais sans Lula, il aurait peut-être eu plus de mal pour retourner chez elle. Après tout, il n’avait aucune raison de devoir s’en souvenir à la base.

- Mh, laisses-moi deviner… c’est là que tu sors les clés de ton soutif ? Lui demande-t-il en repensant bien évidemment à son paquet de cigarettes.

Ça l’avait intrigué cette histoire et il sait à présent qu’avec Lula, il faut toujours s’attendre à quelques surprises.



    
Revenir en haut Aller en bas
 
Les rencontres peuvent parfois être le fruit du destin ◘ Kenton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Brooklyn :: Williamsburg-