Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Keep smiling ~ Côme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 227 messages et j'ai : 627 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Tuppence Middleton et je crédite : Ailahoz (Avatar) ; Eya (Signa) ♥

En ligne
MessageSujet: Keep smiling ~ Côme   Jeu 20 Avr - 1:58


Keep smiling
Côme & Constance
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle termine son verre, l’alcool la brûlant sur son passage. Elle n’a toujours pas l’habitude bien qu’elle ne soit pas à son premier verre. D’un geste machinal, elle fait tourner son verre sur lui même, comme s’il restait du liquide à faire bouger à l’intérieur. Elle fait ça quand elle est nerveuse ou angoissée. C’est peut-être rien de ça ce soir, ou peut-être tout à la fois en fait. Elle est juste perdue la blonde. Dans ce qu’elle pense, dans ce qu’elle ressent. Elle savait que ça serait difficile, elle en avait conscience mais pas à ce point. Pas au point de ne plus savoir ce qu’elle doit penser et faire. Elle est un automate, elle obéit, elle agit simplement sans se soucier des répercussions. Elle a changé l’enfant téméraire. Elle n’a plus le regard brillant, elle a juste l’impression d’être vide et d’avancer parce qu’elle y est forcée. Alors ce soir, quand elle a vu qu’elle ne recevait aucun message avec un horaire et un lieu, elle a vu là l’opportunité de simplement oublier. Elle aurait pu se contenter d’être au calme chez elle mais elle a préféré revenir sur les yeux de ce qu’elle appelle sa formation. C’est ici qu’elle a appris ce qu’elle devait savoir pour approcher la Cosa Nostra, et ça faisait bien une éternité qu’elle n’y avait plus mis les pieds, ne voulant pas se rappeler de ce qui l’avait fait basculer. « Un autre s’il vous plait. » Elle se décide finalement à commander un autre verre. Son regard inexpressif est toujours rivé sur ses mains liées devant elle. Elle joue avec sans réfléchir plus. Elle doit seulement trouver de quoi occuper son esprit pour les heures à venir avant qu’elle n’arrive enfin à trouver le sommeil. Quelque chose qu’elle arrive de moins en moins à faire, dormir. Mais c’est comme si elle avait été entendu. Sa voix lui parvient et naturellement, elle affiche un léger sourire en relevant son regard sur lui. Côme. Elle ne l’a plus vu depuis longtemps, depuis qu’elle évite ce bar où il travaille. Elle a cette peur au ventre Constance. Qu’il découvre la vérité, qu’il se retrouve en danger par sa faute. Parce que simplement il est devenu son ami, un de ceux qui sont là quand elle a besoin et si souvent ça se résumait aux soirée où elle travaillait dans ce bar, elle est toujours restée convaincue qu’il n‘y avait pas que ça. « Hum… salut Côme. » Venir ici, c’était prendre le risque de le revoir. Un risque qu’elle a prit volontairement parce que dans le fond, elle en avait envie sans pour autant se l’avouer.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Don't forget.
After all, everybody has secrets and there are some things that nobody knows about you but only you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 168 messages et j'ai : 286 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ben Dahlhaus (et SON V) et je crédite : avatar, signature & profil par mes soins ♥

MessageSujet: Re: Keep smiling ~ Côme   Mar 9 Mai - 15:02


Keep Smiling
Constance & Côme
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
One black, furious midnight through howling rain. I descended right upon him, my weeping prey
kissing him as his life ended in the rain.

La mauvaise foi écorche ta volonté. Tu as beaucoup du mal à quitter ton lit alors que ton visage arbore sans aucune difficulté ton état d’esprit actuel ; tu es de mauvaise humeur. Toi, l’homme avec un perpétuel sourire, celui qui tranquillise les autres afin d’éviter une crise, celui qui trouve toujours les bons mots sans pour autant jouer les moralisateurs, tu te retrouves les traits fermés et l’humeur massacrante. Certes, le manque de sommeil en est pour quelque chose surtout que tu es du genre à t’accrocher à tes neuf heures de repos. Mais tu sais qu’au fond de toi-même, ce n’est pas la seule raison. Maddox te résiste et tu acceptes mal ce fait. Tu voudrais le voir fléchir face à tes avances continuelles. Tu voudrais qu’il tombe dans le panneau de ta Némésis car tu as ce besoin viscéral de détruire ce qu’il construit avec une autre personne. Il t’a longuement refusé ce privilège et aujourd’hui, il le donne à quelqu’un d’autre. Tu n’arrives pas à accepter cette idée ce qui te pousse à vouloir faire irruption dans sa vie sans l’ombre d’un scrupule. Les dents grincées, tu t’habilles sobrement après avoir laissé l’eau couler sur ton corps épuisé. Prêt, tu attaches tes cheveux dans un chignon haut et attrapes tes clés pour te rendre dans le bar où tu travailles. C’est ta dernière soirée avant tes deux jours de congé. Inutile de dire que tu attends déjà de voir tous les clients partir afin de rentrer et te reposer convenablement. Seulement, à peine entré que tu te mets à grogner. Le bar est plein à craquer et même si ton collègue t’envoie un regard accusateur dû à ton regard, ta mine renfermée l’interdit d’en placer une. Au contraire, il t’interroge d’une simple œillade à laquelle tu secoues la tête. Tes états d’âme t’appartiennent et personne d’autre n’a besoin d’en prendre connaissance. Tu es bien trop secret pour t’ouvrir à quiconque. Après avoir déposé ton sac à dos sous le bar, tu jettes un coup d’œil aux clients, la repérant. Quand tu pensais que ta soirée était semblable à ta journée merdique, ces cheveux blonds platines, ce petit sourire t’informent du contraire. Constance. Dis-tu simplement non sans lui sourire. Ce petit bout de femme a pénétré ta vie subitement. Vous étiez des collègues dans ce même bar avant de la voir disparaitre de la circulation. Tu lui en veux pas, tu t’es seulement inquiétée et la voir ce soir, te tranquillise sincèrement. Tu viens reprendre ton poste ? Tu sais que ce n’est pas le cas mais tu aimes bien la taquiner. Tu te charges d’ailleurs de sa commande et au moment de déposer le verre sur le comptoir, tu lui murmures. Celui-là est pour moi. Pour te dire que je suis très heureux de te voir.  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Higher Than Hope
→ We used to swim the same moonlight waters. Oceans away from the wakeful day. Bring me home or leave me be.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 227 messages et j'ai : 627 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Tuppence Middleton et je crédite : Ailahoz (Avatar) ; Eya (Signa) ♥

En ligne
MessageSujet: Re: Keep smiling ~ Côme   Mar 6 Juin - 0:14


Keep smiling
Côme & Constance
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle a le regard vague, vide, presque éteint. Le point qu’elle fixe, elle ne le voit même pas. Elle essaye juste de rester concentrée assez longtemps pour ne pas s’endormir et terminer cette soirée en meilleure forme. Ce novea verre d’alcool qu’elle commande est sa solution. Peut-être pas quelque chose de miraculeux, bien loin de là même mais ça l’a déjà aidé quand elle travaillait encore ici. Alors pourquoi pas ce soir. Mais ce qu’elle n’avait pas prévu, c’était la présence de Côme. Quelques mois qu’elle ne l’a pas vu, elle peut cependant aisément dire qu’il n’a pas changé. Son nom qui s’échappe d’entre les lèvres du barbu, ça lui a manqué. Tout comme ce sourire qu’il affiche. Elle ne peut l’affirmer mais elle en déduit qu’elle lui a manqué. Son sourire, elle lui retourne tout en le salant. C’est d’abord timide, elle est peu sûre d’elle parce qu’elle a peur de ce qu’il peut lui dire. Lui reprocherait-il sa soudaine disparition ? De ne pas avoir donner de nouvelle depuis qu’elle est à la Cosa Nostra et qu’elle ne vient plus travailler ici ? Possible, mais ce risque elle est prête à le prendre. Parce qu’il lui a manqué, parce que leur conversation lui manque. Il fait partie de ses rares amis, de ceux qu’elle refuse de perdre. « Reprendre mon poste ? Je te manque tant que ça ? » Elle a un rire qui s'échappe d'entre ses lèvres, la blonde. Un rire que peu de personne ont le plaisir d'entendre. Pas récemment en tout cas. Mais il marque un point, ou plutôt,  il n'a pas tort quant à ses envies de reprendre son ancien travail. Ca ne pourrait vraiment pas lui faire de mal de s'éloigner. « Crois-moi, je préférerais revenir ici où ma vie était encore calme. Mais c’est pas possible, je fais avec. » Elle hausse les épaules simplement et jette un coup d'oeil au verre qui se retrouve devant elle. Elle sourit. Il l'a connait bien. Il n'a pas été celui qui lui a servi son premier verre ce soir et pourtant, il a su exactement ce qu'elle reprenait. « T’es pas obligé mais je ne vais pas refuser, tu me connais. » Il est certain qu'il n'est pas obligé de faire ça mais ça lui fait plaisir à la blonde. C'est de ce genre de petite attention dont elle a besoin de temps en temps. Avec la mafia, elle na rien de tout ceci, c'est juste un monde de macho dans lequel elle fait bien trop souvent tâche. « Tu m’as manqué aussi. » Une simple constatation dont elle est certaine. Il y a bien eu quelque sms mais c’était toujours assez vague. Elle n’a jamais rien dit de ce qu’elle faisait depuis qu’elle avait tout arrêté. Après tout ce travail n’était aussi qu’une couverture pour les approcher ces hommes qu’elle surveille. « Alors qu’est-ce qu’il y a de nouveau que je ne sais pas encore ? » Parce qu’elle n’est pas dupe, elle se doute que pendant tout ces mois, il y a eu du changement, pas seulement au sein du bar mais pour lui aussi, dans sa vie.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Don't forget.
After all, everybody has secrets and there are some things that nobody knows about you but only you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 168 messages et j'ai : 286 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ben Dahlhaus (et SON V) et je crédite : avatar, signature & profil par mes soins ♥

MessageSujet: Re: Keep smiling ~ Côme   Sam 8 Juil - 23:35


Keep Smiling
Constance & Côme
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
One black, furious midnight through howling rain. I descended right upon him, my weeping prey
kissing him as his life ended in the rain.

Elle t’a manqué Constance. Ce petit bout de femme brave qui, malgré sa discrétion, était arrivée à imposer sa présence dans le club. Tu te rappelles de ses premiers pas. Elle avait débarqué dans ce monde engorgé de macho elle et ses cheveux platines. Elle avait sollicité la curiosité de tous tes collègues et certains d’entre eux, s’étaient même demandés si elle n’avait pas couché avec le propriétaire pour avoir la place du DJ. Dès les premières notes et la cohérence dont elle avait fait preuve en matière de musique, était arrivée à faire fermer leur clapets. Toi, tu ne te permets pas de juger les gens seulement avec leur apparence. Tu as tenté de converser avec elle sans pour autant être ce blagueur lourd et franchement pathétique. A présent, tu remémores la facilité avec laquelle vous avez communiqué et jusqu’à ce jour, cela ne change toujours pas. A sa question, tu arbore un petit sourire qui veut tout dire ; oui elle t’a manqué. Sa compagnie est bien plus agréable que la totalité de tes collègues, il n’y a aucun doute là-dessus. Son rire cristallin n’est que la concrétisation de ce que tu penses tout bas ; ce son là, avait laissé une carence dans ton conduit auditif. Elle avait aussi cette capacité à te communiquer sa joie de vivre quand bien même là, elle semble avoir disparu. Tu le devines du l’éclat absent dans ses yeux alors que tu te penches pour lui offrir sa boisson. Tu connais ses gouts. Après plusieurs mois à la côtoyer, elle avait toujours pris la même chose. Fidèle à ses habitudes, tout comme toi. C’est un autre point commun qui te lie à elle. J’aurai tendance à dire que tout est une question de choix. Mais peu importe ce que tu traverses en ce moment, tu vas t’en sortir. Tu n’es pas moralisateur loin de là. Tu dis justement la vérité, celle que tu connais et celle dans laquelle tu crois toujours ; Constance est forte et elle arrivera à affronter tous les aléas de la vie. Un torchon sur ton épaule, tu essuies les verres que tu viens de laver sans quitter la jeune femme des yeux. Tu voudrais que la musique s’arrête pour que tu puisses parler avec elle surtout quand elle avoue que tu lui manques aussi. Suite à cela, tu esquisses un petit sourire franc et viens serrer furtivement sa main de la tienne. Un court instant presque éphémère mais qui veut tout dire à la fois. Tu te retournes vers un client et avant de le servir, tu jettes un coup d’oeil à Constance comme pour être certain de la voir toujours assise. Tu ne voudrais pas la laisser partir, pas tout de suite. Quand tu reviens vers elle et que tu t’appuies de tes coudes contre le comptoir, sa voix retentit. Soupirant, tu fais un signe de la tête montrant la nouvelle serveuse qui choisit ce moment précis pour faire tomber son plateau. Tu fais une petite moue alors que tu ancres ton regard dans celui de la blonde. Tu ne rates pas grand chose comme tu viens de voir. Non, rien à changer dans cet endroit. Tu rajoutes quand même. A part le fait que ce club était mieux avec toi et ta musique. Tu te redresses pour répondre à la commande d’un nouveau client. Tout en préparant la mixture du cocktail, tu demandes à Constance. Qu’est ce que tu deviens ? Tu as trouvé un boulot mieux payé ailleurs ? Au fond, tu sais qu’il ne s’agit pas de ça et c’est libre à elle de t’en parler ou se taire sur le sujet.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Higher Than Hope
→ We used to swim the same moonlight waters. Oceans away from the wakeful day. Bring me home or leave me be.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 227 messages et j'ai : 627 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Tuppence Middleton et je crédite : Ailahoz (Avatar) ; Eya (Signa) ♥

En ligne
MessageSujet: Re: Keep smiling ~ Côme   Lun 31 Juil - 1:13


Keep smiling
Côme & Constance
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Constance, c’est le genre de fille discrète qu’on remarque pourtant dès le premier regard. Elle n’a pas le physique parfait, elle ne l’est pas d’ailleurs. Elle est juste dans la simplicité, elle est complexe à la fois et c’est ça qui la rend si intéressante la française. Elle a pas la vie facile, elle a celle qu’elle a toujours voulu pourtant. En partie en tout cas. La théorie dit que tout devrait bien se passer, la pratique n’est pas d’accord avec ça. Alors elle fait avec, elle avance, elle se coupe du monde pour ne pas blesser son entourage mais c’est elle qui s’en retrouve blessée. Elle a simplement arrêter de s’ouvrir au monde, elle reste dans sa bulle, elle attend que les choses se fassent, qu’elles passent. Comme si c’était aussi simple. Ca l’est peut-être, sans doutes dans une autre vie en fait. Une vie où elle n’aurait pas à mentir, à faire semblant, ça serait si bien, simplement ce qu’elle désire en fait. Laisser tomber les masques, oublier qui elle est vraiment pour se forger sa vraie identité. Elle y arrivera un jour, elle garde confiance. « Merci. » Elle ne croit pas en ses mots. Ou plutôt elle y croit mais sait qu’il ne s’applique pas sur son cas. C’est difficile, c’est compliqué et pourtant, elle fait avec la blonde. Peut-être qu’un jour elle y arrivera, elle passera au-dessus de tout ceci. Son regard est en ce moment rivé sur son ami. Oui, il lui a manqué. Sans lui, ses journées ne sont plus pareils. Elle n’a personne à qui parler, à qui se confier quand elle est là-bas, avec eux. Elle fait avec, elle prend sur elle. Bien trop souvent d’ailleurs. Elle sent son regard sur elle alors qu’il s’occupe de servir un client. Un regard bienveillant, il la rassure et pour ça elle n’a pas envie de partir. Elle voudrait rester assise à ce bar pour les heures à venir mais elle sait aussi très bien que la réalité finira par la rattraper. Elle se perd dans ses pensées la blonde pour finalement se concentrer de nouveau sur le regard de Côme planté dans le sien. Elle a besoin de se changer les idées alors parler de ce qu’il se passe ici depuis qu’elle est partit, c’est tout ce qu’elle a trouvé à faire. Elle suit son regard, elle grimace en voyant la serveuse et finit par lever les yeux au ciel. « Laisse-lui sa chance. Elle n’est peut-être pas aussi gourde qu’elle en a l’air. » Elle n’y croit pas elle-même à ce qu’elle dit. Elle a pas l’air dégourdis, elle a visiblement pas envie d’être ici, c’est écrit sur ses traits. Constance, elle se souvient quand elle venait travailler en ces lieux. Il y avait certe un but à tout ceci mais ça ne l’empêchait pas de se pointer le sourire aux lèvres. Elle savait qu’en venant travailler ici, elle serait bien entouré, il serait là, c’était un peu tout ce qui comptait en fin de compte, ne pas être seule dans cette aventure. Elle jette un regard à son verre, elle soupire à ses mots. Elle doit mentir, encore. Ca la ronge, ça la bouffe la blonde de devoir ainsi cacher cette vérité qui l'anéantit un peu plus chaque jour. « C’est bien plus compliqué que ça. » Tellement plus qu’elle ne sait pas vraiment quoi en penser, quoi en dire. Est-ce qu’elle peut lui faire confiance ? Est-ce qu’elle a le droit de lui révéler une partie de sa vérité. « Je n’ai jamais eu qu’un seul métier. J’suis flic en réalité. » Ca, c’est ce qu’elle dit d’un air détaché alors qu’elle garde son regard rivé sur son verre. La main posée dessus, elle fait légèrement tourner le liquide à l’intérieur, comme si ça allait l’aider, lui apporter les réponses dont elle a besoin pour avancer.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Don't forget.
After all, everybody has secrets and there are some things that nobody knows about you but only you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 168 messages et j'ai : 286 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ben Dahlhaus (et SON V) et je crédite : avatar, signature & profil par mes soins ♥

MessageSujet: Re: Keep smiling ~ Côme   Lun 7 Aoû - 21:29


Keep Smiling
Constance & Côme
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
One black, furious midnight through howling rain. I descended right upon him, my weeping prey
kissing him as his life ended in the rain.

Tu secoues la tête. Elle n’a pas besoin de te remercier. Tu ne lui offres pas un verre par bonté de coeur non. Tu le fais parce que tu en as envie, parce qu’il s’agit là d’une jeune femme que tu apprécies et qui t’intrigue à la fois. Elle est particulière Constance. Tu l’as compris dès votre première rencontre. Son regard inspire la confiance mais par dessus tout, il est le miroir de son âme. Elle ne se rend peut-être pas compte mais ses humeurs, ses réels états sont visibles à travers ses billes constamment éteintes. Tu te demandes ce qui lui est arrivé pour qu’elle soit si détachée, si absente. Toi, tu n’as pas eu la vie facile. Renié et bafoué par ta famille, rejeté et repoussé par le seul homme ayant pu pénétrer ton âme … non, tu n’as pas eu la vie en rose. Tu t’es cassé la gueule à maintes reprises. T’es tombé avant de te relever plus fort que jamais. La citation de Nietzsche te semblait dépourvu de sens et lorsque tu en as souffert, tu as compris la profondeur de sa signification ; ce qui ne te tue pas te rend plus fort. Oui, le rejet de Maddox et de ta famille t’a donné la hargne de vivre. Non pas pour eux, non pas pour faire une quelconque démonstration, c’est pour toi que tu as libéré tes ailes et appris à voler. Tu n’es pas totalement guéri, tu le conçois mais tu es au moins sur la bonne voie. Intérieurement, tu te demandes si les séquelles de Constance sont aussi profondes que les tiennes et inconsciemment, tu te mets à chercher comment l’aider. Tu essaies de la détendre en pointant la nouvelle serveuse du regard. Une vraie calamité vivante. Tu n’es pas du genre à juger les autres mais lorsqu’ils empiètent sur ton terrain de jeu, là les règles changent et le gentil jeune homme s’affiche comme il est ; vil et affreusement manipulateur. Elle détruit mes cocktails. Affirmes-tu avec un regard malicieux à Constance. Un regard qui disparait lorsqu’un client s’approche du bar et commande une bière. Tu le sers rapidement avant de te servir un verre de whisky. Tu en as besoin pour passer la soirée. Ce n’est pas le meilleur de tes journées. Tu es toujours de mauvaise humeur même si la présence de la blonde arrive tout de même à te calmer. Tu l’as revu et tu as gardé un goût amer de vos retrouvailles. Tu n’arrives pas à faire taire cette voix qui continue encore et encore à te souffler la même phrase ; il a offert à une autre ce qu’il t’a toujours refusé. Il t’a repoussé au moment où tu avais le plus besoin de lui et maintenant il joue les petits copains modèles avec cette femme. Tu n’arrives pas à l’assimiler et au fond, tu es conscient que tu n’y arriveras probablement jamais. Tu regardes Constance et instantanément tes pensées se calment. Tu te penches sur le comptoir et lui poses une nouvelle question. Tu t’étais attendu à tout sauf à cette réponse. Tu as même un léger moment de flottement et de doute. As-tu bien entendu ? Flic ? Quand elle confirme ses dires, le doute s’évapore et la suspicion s’installe. On ment pas lorsqu’on dit qu’on arrivera jamais à bien connaitre une personne. Tu ne la juges pas, loin de là. Tu es juste surpris de savoir son réel travail et tu te demandes subitement ce qui l’avait poussé à travailler dans ce club à moins que … Infiltrée je suppose ? Là où certains se montrent affolés, toi tu gardes ton calme. Seulement, tu commences à la voir autrement que la jeune femme chétive et perdue dans sa propre existence. C’est sans risque ? Voilà ce qui te t’intéresse réellement. La savoir en sécurité. Tu appelles ton collègues pour qu’il te remplace et tu fais le tour du bar pour venir t’assoir face à elle, ton verre à la main. C’est pour ça que t’as travaillé dans ce trou miteux ? Il n’y a plus aucun retour en arrière possible. Elle s’est ouvert à toi ce qui veut dire qu’elle a confiance en toi et tu feras tout pour honorer cette confidence.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Higher Than Hope
→ We used to swim the same moonlight waters. Oceans away from the wakeful day. Bring me home or leave me be.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 227 messages et j'ai : 627 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Tuppence Middleton et je crédite : Ailahoz (Avatar) ; Eya (Signa) ♥

En ligne
MessageSujet: Re: Keep smiling ~ Côme   Lun 14 Aoû - 21:16


Keep smiling
Côme & Constance
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle a un sourire, elle a un rire la blonde. Un de ceux qu’on ne lui entend pas souvent. Il respire la joie de vivre, le bonheur d’être ici. Un plaisir éphémère qui disparaîtra à peine aura-t-elle franchit la porte de ce bar pour rentrer chez elle. Elle a appris avec le temps Constance à ne pas s’accrocher à un moment précis de sa vie car il peut se terminer en un claquement de doigts. Depuis le temps maintenant, elle en a connu des déceptions, plus ou moins grandes et si elle a appris à faire avec, fait est de constater que plus le temps passe c’est plus difficile. Si son regard est rivé sur le verre posé devant elle, il n’y reste pas longtemps, préférant se perdre sur la silhouette de la serveuse que Côme lui désigne. Il est vrai qu’elle a pas l’air vraiment dégourdis mais toute personne mérite sa chance, c’est ce en quoi elle veut croire. Elle le doit aussi car ne pas y croire reviendrait à s’imaginer échouer, à penser qu’elle, sa chance, elle ne l’a jamais eu et mérité. Elle pousse un profond soupir avant de se remettre à regarder son verre. Côme, c’est peut-être celui qui pourrait le mieux la comprendre, le mieux saisir le pourquoi elle fait ce qu’elle fait. Constance, elle parle pas de ce qu’elle fait. Jamais. A personne. Pas parce qu’elle ne veut mais à cause des réactions. On ne sait jamais comment une personne réagira à telle ou telle annonce. C’est pareil ici. C’est pas faute d’avoir déjà essayé de lui dire, elle en a souvent eu l’envie mais à chaque fois, les mots restaient coincés dans sa gorge comme si elle en avait honte. C’était peut-être le cas en fin de compte mais ce soir, il ne lui faut pas plus d’un verre pour se sentir simplement libérée. Elle ne le regarde pas. Pas tout de suite en tout cas. C’est comme si elle avait besoin de faire passer la nouvelle, admettre qu’elle lui a enfin révélé une partie de son secret. Parce qu’elle n’est pas dupe Constance, elle sait que les questions vont suivre, qu’il ne restera pas muré dans un silence sans chercher à comprendre. Quand elle entend la première interrogation, elle hoche simplement la tête pour approuver. Son verre est porté à ses lèvres, elle en prend une gorgée non sans grimacer quand l’alcool lui brûle l’oesophage. Elle a plus vraiment l’habitude à l’alcool mais si ça a toujours été qu’un verre de temps en temps. Quand elle est avec ceux pour qui elle travaille, elle préfère garder les esprits clairs, c’est préférable suivant ce qu’on vient à lui demander. Côme, elle sait tres bien qu’il ne la juge pas. C’est pour ça qu’elle sourit quand il s’adresse à elle par des mots qui la surprennent guère. Elle a pourtant trop souvent l’impression qu’on peut lire en elle comme dans un livre ouvert. Une simple impression il faut croire. Sa tête dodeline de haut en bas pour répondre à sa nouvelle interrogation. L’infiltration, c’est dans doutes ce qui lui fait le plus peur. Bien plus que le simple fait qu’on découvre ce qu’elle fait réellement pour la Cosa Nostra. Parce qu’il y a en jeu son identité, sa vie simplement. « Sans risque, vraiment ? Côme, soit un peu réaliste s’il te plait. » Elle ne dit pas ça méchamment, c’est pas non plus un reproche. Loin d’être son genre non plus. Elle le voit faire un signe à son collègue vient le remplacer et lui, simplement, il contourne le bar pour venir s’installer face à la blonde. Un soupir traverse les lèvres alors qu’elle prend une nouvelle gorgée de son verre. « C’était ça ou faire le tapin. Je te laisse imaginer que le choix a vite été fait. » Quelle femme aurait choisi la seconde option en même temps. Elle a tout de même un minimum de respect pour sa personne pour ne pas tomber dans la prostitution dans le simple but d’attirer l’attention d’hommes qui lui pourrissent la vie désormais. « Tu… tu as des questions ? Tu sais que je ne pourrais pas répondre à tous sans doutes mais vas-y. »  Elle porte à sa main à la sienne, elle sert légèrement ses doigts. Simple but de le rassurer, de se rassurer elle-même.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Don't forget.
After all, everybody has secrets and there are some things that nobody knows about you but only you.
Revenir en haut Aller en bas
 
Keep smiling ~ Côme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan-