Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Friendship (Charlen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 141 messages et j'ai : 5 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Paul Wesley et je crédite : Linda (florescentia)

MessageSujet: Friendship (Charlen)   Ven 24 Fév - 18:58


ft. Charlen

     
Friendship

     
     

     
   

Tu étais quand même plutôt pressé d’arriver au mois de mars, pour pouvoir aller au Springbreak. Cela te ferait beaucoup de bien, tu en étais persuadé. Et surtout, tu comptais bien en profiter pour passer 15 jours loin d’elle. Tes 15 jours de liberté en quelque sorte alors que tu dois faire avec sa présence tout le reste de l’année. Même si tu as fini par t’accomoder de la situation, cela reste pénible la plupart du temps. Et ce n’est le verre que vous aviez pris tous les deux pour la Saint-Valentin, à cause d’une situation particulière que tu aurais bien voulu éviter, qui allait changer quelque chose. La blessure était toujours tenace, et tu n’étais pas sûr toi même que cela pourra changer un jour. En tout cas, en attendant cette pause bien venue, tu restais comme à ton habitude enfermé dans les bouquins, que ce soit chez toi à la bibliothèque. Même si tu te rapprochais de plus en plus de la fin de ton cursus à Columbia, tu ne pouvais pas te permettre de relâcher la pression à ce moment qui est un des plus déterminants pour ton avenir, contrairement à d’autres qui n’avait pas l’air d’être dérangé à l’idée de tout abandonner après avoir donné plusieurs années de leur vie dans ses études. Enfin, toi, tu n’avais pas l’argent de papa ou de maman pour t’aider, tu devais tout faire par toi-même, et cela te rendait encore plus fier de ton parcours.

Cependant, alors que tu continuais de réviser un schéma plutôt difficile sur la neurologie, tu entendais sonner à la porte de l’appartement. Tu grognais avant de te lever de ta chaise, car ta chère colocataire n’était pas présente. Tu jetais un rapide coup d’oeil dans le judas avant d’ouvrir la porte en souriant. Charlen. Même si elle était très proche de la personne que tu détestes désormais le plus au monde, tu l’avais toujours apprécié. Surtout depuis qu’elle t’avait soutenu à propos de …. de ce qu’il s’était passé il y a quelques années. Cela te changeait de la meilleure amie de ta colocataire, qui n’hésiterait pas à te sauter dessus pour t’étrangler si elle le pouvait, tu en étais persuadé. Tu lui faisais immédiatement la bise avant de la laisser rentrer dans l’appartement. “ Si c’est elle que tu cherches, elle n’est pas là. Je l’ai entendu partir ce matin, et je ne l’ai pas revu depuis.” dis-tu tout simplement. Sans doute dans un bar ou dans n’importe quel endroit où elle pourrait trouver un homme avec qui s’envoyer en l’air, tu le pensais fortement, mais tu ne le disais. Même si Charlen était resté en bon terme avec toi, tu te doutais bien qu’il y avait une limite à ne pas franchir, que tu ne voulais pas franchir. A force, Charlen devait aussi bien finir par avoir l’habitude de ne jamais t’entendre prononcer son prénom. Une habitude que tu avais prise depuis votre rupture, et qui ne t’avais plus quitté depuis. “ Désolé pour tous les livres, j’étais en train de bosser quand tu es arrivé … Enfin, tu veux boire quelque chose peut-être du coup ? ”

     
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
     



It's gonna be alright
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1283 messages et j'ai : 848 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

MessageSujet: Re: Friendship (Charlen)   Jeu 9 Mar - 18:39


Friendship
Raphael & Charlen
T’aurais pu téléphoner, envoyer un sms ou quoi que ce soit avant de te pointer à l’appartement de tes amis mais c’est bien loin d’être ton genre. Toi, t’es la fille qui s’impose, qu’on le veuille ou non. Tu pourras très bien te faire jeter à la porte, tu aviseras à ce moment là. Raphael et Romy, c’est compliqué. Ils s’aiment mais ne se supportent plus. Elle l’a trompé, il l’a mal vécu. Ca te fait souvent soupirer quand tu y respenses, surtout que tu étais là le soir où Romy a commis cette faute. Tout ça, c’est bien quelque chose que tu ne comprends, l’amour et bien plus, tu ne saisis pas. Pourtant t’es là, devant la porte de leur appartement et t’hésites pas à frapper à la porte. C’est lui qui t’ouvre, tu souris. C’est pour Raphael que tu es ici aujourd’hui, ça fait bien trop longtemps que tu ne l’as pas vu. « Non je ne suis pas là pour Romy mais pour toi. » Tu soupires longuement à ses mots. Tu as l’impression que prononcer son prénom lui écorcherait la gorge. Ca sera bien plus compliqué que tu ne le pensais. Tu entres, déposes tes affaires sur le dossier du canapé et ton regard se pose sur les nombreux livres présent. T’as comme l’impression de déranger. « Tu veux que je repasse plus tard ? » S’il travaillait, tu peux très bien attendre un peu avant de le voir, ça passe avant tout. « Je sais pas t’as quoi à m’offrir ? » Large sourire sur les lèvres, tu t’installes par terre un peu comme si tu étais chez toi. Ton regard parcourt les livres sur la table et tu en prends un au hasard que tu feuillettes distraitement. « Médecine ? Je sais pas comment tu fais franchement. » Tout ça, t’es à des kilomètres d’aimer, de connaître du moins. Tu as toujours vécu pour la danse, il y a toujours eu que ça dans ta vie. « Bon aller vient t’assoir et dis moi comment tu vas ? Tu n’as toujours pas cherché à tuer Romy ? » Un sourire en coin sur les lèvres, tu essayes de détendre l’atmosphère, c’est toujours compliqué de lui parler de son ex, tu sais très bien qu’encore une fois tu t’avances sur un terrain miné.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 141 messages et j'ai : 5 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Paul Wesley et je crédite : Linda (florescentia)

MessageSujet: Re: Friendship (Charlen)   Lun 10 Avr - 18:45


 Charlen & Raphael

 Friendship

 

 Tes sourcils se levaient d’étonnement quand Charlen te disait qu’elle était là pour te voir toi. Cela faisait bien longtemps que tu ne l’avais pas vu. Tu te méfiais quand même au départ, car elle était amie avec ta colocataire, et tu te demandais toujours si ce que tu pouvais dire sur elle allait être répété à la première occasion qui se présentait. Mais tu faisais beaucoup plus confiance en Charlen qu’aux autres amies de ton ex, car elle était le genre de personne en qui tu pouvais faire confiance sur ce genre de choses, tu en étais persuadé, et rien n’avait pu contredire cette pensée jusqu’à présent. “ Non tu peux rester, j’allais faire une pause dans pas longtemps de toute manière.” Ce n’était pas totalement vrai, mais cela te faisait du bien d’avoir une autre compagnie dans cette appartement que l’autre, cela allait redonner un peu de gaieté à ce lieu que tu adorais autrefois, mais que tu détestais maintenant. “ On a de tout ici. Tu sais bien qu’elle a toujours eu très bon goût en matière d’alcool. C’est bien une de ses dernières qualités dont je peux encore profiter parfois …” Tu souriais en regardant les différents livres. Si cela devait ressembler à du charabia incompréhensible pour elle, tu adorais passer des heures à regarder les différents schémas et à étudier des dizaines de cas. Tes études étaient la chose la plus importante pour toi depuis toujours, même quand tu étais en couple. “ C’est juste l’histoire d’une passion et d’un rêve que j’ai depuis des années maintenant. Je n’ai jamais compris comment ça m’est arrivé réellement, mais j’ai envie de réussir à devenir médecin en tout cas. Chacun a ses passions, même les plus étranges comme la médecine.” Tu riais alors que tu t’asseyais par terre également, non loin de Charlen. Tu esquissais une grimace sur ton visage quand tu entendais son nom. Comme s’il s’agissait de quelque chose de terrible. La blessure était vraiment profonde en toi pour que tu en arrives là. “ Je vais bien malgré l’ambiance pesante ici. Et toi, comment tu vas ?” Tu marquais une petite pause avant de répondre à sa deuxième question. Même si tu avais envie d’être méchant avec ton ex, tu ne voulais pas non plus trop le montrer. Question d’éducation sans doute. “ Pas encore … Il faut dire que Madame n’est plus trop présente en ce moment. Sans doute trop occupée à ouvrir les cuisses au premier inconnu qui lui offrira un verre.” Tu te taisais brutalement alors que tu prenais une bouteille d’alcool fort, sans savoir lequel, que tu versais dans ton verre avant de le boire cul sec. “ Tu as bien de la chance avec ta vie sans attache. Aucune attache, aucun problème non ? Enfin, je suis incapable de faire ça de toute manière, ce n’est pas vraiment mon style …”
AVENGEDINCHAINS
 



It's gonna be alright
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1283 messages et j'ai : 848 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

MessageSujet: Re: Friendship (Charlen)   Lun 17 Avr - 16:10


Friendship
Raphael & Charlen
Raphael et toi, vous êtes amis. C’est compliqué parfois, souvent même mais vous l’êtes et ça ne changera pas. Depuis le début tu refuses de te mettre au milieu de sa relation avec Romy et bien souvent tu te retrouves à écouter ce que les deux peuvent te dire sans pour autant donner ton avis. Tu voudrais en dire de trop, ou pas assez et tu ne veux pas prendre le risque de perdre l’un ou l’autre. T’es rassurée de savoir que tu ne le déranges pas, tu aurais pu repasser plus tard c’est vrai mais maintenant que tu es là, autant en profiter. Tu ne te gênes pas pour lever les yeux au ciel. C’est la coutume pour faire comprendre à l’un ou à l’autre que tu ne veux pas en savoir plus. Quand il part te servir un verre, tu en profites pour laisser ton regard naviguer sur ses livres de cours et tu réalises que tu ne sais pas vraiment comment il fait. Ca semble si complexe que tu l’admires. Il a raison, chacun ses passions, toi c’était la danse, une vie lointaine. « Je vais plutôt bien ! La routine en ce moment, j’essaye d’être sage. » Un léger rire quitte tes lèvres. Toi, sage, c’est bien le contraire de qui tu es vraiment et il le sait très bien. T’as profité de sa petit pause pour lui répondre. Tu aurais peut-être dû continuer pour qu’il n’ajoute rien en fait, ça aurait sans doutes été mieux que d’entendre ses mots. « Raphael… tu sais que tu décris mon ancien mode de vie là ? Je vais vraiment finir par me vexer. » T’affiches un air faussement outré qui redevient vite quelque chose de plus neutre quand tu le vois prendre un verre cul sec. Tu te relèves pour le rejoindre, en prendre un toi aussi. « On partage ! » Sur son épaule, tu donnes une petite tape pour qu’il comprenne que tu plaisantes. Une plaisanterie qui ne semble pas vraiment réciproque. « Aucune attache oui. Mais c’est pesant à force. Parce que j’ai aussi envie d’être heureuse. Et être seule, c’est pas ce que je veux. J’ai passé la saint-valentin avec quelqu’un d’autre que mon meilleur ami cette année et… crois-moi j’ai envie de recommencer encore et encore parce que j’ai l’impression d’être vivante pour la première fois depuis longtemps. » Tu prends une gorgée de ton verre, le temps de faire une pause. « Et je sais que tu as souffert, j’en ai conscience mais c’est pas une raison pour penser que tout finira de la même façon tu sais. » Tu ne sais pas si tu parles pour toi ou pour lui là, tu n’es pas certaine du tout. « Ca va aller ? »


 
And fools rush in and I've been fooled before. This time I'm gonna slow it down, cause I think this could be more. The thing I'm looking for ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 141 messages et j'ai : 5 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Paul Wesley et je crédite : Linda (florescentia)

MessageSujet: Re: Friendship (Charlen)   Ven 16 Juin - 22:23


 Charlen & Raphael

 Friendship

 

 
Tout est compliqué depuis trop longtemps. Cela en est presque devenue une habitude. Toute cette situation te pesait sur ton moral. Tu savais forcément qu’à un moment ou un autre, les discussions avec tes amies allaient tourner autour de ta coloc, autour de ton ex, autour d’elle. Comme si, malgré ce qu’elle t’avait fait, elle devait toujours te suivre, tel une ombre, tel un fantôme. Bon, il faut dire aussi que parfois, tu le cherchais un peu toi-même, pour pouvoir balancer une petite pique sur elle. Les absents ont toujours tort comme on dit … “ Toi réussir à être sage ? C’est possible ça ?” Evidemment, tu disais ça en rigolant. Jamais au monde tu ne souhaiterais blesser Charlen en lui parlant. Elle comptait beaucoup pour toi, et elle ne t’avait jamais abandonné après ce qu’il s’était passé avec Romy. Contrairement à d’autres personnes. Charlen représentait parfaitement ce que doit être une amitié pour toi : être toujours là dans n’importe quelles circonstances, mais surtout quand les choses vont mal. Tu la regardes cependant rapidement en l’écoutant, ayant peur de réellement l’avoir vexée. Tu ne voulais absolument pas qu’elle se sente viser par ce que tu venais de dire, et tu le regrettais déjà si ça avait été le cas. Tu lui versais son verre, souriant doucement en sentant sa tape contre ton épaule, mais beaucoup plus en l’écoutant. Tu étais vraiment content pour elle, car elle méritait d’être heureuse. “ Je pensais aussi être heureux, car je n’étais pas seul, j’étais avec elle. Et regarde finalement aujourd’hui ce que ça a donné … Enfin non, oublie ce que je viens de te dire, tu vas prendre peur sinon. Alors, qui est cet inconnu avec qui tu t’es senti vivante ? Qu’est-ce qu’il a de si spécial pour que tu sois comme ça ? Dis-moi tout, je veux tout savoir.” Elle avait réussi à éveiller ta curiosité, et à t’apporter un peu de bonheur en cette journée morose. “ On verra bien. L’avenir nous le dira. Même si j’ai l’impression que le destin fait en sorte de toujours me mettre sur son chemin. Je finis toujours par croiser Romy quoiqu’il arrive.” Oui, tu venais de dire son prénom, aussi incroyable que celui puisse paraître. Comme si cela te demandait un effort hors du commun. En même temps, tu le disais tellement rarement … Tu buvais une gorgée de ton verre, souriant en voyant le regard interrogateur de Charlen. “ J’avais invité une fille à la Saint-Valentin, pour aller boire un verre et faire connaissance. Sauf qu’en chemin, on a croisé Romy qui était avec un autre mec. Et bon, tu sais comment on est tous les deux, on a commencé à se balancer des piques. Et les deux autres sont partis ensemble. On s’est retrouvé comme deux idiots avec Romy et … On a été boire un verre ensemble finalement.” En disant cela, tu étais incapable de rester neutre, tu n’arrivais pas du tout à cacher la légère joie que tu avais en lui disant cela, même si tes mots essaient d’atténuer tout cela. “ Par contre, ne te fais pas de films, cela ne veut rien dire. C’était juste un moment sympa, rien de plus. Si cela peut nous permettre que ça soit plus calme à l’appart’, d’avoir une ambiance un peu meilleure, ça sera déjà bien. Mais c’était quand même étrange, ça rappelait des souvenirs …”
AVENGEDINCHAINS
 



It's gonna be alright
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1283 messages et j'ai : 848 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

MessageSujet: Re: Friendship (Charlen)   Sam 1 Juil - 22:12


Friendship
Raphael & Charlen
Raphaël, il te connait bien. Bien pour ne pas dire par coeur. Il sait que ça ne te ressemble pas tout ce que tu es en train de lui raconter. La sagesse, c’est bien quelque chose de surfait, que tu ne juges pas utiles. L’amusement est ton maître mot depuis maintenant plusieurs années. Trop pour que tu les comptes vraiment. Alors à sa remarque, tu préfères rire. Il t’en faut bien plus pour que tu prennes vraiment les choses mal, tu ne te vexes pas facilement, pas quand c’est la vérité pure et simple. Tu es volage, tu n’es pas raisonnable, ton entourage le sait, tu n’es pas quelqu’un qui se cache de ce que tu penses et de ce que tu fais, bien au contraire même. Tu sais très bien ce qu’il a traversé avec Romy. T’étais même au première loge même si tu essayes de ne pas trop parler de ceci, ne voulant pas qu’il pense, qu’il se mette en tête que c’est de ta faute si elle a finit par le tromper. C’est peut-être ça que tu crains le plus, qu’il se mette en tête que tu l’as influencé, que tu l’as contaminé avec tes idées à la con et ton mode de vie bien loin d’être normal. Là, tu soupires, tu le regardes, tu l’écoutes. Tu n’as pas besoin d’être devin pour savoir que ça va pas, qu’il essaye de se convaincre du contraire. Ca se voit à ce regard ou même dans l'hésitation dans ses mots. Jusqu’à son changement de sujet des plus maladroit auquel tu ne contestes pas. Parler de toi c’est pas ce que tu préfères. Tu sais pas ce que tu peux vraiment dire alors tu réfléchis, tu prends ton temps pour le laisser terminer et tu finis par hausser un sourcils quand tu l’entends prononcer le nom de sa colocataire, de son ex. Tu ne dis pourtant rien, tu gardes le silence et tu lui souris en réfléchissant un instant de plus à sa question. Ta Saint-Valentin, tu t’en souviens bien, très bien même et tu affiches un sourire qui en dit long sur lesdits souvenirs. « Disons que m’envoyer en l’air avec lui est assez plaisant. » Tu adresses à ton ami un regard des plus équivoque avant de te mettre à éclater de rire. Ton verre porté à tes lèvres, tu en prends une gorgée, tu prends ton temps pour ça avant de reprendre en tendant tes jambes devant toi. « Mais y’a pas que ça. Je sais pas, avec lui au moins, je peux parler, avoir une conversation. C’est pas comme avec tous les autres où une fois que c’était terminé, je me tirais ou je le dégageais. Y’a un truc en plus. » Et c’est ce truc en plus qui te fait peur. Parce que ça t’échappe, que tu ne comprends pas et que tu n’as pas l’habitude d’être dans un tel flou. C’est peut-être pour ça que tu préfères ne pas y penser, que tu ne l’as pas revu depuis cette soirée à son appartement et que tu ne prévois pas de le revoir pour le moment. C’est trop d’un cop, c’est trop tôt assi. Le fil de tes pensées est interrompu par la voix de Raphaël qui te parvient et tu reposes ton regard sur lui en souriant. Savoir qu’il a invité une fille pour la Saint-Valentin te fait plaisir. Ca te montre qu’il essaye d’aller de l’avant, il avance. Mais la suite est moins reluisante et tu as du mal à contenir ton rire. Non tu le laisses même franchement entendre avant de prendre une nouvelle gorgée de ta boisson dans le simple but de te calmer. Quand il complète, tu lèves les mains au ciel en signe d’innocence. « Je ne me fais pas de films mais... » T’as un sourire énigmatique sur les lèvres. Tu sais ce que tu veux dire. Tu vas même le faire même si ça ne lui plait pas. « Est-ce que toi, tu voudrais que ça veuille dire quelque chose ? » T’as toujours su qu’ils étaient fait pour et ensemble même si tu ne crois pas en ce genre de chose.


 
And fools rush in and I've been fooled before. This time I'm gonna slow it down, cause I think this could be more. The thing I'm looking for ♥
Revenir en haut Aller en bas
 
Friendship (Charlen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Brooklyn :: Williamsburg-