Flashnews
La nouvelle intrigue est en place, il s'agit d'un Koh Lanta spécial étudiants VS citizens ! Vous pouvez retrouver toutes les informations ici

Vous pouvez aller voir les gagnants des awards ici et poster dans le yearbook




 
NEWSLETTER NUMÉRO 26
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 24
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 I hate you so much. ❝Alexander.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 300 messages et j'ai : 417 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Zoey Deutch et je crédite : #CHEVALISSE

MessageSujet: I hate you so much. ❝Alexander.   Ven 24 Fév - 17:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
| I HATE YOU SO MUCH |

♡ ♡ ♡


Aujourd’hui, fête idiote qu’est la Saint-Valentin. Un soupir s’échappe de tes lèvres lorsque tu entres dans l’immense magasin. Tu les vois tous en couple, collé main dans la main, à s’offrir des conneries pour “prouver” leur amour. Berk. Cela en serait presque écoeurant pour toi. Tu lèves les yeux au ciel et tu décides simplement de te balader dans les différentes boutiques. Tu n’as pas de petits copains et, à dire vrai, tu n’en veux pas. Tu aimes avoir la couette et la télé uniquement pour toi. Pas question de sentir des pieds froids contre les tiens. Tu en frissonnes rien qu’à cette idée. Pourtant, il y a une chose que les commerçants font bien pour cette fête des amoureux : les pâtisseries. Postés devant une boulangerie française, tu humes délicieusement l’odeur qui en dégage. Mon dieu, cela te ramène quelques années en arrière, durant ton enfance. Tu revois ta maison, tu revois les rues de Corse. Voilà que tu souris à présent bêtement. Ton tour arrive et, tu demandes un beignet au sucre. Précisant surtout de ne pas lésiner sur le sucre. Tu payes, remercies la jeune femme et reprends ta route dans le magasin. Tu croques dans le beignet, heureuse de pouvoir goûter à nouveau à ce délice français. Pourtant, ton sourire s’efface bien vite quand on te pousse presque violemment. Le choc est-elle que ton beignet s’échappe de tes mains et s’écrase par terre. La moustache encore pleine de sucre, tu te tournes en direction de l’énergumène qui vient de te bousculer comme un gros bourrin. Tes yeux s’écarquillent quand ton regard se pose sur sa tête d’idiot. « Merde, mais regarde devant toi Brainwood ! » lui hurles-tu presque dessus. Assez fort pour qu’un silence de mort s’installe dans la partie du centre commercial où vous êtes. Ça y est, tu le recroises à peine ce crétin que tu commences déjà à lui râler dessus. Il faut dire qu’il est tellement bête... Tu lances un regard presque triste à ton beignet qui a volé je ne sais où et tu essuies ta lèvre supérieure avant de fourrer tes mains dans tes poches, l’air boudeuse. Vraiment, quel crétin. « Puis qu’est-ce tu fous là ? T’es pas entre les cuisses d’une sal*pe ? » Oui, t’es énervée, tu ne mesures pas tes mots. Au point que tu vois une femme boucher les oreilles de son enfant et partir plus loin. Tu as faim, tu meurs de faim là. Merde à la fin ! « Tu me dois un beignet. » Grognes-tu en soufflant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 741 messages et j'ai : 147 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alex Pettyfer et je crédite : Linda ♥ pour l'avatar et le profil

MessageSujet: Re: I hate you so much. ❝Alexander.   Lun 27 Fév - 22:54

I hate you so much ♥
Ft. Maïa - Valentine’s Day



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autant dire que cette année, je n’en avais rien à faire de la Saint-Valentin. J’avais une vie totalement libre, qui me plaisait parfaitement désormais. La seule raison de ma présence dans ce magasin, hormis pour profiter d’une chaleur absente en ce mois de février, c’était pour avoir de quoi manger ce soir, avant certainement de partir en boîte pour trouver une celibataire avec qui passer le reste de la nuit. Le soir de la Saint-Valentin, ce n’est pas ce qui allait manquer de toute manière. Mais avant toute chose, j’avais besoin de prendre un chocolat chaud, histoire de me donner un peu de motivation. Une fois la boisson récupérée, je retournais dans la file des personnes, avant de sortir mon téléphone pour répondre à un message. Je ne remarque cependant pas que cela s’arrête devant moi, et je percute la personne. Heureusement, mon chocolat ne quitte pas ma main, et le couvercle présent pour garder la chaleur évite d’en renverser partout. Je relève la tête immédiatement pour m’excuser, mais un sourire apparaît sur mon visage quand je reconnais Maïa. Si j’avais voulu le faire exprès, je pense que je n’aurais pas réussi aussi bien mon coup. Je rangeais alors mon téléphone presque immédiatement, ayant l’habitude que cela devienne beaucoup plus intéressant subitement, maintenant que je me retrouvais au même endroit que la jeune femme. A croire qu’un aimant nous poussait toujours à nous croiser par hasard. “ Tiens, Bartoli, tu es bien la dernière personne que je pensais croiser ici. Moi qui pensait que tu chercherais à te faire un homme marié le jour de la Saint-Valentin … Peut-être même deux, pour une femme de défi comme toi. ” Le sourire qui était présent sur mon visage s’agrandissait dès le moment où je me taisais. Je ne faisais même pas attention au silence autour de nous. Il n’y avait plus que Maïa et toutes les crasses possibles et imaginables que je pouvais lui sortir. “ Il est encore trop tôt pour ça, ça manquerait de .. de piment. C’est ce que je suis venu chercher d’ailleurs, avant que je ne bouscule une enfant qui a perdu ses parents.” Je souriais fortement, presque un peu bêtement. Je jetais un rapide coup d’oeil à la rapide devanture du magasin, mais ce n’était plus où tu voulais aller désormais. Pas pour le moment en tout cas. Alors qu’elle me parlait d’un beignet, je lui tendais mon chocolat chaud avec un petit sourire. “ Pour m’excuser, même si tu devrais remercier, car tu commences à avoir des petites hanches. Ne t’inquiète pas, je n’ai pas bu dedans. Si tu pouvais juste éviter de me le renverser sur la tête par contre …” J’essayais malgré tout de faire contre mauvaise fortune bon coeur. Cela devait être mon jour de générosité, même pour Maïa. Je tournais sur moi-même pour chercher l’endroit où elle avait pu acheter le beignet, mais je n’eus pas le temps de bouger que la foule se remette subitement à bouger, m’attirant irrémédiablement loin de la boulangerie alors que j’attrapais Maïa par la taille pour l’obliger à me suivre. Hors de question que je la perde de vue si vite. On se retrouvait tous les deux de l’autre côté du magasin, où un écran géant se trouvait, avec un animateur. J’essayais cependant de partir, mais on se retrouvait rapidement bloquer par d’autres personnes. Je me retourne alors vers Maïa, un petit sourire sur le visage. “ Si j’avais su, je ne t’aurais pas tenu. Je me retrouve bloquer avec toi maintenant. La loose totale …”

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Préfet des Lambdas - 2016/2017

Récompense des Awards pour les 2 ans de GMA:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 300 messages et j'ai : 417 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Zoey Deutch et je crédite : #CHEVALISSE

MessageSujet: Re: I hate you so much. ❝Alexander.   Dim 19 Mar - 14:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
| I HATE YOU SO MUCH |

♡ ♡ ♡


Allez, voilà qu’il commençait son petit speech. Bordel, il ne pouvait pas fermer sa gueule de temps en temps lui ? Tu ne disais rien, tu encaissais juste le poison qu’il déversait sur toi. Tu avais fait de même alors, qu’il se lâche, qu’il se fasse plaisir après tout. Tu allais sans doute partir en plein milieu de l’une de ses phrases pour lui faire comprendre qu’il n’était rien d’autre qu’un cafard insignifiant. Oui, tu étais en colère et le mot était faible. « Je pensais tomber sur un roi et je tombe sur son laquais. Si ce n’est pas triste pour moi. » Tu affiches un sourire, certes, tu aurais certainement pu sortir meilleur phrase que cela, mais, tu n’avais pas non plus envie de te fouler pour lui aujourd’hui. « Deux ? C’est ce que tu appelles un défi ? Et bien, je savais que tu n’étais pas quelqu’un d’endurant ou persévérant, mais à ce point... Enfin, je ne vois même pas pourquoi cela “m’étonne” de toi. » Tu souris encore une fois et tu t’éloignes d’un pas de lui, comme si les mots qu’il crachait devenaient un peu trop virulents pour tes oreilles. « En attendant, c’est avec l’enfant que tu restes maintenant. À croire qu’au final, c’est moi qui mets du piquant dans ta vie. » Croisant tes bras, tu observais le chocolat chaud qu’il te tendait et, un sourire se formait sur tes lèvres. « Oh... Ce... C’est vraiment trop gentil je... Je sais pas quoi dire je... » Bon, okai, chaque mot que tu disais étaient accentués de sorte à ce qu’il comprenne que tu te fichais de lui. Attrapant pourtant le chocolat, tu l’ouvrais, humais l’odeur et le jetais dans la poubelle juste à côté de toi. « Ce n’est pas d’un chocolat chaud dont j’ai envie. » Voilà, tu fais ta capricieuse. De toute façon, tu ne comptes pas rester avec lui et tu comptes bien lui faire comprendre. Tu commences à lui tourner le dos quand les gens se remettent à marcher, mais, malheureusement, un bras se saisi de ta taille et t’entraîne je ne sais où. « Qu’est-ce que... ? Alex qu’est-ce que tu fous ? » Tu es agacé, on ne peut plus quand tu remarques être maintenant presque à l’autre bout du magasin. Ta boulangerie semble bien loin maintenant. Te tournant vers lui, tes mains se calant sur son torse afin qu’il ne puisse pas te coller complètement contre lui. « La loose ? C’est toi qui me tiens je te rappelle ! Bordel, mais t’es con à quel point, là ? » Tu grognais, tu soupires, bordel tu n’avais qu’une envie, l’envoyer se faire voir. Malheureusement, les choses allaient tourner autrement. « Et les voilà ! Notre couple de la journée ! » Clignant des yeux, tu manquais de t’étouffer en remarquant ton image ainsi que celle d’Alexander sur l’immense écran entouré d’un coeur rose. What ? Un homme arrivait rapidement proche de vous et, tu te dépêchais de te détacher de l’idiot mais, l’homme en question se permettait de te pousser un peu dans le dos contre Brainwood. Non mais, il se prenait pour qui ? « Vous avez été désignés par notre kiss cam Saint-Valentin ! La règle est simple : il nous faut un simple baiser ! » Tu manques de t’étrangler en écoutant ses mots. Un baiser ? Avec ? Oh non-non non. Soudain, un flot d’encouragement pour le bisou s’éleva dans le magasin. « Qu-quoi... ? Mais ... » Rapidement, tu lançais un regard d’incompréhension à Alexander. Pour une fois, tu te sentais presque mal à l’aise et, tu avais besoin de voir si lui comprenait autant que toi ce qu’il était en train de se passer. Bon, autant dire que toi, tu ne comprenais clairement rien. Qu’est-ce que tu devais faire ? Qu’est-ce qu’il allait faire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 741 messages et j'ai : 147 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alex Pettyfer et je crédite : Linda ♥ pour l'avatar et le profil

MessageSujet: Re: I hate you so much. ❝Alexander.   Dim 16 Avr - 19:51

I hate you so much ♥
Ft. Maïa - Valentine’s Day



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle était en train de gâcher ma journée. Littéralement. J’étais peut-être content de la voir pour pouvoir lui balancer mes piques habituelles, mais elle me rappelait également bien comme il le fallait que j’étais seul pour la Saint-Valentin. Elle aussi d’ailleurs, mais je savais très bien que ce n’était pas le genre de chose qui la perturbait. “ Comme si une simple servante pouvait avoir l’intérêt d’un roi. Tu rêves un peu trop Bartoli.” Je lui jetais un regard noir alors qu’elle se reculait. Chaque mot qu’elle prononçait avec le don de me faire sortir de mes gonds, c’était insensé à quel point Maïa était capable de m’énerver par moment. Mais ce qui était fou avec elle, c’est qu’elle pouvait être une personne que je déteste cordialement aujourd’hui, mais avec qui je serais capable de flirter demain. Certains appellent ça de l’amour vache, mais je préfère parler d’un jeu. Il faut toujours savoir s’adapter avec Maïa, savoir se renouveler. Je vois ça comme un défi, un défi que j’adore réaliser à chaque fois que je la croise. “ Mon endurance ? ” Je marquais une petite pause, montrant que je ne savais pas quoi répondre à sa pique. Elle m’avait bien piégée sur ce coup, comme si chaque phrase que je pouvais dire aller se retourner contre moi. “ Comment tu peux parler de choses que tu ne connais pas ? Surtout quand toi, tu vas t’envoyer en l’air avec d’autres mecs. Comme si tu avais peur de ne pas être à la hauteur …” Bon, je ne savais que le retour de bâton allait être violent, mais je ne pouvais pas me permettre de la laisser croire qu’elle m’avait eu. Oh non, jamais elle n’aura cette impression avec moi. Plutôt mourir que de la laisser croire à ça. Surtout après le coup qu’elle venait de me faire avec le chocolat chaud. Pour une fois que tu voulais être un minimum gentil et lui offrir quelque chose, elle venait de me couper l’envie de recommencer un jour. Ca m’apprendra, clairement.

Alors qu’on se retrouvait tous les deux on ne sait où, je ne prenais même pas la peine de répondre à Maïa, me contentant plutôt d’un sourire idiot et bien énervant. Je savais très bien ce que j’avais fait, et je ne le regrettais pas. Si je pouvais la faire chier encore un peu, je n’allais pas me gêner, bien au contraire. Cependant, je ne m’attendais pas à ce qui allait se passer. Tout semblait se passer si rapidement d’un coup que j’étais un peu perdu, je devais l’admettre. Seul un rire sortait de ma bouche alors que je voyais le coeur autour de Maïa et de moi. Quelle connerie cela pouvait être d’imaginer ça. Si seulement ils avaient vu ce qu’ils s’étaient passés il y a quelques minutes à peine, jamais je ne me serais retrouvé dans cette situation. Je jetais un regard noir vers l’homme en entendant le mot baiser. Bordel, je commençais tellement à regretter d’avoir emmené Maïa avec moi d’un coup. ” Bah alors mec, tu sais pas comment on embrasse une fille ? Il faut que je te montre ?”. Je tournais rapidement la tête vers l’homme derrière moi pour lui lancer un regard assassin. Comment il pouvait se permettre, lui et sa trentaine de kilos en trop, le visage en sueur, pour me dire ça ? La seule fille qu’il avait dû embrasser, c’est sa mère, et encore … Bref, je me retournais vers Maïa. Je me rapprochais alors doucement d’elle … Bordel, cela faisait des années que j’aurais pu le faire, et c’est cette maudite kiss cam qui allait m’obliger à le faire … Non, je n’allais pas leur donner entière satisfaction. Je venais alors sourire à Maïa, avant de poser mes lèvres sur les siennes … Trois secondes maximum. Comme un baiser que l’on pourrait faire dans une cour de récréation. Pas suffisamment longtemps pour pouvoir profiter en tout cas. J’espérais que cela suffirait pour faire l’affaire, mais malheureusement, la foule se mettait à huer, alors que l’homme ne bougeait pas et que le gros lourd derrière moi continuait de s’agiter encore un peu plus. “ C’est tout ? Mais t’es puceau ou quoi ? Je vais embrasser ta copine à ta place, elle va voir ce que c’est qu’un vrai baiser.” Bordel, si seulement je pouvais lui faire fermer son clapet à celui-là. Je regardais alors Maïa, espérant qu’elle vienne m’aider à son tour, ne sachant plus quoi faire. Bordel, ce que je pouvais détester le Alexander qui ne sait plus réfléchir quand il se met à paniquer ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Préfet des Lambdas - 2016/2017

Récompense des Awards pour les 2 ans de GMA:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 300 messages et j'ai : 417 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Zoey Deutch et je crédite : #CHEVALISSE

MessageSujet: Re: I hate you so much. ❝Alexander.   Sam 22 Avr - 0:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
| I HATE YOU SO MUCH |

♡ ♡ ♡


Un rire franc venait subitement de s’échapper de ta gorge. Oh bordel. Est-ce qu’il avait dit cela sérieusement ? Tu t’en tenais les côtes tant tu riais à ses mots. « Oh non, non. Tu n’as pas osé dire ça j’espère. C’est tout ce que tu pouvais trouver ? Sincèrement. Je m’attendais mieux de ta part franchement. Quoi que... Non. Non. Tes mots sont à la hauteur de ton endurance et, en l’occurrence, cela ne vole pas bien haut. Enfin, ça ne dure pas bien longtemps, plutôt. » Tu lui souriais, affichant toutes tes dents alors que tu avais cette petite étincelle de victoire dans le regard. Cela grandissait un peu plus avec ce que tu faisais à son pauvre petit chocolat chaud. Peste, c’était bien le mot qui te définissait là. C’était sans doute pour ça d’ailleurs qu’il t’embarquait avec lui je ne sais où. Sinon, il n’aurait pas eu l’occasion de se venger sur toi. Cela t’agaçait grandement et, tu avais la douce envie de le frapper. Envie qui fut irrémédiablement dissipé lorsque tu remarquais ce grand écran avec vos deux têtes dans un coeur. Non. Sincèrement ? C’était quoi ce bordel ? Tu regardais les personnes autour de vous. Tu écoutais l’autre pignouf te parler de baiser. What ? Embrasser ce morveux ? Hors de question putain ! « Euh, mais qui a dit que je voulais vous embrasser ? » Bordel, il avait tellement de bedaines que tu étais certaine que même de dos, celui-là avait du ventre. Tu lâchais un soupir avant de poser ton regard sur Alexander. Woh. Il foutait quoi là ? Tu ouvrais grand les yeux et sentait une pression chaude contre tes lèvres. Cela n’avait duré qu’un millième de secondes mais, tu l’avais bel et bien senti. Il venait de t’embrasser. Tu n’avais qu’une envie, essuyé tes lèvres. Pourtant, tu n’étais pas si peste, tu te retiendrais devant tout ce monde. Après par contre, ça serait bain de bouche ! Cependant, l’homme en remettait une couche. Eurk. Tu n’avais décidément pas envie que sa bouche gluante et pleine de bouffe se pose sur la tienne. Bon, okai, cela t’avait quand même fait rire intérieurement qu’il le traite de puceau et, en voyant le regard paniquer d’Alexander, tout devenait alors clair dans ta tête. Tu te collais un peu plus contre lui, tes phalanges glissant lentement entre ses mèches de cheveux. Tu marquais une pause, le regard plongé dans le sien. « Ouais, il est puceau mais t’inquiète, je vais lui montrer ce que c'est un vrai baiser. » Lâchais-tu en réponse à l’autre gros tas. Tu n’hésitais plus, tes lèvres venant se coller délicieusement aux siennes. Tu avais un peu de mal à croire que tu faisais cela mais, tu détestais réellement que l’on te mette au défi car, oui, c’est ainsi que tu avais pris les mots de la grosse barrique. Tu étais d’abord douce, un peu trop d’ailleurs. Oui, beaucoup trop. Ce n’était pas toi ça, non, toi tu étais beaucoup plus fougueuse alors, tu décidais de passer à la vitesse supérieure. Tu écrasais un peu plus fougueusement tes chaires contre les siennes, laissant de côté les petits baisers d’adolescent pour une chose un peu plus adulte. C’était pas si mauvais finalement. En même temps, c’était un peu toi qui faisais tout le boulot-là, donc forcément. Pourtant, tu en profitais. Oui, il n’y avait pas de doute là-dessus. Tu te surprenais même à vouloir intensifier ce baiser, à vouloir te sentir un peu plus proche de lui. De son corps. Tu te hissais même sur la pointe des pieds afin de pouvoir savourer pleinement le goût de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
 
I hate you so much. ❝Alexander.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan-