Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 856 messages et j'ai : 199 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Nicola Peltz et je crédite : balaclava bb (ava)

MessageSujet: Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden   Mar 21 Fév - 0:08


something's always going to keep us near each other...even if we aren't together.
JAYDEN & ROWEN

T’avais passé des derniers jours de folie. Une Saint-Valentin avec Even, comble de la perfection, puis une journée d’anniversaire en compagnie de Nolan –ton meilleur ami, ton petit chat, ton andouille-, la soirée avec Even, jusqu’au lendemain… Avant de mettre les voiles avec Cassandra. Destination inconnue, activité inconnue, si ce n’est que ça allait décoiffer. Et être sans doute un peu dangereux. Tu la connais la Farkas, avec son goût pour les activités à sensations fortes, les sports extrêmes, le goût du danger… tu la connais tellement que sans savoir ce qu’elle avait en tête, t’avais flippé directement. Tu flippais, tu lui faisais aussi une confiance aveugle. Et il s’était avéré que c’était du saut en parachute. La folle dingue. T’aurais bien voulu voir ta tête lorsqu’elle a lâché l’information, ou plutôt la bombe. Entre la peur complète et l’excitation. Ca avait été une expérience incroyable, avec des paysages à couper le souffle, sans parler de la chute libre, ces quelques secondes de liberté totale juste avant que le parachute ne s’ouvre. T’avais été complètement hystérique pendant ces quelques jours avec ton amie. Hystérique à cause de l’expérience ou parce qu’elle te taquinait sur ta vie privée.
Désormais rentrée, t’avais promis à Jayden que tu passerais le voir, suite à son message pour ton anniversaire. T’avais l’impression de courir dans tous les sens depuis que t’étais rentrée, mais t’avais sincèrement envie de voir Jayden même s’il t’arrivait encore parfois de repenser à la façon dont votre histoire s’était finie. Mais t’oubliais rapidement, mettant ça dans un coin de ta tête. Plus encore maintenant. Maintenant que t’as Even dans ta vie –et plus encore dans ton cœur. Even dont tu n’arrives plus à te passer, ou très difficilement, et que tu meurs d’envie de retrouver.
C’est au volant de la voiture de ta sœur, que tu rejoins le domicile de ton ex, dans Williamsburg, pas tellement loin du domicile familial. La voiture garée, tu te presses jusqu’à la porte de son loft pour aller sonner. T’attends quelques instants, avant de voir la porte s’ouvrir, pour laisser apparaitre Jayden. « Comme promis, l’ange Lodzia est là. » laches-tu avec un air faussement sérieux avant de rire. Parce qu’il est clair qu’entre vous deux, l’ange, c’est toi, peu importe les arguments qu’il te donnerait.



Trying to find a way out of here
i've got a war in my mind ✻  Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning. You have to love. You have to feel. You have to be strong.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 349 messages et j'ai : 887 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Max Irons et je crédite : Maknae

MessageSujet: Re: Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden   Mer 22 Fév - 1:09


Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together.
Rowen & Jayden

Un léger grognement quitte tes lèvres quand tu réalises que ce foutu hamster a encore fait des conneries. Sans hésiter, tu envoies un rapide sms à Cheyenne pour lui faire part que son cadeau empoisonné risque de ne pas vivre encore très longtemps. Tu l’aimes ta soeur, oui évidement, mais elle a vraiment de très mauvaises idées parfois. Tu soupires avant de t’asseoir dans ton canapé. Tu repenses à tout ce que tu as vécu ces derniers jours et principalement au retour de Svea. Jamais tu aurais pensé la revoir un jour et pourtant, elle était apparue, un peu venue de nul part et tu avais été partagé entre l’envie de la prendre dans tes bras et l’embrasser et celle de la faire souffrir autant qu’elle a pu le faire avec toi. Tu souffles une nouvelle fois à ces souvenirs. Tu voudrais l’oublier, la chasser de ton esprit mais c’est impossible. Elle est ancrée en toi. Tu l’as dans la peau. Quand tu entends sonner, tu lèves les yeux au ciel. déjà, tu sais que c’est pas tes soeurs, elles seraient déjà entrées sans se poser de question. Svea ? Tu grimaces à cette idée qui est bien loin de te plaire. Quand tu ouvres enfin, tu souris en voyant Rowen. Tu ne t’y attendais pas. Tu aurais pensé qu’elle t’enverrait un sms avant de se pointer chez toi mais non, elle est bel et bien là, devant toi et tu es ravis de la voir. Ton regard se lève au ciel quand elle parle d’elle comme étant un ange. Certes elle l’est peut-être beaucoup plus que toi mais de là à le dire et à l’affirmer, il y a du chemin à faire. Les chevilles vont bien ? Tu l’attires vers toi pour la prendre dans tes bras et la faire entrer avant de refermer la porte. Tu ne lui avouerais pas mais elle t’a manqué ta petite blonde. Vous deux, c’est du passé, un passé qui semble très loin et pourtant pas tant que ça quand on y pense. Tu te souviens encore de comment ça s’est terminé et pour ça, tu t’en voudras toujours. Rowen mérite pas ça, elle ne te méritait clairement pas et tu n’arrives toujours pas à comprendre comment elle a fait pour te pardonner et revenir vers toi. Tu veux boire quelque chose ? Tu prononces tes mots en t’éloignant doucement d’elle et en la regardant. Une chose est certaine, elle est toujours aussi belle. Alors dis moi, qu’est-ce qui t’amène ici ? Tu t’éloigne vers la cuisine. Tu sais très bien pourquoi elle est ici. Tu lui as parlé d’un cadeau que tu as pour elle. Un cadeau pour son anniversaire et c’est sans doutes pour ça qu’elle est là. Ca et peut-être aussi parce que tu lui manquais un peu. Tu as bon espoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 856 messages et j'ai : 199 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Nicola Peltz et je crédite : balaclava bb (ava)

MessageSujet: Re: Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden   Lun 27 Fév - 1:46


something's always going to keep us near each other...even if we aren't together.
JAYDEN & ROWEN

T’aurais dû venir ici avant, tu le sais pertinemment. Tu t’es laissée dépassée. Par cette relation que t’as pas vu venir, par ces sentiments trop présents et trop intenses. T’as jamais vécu ça, et ça t’effraies. Pourtant, tu te laisses complètement porter, tu t’y abandonnes et t’en oublies le reste. T’as oublié tes entrainements de volley, et t’aurais presque oublié d’aller en cours si une fille d’un de tes cours de journalisme ne t’avait pas demandé des renseignements. T’as un peu honte, mais t’as passé tes amis au second plan pour te consacrer pleinement à ce que tu ressens pour le Norvégien. C’est nouveau, perturbant, et ça a le même effet qu’une drogue. Tous les jours, t’as la sensation d’être une junkie dans l’attente de sa dose. Mais il faut que tu reprennes un peu contact avec la réalité, et ton anniversaire, c’est un peu l’excuse. La bonne excuse. Tu le sais en voyant le sourire radieux de ton ex. son sourire et son habitude lever les yeux au ciel au quelques conneries que tu sors. « Parfaites. Comme le reste. » laches-tu avec humour avant qu’il ne t’attire à lui pour te prendre dans ses bras. T’es pas du genre à te vanter, tu l’as jamais été, mais c’est vrai qu’avec Jayden, t’apprécies d’en rajouter une couche. Même si tu connais Jayden, même si vous avez été intime, tu ne peux pas empêcher ton corps de se crisper quelques instants. Les contacts n’ont jamais vraiment été ton truc. Tu t’y es habituée avec lui pendant un temps, puis t’en as reperdu l’habitude. Mais après de brèves secondes, ton corps se relâche petit à petit, comme s’il reconnaissait que le corps contre lui, et tu resserres un peu plus ton éteinte, profitant de ces retrouvailles. Il t’en a fallu du temps pour en arriver là, à de nouveau le laisser t’enlacer. T’es pas franchement rancunière, mais il n’empêche que toi aussi, t’as besoin de temps pour passer à autre chose quand ça se gâte. Des fois, tu te demandes encore comment t’as pu passer à autre chose. Mais ça t’aurait servi à quoi de t’attacher à de la rancœur ? T’as assez eu de merde toute ta vie, t’as pas besoin de nouvelles ondes négatives. « Si t’as un soda… Light, j’veux bien, sinon n’importe quel jus de fruit fera l’affaire, merci. » réponds-tu en le regardant s’éloigner. Toujours le même charme, la même assurance. Un ‘je ne sais’ quoi qu’il dégage depuis que tu le connais. « Mon cadeau évidemment ! » que tu réponds du tac au tac comme s’il s’agissait d’une question ridicule. Mais tu peux pas t’empêcher de rire, avant de secouer la tête en reprenant ton sérieux quelques instants. « Plus sérieusement… Ca faisait aussi un moment qu’on s’est pas vu. C’est peut-être un peu ma faute, je l’admets. » Et être là, juste tous les deux, ça te donne l’impression que ça fait encore plus longtemps que ce que t’imaginais. « S’il te plait, dis-moi que j’ai pas loupé trop de choses ? » demandes-tu avec une moue adorable, presque suppliante, à la manière d’un chiot qui tient à se faire pardonner une bêtise. Impossible d’y résister, tu le sais bien. Du moins tu l’espères.



Trying to find a way out of here
i've got a war in my mind ✻  Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning. You have to love. You have to feel. You have to be strong.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 349 messages et j'ai : 887 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Max Irons et je crédite : Maknae

MessageSujet: Re: Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden   Lun 27 Fév - 19:21


Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together.
Rowen & Jayden

La revoir ici, chez toi, ça te fait du bien. Après avoir mis un terme à votre relation, tu as eu peur de ça, qu’elle ne veuille plus te voir, jamais. Que tout soit définitivement terminé et s’il lui a fallu du temps, tout à finis par revenir en ordre. C’est ça dont tu as besoin, c’est dur de l’admettre mais elle reste la seule et unique copine que tu as eu jusqu’à aujourd’hui et tu sais pas ce que tu aurais fait si elle n’avait pas accepté de te pardonner. Alors tu l’as prends dans tes bras, tu sais qu’elle est pas friande de ça mais tu t’en fous. Tu ne manques pas de lever les yeux au ciel quant à sa réponse. Tu sais qu’elle le fait exprès. Un sourire prend enfin place sur tes lèvres quand elle te rend ton étreinte et c’est une véritable torture que de t’éloigner. Je vais voir ce que j’ai pour toi. Tu lui fais un clin d’oeil et te rends dans la cuisine en quête de ce qu’elle a demandé. Pas compliqué déjà de vouloir du light car tu sais d’avance que tu n’en as pas, elle devra se contenter d’un jus de fruit. De là où tu es, elle pourra sans doutes entendre ton rire. Bien sûr qu’elle est là pour son cadeau, tu n’en as pas douté mais tu n’es toujours pas certain que tu doives lui donner ce que tu as fait pour elle, t’as pas vraiment confiance en ce que tu fais et surtout elle ne connais pas cette partie là de ta vie, ça serait bien une première. Oui d’ailleurs j’espère que tu as une bonne raison pour avoir disparu comme ça sinon je vais devoir te mettre à la porte en refusant de te revoir. T’essaye d’être sérieux en déposant sur la table basse le verre que tu lui as servis mais un sourire vient rapidement tout gâcher. Tu t’assois alors et l’invites à faire de même. Oh que si elle en a loupé des choses mais avec la moue adorable qu’elle t’adresse tu ne sais pas si c’est une bonne idée de tout gâcher. Pourtant tu sais qu’elle doit savoir. Elle est revenue. Et par Elle, tu entends évidemment Svea. Tu ne sais pas si elle comprendra tout de suite, tu baisses plutôt ton regard sur tes mains liées devant toi. Mettre des mots là dessus, ça te fait un peu peur. Le départ de Svea a un peu été la cause de votre rupture. Elle n’est pas la personne la plus apprécié par conséquent mais c’est aussi pour ça que tu devais lui dire. Je reviens. Tu lui adresses un énième sourire et tu te lèves pour te rendre vers ta chambre et récupérer son cadeau. Si tu ne lui donnes pas maintenant, tu es capable de l’oublier, tu te connais assez pour le savoir. C’est pas grand chose d’exceptionnel, juste une toile que tu as peint pour elle. Joyeux anniversaire Rowen. Tu reste derrière le dossier du canapé, derrière elle, et tu viens déposer la toile emballée sur ses genoux alors que ta tête se loge sur son épaule. Tu as envie de connaître sa réaction quand elle découvrira l’oeuvre, encore plus quand elle saura que c’est toi qui l’a fait pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 856 messages et j'ai : 199 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Nicola Peltz et je crédite : balaclava bb (ava)

MessageSujet: Re: Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden   Ven 3 Mar - 16:01


something's always going to keep us near each other...even if we aren't together.
JAYDEN & ROWEN

T’aurais pu lui en vouloir longtemps. Des années même. Ta première fois, une relation sur laquelle tu misais. T’étais peut-être pas amoureuse, juste un peu paumée, sans doute trop attachée, trop dépendante sans réellement savoir de quels sentiments il s’agissait. Peu importe ce que c’était, Jayden a compté. Et il t’a blessé. Énormément. Tu peux pas t’empêcher de sourire à son clin d’œil. T’as beau savoir la façon dont il agit avec les filles, tu le trouves toujours aussi adorable. Peut-être pas comme quand vous vous êtes connus, mais il a toujours ce petit truc craquant et adorable. Non, tu ne vas pas re-craquer pour Jayden, t’as bien trop Even dans la peau pour ça, peu importe à quel point t’essaie de diminuer la chose quand une de tes amies en parle, histoire de garder un peu la face, mais faut l’avouer, Jayden ne démérite pas, malgré tout ce qu’il a fait. Mais t’oublies pas. C’est pardonné, mais tu peux pas oublier. Malgré tout ça, votre histoire un peu en dents de scie, t’es contente de ce que vous avez actuellement. Cette amitié retrouvée, ces taquineries, ce sourire adorable qu’il a lorsqu’il te voit. Et pourtant, un peu par ta faute, t’as pas eu l’occasion de beaucoup le voir, et forcément qu’il espère une bonne raison. Tu glisses ta main sur ta nuque, un peu gênée. Même si c’était fini entre vous, t’avais jamais franchement abordé le sujet ‘mec’ avec Jayden, même lorsque t’étais avec Anton. C’est un sujet que tu trouvais plus étrange à aborder. Pourtant, Even n’est pas n’importe quel mec, ça a beau être le début de votre histoire, avec lui, il y a réellement quelque chose de différent. « En fait… Je fréquente quelqu’un. C’est récent… Enfin c’était surtout mal barré. » laches-tu en fronçant légèrement les sourcils en repensant à vos premières entrevues. Des fois tu te demandes comment vous avez réussi à en arriver là. « Et ça va vite… Mais… J’sais pas, j’arrive pas à le lâcher, il est... génial. ‘Fin voilà pourquoi j’ai été un peu absente… » T’as jamais été très douée pour expliquer ce que tu ressens, encore moins à quelqu’un qui est ton ex. Et puis, parler d’Even, c’est pas simple, c’est comme si t’avais un besoin de protéger ce que vous aviez. Ca a été tellement vite, que tu te sens perdue au milieu de ces sentiments tous nouveaux. Alors tu lui souris légèrement en attrapant le verre qu’il vient de te servir tu t’assois à ses côtés. Tu t’attends pas vraiment aux mots qui sortent de sa bouche. Si tu comprends pas de qui il parle dans les cinq premières secondes, tu comprends tout même bien rapidement à la tête qu’il affiche, à cette manière de baisser la tête. « Et ? » répliques-tu sans la moindre douceur pourtant parfaitement calme. Ta rancœur envers Svea est sans précédent. Si tu la tiens toujours un peu responsable de la fin de votre couple –pas complètement non plus, ça aurait bien fini par arriver- elle était belle et bien la raison du changement de Jayden, et ça, tu ne lui pardonnais pas. « Il s’est passé quoi ? Tu lui as dit quoi ? » T’as juste envie qu’il te dise qu’il l’a foutu à la porte une fois le choc de la revoir passé. T’as envie d’entendre qu’il lui a balancé ses quatre vérités avant de passer son chemin. Mais à voir la tête qu’il fait, t’as comme un doute. Tu fronces les sourcils lorsqu’il te précise revenir et que tu le vois se lever et disparaitre quelques instants. Tu sais pas si c’est un prétexte pour changer de sujet, mais t’es bien déterminée à avoir des réponses. « Joyeux anniversaire Rowen. » Tu tournes vivement la tête derrière toi, pour le voir avec un gros paquet dans les mains, ce qui ressemble d’ici à un cadre, ou un tableau emballé, qu’il te pose les genoux. Peu importe ce que c’est tu tiens à le remercier, et lorsque sa tête est sur son épaule, tu tournes la tête, pour venir déposer tes lèvres sur sa joue. T’as plus l’habitude de l’avoir aussi proche, mais tu ne peux pas dire que ça soit déplaisant. Tu te concentres sur ton tout nouveau cadeau et déballe le tout en découvrant une peinture. Une œuvre sublime, représentant des montagnes enneigées. La bouche ouverte, aucun son ne peut sortir et t’observes chaque détail. C’est sublime. « Jay’… Tu t’es souvenu ? » Les hivers enneigés de Pologne te manquent. Les meilleurs souvenirs que t’as, c’est quand t’étais petite, et les quelques vacances au ski que vous aviez passé. Tu passes tes bras autour de son cou, en l’embrassant une nouvelle fois sur sa joue, un peu plus longuement cette fois. Tu sais même pas comment le remercier. « Merci. Tu l’as trouvé où? » demandes-tu loin d’imaginer que c’est lui qui l’a fait.



Trying to find a way out of here
i've got a war in my mind ✻  Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning. You have to love. You have to feel. You have to be strong.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 349 messages et j'ai : 887 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Max Irons et je crédite : Maknae

MessageSujet: Re: Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden   Mar 14 Mar - 20:19


Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together.
Rowen & Jayden

Elle t'a manqué la blonde. Bien plus que tu ne lui avouera. La voir chez toi te fait oublier ou plutôt te fait mettre de côté dans ton esprit le retour de Svea qu'elle ne verra sans doutes pas sous un très bon oeil. Rowen elle a compté pour toi et toi, tu as tout gâché, tu l’as laissé tomber alors qu’elle avait besoin de toi. Tu t’en es voulu, mais de l’eau a coulé sous les ponts maintenant, tu as laissé ta culpabilité de côté pour mieux avancer. Tu essayes de détendre l'atmosphère avec une simple phrase. Mais tu la sens gênée. Est-ce que tu as dis quelque chose de mal ? Légèrement, tu fronces les sourcils comme si ça t’aiderait à mieux comprendre. Tu déposes devant elle le verre d’eau qu’elle t’a demandé et tu l’écoutes. Un “il”... tu souris. Elle est gênée et toi tu es heureux pour elle. Rowen mérite le meilleur. Tu poses doucement ta main sur son épaule comme pour la rassurer. Hey calme toi la boule de nerfs ! Je suis heureux pour toi, sincèrement. Et tout bascule quand tu lui confie qu’elle est de retour. Tu baisses les yeux. Tu as honte de lui dire ça comme ça. Ce qu’il s’est passé, ce que tu as fait, t’en as honte. Tu as honte d’avoir oublié toutes ces années de colère envers ta meilleure amie pour simplement la retrouver. Mais ça, tu ne peux pas lui dire. Tu ne veux pas qu’elle t’abandonne parce que tu as une nouvelle fois joué au con. Alors du mieux possible, tu laisses de côté tout ceci pour te rentre dans ta chambre et récupérer son cadeau. T’as peur, t’es angoissé de savoir ce qu’elle en pense. Elle est la première hormis Casey qui va voir une de tes oeuvres. Si on peut appeler cela ainsi. Tu n’aimes pas forcément ce que tu fais, tu trouves souvent tes oeuvres  fades, sans grand intérêt. Tu retournes dans le salon, tu déposes le tableau emballé sur ses genoux, le visage fermé. Tu lui souhaites un bon anniversaire. C’est bien pour ça qu’elle est là aujourd’hui après tout. Ta tête se pose sur son épaule, ton sourire apparaît quand elle pose ses lèvres contre ta joue pour te remercier. Tu la vois ouvrir le paquet et le regard qu’elle y porte te laisse deviner que ça lui plait, elle aime que tu t’en sois souvenue de ces hiver de Pologne. Évidemment que je m’en suis souvenue… Tu m’en a tellement parlé avec ton regard si brillant, si mélancolique. Je ne pouvais pas oublier. Elle passe ses mains autour de ton cou et une nouvelle fois t’embrasse. Bien plus longuement et tu comprends là que ton cadeau lui fait plaisir. Je… je ne l’ai pas acheté. Difficilement, tu te détaches de son étreinte pour contourner le canapé et t'asseoir à côté d’elle. T’es pas sûr de savoir comment tu dois lui dire pour ce tableau. C’est moi qui l’ai fait pour toi. Tu baisses le regard en riant légèrement. C’est la première fois que tu confies ce genre de chose, ou plus simplement que tu montres un de tes tableaux. Ce n’est pas du grand art mais j’ai fait tout ce que j’ai pu pour le rendre comme dans tes souvenirs. Des souvenirs qu’elle t’a transmis, que tu as dû restituer au mieux pour afficher la réalité, une réalité que tu ne connais pas mais que tu vis à travers elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 856 messages et j'ai : 199 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Nicola Peltz et je crédite : balaclava bb (ava)

MessageSujet: Re: Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden   Mer 29 Mar - 21:51


something's always going to keep us near each other...even if we aren't together.
JAYDEN & ROWEN

Jayden, tu lui expliques que t’as un copain. Tu lui dis surtout que t’y tiens, mais t’es pas vraiment habituée à parler de ces choses là. Alors ça sort maladroitement, comme bien souvent. « Hey calme toi la boule de nerfs ! Je suis heureux pour toi, sincèrement. » T'acquiesces d'un signe de tête, ne sachant pas trop quoi dire de plus. Toi, une boule de nerfs ? C’est bien la première qu’on utilise cette expression pour te qualifier, qui est plus ou moins à l’opposé total de ta personnalité. Seulement c’est peut-être ce que tu t’apprêtes à venir vu le sujet de conversation. Il t’annonce sans la moindre transition que Svea est revenue. Enfin, tu préfères ça plutôt que tourner autour du pot pendant une demie heure. Seulement, t’aimerais avoir plus d’infos, savoir ce que ça a donné. Et la seule chose que t’obtiens c’est le silence. S’il y a bien une chose qui t’exaspère, c’est parler dans le vide, et être ignorée. Tu prends sur toi pour ne pas faire une remarque désobligeante. Ta visite était censée être amicale, positive. Elle est pas censée tourner en pseudo règlement de compte guidé par la rancune et l’amertume d’une période passée. Et puis, il détourne ton attention, et ton humeur aussi, faut le reconnaitre –du moins temporairement, avec son cadeau. Tu t’imaginais un petit truc. Autant dans la taille du côté que dans sa signification. T’imaginais quelque chose de léger. Et tu te retrouves en fait avec  un tableau assez imposant, nettement plus large que toi, et quand tu l’ouvres, tu découvres qu’il ne s’agit pas d’un paysage au hasard. Il s’est souvenu. Il se souvient de tout ce que tu lui as dit –ou plutôt du peu que t’arrivais à partager à l’époque. Alors tu te retrouves là, à contempler une représentation des hivers polonais en peinture, ou en tout cas ce qui y ressemble. Tu peux pas t’empêcher de sourire. Et de l’embrasser sur la joue. T’as pas forcément les mots, mais tu peux lui faire comprendre que ça te touche sincèrement. Tu ris à sa réflexion en secouant légèrement la tête. « Dis que je radote aussi. » laches-tu en rigolant avant de passer les mains autour de son cou pour venir l’embrasser une nouvelle fois. T’espères qu’il comprend à quel point t’apprécie son geste. Tu recules légèrement la tête, étonnée de sa réponse alors qu’il vient te rejoindre sur le canapé. T’es intriguée, et pas qu’un peu. Tes yeux s’écarquillent lorsqu’il avoue l’avoir fait lui-même, juste pour toi. « tu l’as fait ? » répètes-tu incrédule comme si c’était pas assez clair. « Je… J’en reviens pas. C’est encore plus… Parfait. » tu regardes une nouvelle fois le tableau, comme si savoir qu’il l’avait fait lui donnait un caractère encore plus particulier. « J’veux dire… Tu peins ? Comme… avec des vrais pinceaux sur une feuille ? » tu secoues légèrement la tête tellement t’en reviens pas. Au moins, t’as un point commun dans tes ex copains. Toi qui croyais qu’ils ne se ressemblaient pas le moins du monde. « Arrête, c’est magnifique. » tu poses doucement ta main sur la sienne, avant de capter une nouvelle fois son regard. Il a l’air ému. Et tu ne peux t’empêcher de te demander si c’est la peinture ou votre sujet de conversation précédent. Enfin, si on pouvait appeler ça une conversation. Alors tu poses le tableau sur la petite table basse et te tournes un peu plus vers Jayden. « Tu vas vraiment pas me répondre, Jay’ ? J’te remercie vraiment pour ton cadeau. C’est sublime. Et j’arriverai pas à te dire à quel point ça me plait. Mais tu vas vraiment ignorer mes questions ? » Tu te doutes qu’il a pas répondu de manière volontaire, c’est pas comme s’il n’avait pas pu t’entendre, et tu dois le reconnaitre, ça t’irrite légèrement. Svea, devenu sujet sensible. Aussi bien pour lui, que pour toi. « Tu me lâches une bombe, et tu continues sur mon anniversaire, l’air de rien ? » demandes-tu avec une voix qui se plus douce, plus calme que ce que tu ressens réellement à propos de tout ça.



Trying to find a way out of here
i've got a war in my mind ✻  Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning. You have to love. You have to feel. You have to be strong.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 349 messages et j'ai : 887 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Max Irons et je crédite : Maknae

MessageSujet: Re: Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden   Ven 7 Avr - 17:45


Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together.
Rowen & Jayden

Rowen elle mérite d’être heureuse. Genre vraiment, tu l’as toujours pensé. C’est devenu encore plus vrai quand vous vous êtes séparés, qu’elle était perdue et que tu ne savais pas quoi faire pour l’aider et qu’elle ne te déteste pas d’être le con que tu étais devenue. Tu souffles longuement avant de regagner le salon où elle se trouve, son cadeau à la main. Tu as volontairement oublié de répondre à sa question quant au retour de Svea. Tu ne sais pas quoi lui dire, ou plutôt ce que tu peux lui dire. C’est compliqué cette situation car tu ne veux pas la perdre parce que tu as pas réfléchis. Mais pour le moment tu laisses ça de côté. Tu déposes le tableau sur ses genoux tout en lui souhaitant un bon anniversaire et tu souris en voyant son visage s’illuminer quand elle comprend de quoi il s’agit. Tu n’as pas oublié ce qu’elle a pu te dire quand vous étiez ensemble sur les hivers polonais. Elle avait même réussi à te donner envie de les découvrir. Tu le faisais à travers elle et ses souvenirs d’une certaine manière mais réussir à transcrire ces souvenirs qui n’étaient même pas de toi, c’était un défi que tu avais voulu relever et à en croire son regard pétillant, tu devines l’avoir fait à la perfection. Elle rit en cherchant à te faire avouer ce que tu n’as pas dit. Non elle ne radote pas mais tu vois là une manière de la taquiner un peu plus. Je n’osais pas t’en parler, vois-tu. Je suis sûre que ça se soigne en revanche. A ton tour, tu ris en l’observant. Elle te demande où tu l’as acheté, tu lui réponds que c’est toi qui l’a fait. Il ne sert à rien de lui mentir, tu veux lui montrer que tu tiens à elle malgré tout ce qui a pu se passer entre vous. Elle semble heureuse et c’est tout ce que tu désirais. Je suis content que tu aimes. Et oui, avec des pinceaux, sur une feuille et même que j’utilise de la peinture. Tu lui fais part de cette information en un murmure comme s’il s’agissait de quelque chose de confidentiel. Mais tout ça, ce calme, ça ne peut évidemment pas durer. Ca aurait été trop beau et déjà elle remet le sujet Svea sur le tapis. T’as pas vraiment eu le temps de penser à quoi lui dire à Rowen à propos de ton ancienne meilleure amie qui se trouve être revenue dans ta vie. T’as plus qu’à improviser au risque de dire quelque chose qu’il ne faut pas. Désolée… j’avais besoin de temps pour réfléchir à quoi te dire. Tu soupires en prenant une cigarette dans ton paquet et en te levant pour rejoindre la fenêtre, regardant à l’extérieur comme si ls réponses allaient apparaître par magie de l’immeuble d’en face. On s’est rencontré dans un bar. J’ai d’abord cru à une hallucination alors j’ai continué de danser avec une nana mais elle me regardait. J’ai eu besoin de prendre l’air, je suis sortit. Et quand elle m’a rejoint j’ai compris qu’elle était bel et bien là. Tu prends une bouffée de ta cigarette et tu te retournes pour faire face à la blonde, toujours assise dans le canapé. Je l’ai ramené ici. On a un peu discuté de son départ, j’ai voulu savoir mais elle est restée beaucoup trop vague. J’ai toujours pas les réponses que je voudrais... Tu ne continues pas, tu préfères détourner le regard parce que Rowen n’est pas stupide et elle comprendra que si tu l’as ramené chez toi, vous n’avez pas seulement discuté. Et ça, t’es pas capable de l’admettre, pas devant ton ex à qui tu as brisé le coeur à cause de Svea.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 856 messages et j'ai : 199 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Nicola Peltz et je crédite : balaclava bb (ava)

MessageSujet: Re: Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden   Lun 1 Mai - 13:16


something's always going to keep us near each other...even if we aren't together.
JAYDEN & ROWEN

Avec sa réponse, avec sa manière de te taquiner, pendant de brèves secondes, t’as l’impression de faire un bond dans le temps, de retourner à cette époque où vous étiez ensemble. C’était pas toujours rose, mais c’était souvent amusant. Puis, il avait toujours eu cette manie de te taquiner, même si là, c’est bel et bien toi qui viens de lui tendre une perche. « Très drôle. » laches-tu avant de lui tirer la langue et reporter ton attention sur le cadeau qu’il vient de t’offrir. Pour être une surprise, s’en est une.  « Je suis content que tu aimes. Et oui, avec des pinceaux, sur une feuille et même que j’utilise de la peinture. » « Vas y, continue de te moquer Jenkins. » répliques-tu, un sourire amusé sur le coin des lèvres. « Mais j’savais pas ! Pourquoi t’as rien dit ? » C’est pas que comme s’il avait honte de son boulot, non ? Son tableau est magnifique, et tu doutes que le talent lui ait été donné en une seule nuit juste pour qu’il ait le temps de réaliser ton cadeau. Comme quoi, on ne connait jamais complètement les gens, même ceux qui sont dans nos vies depuis plusieurs années. Ils ont toujours le moyen de nous surprendre encore. Heureusement pour toi, cette fois c’est une surprise des plus agréables. Seulement malgré toutes ses attentions, son cadeau, et cette adorable découverte, tu peux pas oublier ce qu’il t’a dit. Tu peux pas oublier que Svea est de retour. C’est une information que t’as dû al à assimiler, mais surtout à accepter. T’aurais espéré que Jayden revienne sur le sujet lui-même, mais faut croire que non. Faut croire qu’il faut que tu le pousses, mais merde ce que tu détestes faire ça. Devoir pousser les gens, leur sortir les vers du nez pour avoir la moindre information. On lâche pas une bombe pareille sans s’expliquer derrière. Besoin de temps pour savoir quoi dire ? Rien que ça, ça te fait froncer les sourcils. Devrait pas y avoir besoin de réfléchir à quoique ce soit. A tes yeux, la réponse aurait été simple : il l’aurait aperçu, peut-être dit deux trois peu aimables, et il l’aurait envoyé chier. Pas besoin de réfléchir pendant deux heures. « Seulement la vérité. » Pas besoin de tourner autour du pot ou de te ménager, pourtant, t’as comme l’impression que t’en aurais bien besoin. Il se lève, et va fumer sa cigarette à la fenêtre. Tu sais pas s’il espère y trouver des réponses, un script qu’il pourrait lire, ou s’il veut juste gagner du temps.  T’as jamais été du genre à t’énerver. T’es plutôt une force tranquille, ce qui peut en exaspérer certains… Mais lorsque ça concerne ce bout de votre histoire, avec Jayden et Svea, c’est autre chose. Alors il t’explique. Le bar, le doute, son besoin de prendre l’air, et la confirmation. Jusque-là, rien de surprenant ou de choquant. En réalité, tu le comprends totalement. Tu comprends la confusion, et le besoin de prendre l’air. Le besoin de souffler et de se remettre les idées en place. C’est la suite que t’appréhendes. Plus encore quand c’est le moment qu’il choisit pour te faire face. Un rire nerveux s’échappe de ta bouche. « Tu l’as ramené ici ? » tu te lèves immédiatement, comme si d’une certaine manière, tu ne pouvais plus te trouver là où elle avait été. C’est quand il détourne le regard que tu comprends, et t’as l’impression de te prendre une gifle en pleine gueule. « Peut-être pas eu les réponses que tu voulais, mais visiblement t’as eu autre chose. » Tu meurs d’envie de lui demander s’il est complètement ou s’il le fait juste exprès, mais tu gardes ça pour toi, pourtant, ton regard n’en dit pas moins. « Sérieusement Jay, qu’est ce qui tourne pas rond ? J’en reviens pas. » une nouvelle fois, un rire nerveux s’échappe de ta bouche alors que tu prends ta tête dans tes mains en faisant les cent pas. « Elle a pas fait assez de dommages ? Il suffit qu’elle se pointe et toi, non, tu l’invites gentiment à venir dans ton lit… » tu peux pas te retenir de rire tellement ça te bouffe. « Non, tu sais quoi ? Je m’en fous. J’en ai plus rien à faire. Fais ce que tu veux. C’est ton problème. » tu vas t’asseoir dans la cuisine, la tête entre tes mains, en essayant de te convaincre que tu t’en fous. Si seulement c’était aussi simple.



Trying to find a way out of here
i've got a war in my mind ✻  Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning. You have to love. You have to feel. You have to be strong.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 349 messages et j'ai : 887 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Max Irons et je crédite : Maknae

MessageSujet: Re: Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden   Jeu 11 Mai - 17:26


Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together.
Rowen & Jayden

Parce que personne n’en a jamais rien su, c’était un peu mon jardin secret. Là où je vais quand j’ai besoin d’être seul et d’un peu de calme, tu vois. Tu hausses les épaules. Faire de la peinture, ça compte pour toi et dans le fond tu espères qu’elle puisse comprendre que tu ne lui ai jamais rien dit. C’était pas pour lui mentir, non,tu as juste toujours eu besoin d’avoir tes propres secrets et ta vie qui t’es propre. Mais là maintenant, tu sais que tu ne plus parler de la peinture. Tu sais que tu lui dois des explications même si ces dernières sont bien loin de te plaire. Tu n’as pas honte, loin de là même, mais tu sais aussi que si tout s’est terminé entre Rowen et toi, c’est à cause de ton changement de comportement quant au départ de Svea. Tu l’as revu oui, dans un bar. Mais jamais tu n’avais prévu que tu coucherais avec elle durant cette soirée. Tu peux même dire que tu pensais à tout sauf à ça au départ mais quand vous vous êtes retrouvés seuls chez toi, c’est un peu comme si tu avais la possibilité de faire tout ce dont tu avais toujours voulu avec elle, au risque d’en payer le prix plus tard. Tu ne manques pas le rire nerveux qui quitte les lèvres de ton amie, ni ça ni sa question à laquelle tu réponds par un simple hochement de tête. Tu détournes ton regard pour le porter sur tes mains jointes devant toi. Un geste que tu regrette car c’est la preuve pour Rowen que tu as couchée avec Svea. Y’a pas besoin de mots, elle te connait assez pour savoir ce que tes réactions veulent dire. Rowen... Tu prononces son prénom en un souffle las. Tu ne saurais dire si sa réaction est exagérée ou légitime. Peut-être les deux à la fois, peut-être rien de tout ça. Là tu veux juste qu’elle arrête de faire les cent pas  au risque de te rendre complètement dingue. Tu n’as pas besoin d’être devin pour savoir qu’elle est énervée, qu’elle t’en veut sans doutes. Elle parle, tu n’entends plus vraiment ses mots. Tu sais juste que sa colère est dirigée vers toi et ton comportement déplorable. Putain Rowen, calme toi ! Tu hausses la voix en te levant à ton tour pour lui faire face. Tu te saisis de ses épaules de tes mains pour l’obliger à s’arrêter et à te regarder. Ton regard est bien plus sombre, rivé sur elle. Tu n’as pas d’explication à lui donner, vous n’êtes plus ensemble elle et toi et pourtant t’as l’impression que tu le dois. Tu crois vraiment que c’était prémédité ? Que je me suis dit “Hey tiens et si je me tapais la nana qui a brisé ma vie et mon couple ?”. Oui je l’ai baisé, oui j’ai aimé ça mais merde, c’était pas prévu, c’est arrivé et je sais que c’était la pire connerie que je pouvais faire. Tu ne sais pas pourquoi c’est après Rowen que tu t’énerves. Elle n’y ai pour rien si tu es vraiment con et naïf. Alors oui, comme tu l’as dit j’ai été un vrai con de faire ça. Parce que ça n’efface pas toutes ces années sans nouvelles mais c’est arrivé et je ne peux pas revenir en arrière. Je ne te demande pas de comprendre, ou même de me pardonner d’avoir fait ça. Juste… je ne sais pas ce que je voudrais j’en sais rien. C’est là que tu décides de la lâcher pour faire quelques pas en arrière, loin d’elle pour aller te servir une bière dans la cuisine. T’as pas à lui donner d’explications et pourtant tu le fais, parce que son avis compte pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 856 messages et j'ai : 199 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Nicola Peltz et je crédite : balaclava bb (ava)

MessageSujet: Re: Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden   Mar 25 Juil - 20:25


something's always going to keep us near each other...even if we aren't together.
JAYDEN & ROWEN

Après s’être gentiment moqué, Jayden t’explique que c’est son jardin secret, et d’un signe de tête, tu acquiesces, lui signifiant que tu comprenais complètement. Chacun a besoin de ce moment de paix et de calme, de ce moment à se retrouver avec soi-même, à faire quelque chose que l’on aime. Mais finalement tu hausses les épaules. « T’aurais pu me faire ce style de cadeau plus tôt… » laches-tu avec un sourire amusé sur le coin des lèvres, pour le taquiner un peu face à ce secret qu’il s’est affairé à garder.
Et c’est la dernière phrase un peu légère qui sort de ta bouche. Ou de la sienne. Tu t’es décidée à remettre le sujet Svea sur le tapis. Pas parce que t’es maso, mais parce que t’as besoin de mettre les choses au clair et pas de rester dans des non-dits ou de faire des suppositions parce qu’il te laisse dans le flou. Seulement chaque supposition s’avère vraie. Chaque chose que tu n’aurais pas voulu voir arriver s’est bel et bien passé. Alors tu sens tes nerfs qui s’activent, et ton exaspération qui monte. Il en faut beaucoup pour te faire perdre ton sang-froid. T’as toujours été une force tranquille. A prendre sur toi, ou juste à laisser glisser. Mais pas aujourd’hui, pas pour ça. Y’a la voix de Jayden qui te parvient vaguement, mais pendant que tu fais les cent pas, t’essaies surtout de te concentrer pour retrouver un semblant de self-control. Mais rien à faire, t’es prête à exploser, et tu sursautes lorsque Jayden te dit de te calmer, te saisissant par les épaules par la même occasion. Tu plantes ton regard dans le sien. Et tes opales émeraudes, elles sont bien plus sombres qu’à leur habitude. Tout comme celui de ton ex en réalité.
Tu parles pas souvent, parce que t’as toujours préféré rester silencieuse que te confondre en paroles inutiles et inintéressantes. Tu détestes les gens qui parlent. Ceux qui parlent seulement pour combler le vide, pour remplacer le silence. Mais aujourd’hui, avec Jayden, les mots fusent, et ce serait trop te demander que de les retenir. Plus que ça ne t’énerve, ça te blesse.  Parce que t’as l’’impression que ce temps où vous avez été ensemble, il ne compte pas. T’as l’impression de pas compter. Pas à côté de Svea. T’as l’impression que pendant que vous étiez ensemble, en réalité, c’est avec elle qu’il voulait être.  Si c’était prémédité ? Pas le moins du monde. Mais peut-être qu’au fond, il en rêvait. « Peut-être que t’aurais pu réfléchir deux secondes au lieu de te laisser guider par ce que t’as entre les jambes ! Peut-être que t’aurais pu réaliser que c’est elle qui a signé la fin de notre couple. » lacches-tu plus violemment que tu ne l’aurais voulu. Pourtant, maintenant, tu le sais, c’est du passé, et ça te convient. T’es bien avec Even. Vraiment bien. Mais tout ça, ça rouvre de vieilles blessures, et une amertume que tu pensais complètement évaporée. Heureusement qu’il ne te demande pas de comprendre. Parce que t’en es incapable. Oui, tu sais ce que c’est que d’aimer quelqu’un, mais qu’il la laisse revenir aussi facilement, non, c’est au-dessus de tes forces. Il lui a pas juste laissé une chance de s’expliquer sur son départ, mais surtout son retour et cette rencontre hasardeuse qui aurait pu ne jamais arriver. Non, il l’a invité dans son lit. Il l’a invité à partager ses draps, et ça, ça a du mal à passer. « Bien. Parce que j’peux pas. Maintenant lache moi. » Mais au moment où les mots sortent de ta bouche, il le fait et se rend dans sa cuisine. Tu sais pas quoi faire, la seule chose dont t’as envie, c’est de te barrer. Comme quoi, c’est franchement pas évident d’être ami avec son ex. T’es même pas certaine que ça soit une bonne idée.




Trying to find a way out of here
i've got a war in my mind ✻  Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning. You have to love. You have to feel. You have to be strong.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 349 messages et j'ai : 887 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Max Irons et je crédite : Maknae

MessageSujet: Re: Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden   Mar 1 Aoû - 21:54


Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together.
Rowen & Jayden

Tu lui souris. T’es pas capable d’autre chose en cet instant alors que tu la vois si heureuse de ce cadeau que tu lui fais. C’est pas grand chose pour toi, c’est juste un tableau que tu as aimé peindre mais pour elle, ça semble représenter beaucoup plus. Tant mieux, tu sais qu’elle en prendra soin, qu’elle l’appréciera à sa juste valeur et qu’elle ne le laissera pas dans un coin pour finalement totalement l’oublier au fil du temps. Tu voudrais que ça continue comme ça entre vous pour les heures à venir mais non. Il y a ses mots qui viennent tout gâcher, cette demande, ce prénom que tu voudrais oublier et supprimer de ton esprit. T’es pas fier de ce que tu as fait mais tu sais aussi, con comme tu es, que si c’était à refaire, tu le referais sans hésiter, que si tu avais la possibilité de changer les choses ce soir là, tu ne ferais rien pour, tu laisserais les choses arriver. Tu vois la colère de Rowen, tu détestes ça. T’aimes pas la voir dans un tel état même si tu sais que tu le mérites. Tout est de ta faute, elle a pleinement raison mais ça ne t’empêche pas de chercher à te justifier. T’essayes de lui expliquer, de trouver des mots qui n’aient pas pour effet qu’elle te gifle. Sans doutes le plus difficile dans son état. Mais tu prends sur toi, tu assumes pour une fois tes actes. T’as pas voulu que ça arrive non, t’as pas forcé les choses, c’est venu tout seul. Est-ce que tu regrettes ? Bien sur que non et t’as pas besoin de le lui dire pour qu’elle le sache. Tu n’aimes pas le regard que tu sens sur toi, ce regard noir, sombre. Rowen, elle est bien plus jolie quand elle sourit, quand elle est pleine de vie mais avec ce que tu viens de lui balancer, tu comprends que ce droit de voir sa joie de vivre, tu l’a perdu pour le moment. Te comporter comme un con, t’as toujours su faire ça à la perfection, assumer en revanche, ça a toujours été bien plus difficile. Elle te connait, elle sait comment tu fonctionnes. Tu ne réfléchis simplement pas. Tu agis, tu te poses les questions ensuite. Ca t’a bin souvent joué des tours, ça n’est pas pour ça que tu as changé. Tu sais plus comment te justifier, tu n’as pas à le faire, c’est juste important pour toi. Vous avez eu du mal à rester en bon terme avec Rowen après votre rupture. Tu lui a fait du mal, tu l’as blessé et tu ne peux pas lui en vouloir de la distance que vous avez eu du mal à surmonter. C’est fait désormais, c’est tout ce qui compte. Tu essayes de garder ton calme du mieux possible. Elle a raison dans ce qu’elle te dit. Elle a toujours raison sur ça bien que ça t’emmerde de l’admettre. Tu crois que je ne le sais pas que c’est à cause d’elle tout ça ? Que toi et moi… Tu fais une pause, refusant simplement de mettre de mots sur cette situation du passé. Je le sais tout ça, j’ai été con mais… laisse tomber, ça sert à rien. Non ça sert à rien d’essayer de converser la dessus, la faute te reviendra toujours dessus. T’étais maître de la situation, t’as juste laisser tes envies prendre le dessus. Non elle ne peut pas comprendre, tu le sais pertinemment, c’est aussi pour ça que tu la lâches sans même qu’elle ait besoin de te le demander, que tu rejoins la cuisine sans un regard pour elle. Tu sais pas si elle va partir. T’aimerais qu’elle reste. Même si vous n’êtes plus ensemble, il y a toujours une certaine connexion entre vous. Vous avez réussi à devenir amis. Rowen… s’te plait... Tes coudes reposent contre le comptoir de la cuisine, tu la regardes, tu ne lâches rien. T’as pas envie qu’elle parte maintenant, pas comme ça. Viens. Tu tends finalement ta main vers elle, t’attends qu’elle vienne pour la prendre dans tes bras, tu espères qu’elle le fasse surtout. Viens, tu me détesteras après. Tu essayes de faire revenir ton sourire sur tes lèvres, t’essayes de garder espoir que tout va s’arranger.
Revenir en haut Aller en bas
 
Something's always going to keep us near each other...even if we aren't together. - rowden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Brooklyn :: Williamsburg-