Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 how i met her boyfriend. - even (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 280 messages et j'ai : 50 dollars en banque. Sinon, il paraît que : harvey newton haydon et je crédite : #CHEVALISSE (avatar) cheekeyfire (gif)

MessageSujet: how i met her boyfriend. - even (terminé)   Mer 15 Mar - 21:21


how i met her boyfriend
EVEN & NOLAN

Pour la première fois depuis le début du séjour, j'avais l'occasion de profiter d'une journée complète à Cancun. Il n'était pas question de se lever avec la tête à l'envers à treize-heures aujourd'hui, puisque j'étais totalement sobre, passage en garde à vue pour la nuit oblige. Ils m'avaient relâchés vers neuf heures ce matin - merci papa- et j'avais directement pris la route pour l'hôtel afin de savourer une bonne douche. J'avais été arrêté pour une ou deux heures maximum à quelques reprises mais la nuit... C'était une première. Le pire était que pour une fois, je n'avais absolument rien à voir dans l'histoire, j'avais juste été au mauvais moment au mauvais endroit, ce que personne ne tenait à entendre. Pris dans une bagarre dans laquelle je n'avais rien avoir, je m'étais retrouvé menotté comme le reste du groupe.

La matinée sur la plage était passée plutôt vite, puisque je m'y étais rapidement endormi, gagnant un beau coup de soleil au passage. Je décidais donc de passer l'après-midi à la piscine, histoire de pouvoir m'étaler sur un transat mais surtout me cacher sous un parasol. Je me dirigeais vers le bar, m'accordant une pause bière, quand je tombais sur un visage qui me disait vaguement quelque chose. Even. Putin. J'avais non seulement perdu une soirée de mon Spring Break en garde à vue, mais j'avais surtout rater une soirée avec Rowen. Soirée importante, puisque ma meilleure amie devait m'y présenter son nouveau petit-ami auquel elle semblait totalement accro. J'avais bien tenté les négociations pour pouvoir lui passer un appel et la prévenir de mon absence, mais la réponse avait été assez claire et j'avais fini par abandonner et dormir. Quitte à passer la nuit au poste, le mieux était encore de fermer les yeux pour en sortir au plus vite. J'essayais de voir le positif, c'était une chose de plus à barrer dans ma bucketlist, même si j'évitais généralement les soucis avec la justice, mon bar ayant bien assez de soucis comme ça. Toujours est-il que ce matin, cette soirée m'était complètement sortie de la tête et Rowen ne m'ayant laissé aucun message, je n'avais pas pas penser à essayer de l'appeler non plus. Even à un mètre, c'était l'occasion parfaite pour me essayer de me racheter même si je savais pertinemment qu'elle allait m'en vouloir un moment. Il se tournait vers moi, fronçait un peu les sourcils - parce qu'il me reconnaissait ou se demandait pourquoi j'avais les yeux braqués sur lui, ça je n'en savais rien - et je lui adressais un large sourire. « Even, c'est ça? » Demandais-je, tout en lui tendant la main. « Nolan. On devait se rencontrer hier. » Je grimaçais, même si ça m'amusait un peu il fallait l'avouer. Je n'aimais pas décevoir Rowen et je savais qu'elle y tenait à ces présentations... mais franchement j'avais une bonne excuse pour une fois. Et puis, son Even était toujours là aujourd'hui, ce n'est pas comme si j'étais passé à côté de la seule chance de le rencontrer. « Ca fait plaisir de te voir mec! Y'en a une qui va être contente. » Je souriais et ma bière arrivait sous mes yeux, alors que j'adressais un signe au serveur de m'en servir une deuxième pour mon nouveau pote - espérons.


adventure of a lifetime ♒︎ said i can't go on, not in this way. i'm a dream, i die by light of day, gonna hold up half the sky and say only I own me. i feel my heart beating, i feel my heart beneath my skin 'cause you make me feel like I'm alive again.© endlesslove.


Dernière édition par Nolan V. Dassigny le Mer 14 Juin - 20:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 352 messages et j'ai : 275 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Mikkel Jensen et je crédite : morrigan (ava), tumblr (gifs)

MessageSujet: Re: how i met her boyfriend. - even (terminé)   Jeu 16 Mar - 21:47

Rowen était en train de profiter du spa — ou alors c’était de la mer? — avec Cass sûrement. En fait, je n’en savais trop rien. C’était une grande fille, et puis après tout, ce voyage était organisé par son université, alors il fallait aussi qu’elle passe du temps avec les autres. À choisir, je l’aurais gardée pour moi, mais je lui avais promis de ne pas trop être égoïste. Quoi de mieux qu’une séance de sport intensive pour se changer les idées? Dessiner, bien sûr, mais je m’y étais pas mal adonné ces derniers temps, et j’avais également promis à Blondie de ne pas trop travailler — pas plus que le nécessaire. Elle voulait que je vois vraiment ça comme des vacances. La salle de sport avait donc retenu mon attention. Je n’étais pas complètement accro au sport, mais je ne voulais pas avoir des pectoraux mous ou encore des biceps sous-développés sous mes tatouages. Une fois ma séance finie, j’avais de nouveau enfilé mon t-shirt, encore trempé en-dessous, avant de sortir de l’hôtel et de me diriger vers le bar extérieur pour demander une bouteille d’eau au barman. Bouteille d’eau qui tardait à arriver — c’était quoi son problème, à force de servir des litres d’alcool il ne savait plus où se trouvait l’eau? Ce n’était apparement pas le seul à avoir un problème puisque je sentais le regard insistant du gars non loin de moi me détailler. Après quelques secondes à espérer qu’il détourne les yeux de son plein gré — en vain — je pivotais sur mes pieds pour lui faire face, accoudé au comptoir. Le front légèrement plissé par la surprise de l’homme que je découvrais face à moi, je le toisais à mon tour. Nolan. Le meilleur ami de Rowen. Meilleur ami que j’étais censé avoir rencontré hier soir, mais qui ne s’était jamais pointé, et avait par la même occasion foutu en rogne Blondie, même si je lui avais assuré que ça m’importait peu. En revanche, c’était très important pour elle. Et il était là, en face de moi, alors qu’il n’avait même pas pris trois secondes de son temps pour lui envoyer un texto et s’excuser. Il avait en plus le culot de m’adresser un large sourire. « Even, c'est ça? » Il me tendait la main suite à ses paroles. Les sourcils toujours froncés, mes prunelles bleues s’enfonçaient dans les siennes avec toujours plus d’intensité. Je ne lui serrais pas la main. « Nolan. On devait se rencontrer hier. » J’arquais un sourcil, un peu plus intrigué. Ah, alors il en avait conscience? Donc il n’avait pas l’excuse de l’idiot qui avait simplement oublié? « Ca fait plaisir de te voir mec! Y'en a une qui va être contente. » « Contente que tu sois pas venu? Ou alors, que tu ne te sois même pas excusé pour ton absence? » répondis-je du tac-au-tac. Mon but n’était pas d’être méchant ou grossier. Je n’avais jamais été le genre de gars à réfléchir avant de parler, à faire attention à ce qu’il disait pour ne pas froisser l’autre en face. Ce qui me traversait l’esprit traversait également mes lèvres, sans retenue, sans filtre. « Je bois pas. » répliquais-je en voyant qu’il avait commandé une bière pour que je l’accompagne. Je récupérais d’ailleurs ma bouteille d’eau, que le barman avait enfin daigné à me servir. Je reportais ensuite mon attention sur le brun. « Te fais pas d’idées, moi, j’m’en fous que tu sois pas venu. Je veux même pas entendre ton excuse — si t’en as une. C’est pas à moi que tu dois des explications mais à elle. » Rowen était toute excitée à l’idée de cette rencontre prévue la veille au soir, elle n’avait parlé que de ça les heures qui avaient précédées l’évènement. « T’es son meilleur ami, non? T’es censé la connaître un minimum. Voire très bien, en fait. T’es censé savoir que c’est le genre de fille qui tient à ces choses là, à ces trucs qui peuvent nous paraître insignifiants mais qui veulent dire bien plus pour elle. » terminais-je avant d’ouvrir ma bouteille et en boire une longue gorgée. Tout ça ne m’atteignait pas vraiment. Le rencontrer ou pas ne changerait sûrement rien à ma vie. Mais quand ça concernait Rowen, c’était une toute autre histoire ; j’étais un homme complètement différent.


I am an angel, I am a devil, I am sometimes in between. I'm as bad as it can get and as good as it can be. Sometimes I'm a million colors, sometimes I'm black and white. I am all extremes. Trying to figure me out - you never can. sign by sian
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 280 messages et j'ai : 50 dollars en banque. Sinon, il paraît que : harvey newton haydon et je crédite : #CHEVALISSE (avatar) cheekeyfire (gif)

MessageSujet: Re: how i met her boyfriend. - even (terminé)   Lun 8 Mai - 22:47


how i met her boyfriend
EVEN & NOLAN

Le regard que m'adressait Even ne donnait pas forcément envie de rester sur sa route. Il avait l'air d'être un gars assez fermé, froid. Mon opposé. Je lui tendais la main, qu'il ignorait volontairement en encrant son regard au mien. S'il s'agissait de n'importe qui d'autres, je me serais surement contenter d'un sourire avant de le planter là. Oui, sauf que Rowen comptait énormément pour moi et que j'avais plutôt intérêt à me racheter d'une manière ou d'une autre pour mon absence hier soir. Elle ne me bouderait pas à vie, parce que je l'en savais incapable de m'en vouloir bien longtemps, mais ce n'était pas une raison pour en profiter. Je ne l'avais jamais fait d'ailleurs, aussi manipulateur que je puisse l'être parfois avec d'autres. « Contente que tu sois pas venu? Ou alors, que tu ne te sois même pas excusé pour ton absence? » J'arquais un sourcil et ouvrais la bouche pour me défendre, avant de la refermer sans un mot en détournant le regard pour attraper ma bière. Franchement, qu'est ce que je pouvais répondre à ça? Ca me faisait clairement chier qu'il se permette de me faire une remarque et je n'allais certainement pas lui présenter des excuses à lui. Il n'était personne, pas à mes yeux. Je n'allais pas chercher à me défendre non plus parce que, sans connaître les circonstances, il n'avait pas tord... Et puis c'était cool. Qu'il tienne à Rowen, qu'il s'inquiète que moi, ou tout autre personne, puisse la décevoir. « Je bois pas. » Il lançait, à la seconde ou je commandais sa bière, et je me contentais de hausser les épaules. « Ca m'en fera deux j'imagine. » Bois, ne bois pas, autant dire que je m'en tapais. J'avais commandé cette bière histoire d'avoir de quoi partager un moment avec lui autour d'un verre, peut-être apprendre à le connaitre. « Te fais pas d’idées, moi, j’m’en fous que tu sois pas venu. Je veux même pas entendre ton excuse — si t’en as une. C’est pas à moi que tu dois des explications mais à elle. » Les gars de son genre en général, ça évitait de s'exprimer, non? Parce que pour le coup, lui, il avait la langue bien pendue. « Ok, capitaine. » Répondis-je sur un ton peut-être un peu trop ironique. Le fait est que je n'étais pas habitué à ce qu'on me dise quoi faire, encore moins d'un gars que je ne connaissais ni d'Êve ni d'Adam. Et surtout son arrogance commençait doucement à m'agacer. « T’es son meilleur ami, non? T’es censé la connaître un minimum. Voire très bien, en fait. T’es censé savoir que c’est le genre de fille qui tient à ces choses là, à ces trucs qui peuvent nous paraître insignifiants mais qui veulent dire bien plus pour elle. » Je ne pouvais m'empêcher de laisser échapper un rire, amer. Le prince qui montait sur son beau cheval blanc pour sauver la pauvre demoiselle, c'est bon, pas à moi. Il fallait redescendre, il n'était personne. Pas pour moi. Et elle... qu'il le veuille ou non, il allait lui falloir des années pour la connaître comme je pouvais le faire. Elle ne l'avait pas décrit comme le parfait prince charmant lorsqu'il n'était encore rien l'un pour l'autre, ce que je n'hésiterais pas à lui rappeler. Ils étaient en couple depuis trois heures, je n'avais pas besoin de lui pour savoir ce à quoi Rowen tenait ou non. « Comme tu l'as dit, j'te dois pas t'explication... Mais il se trouve que j'en ai une, et plutôt bonne si tu veux mon avis. » Je répondais, peut-être un peu trop froid ou plutôt arrogant. Je n'étais jamais cette personne, je prenais rarement les choses à coeur et parvenais toujours à en revenir à l'humour. Mais Rowen... c'était mon bébé. Mon rayon de soleil, une des seules personnes pour qui j'aurais donné ma vie. J'avais peut-être été un meilleur ami en carton hier soir, mais j'étais là depuis des années. S'il y a bien une chose que je ne supportais, c'est qu'on remette en question notre amitié et ce qu'elle représentait à mes yeux. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'essayais de redescendre, de retrouver mon sourire et mon côté 'chill-out'. « Ecoute mec, t'as le droit de pas m'apprécier... Pour être tout à fait honnête j'suis pas sur que toi et moi on aie quoi que ce soit en commun à part Rowen. Mais va falloir que tu t'habitues à voir ma tête, parce que je ne suis pas prêt de disparaître de sa vie. » Tu seras sûrement hors de celle-ci bien avant moi. Je l'avais sur le bout de la langue, mais je parvenais à la fermer histoire de ne pas relancer les hostilités. Qu'on se le dise, il ne serait pas le premier mec que je verrais passé, c'était bien là la beauté de l'amitié. Eux n'étaient que de passage, pas moi. « J'ai foiré hier soir, mais la dernière chose que je veux c'est de la décevoir. La preuve. » Je disais en nous désignant. Nous, cette conversation. Si je ne tenais pas un minimum à elle, elle se serait finie à la seconde ou il avait refusé de me serrer la main. « Elle a sûrement passé une meilleure soirée à m'attendre qu'à savoir ou j'étais vraiment. » Concluais-je, sans entrer dans les détails puisqu'il ne les voulait de toute façon pas. Je n'imaginais même pas si je lui avais dis que j'étais sous les barreaux. Je regrettais presque de ne pas avoir utiliser mon seul coup de fil pour elle, mais autant dire que le fait que papa m'aie fait sortir au petit matin me confirmait d'avoir fait le bon choix.


adventure of a lifetime ♒︎ said i can't go on, not in this way. i'm a dream, i die by light of day, gonna hold up half the sky and say only I own me. i feel my heart beating, i feel my heart beneath my skin 'cause you make me feel like I'm alive again.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 352 messages et j'ai : 275 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Mikkel Jensen et je crédite : morrigan (ava), tumblr (gifs)

MessageSujet: Re: how i met her boyfriend. - even (terminé)   Mar 23 Mai - 16:58

Non, je ne trouvais pas mon approche trop dure. J’avais été sec et distant, mais après tout, je ne connaissais pas ce type. Tout ce que je savais, c’est qu’il était censé être le meilleur ami de ma copine et qu’il l’avait pourtant plantée hier soir alors qu’elle comptait sur lui. Je n’étais pas nécessairement doué, ni même le mieux placé pour parler d’amitié, mais il me semblait que les vrais amis pouvaient toujours compter l’un sur l’autre. Ou du moins, dans le cas contraire, ils prévenaient. Ce que Nolan n’avait pas fait. Alors quand je lui adressais le fond de ma pensée, il sembla vouloir répliquer, avant de refermer la bouche et de se taire. Oui, peut-être que c’était pour le mieux — que chacun d’entre nous se taise et passe son chemin comme si ces dernières secondes n’étaient jamais arrivées. Sauf qu’il n’avait pas l’air de vouloir bouger. Il attrapa sa bière avant de m’en offrir une. Je lui précisais donc que je n’en voulais pas, puisque de toute façon je ne buvais pas. Et puis, pour être honnête, même si je buvais, je n’aurais sûrement pas accepté non plus. « Ca m'en fera deux j'imagine. » répliqua-t-il d’un air assez nonchalant qui me fit arquer un sourcil. S’il essayait de se racheter auprès de moi, il avait choisi la mauvaise personne. C’était à Rowen qu’il devait s’excuser, lui donner des explications, ou quoi que ce soit. « Ok, capitaine. » Ok Capitaine? Qu’est-ce qu’il croyait? Que c’était un jeu? Que je faisais semblant d’être agacé par simple amusement? Il était le mieux placé pour savoir que Rowen était attachée à ces choses là, ces petits trucs bateaux mais qui pourtant étaient vraiment importants à ses yeux. Comme présenter son petit-ami à son meilleur ami. Paroles auxquelles il se contentait de rire. Pas un rire franc, joyeux — plutôt un rire crispé, forcé. « Comme tu l'as dit, j'te dois pas t'explication... Mais il se trouve que j'en ai une, et plutôt bonne si tu veux mon avis. » Mature en plus. J’ai une excuse, mais je te le dirai pas, mais j’en ai une. Merci mais non merci. De toute façon, j’en avais que faire de ses explications. Comme je lui avais dit et comme il l’avait si bien répété, il ne m’en devait pas. Pas à moi. Et je me contrefoutais de sa vie et de ce qu’il faisait lors de ses soirées. C’était ses affaires, et en aucun cas je ne voulais être mêlé à tout ça. « Ecoute mec, t'as le droit de pas m'apprécier... Pour être tout à fait honnête j'suis pas sur que toi et moi on aie quoi que ce soit en commun à part Rowen. Mais va falloir que tu t'habitues à voir ma tête, parce que je ne suis pas prêt de disparaître de sa vie. J'ai foiré hier soir, mais la dernière chose que je veux c'est de la décevoir. La preuve. » ajouta-t-il en nous désignant d’un vague signe de la main. Certes. « Elle a sûrement passé une meilleure soirée à m'attendre qu'à savoir ou j'étais vraiment. » Hm. Je croisais les bras sur mon torse, gardant le silence pendant quelques instants, cogitant sur ses mots et ses non-dits — parce que ceux là, ils étaient nombreux. Peut-être me pensait-il trop idiot pour m’en rendre compte. À tort. « T’as sûrement raison. À propos du fait que la seule chose qu’on a en commun est Rowen. » Peut-être pas. Mais je ne savais pas vraiment si j’avais envie d’en découvrir plus. Pour être honnête, j’étais déjà relativement moins agacé qu’à mes premiers mots. Mais je n’étais pas non plus complètement serein. « C’est réciproque, tu sais. Quand tu dis que j’vais devoir m’habituer à te voir dans le coin. Toi aussi, tu vas devoir t’habituer à ma présence. Et je ne t’ai jamais demandé de disparaitre de sa vie, et d’ailleurs c’est quelque chose que je ne ferais jamais. Mais en tout cas… Si jamais t’as des problèmes dont tu veux pas lui faire part, j’suis là. » Voilà, c’était dit. Ça ne me ressemblait pas le moins du monde, mais je suppose que j’essayais de faire un effort, moi aussi, pour Rowen. Et je n’étais pas dupe. Je savais qu’il s’en voulait un minimum pour son absence. Je savais qu’il ne l’avait pas fait exprès — il avait l’air de vraiment tenir à Rowen. Alors si jamais il était dans une situation délicate ou quoi que ce soit d’autre, il pouvait m’en parler — sans que j’en touche un mot à Rowen, s’il ne le voulait pas. Pas que je serais en position d’agir en sa faveur — peut-être, peut-être pas — mais au moins il aurait quelqu’un à qui en parler. Quelqu’un qui ne serait pas déçu par ses potentielles conneries, ou qui ne s’inquièterait pas pour lui. Quelqu’un d’extérieur, qui avait suffisemment de recul pour ne pas le juger.


I am an angel, I am a devil, I am sometimes in between. I'm as bad as it can get and as good as it can be. Sometimes I'm a million colors, sometimes I'm black and white. I am all extremes. Trying to figure me out - you never can. sign by sian
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 280 messages et j'ai : 50 dollars en banque. Sinon, il paraît que : harvey newton haydon et je crédite : #CHEVALISSE (avatar) cheekeyfire (gif)

MessageSujet: Re: how i met her boyfriend. - even (terminé)   Lun 12 Juin - 15:51


how i met her boyfriend
EVEN & NOLAN

Je n'avais pas forcément prévu de rencontrer Even sans la présence de ma meilleure amie. Si elle était là, elle se chargerait sans aucun doute de faire la conversation pour nous trois, et nous n'aurions qu'à glisser des petits mots par-ci par-là histoire de lui montrer qu'on était toujours dans la conversation. Mieux, si elle était là, y'aurait sans doute moins de réflexions qui voleraient. Quoi que... Elle devait réellement m'en vouloir pour hier soir, j'allais devoir redoubler d'effort pour me faire pardonner si je tenais à garder sous silence la raison de mon absence. Je pouvais tout aussi bien lui dire, ne cachant généralement rien à Rowen, mais je n'étais pas certain de vouloir le faire. C'était à méditer pour l'instant. « T’as sûrement raison. À propos du fait que la seule chose qu’on a en commun est Rowen. » Je me contentais d'un bref sourire, ne préférant pas surenchérir à nouveau. Même si je n'avais pu m'empêcher de faire une petite remarque, la dernière chose que je désirais aujourd'hui était de me prendre la tête avec un parfait inconnu. Encore moins quand l'inconnu en question était le copain de ma meilleure amie. Je me concentrais sur le verre que je portais à nouveau à mes lèvres et levais les yeux vers Even lorsqu'il, à ma grande surprise, reprenait la parole. « C’est réciproque, tu sais. Quand tu dis que j’vais devoir m’habituer à te voir dans le coin. Toi aussi, tu vas devoir t’habituer à ma présence. Et je ne t’ai jamais demandé de disparaitre de sa vie, et d’ailleurs c’est quelque chose que je ne ferais jamais. Mais en tout cas… Si jamais t’as des problèmes dont tu veux pas lui faire part, j’suis là. » J'arquais un sourcil, septique. Je rêve ou il venait de passer du mec froid au mec qui me proposait son aide? Pas que j'étais contre l'idée de bien m'entendre avec lui! Peu importe l'accueil glacial qu'il m'avait réservé quelques minutes plutôt - et que je méritais sans doute - nos chemins allaient être amenés à se croiser régulièrement. Et autant dire que ça ferait plaisir à Rowen de nous voir bien nous entendre plutôt que de se fusiller du regard. J'inspirais et retenais mon geste, que j'allais naturellement posé sur son épaule, en me souvenant de la main qu'il avait refusé de serrer quelques minutes plus tôt. Peut-être que le contact humain n'était pas pour lui, ce serait con d'aller le braquer à nouveau. « C'est bon à savoir, que tu comptes rester dans les parages pour un moment. » Oui, car au delà de " l'aide " qu'il me proposais, ce que je retenais surtout c'était qu'il comptait être dans la vie de Rowen pour un certain temps. Après c'était toujours bien beau au début d'une relation, on s'imaginait toujours le meilleur sans que ça ne marche forcément, mais seul le temps nous le dirait. « J'ai passé la nuit en garde à vue. Et autant je l'aime, autant réserver mon seul coup de fil pour une personne qui pouvait me sortir de là était plus judicieux. » Oui parce que non seulement Rowen n'aurait rien pu faire pour moi, mais en plus elle se serait fait un sang d'encre. Autant dire que les prisons de Cancun n'était pas forcément ce qu'il y avait de plus joyeux! « J'étais juste au mauvais moment, au mauvais endroit. » Je précisais en haussant les épaules, histoire qu'il n'aille pas s'imaginer que j'étais un criminel. J'avais déjà pas forcément le bon rôle, ce serait con de m'enfoncer pour quelque chose que je n'avais pas commis. Je ne prenais pas vraiment cette arrestation à la légère, autant dire que j'avais eut la haine monumentale hier soir et tout au long de cette affreuse nuit, mais c'était passé et je ne pouvais rien y changer. « Je cherche de quoi me faire pardonner avant d'aller la voir, j'ai plutôt intérêt à trouver quelque chose de bien. J'espère qu'on pourra remettre ça avant la fin des vacances. » Il ne restait pas énormément de jours, mais dans le pire des cas nous pourrions toujours nous voir à New-York. Ca n'aurait plus le même but puisque je l'avais rencontré, mais ça ferait sans doute plaisir à Rowen de nous avoir tous les deux dans la même pièce.


adventure of a lifetime ♒︎ said i can't go on, not in this way. i'm a dream, i die by light of day, gonna hold up half the sky and say only I own me. i feel my heart beating, i feel my heart beneath my skin 'cause you make me feel like I'm alive again.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 352 messages et j'ai : 275 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Mikkel Jensen et je crédite : morrigan (ava), tumblr (gifs)

MessageSujet: Re: how i met her boyfriend. - even (terminé)   Mer 14 Juin - 20:00

Ça n’était pas la rencontre rêvée, certes. On était parti sur de mauvaises bases, et même si je n’étais pas le plus sociable du monde et que je m’en fichais un peu de ma relation avec Nolan, je savais que Rowen, elle, ne s’en ficherait pas. Alors, je décidais de faire un effort. Oui, la seule chose qu’on avait en commun était Rowen. Mais c’était déjà bien. C’était une des meilleures choses — une des seules choses positives — qui me soit arrivé dans la vie, alors ça partait d’un bon point. Je savais que j’allais devoir m’habituer à le voir, à entendre Rowen parler de lui plus souvent que nécessaire, alors il valait mieux qu’on s’apprécie un minimum. Ou du moins, qu’on ne soit pas en mauvais termes. D’autant plus que lui aussi, devrait s’habituer à ma présence. Rowen vivait presque chez moi maintenant — même si ce n’était pas officiel — et je ne comptais pas la laisser partir, bien au contraire. Plus les jours passaient et plus je me rapprochais d’elle, d’une façon assez étrange et qui me semblait devenir irréversible. Alors si il avait un problème dont il ne voulait pas forcément lui parler — on avait tous ses secrets — il pouvait m’en parler à moi. Et je voyais que cette proposition le surprit tout aussi bien que moi, alors je levais quelque peu les yeux au ciel. Pas besoin d’en faire des tonnes non plus. « C'est bon à savoir, que tu comptes rester dans les parages pour un moment. J'ai passé la nuit en garde à vue. Et autant je l'aime, autant réserver mon seul coup de fil pour une personne qui pouvait me sortir de là était plus judicieux. » C’était compréhensible, finalement. Même si le fait qu’il ait passé la nuit en prison ne me rassurrait pas. Rowen devait peut-être revoir ses fréquentations, entre moi et lui… « J'étais juste au mauvais moment, au mauvais endroit. » Ah. Bon. « Si tu le dis. » C’était pas du tout mes affaires, alors je ne m’en mêlais pas. « Je cherche de quoi me faire pardonner avant d'aller la voir, j'ai plutôt intérêt à trouver quelque chose de bien. J'espère qu'on pourra remettre ça avant la fin des vacances. » « Bon courage pour trouver quelque chose de crédible alors. Oh et puis, évite de lui mentir. La vérité finit toujours par se savoir. » Petit conseil presque amical au passage. Surtout envers Rowen. Elle avait l’air d’avoir un sixième sens niveau vérité, mensonge, cachoteries… Ça ne m’était jamais tombé dessus, mais il ne valait mieux pas le tester. « Avec plaisir. » Bon, d’accord, c’était peut-être légèrement hyprocrite. ‘Plaisir’ était peut-être un peu trop fort. « Ça sera sûrement elle qui t’appelera. On aura qu’à faire ça chez moi, le timing des vacances risque d’être un peu serré. » Je lui tendais cette fois la main, pour la lui serrer en guise d’au revoir. « Essaye de ne plus refaire un coup de ce genre. Évite de la décevoir. » concluais-je avant de m’éloigner de lui pour cloturer cette recontre peu fameuse, mais qui avait du potentiel futur, possiblement à exploiter une fois de retour sur le sol américain.


I am an angel, I am a devil, I am sometimes in between. I'm as bad as it can get and as good as it can be. Sometimes I'm a million colors, sometimes I'm black and white. I am all extremes. Trying to figure me out - you never can. sign by sian
Revenir en haut Aller en bas
 
how i met her boyfriend. - even (terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Springbreak :: Cancun :: L'hôtel-