Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 [SNOWY PSI - 25/02] Tout schuss - Jaheim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1480 messages et j'ai : 334 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Dawid Auguscik et je crédite : Moi même

MessageSujet: [SNOWY PSI - 25/02] Tout schuss - Jaheim   Sam 25 Fév - 20:05



Tout schuss !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

❝Jaheim & Abel


Samedi 25 février. Nous avions déjà passé une soirée à Jackson Hole, et je devais avouer que pour le moment tout se passait à merveille. Tout le monde semblait ravi d’être ici, ça s’amusait, découvrait les alentours, bref, tout allait à merveille. Alors ce matin là, après avoir pris le petit déjeuner avec Nora qui visiblement était l’une des seuls lève-tôt de cette joyeuse bande d’étudiants, j’étais remonté dans ma chambre histoire de me changer et me préparer pour aller tester pour la première fois les pistes de cette station de ski depuis notre arrivé la veille. C’était vrai que nous étions arrivé relativement tard, et que nous avions tous préféré visiter un peu, prendre le temps de s’installer et se faire des batailles de boules de neige que d’aller directement sur les pistes. Mais là, il était hors de question que je m’en prive. Jaheim, qui partageait ma chambre du week-end mais qui était aussi l’un de mes meilleurs pote dans a vie de tous les jours, semblait dormir comme un bébé encore et je devais avouer qu’un côté de moi l’enviait, même si mon côté gros gamin allait très vite prendre le dessus.

Voila pourquoi après avoir préparer ma tenue de snow, je n’avais pas hésité à envoyer mon oreiller dans la tronche de mon pote en riant comme un gosse. « Aller debout feignasse ! La neige nous attends ! »  J’avais eut pour réponse un grognement qui me fit rire de plus belle alors que je me rendais dans la salle de bain histoire de prendre une douche rapide histoire de bien me réveiller. Une fois fais je pus remarquer que mon camarade de chambre était toujours dans les bras de Morphée, ce qui me fit lever les yeux au ciel de dépits, mais je pris la décision de m’habiller en m’amusant à répéter son prénom à de multiples reprises de diverses façon plus ou moins douce. Une fois que je fus près, je pris la décision d’employer la manière forte… Je l’avais donc rejoins vers son lit pour attraper le haut de sa couette pour la lui retirer retirer rapidement histoire qu’il ressente bien le changement de température… « Je te préviens, si tu te bouges pas, je vais sur les pistes sans toi ! »  Et j’en étais bien évidement capable, je le savais, il le savait aussi donc désormais, c’était à lui de voir si oui ou non il voulait aller skier ou faire du snow avec moi…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Life is not about waiting for the storm to pass. It's about learning to Dance in the rain. Love is not about how much you say I Love You but how much you prove that it's true [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Abel J. Kovacs-Wards le Mer 29 Mar - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 646 messages et j'ai : 48 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Daniel Bederov et je crédite : (avatar) AILAHOZ (signa) & profil par moi

MessageSujet: Re: [SNOWY PSI - 25/02] Tout schuss - Jaheim   Mar 28 Fév - 16:38

Tout shuss
Feat Abel & Jaheim

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Après avoir déposé négligemment tes affaires dans la chambre que tu partages avec Abel, t’avais commencé les festivités comme il se doit. Alors que tes camarades Psi s’amusaient dans la neige, toi t’étais posé dans un coin, une canette de bière à la main. Lorsqu’on te voit constamment entrain de boire, on imagine que tu en es accroc. Ce n’est pas vrai. Ce breuvage alcoolisé est le seul moyen qui te permet d’anesthésier ton esprit et les souvenirs qui s’en dégagent. Tu n’arrives pas à oublier cette soirée fatidique, celle où tu as laissé la lubricité prendre le dessus sur ta lucidité. Tu as passé les limites que tu t’es imposé avec Malo. Il est ton meilleur ami et votre relation devait rester cristalline et dépourvue de toute ambiguïté. Mais la réalité est autre. Vous baignez justement en plein ambiguïté et tu en es le responsable. Votre relation est passée du stade “transparence” pour prendre une autre tournure plus sexuelle et tu n’arrives pas à faire autrement que boire pour oublier. Ton breuvage arrive aussi à annihiler ton insomnie. Dès que tu montes dans la chambre, ton corps retrouve sa place légitime auprès de Morphée et ses bras. Tu sombres dans un monde sans couleur mais qui satisfait tes envies les plus salaces. Lorsque ton rêve devient un poil plus intéressant, la réalité te rattrape alors que tu ouvres en grand les yeux. “ Putain mais t’es malade ! ” Tu t’exclames dans un français parfait avant de marmonner des mots inintelligibles en balançant ce même oreiller sur Abel. Tu ignores sa tentative de te réveiller et refermes prestement les yeux dans le seul objectif de retrouver ton rêve sauf qu’un froid monumental submerge ton corps. Les yeux ouverts, tu découvres ton ami en possession de ta couverture. “ Tu fais chier préfet de mes deux ” Un étranger aurait pu prendre mal ton langage indélicat mais Abel te connait si bien pour s’en formaliser. Tu l’entends même rire alors que tu te redresses en frottant tes yeux. “ Ok ok je me réveille ! Donne moi dix minutes pour me doucher connard.” Là, tu lui souris taquin alors que tu traines des pieds jusqu’à la salle de bain pour laisser l’eau retirer repousser entièrement Morphée et ses bras. Douché, habillé, tu mets un bonnet sur ta tête et une grosse écharpe autour de ton cou avant d’aller vers la porte. “ Tu viens Kovacs ? ” Et comme un gamin tu descends les escaliers avant lui non sans rire avant d’arriver à l’extérieur où les pistes sont prêtes. “ Je vais te démonter, saches le ” Faisant danser tes sourcils d’une manière exclusivement comique, tu te prépares convenablement. “ On mangera après, là j’ai trop envie de m’amuser.”


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Folding crumbling withering oh hell
→ Daylight awake to a puppet world. No strings attach to this body of mine. Folding crumbling withering oh well the punished pushed along the line. All my actions, all my moves. A life all mine to lose

Award [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1480 messages et j'ai : 334 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Dawid Auguscik et je crédite : Moi même

MessageSujet: Re: [SNOWY PSI - 25/02] Tout schuss - Jaheim   Mer 29 Mar - 23:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Jaheim avait été assez difficile à réveiller, même si je devais bien avouer que j’adorais voir ses réactions lorsque je tentais de le sortir des bras de Morphée. J’avais agit en plusieurs étapes, cherchant à ne pas en venir aux solutions extrêmes, et heureusement pour lui, le fait de lui retirer la couette soudainement avait eut raison de son sommeil. Si cela n’avait pas été le cas, j’avais pour dernière option de lui vider une bouteille d’eau sur la tête, bien que j’étais presque sûr que si j’avais dû en arriver là, je l’aurai regretté très rapidement. Quoi qu’il en soit, il était désormais debout, et me demandais un peu de temps pour se préparer, vu le réveil que je venais de lui offrir, je ne pouvais pas lui refuser ça, même si, étant déjà prêt, je devais bien avouer que je commencer à avoir très chaud avec toutes ces épaisseurs à l’intérieur. Heureusement Jaheim ne mit pas longtemps à me rejoindre, fin prêt, avant de me passer devant et partir comme un gamin dans les escaliers comme si nous jouions au “premier arrivé”, ce qui par ailleurs, avait tendance à me faire rire autant que lui, alors que je m’étais mis à courir à sa suite essayant de le rattraper malgré l’écart que ma surprise avait installé entre nous. Une fois tous les deux dehors il se mit à me narguer d’une façon totalement exagéré qui me fit lever les yeux aux ciels avant de me mettre à rire de nouveau… « Mais oui, j’en doute pas ! »

Etant dans un séjour organisé, vous aviez la chance d’avoir tout le matériel à disposition directement en sortant du chalet, pour ma part j’avais mon matériel perso et je n’avais donc pas tardé à attraper mon snow après avoir bien serré mes chaussures alors que mon pote me faisait savoir qu’il voulait aller sur les piste sans attendre. Je lui tendis alors son forfait lui permettant d'accéder à toutes les pistes ouvertes de la journée. « De jour comme de nuit, toutes les pistes nous ouvrent leur portes grâce à ça, alors le perd pas... » C’était la seule chose qui permettait de prendre les télésiège et tout autres remontées mécaniques, ça serait donc dommage de ne plus être en possession de cette petite carte que j’avais glissé dans ma petit poche de veste prévue à cette effet. « Alors, tu veux commencer par quoi ? Verte histoire d’être sûr que tu tiens bien debout ? C’est le mieux pour toi non ? » Provocation biensûr, et ça se voyait à ma tête, de par mon sourire en coin mais aussi et surtout de par ce regard espiègle que j’avais à offrir. « Aller, je te laisse le bénéfice du doute, on va commencer par la bleu... » Un rire sorti d’entre mes lèvres alors que je commençais à marcher, ma planche sous le bras, pour rejoindre le premier télésiège qui se présenterait à nous.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Life is not about waiting for the storm to pass. It's about learning to Dance in the rain. Love is not about how much you say I Love You but how much you prove that it's true [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 646 messages et j'ai : 48 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Daniel Bederov et je crédite : (avatar) AILAHOZ (signa) & profil par moi

MessageSujet: Re: [SNOWY PSI - 25/02] Tout schuss - Jaheim   Mer 17 Mai - 16:10

Tout shuss
Feat Abel & Jaheim

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand tu n’es pas grognon ou entrain de faire la gueule pour un oui ou pour un non, tu es un enfant qui ne s’aspire qu’à s’amuser. En acceptant de venir skier avec le reste des Psi, tu t’es promis de faire en une entorse à tes caprices et de prendre les choses comme elles arrivent. En réalité, tu as besoin de ça. Besoin de te sentir vivant et évoluant loin de ton meilleur ami. Malo tu l’aimes plus que de raison. Il est ton ami certes mais il est aussi ta personne, le reflet de ton miroir bien qu’il soit plus facile à vivre que ta propre personnalité extravagante. Tu te rends compte que ton attrait pour lui te rend la vie difficile. Tu es hétérosexuel, tu es extrêmement macho pour céder à tes envies alors ce voyage est l’opportunité rêvée pour que tu changes d’air et ais un moment de répit par rapport à tes réflexions malsaines le concernant. Quoi de mieux que de skier avec un des psi que tu apprécies réellement ? En suivant cette nouvelle méthode, tu regardes ton ami qui accepte volontiers ta proposition de vous amuser avant d’aller manger. Couverts de la tête aux pieds, tu regardes la carte qu’il te tend avec un regard ennuyé. “ J’ai tendance à tout perdre.” C’est une de tes sales manies, celle de ne pas savoir garder tes objets saufs alors tu essaies cette fois de faire attention. Tu glisses la carte dans l’intérieur de ton blouson sans oublier de fermer la fermeture éclaire de cette façon ce passe n’ira nulle part du moins, tu l’espères. D’une oreille distraite, tu l’écoutes lui et ses provocations qui te font lever les yeux au ciel. “ Ok c’est vrai que je viens d’un pays où la neige ne tombe jamais mais quand même je sais skier et je vais te battre préfet, tu verras.” Tu optes pour les bleus même si tu as déjà utilisé les rouges lors d’un voyage avec Malo. Malo. Tu grinces les dents. Non ce n’est pas le moment de penser à lui, tu préfères plutôt rejoindre ton ami vers le télésiège qui vous ramènera vers la piste des skieurs. Tes skis sous les bras, tu marches à côté d’Abel non sans avoir regardé aux alentours. “ Ils sont où les autres ? Ils sont déjà en piste ?” Tu es pourtant certain que l’heure est loin d’être tardive pour que vous soyez trop en retard. Tu hausses les épaules, nonchalant de savoir où ils se trouvent. “ Merci pour la carte mais j’ai pas l’intention de skier le soir, je préfère largement me bourrer la gueule ou rejoindre les draps d’une fille.” Tu as ce besoin constant de montrer ton hétérosexualité comme si tout le monde pouvait lire dans tes pensées obscènes concernant ton meilleur ami. Regardant Abel alors que vous prenez un télésiège, tu demandes. “ Et toi, t’as une copine ?”


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Folding crumbling withering oh hell
→ Daylight awake to a puppet world. No strings attach to this body of mine. Folding crumbling withering oh well the punished pushed along the line. All my actions, all my moves. A life all mine to lose

Award [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1480 messages et j'ai : 334 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Dawid Auguscik et je crédite : Moi même

MessageSujet: Re: [SNOWY PSI - 25/02] Tout schuss - Jaheim   Sam 8 Juil - 23:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] J’avais laissé entendre un rire en entendant mon pote faire savoir qu’il avait tendance à tout perdre, mais il n’avait put que comprendre dans mon regard que de toute façon il n’aurait pas vraiment le choix de ce côté la. Je ne pouvais pas prendre la carte pour lui vu qu’on en avait besoin a chaque fois que l’on souhaite prendre une remonté mécanique. Tu le vois la ranger dans sa poche et tu es rassuré de le voir la mettre du bon côté, comme ça il n’aura pas à la toucher, le détecteur des machines pouvant la capter de ce côté là et il ne devrait donc pas la perdre ainsi. Je ne pouvais m'empêcher de le faire chier, de le charrier, de le défier pour voir ce qu’il avait dans le ventre une fois une paire de ski sous les pieds, et sa réponse m’avait fait sourire de toutes mes dents. Nous nous étions rapproché d’un télésiège qui allait nous mener en haut de notre première piste, et j’avais vraiment hâte de redescendre sur ma planche de snow. Juste glisser sur la neige en oubliant tout le reste, se vider la tête en se prenant l’air frais en pleine tête. C’était tout ce dont j’avais besoin pour le moment. Je pensais à tout ça, ne revenant à moi que lorsque Jaheim reprit la parole. « Ils doivent certainement dormir encore, ils ont pas tous la chance d’avoir un super pote pour leur rappeler pourquoi on est là... » Un clin d’oeil plus tard, nous voila près à laisser le télésiège nous ramasser, chose qui avait toujours tendance à me faire rire tellement ça nous coupe les jambes pour nous obliger à nous asseoir rapidement, bien que je faisais attention à ce que mon pote était entrain de me dire, me faisant rire par la même occasion. « Ca m’étonne pas de toi ça ! » Un petit rire s’était échappé d’entre mes lèvres avant que je ne reprenne la parole. « Mais tu devrais essayer de prendre au moins une descente avant de passer à l’alcool… Je te jure que ça vaut le coup... » C’était tellement magnifique ce genre de paysage de nuit que je savais très bien que moi, j’en profiterai quoi qu’il arrive. Vous étiez sur le point d’arriver en haut de la piste lorsque Jaheim se mis à me poser THE question. Est-ce que j’avais une copine ? Je n’en savais trop rien à vrai dire… « Pas vraiment non... » Pourtant il n’y avait bien qu’elle dans mes pensées… Je pensais qu’en partant tout un week end loin de Charlen, en voyant d’autre fille autour de moi, je l’oublierai, je ne penserai pas à elle, je m’amuserai à des plaisirs charnels, mais non. Je n’en avais pas envie, du moins, pas avec une autre qu’elle. Mais ça, c’était bien trop compliqué pour moi de le dire à voix haute. Alors je ne voyais pas quoi répondre d’autre que ça. Définir ma relation avec Charlen comme une relation de couple était bien trop à mes yeux, nous étions simplement des amis qui savent qu’ils peuvent compter l’un sur l’autre pour se faire du bien, voilà tout. Heureusement pour moi, nous étions à destination, descendant donc du télésiège rapidement pour se décaler et laisser la place pour les suivant. Sans un mot j’avais laissé tomber ma planche au sol afin d’harnacher mon pied droit, laissant seulement mon gauche libre. « T’es prêt ? Je dois t’attendre ou je peux descendre sans prêter attention à toi ? » Une énième provocation, comme à chaque fois entre nous alors que mon sourire laissait très clairement comprendre que j’étais plus que prêt à glisser sur la neige...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Life is not about waiting for the storm to pass. It's about learning to Dance in the rain. Love is not about how much you say I Love You but how much you prove that it's true [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 646 messages et j'ai : 48 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Daniel Bederov et je crédite : (avatar) AILAHOZ (signa) & profil par moi

MessageSujet: Re: [SNOWY PSI - 25/02] Tout schuss - Jaheim   Jeu 20 Juil - 0:16

Tout shuss
Feat Abel & Jaheim

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pour le petit marocain que toi, tu restes exclusivement frileux. Malgré toutes ces années passées sur le sol américain, ton corps persiste à refuser le froid. A chaque changement de température, des frissons insupportables te possèdent l’échine dorsale et te font crisper la mâchoire. Tes mains gantées sont froides et tu ressens le vent glacial te pourrir le visage. Pourtant, tu essaies de penser à autre chose et le fait de skier te tranquillise. Même si tu n’es pas amoureux des températures basses, tu aimes les sensations fortes et tout ce qu’elle engendre en toi ; liberté totale et absolue. La réponse d’Abel te fait littéralement rire. Ce qui est plaisant, c’est ta capacité à rire avec cet homme. Tout comme toi, Abel avait gardé son âme d’enfant et ensemble, vous arrivez à vous laisser aller sans obligation d’avoir des faux semblants. “ Moué, attention à tes chevilles, préfet. ” Tu lui tires la langue alors que vous entrez dans le télésiège. De là où tu es, tu arrives à regarder le spectacle mirique que mère nature offre. Les montagnes étendues dans l’horizon et leur couche de glace immaculée les rend impressionnants. Tu restes un instant bloqué dessus avant de hocher la tête positivement aux recommandations de ton ami. Il a raison. Si tu as décidé de faire partie de l’aventure, c’est avant tout pour t’amuser et oublier. Rien de mieux que de profiter un maximum de ton passe. Et puis, tu es conscient que l’alcool peut avoir un effet non désiré. Tu peux te remémorer ton ami au point de l’appeler. Ce n’est pas ce que tu veux. Tu veux te déconnecter, totalement et consciemment. Après avoir posé la question, tu te rends compte de l’air pensif de ton ami. Il semble avoir des questions à lesquelles il ne peut offrir de réponses et cela t’attriste. Au fond, tu te sens proche de lui soudainement. A vous deux, à cet instant, vous semblez porter le poids du monde sur vos épaules. Ce n’est pas le cas, vous avez juste deux vies totalement bordéliques. Tu ne sais pas ce qui rend ton ami aussi pensif tout comme il ignore le fin fond de ta réflexion. Heureusement que vous chassez cet air morose rapidement, reprenant vos sourires une fois que vos pieds touchent le sol moelleux. Tu mets tes skis tant bien que mal avec la masse importante de vêtements que tu as sur le dos, tu lèves les yeux au ciel aux provocations de ton ami. Cette fois, tu lui mets un doigt d’honneur accompagné de quelques mots de pure politesse. “ Je t’emmerde Kovacs-Wards. ” Et sans t’atarder plus, tu te lances dans la glace alors qu’un rire sonore quitte ta gorge. Une fois ton hilarité terminée, tu profites de ton parcours, zigzaguant dans la piste alors que le vent te lèche le visage. Définitivement et contre toutes tes aversions, ce moment est magique. Tu profites de chaque instant, de chaque obstacle que tu contournes rapidement. D’un simple coup d’oeil à ta droite, la silhouette de ton ami apparait dans ton champ de vision. “ Putain c’est trop bien ! ” On peut dire que tu profites et que tu aimes ce que tu fais à cet instant où tes chaines sont restées dans ton appartement. Là, rien ne compte que cette piste et l’adrénaline montante, agressant tes poumons et ton myocarde.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Folding crumbling withering oh hell
→ Daylight awake to a puppet world. No strings attach to this body of mine. Folding crumbling withering oh well the punished pushed along the line. All my actions, all my moves. A life all mine to lose

Award [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1480 messages et j'ai : 334 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Dawid Auguscik et je crédite : Moi même

MessageSujet: Re: [SNOWY PSI - 25/02] Tout schuss - Jaheim   Mer 2 Aoû - 2:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La question de Jaheim m’avait amené à penser à Charlen, en même temps, à qui d’autre est-ce que je pourrais penser lorsqu’on me demande si j’ai une petite amie ? Les choses sont compliqués entre elle et moi, on fait tous les deux comme s’il n’y avait rien de plus simple, comme s’il n’y avait rien de plus que du sexe entre deux amis, mais je savais très bien que ce n’était pas tout, même si je refusais de l’admettre. C’est sans doute pour ça que j’étais resté évasif en répondant à Jaheim, non je n’avais pas vraiment de copine, du moins, il n’y avait rien de concret réellement. Et si j’avais peur que Jaheim cherche à en savoir plus je fus heureux de voir que ce n’était pas le cas. Non il se contenta de prendre ma réponse pour acquise, même si je savais très bien qu’il n’était pas dupe pour autant. Ca me fit l’apprecier encore plus alors que nous arrivions doucement au sommet, nous donnant un tout autre sujet de conversation. Comme toujours, j’étais en train de me vanter, de le chercher, de le pousser à se dépasser l’air de rien. J’avais moi aussi remarqué qu’il n’était pas au top de sa forme, et mine de rien, ce genre d’activité était tous ce qu’il y avait de meilleur pour penser à autre chose. Lorsqu’on descend une piste, on doit avoir l’attention porté sur ce qui nous entoure pour éviter de foncer dans quelqu’un ou quelque chose, ce qui nous empêche très clairement de réfléchir à quoi que ce soit d’autre, à moins de vouloir finir la tête dans un arbre. Alors oui, j’étais impatient de chausser le snow, ce que je fis très rapidement dès que cela fut possible, attendant que Jah soit prêt lui aussi même si j’étais clairement entrain de dire que je ne comptais absolument pas l’attendre. Comme je m’y attendais, le jeune homme m’avait balancé une insulte en réponse à mes attaques toute mignonne ce qui me fit éclater de rire avant que je ne le vois foncer sur la piste sans un regard pour moi. « Sal traitre ! » Un rire tout ce qu’il y avait de plus franc c’était alors échappé de tes lèvres avant que tu ne te lances à sa poursuite, bien décidé à le rattraper. Tu ne savais pas réellement si Jaheim savait skier ou pas, mais il était en train de te prouver qu’il ne t’avait pas menti, et tu trouvais ça encore plus génial, cela voulait dire que vous pourriez prendre des pistes encore plus impressionnante ensuite, ce qui vous permettra de vivre encore plus de sensation pour cette journée entre potes. A force de mouvement et de position stratégique sur ton snowboard, j’avais réussi à le rejoindre alors que je pus entendre son exclamation de joie qui me fit rire de nouveau. Oui c’était génial, il n’y avait pas de doute la dessus, et c’était ce qu’on pouvait lire sur mon visage lorsque j’avais atteint la ligne d’arrivé à peine un millième de seconde avant mon pote. « Ok j’avoue tu tiens la route ! Prêt pour essayer de monter encore plus haut alors ? » Un vrai sourire de grand gamin sur les lèvres, j’espérais réellement qu’il accepte de refaire une nouvelle descente, une plus grande, plus haute, plus sensationnel, plus libératrice…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Life is not about waiting for the storm to pass. It's about learning to Dance in the rain. Love is not about how much you say I Love You but how much you prove that it's true [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 646 messages et j'ai : 48 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Daniel Bederov et je crédite : (avatar) AILAHOZ (signa) & profil par moi

MessageSujet: Re: [SNOWY PSI - 25/02] Tout schuss - Jaheim   Dim 6 Aoû - 23:19

Tout shuss
Feat Abel & Jaheim

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C'est étrange mais tu te sens léger comme si rien ne pouvait t'atteindre. Là, lancé dans cette piste, tu repousses tout. Tu mets en pause tes réflexions en les enfermant dans la boite des oublis. Tu te concentres plutôt à éviter les obstacles alors que tu roules plutôt rapidement. Tu t'exclames lorsque ton ami arrive à ton hauteur et tu te mets à rire lorsqu'il montre de quoi il est capable. Définitivement, il a eu une excellente idée, celle de venir skier avec votre confrérie. Tu n'es pas réellement actif au sein des Psi mais là, tu apprécies fortement son initiative. Pour toi, les Psi ne sont qu'une manière de clamer haut et fort ta supériorité. Tu es ainsi, macho jusqu'au bout, hautain aussi après tout, tu portes très bien ton prénom qui veut clairement dire l'enfant terrible. Et tu l'as à maintes fois montré. On ajoute à cela une pointe d'immaturité exceptionnelle. Tu t'es marié à Blake. Lors d'un voyage à Las Vegas, vous avez beaucoup trop bu et pour conclusion, vous vous êtes réveillés avec un contrat sur l'oreiller. Cela fait cliché mais c'est bel et bien votre histoire. C'est vrai que penser à elle te détend alors que te remémorer ton meilleur ami te rend plus au moins plus lent. Une lenteur qu'Abel utilise pour prendre un peu d'avance sur toi. Pour conclusion, il arrive le premier à la ligne d'arrivée. Tu grinces des dents, tu es un très mauvais perdant. Tu arbores même une mine outrée et quelque peu boudeuse. A ses mots, tu hoches la tête. " Je vais te baiser Kovacs " Tu ne te rends pas directement compte des allusions que ta promesse pouvait apporter. Non, tu t'avances d'abord pour prendre la direction des grandes descentes et c'est là où tu t'arrêtes non sans écarquiller les yeux. Tu te retournes vers lui, avant de te mettre à rire. " Pas dans le sens sexuel hein, je suis hétéro. " Et ça recommence. Ce besoin viscéral de montrer au monde entier ton penchant vers les femmes. Tu ignores que dans ton insistance, les doutes peuvent resurgir. C'est ce qui c'est passé avec Malo et tu refuses de refaire la même chose avec quelqu'un d'autre et surtout pas le préfet de ta confrérie. Tu te mords la lèvre et après avoir affiché un sourire mal à l'aise, tu le suis vers les nouvelles pistes. Tu sais que Abel est le genre de personne qui n'insiste pas, tu en as déjà eu la preuve mais quand même, tu te sens soudainement de trop et incapable de passer outre ton ineptie. Heureusement que vous arrivez rapidement à destination. Tu regardes de loin la descente et tu te mets à siffle. " Ah oui ça rigole pas " Les obstacles sont bien plus prononcés mais tu es bien trop joueur pour t'arrêter à présent. Alors tu te lances dans la course, riant aux éclats, appréciant aussi l'adrénaline qui monte de plus en plus fort, en crescendo. Soudainement, tu ressens une vibration suivie d'une sonnerie. Tu grimaces. Cela te fait perdre le contrôle alors que tu heurtes en plein fouet un arbre. Tu voulais l'esquiver, le détourner mais la loi de la gravité n'était pas de ton côté. Par terre tu grimaces. Tu ressens une réelle douleur au niveau de ton pied et tu pestes contre toi-même. Tu as oublié de garder ton téléphone dans ta chambre. Te voilà non seulement perdant mais en plus blessé. La journée que tu voulais mirifique prend finalement une tournure moins appréciable et plus énervante. " Bordel de merde ! " Voilà ce qui résume la situation.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Folding crumbling withering oh hell
→ Daylight awake to a puppet world. No strings attach to this body of mine. Folding crumbling withering oh well the punished pushed along the line. All my actions, all my moves. A life all mine to lose

Award [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1480 messages et j'ai : 334 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Dawid Auguscik et je crédite : Moi même

MessageSujet: Re: [SNOWY PSI - 25/02] Tout schuss - Jaheim   Dim 20 Aoû - 22:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Jaheim et moi, on ne se connaissait pas plus que ça, lorsqu'on passait du temps ensemble c'était généralement en soirée ou quoi qu'il en soit pour faire les con. Je ne savais rien de sa vie réel tout comme il ne savait rien de la mienne. Cela fonctionnait très bien ainsi, on s'amusait, se défiait, faisait les cons a tout va. On se cherchait aussi, beaucoup,à s’insulter, se menacer, tout dans la bonne humeur. C'était ainsi que nous fonctionnons, et cette première descente en était la preuve. Mais ça faisait du bien de se retrouver ainsi, à rire sans réfléchir a quoi que ce soit d'autre. Je devais bien avouer que tout ce qui se passait avec Charlen n'était pas sans conséquence, j'avais bien conscience qu'elle prenait doucement une place que à laquelle j'avais fermé l'accès depuis longtemps déjà. Et même si ça me faisait flipper, je savais aussi que j'étais incapable d'aller contre ça puisque je ne pouvais pas me résigner à prendre mes distances. Alors je laissais les choses se faire d'elle même même si ça me perturbait plus que je ne voulais l'avouer. Au moins sur mon snowboard, sous le vent des descentes, à chercher encore et toujours à défier Jaheim, j’oubliais tout ça et ce sentiment de liberté et de légèreté surtout faisait énormément de bien. C'était pour ca aussi que je souhaitais faire une descente plus corsée, comprenant que Jah gérait très bien sur ses skis il était temps de rendre plus difficile la compétition. Il semblait partant et ça me fit sourire de plus belle. Je n'avais même pas prêté attention à ce qu'il venait de dire réellement, il s'agissait de sa façon de parler et de la mienne parfois, alors ca ne me choquait en rien. Sûrement pour ça qu'il m'avait fallu un petit temps de réflexion lorsqu'il était revenu sur le sujet me précisant son hétérosexualité ce qui me fit sourire. « Pour pouvoir me baiser faudra déjà que tu arrives à t’approcher de mon cul… hétéro ou pas. Crois moi, la ou je t’emmène, ca sera pas gagné… » une tape sur l’épaule de mon pote en riant alors que nous étions arrivés en début de piste où je le laissais observer ce qui nous attendait tandis que j'approchais ma planche à mes pieds. « Aller, prouves moi que t'es un Psi ! » Je m'étais lancé dans cette descente sans attendre une minute de plus, entendant très vite les rires de mon ami derrière moi, ce qui me faisait sourire à mon tour. Des cris de joie se faisait entendre de ma part lorsque je passais des obstacles plus haut que les autres ralentissant un peu pour que Jaheim me rejoigne. Je voulais le prévenir que cette piste était un peu plus dangereuse que la précédente à cause des arbres qui se dressaient ici et là mais je n'en avais eut le temps qu'il était passé comme un fou devant moi. J'avais alors réalisé qu'il n'avait plus le contrôle de la glisse, me précipitant à sa suite pour essayer de la rattraper et l'aider à retrouver l'équilibre mais c'était trop tard, un arbre avait stoppé sa descente d'une manière certainement très douloureuse. M’arretant à son niveau, je m'étais laissé glisser sur les genoux, la planche derrière moi, pour pouvoir me rapprocher de lui au maximum. « Hey ca va ?! Tu t’ai fait mal ? » Je me doutais que oui, cela ne pouvait pas en être autrement mais pourtant je n'avais pu empêcher un rire de s'échapper d’entre mes lèvres. « T’imagines pas comment je suis dégouté de pas avoir amené la gopro pour filmer ta chute ! » Obligé de me mordre la lèvre pour ne pas rire de plus belle je faisais mon possible pour l'aider à se redresser. « Tu tiens debout ou faut que j’appelle l’hélico ? » Ce n'était pas drôle, il avait l'air de souffrir, mais pourtant je ne pouvais masquer ce sourire un tant soit peu moqueur qui avait prit place sur mes lèvres. « Je te l'avais dit, mon cul ne risque rien... » Cette fois je n'avais réussir à retenir ce rire très franc de se faire attendre, sentant même les larmes monter, alors que je restais à ses côtés pour être sûr qu'il tenait debout.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Life is not about waiting for the storm to pass. It's about learning to Dance in the rain. Love is not about how much you say I Love You but how much you prove that it's true [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 646 messages et j'ai : 48 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Daniel Bederov et je crédite : (avatar) AILAHOZ (signa) & profil par moi

MessageSujet: Re: [SNOWY PSI - 25/02] Tout schuss - Jaheim   Mer 30 Aoû - 19:20

Tout shuss
Feat Abel & Jaheim

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu ne connais pas si bien le préfet des Psi, ce qui fait que tu ignores comment réagir avec lui. Pour la plupart du temps, tu choisis d’être toi-même et naturel quand bien même tu es un excellent menteur. Seulement, avec Abel, tu n’en éprouves pas le besoin. Tu as une intuition très étrange, celle de pouvoir lui faire confiance. Que, quoi qu’il arrive, il ne serait pas celui qui casserait du sucre sur ton dos. Cette idée te rassure et les mots qu’il débite font en sorte de te soulager directement. Non sans lever les yeux au ciel, tu éclates de rire tout en t’exclamant. « T’es con préfet » Définitivement, tu passes un moment agréable avec Abel. Il ne se prend pas au sérieux bien au contraire, tu peux déconner avec lui et peu importe ce que tu dis, il ne prend pas la moche. Alors que tu es à ses côtés, il recommence à te titiller. En vrai, tu aimes sa façon de faire. Il te fait complètement oublier tes emmerdes et toutes tes pensées noires qui peuvent te faire mordre les doigts. Blake, ta petite soeur, Malo, tout un joli merde pour t’emmerder ces derniers jours. Mais là, tu compenses avec les Psi. C’est déroutant. La confrérie que tu as choisis d’intégrer dans le seul but de prouver ta suprématie est celle qui te ramasse à la petite cuillère. Au fond, c’est une belle gifle pour l’enfant terrible que tu es. Ainsi, tu comprends l’importance de tes camarades et subitement, tu te sens fier d’en faire partie même sous les taquineries de ton ami tatoué. Tu fais un doigt d’honneur d’ailleurs à sa dernière provocation et tu t’avances dans les airs. Tu aimes cette sensation de liberté. Tu as l’impression que plus rien ne peut t’arrêter. Ni, ta famille, ni tes propres préjugés, ni tes phobies, ni rien du tout. Tu profites de chaque instant, de chaque obstacle en l’esquivant habilement. Seulement, dans cette manoeuvre, tu as oublié un point important ; ton portable. Il rompt ton accalmie et fout en l’air ton euphorie lorsque tu rentres dans un arbre. Heureusement que tu as freiné vers la fin sinon l’impact aurait été plus grave. Le résultat est pas bon, ta cheville te lance et tu grimaces non sans pester alors que tu laisses tomber tes ski pour appuyer sur le point endolori. Tu croises les doigts pour que cette chute ne t’oblige pas à porter un plâtre, ce n’est pas le but de ta venue ici. Levant les yeux à Abel, tu fais un rictus en essayant de maintenir ton sérieux mais c’est trop difficile quand ce rigolo est dans les parages. Tu éclates de rire non sans secouer la tête à ses mots. « Heureusement pour toi, ce n’est pas ton cul que je convoite. Il est plat. » Tu ricanes et grimaces à la fois vu que les douleurs te lancent. Tu grognes à sa proposition. Un hélico ? Plutôt mourir que d’accepter cette proposition. Tu préfères te casser les pieds deux fois plus que montrer une faiblesse, ça jamais. « Non je peux marcher. Prête moi ton épaule. » Tu t’appuies contre lui en laissant ta jambe dans l’air afin de ne pas trop forcer dessus et tu soupires très contrarié. «  Laisse moi là-bas près de l’arbre et va t’amuser, ne te préoccupe pas de moi Abel. »  Tu vois que ta proposition ne lui plait guère alors que tu as déjà compris à quel point il peut devenir têtu. « Le fait d’être têtu est un trait de famille dis moi ? Tu fais chier. » Car tu as déjà compris qu’il ne te lâcherait pas. Non sans grogner, tu marches en boitant à ses côtés afin d’atteindre le télésiège ou une quelconque station ne serait-ce que pour mesurer les dégâts. « Si c’est cassé, trouve une compensation parce que c’est à cause de toi, préfet. » Tu lui souris grandement et faussement innocent. La journée ne se déroule pas comme tu l’avais prévu mais au moins, tu peux compter sur ton ami pour l’affronter.    




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Folding crumbling withering oh hell
→ Daylight awake to a puppet world. No strings attach to this body of mine. Folding crumbling withering oh well the punished pushed along the line. All my actions, all my moves. A life all mine to lose

Award [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
[SNOWY PSI - 25/02] Tout schuss - Jaheim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: The USA-