Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Nightmare by the sea - Charlen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3004 messages et j'ai : 104 dollars en banque. Sinon, il paraît que : StephenHOTJames et je crédite : Avatar BONNIE & profil by me, gif tumblr, signature par Lilousilver ♥

MessageSujet: Nightmare by the sea - Charlen   Sam 11 Mar - 19:09


Nightmare by the sea
feat. Charlen & Ivy

L’extase est un habitant permanent de ta chair depuis deux jours. Après la tempête vient la tranquillité. Après l’énervation arrive la jouissance et elle est pure et perdure. Le maitre de tes états d’âme porte un prénom que tu as ultérieurement imprimé sur ton épiderme comme une putain de drogue impossible à dégager. Izaak est pas seulement ton amant, il est aussi la balance de tes humeurs, celui qui peut les annihiler à coup de nerfs ou les rendre plus légers, plus détendus. Tu as eu du mal à dépasser votre vrai première dispute lors de la saint-valentin. Vous vous êtes tellement pris la tête que la sphère dans laquelle vous vous êtes fourrés, avait témoigné toute votre animosité mutuelle. Et lorsque t’avais pensé que les problèmes étaient loin derrière vous, un acte irrespectueux s’était déroulé sous ta vision interdite. Oui, Izaak t’avait manqué de respect en embrassant le blond qui ne t’inspire qu’exaspération. Comme si tout était de ta faute, ton démon avait ensuite plié ses bagages pour partir à un voyage à Cuba avec un de ses amis. Un ami. Cette appellation avait alors frappé les parois étroits de ta patience. Tu voulais mettre un terme à toute cette mascarade avant qu’il ne trouve un moyen pour se faire pardonner. Son air sincère, ses baisers salvateurs avaient eu raison de ta personne. T’avais ainsi accepté de l’accompagner à Cancun pour pouvoir pour une fois passer du temps rien que vous deux, éloignés de tous les soucis, laissés soigneusement sur le territoire américain. Maintenant que ton couple se porte bien, tu décides d’aller enquiquiner ton petit frère. Tu ne l’as pas vu depuis plus d’une semaine et il te manque, c’est évident. Après lui avoir un texto la veille pour avoir le numéro de sa chambre, tu mets un simple débardeur noir, un pantalon en laine blanc et tu vas toquer à sa porte. Tu retires tes lunettes de soleil en attendant qu’on t’ouvre. Sauf que lorsque tu vois une femme, ton sourire s’efface. Il ne s’agit pas de n’importe quelle femme, il s’agit d’elle, une créature que tu n’as pas pu porter sur ton coeur dès votre première rencontre. Ne portant sur elle qu’un regard démuni d’intérêt, tu demandes d’une voix ferme et loin d’être accueillante. « Toi. Tu partages la chambre d’Abel ? » Tu attends qu’elle s’éloigne pour que tu puisses entrer et commencer à inspecter les lieux. Tu remarques le t-shirt que Charlen a sur le corps mais tu ne veux pas directement sauter aux déductions qui peuvent s’avérer fausses. Elle peut être une étudiante ou peu importe. Tu ne veux pas t’intéresser à sa vie, elle est insignifiante pour toi. « Où est mon frère ? »


❝ Colour Of An Eye ❞
IVAAK ◈ As shadows watch the rain we tremble on our bed. In sheets of silver silk, as the world's heart loses its feel

awards :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1336 messages et j'ai : 373 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

MessageSujet: Re: Nightmare by the sea - Charlen   Dim 12 Mar - 0:33


Nightmare by the sea
Ivar & Charlen
On frappe à la porte. Un bruit qui te tire de ton sommeil profond et qui te fait bouger légèrement dans le lit. T’as pas envie de te lever. T’es bien là avec… seule. T’es seule dans ce lit et ça te fait soupirer. D’autres coups sont portés à la porte et tu grimaces. Va falloir que tu te lèves et tu as tout sauf envie de le faire. Sur ton visage tu passes tes mains en ouvrant péniblement les yeux. Un regard sur ton téléphone t’indique qu’il est beaucoup trop tôt et tu espères que la personne qui vient de te déranger à une bonne raison de l’avoir fait. A la place d’Abel, tu trouves un mot qui t’indique où il est et un sourire s’affiche sur tes lèvres alors que tu te lèves. Vous arrivez un peu mieux à exprimer ce que vous pensez. C’est toujours très maladroit, ça veut souvent pas dire grand chose mais vous vous comprenez. Les mots ne veulent pas dire grand chose entre vous, vous vivez très bien sans. En te levant, tu tires légèrement sur ton t-shirt pour le remettre en place, t’as pas vraiment le temps de t’habiller convenablement, ça fera l’affaire. Mais quand tu ouvres, tu regrettes. Devant toi, ton pire cauchemar. Ivar, l’homme qui depuis votre rencontre tu ne portes pas dans ton coeur. Parfois ça passe, d’autre ça casse et avec lui c’est le cas. Tu n’y arrives pas. Tu restes face à lui, tu l’écoutes. Il connaît Abel ? « Ivar ? » Stupide. Son prénom, le seul mot capables de franchir tes lèvres. Son regard te parcourt, instinctivement tu tires légèrement sur le tissu comme pour cacher un peu plus de peau. Qu’est-ce que tu es censée faire face à lui alors que ton esprit est encore embrumé par le sommeil ? Quand il reprend la parole, tes yeux s’ouvrent en grand. Tu es bien réveillée maintenant et tu ne sais pas quoi faire. Abel et Ivar, frère ? T’es pas dans la merde. « Ton... » La porte se claque. Tu t’appuies contre le bois et tentes de reprendre ta respiration. En ouvrant la porte, tu t’attendais à voir Irina, ou peut-être Mahe. Mais sûrement pas lui. Tu prends une grande inspiration et tu ouvres une nouvelle fois la porte, t’écartant cette fois-ci en retournant dans la chambre pour ouvrir les rideaux. Tu entends la porte se fermer, ses pas résonnent dans la pièce. Tu veux pas le regarder, tu n’as rien à lui dire, encore moins des explications à lui donner. Pourtant, toi, tu voudrais une réponse, ou plutôt une confirmation. « Je t’en pris, fais comme chez toi. » Toi, tu retournes dans ton lit, t’assoir te soulage des douleurs que tu peux encore avoir et ça te permet de couvrir au moins tes jambes. « Alors Abel est ton frère… Je suis désolée il n’est pas là, il est partit me chercher un petit déjeuner pendant que je dormais. » Tes joues rougissent, tu ne sais pas s’il est au courant de tout ce qu’il s’est passé entre Abel et toi, de ce qu’il a pu lui raconter surtout car t’es certaine qu’Ivar en sait beaucoup trop sur ta vie. T’essaye de rester calme. De ne pas retomber dans tes travers et redevenir la peste avec lui, la nana qui ne le supporte pas du tout. « T’es sûr de vouloir l’attendre en ma compagnie ? » Toi, t’es pas certaine de le supporter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3004 messages et j'ai : 104 dollars en banque. Sinon, il paraît que : StephenHOTJames et je crédite : Avatar BONNIE & profil by me, gif tumblr, signature par Lilousilver ♥

MessageSujet: Re: Nightmare by the sea - Charlen   Mer 29 Mar - 1:10


Nightmare by the sea
feat. Charlen & Ivar

Ton prénom claque sur ses lèvres comme un poison insupportable sur ta serpentine. Comme une lame tranchante, te lacérant les oreilles. Tu te fais violence pour ne pas grimacer alors qu’elle essaie tant bien que mal de cacher ses jambes. Ce petit geste, sûrement instinctif, ne te décroche qu’un roulement de yeux exaspéré. Ses formes ne t’intéressent pas, sa voix encore moins. Toute sa personne ne t’inspire qu’une profonde aigreur accompagné d’un frémissement désagréable tout le long de ton échine. Depuis votre première rencontre, tu as compris que vous ne vous entendrez pas. C’est chimique, c’est viscéral. Il y a des gens avec qui le contact passe facilement et d’autres qui le simple de respirer te dérange. Charlen fait partie de cette deuxième catégorie. Ne lui donnant pas plus d’importance, tu pénètres dans la chambre sans attendre de permission. Après tout, il s’agit de lieu de vie de ton frère, loué par ses soins. Elle, elle ne fait que squatter. D’ailleurs, tu la regardes passablement sans trop t’attarder sur sa personne même si une question persiste à s’imposer dans ton esprit ; que fait-elle ici ? Avec ton frère ? Serait-ce possible que … non. Tu refuses cette possibilité. Abel ne pourra pas tomber si bas. Tu ignores son sarcasme surtout que, fatalement, tu es plutôt de bonne humeur. L’image de ton amant et de son petit sourire en coin arrive à te calmer instantanément. C’est ça, tu continues de revoir Izaak et tout ton être s’apaise. Il a cet effet réparateur chez toi. Comme un baume incroyablement efficace. Il suffit de penser à lui pour que toute ta rage, ta colère meurtrière s’éclipse totalement. La voix de la jeune femme te rappelle sa présence. C’est vrai, elle est toujours là et le regard que tu lances sur sa personne montre le contraire. Montre qu’elle ne représente qu’un petit insecte insignifiant. « Oui. C’est mon petit frère. » Mais ta haine pour elle, te fait zapper le sens de ses mots. Abel est allé lui chercher son petit déjeuner … Non, tu ne tireras pas de conclusions hâtives. Tu connais ton frère, il est très courtois avec la gente féminine, c’est ça. « Oui je vais l’attendre. » Après tout, s’il y a bien un qui devrait partir, ce serait cette femme-chose et pas toi. Et puis tu commences à éprouver le besoin de savoir ce qui se passe entre eux, une question qui te brûle de plus en plus les lèvres. « Donc tu squattes chez Abel ? Il est comme ça, un vrai enfant de coeur. Mais il n’est pas réellement manipulable, sois en sûre. » Oui c’est une menace et tu ne t’en caches pas. Ton regard froid voire sibérien, ton pseudo sourire jaune, ta façon à prendre place sur une chaise, tout en toi empeste la désinvolture. D’abord Eliah maintenant Abel, tu espères de tout coeur qu’elle ne soit pas amie avec Izaak, cette nouvelle ne te ferait pas plaisir.



❝ Colour Of An Eye ❞
IVAAK ◈ As shadows watch the rain we tremble on our bed. In sheets of silver silk, as the world's heart loses its feel

awards :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1336 messages et j'ai : 373 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

MessageSujet: Re: Nightmare by the sea - Charlen   Jeu 6 Avr - 0:13


Nightmare by the sea
Ivar & Charlen
Son frère. C’est clair que tu ne t’y attendais pas à celle et cette nouvelle à comme l’effet d’une claque sur toi. Il fallait que ça soit lui, cet être que tu exècres, que tu ne portes pas dans ton coeur et qui pourtant prend déjà trop de place dans ton entourage. D’abord Eliah, ta meilleure, puis Abel. T’as du faire une connerie un jour dans ta vie pour que le destin t’en veuille à ce point. Tu lui rappelles ta présence en lui demandant une certaine confirmation quant à son lien de parenté avec Abel. Tu as juste besoin d’être certaine que tu as bien entendu et que tu n’es pas dans un rêve, ou plutôt un cauchemar. Son petit frère. Bien, il fallait bien une tare dans cette famille et même si ça ne te réjouit pas, il te faudrait faire avec car tu ne comptes pas arrêter de voir Abel pour ça. Tu laisses ton regard naviguer sur lui avant de gagner ton lit. T’aurais pas pu rêver d’un pire réveil que celui-ci. Tu t’es sans doutes bien trop habitué à la présence d’Abel avec toi pour imaginer autre chose et l’envie de fermer les yeux là, pour espérer de réveiller après un cauchemar est grande mais tu ne lui feras pas ce plaisir de baisser ta garde. Il aboie mais ne mord pas, mais on sait jamais. Silencieusement, tu hoches la tête quand il te dit vouloir attendre son frère. Le contraire t’aurait étonné, tout pour t’emmerder tu as l’impression. Tu pourrais espérer qu’il va te foutre la paix maintenant qu’il est dans la chambre et que tu vas pouvoir faire ce que tu veux mais c’est sans compter sur ses réflexions à la con. Tu pinces tes lèvres. C’est vraiment comme ça qu’il te voit ? Un portrait vraiment peu glorieux, sans doutes le même que tu as de lui en fait. Il fait comme chez lui, il s’installe et tu restes quelques secondes supplémentaire sans rien dire. Parce que là tout de suite, aucun mots n’est assez fort pour exprimer ce que tu penses et ce que tu ressens. T’as peut-être été cette femme. Celle qui prend pour jeter ensuite mais pas avec Abel. Il t’aurait pas laissé faire, il continuerait pas de te voir et te laisser prendre autant tes aises avec lui s’il ne savait pas que tu tiens un minimum à lui. Les mots sont certe inutils entre vous mais vos gestes parlent d’eux-même. Tu n’as pas besoin de lui dire que tu tiens à lui ou que tu l’aimes, c’est pas fait pour vous ça. Tu as juste à lui montrer même si ces derniers temps c’est devenu compliqué. Mais tout ça, c’est quelque chose qu’Ivar ne peut pas comprendre. « En fait, tu me prends pour une pute c’est ça ? » Tu veux pas de réponse à ça, c’est plus une constatation qu’une réelle question. « T’es vraiment qu’un pauvre con. » Tu lèves les yeux au ciel en même temps que tu quittes ton lit pour prendre ton paquet de cigarette et rejoindre le balcon. C’est pas vraiment de nicotine que tu aurais besoin là mais tu veux pas lui donner raison sur la mauvaise influence que tu pourrais avoir sur son frère. Là, à cet instant, t’arrive pas à saisir comment ils peuvent être frères alors qu’avec toi, ils sont justes de réels opposés. Ca te dépasse.


 
And fools rush in and I've been fooled before. This time I'm gonna slow it down, cause I think this could be more. The thing I'm looking for ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3004 messages et j'ai : 104 dollars en banque. Sinon, il paraît que : StephenHOTJames et je crédite : Avatar BONNIE & profil by me, gif tumblr, signature par Lilousilver ♥

MessageSujet: Re: Nightmare by the sea - Charlen   Mar 11 Avr - 23:26


Nightmare by the sea
feat. Charlen & Ivar
Tu te rappelles pendant un court instant ta rencontre inopinée et profondément désagréable avec ce personnage antipathique. Tu l’avais toisé et elle avait fait la même chose. C’est cet échange baigné dans l’animosité qui t’avait alors mis sur une seule et unique constatation ; tu ne la supporterai pas. Tu n’es pas non plus le genre de personne qui donne une autre chance. Si tu ne ressens que aigreur face à un autre individu alors soit, tu n'essaies jamais d’y remédier. Tu ne crois pas aux deuxièmes chances encore moins au destin. Tu crois plutôt au karma et le votre est crée d’une manière à ce qu’ils ne s’entendent pas. Point. Alors, tu ne tentes pas de paraître aimable. Si tu es d’ordinaire froid, là tu l’es doublement. Tu es aussi curieux. Pas la curiosité malsaine qui se limite à l’envie de nourrir le besoin d’en savoir plus mais surtout pour comprendre ce qui lie cette femme à ton frère. Il est la prunelle de tes yeux, Abel représente ton unique famille et tu refuses de le voir lacérer par ce serpent venimeux. Si tu dois la chasser de tes propres mains, tu n’éprouveras aucun mal à le faire tant qu’elle ne lui fasse pas de mal. Grimaçant face à ses mots typiquement enfantins, tu te demandes sérieusement comment cette femme pourrait être la meilleure amie d’Eliah. Eliah n’est pas seulement ta collègue, elle est aussi ton pote femme, celle qui te tient tête, celle qui sait canaliser tes excès de colère et arrive à lire entre les lignes. Elle est très intelligente pour te laisser une ouverture comme vient de faire Charlen. Si tu as une opinion basse de sa personne, ses réactions ne font que l’accentuer davantage. « Tu me donnes une perche, c’est tellement facile. » Dis-tu sans aucune peine alors que tu te redresses pour allumer un bâton empoisonné. Tu marches jusqu’à la terrasse, glissant tes avants bras sur les rebords de la clôture alors que tu affiches une expression de pure neutralité. Tu regardes au loin, vers les verdures reposantes et apaisantes. Tu repenses à lui, ton petit démon. Tu repenses à ses réactions à lui et là tu te rends compte que tout un monde les sépare. Non, Izaak ne se liera jamais d’amitié avec cette fille-là. Il est bien plus futé pour tomber dans le panneau. Tu espères seulement que ton frère comprendra cette évidence et déguerpira de là en vitesse. « Donc la réponse est oui. Tu es la pute de mon frère. Il doit soigner ses goûts, c’est certain.» En même temps, qu’espère-t-elle réellement ? Elle se laisse totalement dominée par toi ne sachant comment canaliser son aigreur alors que toi, tu arrives à piquer sans éprouver l’ombre d’une honte. Glissant un oeil désobligeant sur sa personne insignifiante, tu tires sur ta cigarette alors que tu fais une mine pensive. « Je le répéterai pas Charlen. Tu évites de l’embarquer dans tes emmerdes. » Tu n’es pas menaçant juste pour montrer ta supériorité non. Tu es menaçant car tu as la capacité de l’écraser d’un simple coup de pied. Là, tu lui laisses la possibilité de se rattraper, pas certain qu’elle saisira cette opportunité.



❝ Colour Of An Eye ❞
IVAAK ◈ As shadows watch the rain we tremble on our bed. In sheets of silver silk, as the world's heart loses its feel

awards :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1336 messages et j'ai : 373 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

MessageSujet: Re: Nightmare by the sea - Charlen   Mer 19 Avr - 0:10


Nightmare by the sea
Ivar & Charlen
Tu as passé les quatre premiers jours de ce spring break en toute tranquillité, à simplement profiter. Et voilà que ton cinquième jour est déjà gâché dès ton réveil. Par lui. Par cet homme que tu exècres. Et il fallait qu’en plus de ça tu découvres qu’il est le frère de l’homme avec qui tu vis. Tu espères sincèrement que dans tout ça, il y aura une bonne nouvelle au moins. Quelque chose de positif parce que tu ne supporteras pas d’en rester là. Toujours sur la terrasse, tu inspires un grand coup dans l’espoir de calmer tes nerfs, de ne pas dire quelque chose qui pourrait revenir aux oreilles d’Abel et te ferais culpabiliser. T’as l’impression que ça va être ça désormais, tu pourras penser beaucoup de chose de cet homme en ta présence, mais tu n’oseras plus dire quoi que ce soit par simple peur que son frère l’apprenne et tu sais déjà que tu vas détestes cette situation. Pourtant, il y a certaine chose que tu ne retiens pas. Comme le fait qu’il te prenne pour une pute. Parce qu’à ses yeux tu sais que c’est ce que tu es. Et ça te tue de savoir qu’il a raison. Mais que c’était avant. Avant de connaître mieux Abel, de t’attacher beaucoup plus que permis à lui. Ca il le sait pas, il l’ignore et si ça peut lui faire plaisir de croire que tu n’es pas capable de changer, c’est son problème.  Mais tu écoutes quand même ce qu’il a à te dire. Ce qu’il pense et tu regrettes franchement d’avoir bougé de ton lit pour lui ouvrir la porte. Tu aurais sans doutes mieux fait de le laisser dehors plutôt que de l’inviter à entrer. Ca t’aurait évité d’entendre ses mots. Sans un regard pour lui, tu te concentres sur l’horizon en prenant une nouvelle bouffée de ta cigarette. Tu n’es pas une pute, encore moins celle de son frère. Si tu restes avec lui, tu sais très bien pourquoi tu le fais et ce n’est pas Ivar qui pourra te faire changer d’avis. Mais là c’est beaucoup trop pour toi et après avoir laissé tomber ta cigarette sur le sol de la terrasse, tu te rapproches de lui d’un pas sûre. Ta taille pourrait être un problème, pour ta crédibilité mais tu t’en fous, tu lui fais face, ton regard rivé dans le sien. « Ton frère est assez grand pour prendre ses propres décisions que je sache. Et aussi surprenant que ça puisse paraître pour toi, je me suis attachée à lui. Donc non, je l’embarque pas dans mes emmerdes, il m’aide à m’en sortir, et c’est lui qui décide. Ok ? » Ton regard est insistant, tu n’attends rien de lui, ça n’a jamais été le cas, t’as juste besoin qu’il te foute la paix et qu’il ne te juge pas qur ce que tu as pu faire par le passé.


 
And fools rush in and I've been fooled before. This time I'm gonna slow it down, cause I think this could be more. The thing I'm looking for ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3004 messages et j'ai : 104 dollars en banque. Sinon, il paraît que : StephenHOTJames et je crédite : Avatar BONNIE & profil by me, gif tumblr, signature par Lilousilver ♥

MessageSujet: Re: Nightmare by the sea - Charlen   Ven 28 Avr - 1:30


Nightmare by the sea
feat. Charlen & Ivar
Tu la regardes sans vraiment la regarder. Disons que tu refuses catégoriquement de perdre un instant de ta vie à contempler une atrocité. C’est vrai, tu es bercé par l’exagération car même si tu ne la supportes pas, tu ne peux prétendre que son physique est dégueulasse. Seulement, tu es tellement borné dans ta haine qu’elle semble laide. Et puis, à l’heure actuelle, il n’y a qu’une seule et unique personne qui monopolise tes pensées et celle-ci repose tranquillement dans votre chambre. L’image de le retrouver à moitié dénudé sur votre lit te donne la volonté nécessaire pour converser avec cette femme-chose. D’ailleurs, après que tu ai dit ce que tu penses d’elle, elle s’approche de toi. Sa petite taille est tout bonnement ridicule face à l’aigreur de son visage. Toi, tu es fatalement amusé alors que tu la regardes de haut. Tu es hautain, provocateur et inlassablement insolent alors que sa posture de menace ne semble pas t’atteindre. Tu l’écoutes en silence et ne daignes ouvrir les lèvres que lorsqu’elle se tait. En premier temps, c’est un léger rire profondément narquois qu’elle entend avant que les mots sortent de ta bouche. «Dis donc, elle mord quand bien même ça ne laisse aucune trace. » Elle ne t’intimide pas même si elle tente par tous les moyens de te faire comprendre ses bonnes intentions quant à ton frère. Toi, tu persistes à croire qu’elle ne représente qu’un petit parasite plutôt insupportable par le simple fait de respirer. La surplombant par ta grande taille et ton regard perçant, tu murmures. « Parce que tu penses pouvoir sortir de tes emmerdes ? » Tu ne peux retenir un regard sonore et profondément moqueur. Non, elle ne pourra pas laisser son mode de vie actuel pour les beaux yeux de ton frère. Et évidemment, tu ne voudrais pas qu’il soit à ramasser à la petite cuillère dès qu’elle se rende compte de cette lubie. Tu écrases le mégot de ta cigarette dans un cendrier et la contournes afin d’ouvrir le petit frigo et attraper une bouteille d’eau. Tu ne voudrais pas pousser à bout ta propre capacité à la regarder. Tu as épuisé ton stock de patience alors que sa vue devient insupportable. « Ca dure depuis quand cette amourette ? » Parce que tu sais qu’ils ne seront jamais plus qu’un couple éphémère. Ton frère est bien plus intelligent pour se laisser berner par le petit rôle de la pauvre victime qu’elle joue visiblement à la perfection.   « Et il sait que tu adores ouvrir les cuisses au premier venu ? Ah, tu le payes comme ça j’imagine. » Tu es moqueur et baigné dans la mauvaise foi seulement, tu es conscient que si ton frère est sérieux concernant cette femme, tu ne pourras qu’approuver. Faire un effort pour lui faire plaisir quand bien même tu continueras à la haïr de toute ton âme.    


❝ Colour Of An Eye ❞
IVAAK ◈ As shadows watch the rain we tremble on our bed. In sheets of silver silk, as the world's heart loses its feel

awards :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1336 messages et j'ai : 373 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

MessageSujet: Re: Nightmare by the sea - Charlen   Mer 10 Mai - 18:37


Nightmare by the sea
Ivar & Charlen
Un réveil difficile, que tu qualifierais même d’insupportable. Lui, cette homme que tu ne supportes pas se trouve être le frère de celui avec qui tu vis. Une coïncidence des plus déplaisante. Tu cherches à lui montrer que sa présence ici ne te plait pas, non. Tu n’aimes pas le voir ici et tu le lui fais savoir. Tu veux qu’il parte, tu n’es pas qui il pense mais tout ça c’est inutile. T’as un soupir qui quitte tes lèvres. Tu n’as pas d’explications à lui donner et pourtant, tu dois lui faire savoir que si tu restes avec Abel, c’est pas pour jouer avec lui, il t’aide oui et dans le fond, tu vois bien que ça ne lui plait pas. Il a sans doutes raison, sortit de tes emmerdes sera long et compliqué, il n’y a qu’à voir ton agression il y a quelques semaines pour le deviner. Quelque chose qu’il ne sait pas, qu’il n’a pas besoin de savoir car tu sais très bien que la seule chose qu’il sera capable de dire c’est que tout est de ta faute. Évidemment que ça l’est. A qui d’autre après tout. c’est de ta faute si un homme n’a rien trouvé de mieux à faire que de te battre parce que sur toi, tu n’avais pas de drogue. Tes yeux baissés, tu ne réagis que lorsqu’il parle de toi et d’Abel comme d’un couple. Une perspective qui te fait sourire mais qui est bien loin de la réalité. « Si la question est de savoir si nous sommes ensembles, la réponse est non. » Juste après tes mots, tu portes ta cigarette à tes lèvres pour une dernière fois avant de l’écraser dans le cendrier. Tu n’as pas forcément envie de te battre avec lui, tu ne supportes juste pas sa façon de te parler, de te traiter. C’est au contact de gens comme lui que tu as l’impression d’être une moins que rien, une trainée. Dans le fond, il a sans doutes raison, Abel mérite mieux que ta présence et pourtant c’est avec toi qu’il a voulu venir ici, à Cancun. Ses mots suivent, tu aurais dû les attendre, il te connaît mieux que personne, sans doute mieux que tu ne te connais toi-même et ça t'effraie. Mais là, tu ne peux pas laisser passer ses insinuations. Tu n’es certes pas le genre de fille à se prendre la tête et à ouvrir un peu trop les cuisses mais jamais tu ne seras capable d’agir de la sorte avec son frère et ça, il semble avoir bien du mal à le comprendre. A croire que ça lui fait mal de pouvoir admettre que pour une fois je sois heureuse. Alors oui, ses moqueries te blessent, elles te font du mal. Et alors que tu t’es rapprochée de lui, ta main part toute seule pour venir trouver sa joue. Ton regard est froid, tu ne montres rien. Juste une profonde peine quant à ses mots. S’il te connaissait autant qu’il semble le croire, il saurait pour ton agression, il saurait que le seul que tu désires à tes côtés c’est Abel. Mais il ne mérite aucunement des explications. Qu’il reste avec son esprit et ses pensées étroites s’il le désire. « Je ne le répèterais pas Ivar, sors de cette chambre. »


 
And fools rush in and I've been fooled before. This time I'm gonna slow it down, cause I think this could be more. The thing I'm looking for ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1485 messages et j'ai : 376 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Dawid Auguscik et je crédite : Moi même

MessageSujet: Re: Nightmare by the sea - Charlen   Ven 16 Juin - 23:38

A mon réveil, j’avais comme chaque fois depuis quelque temps désormais, posé mon regard sur la jeune femme qui me tenait compagnie dans ce grand lit. Charlen. On ne pouvait pas dire que ce soit le top du top entre nous à ce moment là, son agression l’avait renfermé, et rendu très distante avec moi, je pouvais le comprendre, mais je n’étais pas sûr de réellement le gérer pour autant. En temps normals, cela ne m’aurait pas impacté, je serai passé à une autre nana sans même me préoccuper de son sort, mais là, il s’agissait de Charlen, et elle, ben je n’arrivais pas à ne pas m’en soucier. Ce n’était pas pour rien que j’avais écourté mon séjour au ski le week end de son agression, ce n’était pas non plus pour rien que je lui avait demandé de me tenir compagnie pour ce Spring Break. Je me devais d’être présent, mais je ne voulais pas la laisser seule à New York. Ou peut-être que je ne voulais pas qu’elle soit à New York à passer son temps avec d’autre que moi tout simplement. Mais peu importait réellement, elle avait accepté, et j’appréciais réellement d’ouvrir les yeux sur elle à chacun de mes réveils. Nous n’avions jamais évoqué le fait d’être un couple tous les deux, mais j’étais tout de même conscient que ce que nous vivions depuis quelques semaine en était bien l’équivalence, ne pas le prononcer à haute voix n’était qu’une façon d’éviter l'inévitable. Quoi qu’il en soit, ce matin là, Charlen dormait comme un bébé, et je n’avais pas le courage de la réveiller tellement le sommeil n’était pas quelque chose qui s’offrait à elle facilement dernièrement. Je m’étais alors levé et douché rapidement pour m’habiller d’un simple short de bain et un débardeur blanc et sortir de notre chambre pour aller chercher de quoi nous faire un petit dej au lit. J’avais tout de même laissé un petit mot à Charlen pour qu’elle ne me cherche pas, et je dus traverser tout l'hôtel pour trouver de quoi manger. Une fois que j’eus tout ce qu’il fallait, à savoir du sucré, du salé, tout ce qu’il était possible de manger pour un petit dej, j’étais donc de retour à notre chambre. J’étais passé par la chambre des filles, leur déposant de quoi faire leur petit dej à elles aussi, profitant pour faire un bisou à Irina avant de disparaître aussi vite que j’avais apparu. En rentrant dans ma chambre, je ne m’attendais pas à voir la jeune femme qui me faisait clairement craquer debout, mais je m’attendais encore moins à tomber sur mon frère. « Ivar ? » Un sourire immense sur le visage je n’avais pas perdu de temps pour poser tout ce que j’avais dans les mains sur la table pour lui faire un shake de bonjour suivi d’une accolade. Je savais qu’il était à Cancun aussi, on s’était parlé de tout ça tous les deux, et puis j’aurai dû me douter qu’il me rendrait visite vu nos échange de texto de la veille, mais pourtant c’était une belle surprise que de le voir face à moi. J’avais encore parfois du mal à me dire qu’on avait réussi à se retrouver après tant d’années, mais surtout que nous avions réussi à créer un lien aussi fort que dans mes souvenir malgré notre séparation. Mais même si j’étais heureux de voir mon frère, je ne pouvais pas manquer le fait que Charlen semblait être tendu, et je n’aimais pas ça. « Je vois que je n’ai plus de présentation à faire… Ca va ? » Ceci dit, je n’avais pas réellement prévu de présentation pour le moment, mais les choses étaient faites alors autant essayer de garder le sourire et voir ce que ça pouvait donner. Mes derniers mots avaient été prononcés un peu dans le vide, j’avais remarqué que mon frère n’était pas aussi serein qu’il devrait l’être en me voyant lui non plus, du coup je me sentais un peu mal à l’aise sans même savoir réellement pourquoi. Alors j'espérais que l’un ou l’autre allait m’aider à comprendre ce que j’avais très clairement interrompu...


Life is not about waiting for the storm to pass. It's about learning to Dance in the rain. Love is not about how much you say I Love You but how much you prove that it's true love2
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3004 messages et j'ai : 104 dollars en banque. Sinon, il paraît que : StephenHOTJames et je crédite : Avatar BONNIE & profil by me, gif tumblr, signature par Lilousilver ♥

MessageSujet: Re: Nightmare by the sea - Charlen   Dim 9 Juil - 0:06


Nightmare by the sea
feat. Charlen & Ivar
La réponse est négative. Inutile de dire que oui, tu es rassuré de savoir que ton frère n’est pas naïf au point de tomber dans les filets d’une telle fille. Ils sont juste des amis du moins c’est ce que tu comprends. Et puis les personnes liées d’amitié peuvent partir ensemble à Cancun alors cela explique la présence de ce parasite. C’est ce que tu te répètes, incapable de songer ne serait-ce qu’un instant, la possibilité de les voir un jour ensemble. Tu n’es pas certain de pouvoir le supporter quand bien même tu seras obligé de l’accepter. C’est dur à dire en connaissant ton caractère forgé dans l’entêtement et la fierté mais tu es prêt à tout pour rendre ton frère heureux. Tu ne veux aucunement voir une expression accablée de savoir qu’en réalité tu ne portes pas cette jeune femme sur ton coeur. Tu te surprends à espérer de les voir bientôt séparés. C’est vrai, cela constituera sûrement une belle finalité. Pour l’instant, tu ne peux t’empêcher de continuer ton ascension agressive sur la jeune femme. Et puis faut avouer que c’est très facile. Sa susceptibilité ainsi que sa passivité laissent le chemin libre à ton ire insatiable. Seulement, quand elle s’approche de toi, tu n’as pas imaginé un seul instant ressentir cette gifle brulé ta joue. Elle vient de commettre une grave erreur, celle de t’avoir touché. Tu es très calme, posé mais tu es aussi connu pour ta violence sans limite. Quand tu entres dans une rage innommable, tu te transformes en une bête sanguinaire et assoiffée de plaintes. Là, la jeune femme a franchi la limite et ton regard noirci par les ténèbres assiégeant ton esprit le montrent suffisamment. Lui faisant comprendre qu’elle ne sortira pas indemne. Tes doigts rustiques s’abattent sur ton bras que tu tords dans son dos. Tu avances, l’obligeant à marcher à reculons. Tu n’en feras qu’une bouchée de sa carapace. C’est ce que tu t’es répété avant d’entendre la porte s’ouvrir. D’un geste rapide, tu la relâche, te retournant pour voir ton frère. Tes mâchoires se serrent tout comme tes poings. Il tombe au mauvais moment. T’aurai préféré en finir avec elle avant de le voir surgir sur le seuil de la chambre. « Abel. » Tu te concentres sur lui pour oublier le geste irréfléchi de la femme-chose. Elle paiera cher ce qu’elle a osé faire. T’éloigneant considérablement d’elle, tu te détends doucement à la vue de ton petit frère. Il n’ose pas poser la question mais tu vois dans ses réactions l’envie de savoir ce qui s’est passé dans cette pièce. Toi, tu allumes une cigarette et appuies ton dos contre le mur. Toute ton attention est tournée vers lui, l’autre n’existe plus. « Oui. Je pensais que t’étais seul. » Malgré tous tes efforts incontestables à ce moment, tes traits restent enfermés dans une expression indéchiffrable. L’ire ressentie est toujours présente mais elle est caressée par l’amour que tu portes pour ton petit frère. Jamais tu essayeras de le blesser, directement ou implicitement. « Izaak dort. Je voulais qu’on passe un peu de temps avant de voir cette ch .... femme ici. » Cette femme que tu pointes d’une manière désintéressée. C’est vrai qu’elle ne semble plus exister pour toi.



❝ Colour Of An Eye ❞
IVAAK ◈ As shadows watch the rain we tremble on our bed. In sheets of silver silk, as the world's heart loses its feel

awards :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1336 messages et j'ai : 373 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Halsey ♥ et je crédite : 400 Lux (ava) ; Marie d'amour (signa) ; Lolo (profil) ♥

MessageSujet: Re: Nightmare by the sea - Charlen   Mar 25 Juil - 18:58


Nightmare by the sea
Ivar & Charlen
Avec cette gifle, tu sais que tu es allée beaucoup trop loin. Il te suffit de le regarder pour le savoir. Son regard est noir, sans doutes qu’il ne s’attendait pas à ça de ta part et pourtant, il a réussi à te pousser à bout par ses mots, par sa désinvolture. Tu sais que pour lui, tu n’es rien, tu ne représentes absolument rien et pourtant, tu as eu cet infime espoir qu’il ait l’intelligence de se dire que si tu te trouves dans la chambre d’Abel, c’est pas pour rien. Ivar, il sait qui tu es, il te connaît sans doutes beaucoup et maintenant que tu connais le lien qui l’uni à Abel, ça te fait d’autant plus peur. Peur de ce qu’il pourrait faire, de ce qu’il pourrait lui dire à son petit frère. Ne pas y penser, ça va sans doutes devenir compliqué. Mais là c’est autre chose qui traverse ton esprit. Tu le vois se rapprocher de toi, bien trop rapidement à ton goût et quand ses doigts se saisissent avec violence de ton bras, tu lâches un cri de surprise. Tu aurais dû te douter qu'après cette gifle, il ne te prendrait pas dans ses bras, tu le savais depuis le début et pourtant, la surprise, la crainte est visible sur tes traits. Il ne sait pas, il ne peut pas savoir ce que tu as vécu sinon il n’aurait pas fait ça. C’est ce en quoi tu crois tout du moins. Tu esperes qu’il n’est pas aussi con bien que tu en doutes franchement. Ton regard peine à capter le sien, tu as envie de lui demander de te lâcher, de lui hurler de s’éloigner de toi mais tu n’en as pas le temps. La porte s’ouvre, il fait un pas en arrière et tu retrouves la mobilité de ton bras. Tu le masses discrètement alors que ton regard se pose sur Abel qui entre dans votre chambre. Il est étonné de trouver Ivar ici, sans doutes pas autant que toi en découvrant leur lien de parenté. Tu les laisses quelques instants, tu t’éloignes pour prendre une nouvelle cigarette dans ton paquet et surtout regarder ton bras endolori. Il va te falloir inventer quelque chose de crédible pour Abel, pour qu’il te croit et surtout, ne pose pas trop de question sur l’origine de cette marque rouge. A la question d’Abel, tu hoches simplement la tête, tu vas bien, tu t’en convainc en te rendant dans la salle de bain pour enfin décider d’enfiler un short ou au moins quelque chose qui traîne. Tu gardes ta concentration sur ce qui se passe à côté, tu entends ce qu’Ivar lui répond et ça ne fait que de te faire lever un peu plus les yeux au ciel. Tu les rejoins , tu glisses la cigarette entre tes lèvres et d’entre les doigts d’Ivar, tu récupères le briquet avec un regard soutenu. Maintenant qu’il y a Abel, tu n’as plus peur qu’il fasse quoique ce soit, sa présence te rassure, oui. « Ce que ton frère veut sans doutes dire c’est qu’il ne s’attendait pas à me voir à Cancun, encore moins avec toi. N’est-ce pas Ivar ? » Ton regard est soutenu, appuyé sur lui alors que tu lui montres simplement qu’il y a des choses qu’Abel devrait ignorer, notamment leur haine l’un envers l’autre. Du mieux possible, tu essayes de te détendre et pour ça, tu as besoin d’être aussi proche que possible d’Abel. Tant pis qui ça dérange. Sans lâcher Ivar du regard, en une énième provocation, tu te rapproches d’Abel, tu viens te coller contre lui pour l’embrasser avec lenteur. Tu joues, tu le provoques Ivar. Tu cherches seulement à l’énerver et à l’encourager à dégager de cette chambre qui est tienne. Tu sais qu’avec Abel, vous n’êtes pas vraiment démonstratif, pas devant des gens en tout cas et tu esperes qu’il saura te pardonner pour ça. Quand tu te détaches, tu te retournes, tu gardes ton dos collé contre lui pour fixer cet homme que tu exècres plus que tout. Ta cigarette est portée à tes lèvres en un geste désinvolte, tu t’en fous de ce qu’il pense en cet instant. « Alors Ivar, qu’est-qu’on peut faire pour toi ? » Le on n’était pas obligatoire et pourtant, c’est ta façon de lui faire savoir que qu’il se passe ici, tu ne bougeras pas.


 
And fools rush in and I've been fooled before. This time I'm gonna slow it down, cause I think this could be more. The thing I'm looking for ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1485 messages et j'ai : 376 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Dawid Auguscik et je crédite : Moi même

MessageSujet: Re: Nightmare by the sea - Charlen   Lun 7 Aoû - 0:41

L’ambiance dans cette chambre était un peu trop oppressante pour moi, je sentais très bien qu’il se passait quelque chose que je ne comprenais pas encore, mais j’espérais avoir des réponses un jour, plus tard. Là, tout ce que je voulais, c’était montrer à mon frère que j’étais heureux de le voir, parce que c’était réellement le cas, mais aussi à Charlen que même si les présentations n’étaient as prévu au programme, cela ne me rendait pas plus distant d’elle pour autant. Enfin, pour le moment en tous cas, cela ne changeait rien. J’écoutais la réponse de mon frère alors que ma question s’adressait à tous les deux en fin de compte, comme pour montrer que oui, j’avais quand même conscience du fait qu’ils étaient relativement tendu tous les deux, ce qui m’inquiétais même si je faisais en sorte de ne rien montrer. Instinctivement, j’avais suivi du regard Charlen jusqu’à ce qu’elle disparaisse dans la salle de bain, remarquant qu’elle se frottait le bras, et je n’arrivais pas à savoir si cela montrer une gène de sa part ou tout autre chose. Mais je n’eut le temps de me poser plus de question vu que la voix de mon frère se faisait de nouveau entendre, me faisant froncer les sourcils à ce qu’il allait dire. J’allais d’ailleurs réagir, demander Ch… quoi ? Mais encore une fois on m’en empêcha, Charlen fit son retour, une cigarette à la bouche, récupérant le briquet que mon frère avait encore dans les mains avant de se mettre à parler pour reprendre les derniers mots de mon frère. Ok, donc là je n’avais plus aucun doute sur le sujet, ces deux là avait très clairement un problème à régler, ou en tous cas, ils ne se portaient réellement pas dans leur cœur. C’était bien ma veine ! J’avais retrouvé mon frère perdu de vue depuis une vingtaine d’année, et il a fallut que je craque sur une fille qui, visiblement, ne peux pas le voir, et au vu du regard que mon frère a put porter sur elle, qu’il ne peut pas voir non plus… Je detestais ne pas savoir, depuis tout gamin, j’ai toujours voulu tout comprendre, alors même si en grandissant j’avais appris à passer au dessus dans certaine situation, là j’étais bien trop impliqué émotionnellement pour rester sans réponses, mais aors que j’allais ouvrir la bouche, bien décidé à en savoir plus, Charlen m’en empecha de nouveau. Elle vint m’embrasser, peut être pour me dire bonjour, après tout, on ne s’était pas réellement vu depuis le reveil, je n’en savais rien, mais elle savait très bien, que ça, devant du monde, peut importe la personne, ce n’était pas mon délire. Le monde extérieur à nous n’avais pas à voir ce genre de chose, et encore moins alors qu’elle appuyait ce baiser encore plus que d’accoutumé. Les sourcils froncé, je l’avais laissé faire, sans mettre du mien du tout, bien au contraire, d’ailleurs lorsqu’elle se détacha elle dut très certainement croiser la noirceur de mes yeux avant de se retourner pour se coller le dos contre moi pour s’adresser à mon frère. « Ok, est ce l’un de vous veut bien m’expliquer ce qui se passe ici ? » J’étais loin d’être idiot, je voyais très bien que rien ne tournait rond ici et je ne supportais pas ça. D’un geste assez franc, j’avais repousser la jeune femme pour me retrouver entre les deux personnes qui à ce jour faisaient partie des êtres les plus important à mes yeux, et j’attendais réellement une réponse concrète de l’un ou de l’autre… « Il est évident que vous vous connaissez déjà, je vous demande pas de m’expliquer le passé, ou ce qui vous lie, je vous demande juste ce qu’il se passe, là, ici… Parce que quelque soit ce qui fait que vous vous détestiez de la sorte, je n’ai pas à faire partie de ça, et en aucun cas je ne vous laisserez m’utiliser comme un pion pour atteindre l’autre… C’est clair ? » Je parlais en les regardant l’un après l’autre même si la fin de ma phrase avait plus été pour Charlen, montrant très bien que ce qu’elle venait de faire, non seulement je comprenais très bien pourquoi elle le faisait même si je ne connaissais pas la raison réelle, mais qu’en plus de ça, il ne fallait vraiment pas qu’elle s’amuse à retenter quelque chose comme ça.


Life is not about waiting for the storm to pass. It's about learning to Dance in the rain. Love is not about how much you say I Love You but how much you prove that it's true love2
Revenir en haut Aller en bas
 
Nightmare by the sea - Charlen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Springbreak :: Cancun :: L'hôtel-