Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 There is nothing as precious to me as your company. (Romy, Valentine's Day ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 141 messages et j'ai : 5 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Paul Wesley et je crédite : Linda (florescentia)

MessageSujet: There is nothing as precious to me as your company. (Romy, Valentine's Day ♥)   Dim 5 Fév - 23:07


ft. Romy (Valentine’s Day ♥)

     
Love is a promise, love is a souvenir, once given never forgotten, never let it disappear.

      [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
     

     
   

Pour la première fois depuis trois ans, tu sortais le jour de la Saint-Valentin. Accompagné qui plus est. Autant dire que c’était presque un miracle pour la jeune femme que tu ais accepté. Tu avais mis un costume, avec une chemise rouge, couleur des amoureux, couleur de l’amour, couleur de ce sentiment que tu avais perdu il y a trois ans maintenant. Cette couleur ne montrait pas que tu avais commencé à l’oublier, tu en étais encore loin, mais tu étais incapable de prévoir ce qu’il pouvait se passer au cours de cette soirée. Peut-être que ce jour serait comme un nouveau départ pour toi, peut-être que tu allais enfin réussir à l’oublier, à avancer dans ta vie amoureuse. Avant de quitter ton appartement, tu n’avait pas pu t’empêcher de remarquer son absence. Sans doute qu’elle était également sortie, ça ne serait même plus étonnant de sa part. Dans tous les cas, la soirée avec cette étudiante qui faisait partie de la même confrérie que toi commençait très bien. Vous vous étiez retrouvés dans un bar, et aviez commencé à discuter de tout et de rien en buvant des verres. Tes joues s’étaient même enflammés quand elle était venue poser ses lèvres sur une de tes joues après avoir dit que tu étais mignon. C’était quelque chose que tu n’avais pas ressenti depuis tellement longtemps que cela était étrange pour toi, presque nouveau. Vous avez finalement décidé de vous rendre dans une boîte de nuit pour pouvoir danser. Vous sortez alors du bar et vous marchiez dans la rue, quand tu t’arrêtais brusquement en reconnaissance la femme du couple que vous croisiez. Tu te crispais légèrement en reconnaissant ta colocataire, ta main se transformant en poing presque dans la seconde. Tes doutes des dernières semaines et des derniers mois s’étaient confirmés, toi qui était persuadé qu’elle avait quelqu’un d’autre dans sa vie désormais. Cela te rendait grognon de ne pas savoir, mais cela t’énervais encore plus de découvrir la vérité le jour de la Saint-Valentin. Cependant, tu te mettais à sourire juste après et à te détendre, avant de plonger ta main dans celle de la jeune femme avec qui tu passais la soirée. Celle-ci te regardait un peu surprise, mais était quand même heureuse que tu prennes cette initiative. Tu gardais ton sourire sur les lèvres alors que Romy t’avais également reconnu. “ Salut Romy, j’espère que tu passes une bonne soirée” dis-tu avant de venir embrasser la joue de ta “partenaire” devant ton ex, sans aucun scrupule. Tu te tournais alors vers l’homme qui l’accompagnait, un sourire toujours bien apparent sur ton visage “ Tu es donc le nouvel homme de Romy ? ” dis-tu avant de rajouter, sans attendre sa réponse. “ Si je peux te donner un conseil, tu devrais faire attention, Romy n’est pas du genre à savoir se contenter d’un seul homme dans sa vie.” Tu finissais par faire un petit clin d’oeil à ton ex, elle qui comprendrait parfaitement où tu voulais en venir.

     
- Adrenalean 2016 pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
     



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's gonna be alright
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 503 messages et j'ai : 4 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Sofia Jamora et je crédite : untamed swallow ❤ (ava) ASTRA (signa) florescentia © (profil)

MessageSujet: Re: There is nothing as precious to me as your company. (Romy, Valentine's Day ♥)   Dim 19 Mar - 12:55


There is nothing as precious to me as your company.
Aujourd’hui, jour de la Saint-Valentin. Cela faisait quelques jours que tu parlais à un garçon sur ton application de rencontre. Rien de sérieux, tu t’amusais juste et, cela te détendait de lui parler, surtout lorsque l’autre con était dans les parages ou te faisait une remarque. Oui, parfois ton putain de verre de vin ne te suffisait pas malheureusement. D’ailleurs, ce bel inconnu - du moins d’après les photos - te proposait de passer la Saint-Valentin en sa compagnie. Pourquoi pas. Après tout, tu n’avais pas envie de la passer avec l’autre idiot, surtout si c’était pour encore l’écouter te parler de ton erreur. De ta bêtise. Tu soupirais, tu prenais une grande inspiration et finalement, tu acceptais l’invitation de l’inconnu. Le matin, tu te levais assez tôt pour pouvoir te préparer. Lui était parti, tu ne sais où. Tant pis, peut-être que lui-même voyait quelqu’un, raison de plus pour faire de même et, peut-être tirer finalement un trait sur ce que tu éprouvais toujours pour lui. Pour ce jour, tu avais enfilé un soutien-gorge noir, surmonté d’un body noir transparent. Un petit jean, bottine et...une veste. La sienne. Oui, tu l’avais gardé dans ton armoire depuis tout ce temps. Toi qui à chaque fois avait dit ne pas la détenir, tu lui avais menti et, pour ce jour, tu avais envie de la porter. Prête, tu partais avant qu’il ne rentre et tu allais rejoindre l’homme en question. Bon, il était un peu moins parfait en vrai et, à dire vrai, semblait plus macho que dans les messages. Lui, tout ce qu’il attendait, c’était de te baiser, tu le sentais bien à sa façon d’être. Tu aurais pu roter à son nez qu’il aurait réussi à te sortir un “ce que t’es chou”. Bordel ce qu’il pouvait t’exaspérer. Pourtant, tu restais avec lui, sans doute, car tu n’avais pas envie de passer ta Saint-Valentin seule alors que l’autre crétin était sans hésitation en bonne compagnie. Le soir arrivait et, vous décidiez de simplement faire une balade dans le parc. Bordel, tu avais presque peur qu’il te pousse dans un buisson pour t’essayer. Malheureusement - ou heureusement - tu tombais nez à nez avec Raphael accompagné d’une nana. Bordel, ton coeur se serrait, encore plus lorsqu’il déposait ses lèvres contre sa joue. Tu te crispais légèrement, n’arrivant même pas à lui dire bonsoir. Pourtant, lorsqu’il te lançait ce pique, tu montais directement dans les tours. Tournant ton visage en direction de la femme, tu sortais avec ton plus joli sourire. « Si jamais tu espères un tant soit peu de l’attention de sa part, je te conseille de te transformer en bouquin. Il n’y a que ce genre de page qu’il aime caresser et, ses cours sont le seul endroit où il daigne fourrer son nez. » Lâchant la main de l’homme à côté de toi, tu sentais la colère monter un peu plus. « Au final, tu passes ta Saint-Valentin avec une autre, mais je vois que tu as toujours autant ce besoin de m’accorder de l’attention. Serait-ce une preuve supplémentaire que je te manque ? (ton regard bifurquait à nouveau vers l’autre idiote) Bon courage. Ce n’est jamais simple d’être numéro deux. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 141 messages et j'ai : 5 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Paul Wesley et je crédite : Linda (florescentia)

MessageSujet: Re: There is nothing as precious to me as your company. (Romy, Valentine's Day ♥)   Lun 10 Avr - 18:34


 Romy & Raphael

 There is nothing as precious to me as your company.

 

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu n’étais pas quelqu’un de très superstitieux, mais tu avais de plus en plus tendance à croire au destin. Tu avais l’impression que ce n’était pas qu’un simple hasard si tu avais croisé Romy dans ce parc. Non, tu étais certain qu’elle ne l’avait pas fait exprès, tout comme tu ne l’avais pas voulu, mais pourtant, vous étiez là, tous les deux, l’un en face de l’autre à vous regarder comme deux idiots avant de vous mettre à jouer à votre jeu favori : balancer le plus de vacheries sur l’autre, peu importe que ça soit blessant ou non. Et si tu étais celui qui avait lancé les hostilités sans aucune hésitation, tu devais avouer qu’elle te l’avait très bien rendu. Tu ne trouvais rien à répondre à cette pique, car, même si ça te faisait chier de l’avouer, elle avait raison. Tu affichais une mine renfrognée, alors que tes joues devenaient rouges vifs. Tu jetais un rapide regard vers la fille qui t’accompagnait, et tu voyais à son regard qu’elle avait compris que ton ex avait mis le doigt sur quelque chose de sensible sur toi. Tu préfères alors détourner le regard de celle qui t’accompagne, vers celle que tu ne voulais pas voir. Tu lui jettes un regard assassin, et pourtant ton coeur se serre. Tu ne peux empêcher ton esprit de penser qu’elle est magnifique dans sa tenue, tenue qui la met parfaitement en valeur. Et ça te fait quand même bien chier d’imaginer qu’elle puisse enlever cette tenue et ouvrir les cuisses à cet inconnu à côté d’elle. Ton visage devenait encore un peu plus rouge quand elle reprenait ses piques contre toi, mais cette fois, tu ne comptais pas te laisser faire. “ C’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité, tu ne trouves pas ? Tu inverses les rôles ma petite. Après tout, qui a mis la veste de son ex pour se rendre à un rendez-vous avec un autre homme ? C’est toi …Tu as toujours ce besoin de penser à moi ? Tu n’arrives pas à m’oublier ? Ca en deviendrait presque mignon …” Tu souriais doucement en regardant Romy, content de pouvoir à ton tour lui rendre la monnaie. “ Ok, c’est bon. Stop. Vous voulez qu’on aille boire un verre ensemble ? On n’est pas prêt d’y aller si les deux continuent de s’engueuler comme des vieux. ” Tu tournais la tête vers la jeune femme qui t’accompagnait, un peu surpris par ce qu’elle venait de dire. Cependant, l’homme qui accompagnait Romy ne semblait pas être dérangé par la proposition, puisqu’il acceptait très rapidement. Tu restais silencieux alors que tu les regardais partir tous les deux, avant de te tourner vers Romy. Tu avais envie de lui sortir de nouvelles paroles assassines, de lui dire que c’était de sa faute si vous en étiez arrivés là, mais ça serait faux. C’est toi qui avait commencé, et aucun de vous deux n’avait eu l’intelligence de s’arrêter ou de s’ignorer .. “ C’est ce que l’on peut appeler un début de soirée manqué … “ disais-tu avant de retourner dans ton silence. Tu étais un peu, beaucoup gêné par cette situation. Tu avais l’impression que chaque mot qui sortait de ta bouche brûlait le fond de ta gorge. “ Est-ce que … Est-ce que tu voudrais … que l’on boive un verre … tous les deux … Romy ? ” Cela devait faire plusieurs mois que tu n’avais pas prononcé son prénom, et ça te surprenait également que cela sorte presque aussi naturellement. “ Tu as donc gardé la veste …” Veste qui lui allait si bien. Mais ça, tu ne le dirais pas. Tu étais déjà en train de faire des efforts énormes, il ne fallait pas non plus trop t’en demander ... Pour le moment en tout cas
AVENGEDINCHAINS
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's gonna be alright
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 503 messages et j'ai : 4 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Sofia Jamora et je crédite : untamed swallow ❤ (ava) ASTRA (signa) florescentia © (profil)

MessageSujet: Re: There is nothing as precious to me as your company. (Romy, Valentine's Day ♥)   Ven 21 Avr - 21:51


There is nothing as precious to me as your company.
Bon, il n’avait pas su répondre à ton premier pique et, un sourire victorieux, c’était alors glissé sur tes lèvres. Cependant... Tu aurais mieux fait de t’arrêter à ça. Mais non, te connaissant, tu avais toujours besoin d’en rajouter une couche. Cette fois-ci, tu aurais mieux fait de te taire. Parce que là, c’est lui qui mettait le doigt sur quelque chose. Tu avais pris sa veste pour sortir parce que tu pensais toujours à lui. Évidemment que tu pensais encore à lui malgré tout ça, évidemment que tu n’arrivais pas à l’oublier. Du moins, pas comme tu le souhaitais. Pourtant, en parlant de la veste, tu te disais qu’il serait peut-être temps que tu coupes les choses avec lui. Que tu arrêtes de penser à lui et, surtout, de garder ses affaires. Tu glissais alors tes doigts sur les rebords de la veste, prête à la retirer quand la jeune femme à côté de Raphael ouvrait sa bouche. Elle semblait agacée ou, énervée et, dans un sens, tu pouvais bien comprendre cela. Malheureusement, tu ne t’attendais pas franchement à ce qu’elle se tourne vers l’homme qui t’accompagnait. Tu clignais un peu des yeux, ne sachant trop comment prendre ça. Tu attendais qu’ils s’en aillent et tu haussais simplement les épaules. Au fond, tu t’en fichais complètement de ne pas finir ta nuit avec lui. Par contre, tu ne savais pas comment Raphael se sentait. Peut-être que par ta faute il avait perdu l’opportunité de sortir avec une autre fille et... Humpf. Tu sentais ton coeur te serrer et tu ravalais tes sentiments. Ne pas y penser, ne pas y penser, ne pas y penser. « Je m’en fiche un peu personnellement et, je pense qu’elle va vite regretter de lui avoir proposé un verre mais, je suis quand même... Hm... Dé...désolé pour toi. » Tu étais sincère dans tes paroles, même si avec toutes vos vacheries, il te sortait parfois par les yeux, tu l’aimais encore cette andouille. « Bon.... » Tu ne disais rien de plus en écoutant la proposition de Raphael. Woh. Tu avais intérêt de t’accrocher à tes tripes et de garder les idées claires. Tu avais envie de tomber sur le cul tant ses mots venaient de te surprendre. « Euh.... » Ton rythme cardiaque venait de s’accélérer et, tes joues avaient sans doute gagné plusieurs teintes de rouges. « Je.... Je.... » Ton souffle était un peu plus rapide. Tu penses sincèrement que tu aurais pu tomber dans les pommes. Tu te giflais mentalement, il fallait que tu reprennes tes esprits mais, inconsciemment, il en rajoutait une couche en parlant de la veste. Oh non mais, il le faisait exprès ou quoi ? « Oula... Attend... Laisse-moi juste, comprendre ce que tu as dit juste avant ! » Tu riais un peu nerveusement avant de reprendre un certain calme. Tu te détestais à présent, vraiment, tu détestais ce qu’il venait de te faire ressentir. « Je veux bien boire un verre avec toi et... Hm. Oui, je l’ai toujours... » Tu jetais un coup d’oeil sur la veste avant de la laisser glisser sur tes épaules et le long de tes bras afin de la retirer, lui tendant avec un petit sourire. « J’avais oublié que ... Que c’était ta veste alors, je te la rends. » Tu avais dit cela d’un ton calme. Oui, tu avais menti, tu savais que c’était encore la sienne mais, tu n’avais pas envie qu’il ait raison. Tu n’avais pas envie qu’il ait mis le doigt sur quelque chose avec sa dernière petite pique. « Tu as une idée d’où aller ? Je connais un petit pub sympa ! Le barman est très gentil puis, c’est plutôt convivial. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 141 messages et j'ai : 5 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Paul Wesley et je crédite : Linda (florescentia)

MessageSujet: Re: There is nothing as precious to me as your company. (Romy, Valentine's Day ♥)   Ven 16 Juin - 22:36


Romy & Raphael

There is nothing as precious to me as your company.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Est-ce que tu étais capable d’oublier complètement Romy ? Tu avais déjà voulu essayer à de maintes reprises, mais tu n’y étais tout simplement jamais parvenu. Il faut dire que la tâche n’était pas aisée quand on vivait encore avec une personne dont on voulait tout oublier. Mais il n’y avait pas seulement ça, et tu le savais très bien. Malgré le déchirement que tu avais connu quand elle t’avait dit qu’elle t’avait trompé, ta mémoire aimait beaucoup te rappeler les nombreux très bons souvenirs que tu avais passé avec elle pendant toutes ces années. Tu te surprends même parfois à te rappeler du goût de ses lèvres quand vous vous embrassiez. Mais à chaque fois, cette petite voix revient inlassablement en tête, pour te rappeler ce qu’elle t’a fait, et toute la colère remonte aussi vite qu’elle avait pu partir pendant l’espace de quelques secondes. Cette fois, tu avais essayé de franchir un cap, de faire en sorte de ne plus penser à Romy. Mais le sort avait décidé de ne pas être avec toi, et la personne que tu avais convié t’avait complètement laisser en plan, te laissant avec celle que tu cherchais à oublier. Cruel destin. Cela te fait chier, c’est clair et net. Tu as tout simplement l’impression de passer pour un con devant Romy, et juste cette pensée te met dans une colère noire. Mais cette pensée disparaît quand tu écoutes la jeune femme. Tu restes muet, un peu sous l’effet de la surprise, pendant quelques secondes, avant de répondre calmement, peut-être même beaucoup trop vu la situation dans laquelle tu es. “ Ce n’est pas grave. Si elle est partie, c’est qu’elle ne tenait pas à moi. C’est un mal pour un bien en quelque sorte. Surtout si elle risque de regretter.” Cependant, la suite, tu ne t’y attendais pas du tout. Tu ne pensais pas que ta proposition, aussi dure de la dire fut-elle pour toi, pourrait avoir cet effet là sur elle. Tu la regardais simplement, les yeux dans les yeux, levant un peu les sourcis alors que tu la voyais rougir. Intérieurement, tu souriais, tu te rendais compte que tu avais toujours malgré tout un petit quelque chose sur elle, et cela te rendait heureux, fier. “ Tu sais que tu me fais un peu peur là ?” disais-tu en la regardant, malgré tout un peu inquiet. Cela disparaissait cependant quand elle te proposait de boire un verre. Tu souriais en la voyant enlever la veste, alors que tu venais poser ta main sur la sienne. Oh bordel, tu ne t’attendais pas du tout à ce que ce simple contact te fasse un effet pareil. Tu sentais ton coeur taper contre ta cage thoracique, et cela faisait tellement longtemps que ça n’avait pas été le cas. “ Tu peux la garder. Tu vas attraper froid sinon … Et elle te va bien mieux qu’à moi.” disais-tu alors que tu enlevais rapidement ta main pour qu’elle puisse retrouver le fond de ta poche. “ Je te fais confiance pour le pub, tu t’y connaîtras toujours mieux que moi pour ce genre de choses. Allons-y alors.” disais-tu alors que vous vous mettiez à marcher. “ Je ne sais pas où tu as trouvé celui qui t’accompagnait, mais il avait l’air un peu étrange quand même.” Tu te mettais alors à rire en regardant Romy, mais tu t’arrêtais brutalement. Cela te rappelait tellement de choses, tu étais un peu perdu. Tu ne savais même pas comment tu avais pu lui proposer de boire un verre avec toi, mais tu ne comptais pas faire marche arrière. Tu n’en avais pas envie de toute façon. Tu voulais essayer de passer un moment avec Romy autrement qu’en vous engueulant. Vous arriviez alors au pub, et vous vous installez à une table alors qu’un serveur arrive rapidement. “ Une bière s’il vous plaît.” disais-tu alors que tu regardais à nouveau Romy. “ C’était la première fois que je sortais pour la Saint-Valentin … Enfin, que je sortais tout court, depuis … Bref. Et finalement, je me retrouve avec toi. Comme quoi, certaines choses ne peuvent pas changer si facilement. Mais je t’avoue que ça me fait bizarre de me retrouver en face de toi comme ça.” disais-tu alors le serveur revenait avec vos boissons. Tu prenais ta bière, et tu la levais rapidement. “ Pour que cette soirée se passe le mieux possible.” Tu buvais alors trois gorgées avant de la reposer. “ Du coup, tu viens souvent dans ce bar ? Tu y as fait des rencontres ?” Tu te taisais à nouveau immédiatement, détournant la tête, alors que tu avais déjà une appréhension sur sa possible réponse. Tu retournais alors dans ta bière, pour boire à nouveau, essayant d’oublier ta curiosité qui pourrait te blesser. Comme si tu avais besoin de ça, alors que la soirée ne faisait que connaître des hauts et des bas depuis tu avais croisé Romy dans la rue.
AVENGEDINCHAINS



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's gonna be alright
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
 
There is nothing as precious to me as your company. (Romy, Valentine's Day ♥)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Brooklyn-