Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Don't worry, I’m fine ~ Logan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1288 messages et j'ai : 884 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

En ligne
MessageSujet: Don't worry, I’m fine ~ Logan   Ven 24 Fév - 15:47


Don't worry, I’m fine
Logan & Charlen
Ton regard se pose une dernière fois sur l'écran de ton téléphone et un mince sourire fait son apparition. Logan est malade, il a besoin de toi. C'est bien ta chance ça que ça arrive quand tu es toi même au plus mal. Mais il ignore tout de ton agression. Si tu refuses d'aller chez lui, tu sais qu'il te posera des question et tu ne veux pas lui dire que tu es chez Abel par téléphone. Tu crains sa réaction, que son côté surprotecteur et jaloux ne refasse surface. Tu as besoin de tout sauf de ça en ce moment. Tu choisis d'y aller en taxi, tu n'as pas vraiment d'autre choix en réalité. Encore quelque chose que tu détestes. Les taxis. Tu préfères de loin marcher. Tu donnes l'adresse au chauffeur et tu n'as plus qu'à attendre. C'est pas très loin, c'est sans doutes mieux. Rien que la voiture ca te fait mal aux côtes. Tu es au moins certaine que Logan ne pourra pas manquer les divers hématomes visibles que tu as eu du mal à cacher. Quand la voiture s'arrête enfin, tu payes ce que tu dois et tu entres dans l'immeuble de ton meilleur ami après avoir tapé le code à l'interphone. Tu as bien trop l'habitude de venir ici. Sans doutes un peu moins depuis que tu fréquentes Abel. Tu soupires longuement jusqu'à arriver devant la porte de l'appartement où  tu te rends et une pointe d'hésitation te parcourt. Est-ce que c'est une bonne idée de venir le voir ? De venir s'occuper de lui ? T'es pas certaine de la réponse mais tu peux plus vraiment reculer maintenant. Tu sors de ton sac la clé de chez lui et comme si c'était chez toi, tu entres dans ce qu'il te semble être un four. Pour avoir mis autant de chauffage, il est vraiment malade. « Logan t'es complètement dingue ! » Tu prononces ces mots depuis l'entrée où tu prends le temps de retirer ta veste. Tes gestes sont toujours peu assuré, tu fais de ton mieux. Quand enfin tu gagnes le salon, tu le trouves allonger dans le canapé et un léger rire quitte tes lèvres. C'est un peu difficilement que tu le rejoins, ta main posée sur son front pour vérifier sa fièvre. Tu le regardes un instant et finis par secouer légèrement la tête négativement. « Je déteste quand tu es malade. Tu es encore plus chiant. » Yes cheveux cachent ton visage de sa vue. Tu essayes d'être discrète pour le moment et tu gardes la tête baissée sur les médicaments que tu lui as apporté.  Sans doutes mieux qu'il ne voit rien pour le moment. Il aura bien le temps de poser des questions ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 410 messages et j'ai : 274 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ben Barnes et je crédite : EXORDIUM. (ava) & Lilousilver (sign)

MessageSujet: Re: Don't worry, I’m fine ~ Logan   Sam 4 Mar - 20:27



Don't worry, I'm fine

Charlen & Logan

S'il y a bien une chose que je déteste plus que tout, c'est être malade. Cette sensation de ne plus pouvoir respirer, de tousser et d'éternuer en même temps, d'avoir l'impression que ma tête va exploser. C'est comme la fin du monde, rien de moins. Les jours où je suis malade sont à peu près les seuls où je supporte de rester enfermé chez moi à dormir. Absolument tout m'énerve et la seule personne que je peux et veux voir est Charlen. J'ai rassemblé un peu de force pour lui demander de venir et depuis je suis allongé sur le canapé, emmitouflé dans des couvertures, portant un vieux jogging, un gros pull et des chaussettes, tremblant de froid. J'avais besoin qu'elle arrive, qu'elle me dise que tout allait bien aller et qu'elle allait rester avec moi jusqu'à ce que ça aille mieux. C'était notre rituel, on avait toujours fait ça lorsqu'un de nous deux n'allait pas bien. Ca avait été la même chose quand ma mère était morte. J'essaye de ne pas penser à ça, c'est toujours un sujet difficile et je n'ai pas besoin de ça maintenant. Mais un de mes plus gros défauts quand je suis malade est que je n'arrive pas à avoir de pensées positives. Les idées noires se mêlent les unes aux autres pour m'entraîner toujours plus profondément dans la maladie. Un léger rire m'échappe, je me trouve moi-même pathétique mais lorsque j'entends la porte s'ouvrir, je n'ai même pas assez de force pour m'asseoir sur le canapé. Il n'y a aucune surprise, je sais qui vient d'entrer chez moi mais j'aurai voulu pouvoir aller à sa rencontre et la prendre dans mes bras. J'entends le son de sa voix, et je me sens déjà mieux. Je sais qu'elle se moque de moi mais je m'en fiche, elle est là. « Cha... » Ma voix est faible et peut-être que j'accentue encore plus ce ton pour qu'elle vienne rapidement près de moi. Sa main se pose sur mon front et un faible sourire se pose sur mes lèvres. Mes yeux sont fermés et j'aimerai les ouvrir pour voir ma meilleure amie, mais je sais d'avance que la lumière du jour provenant des fenêtres me donnerait une nouvelle migraine. En entendant ses mots je ne réponds pas, je me contente de pousser un grognement et d'enfouir ma tête dans un coussin. J'essaye de trouver une position confortable tout en repliant mes jambes pour lui laisser de la place à côté de moi. J'entends du bruit et, curieux, je ne peux m'empêcher d'ouvrir un œil pour l'observer. Charlen trie des médicaments et un léger rire m'échappe. Je sors un bras de sous la couette pour caresser son bras. « T'es la meilleure Cha, tu le sais hein ? » D'ordinaire, je lui aurais dit que c'était elle qui était chiante et horrible à vivre, mais pas aujourd'hui. Je suis trop fatigué pour jouer avec les mots comme elle vient de le faire. Je lève un peu la tête, voulant la regarder de plus près mais le soleil est bas dans le ciel et entre droit par la fenêtre. « Dis... Tu veux bien fermer les rideaux ? » Je lui souris légèrement et attends qu'elle se lève, surpris par la lenteur de ses mouvements. J'avais beau être beaucoup moins réactif que d'habitude, je voyais bien que quelque chose n'était pas normal.
©LittleJuice


❝ Give Me Truth ❞
There aren't two versions of me. There's only one. And I think when I discover who I am, I'll be free. ★The joy of life comes from our encounters with new experiences, and hence there is no greater joy than to have an endlessly changing horizon, for each day to have a new and different sun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1288 messages et j'ai : 884 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

En ligne
MessageSujet: Re: Don't worry, I’m fine ~ Logan   Jeu 9 Mar - 22:25


Don't worry, I’m fine
Logan & Charlen
Ton meilleur ami malade, c’est aussi ton pire cauchemar. C’est comme garder un enfant de trois ans en fait. La comparaison est parfaite oui. Et pourtant quand il t’a appelé, tu ne t’es pas posée la question d’aller bien ou non, tu as juste pris tes affaires, laissé un mot à Abel pour qu’il ne s’inquiète pas et tu as foncé jusqu’à chez lui en passant par la pharmacie. Il te fait un peu de place et tu t’assois. Il ne peut pas te voir et tu en profites pour lever les yeux au ciel devant sa posture dramatique. On dirait qu’il est au bord de l’agonie. « Je sais pas si tu diras encore que je suis la meilleure après avoir vu tout ce que je te ramène. » Il a ouvert les yeux, il peut donc voir que tu tries et lui prépare des médicaments pour les jours à venir. Tu ne comptes pas t’éterniser ici pour t’occuper de lui, tu finirais par le tuer. Il relève la tête pour te regarder et toi, tu as pour réflexe de te tourner légèrement pour ne pas qu’il te voit. Fermer les rideaux ? Tu hoches la tête en te levant, ça sera sans doute bien plus agréable pour lui d’avoir moins de lumière dans cette pièce. Sans qu’il puisse te voir, tu regardes ton téléphone et un sourire naît rapidement en voyant que tu as un message d’Abel, il s’inquiète pour toi, tu le rassures en lui promettant de revenir rapidement. Tu avances dans l’appartement de ton meilleur ami, tu ne regardes pas vraiment où tu vas et tu tombes vers lui. Les genoux sur le sol tu grimaces légèrement et relèves hâtivement la tête, un peu trop sans doutes puisque désormais tu n’es plus cachée. Il peut voir sans soucis ton visage tuméfié, ton décolleté légèrement bleuté. Tu refermes ta petite veste devant toi et baisses les yeux. T’as honte de ce qu’il t’es arrivé, de ce à quoi tu ressembles et que ce soit devant Logan ou Abel, tu ne peux pas te montrer. « C’est… c’est pas ce que tu crois Logan... » Qu’est-ce qu’il peut bien croire en réalité ? Que tu es une femme battue par son mec un peu trop violent quand il a bu ? Pour ça il faudrait sans doutes que tu es un mec, et surtout que tu te laisses pas. T’es pas le genre de filles qui subit. Tu as ton caractère, peut-être un peu trop fort par moment mais il est bien là, c’est le tien. Tu n’es pas quelqu’un qui se laisse faire et ça ne sera sans doutes jamais le cas. Mais tout ça, c’est bien la preuve que tu n’es pas à l’abri de te tromper. Tu n’avais pas prévu que tu te ferais agresser, ça non. Doucement tu te relèves et passes tes mains sur tes vêtements en un geste automatique. Tu portes ta main à te lèvre fendue et un léger rire se fait entendre. « Je suis pas jolie à voir hein... » Léger rire, léger sourire, tu hausse les épaules avant de prendre place sur la table, attendant ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 410 messages et j'ai : 274 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ben Barnes et je crédite : EXORDIUM. (ava) & Lilousilver (sign)

MessageSujet: Re: Don't worry, I’m fine ~ Logan   Dim 19 Mar - 23:48



Don't worry, I'm fine

Charlen & Logan

Ma sensation de ne pas pouvoir respirer s'est quelque peu atténuée depuis que Charlen est entrée dans l'appartement. Je me sens immédiatement mieux, au moins un petit peu. Je sais bien que j'exagère ma situation, que je ne suis pas réellement sur le point de mourir et que tout ira bien pour moi. Mais peut-être que je fais ça pour la sentir près de moi. Pour percevoir sa présence, la chaleur de son corps. Pour entendre le sourire dans sa voix quand elle me dit que je suis chiant. Ca fait longtemps que je ne l'ai pas vu, trop longtemps. Je ne mens pas sur toute la ligne bien sûr, je suis évidemment malade, un rhume, un mal de tête, je ne peux presque pas ouvrir les yeux et quand je suis dans cette état là, elle est bien la seule à pouvoir faire quelque chose. Je ne répond pas à sa remarque, l'opinion que j'ai d'elle ne saurait jamais changer. Elle restera toujours ma merveilleuse petite-amie et ... Meilleure amie Logan, meilleure amie. Je cache ma tête dans l'oreiller un peu plus pour ne pas qu'elle aperçoive mes joues prendre une légère teinte rosée à mes pensées. De toute façon je blâmerais la fièvre, c'est sûrement à cause de cela que j'ai eu cette pensée idiote. Je l'entend trafiquer un peu entre les boîtes de médicaments et, curieux, je ne peux pas m'empêcher de regarder ce qu'elle fait. Je la suis du regard quand elle se lève pour fermer les rideaux, ou du moins j'essaie. Tant qu'ils sont ouverts la lumière du jour me transperce les rétines. Je sens les marteaux dans mon crâne se calmer un peu quand la pénombre envahie la pièce. Pendant quelques secondes je n'ai absolument aucune idée d'où est Charlen et j'ai soudain peur qu'elle soit déjà partie. Non, ce moment entre nous n'a pas duré assez longtemps et je veux entendre sa voix encore un peu plus, je n'ai même pas eu le temps de la faire rire. Mais ces quelques secondes d'incompréhension ne durent pas longtemps puisque sans savoir d'où elle vient ou comment c'est arrivé elle me tombe presque dessus. Un rire m'échappe et je commence une légère blague, voulant me moquer gentiment de la maladresse de ma meilleure amie. « Eh bien tu ne peux pas me... » Résister, c'est comme ça que je voulais finir ma phrase mais ce dernier mot reste coincé dans ma gorge. Je la regarde, elle et son corps méconnaissable, couvert de bleus et de coups. Je sens mes yeux s'agrandir, mon cœur battre plus vite. Des milliers de questions fusent dans mon esprit et pourtant je n'arrive pas à parler. Que lui est-il arrivé ? Elle resserre ses vêtements autour d'elle, honteuse, et lentement je m'assoie dans le canapé, ne la quittant pas du regard. Ce n'est pas ce que je crois. La première pensée qui me vient en tête est ce nouveau mec avec qui elle passe tout son temps, avec qui elle a même passé la Saint-Valentin. Mes poings se serrent et je sais que si ce type était là devant moi je ne pourrai pas me retenir. Je ne sais pourtant pas à quoi il ressemble, je ne connais même pas son nom. Mais s'il a osé poser une main sur elle... J'essaie de prendre une grande inspiration, me calmant en même temps. Je connais Charlen et c'est une de ces filles qui n'a peur de rien, ou presque. Elle ne se laisserait pas intimidé par un homme, elle ne continuerait pas de traîner avec un mauvais type. En l'entendant rire je me lève péniblement. Ma tête tourne légèrement mais je n'en ai plus rien à faire. J'étais là, allongé comme un idiot à me plaindre et à ne même pas voir dans quel état elle était. Je fais quelques pas vers elle, je ne ris pas avec elle. Je m'approche, pas trop près. Je vois la façon dont elle se tient, ce n'est pas habituel, elle n'est pas à l'aise. Alors je me contente de plonger mon regard noir rempli d'incompréhension dans le sien. « Qu'est ce qu'il s'est passé Cha... explique moi. » Ma voix est douce, faible, je ne veux pas la brusquer. Je ne veux pas la forcer à en parler et pourtant j'ai besoin de savoir. Je veux lui dire qu'elle sera toujours jolie, mais je sais qu'elle ne me croira pas. Alors j'attends, tout simplement, qu'elle soit prête à me donner des réponses. Quelques secondes passent et le plus naturellement possible, des mots sortent de ma bouche, sans que j'y réfléchisse vraiment. « Qui est ce que je dois aller buter ? » Cette fois je me tais, laissant le silence régner entre nous deux jusqu'à ce qu'elle soit prête.
©LittleJuice


❝ Give Me Truth ❞
There aren't two versions of me. There's only one. And I think when I discover who I am, I'll be free. ★The joy of life comes from our encounters with new experiences, and hence there is no greater joy than to have an endlessly changing horizon, for each day to have a new and different sun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1288 messages et j'ai : 884 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

En ligne
MessageSujet: Re: Don't worry, I’m fine ~ Logan   Jeu 23 Mar - 20:11


Don't worry, I’m fine
Logan & Charlen
Il peut te voir tel que tu es maintenant à cause de cette maladresse qui t’a fait tomber sur lui. Tu t’es relevée rapidement, pas assez il faut croire puisque ses mots restent bloqués dans sa gorge. Toi, tu ne peux t'empêcher de rire de cette situation. Tu as encore honte de ce qu'il t'es arrivée et si ton meilleur ami n'avait pas été malade peut-être que jamais il ne l'aurait appris. Ca t’aurait arrangé. Pas d'explication à donner, juste un secret à garder. Mais maintenant ce n'est plus possible. Il suffit de voir dans son regard pour le comprendre. Il s'est levé pour te faire face. Tu as un mouvement de recule à l'idée qu'il puisse vouloir te toucher. Tu refuses,tu ne veux pas. Tu as encore trop la sensation des mains de ton agresseur sur ta peau pour laisser quiconque te toucher. Tu fermes un instant les yeux avant de plonger ton regard dans le sien quand sa voix se fait de nouveau entendre. Ce qu'il s'est passé… tu as juste été imprudente en sortant de ce bar seul alors que ta meilleure amie était restée à l'intérieur. Le silence de la pièce est pesant. Tu humidifies tes lèvres comme pour te donner du courage. Mais déjà il reprend la parole et un fin sourire est visible sur tes lèvres. Sourire bien vide remplacé par une grimace. « Si seulement je savais… vous seriez au moins deux, trois en comptant Eliah, à vouloir vous occuper de lui. » Ta meilleure amie ne le dit pas et pourtant tu sais très bien que ce n'est pas l'envie qui lui manque de te venger. Tu n'oses pas imaginer non plus ce qu’Abel pourrait faire tu ne préfères pas et c'est sans doutes mieux ainsi. « J'étais dans un bar avec Eliah. J'avais presque rien bu j'étais juste fatiguée. Je lui ai dit que je partais et en sortais un homme m’a entraîné dans un ruelle à côté du bar. Il était en manque, il voulait savoir si j'avais de la cam sur moi sauf que tu me connais je me balade pas avec ça sur moi. Ma réponse négative ne lui a pas plus et voilà le résultat. » D'un simple geste de la mains, tu lui désignes ton corps amoché. Tu vois bien la colère dans son regard. Il n'a jamais su la maîtriser quand il s'agit de toi. Tu peux le comprendre aujourd'hui. Tu aurais pu y passer. C'est san doutes ce que cet homme a cru. C'est peut-être pas plus mal. « C'est fait maintenant… on ne peut pas revenir en arrière et j'ai Abel qui s'occupe bien de moi. » Cette information t'a échappé, c'était peut-être pas le meilleur moment pour lui parler de l'homme chez qui tu vis.


 
And fools rush in and I've been fooled before. This time I'm gonna slow it down, cause I think this could be more. The thing I'm looking for ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 410 messages et j'ai : 274 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ben Barnes et je crédite : EXORDIUM. (ava) & Lilousilver (sign)

MessageSujet: Re: Don't worry, I’m fine ~ Logan   Jeu 4 Mai - 22:58



Don't worry, I'm fine

Charlen & Logan

Ma tête lance et pourtant je me lève, péniblement et du mieux que je peux. Je ne fais que quelques pas vers Charlen, voyant rapidement qu'elle ne souhaite pas que j'en fasse un de plus. Ce qui m'inquiète encore plus. Même si nous n'avons pas été très proche ces derniers-temps, rien n'a changé entre nous, pas officiellement du moins. Elle est toujours ma meilleure amie, la même qu'il y a des années, mais son mouvement de recul me stoppe et m'interroge. Elle ne va définitivement pas bien. Et une fois encore j'étais là, égoïste, à gémir et me plaindre pour qu'elle prenne soin de moi. Au moins cette ruse m'a servit à la voir. M'aurait-elle fait part de ses blessures si je ne l'avais pas appelée aujourd'hui ? Je parle, peut-être trop, les mots ne cessent de sortir de ma bouche alors que je la regarde, toujours aussi belle derrière les coups qu'elle a reçu. Tant qu'elle ne me répond pas je continue, sans réellement penser à ce que je fais, à ce que je dis. Sauf cette dernière phrase, que je pense du plus profond de mon être. Personne ne touche à elle, personne ne bat ma meilleure amie sans que j'y réponde. Ça l'a fait sourire, et l'espace de quelques secondes elle est de nouveau là, cette femme qui n'a peur de rien, cette femme fière qu'aucun obstacle de la vie ne peut abattre. Puis elle disparaît derrière une grimace et, mécaniquement, le même rictus prend place sur mes lèvres. J'écoute Charlen, patiemment, essayant d'intégrer tous les éléments, tous les indices qui pourraient m'aider à mieux comprendre. Mon cœur saute un battement lorsqu'elle me dit que tout cela était une histoire de drogues. Évidemment que ça l'était. Une partie de moi se met instantanément en colère, voulant lui crier que si elle arrêtait de se mêler de tout cela, si elle arrêtait de consommer, ça n'arriverait pas. Mais je n'ai pas la force de m'énerver, pas contre elle, pas encore. Alors je fais un pas, retrouvant mes vieilles habitudes protectrices, mais une nouvelle fois je me stoppe avant de pouvoir la prendre dans mes bras. Elle n'en a pas envie. Je ne dis rien, je ne sais pas quoi dire. Que je suis désolé ? Que j'aurai voulu que rien de tout cela n'arrive ? Elle le sait bien, ce sont des paroles bateaux qu'il n'y a jamais eu entre nous. On n'a jamais eu besoin d'utiliser ce genre de paroles. Mais puisque c'est Charlen, puisque c'est ma meilleure amie et que nous avons exactement les mêmes réactions l'un envers l'autre, elle dit encore quelques mots. Comme pour me rassurer, comme si c'était moi qui avait subit ça et que j'avais besoin d'entendre des mots doux. Mais sa phrase a l'effet inverse et je sens le sang bouillir dans mes veines. Je passe une main impatiente dans mes cheveux et je tente de me calme, respirant plus fort malgré le fait que mon corps entier le fasse mal. « Abel, hein ? Après tout ce temps il t'arrive un truc comme ça et c'est vers lui que tu vas ? » Je n'arrive pas à savoir si c'est de la colère ou de la tristesse. Je me sens trahi, tout simplement. Je sais que c'est idiot, si elle avait été chez Eliah je ne me sentirai absolument pas comme ça. Mais elle reste avec un mec qu'elle connaît à peine, est ce qu'elle sait vraiment s'il est honnête avec elle ? Alors que des questions et des insultes volent dans ma tête je fais marche arrière. Je retourne m'asseoir sur le canapé qui m'accueillait quelques minutes auparavant et je pose ma tête entre mes mains, essayant de trouver des nouveaux mots. Je sais très bien ce que je veux dire, je sais très bien ce que je veux savoir. Et même si je ne veux pas déclencher une nouvelle dispute entre nous, je ne peux pas m'en empêcher. Tout en restant assis je me tourne vers elle, plongeant mes yeux dans ceux de ma meilleure amie. « Si je ne t'avais pas demandé de venir, tu me l'aurais dit un jour Cha ? Ou est ce qu'Abel te suffit maintenant ? » Si la première question laissait encore place à de l'émotion dans ma voix, la seconde est simplement sèche, pleines de reproches. Je n'essaies même plus de me contrôler, fatigue ou pas, nous allons en parler.
©LittleJuice


❝ Give Me Truth ❞
There aren't two versions of me. There's only one. And I think when I discover who I am, I'll be free. ★The joy of life comes from our encounters with new experiences, and hence there is no greater joy than to have an endlessly changing horizon, for each day to have a new and different sun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1288 messages et j'ai : 884 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

En ligne
MessageSujet: Re: Don't worry, I’m fine ~ Logan   Sam 27 Mai - 16:07


Don't worry, I’m fine
Logan & Charlen
Toute cette histoire, tu aurais simplement voulu la garder pour toi. Tu le connais Logan, tu sais comment il réagit et tu ne t’étais pas trompé en t’imaginant divers scénario quant au moment où il découvrirait ce qu’il t’es arrivé. Un évènement tragique et pourtant bien réel. Tu ne peux plus faire marche arrière désormais. Un soupir franchit labarrière de tes lèvres, tu baisses par la même occasion la tête pour ne pas affronter son regard. Tu te sens comme une gamine qu’on aurait surpris en train de faire une connerie. Une de cell qu’il est impossible de réparer. C’est ce que sa voix, ses mots tranchants te laissent deviner quand tu as le malheur de parler d’Abel une fois de plus. Une fois de trop. Tu comprends là que jamais ces deux là ne seront capable de s’entendre. Ils sont un peu comme l’eau et l’huile, vraiment pas compatible. « C’est pas comme ça que ça s’est passé, il n m’a pas vraiment le choix et m’a emmené chez lui. » Il est certain que tu n’as opposé aucune résistance à tout ceci, bien trop heureuse de pouvoir passer un peu plus de temps avec Abel et surtout qu’il prenne soin de toi. Mais ça, ton meilleur ami n’a certainement pas besoin de le savoir, ça serait ta pire erreur que de lui confier. Tu le regardes simplement s’asseoir, se prendre la tête entre les mains. Tu ne sais pas quoi faire là alors simplement, tu fais quelques pas vers la cuisine pour te servir un verre d’eau qui te fera le plus grand bien. Toi, tu t’appuies simplement contre la table et tu le regardes, attendant qu’il se décide à te regarder de nouveau. T détestes quand il est ainsi, tu ne sais jamais quoi dire et quoi faire pour le calmer et passer à autre chose. « Sérieusement Logan ? Faut que tu fasses soigner cette jalousie, j’en peux plus. » Parce que là, c’est ce qu’il est. Jaloux. Il ne supporte simplement pas la relation que tu as avec Abel. Une relation qui te plait à toi. « Bien sûr que je te l’aurais dit. Il me fallait juste du temps… J’ai encore un peu de mal à accepter la situation… je suis distante avec tout le monde. » Tout le monde et pas seulement lui, c’est ça qu’il doit comprendre là. Qu’il n’est pas mis de côté volontairement, tu es simplement comme ça avec tout le monde même si tu n’es pas certaine de vraiment le désirer. Doucement, tu souffles en faisant quelques pas jusqu’à lui pour t’asseoir sur la table basse et lui faire face. Tes mains se joignent aux siennes dans le simple but qu’il ne détourne pas son regard tu tiens. Aucune émotion ne déforme tes traits. Tu es simplement impassible et tu cherches à comprendre comment vous avez fait pour en arriver là. « C’est plus possible ta jalousie. Même si tu l’es, ne le montre pas, je sais pas, fait un truc parce que je ne te supporte plus. » Tu joues franc jeu pour la première fois depuis longtemps mais là tu satures. En ce moment, tu as besoin de tout sauf de ça.


 
And fools rush in and I've been fooled before. This time I'm gonna slow it down, cause I think this could be more. The thing I'm looking for ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 410 messages et j'ai : 274 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ben Barnes et je crédite : EXORDIUM. (ava) & Lilousilver (sign)

MessageSujet: Re: Don't worry, I’m fine ~ Logan   Jeu 1 Juin - 18:25



Don't worry, I'm fine

Charlen & Logan

Je n'arrive pas à me calmer, je n'arrive pas à accepter les mots qui sortent de la bouche de ma meilleure amie. Je les entends et pourtant je ne les comprends pas, je ne veux pas en saisir le sens qui est déjà bien trop ancré en moi. J'ai envie de m'énerver quand elle me dit que cet homme ne lui a pas laissé le choix, j'ai envie d'entendre qu'il l'a forcé à entrer dans son appartement et qu'il ne l'a pas laissée sortir pendant tout ce temps. Mais je sais que c'est faux. Si elle avait voulu sortir, venir plus tôt, si elle avait voulu aller ailleurs Charlen l'aurait fait. Parce que c'est une femme forte, têtue, qui n'accepte pas de suivre des ordres si elle n'en a pas envie. Mais elle n'est pas venue, pas avant que je la supplie de s'occuper de moi. J'essaie de ne pas être égoïste, de me concentrer sur elle et sur les blessures qui lui lèchent bien trop de centimètres de peau, mais c'est impossible. Je n'ai que l'image de Charlen dans les bras d'un autre homme et ça me blesse, bien plus que ça ne le devrait, bien plus que je ne le veux. Je retourne m'asseoir alors que j'entends ses pas se déplacer dans l'appartement. Je ne me retourne pas pour savoir ce qu'elle fait, je sais qu'elle ne va pas partir, pas tant que tout cela n'est pas réglé. Parce que nous deux, on ne peut pas rester ainsi éternellement, les disputes entre nous n'ont jamais durée. Mais ont-elles déjà été aussi fortes ? Je ne sais pas, je pourrai pas le dire tellement je me sens abandonné, inutile. Alors sous le coup de la fatigue, de l'émotion, je laisse des mots tranchants passer mes lèvres alors que je fixe mon regard dans le sien. Évidemment elle y répond, elle ne peut pas laisser cela passer et je savais très bien que ça la ferait réagir. Mais ces mots ne sont pas ceux que j'attendais. Ses mots font encore plus mal que les précédents, ils me retranchent encore plus dans ma colère. Je détourne mon regard, fixant le mur devant moi pour ne pas avoir à affronter son regard. Elle reparle de la situation et j'ai l'impression d'être un idiot. Je ne peux pas lui crier dessus après ce qui lui ait arrivé, mais je n'arrive pas à m'arrêter, à me contrôler. « J'ai un peu de mal à te croire Cha... » Ma voix est faible, ce n'est qu'un murmure et je ne suis pas certain qu'elle ait pu entendre ces mots. Mais ça ne fait rien, peut-être étaient-il plus pour moi que pour elle de toute façon. J'entends son soupir qui me fait mal au cœur mais je ne tourne pas la tête vers elle, sentant bien que ses pas la mènent vers moi. Elle s'assoit face à moi et en sentant ses mains sur les miennes je ne peux faire autrement que de la regarder. Même avec les bleus, les cicatrices, c'est toujours la même. Derrière tout cela, elle est toujours ma Charlen, bien qu'elle soit un peu moins à moi avec le temps. Mon pouce commence à caresser le dos de sa main mais son visage impassible me fait peur, je sens bien que tout cela n'est pas fini. « Retourne avec Abel alors, si tu ne me supportes plus. » Des mots que je regrette immédiatement. Les dernières syllabes n'ont pas fini de passer mes lèvres que je souhaite déjà ne jamais les avoir prononcées. Pourtant mon regard fixé dans celui de Charlen est plein de défi, et la fierté en moi m'empêche de rajouter quoi ce que soit, de m'excuser ou de retirer les mots qui flottent dans l'air entre nous. Je lâche ses mains rapidement et en repasse une dans mes cheveux, geste nerveux que je fais de plus en plus. « Tu vois pas que c'est parce que je tiens à toi ? » Ma voix s'est radoucie, mes yeux sont un peu plus humides, pourtant mon visage reste fermé. Je ne sais plus quoi dire pour améliorer la situation, je ne sais plus quoi faire. « C'est exactement à cause de trucs comme ce qui t'est arrivé que je réagis comme ça Charlen. Parce que tu es importante et que je ne peux pas te perdre. » Il y a d'autres mots que j'aurai voulu dire, trois petits mots qui auraient pu facilement quitter ma bouche, mais là ils n'auraient servis à rien et ils auraient sûrement été mal compris.
©LittleJuice



❝ Give Me Truth ❞
There aren't two versions of me. There's only one. And I think when I discover who I am, I'll be free. ★The joy of life comes from our encounters with new experiences, and hence there is no greater joy than to have an endlessly changing horizon, for each day to have a new and different sun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1288 messages et j'ai : 884 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

En ligne
MessageSujet: Re: Don't worry, I’m fine ~ Logan   Sam 10 Juin - 20:52


Don't worry, I’m fine
Logan & Charlen
Il ne te croit pas et tu n’arrives pas à lui en vouloir pour ça. Logan te connaît mieux que personne et il sait que si c’est quelque chose que tu n’avais pas voulu, tu n’aurais jamais laisser Abel le faire, t’emmener avec lui. Et pourtant tu en es arrivée là, à mentir à ton meilleur ami pour ne pas le blesser, le vexer. Tu n’arrives même pas à te comprendre en ce moment mais c’est bien plus fort que toi. « Logan… arrête. » Tu voudrais le secouer, lui crier qu’il doit arrêter de se comporter ainsi et pourtant tu n’en es pas capable. Il est malade, c’est ce que tu te répètes pour ne pas te laisser emporter et contre toute attente, ça fonctionne plutôt bien. Très bien même. Alors assise sur cette table, tu le regardes simplement sans pour autant chercher à régler tes comptes. Pas ce soir, pas aujourd’hui. Tu n’as toi même pas la force de te battre contre du vent quand vous avez tous les deux votre point de vue sur cette situation. Un point de vue divergeant, c’est bien souvent que ça vous arrive mais jamais ça ne vous a séparé. « Je sais que tu tiens à moi. Mais j’ai aussi besoin de faire mes propres choix, tu peux comprendre ça ? » Tu ne l’agresses pas. Le ton de ta voix est calme et posé. Tu veux lui montrer que tu comprends ce qu’il peut penser mais tu as aussi besoin qu’il te laisse vivre ta vie comme tu l’entends.  « Je sais... » Tu te répètes. Tu ne sais pas quoi dire d’autre. Là, tu as juste besoin d’une trêve pour te reposer. Avant de venir, tu savais d’avance que ça ne serait pas de tout repos, tu ne t’es pas beaucoup trompée. Sans lui demander son avis, tu portes ta main à son front quand tu le vois fermer brièvement les yeux. Il semble fatigué, tu ne sais pas ce que tu dois comprendre. Est-ce que c’est toi qui le met dans un tel état ? « Tu as de la fièvre. » Une constatation, tu veux qu’il réalise que tu t'inquiète pour lui même si ça ne semble pas se voir. « Va dans ton lit, met un film, j’arrive. Je nous fais à manger. » C’est comme si tu agitais le drapeau blanc. Tu veux un moment de répit et tu n’as pas trouvé mieux que de passer un moment avec lui comme vous pouviez le faire quand vous étiez plus jeune. Ce sont des moments qui te manque parfois. Ca te manque et pourtant tu ne fais rien pour revenir à cette relation que tu as pu avoir avec Logan. Tu as besoin de t’en détacher, de redevenir la meilleure amie prête à tout pour lui, n’importe quand, à n’importe quelle heure. Dans la cuisine, tu prends simplement le plat tout prêt que tu as amené pour le passer dans le micro et tu viens retirer ton t-shirt pour te retrouver avec seulement ton soutien-gorge. T’es pas quelqu’un de pudique, mais tu n’as pas vraiment réfléchis qu’en faisant ça, alors que tu te rends dans la chambre de ton meilleur ami pour lui prendre un t-shirt, il verrait tes nombreuses blessures.


 
And fools rush in and I've been fooled before. This time I'm gonna slow it down, cause I think this could be more. The thing I'm looking for ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 410 messages et j'ai : 274 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ben Barnes et je crédite : EXORDIUM. (ava) & Lilousilver (sign)

MessageSujet: Re: Don't worry, I’m fine ~ Logan   Jeu 29 Juin - 15:48



Don't worry, I'm fine

Charlen & Logan

Le sang dans mes veines se met à bouillir et je n’arrive pas à savoir si c’est à cause de la maladie qui m’assaille ou la conversation que nous sommes en train d’avoir. Les mots de Charlen, toutes ses paroles me blessent plus que je n’ose l’admettre mais peut-être est-ce exagéré de tout lui mettre sur le dos. Je ne sais pas quoi faire pour lui faire entendre raison, pour lui faire comprendre mon point de vue. J’ai la sensation que quoi je dise ou fasse, elle ne changera pas d’avis, elle est trop enfoncée dans cette pseudo-relation avec cet inconnu. Alors je me tais, l’espace de quelques minutes et je la laisse venir à moi, j’essaie de me calmer, de trouver des nouveaux mots. Une manière de lui dire ce que je ressens vraiment, ce que j’ai envie de lui dire. Sans pouvoir. Parce que ça ne serait pas juste, je le sais bien, et parce qu’elle n’a pas envie d’entendre ces mots, pas maintenant. Alors je lui dis que je tiens à elle, parce que c’est le cas, et que je ne pourrai pas imaginer ma vie sans ma meilleure amie à mes côtés. Elle semble comprendre, comme moi elle se radoucit. Peut-être que finalement nous allons pouvoir trouver un compromis ce soir, une façon d’arrêter de nous crier dessus. « Évidemment que je comprends mais… » Je m’arrête là, ne sachant pas exactement quoi dire de plus. Pourtant il faut que je trouve les mots, pour ne pas lui donner raison, pour lui montrer qu’il y a plus que de la jalousie, plus qu’une relation qui devient toxique entre nous. « C’est dur te voir avancer sans moi. » Ma voix est faible, je ferme les yeux. Je regrette presque d’avoir prononcé cette dernière phrase qui ne veut pas dire grand-chose. Je me sens fatigué, exténué et je voudrai que tout cela s’arrête. Que l’on remonte le temps quelques mois plus tôt, que toute cette conversation n’ai jamais vu le jour. Je me dis que j’aurai dû faire les choses différemment. Peut-être que je n’aurai jamais dû céder il y a des années, que notre relation aurait dû rester purement platonique. Mais je suppose que je ne peux plus rien y faire maintenant et ces pensées s’envolent en sentant la main de Charlen sur mon front. J’ouvre doucement les yeux, sans rien dire. Je la fixe alors qu’elle prend soin de moi, comme si c’était la première chose qu’elle avait fait en entrant dans mon appartement. A sa proposition je ne réponds rien, je me contente d’acquiescer doucement. Je me lève, voulant lui déposer un baiser sur la joue avant de me raviser. La dispute que nous étions en train d’avoir est en pause, mais elle n’est pas terminée, je le sais bien. Charlen n’a sûrement pas envie de se faire embrasser et je ne veux pas la rendre malade à son tour. Oui, c’est à cette idée que je me rattache alors que je marche vers ma chambre. Peut-être suis-je contagieux et en aucun cas je ne donnerai une nouvelle excuse à Abel pour s’occuper d’elle. Je n’enlève rien de ce que je portais, je me contente de me glisser sous la couette, enfonçant ma tête dans les oreillers en attendant qu’elle arrive. Je réfléchis au film que nous pourrions regarder et une idée germe immédiatement dans mon esprit. Lorsque je suis malade, il n’y a qu’une seule chose, en plus des bras de Charlen, qui peut me faire aller un peu mieux. Un marathon Harry Potter. J’attrape mon ordinateur qui traîne près du lit et introduit le dvd dans la machine. Je ne lève pas immédiatement les yeux en entendant ma meilleure amie entrer dans la pièce mais, à la seconde où je le fais, je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt. Devant moi s’étale un tableau que j’ai déjà vu des centaines de fois : Charlen en soutien-gorge, venant fouiller dans mes tiroir de vêtements pour trouver quelque chose de confortable à porter. Mais cette fois, mes yeux s’agrandissent et ma bouche s’ouvre légèrement. Je pose l’ordinateur par terre et me lève, faisant quelques pas vers elle, sans faire attention au tournis dans ma tête. « Cha… » Je ne sais pas quoi lui dire. Je lève ma main dans sa direction voulant la toucher doucement mais je me stoppe en plein mouvement. Je ne sais même pas quelle réaction avoir. Faut-il que je me remette à crier, que je la prenne dans mes bras même si elle n’en a pas envie ? L’horreur que je ressens se traduit sur mon visage et je fais un nouveau pas, m’approchant encore plus d’elle. « Mais qui est ce qui t’a fait ça ? » Ma voix n’est qu’un chuchotement pourtant on peut sentir la colère qu’elle contient. Je sens que je m’énerve à nouveau, mais cette fois ce n’est pas contre elle. J’ai la sensation que le monde entier est contre nous et que je dois tout faire pour la protéger. Assommé par la fatigue je retourne soudainement m’asseoir, sans la quitter des yeux. Je passe une main sur mon visage, embarrassé par le silence de la pièce. « Sérieusement Cha il faut que tu en parles à quelqu’un. Tu as été voir la police ? » J’imagine que non, qu’elle est trop fière pour avoir recours à cela, mais je ne supporte pas de la voir ainsi. Mes yeux voyagent le long de son corps et je me dis que malgré tout cela, malgré les cicatrices et les bleus, elle reste magnifique. Et malgré tout cela j’ai juste envie de la prendre dans mes bras.
©LittleJuice


❝ Give Me Truth ❞
There aren't two versions of me. There's only one. And I think when I discover who I am, I'll be free. ★The joy of life comes from our encounters with new experiences, and hence there is no greater joy than to have an endlessly changing horizon, for each day to have a new and different sun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1288 messages et j'ai : 884 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

En ligne
MessageSujet: Re: Don't worry, I’m fine ~ Logan   Jeu 20 Juil - 17:17


Don't worry, I’m fine
Logan & Charlen
Ne pas avancer sans lui. C’est donc ça le problème, c’est donc ça le soucis. Il a peut-être que tu saches refaire ta vie et avancer sans lui à tes côté. Tu souris, un peu malgré toi et tu hoches la tête sans rien trouver à répondre. Tu restes juste concentrer en souriant. Concentré sur lui, sur ton meilleur ami présentement malade. Ta main sur son front, tu constates qu’il a de la fièvre alors tu l’envois dans son lit. Tu l’envois se coucher alors que toi, tu compte bien t'occuper de préparer à manger. T’es loin d’être un cordon bleu, c’est pas pour rien que tu as pris quelque chose que tu n’auras qu’à réchauffer. Tu vides ton esprit, tu essayes de ne penser à rien d’autre qu’à ce que tu prépares et quand c’est fait, tu souffles, longuement avant de te décider à le rejoindre. Tu sais bien que cette conversation, dispute, n’est pas terminée. T’en as pleinement conscience alors du mieux possible, tu veilles à garder tout ceci dans un coin de ta tête. Tu sais bien que ça reviendra tôt ou tard sur le tapis. Le plus tard est le mieux, tu es simplement fatiguée pour le moment. Avec lenteur, tu retires ton haut, tu t’avances jusqu’à la chambre de ton meilleur ami. Aucun son, aucun mot ne sort de ta bouche, tu ne réalises pas vraiment, tu as bien trop l’habitude de te retrouver dans cette tenue devant lui pour te poser plus de question. Tu fouilles son armoire jusqu’à ce que ton geste soit avorté par sa voix. Ton prénom, ton surnom te parvient. Tu fermes les yeux en te saisissant du rebord du meuble entre tes doigts. Tu gardes les yeux clos, pour ne pas pleurer principalement. T’as cette envie de te mettre dans ses bras et de ne plus bouger, pourtant, tu ne peux pas. Pas alors que tu entends sa question. Si seulement tu savais qui t’a fait ça. Si seulement tu savais qui a été assez lâche pour te laisser envie. Tu voudrais lui répondre, tu voudrais lui dire que la réponse est évidente et que dans le fond, il l’a connait. Tu te retournes, tu vois qu’il s’est assis sur son lit et te regarde alors timidement, ce qui ne te ressemble pas, tu lui souris. On entend ton rire. Tu ne te moques pas de sa personnes. Tu te moques plutôt de la situation. « Tu connais déjà la réponse Logan. » C’est évident que tu n’es pas aller voir les flics. Ca ne te ressemble pas, ça ne te correspond pas. Tu es ce genre de fille qui règle ses problème par elle-même généralement, même quand elle ne peut pas, même quand elle n’est pas assez forte pour ça. Il te regarde, te détaille et tu enfiles simplement le t-shirt que tu as récupéré dans son tiroir. Tu le mets et tu le rejoins dans son lit, simplement assise. « Est-ce qu’on peut oublier ça pour trois petites heures et ce concentrer sur Harry Potter et seulement sur ça ? » Parce que tu le connais ton meilleur ami, quand il est malade, c’est votre programme, Harry Potter et si vous commencez à regarder le premier, tu sais aussi que vous n’aurez pas besoin que de trois heures et que l’envie d'enchaîner sera bien présente.


 
And fools rush in and I've been fooled before. This time I'm gonna slow it down, cause I think this could be more. The thing I'm looking for ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 410 messages et j'ai : 274 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ben Barnes et je crédite : EXORDIUM. (ava) & Lilousilver (sign)

MessageSujet: Re: Don't worry, I’m fine ~ Logan   Dim 20 Aoû - 15:16



Don't worry, I'm fine

Charlen & Logan

Malgré tout ce qui se passe, tous les mots qui viennent d’être échangés, toutes les paroles brutales qui viennent d’être dites, je sens la colère en moi s’apaiser un peu. Parce qu’au fond, elle est là, devant moi, avec sa main sur mon front et une petite lueur inquiète au fond des yeux. Elle est là, avec moi, et je ne peux pas me plaindre, pas en cet instant précis. Elle me dit d’aller au lit, elle parle de nourriture et la perspective de l’avoir contre moi, sous ma couette me semble être la meilleure chose qui puisse arriver. Alors je me lève. Je la laisse faire, réchauffer des plats tout prêt qu’elle a sûrement acheté sur le chemin pour venir. Je prends le chemin de ma chambre, sachant très bien qu’elle saura parfaitement trouver sa route. Je nous vois déjà blottis l’un contre l’autre, au chaud, profitant des aventures des jeunes sorciers britanniques. Je nous imagine comme nous l’étions encore quelques mois plus tôt, soudés, ne faisant presque qu’un. Mais alors que Charlen entre dans ma chambre, partiellement dénudée, je me souviens brutalement que les choses ont changé entre nous. Les marques sur son corps sont comme une carte du temps qui a passé, des choses qui ne sont plus comme elles étaient. Et ça me rend triste, une nouvelle fois. Je ne peux pas faire autrement que de me relever, de m’approcher d’elle. Je voudrais voir toutes ces marques de plus près, les toucher, les caresser, pour me les approprier. Pour les enregistrer dans ma tête, pour m’imprégner de ces nouveauté sur ce corps que je connais si bien. Mais mon regard sur concentre sur le visage de ma meilleure amie, sur ses yeux. Mais ils sont fermés, pour une raison bien évidente. Une raison qui me touche, me perturbe et hantera sûrement mes pensées après qu’elle soit partie. Parce que Charlen, elle ne pleure pas, jamais. Charlen elle est forte, elle est belle, elle est fière. Elle ne s’apitoie jamais, elle ne cède pas à la douleur. Elle continue de se tenir drôle, elle garde la tête haute. Mais pas maintenant. Alors je m’éloigne, discrètement, je m’assoies sur le bout du lit et je me contente de la regarder, de poser des questions. Je voudrais avoir une réponse claire, une réponse qui me permette de réagir, de faire quelque chose pour améliorer sa situation, n’importe quoi. Mais elle ne vient pas. La voix de ma meilleure amie ne se fait entendre que pour dire des mots qui ne servent pas, des mots auxquels je m’attendais. Et elle a raison, je connais déjà la réponse que j’attends mais elle ne me satisfait pas. Je voudrais répliquer, dire que je ne suis pas d’accord. Je voudrais lui directement qu’il faut qu’elle fasse quelque chose, autre chose que se cacher chez un type comme Abel. Mais je garde la bouche fermée et je ne fais que la regarder alors qu’elle enfile un de mes t-shirts. Ce geste que j’ai vu des millions de fois ne me semble subitement plus aussi réconfortant qu’avant. Elle est toujours aussi belle dans cette tenue qui ne lui appartient pas, elle me fait toujours aussi envie dans ce haut beaucoup trop grand. Mais elle ne rayonne plus comme elle le faisait et ça, j’ai du mal à l’accepter. Je la suis des yeux alors qu’elle fait son chemin jusqu’au lit mais je détourne le regard lorsque finalement elle s’assoit. Je ne sais pas ce que la soirée va devenir, je ne sais pas ce qu’il va se passer entre nous. Mais lorsqu’elle reprend la parole, je n’hésite pas vraiment sur la réponse que je dois lui donner. « D’accord. » Je ne sais pas si c’est la fatigue qui me fait prononcer ce minuscule mot, ou tout simplement le fait que je ne veux plus me disputer avec elle. Je n’ai plus assez d’énergie pour ça, je n’ai pas la force de trouver des arguments, de lui montrer qu’elle a tord de ne rien dire. Je veux être là pour elle, de la façon dont elle en a besoin et peut-être que ce soir, la meilleure chose à faire est de me taire, en regardant Harry Potter. Je la regardes alors qu’elle s’est assise près de moi sur le lit, et je ne sais pas quoi faire. J’hésite. Je voudrais lui caresser les cheveux, la prendre dans mes bras mais, pour la première fois de ma vie, je n’ose pas. Je me recule lentement dans mon lit, reprenant une position plus adéquate à notre activité avant de reprendre la parole. « Cha… si je m’endors, ne pas pars, d’accord ? » L’insécurité. On peut l’entendre dans ma voix, claire et parfaitement audible. Je n’en suis pas fier, je ne suis pas à l’aise lorsque je laisse cette partie de moi s’exprimer, mais je ne peux faire autrement en cet instant. J’ai besoin de savoir qu’elle sera là à mon réveil, toujours la même. Je pries pour qu’elle ne se soit pas envolée, qu’elle ne soit pas déjà retournée dans les bras de cet autre homme. Je me cale contre les oreillers, attirant l’ordinateur sur mes genoux. D’un geste de la tête j’invite Charlen à se poser contre moi, à accepter l’étreinte de mes bras. « On aura encore des choses à se dire. » Je ne souries pas, je me contente de la fixer encore quelques secondes en silence avant de reporter mon attention à l’écran et de mettre le film en route.
©LittleJuice


❝ Give Me Truth ❞
There aren't two versions of me. There's only one. And I think when I discover who I am, I'll be free. ★The joy of life comes from our encounters with new experiences, and hence there is no greater joy than to have an endlessly changing horizon, for each day to have a new and different sun.
Revenir en haut Aller en bas
 
Don't worry, I’m fine ~ Logan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Brooklyn :: Williamsburg-