Flashnews
La nouvelle intrigue est en place, il s'agit d'un Koh Lanta spécial étudiants VS citizens ! Vous pouvez retrouver toutes les informations ici

Vous pouvez aller voir les gagnants des awards ici et poster dans le yearbook




 
NEWSLETTER NUMÉRO 26
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 24
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Tout est provisoire : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi. (Swan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 287 messages et j'ai : 169 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Natalie Dormer et je crédite : Ma Caro Innocens (ava) & alaska (signa)

MessageSujet: Tout est provisoire : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi. (Swan)   Lun 23 Jan - 20:55



Tout est provisoire : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi.

Swan & Ysatis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cinq années. Cinq putains d’années que tu as passées entre quatre murs ayant pour seul ami le pigeon de la cours. Cette mésaventure t’a rendue encore plus forte, encore plus bagarreuse que tu ne l’étais auparavant. Véritable calvaire, tu n’hésitais pas à te battre, car personne ne se défendra à ta place. Tu t’étais donc forcée à suivre un entrainement radical pour les rudiments du combat et des armes à feux. Et évidemment, tu as rencontré Julian, lui aussi prisonnier. Vous vous étiez retrouvés dans les douches afin de laisser libre court à vos désirs sexuels. Rien de plus, pas de sentiments, simplement une forte amitié. Grâce à lui, tu as renoué un peu avec ta vie sociale. Les contacts extérieurs se faisaient rares, mais c’était loin de te déplaire. Tu n’attendais plus rien de personne désormais. Tu ne peux avoir confiance qu’en toi-même, et Julian. La prison n’est pas un environnement facile, la loi du plus fort oblige à toujours être prudent. A rester sur ses gardes par crainte de se faire tabasser dans le couloir simplement à cause d’un regard jugé déplacé. Les gens enfermés là-dedans ne sont pas gentils, loin de là. Pour la plupart, ce sont des tueurs, des violeurs prêts à récidiver pour certains. Tu as donc survécu pendant cinq ans, et c’est non sans traumatismes que tu sors enfin.
Le retour à la vie normale reste cependant fortement compliquée. Heureusement, tes parents adoptifs t’ont légué pratiquement toute leur fortune, te permettant de t’acheter un appartement à Manhattan. Malgré tout, tu travailles, condition obligatoire pour ne pas retrouver ta cellule. En effet, les autorités te suivent de près afin d’anticiper le moindre geste suspect et si tu as réellement envie de te réinsérer dans la société. Pour sûr que ce n’est pas une tâche facile après avoir vécu tant de mésaventures. Tu as donc trouvé un job de serveuse dans le bar de ton amie Lou. Ce boulot n’est pas ce dont tu rêves mais ça fera largement l’affaire pour l’instant. Toi qui a un diplôme d’ingénieur, c’est du gâchis, oui. Mais tant pis, le besoin d’argent prime.

Peut-être que ta vie se résume à ton travail, tu t’octroies tout de même une journée de repos. L’idéal pour aller voir un film, le temps ne te permettant pas de faire autre chose de toute façon. Vêtue normalement, tu décides de sortir de ton antre pour prendre le chemin du cinéma, mais entre-temps, une femme, titubant sur le trottoir d’en face. Elle s’approche dangereusement de la route, tu fronces les sourcils et t’empresses de la rejoindre, l’empêchant de se mettre en danger.

- Hey faites attention où vous mettez les pieds.

Des regards se posent sur vous deux, tu tournes la tête pour leur lancer un regard sans équivoque, noir.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 134 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Stana Katic et je crédite : Florescentia. (Avatar + profil ♥)

MessageSujet: Re: Tout est provisoire : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi. (Swan)   Mer 22 Mar - 19:32



Tout est provisoire : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi.

Swan & Ysatis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je ne sais pas à combien de verres je suis. Juste beaucoup trop certainement. Enfin surtout beaucoup trop en pleine journée. Mais franchement qui s'en soucie. Mon frère n'est même plus là pour m'aider, il a simplement déserté la ville pour quelques temps avait il dit. Sauf que les quelques temps commencent à être bien long. C'est dur de ne plus avoir son repère à portée de main. Surtout dans un moment si difficile. Je ne lui ai pas dit que j'ai divorcé. J'ai trop honte pour ça. Mon père le sait, et évidemment ma belle mère également. C'est d'ailleurs eux qui me gardent mon fils pendant ce temps. Je ne veux pas qu'il me voit comme ça. Et de toute façon, même si il est hors de question qu'il reste avec Albane, elle ne veut pas de lui. Elle n'a jamais eu la fibre maternelle de toute façon. Alors oui je bois pour ne plus penser à tout ça. Pas sure que ça serve à grand chose mais au moins mon esprit s'évade. Sauf lorsque le patron me fout dehors. Ca j'apprécie beaucoup moins. Mais je ne râle pas. Malgré le fait que je sois bourrée à cette heure là dans un bar public, faire une esclandre lorsqu'on a une notoriété comme la mienne ce n'est pas recommandé. Même si je dois avouer que je n'ai pas très envie d'y penser pour le moment. Je sors de l'établissement après avoir payé et tente de rester digne. Ce n'est pas gagné mais au moins oui, je tente. Toujours mieux que rien. Je ne continue cependant pas à réfléchir, me laissant porter par la foule New Yorkaise. Mes pieds me ramèneraient tous seuls chez moi. Enfin le soucis avec les pieds, c'est qu'ils ne voient pas le danger. Donc ils ne voient pas que je suis sur le point de traverser en plein milieu d'une rue bien passante. Jusqu'à ce qu'une masse blonde te fasse reculer de force. Sous l'effet de la surprise, je tombe dans ses bras, totalement déséquilibrée. " Pardon. " Petite voix rauque, je tente de me redresser mais je n'ai pas la force de bouger de là. Pourquoi la seule épaule que je trouve c'est celle de quelqu'un que je connais pas. " Merci de m'avoir empêché de... de voilà. " Je tente de sourire et me dégage de son étreinte. Sauf que ce coup d'adrénaline m'a un peu plus réveillée et je ne sais absolument pas où je me trouve. Ma tête commence à tourner un peu trop et je me rattrape à un poteau de justesse. Donc je suis bourrée, perdue dans un coin de New York que je ne connais pas, sans savoir comment retourner chez moi. Super.


uc
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 287 messages et j'ai : 169 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Natalie Dormer et je crédite : Ma Caro Innocens (ava) & alaska (signa)

MessageSujet: Re: Tout est provisoire : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi. (Swan)   Mer 26 Avr - 13:08



Tout est provisoire : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi.

Swan & Ysatis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Si tu voulais au départ passer une soirée tranquille, le destin a décidé de placer un autre destin sur ton chemin. Prête à te détendre devant un bon film, voilà que tu assistes à une scène bien plus réaliste. De toute évidence, la jeune femme qui se trouve en face de toi semble totalement saoule. Heureusement que celle-ci est tombée sur toi et pas une personne malveillante qui aurait pu l’emmener dieu sait où pour abuser d’elle. Tu l’as de suite remarquée en marchant sur le trottoir, tu as une capacité assez impressionnante pour reconnaître ceux qui ont abusé de la boisson. Et clairement, l’inconnue en fait partie. Ces pas se font hésitants, elle reste pendant un bon moment sur la route, tu n’hésites pas une seule seconde pour la tirer contre toi afin de lui éviter le pire. Au même instant, une voiture passe, klaxonnant. Tu ne peux t’empêcher de jurer en allemand envers ce conducteur roulant beaucoup trop vite. Les gens semblent avoir perdu le respect ces derniers temps, c’est ahurissant. Ton attention se repose sur la jeune femme, qui sous la surprise, tombe dans tes bras, totalement déséquilibré, tu manques de tomber avec elle. Tu grognes en supportant le poids de son corps, alors que d’une petite voix, étouffée par l’effort, tu lui réponds.

- C’est pas grave.

Puis ensuite, elle te remercie, et tu chuchotes un « de rien », puis, ne parvenant pas à se redresser du premier coup, tu as envie d’éclater de rire face à la situation, plus que cocasse. Néanmoins, tu ne fais rien, gardant ton sérieux alors qu’enfin, la pauvre parvient à s’extirper de tes bras, mais pour se soutenir au poteau. Bordel, elle ne tient plus debout. Tu te baisses pour l’aider à ne pas retomber.

- Appuyez-vous sur moi.

Une fois qu’elle s’exécute, tu te redresses, glissant un bras autour de sa taille pour la maintenir sur ses deux jambes. Tu installes l’inconnue sur un banc situé à quelques mètres à peine. Celle-ci assise et toi debout.

- Où est-ce-que vous habitez ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout est provisoire : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi. (Swan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan-