Flashnews
C'est la rentrée !! Venez donc jeter un oeil à la nouvelle intrigue des étudiants et des citizens ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Isis, Anastasia, Elsa et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Morgan, Max, Dominic et Elyos veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 45
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Logan ♪ Let me be free 1529876038
Scent of Scandals #36
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Nouvelles Intrigues
Les étudiants, c'est par ici et les citizens, de ce côté là love2

Partagez
Voir le profil de l'utilisateur
Logan R. Abrahams
Times
J'ai posté : 1103 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Ben Barnes et pour finir je crédite : .sassenach (ava) & Lilousilver (sign)

Lun 9 Jan - 0:32

Logan Robin Abrahams

And the tears come streaming down your face When you lose something you can't replace When you love someone but it goes to waste Could it be worse Lights will guide you home And ignite your bones And I will try to fix you --------------------- ✹

Informations personnage


Nom : Abrahams, un nom qui ne me fais ni chaud ni froid, c'est le mien et c'est comme ça. Avec ses qualités, ses défauts, il définit une partie de mon identité
Prénoms : Logan, je ne sais pas trop pourquoi, je crois que la sonorité du mot plaisait à mes parents. Robin, mon deuxième prénom, me vient du célèbre Robin des Bois, une légende que ma mère aimait particulièrement.
Date et lieu de naissance : 05 mars 1986 à New-York
Age : 31 ans, je dois avouer qu'avoir passé la trentaine me fait un peu peur
Nationalité : Américaine, je suis né et j'ai toujours vécu à New-York
Origines : D'après ce que je sais je n'ai que des origines américaines
Orientation sexuelle : Hétérosexuel, je n'ai aucun doute là dessus
Statut civil : Célibataire, encore et toujours
Vie sexuelle :  Les relations d'un soir me connaissent bien et les soirées que je finis seul sont assez rares. Je ne suis absolument pas fidèle, je ne cherche pas l'amour, à vrai dire je n'y crois pas...
Statut social : J'ai grandi dans un milieu assez riche, maintenant que je veux survenir moi-même à mes besoins, c'est un peu plus la galère
Profession(s) : Serveur ou livreur, j'enchaîne les petits boulots en essayant de me faire connaître en tant que musicien
Diplôme(s) : Diplômé en Musique (major) et Littérature anglaise (minor)
Année de fin d'études : J'ai enfin été libéré des études en 2011
Quartier de résidence : J'ai trouvé un endroit dans le quartier de Williamsburg, Brooklyn, je m'y sens chez moi
Type de logement : J'habite dans un petit appartement, je n'y suis presque jamais et il est donc presque toujours bien rangé
Avec qui vis-tu ? : Seul, à un certain âge on a envie d'avoir son chez moi, et puis c'est plus sérieux pour ramener des conquêtes à la maison
Date d'arrivée à NY : J'y suis né, donc 1986
Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? : Je n'ai vécu qu'à New York, même s'il m'est arrivé de voyagé un peu
As-tu de la famille à NY ? : Mon père et mes deux sœurs y vivent aussi, toute ma famille en fait.

Cinq défauts et cinq qualités

Protecteur ♪ Indépendant ♪ Drôle ♪ Charmeur ♪ Passionné ♪ Arrogant ♪ Fêtard ♪ Manipulateur ♪ Têtu ♪ Jaloux

Autres signes particuliers

Je ferai absolument tout pour mes sœurs, elles sont la prunelles de mes yeux et les seules personnes importantes pour moi ♪ J'ai des grands airs je-m'en-foutiste mais je sais être sérieux quand il le faut, même si je n'en ai souvent pas envie ♪ Il est très rare que je provoque des disputes mais je n'hésite pas très longtemps à en venir aux poings s'il le faut ♪ Je me promène toujours avec des feuilles et un stylo, j'ai appris que l'inspiration pouvait arriver à tout moment ♪ Je veux vraiment faire de la musique ma vie et il m'arrive d'en profiter auprès des demoiselles, un petit air de guitare ou de piano les charme toujours ♪


❝ Ma vie, mes choix

❝ Derrière mon écran


Prénom : Sophie
Pseudo : Essy
Age : 19 ans
Pays /région : Bretagne  
Etudes/Travail :  Etudiante en arts du spectacle
Avatar choisi : Ben Barnes  
Type de personnage :  Banque de Liens
Staff référent (si multicompte ou changement) : Marie  :supergirl:
Comment es-tu arrivé là ? : Grâce à Marie au début, et puis ce compte-ci dans la continuité de ma petite Aleyna
Avis sur le forum :  Vous êtes tous géniaux  Logan ♪ Let me be free 1755252224  
Code à remplir :
Réserver son avatar (après validation et si pv ou scénario)

Code:
<pris>Ben Barnes</pris> <a href="http://www.good-morning-america.org/u2480" class="COLO">✖️</a> <a href="http://www.good-morning-america.org/t17758-famille-frere-et-soeurs-2-2">Logan R. Abrahams</a>
Réserver votre nom et prénom OBLIGATOIREMENT
Code:
<center><div class="LESCODES">[b]PRÉNOM[/b] : LOGAN
[b]NOM[/b] : ABRAHAMS
</div></center>


Il est maintenant temps pour vous de choisir un groupe. Nous vous donnons rendez-vous sur l'annexe des groupes pour en apprendre plus sur les groupes disponible sur GMA.

Vous avez le choix entre deux groupes.


Choix n°1 : TIMES SQUARE
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Sortir, boire, coucher, fumer, c'est à peu près tout ce que je fais pendant mon temps libre. Je veux faire toutes les expériences possible et rencontrer tous les êtres humains de la planète. Je ne dors presque pas ou, quand je je fais, c'est après avoir passé la nuit accompagné. Je ne m'arrête jamais et ne compte pas le faire avant un moment.

Choix n°2 : OUTSIDERS
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Je vis la nuit et rien qu'à cause de cela, on me perçoit parfois comme un être étrange et renfermé. Il est vrai que je ne m'exprime pas beaucoup sur mes sentiments ou mes sensations, mais je ne cherche pas la solitude pour autant.  



❝ Give Me Truth ❞
There aren't two versions of me. There's only one. And I think when I discover who I am, I'll be free. ★The joy of life comes from our encounters with new experiences, and hence there is no greater joy than to have an endlessly changing horizon, for each day to have a new and different sun.
Voir le profil de l'utilisateur
Logan R. Abrahams
Times
J'ai posté : 1103 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Ben Barnes et pour finir je crédite : .sassenach (ava) & Lilousilver (sign)

Lun 9 Jan - 0:32


❝ Bref, vie de merde.


Ohana means family
14 août 1990

Je me souviens parfaitement de ce jour là, et c'est une de ces journées qui restera gravée dans mon esprit le plus longtemps possible. Je n'avais que quatre ans et c'est en quelque sorte mon premier souvenir. Je me rappelle vaguement des moments où nous n'étions que trois mais ce jour d'été, je suis vraiment devenu moi. Lorsque je m'étais réveillé, mon père avait prit la place habituelle de ma mère dans la cuisine. Il m'avait dit que je devais me dépêcher, que nous devions partir. Je me souviens de l'incompréhension qui me rongeait sur le chemin de l'hôpital. Puis nous étions entrés dans une chambre et ma mère était là, tenant deux bébés dans ses bras. J'étais un grand frère. A partir de ce moment là, mon rôle sur terre était clair et précis et, tandis que je regardais Édith et Judith assoupies, je me jurais de toujours veiller sur elles. Je sentais une fierté m'envahir, ces deux petites filles qui me semblaient absolument parfaites étaient mes sœurs et rien au monde ne pourrait jamais changer cela.


Where words fail, music speaks
05 septembre 1994

Cela faisait quatre ans qu'Édith et Judith était dans ma vie. Je les adorais, tout simplement, et faisais absolument tout ce qui était en mon pouvoir pour les amuser, les divertir et les protéger. Elle avait bien sûr une dynamique de duo très prononcée et avec la différence d'âge entre nous, nous passions tout de même pas mal de temps séparés. Mais elles étaient deux, elles étaient toujours ensemble et partageaient tout. En dehors de l'école, je n'avais aucune activité et il n'était pas rare que je tourne en rond dans la maison, ne sachant pas quoi faire. Quand j'avais huit ans, ma mère a décidé de m'inscrire à un cours de musique. Tout a changé. Je passais mon temps à chantonner et assez vite la famille a investie dans un piano et on m'a offert une guitare à Noël. Je passais mon temps à cela, disparaissant pendant des heures dans les partitions, à déchiffrer les notes et à en inventer dans ma tête. Je crois que ma mère était heureuse de me voir aussi passionné par quelque chose. Mon père comprenait moins, il aurait peut-être préféré que je joue avec des soldats en plastique ou que je m'amuse à construire des vaisseaux spatiaux en lego. Mais j'avais trouvé ma voie. La musique faisait partie de moi, elle était entrée dans mon cœur et n'allait jamais en sortir.


I only ask to be free
10 juillet 2001

Cet été là j'avais prévu de partir en camp de vacances. Je ne pouvais plus attendre, comptant les jours qui me séparaient du grand départ. J'avais hâte de sortir de la ville, de découvrir d'autres endroits et de passer l'été avec d'autres adolescents de mon âge. J'avais quinze ans et un immense besoin de liberté. Le cocon familial commençait à me faire suffoquer et l'idée d'être loin de mes parents pendant plus d'un mois résonnait comme une musique douce à mes oreilles. J'avais tout prévu, sauf l'imprévisible. Quelques jours avant le départ, mon père rentra à la maison et nous annonça qu'il restait définitivement, qu'il arrêtait l'armée. C'était évidemment une bonne nouvelle, je me réjouissais d'avance de pouvoir passer plus de temps avec lui... après le camp. Mais mes plans ne se déroulèrent pas comme prévus puisque les parents décidèrent de nous emmener tous en Floride. J'allais sortir de la ville, voir d'autres endroits mais j'aurai donné beaucoup pour pouvoir le faire avec d'autres personnes. En voyant le bonheur de mes sœurs, j'essayais de cacher ma déception le plus possible. Après tout, si elles étaient heureuses, je l'étais aussi.


Love is a serious mental disease
21 mars 2004

C'était ma dernière année de lycée et je profitais de chaque jours pour inventer de nouvelles bêtises et farces à jouer sur les autres élèves. J'étais un bon élève, je l'avais toujours été. Mes notes étaient excellentes mais je n'avais pas vraiment besoin de travailler pour alors je n'hésitais pas à m'amuser. Ce jour là, j'étais resté bavarder avec des amis derrière le lycée après la fin des cours. On fumait, lançait des compliments aux filles qui passaient, on riait et profitait du soleil de mars qui baignait la ville. Et puis je senti mon téléphone sonner dans ma poche. Je jetais ma cigarette voyant le nom de mon père s'afficher et je m'éloignais du groupe en décrochant. « Logan, il faudrait que tu viennes le plus vite possible à l'hôpital, je récupère les filles à l'école et on se rejoint là-bas. » J'entendais la tension dans sa voix et mon cœur s'accélérait un peu. Je lançais quelques mots à mes amis et partais d'un pas rapide en direction de l'hôpital. Au bout de plusieurs changements de métro et d'imagination de scénarios plus inquiétant les uns que les autres, je me retrouvais au bon endroit. J'indiquais mon nom de famille à la réceptionniste et elle me donna les renseignements pour trouver mon père. J'entrais dans une chambre lugubre d'hôpital. Ma mère était allongée sur le lit, Édith et Judith dans ses bras. J'avais l'impression de revenir des années en arrière, mais dans une atmosphère beaucoup moins chaleureuse. Je regardais mon père, pleins de questions dans les yeux. Puis la sentence tomba. Le temps s'arrêtait. D'habitude c'était le genre de chose qui arrivait aux autres famille. Alzheimer.


I don't wanna say goodbye
08 juillet 2006

Ça avait duré deux ans. Deux ans où personne n'allait bien mais faisait semblant de l'être. Les filles passaient tout leur temps avec elle, essayant de la faire aller mieux, de lui faire se souvenir. Moi, je l'évitais. Je les évitais tous en fait. J'avais déménager de la maison après le lycée, prétextant voulant être plus proche de Columbia. Je n'arrivais pas à la regarder ainsi, à accepter qu'elle ne reconnaisse même plus sa propre famille. Et j'avais gâché du temps, tellement de temps. A sortir, boire, passer du temps avec n'importe qui, sauf ceux qui en avaient vraiment besoin. Dans les derniers moments que j'avais passé avec elle, elle m'avait dit à quel point elle était fière de moi. De ma réussite scolaire, de la façon dont je me comportais avec mes sœurs, de la passion pour la musique que je vivais à fond. Elle m'a demandé de continuer, de réussir, et de vivre ma vie. A vrai dire que je n'avais absolument aucune idée de ce que je voulais. Et quelques minutes après m'avoir dit cela elle n'avait absolument aucune idée de qui j'étais. Et puis le jour que l'on redoutait tous arriva. Je n'arrivais pas à croire qu'elle n'était plus là, qu'elle était partie. Je me sentais abandonné alors que c'était moi qui l'avais ignoré. Et je me haïssais pour cela.


Years teach us more than books
20 juin 2011

J'avais enfin mon diplôme en poche ! Mon parcours à l'université était enfin fini et je ne pouvais que m'en réjouir. J'avais passé de bons moments, principalement à faire la fêtes et à jouer avec toutes les filles qui me tombaient sous la main, mais j'avais eu d'excellents résultats et pour ça mon père était fier de moi. Nous ne parlions pas beaucoup, n'ayant aucun centre d'intérêt commun, mais j'allais chez lui régulièrement. Il n'avait pas très bien digéré la mort de notre mère, et je le comprenais. Moi j'étais passé à autre chose, ou du moins j'essayais. Je n'avais aucune idée de qui j'étais ou de ce que je voulais faire, mais je vivais ma vie, j'avançais, comme elle me l'avait demandé. J'essayais de voir les jumelles le plus souvent possible, donnant mon avis sur à peu près tous les aspects de leur vie. Je prenais toujours à cœur mon rôle de grand frère et même si elles n'avaient plus autant besoin de ma protection, je gardais toujours un œil sur elle et sur les relations qu'elles entretenaient. Lorsque j'étais avec elles, j'essayais d'être toujours sérieux. Je les gardais le plus loin possible de la vie dissoute que je menais. J'accumulais les petits jobs, je passais mes soirées dans des bars à draguer tout ce qui bougeait, boire, fumer, jouer. J'aimais ça, mais je ne voulais ça pour aucune d'entre elles, elles méritaient largement mieux.


I am now a walking and talking adult
05 mars 2016

Et voilà, j'avais trente ans ! Serveur le jour, musicien la nuit, charmeur tout le temps. Je ne m'arrêtais jamais, ne me posais jamais et j'étais heureux comme ça. Mais il fallait avouer qu'atteindre le cap des trente ans avait été assez compliqué. J'avais l'impression d'être plus vieux et ça me faisait peur. J'allais sûrement devoir m'assagir, trouver quelqu'un, un boulot stable et rien de tout cela ne me donnait envie. J'avais l'impression d'avoir encore des milliers de choses à découvrir, des centaines de personnes à rencontrer. J'avais passé la soirée de mon anniversaire chez moi, dans mon petit appartement à Brooklyn, avec quelques amis et les jumelles. J'avais avertis tous les invités qu'Édith et Judith étaient hors limite et que si l'un d'entre eux posait un regard un peu trop long sur l'une d'entre elles, il aurait affaire à moi. Et alors que je soufflais les trente bougies disposées sur le gâteau, je me pouvais m'empêcher de me demander combien de temps il me restait. Je savais que la maladie d'Alzheimer était en partie génétique. Mais je ne voulais pas savoir, je ne saurais pas. J'allais continuer à vivre ma vie comme il me plaisait, sans attache, sans contrainte, sans limite.



❝ Give Me Truth ❞
There aren't two versions of me. There's only one. And I think when I discover who I am, I'll be free. ★The joy of life comes from our encounters with new experiences, and hence there is no greater joy than to have an endlessly changing horizon, for each day to have a new and different sun.
Anonymous
Invité
Lun 9 Jan - 0:32
(Re)bienvenue Logan ♪ Let me be free 1755252224
Anonymous
Invité
Lun 9 Jan - 0:43
Bienvenue sur GMA Logan ♪ Let me be free Herz Logan ♪ Let me be free Herz
Voir le profil de l'utilisateur
Judith C. Abrahams
Cent
J'ai posté : 1649 messages et j'ai : 57 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Emma Watson et pour finir je crédite : Tennessee pour l'avatar, endlesslove pour la signature

Lun 9 Jan - 1:35
Grand frèèèèère :omfg: j'ai hâte de voir ce que tu vas faire avec ce personnage et bon courage pour ta fiche love love2


falling for you ♒︎ Turn around bright eyes. Every now and then I fall apart. And I need you now tonight. And I need you more than ever. And if you'll only hold me tight. We'll be holding on forever. And we'll only be making it right © endlesslove.
Anonymous
Invité
Lun 9 Jan - 1:42
rebienvenito petite soeur Logan ♪ Let me be free 1755252224 Logan ♪ Let me be free 286332005
Anonymous
Invité
Lun 9 Jan - 8:28
Rebienvenue Logan ♪ Let me be free 1755252224
Anonymous
Invité
Lun 9 Jan - 10:02
Rebienvenue et bon courage pour ta fiche Logan ♪ Let me be free Herz
Anonymous
Invité
Lun 9 Jan - 10:32
Un deuxième Ben Logan ♪ Let me be free 201132147
(Re)bienvenue parmi nous love2
Voir le profil de l'utilisateur
Logan R. Abrahams
Times
J'ai posté : 1103 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Ben Barnes et pour finir je crédite : .sassenach (ava) & Lilousilver (sign)

Lun 9 Jan - 12:05
Merci à tous, c'est trop mignon ! :omfg:

@Judith C. Abrahams @Édith P. Abrahams J'espère que ça vous plaît ce que j'ai fais ! Logan ♪ Let me be free 515861418


❝ Give Me Truth ❞
There aren't two versions of me. There's only one. And I think when I discover who I am, I'll be free. ★The joy of life comes from our encounters with new experiences, and hence there is no greater joy than to have an endlessly changing horizon, for each day to have a new and different sun.
Contenu sponsorisé
Logan ♪ Let me be free
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: Once upon a time
 :: A way to New York :: Welcome to New York
-
Sauter vers: