Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 [Terminé] Surpriiiise ! (Allen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 719 messages et j'ai : 499 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Chelsea Kane et je crédite : .cranberry (avatar) Endlesslove (signature)

MessageSujet: Re: [Terminé] Surpriiiise ! (Allen)   Lun 24 Avr - 15:09

Surpriiiise !
C'est une surprise. J'en suis sur le cul.

— with Allen J. Winkler.

Cette histoire est beaucoup trop prise de tête pour m’en préoccuper maintenant. Mon esprit n’est pas forcément dans de bonnes conditions pour prodiguer à mon meilleur ami les meilleurs conseils dans une telle situation. Ce n’est pas tous les jours que l’on apprend que l’une des personnes les plus importantes de notre vie va devenir père, pour la seconde fois, et que cette nouvelle n’a pas forcément démarré sous les meilleurs augures. La preuve est là, lorsqu’un rire incontrôlable est sorti de mes lèvres, alors que la situation n’y prêtait guère. Mon petit doigt me dit que je vais avoir besoin de beaucoup de finesse sur ce coup là, et également un minimum de tact. Quoique, avec la personne obstinée que j’ai en face de moi, le choix le plus judicieux serait de foncer dans le tas, sans passer par des détours, et de le mettre devant le fait accompli, un peu comme il subit déjà actuellement. Pour l’heure, le compromis que je mettais sur le tapis était le suivant : mettre de côté cette histoire pour y revenir un peu plus tard, et profiter de la magnifique météo que nous proposais Cancun, contrairement au temps maussade de New-York. Il y avait une chance sur deux que Allen refuse ma proposition, et préfère continuer sur le sujet, un choix que je pourrais entièrement comprendre vu l’impact que ça va avoir dans sa vie, bien que je ne sâche pas encore son avis sur la question. À mon grand plaisir, et je ne peux le cacher de part le large sourire qui s’affiche sur mes lèvres, il décide d’aller dans mon sens, tout en mettant en évidence le fait que, tout comme moi, il n’était pas tous les jours à Cancun. Une fois par an, avec un peu de chance, pour un étudiant, si c’est la destination optée pour le SpringBreak. « Exactement ! Donc il faut en profiter. » Comme je pouvais le faire depuis les quelques jours de présence ici.

Le plus gros de la discussion passé, à mon avis, j'estime pouvoir reprendre ma place initiale sur le transat, et viens doucement m’allonger dessus. Une position bien plus confortable que d’être assise sur le rebord, sans aucun dossier pour le dos. L’une de mes mains vient récupérer le cocktail qui était sur l’accoudoir du transat, là où je l’avais placé par sécurité, puis l’apporte à mes lèvres pour une nouvelle gorgée. L’association des sensations a réellement le goût de vacances. L’équilibre entre le sucre, les fruits et l’alcool est juste parfait pour savourer sans ressentir les effets. Le fraîcheur du liquide est idéale pour compenser la température environnante. Une combinaison adéquate pour l’instant présent. Après avoir reposé le verre pour me libérer les mains, je prends le temps de récupérer la paire de lunettes de soleil que j’ai dans mon sac, et la placer sur mes yeux, afin de les soulager des rayons aveuglants. En tout cas, tous les fonctions étaient présents pour se reposer un peu. L’heure local qui faisait que l’on était au milieu de l’après-midi, le confort des transats, le calme relativement présent. Une bonne sieste ne serait pas de trop. Mais mon attention est reportée sur le côté, où je pose mon regard sur mon meilleur ami qui s’enquiert de mes impressions concernant les premiers jours que j’ai pu passé au Mexique. « À merveille, et dès le premier soir, avec la soirée d’initiation. » Comment se mettre dans l’ambiance, à peine un pied posé ici. « J’ai été à Xel-Ha Park, pour visiter l’aquarium et recevoir un cours pour apprendre à s’occuper des dauphins, une vraie gamine avec des étoiles pleins les yeux. » Bien que la partie visite a été mortellement ennuyeuse, bien qu’obligatoire avant de suivre le cours. Fort heureusement, la présence de Jaysen avait considérablement amélioré ce moment. « J’ai aussi fait une soirée mousse, au Coco Bongo, c’était amusant, j’ai retrouvé ma coloc’ des Lambdas là bas. Et puis hier, il y avait une visite à Tulum, pour un site archéologique, mais j’ai sauté cette étape. À la place, j’ai opté pour la tyrolienne ce matin, en forêt, c’était marrant. » Toutes les activités proposées ici étaient à tomber par terre. Il y en a pour tous les goûts, que ce soit pour les sportifs, les amateurs d’histoire, les visites culturelles ou même des moments plus tranquilles. De quoi plaire à tout le monde. C’est impossible de s’ennuyer ici. « Il y avait escalade cet après-midi, mais vu ta tête, tu ne sembles pas chaud du tout. » Et moi non plus d’ailleurs. Surtout avec cette chaleur, et le matinée en forêt, je préfère largement un peu de calme sur la plage, avant de reprendre les activités du programme. Beach Volley pour le lendemain, et une nouvelle soirée, mais au club Daddy’O cette fois. Mais avec la présence de mon meilleur ami à présent, ça changeait complètement la donne, et laissait la place à de l’imprévu. D’ailleurs, bien que l’idée de faire une sieste soit alléchante, l’appel de la mer transparente en face de moi l’était beaucoup plus. Une dernière gorgée de cocktail pour apporter une dose de sucre dans mon sang, avant de me redresser sur le transat dans un premier temps, et me lever complètement en second temps. « Allez ! Pour les discussions potins, je peux me trouver une copine et me faire les ongles en même temps. » Un peu sexiste à dire, mais c’est la stricte vérité quand même. Pour apporter un peu de clarté à mes propos, je déboutonne le short que je porte et m’en sépare pour le reposer dans mon sac. Bien que le soleil doit éblouissant, je préfère faire de même avec mes lunettes pour ne pas risquer de les perdre dans l’eau. J’apporte mes mains à mes cheveux pour y faire glisser mes doigts dedans, histoire de les remettre en place, et puis m’exclame. « Le dernier dans l’eau paye la prochaine tournée ? » Une question prononcée avec un large sourire sur mes lèvres, et une lueur de la malice dans les yeux. Aller simplement se baigner, n’est-ce pas une solution idéale pour se vider l’esprit, et commencer ce séjour à deux sur des chapeaux de roues ?  

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 584 messages et j'ai : 95 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Jean-Luc Bilodeau et je crédite : Hellody

MessageSujet: Re: [Terminé] Surpriiiise ! (Allen)   Mar 2 Mai - 15:01


❝   Surpriiiise ! ❞Casey and Allen J’avais lâché un peu ce poids, que j’avais sur les épaules depuis deux jours, un peu plus d’une heure après mon arrivée à Cancun, la tentation avait été bien trop grande, aussi parce que si ma visite était surprise, c’était pour y retrouver Casey, ma meilleure amie, celle vers qui je pouvais me tourner en cas de besoin, la seule personne avec qui j’avais envie de parler en ce moment précis, de me confiance sur toute cette histoire avec Lara. Son avis je le voulais, j’en avais besoin, mais pas dans l’immédiat, j’acceptais sa proposition, celle de mettre cette grenade de côté, de la garder bien au chaud pour la ressortir durant cette semaine de vacances improvisait. Deux jours que j’avais en permanence le même sujet dans la tête, celui qui m’empêchait de réellement me concentrer lorsque j’avais été au boulot vendredi, le même qui m’avait grandement perturbé mon sommeil qui avait bien du mal à venir, lors des deux dernières soirées. Autant de temps, qui faisait que là tout de suite, je voulais profiter de cet après-midi au Mexique, je voulais savourer ce soleil, pourtant totalement absent de New-York, apprécier de pouvoir me retrouver vêtu d’un simple short de bain, de retrouver la douce sensation de chaleur, de mes pieds dans le sable. Le tout parfaitement bien accompagnait d’un cocktail légèrement alcoolisé, tout ce qu’il fallait pour un début d’après-midi, qui allait être parfait, la grenade amorçait, mais mise de côté, je voulais, je pouvais, enfin mettre cette histoire de côté quelques heures, pour pouvoir me changer les idées, profiter de ma présence avec Casey pour se retrouver comme au bon vieux temps, celui où je n’avais rien d’un père.

Le verre entre mes doigts, je tournais la conversation vers une légère organisation du programme de cette semaine à venir, rien ne serait pleinement programmé à cent pourcents, mais l’idée était de faire quelque chose, que l’étudiante à mes côtés, n’ait pas eu l’occasion de faire pendant la semaine d’avance qu’elle a sur moi. C’était pour cette raison, que j’étais venu lui poser la question, sur les lieux déjà fréquentaient, en même temps que ma curiosité, beaucoup trop grande, avait envie de savoir comment c’était passé les six premiers jours. Un nouveau regard détournait sur le côté, à l’approche d’un groupe de trois personnes, passant à quelques pas des transats où l’on se trouvait, probablement des amis. J’entendais, en même temps, la réponse de ma meilleure amie, qui faisait naitre, ce petit sourire sur mon visage, récupérer en même temps ma totale attention dans sa direction, j’allais avoir une petite description de son début de séjour, qui avait commencé par la soirée d’initiation, rien de mieux pour mettre dans l’ambiance. « Toi avec les dauphins, j’aurais bien voulu voir ça. » C’était le genre d’activité, qui comme elle venait si bien de le dire, mettait des étoiles pleins les yeux, autant que celles que l’on pouvait voir, dans ceux d’un enfant le jour de Noël. Je n’avais pas eu la scène réelle sous les yeux, mais je pouvais très bien imaginer Casey au milieu des dauphins, s’occupant d’eux, sous un regard émerveillait et une excitation au-delà de ce qu’elle pouvait penser avoir dans ce genre d’activité. Le sourire ne quittant pas mes lèvres, je gardais le verre dans une de mes mains, pour apporter la seconde à mon visage, plus précisément au niveau de mon front, sur lequel je faisais glisser mes doigts, deux fois, pour le gratter très légèrement. « Je vois que tu n’as pas eu le temps de t’ennuyer depuis ton arrivée ici, je suis content pour toi, ça doit te faire beaucoup de bien et te changer beaucoup de New-York. » En même temps, il suffisait de tourner le regard autour de nous pour comprendre la différence entre les deux villes, entre les deux pays, même sans la météo, l’environnement n’avait absolument rien à voir. « Après avoir supportait la pluie avant de partir, le trajet en avion et maintenant ce magnifique soleil, tu as très bien compris, je ne suis pas chaud pour l’escalade, enfin pas aujourd’hui tout du moins. » La décision de quitter les Etats-Unis, pour le Mexique, avait été prise sur un coup de tête, je ne m’étais même pas renseigné sur les activités qui étaient proposées, un point sur lequel j’allais devoir me pencher d’ici ce soir, voir un petit peu quel programme j’allais avoir, qu’est-ce que j’allais pouvoir faire en la présence de ma meilleure amie, bien que nous connaissant, les sorties improvisaient, allaient être de mises. Le regard commençant à s’évader sur le côté, il revenait par automatisme sur Casey, en la voyant du coin de l’œil se redresser de son transat, la curiosité bien trop forte, continuant sur sa lancé en se relevant, sous un air de surprise et d’incompréhension, qu’est-ce qu’elle allait faire ? Quelle idée avait-elle en tête ? Une rire s’échappant de mes lèvres à ses propos, je me contentais d’hochais positivement la tête, je ne pouvais qu’être d’accords avec ce qu’elle venait de dire. Je n’avais en revanche, pas le temps de reprendre la parole, que je la voyais retirer son short, si j’avais compris, que la partie « discussion » était à mettre de côté, je n’avais pas besoin de mot, pour réussir à comprendre où elle voulait en venir désormais, les gestes avaient suffis… Quoi que, sa prise de parole, le confirmait de la meilleure des façons, en apportant un petit défi, elle me connaissait trop bien, pour savoir comment me motiver à la suivre. « Prépares déjà l’argent Casey, la prochaine tournée est pour toi ! » Je n’étais définitivement pas capable de ne pas répondre à ce genre de paris, de défis entre nous, toujours beaucoup trop tenté pour réussir à y résister. Le cocktail déposait sur le transat, qui par chance restait droit et ne venait pas se renverser, me relevant à mon tour, la main dans la poche du short que je portais, j’y retirais, le portefeuille pour le mettre, quoi que lancer, dans le sac que ma meilleure amie avait apporté jusqu’ici, toujours pratique ce genre d’objet. Si elle avait pris un peu d’avance sur moi, j’étais parti, dans sa direction en courant, me rapprochant à chaque pas vers la mer, que je me languissais de rencontrer, de pouvoir poser mes pieds dans l’eau, d’y retrouver une température parfaite pour se rafraichir de cette chaleur, sans pour autant tomber dans l’extrême et avoir froid. En arrivant au côté de Casey, j’apportais ma main à son bras, l’attirant à moi, suffisamment pour casser son élan. L’idée était de la ralentir, de reprendre de l’avance sur elle, mais en cours de route, les plans changeaient, pour venir la prendre dans mes bras, l’empêcher par tous moyens de pouvoir toucher le sable de la plage. Seulement quelques pas nous séparaient de la mer, ils étaient rapidement comblés, pour sentir sur mes pieds, puis petit à petit sur mes jambes, l’eau salée dans laquelle j’étais en train d’avancer.
© 2981 12289 0



Family Baby Girl ★ Le futur c’est effrayant Jamie, mais on ne peut pas se réfugier dans le passé uniquement parce qu’il est familier, oui c’est vrai c’est tentant, mais ce serait une erreur. (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Surpriiiise ! (Allen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Springbreak :: Cancun :: L'hôtel-