Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 My songs know what you did in the dark (Rhéa&Jay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: My songs know what you did in the dark (Rhéa&Jay)   Lun 13 Mar - 21:32


My songs know what you did in the dark
Le Spring Break est l’occasion rêvée pour se détendre, entre soirée, alcool et soleil, tu profites de ces deux semaines pour te ressourcer. Loin de ton stress habituel, tu te sens revivre. C’est bien rare que tu fasses des nuits entières, et que tu vives ainsi. Cela fait un bien fou. Voilà pourquoi tu as décidé de te rendre à Cancun. Alec a été plutôt convaincant, ton ami sait que tu as besoin d’une pause. Tu t’épuises à l’hôpital, à courir entre les patients, ne sachant plus où donner de la tête. Le fait que ce soient des horaires décalés n’arrange rien. Alors, dormir le matin te fait carrément bizarre. Les yeux ouverts, tu te tournes vers le réveil qui affiche 8 heures. Oui, tu as tendance à te réveiller tôt, surtout en étant reposée. En effet, ça fait déjà presque une semaine que tu es arrivée. Le repos porte ses fruits, tu te sens en forme et incroyablement sereine. Ta peau blanche devenue bronzée te rend fière. Tu as la chance d’être brune et de bronzer aussi vite. Devant la glace, un sourire niais étire tes lippes, et pour cause, tu vas voir Jayden aujourd’hui. Ou du moins, lui faire une surprise. Le réveiller. Mais pas aussi tôt, tu vas attendre qu’il soit 10 heures, mais, pendant ce temps, tu vas te préparer, revêtir une robe d’été en dentelle blanche. Celle-ci fait ressortir ton bronzage.

Impatiente, tu ne peux attendre plus longtemps et quitte ta chambre sans faire de bruit pour ne pas réveiller ton ami vers 9 heures. Celui-ci n’est pas un lève tôt. Alors autant éviter de le mettre de mauvaise humeur. Parfumée, habillée et avec un plateau pour le petit-déjeuner, tu prends le chemin de la chambre de Jayden, tu arrives rapidement devant la porte entrouverte. Piquée au vif, tu la pousses pour finalement sautiller dans tous les sens et lever le ton, enjouée.

- Bonjour bonjour Jayden ! Je me suis dit ça te….

Tu n’as guère le temps d’en dire plus qu’une silhouette féminine se remue dans le lit. Ton corps ne répond plus de rien, tu te figes, faisant tomber le plateau. Alors, tu jures en polonais.

- Merde ! Merde !

Les larmes montent alors que ta gorge se serre, le voir là, avec une autre femme a le don de te faire affreusement mal. Tu ne peux voir ça plus longtemps, et comme une idiote, tu te baisses pour essayer d'essuyer et de ramasser les aliments tomber à cause de ta faiblesse, et de ta naïveté surtout. Bordel, tu as envie de pleurer, de sangloter, mais tu te l'interdis. Non, pas face à eux, tu dois te montrer forte.



@Rhéa Burrows @Jayden F. Jenkins


Dernière édition par Svea Finndòttir le Ven 7 Avr - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1013 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Joanna Halpin et je crédite : AILAHOZ pour l'avatar. Moi-même pour la signature et le profil.

MessageSujet: Re: My songs know what you did in the dark (Rhéa&Jay)   Mar 14 Mar - 21:28

Tu ne savais pas depuis combien de temps vous étiez dans cette chambre, depuis combien de temps vous vous étiez enfermés pour ne plus en sortir, profitant simplement du grand balcon pour profiter du soleil et de la chaleur mexicaine. Tu connaissais le numéro du room service par coeur, tu ne jurais que par leurs repas depuis presque deux jours maintenant. Allongée sur le torse de Jayden, la tête blottie dans son cou, tu t’amusais à faire glisser tes doigts sur son bras et son avant-bras, reprenant calmement ta respiration. Ses doigts dans tes cheveux, tu laissais ton regard divaguer sur l’horizon, les grandes baies vitrées de la chambre vous permettait d’avoir une vue magnifique sur la baie, et tu pouvais deviner les lumières de la ville au loin. Même de nuit, Cancun restait magnifique. Tu étais épuisée, il t’épuisait de plaisir et tu en redemandais encore et encore, même si tu commençais à avoir mal partout. Mais tu étais avide de ses baisers, avide de ses caresses et tu étais déjà en manque de lui, aussi proche soit-il de toi. Tu relevais ton visage pour plonger tes yeux dans siens et tu l’embrassais avec douceur plusieurs fois, avec un petit sourire. Tu m’as épuisé Jenkins. Il te souriait et tu sentais ton coeur fondre comme du sucre au soleil, alors que tu l’embrassais à nouveau tendrement en te calant dans ses bras, t’endormant presque aussitôt.

Une voix, une voix de femme, c’est ce que tu entendais péniblement alors que tu t’extirpais de ton sommeil difficilement. Puis un grand fracas. Là, tu te réveillais en sursaut et tu plaquais rapidement les draps sur ta poitrine pour te couvrir un minimum, alors que tu étais encore complètement nue. Tu étouffais un cri de surprise en découvrant une jeune femme brune au pied du lit, en train de s’efforcer à nettoyer le sol. Merde merde merde. Tu n’avais aucune idée de qui elle était mais elle connaissait Jayden, ça tu en étais certaine. Tu posais ta main sur les côtes de Jayden pour le réveiller, il n’avait pas l’air d’avoir entendu quoi que ce soit et il était hors de question que tu te sortes de cette situation toute seule. Jayden, réveille toi, vite. Le jeune homme finissait par se réveiller, et encore dans les vapes, il en profitait pour passer tes mains sur ton corps. Tu le repoussais gentiment avec un sourire désolé alors que tu le forçais à regarder à l’entrée de la chambre. Tu glissais une main dans tes cheveux, affreusement gênée par la situation, en te couvrant au maximum. La jeune femme te faisait de la peine mais tu n’étais pas au courant de quoi que ce soit, alors pour l’instant tu ne comprenais rien. Je.. Fais attention de ne pas te couper, attend. Tu sortais péniblement du lit alors que Jayden ne semblait pas savoir comment réagir face à ce qui se déroulait sous ses yeux et tu enfilais rapidement ta petite culotte et le t-shirt de Jayden. Mauvaise idée peut-être. Tu t’approchais de la jeune femme doucement alors que tu lançais un regard inquiet à Jayden. Tu espérais simplement sortir en vie de ce foutoir. Tu t’agenouillais près d’elle et tu posais tes mains sur les siennes, elle tremblait énormément et elle venait de se couper avec un verre. Je m’en occupe. Tu relevais tes yeux vers Jayden, lui demandant d’un simple regard de lui parler pendant que tu réparais les dégâts visibles de ce qui venait de se passer.

@Svea Finndòttir @Jayden F. Jenkins


❝ Women are mixture of desire for a certain brutality and the requirement of immense consideration. They adore strength, but a force that sometimes bows, and a tiger that sometimes devours and sometimes goes downstairs. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 377 messages et j'ai : 488 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Max Irons et je crédite : Ailahoz

MessageSujet: Re: My songs know what you did in the dark (Rhéa&Jay)   Mar 21 Mar - 1:30



My songs know what you did in the dark

Svea & Rhéa & Jayden

Le souffle court, Rhéa dans tes bras, tu tentes te reprendre ta respiration. Tu ne te lasseras jamais du corps de Rhéa entre tes mains. C’est tout bonnement impossible, tu le sais très bien. Ses doigts qui glissent le plus naturellement du monde sur ton bras, tes doigts qui se perde dans ses cheveux emmêlés par vos ébats. Tout ça, c’est juste nouveau pour toi. Tu poses doucement tes lèvres dans ses cheveux avant qu’elle ne relève la tête vers toi pour te regarder, ses lèvres trouvant les tiennes pour de multiple baiser tendre qui te font sourire. Et je compte bien continuer à t’épuiser Burrows. Elle vient chercher une nouvelle fois tes lèvres. La dernière fois car déjà tu sens le sommeil te gagner. Elle est blottie dans tes bras, tu te laisses submerger par le sommeil sans pour autant perdre ton sourire.

Une voix, celle de Rhéa. Elle te tire de ton sommeil avec précipitation et tu détestes ça. Encore à moitié endormie, tu glisses tes mains contre elle pour l’attirer à toi et l’embrasser mais tu la sens te repousser. C’est là que tu te décides à ouvrir les yeux. Elle semble paniquer, tu fronces les sourcils et suis le regard de Rhéa jusqu’à tomber sur Svea. Putain fais chier... Un murmure alors que tu te laisses retomber sur le matelas, ta main passant sur ton visage pour enlever les dernière trace de sommeil. Tu te soucis pas de ce qu’elles font, tu essayes juste de trouver quoi faire, quoi dire. Rhéa te regarde, tu lèves les yeux au ciel en soupirant et tu t’assois, attrapant ton boxer pour l’enfiler et finalement te lever. T’as imaginé divers réveil aux côtés de Rhéa mais celui ci, jamais, tu t’en serais volontier passé. Doucement, tu poses tes mains sur les épaules de Svea pour la faire se relever. Viens princesse, je vais soigner ça. T’adresses un regard d’excuse à Rhéa, un regard qui veut dire que tu lui expliqueras plus tard tout ceci, ce que ça veut dire. Elle comprendra ou elle ne comprendra pas, t’es pas devin pour le savoir pour le moment. Tu entraines finalement Svea dans la salle de bain et la fait s’asseoir sur le rebord de la baignoire. Tu te mets à genoux devant être tout en t’occupant de soigner cette coupure qui ne semble pas bien profonde. T’as pas de compétences en médecine, tu sais juste reconnaître une blessure grave,d’une blessure superficiel. Qu’est--ce que tu fais ici princesse ? Soupir las, tu veux juste comprendre pourquoi elle est ici sans avoir frappé au préalable. Pourquoi elle ne t’a pas prévenu qu’elle passerait te voir ? Ca vous aurait évité tout ça, ça aurait évité à Rhéa d’être gênée et de se retrouver seule à nettoyer. Deux femmes pour toi dans ta chambre, l’une qui est désolée, l’autre qui est malmenée malgré par ta personne qui ne sait pas prendre les bonnes décisions.


@Svea Finndòttir @Rhéa Burrows
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: My songs know what you did in the dark (Rhéa&Jay)   Ven 7 Avr - 19:57


My songs know what you did in the dark
Tu étais entrée dans la pièce dans l’idée de lui faire plaisir, de vous faire plaisir tous les deux finalement, comme au bon vieux temps. Mais visiblement, tout a changé. Plus rien n’est comme avant. Le Jayden que tu as connu, votre relation. C’est douloureux, mais tu ouvres finalement les yeux et constates avec effroi qu’il a évolué sans toi et durant ces années de séparation. Quoi de plus normal après tout ? Tu es une étrangère, tu ne peux réapparaître ainsi dans sa vie. Ça ne marche pas ainsi. Ta joie présente à l’entrée de la porte disparaît donc, et sur ton visage se lit l’effroi et la surprise de remarquer une silhouette féminine se mouvoir dans ses draps. Ton sourire se fane et tes yeux se teintent d’une lueur, celle de la jalousie et de la tristesse. Tes mains ne contiennent plus rien et le plateau glisse pour tomber bruyamment au sol. Le tapage que tu as créé réveille évidemment les deux tourtereaux. Tout passe vite, et dans la panique, tu te baisses pour essayer de ramasser et de nettoyer ce que tu as salis, les larmes montent et ta gorge se serre. A cet instant, le désir de partir en courant te brûle les jambes, car tu ne veux pas affronter ça, non tu ne voulais pas et tu t’en serais bien passée aussi. Une situation cocasse mais incroyablement blessante, plus que tu ne pourrais l’imaginer. Dans ton élan, tu te coupes, et les mains de la jeune femme te font redresser ton regard en sa direction, scrutant les traits de son visage, elle est belle, c’est indéniable. Tu comprends alors pourquoi Jayden l’apprécie. Mais ça fait mal, bordel.
Le blond prend enfin les choses en main et t’entraîne dans la salle de bains afin de faire le nécessaire pour ta blessure dont énormément de sang s’en échappe. A dire vrai, tu t’en moques, encore sous le choc, les larmes aux bords des yeux. Tu te contiens par fierté, et en t’asseyant sur le rebord de la baignoire, tu soupires, glissant ta main valide dans tes cheveux. Il s’occupe de te soigner, ou du moins de mettre un pansement afin de stopper le saignement.

- Je voulais te faire une surprise, j’avais pris un petit déjeuner….Mais j’aurai pas dû. Je ne le ferai plus.

Ta voix est serrée à cause de ta gorge serrée par l’émotion. Tu baisses la tête et, douloureusement, tu tâches de rester indifférente, mais ton regard brillant te trahit sans doute.

- Comment s’appelle-t-elle ?




@Rhéa Burrows @Jayden F. Jenkins
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1013 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Joanna Halpin et je crédite : AILAHOZ pour l'avatar. Moi-même pour la signature et le profil.

MessageSujet: Re: My songs know what you did in the dark (Rhéa&Jay)   Sam 22 Avr - 23:29

Tu regardais Jayden prendre la jeune femme avec lui pour l’emmener à la salle de bain et une fois la porte fermée, tu soupirais en te laissant tomber à terre, la tête entre les mains. Seulement vêtue de ce drap, tu finissais par te relever pour aller enfiler tes habits et tu soupirais en t’asseyant quelques secondes sur le lit. Tu laissais tes yeux vagabonder sur l’océan juste à tes pieds, au pied de la terrasse et tu te levais pour aller poser ton oreille sur la porte de la salle de bain, ça ne se faisait pas mais peu importe. Tu n’étais pas la copine de Jayden, après tout. La voix du jeune homme parvenait à tes oreilles, demandant à la jeune femme ce qu’elle faisait ici et sa réponse te fendait littéralement le coeur. Tu ne savais pas qui elle était, tu n’en savais strictement rien mais ils semblaient être très proches, encore plus proche que tu ne l’étais de lui. Tu soupirais alors qu’elle demandait ton prénom et tu reculais, ne faisant pas attention aux morceaux de verres toujours au sol. Tu morceaux de verre blessait ton pied et tu étouffais un cri de douleur. Putain. Les larmes te montaient automatiquement aux yeux et au moment où la porte s’ouvrait, tu t’éclipsais de la chambre à toute vitesse, ne prenant même pas la peine de regarder en arrière pour voir si tu avais oublié quelque chose. Tu ne voulais pas te retrouver au milieu de tout ça, tu n’étais pas la personne qui voulait briser quoi que ce soit, et tu ne voulais pas non plus te retrouver seule maintenant. Tu sortais ton téléphone de ton sac à main en courant toujours, ne savant même pas tellement ce que tu cherchais à fuir. Tu composais le numéro de ton frère avant de t’arrêter pour reprendre ton souffle et à peine avait-il décroché qu’il t’intimait presque de le rejoindre. Tu ne savais pas si c’était parce qu’il était ton jumeau, mais il anticipait toujours toutes tes réactions, alors que toi même tu ne savais jamais comment il réagissait.

@Jayden F. Jenkins @Svea Finndòttir


❝ Women are mixture of desire for a certain brutality and the requirement of immense consideration. They adore strength, but a force that sometimes bows, and a tiger that sometimes devours and sometimes goes downstairs. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 377 messages et j'ai : 488 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Max Irons et je crédite : Ailahoz

MessageSujet: Re: My songs know what you did in the dark (Rhéa&Jay)   Dim 30 Avr - 2:40



My songs know what you did in the dark

Svea & Rhéa & Jayden

Tu te concentres sur la blessure de ta meilleure amie. T’es surtout pas capable de la regarder dans les yeux après ce qu’elle a vu. Rien de mal certes, tu étais juste en train de dormir. Avec Rhéa dans les bras. Ca ne laisse pas vraiment de place à l’imagination quant à vos occupations de la veille. Mais ce que tu ne saisis pas, c’est sa réaction. N’as-tu pas le droit de t’envoyer en l’air avec qui tu souhaites ? A sa réaction, il faut croire que non. Et ça te tue. Parce que Svea, elle t’a lâchement abandonné cinq ans plu tôt avant de revenir comme une fleur il y a quelques semaines. Comme si tout était oublié. Tu as peut-être fait le con avec. Non pas peut-être, c’est certain même. Tu as été beaucoup trop gentil quand elle est revenue et maintenant, c’est toi qui te retrouve à te sentir mal parce qu’elle a pas réagis de la meilleure des façon à ce qu’elle a vu. Mais tu sais aussi que tu ne peux pas lui en vouloir. Alors tu essayes de savoir, pourquoi elle est là, toi qui ne savait même pas si elle voulait encore passer du temps avec toi. Tu peux le refaire. Tu prends une profonde inspiration et relèves ton regard dans le sien pour le soutenir.  Mais préviens-moi la prochaine, je pense que ça serait mieux. Elle est la première à rompre ce contact et tu voudrais glisser tes doigts sous son menton pour relever sa tête mais tu t’en empêches. Pas parce que tu ne le veux pas, simplement parce que tu entends la tristesse dans ses mots. Elle s’appelle Rhéa. Elle est à Columbia aussi et on est dans la même confrérie. On s’est… officiellement rencontrés le soir de la saint-valentin et... Tu es coupée par la porte de la chambre qui claque et tu n’as pas besoin de réfléchir longtemps pour savoir de quoi il s’agit. Rhéa. Elle est partie. Du lâche alors Svea, tu te relèves et tu quittes la salle de bain pour sortir avec hâte de la chambre et voir la jeune femme courir dans le couloir sous tes yeux. Rhéa, reviens ! Mais c’est trop tard tu la vois disparaître au détour du couloir sans avoir pu faire quoi que ce soit. Tu laisses tes bras retomber et tu fais malgré toi demi-tour pour rejoindre ta chambre ainsi que Svea. Tu as du mal à contenir ta peine, tu ne voulais pas que tout se passe de cette façon et pourtant c’est fait. Derrière toi tu claques la porte, tu ne fais pas attention à Svea, toujours dans la salle de bain. Non tu préfères aller récupérer un pantalon de jogging que tu enfiles en vitesse pour rejoindre la terrasse et prendre l’air afin de te calmer. C’est tout ce dont tu as besoin là avant de dire quelque chose que tu pourrais regretter.


@Svea Finndòttir @Rhéa Burrows
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: My songs know what you did in the dark (Rhéa&Jay)   Mar 16 Mai - 14:47

Le voir aussi attentionné t’avais manqué. Mais tu sais aussi qu’il est incapable de te regarder dans les yeux, quoi de plus normal après ce que tu as vu. Tu sais que ton idée de déposer le petit-déjeuner est mauvaise, mais sans doute pas à ce point. Le voir dans les bras d’une autre n’a rien d’agréable, et tu t’en rends compte à présent que tu l’as perdu, du moins de la manière que tu aurais souhaité. La vie a continué sans toi et ces cinq années. Tu ne peux lui en vouloir d’avoir été entouré de femmes, après tout, il a un physique attirant à s’en damner. Tu te mords la lèvre inférieure, ta blessure étant légèrement douloureuse, il faudra simplement un peu de désinfectant et tout rentrera dans l’ordre, elle n’est pas profonde. C’est le médecin en toi qui peut aisément en faire le constat. Néanmoins, tu sens que Jayden est mal, qu’il se sent de trop, tout cela par ta faute. Tes intentions étaient certes louables mais la manière était plus que maladroite. Tu as été naïve de penser qu’il n’y avait que toi dans sa vie. La réalité s’avère difficile à avaler bien que nécessaire pour ouvrir les yeux. « O-oui, je te préviendrais. » souffles-tu d’un ton calme, presque monotone, un sentiment de vite t’envahit lorsque tu demandes plus d’informations concernant cette inconnue. Elle est proche de lui, ça c’est une évidence, mais il y a des raisons derrière. Cependant, son récit est coupé par la porte qui se claque e te fait sursauter. Tu as pu discerner une ombre s’y précipiter avant, celle de Rhéa. Merde. Le blond se lève pour tenter de la suivre, en vain. Toi, tu restes immobile, assise sur le rebord de la baignoire, et la culpabilité te ronge de les avoir séparé par pur égoïsme. Tu n’as aucune légitimité, après avoir disparu pendant des années et à chambouler ainsi son existence. Prenant ta tête entre tes mains, tu es en proie à d’innombrables questions, c’est au bout de quelques minutes que tu sors de la salle de bain. Honteuse, l’air grave et les épaules lourdes. Tu t’en veux d’avoir causé ce chaos. « Pardonne-moi Jay. » Ta voix est étranglée par l’émotion, tu ne t’approches pas de lui, t’attendant à ce qu’il ne s’énerve d’un coup, et ce sera largement justifié. Tu soupires en glissant une main dans tes longs cheveux bruns, preuve de ta nervosité. « Je…Je vais te laisser. ».

@Jayden F. Jenkins @Rhéa Burrows
Revenir en haut Aller en bas
 
My songs know what you did in the dark (Rhéa&Jay)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Springbreak :: Cancun :: L'hôtel-