Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Happiness is blowing bubbles × Casey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Happiness is blowing bubbles × Casey   Jeu 9 Mar - 20:22

J'avançais tranquillement dans la chambre que je partageais avec Bloom à la recherche de mes affaires. Ce soir je sortais mais sans elle. On n'allait pas être collées l'une à l'autre tout le temps non plus, surtout en public ou ça serait bien trop louche pour mes chers parents. Mais ça, c'était secondaire. J'étais surtout impatiente de retrouver Casey, ma colocataire à l'année à Columbia et qui du coup était aussi au Springbreak. En trois jours on n'avait pas encore trouvé l'occasion de se voir et on s'était mises d'accord pour ce soir. Une soirée mousse, je ne savais pas vraiment ce que c'était d'ailleurs. Enfin j'avais vu des photos, des reportages à la télévision entre autre. Mais je n'avais jamais participé. Il faut dire que c'était mon premier Springbreak et qu'à New York j'étais bien trop surveillée pour faire quoique ce soit de ce genre. Alors, ce soir je comptais bien en profiter. J'enfilais mon maillot de bain en me disant que dans ce genre de soirée, on allait finir trempées et puis comme ça si on voulait aller se plonger dans la mer ensuite on pourrait également. Par dessus une robe légère rose pâle et des sandales aux pieds. Je laissais mes cheveux lâches et mis juste un peu de gloss. Je ne me maquillais pas beaucoup de toute façon alors c'était vraiment un effort pour moi. Enfin sauf pour les sorties officiels ou lors d’événements importants. La je n'avais pas le choix que de me perdre sous 5cm de maquillage. Toute guillerette et impatiente de retrouver mon amie, je sortis de ma chambre et partis en direction de la sienne. Oui évidemment je savais où elle logeait. C'était une évidence même. Je sautillais presque et me stoppais devant sa chambre. Net. Comme ci je venais de rencontrer un obstacle. Le sourire aux lèvres néanmoins, je frappais à la porte et j'attendis qu'elle ouvre. " Devine qui c'est ! " Je crie à travers la porte mais bon, je me doute qu'elle sait qu'il s'agit de moi. Il ne peut que s'agir de moi. Qui d'autre tape à la porte comme si elle jouait une mélodie à part moi ? Et lorsqu'elle ouvre, mon sourire s’agrandit. " Magnifique ! On y va hein ? " J'avais parfois ce côté enfantin qui pouvait en agacer plus d'un mais je ne pouvais pas me changer non plus. Il fallait me prendre toute entière.  

@Casey St-James
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 719 messages et j'ai : 499 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Chelsea Kane et je crédite : .cranberry (avatar) Endlesslove (signature)

MessageSujet: Re: Happiness is blowing bubbles × Casey   Lun 13 Mar - 14:26

Déjà trois jours que le SpringBreak a débuté, et les journées s’enchainent à un rythme effréné. J’ai l’impression de ne jamais m’arrêter. Dès le premier instant, il y a eu la soirée d’initiation. Et le lendemain, le moment à l’aquarium avec Jayden, c’était vraiment sympa de passer une bonne partie de la matinée avec lui, pour profiter de l’après-midi à la plage. Un moment plutôt amusant quand j’y repense. Une simple séance de bronzage, à la base. Mais c’est devenu une sorte de moment de paix avec Alexander à la place. Comme quoi, ce séjour est réellement là pour faire un break, aussi bien dans les études que les petites guerres de tous les jours. Aujourd’hui, ou plutôt ce soir, c’est différent. Ce soir, je dois assister à la soirée mousse qui se déroule au Coco Bongo. Pas toute seule, évidemment. D’ici quelques minutes, Ellie, ma colocataire de toute l’année à Columbia doit venir me rejoindre. Si à New-York on partage tout, et surtout notre chambre, là en trois jours, pas un seul moment pour passer du temps avec elle. Ce soir, on allait rattraper ça.

Je me prépare en quatrième vitesse, car je ne suis pas en avance. Une bonne douche pour retirer tout le sable que je peux avoir sur moi. C’est bien la plage, mais ça signifie avoir une permanence sur soi du sable. Pour cette soirée, je veux faire simple. Je passe l’un de mes maillots de bain, un rose pâle deux pièces tout unis, avant de passer un short blanc par dessus, et un débardeur rose également. Je sèche rapidement mes cheveux, c’est un avantage de les avoir relativement court, c’est rapide à faire. Un soupçon de maquillage, juste pour dire, et je suis prête. J’ai seulement le temps de glisser dans une paire de chaussures que quelqu’un toque à la porte. Immédiatement, un large sourire s’affiche sur mes lèvres, surtout en entendant mon amie me poser une devinette,  alors que je cours presque jusqu’à la porte pour ouvrir. Mes yeux se posent sur elle dès l’instant où j’ouvre la porte, et j’éclate de rire. On a eu la même idée pour le thème couleur ce soir. Du rose pâle. Totalement en accord. « Tu es trop belle ma chérie ! Attends… tu as du maquillage sur toi en plus ? » J’affiche une mine faussement étonnée avant de la prendre dans mes bras pour la saluer. « Tu comptes draguer quelqu’un ce soir ou bien tu essayes de me faire succomber ? » Je lui lance un petit clin d’oeil malicieux, puis retourne dans la chambre pour glisser mon téléphone dans la poche arrière. D’accord, je n’attends rien, mais dans un pays étranger, c’est bien d’avoir de quoi appeler quelqu’un. Je sors de la chambre, et ferme derrière moi avant d'entraîner ma coloc’ dans les couloirs de l’hôtel. « Je suis trop contente de te voir ! Tu m’as manqué… c’est trop bizarre d’avoir une chambre toute seule. J’crois que tes ronflements me manquent… » Oui, j’aime la taquiner. Même si je prends le risque de me prendre une tape à cause de ça. C’est ça notre relation. Pas forcément ensemble dans les couloirs, mais complices en privé.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Happiness is blowing bubbles × Casey   Mer 3 Mai - 17:11

Je suis contente de passer cette soirée avec elle. Même si on est ensemble toute l'année, ça fait du bien de se voir en dehors d'un cadre où on a les cours, les études et tout le reste. Là ce sont de vraies vacances, loin de toutes obligations du quotidien. Alors forcément j'arrive toute guillerette à la porte de sa chambre pour la kidnapper pour la soirée. " Et oui il faut bien en mettre un petit peu. A côté de toi j'ai l'air d'une mioche sinon... " C'est vrai qu'elle est tellement belle ma Casey. Et naturelle aussi. C'est vraiment la colocataire idéale pour moi. Pas besoin d'en faire des tonnes pour tenter d'être à sa hauteur et surtout, elle n'a pas ce côté peste que j'ai déjà pu voir chez d'autres. Parce que oui, quand on est une princesse, on nous traque, on observe le moindre des défauts, la moindre petite tare. Et c'est vraiment pesant. Sauf qu'heureusement, elle, elle n'est pas comme ça. Elle m'apprécie pour ce que je suis et pas qui je suis. " Et bien écoute maintenant que tu m'en parles, j'avoue que partager mon lit avec toi ça m'attire pas mal oui. Juste être dans le lit en face de toi c'est trop tentant. " Je fis mine de réfléchir avant d'éclater de rire. Alors non, ça ne me déplairait pas mais ce serait juste vraiment bizarre. Enfin, après, il suffit de savoir séparer l'amitié d'autre chose. Mais bon, pour le moment c'était vraiment une boutade pour voir sa réaction. J'attends qu'elle récupère toutes ses affaires pour qu'on puisse aller s'amuser un peu. Une soirée mousse ça peut être très intéressant. " Hey ! Je ne ronfle pas ! " Je prends un air outré en la regardant de haut en bas. " C'est même pas vrai. " Et là pour le coup je me mets à bouder légèrement. On est plus très loin de la soirée lorsqu'on voit les gens sortir pleins de savons et surtout une musique arriver à nos oreilles. Et en effet, les lumières s'animent. " Waoh ça change des soirées des lambdas. " Oui, c'est beaucoup plus calme par chez nous. J'entraîne Casey par le bras jusqu'au bar ou je commande pour moi une tequila sunrise. Après tout c'est de saison. J'attends que Casey passe sa commande et qu'on nous serve pour lever mon verre pour trinquer. " A cette superbe soirée entre colocs ! " Je prends ma paille entre mes doigts et sirote ma boisson en observant mon amie. " Alors dis moi ma belle, quoi de prévu pour ce Springbreak ? " Car oui, chacun venait pour une raison précise au Springbreak. Soit pour s'amuser, soit pour bronzer, soit pour autre chose. Enfin, chacun à sa manière de voir les choses. Moi je ne savais pas trop. C'était aussi pour passer du temps avec Bloom. Et enfin effet on se voyait non stop. Sauf ce soir, cette soirée que j'avais réservée pour mon amie.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 719 messages et j'ai : 499 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Chelsea Kane et je crédite : .cranberry (avatar) Endlesslove (signature)

MessageSujet: Re: Happiness is blowing bubbles × Casey   Dim 28 Mai - 21:42

Ellinor. Cette fille, c’est un amour de colocataire. Je n’aurais pas pu trouver mieux pour vivre l’expérience du campus, pour être au plus près des étudiantes. Plusieurs années déjà que l’on vivait ensemble au quotidien, que l’on partageait tout. Malgré son statut de princesse, c’était une fille comme les autres. Même si dans les couloirs elle affichait un comportement irréprochable, à la limite de la sainte nitouche coincée, dans la sphère du privé, c’était complètement autre chose. Pour résumer, elle était le reflet opposé dans un miroir. Si j’étais la peste dans les couloirs, elle était la fille calme. Or dans la chambre, elle devenait la fille extravertie que peu de monde connaissait, alors que moi, je devenais une fille beaucoup plus calme, fragile. En sommes, on faisait la paire toutes les deux. Alors oui, on se voyait toute l’année. Un temps considérable qui pourrait nous donner envie de prendre des vacances loin l’une de l’autre. Et pourtant, non. Ce soir, c’était bien avec elle que j’allais me rendre à la soirée mousse, la première de ce SpringBreak.

Elle n’avait pas tort lorsqu’elle disait paraître pour une enfant à mes côtés. C’était rare qu’elle ose le maquillage, ou les tenues un peu osées. Mais, honnêtement, ça faisait son charme. J’aimais bien cette jeune femme fragile, presque innocente. Elle me faisait rire, comme personne. Une colocataire et meilleure amie à la fois. Je récupère mes affaires, non sans rire à ce qu’elle peut bien me dire. Notre relation fonctionne ainsi. On s’entraide. On se cherche. On se taquine. On s’apprécie. Un binôme parfait. Dans le couloir qui mène vers l’extérieur, je ne manque pas de la charrier un peu, avec un véritable mensonge. Bien sûr qu’elle ne ronfle pas mon Ellie. Elle est parfaite. Je passe un bras autour d’elle pour l’attirer à moi, et déposer un baiser sonore sur sa joue, pour faire disparaître cet air boudeur, et retrouver la fille éblouissante que je connais. Le chemin n’est plus très long, et on arrive enfin au bon endroit. Il n’y a pas de doute, il suffit de voir les clients qui sortent, avec de la mousse partout sur le corps et les vêtements, mais un sourire radieux sur les lèvres. « Non, ce n’est vraiment pas une ambiance lambdas. » Le terme soirée est déjà relativement péjoratif pour définir les événements de notre confrérie, mais passons. Entraînée par Ellinor, je me dirige dans la foule pour arriver jusqu’au bar, et commander la première boisson de la soirée. Si ma coloc’ opte pour une tequila sunrise, je me laisse tenter par un autre cocktail : une margarita. C’est également une boisson de saison. Il ne faut pas oublier que nous sommes au Mexique. Quelques minutes à attendre avant d’avoir notre verre devant les yeux. Je prends le mien dans l’une de mes mains, et le lève en même temps que la Bernadotte pour trinquer. « Santé ! » Je viens faire tinter mon verre contre le sien, et l’apporte à mes lèvres pour boire une gorgée. « Décompresser. Faire un break de tout. Tu sais que je ne suis pas la personne la plus calme qui soit… alors pendant deux semaines, je veux oublier la danse, les cours, tout. Je veux seulement profiter du moment, des soirées, des activités, du soleil. Vacaaaaaaances ! » C’est un large sourire qui vient s’afficher sur mes lèvres, avant de venir reprendre une gorgée de ma boisson. Pendant toutes les vacances, j’aspire à agiter un drapeau blanc, ne plus me prendre la tête. Juste me ressourcer dans cet hôtel paradisiaque. Doucement, je pose mon verre sur le comptoir, et me retourne pour m’y adosser, mettant mes bras en arrière pour poser mes coudes sur celui même. Dans cette position, j’avais une vision parfaite de la salle. À cet endroit, on était pas encore trop touché par la mousse, mais ça ne serait tarder lorsqu’on irait se trémousser sur la piste de danse. « Et toi jolie princesse, tu as des projets ? Peut-être qu’ils concernent une autre sorte de princesse… » Lui dis-je doucement, avec un sourire malicieux sur les lèvres. Comme tout le monde, j’aime les potins. Mais ce que j’aime aussi, c’est me tenir informée de la vie de ma colocataire. Ses histoires de coeur. Car elles ne sont pas faciles du tout de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
 
Happiness is blowing bubbles × Casey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Springbreak :: Cancun :: L'hôtel-