Flashnews
La nouvelle intrigue est en place, il s'agit d'un Koh Lanta spécial étudiants VS citizens ! Vous pouvez retrouver toutes les informations ici

Vous pouvez aller voir les gagnants des awards ici et poster dans le yearbook




 
NEWSLETTER NUMÉRO 26
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 24
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Une journée spéciale grâce à toi. ♡ dylan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 741 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Vanessa Hudgens et je crédite : morsmordre (ava) macfly (signa) florescentia © (profil)

MessageSujet: Une journée spéciale grâce à toi. ♡ dylan   Sam 4 Fév - 0:57


Une journée spéciale grâce à toi.
C’est difficilement que tes paupières s’ouvrent aujourd’hui. Tu ne sais pas quel jour on est, mais, tu sais pourtant bien où tu es. L’hôpital. Cela fait peut-être quelques jours que tu t’y trouves maintenant. Tu sais parfaitement pourquoi tu es là. Quel est le mal qui t’a apporté dans cet endroit. Ton regard glisse jusqu’à tes poignets encore recouverts d’un épais bandage. Tu soupires doucement.. Tu te sens idiote d’avoir fait ça. Enfin, tu n’arrives pas à savoir si tu te sens réellement idiote d’avoir tenté de franchir ce cap ou plutôt idiote de ne pas l’avoir réussi. « Mademoiselle Rosenthal. Une visite pour vous. » Tu te redresses un peu dans ton lit et tu remarques le visage encore triste de ton père passé la porte. Il est venu ici chaque jour depuis qu’il a appris la nouvelle. « Merci... » Souffles-tu un peu faiblement à l’infirmière qui finit par partir. Tu souris à ton père et tu le vois s’effondrer. Tu baisses la tête à ce moment, le voir si mal te déchire le coeur. Tu sais que tu es responsable de son chagrin... C’est bien là la plus douloureuse des punitions. Il s’assoit sur le bord du lit et t’attrape dans ses bras masculins. Il te serre si fort que tu as l’impression qu’il pourrait te casser en deux mais tu ne dis rien, tu te contentes de l’enlacer comme il le faut. « Je vais bien papa.. » Oui, tu dis ça pour le rassurer. Cependant comment peut-il te croire après ce que tu as tenté de faire ? « Je suis là... » Oui tu es là et pas par choix malheureusement. Il se redresse, l’air maintenant en colère. « Arrête Joann. (aie, il t’appelle par ton prénom en entier, cela pue pour toi...) Pourquoi tu ne m’as rien dit ? Pourquoi tu as voulu faire ça ? » Il hausse la voix et, tu te contentes de t’effacer, de rester silencieuse. Il connaît déjà les réponses, chaque jour tu lui répètes inlassablement et, chaque jour il s’en veut un peu plus de n’avoir rien vu, de n’avoir rien fait. Il s’assoit et, comme chaque jour, il s’excuse de s’emporter. Cependant aujourd’hui, les choses se passent différemment. Lui qui jusqu’à maintenant restait toutes les journées en ta compagnie, sauf quand Roxanne pointait le bout de son nez, se voyait piquer la place par un autre homme. « Dylan ? » Tu ne caches pas la surprise qui se lit dans tes mots. Ton père lève le regard sur le jeune homme et se lève du lit pour l’enlacer. « Merci... Merci d’avoir sauvé ma fille... » Les mots d’un père, sincère. Il lâche Dylan puis vient simplement déposer ses lèvres sur ton front. « Tu acceptes de nous laisser ? » Tu regardes ton père, tu sais qu’il a du mal à te lâcher et tu le comprends mais, rester chaque jour ici, enfermé à l’hôpital avec toi n’est vraiment pas bon pour lui. Il hésite, un petit moment avant de se résigner à accepter. Tu le remercies, tu embrasses tendrement ses joues et tu lui dis que tu l’aimes. Il te serre une dernière fois, attrape sa veste qu’il avait déposée sur le siège et quitte la pièce. « Comment vas-tu ? » Un maigre sourire s’étale alors sur ton visage en regardant Dylan, toujours debout dans l’encadrement du mur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 343 messages et j'ai : 65 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Tom Felton et je crédite : Balaclava (av) / magma. (signa) / lilousilver (profil)

MessageSujet: Re: Une journée spéciale grâce à toi. ♡ dylan   Mar 21 Fév - 19:00


Une journée spéciale grâce à toi.
Il fallait qu'il y retourne. Il ne comprend pas pourquoi mais il le fallait. Déjà, ce qui était étrange c'était cette étrange idée d'avoir voulu aller chez elle ce soir là. Il s'était laissé guidé par une pulsion ou peut être le join qu'il avait fumé juste avant. En tout cas, c'était une bonne idée qu'il avait eu de se rendre chez la jolie brune ce soir là. Il l'avait trouvé étendue là, sur le sol, le sang coulant autour de ses doigts. Il ne voulait pas entrer chez elle de force, mais voir ça par la fenêtre ne lui avait pas réellement laissé le choix.Pourtant pas très musclé, il avait quand même réussi à défoncer la porte. Étonnant vu sa carrure mais quoiqu'il en soit, il avait réussi à entrer. Les pompiers appelés, il avait vérifié son pouls carotidien qui fort heureusement était toujours présent. Son flegme légendaire n'avait pas été inutile durant cette épreuve et c'était peut être grâce à ça qu'il avait réussi à arriver à l'hôpital avec la jeune fille sans qu'aucune réelle émotion ne prenne part de son visage. Sauf au moment où on lui annonça qu'elle s'en sortirait indemne. Le soulagement avait été immédiat, première vraie émotion qui apparaissait sur son visage. Il ne la connaissait pas. Juste son prénom lorsqu'ils avaient échangé lors de leur première rencontre. Enfin pour le moment il ne l'avait pas vraiment revu vu qu'elle était inconsciente lorsqu'il l'avait trouvé. Puis les fois d'après elle dormait ou il y  avait toujours quelqu'un avec elle. Il ne pouvait pas et ne voulait pas la déranger. Après tout, qui était il pour ça. Certes il l'avait trouvé mais c'était tout. Ils avaient sympathisés mais Dylan n'était pas du genre à s'attacher aux autres. Quoique, oui, il y avait vraiment quelque chose de différent avec elle. Il ne le savait pas encore parce qu'il ne le comprenait pas. Il ne comprenait pas comment il avait pu s'attacher à cette jeune fille car il ne l'avait jamais fait avant. D'habitude, les gens étaient de passage chez lui. Certes, il y avait quelques exceptions comme Rhéa, sa famille, sa patronne. Ces personnes qui l'accompagnaient au quotidien. Mais en temps normal, c'était la solitude qu'il préférait. Enfin la solitude accompagné de son chaton et de son hérisson. Mais aujourd'hui, il voulait la voir. Ca commençait à faire quelques jours qu'il attendait mais, il allait bien falloir se lancer. Apportant évidement une fleur. Une pâquerette blanche. Unique fleur mais qui transmettait ses pensées. Elle signifiait qu'on trouvait celle à qui on l'offrait, jolie. Et le blanc, synonyme d'innocence, pureté, naïveté, joie. Un ensemble de caractéristiques qui lui correspondait. Sauf que la belle n'était pas seule dans sa chambre. Cette fois ci encore. Il souriait de voir qu'au moins elle n'était pas abandonnée. Chose à laquelle il ne peut pas s'attendre par contre, c'est lorsque son père le prend dans ses bras. Il le remercie d'avoir sauvé sa fille, et il ne peut évidemment pas lui en vouloir pour cette effusion. Dylan n'était juste pas le genre de garçon à supporter qu'on le touche de trop. Mais il ferait une exception pour cette fois ci. " De rien. " Il ne savait pas quoi dire d'autre. Joann lui demande de les laisser et Dylan en était soulagé. Passer un peu de temps avec elle, c'était ce qu'il voulait. oui, il l'aimait vraiment bien cette jolie brune. Le père parti, il pu enfin s'approcher du lit. Comment il allait, ça c'était une question. " Moi je vais bien et toi ? Pas trop déçue de ne pas avoir rencontré la faucheuse ? " Il ne s'interrogeait jamais si les mots qu'il sortait pouvait porter préjudice ou non. Il parlait comme ça venait. " Tiens, ça aurait été dommage que je sois obligé de la poser sur une pierre froide non ? Je préfère te de la donner directement. " Il lui tendait la fleur en s'asseyant sur le coin du lit. Il prenait un peu ses aises oui. " Non plus sérieusement, comment tu vas ? Pas trop dur d'être enfermée ici ? " Lui il ne le supporterait pas, c'était certain. Trop besoin de liberté.



HOPELESS ROMANTIC
Your mind is a garden. Your thoughts are the seeds. You can grow flowers or you can grow weeds.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 741 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Vanessa Hudgens et je crédite : morsmordre (ava) macfly (signa) florescentia © (profil)

MessageSujet: Re: Une journée spéciale grâce à toi. ♡ dylan   Dim 19 Mar - 12:15


Une journée spéciale grâce à toi.
La surprise était plutôt grande pour toi lorsqu’il entrait dans la chambre. Il faut dire que depuis ce jour-là, tu ne l’avais pas vu et, dans un sens, tu n’étais pas certaine qu’il allait venir, mais, le voir te faisait au fond plaisir. Une joie que tu allais cependant garder pour toi à cet instant. Ton père le remerciait chaleureusement et, toi, tu te sentais un peu idiote en le voyant faire. « Papa... » lâchais-tu simplement d’un ton qui voulait tout dire. Il te souriait et sortait tranquillement après que tu lui as poliment demandé. Bien entendu que cela l’embêtait de partir, mais, il n’allait pas insister, pas aujourd’hui. Peut-être avait-il compris avant toi les enjeux de ce tête-à-tête. Te glissant un peu mieux dans ton lit, tu levais ton regard en direction de Dylan après sa question des plus...surprenante. Oui, tu n’avais pas vraiment d’autres mots pour le coup. Était-ce une vraie question ? Tu entre ouvrais les lèvres, comme si tu souhaitais répondre, comme si en l’espace de quelques secondes, ton cerveau allait trouver une bonne réplique pour lui répondre, mais, rien. Tu détournais quelque temps ton regard, le portant sur un point fixé dans le vide. « Je vais bien oui, j’imagine. » répondais-tu simplement, il t’avait légèrement coupé l’herbe sous le pied-là. Tu fermais tes yeux deux secondes avant que ton regard ne se pose sur la fleur qu’il te tendait. Une pâquerette blanche. Un léger sourire naissait sur tes lèvres alors que tu tendais la main pour l’attraper délicatement. Toi qui adorais les fleurs et leur signification, tu étais servi là et, dans le bon sens du terme. Tu glissais le bout de ton nez contre les pétales avant que tu ne décides à te redresser. Tournant d’un quart sur toi-même, tu laissais tes jambes se balancer dans le vide alors que tu te penchais pour ramener un peu mieux la petite commode à roulette près de ton lit. Tu prenais ton verre, y glissais un peu d’eau et fourrais délicatement la tige de la fleur à l’intérieur. « Merci... » murmurais-tu en contemplant la fleur. « Pour être honnête, je ne sais pas comment je vais encore. Je sais juste qu’en effet, être enfermée ici sans sortir ce n’est pas trop mon “délire”. Je m’ennuie ferme et j’ai l’impression de devenir folle à force de simplement sentir le vent à travers la petite fenêtre en haut du mur. » Un soupir s’échappe alors de tes lèvres avant que tu ne tournes ton visage vers lui. « Tu veux bien sortir avec moi aujourd’hui ? Au moins dans le jardin, histoire que je n’essaye pas de me pendre avec ma perfusion avant ce soir... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 343 messages et j'ai : 65 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Tom Felton et je crédite : Balaclava (av) / magma. (signa) / lilousilver (profil)

MessageSujet: Re: Une journée spéciale grâce à toi. ♡ dylan   Mar 25 Avr - 10:25


Une journée spéciale grâce à toi.
Son père était protecteur et le blond ne se sentait pas réellement à l’aise. Contrairement au paternel Warner qui devait avoir une liasse de billets à la place du cœur, ça le changeait. Il trouvait ça vraiment touchant même s’il n’avait jamais rien fait pour attirer la sympathie de son père. Il s’en foutait, il l’avait toujours connu comme ça. Il a toujours été plus proche de sa mère depuis enfant. Jusqu’à sa mort. Mais ça, ce n’était la faute de personne. Et surtout il n’était pas comme son frère à penser que c’était la faute de Bev’. Il sortit de ses pensées au moment ou le patriarche sortit de la pièce. Et naturellement, il prit le parti de rester lui-même, de lui parler en prenant les choses à la légère. C’était bien plus simple ainsi. Pas de filtre, pas de phrases superflues, il parlait comme les mots venaient. Parfois c’était mal pris mais bon, ce n’étaient pas des personnes qui méritaient de le côtoyer. Elle lui répondit qu’elle allait bien, comme elle l’imaginait. Ca lui suffisait. Les longs discours étaient superflus. « Bien. » Il répond à une question inexistante. Dylan veut juste savoir si elle va bien et il ne sait pas comment s’y prendre. Tout ça c’est nouveau pour lui. Ces sentiments, cette inquiétude. Il n’est pas habitué. Du coup il lui tend cette fleur qu’il lui a ramenée, cette fleur avec une signification particulière. Il n’était pas doué avec les mots mais ce n’était pas le cas avec les fleurs. Ce langage là, il le connaissait sur le bout des doigts. Alors bien sur si la brune lui demandait, il lui donnerait la signification de cette fleur mais pour le moment il préféra se taire. Parce que son sourire lui fit comprendre qu’elle semblait comprendre le message qu’il avait tenté de faire passer. Elle attrapa son verre et y plaça la fleur accompagnée d’un peu d’eau. Dylan la regardait faire en appréciant la délicatesse du geste. Elle en prenait soin et le blond appréciait cela. Il garda son regard sur la fleur alors que Joann avait repris la parole. Elle expliquait un peu mieux son état. Il finit par relever les yeux vers elle et sourit doucement. Il ne sait pas trop quoi dire mais il comprend la jeune femme. Le Warner est un amoureux de la liberté alors être enfermé ici, il n’ose même pas imaginer. Il bascula sa tête de haut en bas alors que la brune soupirait. Sa question suivante le fit se redresser plus brusquement. « Avec plaisir. Je dois te trimballer dans un fauteuil pou tes bourreaux t’autorisent à te servir de tes deux jambes ? » On ne pouvait être sur de rien dans un hôpital. Même si les maux de la brune ne nécessitaient pas un fauteuil. Il l’accompagne jusqu’au jardin, prenant soin à ne pas aller trop vite. Ce comportement l’étonnait d’ailleurs car ce n’était pas le mec le plus attentif du monde. Mais la Rosenthal suscitait chez lui des sentiments nouveaux et quelque peu étonnants. Mais ce n’était pas pour lui déplaire et il prenait ça comme tout le reste dans sa vie, sans se poser de questions. Même s’ils étaient dans un hôpital, il ne put s’empêcher de sortir de sa poche sa boîte contenant un join déjà roulé. Il le prit et l’alluma avant d’observer la brune. « Ca ne te dérange pas ? » Il ne veut pas l’incommoder non plus. « Tu fumes toi ? Ou autre chose bien sur. » Il ne sait rien sur elle, ou du moins pas grand-chose. Il en apprend un peu plus chaque jour. Et s’il était là, c’était bien pour ça. « Elle est où ta mère ? » Voilà qu’il se montre bien curieux, le Warner.



HOPELESS ROMANTIC
Your mind is a garden. Your thoughts are the seeds. You can grow flowers or you can grow weeds.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 741 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Vanessa Hudgens et je crédite : morsmordre (ava) macfly (signa) florescentia © (profil)

MessageSujet: Re: Une journée spéciale grâce à toi. ♡ dylan   Lun 22 Mai - 0:19


Une journée spéciale grâce à toi.
Au départ surprise de ses mots, un léger rire venait à se faire entendre de la part de la jeune femme. « Mes bourreaux ? Sincèrement ? J’ai presque l’impression d’entendre un vieux chevalier de la table ronde. » Tu avais subitement l’envie folle de le taquiner, une envie que tu faisais doucement taire en te calmant. Tu ne comprenais pas vraiment pourquoi tu venais de réagir ainsi mais, au fond, tu sais que cela t’avait fait du bien. « Je peux marcher mais, c’est plutôt la flemme qui me pousse à choisir le fauteuil. » Tu te redressais doucement avant de te hisser hors du lit, posant tes pieds au sol. Tu attrapais ta perfusion et tu laissais glisser les roulettes sur le sol au même rythme que ta marche. Autant dire, une marche digne des plus valeureux escargots. Pourtant, cela n’empêchait pas Dylan de “t’aider”. Tu le sentais, proche de toi, les bras positionnés de sorte à, si tu devais chavirer, il serait là pour te rattraper. Arrivé aux jardins, tu marchais tranquillement en profitant doucement de l’air frais qui venait caresser ton visage. Tiens, voilà une sensation que tu n’aurais certainement pas connu à nouveau si tu avais fini six pieds sous terre. Tu avançais un peu plus avant de remarquer la chose que sortait Dylan. « Moi non, mais si un infirmier te voit avec ça... Tu risques de te faire tirer les oreilles. » Tu lâchais un petit rire avant de hocher la tête positivement. « Oui, je fume fin, pas ici mais en général oui, je fume. Trois fois par jour. » Tu te dis à ce moment-là que ton paquet de clopes te manque... Un peu beaucoup mais, ces pensées sont immédiatement balayer par la question un peu trop personnelle de monsieur. « Morte. » lâches-tu froidement, sans même t’en rendre compte. Le sujet de ta mère est un sujet sensible, malheureusement. Tu te remémores cette soirée et, tu as presque envie de t’effondrer mais, tu gardes juste la tête haute en continuant à marcher.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée spéciale grâce à toi. ♡ dylan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper East Side :: Lenox Hill Hospital-