Flashnews
La nouvelle intrigue est en place, il s'agit d'un Koh Lanta spécial étudiants VS citizens ! Vous pouvez retrouver toutes les informations ici

Vous pouvez aller voir les gagnants des awards ici et poster dans le yearbook




 
NEWSLETTER NUMÉRO 26
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 24
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Over & out. - Joakim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 172 messages et j'ai : 2 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Emily Wickersham et je crédite : Mon bébé Rowdy pour l'avatar, Lilousilver pour la signature

MessageSujet: Over & out. - Joakim   Dim 22 Jan - 17:56

Over & out.
JOAKIM & ERIN

Rendez vous à l'hôpital aujourd'hui. Ce n'était pas une surprise, je devais y mettre les pieds assez souvent pour des examens de contrôle. Mon hémophilie était assez sévère et plus le temps passait, plus ça s'aggravait. Je ne risquais rien enfin si je ne me coupais pas ou autre bien sur. Mais depuis mon accident il y a 5 ans, les contrôles étaient plus importants. Car en plus, je devais me taper un entretien psychologique. Oui je n'allais pas leur révéler que la coupure que je m'étais faite au bras c'était du à un défi. Ma famille m'aurait internée. Non c'était plus facile de faire croire que je me sentais mal dans ma peau, que j'avais voulu mettre fin à mes jours. Au moins mes parents avaient été aux petits soins avec moi après ça. Même si ma grand mère en avait encore plus après moi car le suicide était quelque chose de lâche d'après elle. Mais je m'en fichais maintenant. Elle était morte. Enterrée. Elle ne me prendrait plus rien. Elle ne m'atteindrait plus c'était fini. Mais elle avait laissé des séquelles. Bien trop importants d'ailleurs. Cette séparation avec Alicia et ces retrouvailles qui m’avaient plus perturbées qu'autre chose. Les sentiments qui avaient refait surface étaient là, plus intenses que jamais. Et je n'arrivais pas à penser à autre chose. Dans la salle d'attente, je venais de passer une heure avec ma psychologue, celle qui me suivait depuis 5 ans maintenant. Elle savait tout, je lui avais tout dit et nos séances étaient plus amicales qu'autre chose. La rencontre de deux amies. Alors ça ne me dérangeait pas de la voir. Et maintenant, les tests physiques. J'attendais dans la salle prévue à cet effet, un magasine sur les genoux. Jusqu'à ce qu'une silhouette familière fasse son apparition. " Tiens, salut Joakim. " Une histoire de longue date entre vous deux. Des rendez vous à l'hôpital ponctuels, rien de romantique évidemment mais une amitié assez intense. Quand on avait la même pathologie, ça rapprochait les gens.




@Joakim A. Bernadotte


❝ Don't let the chaos fool you. ❞
One day ◈  You can't start the next chapter of your life if you keep re-reading the last one. Do not dwell in the past, do not dream of the future, concentrate the mind on the present moment.   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3071 messages et j'ai : 37 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Douglas Booth et je crédite : dreamy pour l'avatar & anaëlle. pour la signa

MessageSujet: Re: Over & out. - Joakim   Jeu 6 Avr - 13:24

Over & out.
ERIN & JOAKIM

Un nouveau tour à l'hôpital, cet endroit je le connais par coeur, je m’y rend bien trop souvent. Tous les mois quoi, c’est le lot de toute personnes atteinte d’une maladie qu’on ne peut jamais vraiment soigner. Je sais que c’est nécessaire mais ça m’agace, ma vie risque d’être plus courte que la vie de n’importe qui alors pourquoi perdre encore plus de temps avec ce genre de rendez-vous. Il n’y auras pas d’amélioration alors qu’est ce qu’on vérifie? Encore j’ai de la chance, maintenant que je suis sur New-York, ma mère est moins sur moi et j’ai put écarter les rendez vous. Avant je devais y allez toutes les semaines. Aujourd’hui j’y vais à reculons malgré tout car c’est toujours aussi ennuyant. une discussion avec les médecins et leur recommandation une fois de plus, j’ai compris depuis le temps qu’il fallait éviter de jouer avec des couteaux ou faire des trucs trop risqué. Mais je ne les écoute pas, je n’ai pas envie de me priver de vivre, j’ai envie d’une vie normale et peut importe si c’est dangereux. Mon garde du corps est au courant de ma pathologie et il a de quoi intervenir alors comme il est toujours collé à moi je n’ai pas peur des risques. Je fais mine d’écouter le médecin en hochant la tête mais une fois sortit de son bureau je soupirais “Enfin” Il ne restait plus que les test physique, le plus intéressant selon moi, au moins je faisais quelques chose, c’était bien mieux. Je rejoignis la sale d’attente et je souris en découvrant la personne qui s’y trouvait “Erin! Ah ça fait plaisir de te voir!” Elle et moi étions dans la même galère, elle était hémophile comme moi alors on se comprenait et on se croisait de temps en temps “Tu as eu le droit à la petite chanson fait attention? Et comment ça va?” Evidemment je ne parlais pas de la maladie, je voulais parler de sa vie et de tout le reste.



Pas le prince de tes rêves

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 172 messages et j'ai : 2 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Emily Wickersham et je crédite : Mon bébé Rowdy pour l'avatar, Lilousilver pour la signature

MessageSujet: Re: Over & out. - Joakim   Mar 2 Mai - 12:02

Over & out.
JOAKIM & ERIN

Je suis contente de le voir. Oui, dans ce genre de moments, ça fait du bien d’être en compagnie d’un ami. Et surtout qui connaissait le mal qui nous habitait. Oui, Joakim savait ce que ça faisait de devoir faire sans cesse attention, d’avoir sa famille derrière son dos pour tout et n’importe quoi. Il me sourit, visiblement content lui aussi de me voir. Assis côte à côte, je vais pouvoir le charrier à l’abri d’oreilles indiscrètes. Et puis aussi, c’est bien plus sympa que de se parler d’un bout à l’autre de la pièce. « Oui à moi aussi, je commençais à m’ennuyer. » Je venais à peine d’arriver mais c’était comme ci j’étais là depuis des heures. Je détestais les hôpitaux qui pour moi n’étaient que synonyme de maladie incurable et de mort. Et pourtant je suis quelqu’un de plutôt optimiste en général. Mais c’est vrai que ce genre d’endroit me met mal à l’aise. « Et oui la petite rengaine habituelle. Ca va que ma psy est sympa sinon ça ferait un moment que j’aurai abandonné. Enfin on se parle plus de ce qu’on a fait dernièrement que de ma maladie. Ca fait du bien, contrairement au premier que j’ai eu qui me pensait suicidaire en plus de tout. » Je levais les yeux au ciel en repensant au vieux beauf que je m’étais coltinée pendant mon adolescence. Avec les défis d’Alicia, je venais souvent le voir couverte de bleus ou d’égratignures pas bien grave. Et il pensait que je faisais exprès de m’infliger ça pour mettre fin à mes jours. Quel con. « Sinon ça va écoute… La routine, les gens qui reviennent dans ta vie après 5 ans et puis qui te font chier et toi ? » J’avais parlé brièvement du défi d’Alicia avec Joakim vu qu’il avait déjà remarqué ma cicatrice sur mon bras. Il se souviendrait peut être qu’à la suite de ça je lui avais demandé de sortir de ma vie durant le même laps de temps que je venais d’énoncer.






❝ Don't let the chaos fool you. ❞
One day ◈  You can't start the next chapter of your life if you keep re-reading the last one. Do not dwell in the past, do not dream of the future, concentrate the mind on the present moment.   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3071 messages et j'ai : 37 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Douglas Booth et je crédite : dreamy pour l'avatar & anaëlle. pour la signa

MessageSujet: Re: Over & out. - Joakim   Dim 21 Mai - 2:07

Over & out.
ERIN & JOAKIM


Je m’assois près de cette tête connue. Je suis soulagé, les médecins prennent parfois beaucoup de temps alors attendre est parfois horriblement long. Mais avec Erin pour passer le temps ça iras vite, peut-être même trop. Je ne la vois pas souvent, la plupart du temps on se croise ici. Avoir la même pathologie ça rapproche et ça permet de se comprendre aussi. « Tu ne peux plus t’ennuyer maintenant, le meilleur est arrivé » Je lui fais un sourire charmeur avant de rire « Nan sérieusement heureusement que tu es là, attendre seul c’est chiant et c’est pas avec Brutus que je ferais la conversation » D’un coup de tête je désigne mon garde du corps raide comme un piquet dans le coin. Comme si je courrais des risques affreux dans un hôpital, ça me fatiguait mais je n’avais pas le choix. Elle sortait de chez sa psy apparemment, moi j’avais la chance d’éviter cette case, j’en avais eu mais je détestais ça « Ah moi ils ont arrêté d’essayer de me faire parler à un psy, je suis malade mais je vais pas me tuer pour ça, faut arrêter leur parano, je vis très bien » Ma maladie n’était pas vraiment un frein, je faisais tout ce dont j’avais envie même si ça me mettait en danger ou que ça me fatiguait. Je n’allais pas rendre ma vie chiante car j’avais une maladie pourrie.  La conversation se fit plus intime et elle me parla d’un revenant dans sa vie. Cinq ans, le calcul se fit dans ma tête « La fameuses Alicia ? Elle te fait quoi celle-là ? » Oui je n’aimais pas l’idée qu’on fasse suer Erin car je l’appréciais. « Oh bah moi j’ai … perdu ma fiancé, Alexa, un accident d’avion … » On avait pas retrouvé de corps mais vu l’état de son avion il n’y avait pas beaucoup d’espoir. Il y avait eu un enterrement et toute une cérémonie à laquelle j’avais évidemment assisté. J’étais censé être amoureux d’elle alors je portais toujours le deuil, en public. Evidemment sa mort m’avait secoué, elle faisait partie de ma vie et j’avais un cœur. Mais elle ne m’avait pas mise à terre, ce n’était pas l’amour de ma vie juste une fiancée qu’on m’avait imposée. J’avais d’ailleurs surpris mes parents parler de m’en trouver une autre.



Pas le prince de tes rêves

Revenir en haut Aller en bas
 
Over & out. - Joakim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper East Side :: Lenox Hill Hospital-