Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Happy birthday to the best woman in our lives ~ Allen & Lara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1759 messages et j'ai : 1059 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Bella Thorne et je crédite : .cranberry (ava) ; moi-même (signa)

MessageSujet: Happy birthday to the best woman in our lives ~ Allen & Lara   Ven 21 Avr - 12:58


Happy birthday to the best woman in our lives.
Allen, Lara & Nora
Mon sac dans une main, ma fille dans mes bras, je suis fin prête pour cette soirée. Une soirée improvisée, une de celle qui promet d’être amusante et peut-être pleine de larmes quand Lara découvrira le but de cette réunion chez elle. J’affiche un large sourire en portant mon regard sur ma fille qui n’arrête pas de parler sur le fait qu’elle est contente de revoir enfin Jamie. J’en lève les yeux au ciel en poussant la porte de l’immeuble de Lara. Ces deux là, si elles ne deviennent pas inséparables, ça serait un véritable miracle je pense. « Doucement ma chérie, prend le temps de respirer quand même. » D’un geste boudeur, elle vient cacher sa tête dans mon cou ce qui ne fait qu’accentuer mon rire. Elle est comme moi et si c’est attendrissant c’est aussi perturbant. Arrivées devant le bon appartement, je laisse Chloé sonner à la porte tout en attendant qu’on vienne nous ouvrir. Comme c’était prévu, il s’agit bien d’Allen, Lara étant encore au travail qu’elle ne quitterait sans doutes pas avant encore quelques minutes. « Hey ! On est pas trop en avance ou en retard j’espère ? » Je lui embrasse la joue naturellement, il est le copain de ma meilleure amie après tout, je n’ai pas de raison d’avoir honte d’un quelconque geste d’affection envers lui. J’attend qu’il me laisse entrer. On a beau être chez Lara et c’est un peu comme chez moi, ça me semble totalement normal. De mon sac je tire la bouteille que j’ai apporté, un rire quittant facilement mes lèvres. « De la tequila ! Lara ne pourra pas en boire et c’est tant mieux. Ne pose pas de questions s’il te plait, j’aurais bien le temps de lui foutre la honte tout à l’heure. » J’affiche un sourire un peu mystérieux. Je me doute qu’il n’est pas au courant de cette histoire, il le saura bien assez tôt. Après avoir posé la bouteille sur la table, c’est ma fille que je dépose au sol, non sans oublier d’embrasser son front en souriant. « Tu vas donner son cadeau à Jamie ma chérie ? Vous nous attendez par contre pour les mettre ! » Je dépose un baiser sur la jour de ma fille avant de la reposer sur le sol et de la regarder partir un peu plus loin avec Jamie. Ces deux là, c’est toujours un plaisir de les voir ensemble, si innocentes, si pleine de vie. « Avant que tu ne dises quoi que ce soit, c’est pas grand chose… je t’avoue que j’étais bien partie pour lui offrir quelque chose avec des paillettes mais j’ai pensé au fait que vous alliez m’engueuler alors une tenue de princesse était bien mieux. » Ma façon de me justifier, sur l’achat de ce cadeau pour la fille d’Allen. Lui et moi, on ne se connait pas vraiment, cette soirée est sans doutes la bonne occasion pour en apprendre plus sur l’homme qui fait tourner la tête de ma meilleure amie.




I got all I need when I got you and I. I look around me, and see sweet life. I'm stuck in the dark but you're my flashlight. You're gettin’ me, gettin’ me through the night. Can’t stop my heart when you shinin’ in my eyes. Can’t lie, it’s a sweet life. I'm stuck in the dark but you're my flashlight. You're gettin’ me, gettin’ me through the night. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 576 messages et j'ai : 213 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Jean-Luc Bilodeau et je crédite : Hellody

MessageSujet: Re: Happy birthday to the best woman in our lives ~ Allen & Lara   Lun 24 Avr - 13:07


Happy birthday to the best woman in our livesLara and Nora Bientôt une heure que je me trouvais dans l’appartement de Lara en présence de Jamie, j’avais réussi à avoir l’accord de Dylan afin de pouvoir terminer cette journée un peu plus tôt, de quoi avoir le temps nécessaire devant moi pour préparer l’anniversaire surprise de ma petite amie. Le programme de la soirée était des plus simples, je ne m’étais pas embêté pour le repas, que l’on allait avoir tout à l’heure, des pizzas, que l’on venait de me livrer il y a quelques minutes et qui étaient déposées sur le plan de travail. Pour les boissons, il y avait de tout de prévu, de l’alcool, mais aussi du sans alcool, pour les petites, mais aussi pour Lara qui allait durant les prochains mois faire l’impasse sur ce genre de boisson. J’avais contacté Nora, la meilleure amie de ma copine, qui avait accepté de se joindre à nous, qui avait accepté d’amener avec elle sa fille, autant dire que depuis que Jamie le savait, elle n’attendait qu’une chose, c’était qu’elle arrive. « Chloé… » Une pensée que j’avais eu à voix haute visiblement, pourtant je n’avais pu masquer le sourire qui se présentait sur mon visage, alors que je venais m’accroupir aux côtés de ma fille qui était sur la table basse, ses jouets en mains. « Elle va arriver Jamie Jam. » A peine le temps de venir déposer un baiser dans ses cheveux, que je pouvais entendre la sonnette retentir et annoncer la présence de quelqu’un derrière la porte, ce qui venait me faire sourire. « Chloé ? » « Oui, ça doit être-elle. » Il n’en fallait pas plus, pour voir ma fille libérer ses mains en lâchant les jouets qu’elle tenait, pour venir attraper mes doigts, un mouvement réalisait au moment où je m’étais relevé, prêt à me diriger vers la porte en présence de Jamie, qui marchait à côté de moi.

Une fois arrivée à destination, je venais ouvrir la porte pour laisser Nora et sa fille apparaitre, ce qui faisait naitre un magnifique sourire sur le visage de Jamie qui avait lâché mes doigts pour venir taper dans ses mains. « Salut, non rassures toi, vous arrivez juste au bon moment. » Je savais désormais, que l’impatience de Jamie n’allait plus être de mise dans cet appartement, maintenant que sa copine était arrivée, cette soirée elle n’allait pas la passer seule et ça me faisait plaisir. Le sourire aux lèvres, je sentais celle de Nora prendre place sur ma joue pour me saluer, avant de lui laisser le champ libre pour pouvoir entrer dans l’appartement et refermer derrière elle, il ne manquait désormais plus que Lara à l’appel. Mon regard a peine remis sur la meilleure amie de ma copine, que je pouvais la voire sortir de son sac une bouteille qu’elle tenait entre ses doigts, plus précisément de la téquila, qui semblait avoir une histoire, si je comprenais bien, entre Lara et ce choix précis de boisson, autant dire que j’avais bien du mal à suivre où elle voulait en venir. Une incompréhension qui devait se voir sur mon visage ou non, d’ailleurs, mais Nora était venue, sans me laisser le temps, m’interrompre dans toutes envies d’explications que j’aurais probablement dans la soirée. « Euh… D’accords, je ne vais poser aucune question et attendre tout à l’heure d’en savoir plus. » J’acceptais de jouer le jeu, de mettre ma curiosité de côté pendant quelques heures avant d’avoir plus de réponse, mais elle avait réussi à m’intriguer, me donnant l’envie de savoir. A peine Nora avait déposé Chloé au sol, que Jamie avait quitté sa proximité avec mes jambes pour s’approche de sa copine, de celle qu’elle attendait avec une grande impatience. Le sourire aux lèvres, j’attrapais le torchon que j’avais sur l’épaule, contournant les trois filles pour rejoindre l’espace cuisine, l’une de mes mains ayant à peine le temps de trouver le plan de travail, que j’entendais Nora parler d’un cadeau pour ma fille. Les sourcils légèrement fronçaient, je tournais mon regard dans sa direction, avec l’envie d’en savoir plus, d’être sûr d’avoir bien entendu ce qu’elle venait de dire. « Son cadeau ? » Une question a peine prononçait que j’avais une réponse immédiate de la jeune femme pour justifier son choix, à commencer par la précision que ce n’était pas grand-chose, continuant sur l’idée des paillettes vites oublier qui faisait naitre un sourire sur mon visage. « T’engueuler pour des paillettes ? Le mot est faible. » Une remarque sous le ton de l’humour, bien accompagnait par un rire qui franchissait mes lèvres. « En tout cas merci pour Jamie, tu n’étais pas obligée. » A moins que ma mémoire me fasse défaut, je l’avais invité pour l’anniversaire de Lara et non pour celui de Jamie, rien qui faisait que je pouvais m’attendre à ce qu’elle vienne jusqu’ici avec un cadeau pour ma fille. « Du coup je suis désolé, mais je n’avais pas prévu que tu viendrais les mains remplis de cadeau, donc je n’ai rien pour toi, mais je peux me rattraper en te servant ce que tu as envie de boire. » Des paroles accompagnaient de mes gestes en venant sortir d’un placard, un premier verre, rapidement suivit de deux autres, celui de Lara déjà présent pour quand elle serait parmi nous. Il ne me manquait plus que le choix de la boisson que Nora allait prendre, une petite attente pendant laquelle je détournais mon regard du côté du salon, pour y apercevoir les deux filles proches du canapé, les tenues de princesses entre les mains.
© 2981 12289 0



Family Baby Girl ★ Le futur c’est effrayant Jamie, mais on ne peut pas se réfugier dans le passé uniquement parce qu’il est familier, oui c’est vrai c’est tentant, mais ce serait une erreur. (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1759 messages et j'ai : 1059 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Bella Thorne et je crédite : .cranberry (ava) ; moi-même (signa)

MessageSujet: Re: Happy birthday to the best woman in our lives ~ Allen & Lara   Jeu 11 Mai - 2:13


Happy birthday to the best woman in our lives.
Allen, Lara & Nora
Pour une nouvelle soirée, je me retrouve dans l’appartement de ma meilleure amie. Une soirée qui promet d’être des plus agréables, j’en ai la certitude. Un large sourire s’affiche sur mes lèvres quand Allen vient m’ouvrir. Il me rassure, on arrive à temps et c’est tout ce que je désirais. L’appartement de Lara, je le connais, j’ai un peu tendance à faire comme chez moi ici. Je sors de mon sac la bouteille que j’ai amené, lui précisant qu’il n’a pas besoin de poser de question tout de suite. La réaction de Lara quand elle vera l’alcool que j’ai apporté suffira amplement. La faute à Cooper, il n’aurait jamais dû me dire qu’avec Lara, c’était quelque chose à éviter. « Crois-moi, ça vaudra le coup, je te le promet. » Je lui adresse un léger clin d’oeil en souriant à l’image que j’ai de la réaction de ma meilleure amie, ça promet d’être marrant. Détournant mon attention d’Allen, j’indique à ma fille qu’elle devrait donner son cadeau à Jamie. Il me suffit de prononcer ce terme pour voir des étoiles dans les yeux de la petite fille. J’en conclus que peu importe ce que contient le paquet, ça lui fera plaisir. L’interrogation d’Allen me laisse reporter mon attention sur lui. Je soulève les épaule, répondant que ça n’est pas grand chose. Non vraiment pas, j’ai simplement craqué devant ce cadeau qui je savais plairait à sa princesse. J’apporte une précision quant aux paillettes et sa réponse me fait franchement rire. Je sais que j’aurais sans doutes la même réaction si quelqu’un osait offrir quelque chose à base de paillettes à Chloé. « Penses au fait que ça aurait rendu ta fille heureuse, c’est tout ce qui compte, non ? » Je joue avec le feu à cet instant, vraiment parce que je sais très bien que ça pourrait un jour se retourner contre moi. « Je sais bien que je n’étais pas obligée mais j’ai craqué. J’ai pas beaucoup de volonté quand il s’agit de Chloé.  » Ca c’est bien vrai. Elle n’a qu’à me faire son petit regard qui me fait craquer pour que je dise amen à tout. Elle l’a bien compris ça d’ailleurs. « Tu n’as pas à t’excuser. Je t’ai dit, ça me fait plaisir. Par contre je dis pas non à un verre mais seulement si tu m’accompagnes ! Je refuse de boire seule. » Boire seule n’est pas dans mes habitudes, loin de là même. Quand je le vois préparer les verres, pour ma part, je choisis d’aller voir les filles, d’aller les aider à se faire belle dans leur déguisement. Doucement, je m’agenouille devant elles et je prend celui pour Jamie dans le but de l’aider. « Hop, ton bras ici, l’autre là et… on ferme ! Te voilà toute belle pour aller voir ton papa. » Dans ses cheveux, je dépose un baiser alors que je l’encourage à aller voir son père avec sa belle tenue de princesse. Pendant ce temps, je m’occupe de Chloé, lui enfilant sa robe. J’ai un sourire aux lèvres, le même qu’elle peut voir en ce moment. Sa bonne humeur est toujours communicative et ça fait plaisir. Quand j’ai terminé, je me relève et ma main sur son épaule, je l’entraine à rejoindre Jamie, rejoignant par la même occasion Allen. « Ca te plait Jamie ? » Sa réponse est claire, oui elle aime et rien ne peut me faire plus plaisir que de voir son sourire. Je laisse mon regard quelques instants de plus sur les deux filles alors qu’elles semblent partis pour aller jouer. « Pas de bêtises Chloé, s’il te plait. » Je lui fais confiance, elle le sait très bien d’ailleurs. POur l’instant, je porte mon regard sur Allen, puis sur le verre qu’il a servit. « Bien. Alors je crois que toi et moi on a quelques trucs en commun non ? On travaille déjà tous les deux pour Dylan, c’est pas rien ! » Un point commun comme un autre, il faut bien commencer quelque part pour faire connaissance mais je n’ai pas vraiment le temps de poser plus de question que dans la serrure j’entend le bruit d’une clé. Lara qui rentre, elle aura bien du mal à ouvrir d’ailleurs puisque les clés sont déjà sur la serrure. Mon regard est tourné vers la porte, mon verre à la main, je l’attend simplement en souriant.




I got all I need when I got you and I. I look around me, and see sweet life. I'm stuck in the dark but you're my flashlight. You're gettin’ me, gettin’ me through the night. Can’t stop my heart when you shinin’ in my eyes. Can’t lie, it’s a sweet life. I'm stuck in the dark but you're my flashlight. You're gettin’ me, gettin’ me through the night. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1888 messages et j'ai : 651 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et je crédite : RG (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Re: Happy birthday to the best woman in our lives ~ Allen & Lara   Ven 12 Mai - 19:06

Happy birthday to the best woman in our lives
— with Allen & Nora

En marchant dans le couloir qui mène à mon appartement, la seule et unique volonté qui est présente dans mon esprit est simple : rentrer chez moi et m’effondrer sur le lit. Cette journée est interminable. Comme si quelqu’un avait trouvé l’idée amusante d'ajouter des heures à la journée initiale. Cette engueulade avec Cooper résonnait encore dans ma tête, les mots prononcés et cette obsession à surenchérir les propos de l’autre, dans le seul but d’obtenir le prix du plus con des deux. Franchement. Bon, avec du recul, ce désagréable moment était un mal pour un bien. Il avait permis d’évacuer toute la tension accumulée depuis une trop longue période, de sortir tout ce qu’on avait à dire à l’autre, et accessoirement lui annoncer que j’étais enceinte. Ce n’était pas la meilleure des annonces pour le faire, je pense que je pourrais sans concurrence obtenir la palme sur ce coup là. Une bonne chose de faite. Les personnes les plus importantes dans mon entourage étaient au courant de ce petit secret qui n’allait pas le rester bien longtemps. Au fil des semaines, un détail sautera aux yeux de tous.

Avant de me réjouir de la fin de semaine, et du début du weekend où, j’espérais grandement souffler un peu, il fallait encore que je termine ma journée de travail. Car même juste devant la porte de mon appartement, c’était comme si je n’avais pas quitté les locaux du FBI. Plusieurs dossiers dans un bras, le trousseau de clés dans l’autre main, et le téléphone professionnel calé contre mon oreille grâce à mon épaule, j’écoutais les phrases interminables à l’autre bout du combiné. Je luttais contre l’envie de décrocher de la conversation, de ne plus écouter ce qu’on me disait mais je n’avais pas spécialement non plus envie de me faire taper sur les doigts par la suite. La clé dans la serrure, j’avais beau essayé de tourner, ça ne faisait rien. Un froncement de sourcils pour marquer mon incompréhension, ainsi que la pensée que cette journée n’allait jamais terminer, je poussais un léger soupir, le plus discret possible. Finalement, la main sur la poignée, je découvrais avec surprise qu’elle n’était pas fermée. De plus en plus bizarre, mais passons. Ouverture de la porte. Entrée dans l’appartement. Fermeture de la porte. Et étonnement de voir pas une personne, mais quatre si je comptais bien. Dont deux princesses dans le fond de la pièce. J’avais manqué un épisode là. Pourquoi il y avait mon petit ami, et ma meilleure amie ici, chez moi, dans mon appartement. Pas le temps de chercher à comprendre que je devais remettre toute mon attention à la conversation que j’entretenais déjà, tout en me dirigeant vers la table pour poser les dossiers dessus, afin de m’en décharger. « Oui… je suis toujours là, je peux peut-être trouver un créneau pour un rendez-vous lundi si vous me laissez le temps de… merde ! » Il avait fallu que la maladresse que je pouvais avoir en moi se manifeste à ce moment précis, et me fasse faire tomber la pile de dossier sur le sol. S’ils étaient bêtement tombés, ça irait, mais ça aurait été beaucoup moins marrant que de le faire en éparpillant les feuilles. Je retirais le téléphone de mon oreille pour le plaquer contre moi et lever les yeux vers le plafond. « Que la personne qui tienne ma poupée vaudou arrête de m’embêter pendant 5 minutes, s’il vous plaît. » Des paroles murmurées à voix basse avant de replacer le téléphone contre mon oreille. « Monsieur Jeleznov, serait-il possible de vous rappeler ? » Qui ne tente rien, n’a rien. Heureusement pour moi, cette personne est vraiment adorable, et accepte ma demande, jusqu’à me dire de le faire lundi matin à la première heure, ce que j’accepte empressement avant de la saluer et de raccrocher, posant le téléphone sur la table sans aucune douceur, comme s’il me portait malheur. Un regard plein de désespoir vers le sol pour voir l’étendue des dégâts, avant de le relever pour regarder tour à tour Nora et Allen. « Je sais que je vous ai dit que vous pouvez faire comme chez vous mais… prévenez moi. J’ai cru que j’avais oublié de fermer la porte ce matin ou que j’avais été cambriolé. » Un léger rire s’échappe de mes lèvres, plus nerveux qu’autre chose. Après la journée passée, et sa continuité, les nerfs allaient finir par lâcher. « Qu’est-ce qui se passe au juste ? » À force, je commençais à avoir de sérieux doutes quant à ma mémoire. Avais-je oublié un truc important ?





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 576 messages et j'ai : 213 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Jean-Luc Bilodeau et je crédite : Hellody

MessageSujet: Re: Happy birthday to the best woman in our lives ~ Allen & Lara   Lun 15 Mai - 17:34


Happy birthday to the best woman in our livesLara and Nora Cette soirée d’anniversaire, je n’avais pas prévu qu’elle se passe avec un cadeau apportait par Nora pour Jamie, parce que jusqu’à preuve du contraire, l’anniversaire de ma fille était au mois de mai, à savoir pas encore pour tout de suite. Ce soir on était réunis pour les vingt-sept ans de la femme qui partageait ma vie, avec quelques jours de retard, mais au moins l’effet de surprise serait bien présent en ce vendredi soir. C’était bel et bien pour Lara que j’avais invité Nora et sa fille ce soir, c’est pour cette raison, que j’avais du mal à comprendre, pourquoi elle était venue jusqu’ici avec un cadeau pour ma fille, je ne pouvais pas nier que ça me faisait plaisir, j’en étais touché. « Je ne l’aurais pas empêché de jouer avec je te l’accorde, mais je vais quand même maintenir que, si tu étais venue jusqu’ici avec des paillettes, Lara je ne sais pas, mais moi je t’aurais engueulé. » Des mots accompagnaient d’un rire qui se faisait entendre, en même temps que je commençais par le commencement du début de cette soirée, même si la principale intéressait, n’était pas encore arrivé à son appartement. Un premier placard ouvert, je me chargeais de sortir le nombre de verres nécessaires pour cette soirée, à savoir un pour chacun, dont deux petits verres en plastique aux décorations de princesse. « Tu plaisantes j’espère, ça serait un crime de te laisser boire seule ! » Première étape pour la partie « apéritif », c’était fait, il manquait désormais les boissons, raison pour laquelle, je me retrouvais à ouvrir le frigo à la recherche, de jus de fruits, d’eau, mais aussi de bière, en sortant quelques-unes pour déposer le tout sur l’espace comptoir. Un regard en direction de ma fille, je pouvais l’apercevoir en compagnie de Chloé et de Nora, qui était venue apporter son aide pour qu’elles puissent enfiler correctement le costume de princesse, qu’elles venaient tout juste de sortir de leurs emballages. « Princesse Jamie. » Sourire aux lèvres, je me retrouvais accroupit attrapant avec ma main, celle de ma fille, qui était venue me rejoindre, une fois prête dans ce parfait costume. « Tu diras merci à Nora. » Une réponse à laquelle, j’avais le droit à un signe de sa tête, accompagnait de ce petit sourire avec lequel, elle avait réussi à de nombreuses reprises à me faire céder sur bien des points. La meilleure amie de Lara à nos côté, accompagné de sa fille, je pouvais voir la mienne se tourner dans sa direction, sa main trouvant place contre mon genou, lui apportant l’équilibre dont elle avait besoin après s’être tourné un peu trop rapidement. « Oui… Mer-ci Noha » Je n’avais pu contenir se léger rire qui avait franchis mes lèvres en entendant le prénom de Nora qui avait été quelque peu modifié, bien que le merci eût un peu de mal avec le « r » également. Ma demande effectuait, je la voyais marcher dans les pas de Chloé, en route pour retourner vers le canapé, la caisse à jouets qui était à côté, que j’avais pris soin de sortir avant l’arrivée de tout le monde. De retour sur mes deux pieds, je posais mes mains sur le comptoir, tournant mon regard en direction de la jeune femme qui était en train de me parler. Au final, ce soir, c’était réellement la première fois que l’on allait pouvoir faire connaissance et c’était la partie dans laquelle on se trouvait en ce moment précis, à savoir ce lien que l’on avait, à travailler tous les deux pour Dylan Lane : Nora comme journaliste, moi comme assistant.

Je n’avais pas eu le temps d’apporter la moindre réponse, juste d’ouvrir la bouche, dans l’espoir de continuer cette conversation, mais l’arrivée de Lara se précisait, par les clés que l’on pouvait entendre dans la serrure et qui avait capté mon attention. Une arrivée qui se faisait en étant en pleine conversation, autant dire, que pour le « surprise » on allait devoir patienter encore quelques minutes. Aucune réelle confirmation, mais il y avait fort à parier, que l’autre personne devait avoir un lien avec son boulot, le fait qu’elle envisage peut-être un rendez-vous pour lui le lundi, apportait une grande aide pour le comprendre. Une grimace, sur les lèvres au moment où je pouvais apercevoir, en simple spectateur, les dossiers de Lara, tomber pour aller rejoindre le sol de son appartement, le tout en laissant les feuilles qu’ils contenaient s’éparpiller un peu partout. Ce n’était pas vraiment le début de soirée que j’avais eu en tête, lorsque j’avais envoyé un message à Nora pour lui proposer de faire cette surprise à sa meilleure amie. Le comptoir contournait, je faisais les quelques pas qui me séparait des premières feuilles étant sur mon passage, pour me baisser et les attraper dans ma main. Un temps nécessaire pour permettre à ma petite amie de pouvoir raccrocher, laisser tomber le téléphone, plutôt le jeter sans douceur sur la table pour s’en débarrasser complètement. « J’ai oublié de refermer la porte derrière nous, je suis désolé. » Un simple geste, qui aurait pu empêcher la moindre peur d’un cambriolage. Arrivant à ses côtés, j’apportais ma main de libre sur son bras, trouvant le contact de mes doigts avec sa peau, alors que mon regard alternait Lara, Nora et les filles qui étaient un peu plus loin, concentré sur les poupées qu’elles tenaient entre les mains. « Je me suis dit que ça te ferait plaisir d’inviter Nora et Chloé, pour que l’on fête ton anniversaire tous les cinq… » Une idée que Nora avait trouvé bonne à son tour, quand on en avait discuté, ce qui m’avait conforté dans l’envie de la mettre en application, en revanche, pour le vendredi soir, je n’étais pas sûr que le choix soit le bon. « Surprise ! » Un peu en retard et sortie sans grande certitude, laissant ma main quitter son bras, pour l’apporter à mon visage, la passant sur ma joue. Partageait entre l’envie de me dire que cette soirée allait lui permettre de se changer les idées, de pouvoir penser à autre chose et être raisonnable, sur le fait que cette soirée, n’était pas le bon moment pour fêter son anniversaire. « Tu sais quoi ? … Tu vas souffler un bon coup et rejoindre Nora pour boire quelque chose, je vais m’occuper de ramasser les dossiers. » Pour avoir besoin de décompresser, pas sûr que la meilleure des idées, soit de devoir réparer une maladresse que l’on venait d’avoir, une raison qui me poussait à lui permettre de souffler, de se poser, de penser à autre chose, alors que je repartais à la pêche aux feuilles qui était sur le sol de l’appartement.
© 2981 12289 0



Family Baby Girl ★ Le futur c’est effrayant Jamie, mais on ne peut pas se réfugier dans le passé uniquement parce qu’il est familier, oui c’est vrai c’est tentant, mais ce serait une erreur. (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1759 messages et j'ai : 1059 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Bella Thorne et je crédite : .cranberry (ava) ; moi-même (signa)

MessageSujet: Re: Happy birthday to the best woman in our lives ~ Allen & Lara   Mar 6 Juin - 10:32


Happy birthday to the best woman in our lives.
Allen, Lara & Nora
Aussi difficile que cela puisse être, j’essaye de garder mon calme. J’essaye surtout de ne pas éclater de rire devant l’expression qu’affiche en ce moment même Allen, plutôt difficile. « Mais quel rabat-joie. T’aurais pas été capable de m’engueuler je suis sûre tellement ta fille aurait été heureuse. » Là, j’ai mon sourire qui se veut angélique sur les lèvres. Le plus possible du moins et quoi qu’on puisse penser, dans ce genre de situation, c’est bien plus difficile qu’il n’y paraît de garder son sérieux. Quand Allen me propose un verre, je ne peux pas refuser, c’est bien loin d’être dans mes habitudes ça surtout que j’en ai bien besoin pour me calmer. Il ne me laisser pas boire seule, ça me fait sourire ça aussi et pendant qu’il s’occupe de nous servir, je vais m’occuper de nos filles. Les aider à mettre leur belle robe dans le but d’accueillir Lara me semble être normal. Je souris, elles sont parfaites et je réalise que j’ai vraiment fait le bon choix en leur achetant ça. Quand Jamie est prête, j’embrasse doucement son front et la laisse filer pour rejoindre son père, m’occupant de ma fille. Elle aussi semble contente, il suffit de la regarder sourire pour le deviner. Quand on finit par rejoindre Allen et Jamie à la cuisine, je vois la petite se retourner vers moi et j’affiche un sourire en la voyant se tenir à son père. Ca c’est le genre de choses que je n’ai pas connu avec Chloé, et ça me manque franchement. Un jour peut-être je le pourrais mais ça n’est clairement pas pour tout de suite. « Mais de rien princesse. Tu sais où me trouver si tu veux faire des bêtises, ça sera toujours un plaisir de t’aider. » Un bref coup d’oeil à son père me suffit pour savoir qu’il n’est pas d’accord avec ça mais je balaye son point de vu d’un simple geste de la main pour adresser un clin d’oeil à la gamine. Je n’en dis pas plus, je la laisse seulement partir avec Chloé et je me saisis d’un des deux verres préparés à Allen avant de rejoindre le canapé. Il faut croire que ce soir, on était bien partit lui et moi pour faire vraiment connaissance, un peu mieux que le soir du bal de noël tout du moins. Au moment où je le vois sur le point de me répondre, la clé dans la serrure se fait entendre. Lara arrive et je réalise que les clés sont toujours sur la porte. Quand elle pénètre enfin dans l’appartement, j’ai l’impression d’avoir face à moi une femme qui porte simplement toute la misère du monde sur ses épaules et ça me fait de la peine. Je peux aisément deviner qu’elle a passé une sale journée et si elle ne me dit rien, je n’aurais qu’à envoyer un message à Cooper pour savoir s’il en sait plus. Je remarque qu’elle est au téléphone, je ne dis rien par conséquent mais quand elle fait tomber ses dossiers, j’affiche une grimace. A croire qu’elle a la poisse et je ne peux malheureusement rien faire pour elle, sauf rire quand elle parle de poupée vaudou. « Mince comment tu as deviné pour la poupée vaudou… je vais devoir trouver autre chose. » Un maigre sourire reste sur mes lèvres et quand elle repose le téléphone contre son oreille, c’est pour demander à l’homme qu’elle a au téléphone si elle peut le rappeler. Bien, elle accepte enfin d’avoir une soirée pour elle, ou plutôt une soirée à passer avec nous. Je voudrais me lever pour la rejoindre et la serrer brièvement dans mes bras et pourtant je me retiens, je lui laisse quelques instants pour être seules avec Allen. Il l’envoie me rejoindre, je souris de mon côté mais je suis poussée par l’envie de l’aider. « Tu as besoin d’aide Allen ? » Je l’observe jusqu’à ce qu’il me dise non, par conséquent, je me retrouve à faire un signe à ma meilleure amie pour qu’elle me rejoigne sur le canapé et sans lui demander son avis, je la prend dans mes bras. Je réalise que ça fait bien trop longtemps que nous n’avons pas eu ce genre de gestes l’une envers l’autre. « Allez vient Lara, raconte moi tout. Enfin, tout ce que tu as le droit de me dire. » Parce que je sais très bien qu’il y a beaucoup de chose qu’elle n’a pas le droit de me dire. J’ai beau essayer, ça ne fonctionne pas généralement alors j’abandonne pour recommencer plus tard. Mais là je vois que quelque chose ne va pas bien, c’est marqué sur ses traits et j’ai du mal à cacher que ça m'inquiète. « Tu es certaine d’aller bien ? Je te proposerais bien un verre de tequila mais c’est pas recommandé dans ton état, je vais devoir boire pour toi. » J’essaye de détendre l'atmosphère comme je le peux mais ça ne semble pas fonctionner comme je l'espérais alors au lieu de ça, je me tourne pour regarder en direction de la pièce où se trouvent les filles. « Chloé ? Jamie ? Vous n’avez pas quelque chose à montrer à Lara ? » Si je ne suis pas capable de faire sourire Lara, je suis presque certaine que les deux princesses sauront très bien le faire.




I got all I need when I got you and I. I look around me, and see sweet life. I'm stuck in the dark but you're my flashlight. You're gettin’ me, gettin’ me through the night. Can’t stop my heart when you shinin’ in my eyes. Can’t lie, it’s a sweet life. I'm stuck in the dark but you're my flashlight. You're gettin’ me, gettin’ me through the night. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1888 messages et j'ai : 651 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et je crédite : RG (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Re: Happy birthday to the best woman in our lives ~ Allen & Lara   Ven 9 Juin - 14:43

Happy birthday to the best woman in our lives
— with Allen & Nora

Cette journée ne peut donc t-elle pas définitivement se terminer, pour que je puisse espérer avoir la paix cinq minutes. Je jette un regard par dessus mon épaule vers Nora lorsque le son de sa voix parvient à mon oreille. Un commentaire à propos de mon histoire de poupée vaudou. J’aurais bien aimé y réagir, mais je ne devais pas oublier que j’avais quelqu’un au bout du téléphone qui attendait mon intervention. Un échange de moins d’une minute, le temps de décaler cette conversation à lundi matin, après un weekend bien mérité. L’appel terminé, je me débarrassais du téléphone, avec l’espoir de ne plus devoir m’en servir d’ici la semaine prochaine. Des premières paroles adressées aussi bien à mon petit ami qu’à ma meilleure amie, au sujet de leur présence ici. Que l’on soit bien clair, ça ne me dérangeait pas qu’ils viennent, juste qu’ils évitent de me faire des frayeurs inutiles. « C’est rien. » De simple mot pour éloigner toute culpabilité chez mon petit ami, après cet oubli qu’il m’avouait. Rapidement, la raison de cette réunion improvisée m’était donné, et c’était une surprise, pour le moins qu’on pouvait dire. « Vous savez que je ne fête plus mon anniversaire… mais merci beaucoup. Effectivement, ça me fait plaisir. » Bien que l’idée de célébrer une chose que je ne faisais plus depuis le décès de mes parents ne m’enchantait guère, j’étais tout de même contente de leur présence ici. Après la journée que je venais d’avoir, un peu de compagnie serait une bonne idée pour décompresser. Et ça commençait dès l’instant où Allen me demanda de rejoindre Nora sur le canapé, pour s’occuper lui-même de la maladresse que j’avais eu dès mon arrivée. « Mais je… » peux le faire. Ça aurait été la suite de ma phrase si je n’avais pas perçu ce regard lourd de sens. Je levais les yeux au ciel avant d’abdiquer et aller vers la partie salon pour rejoindre ma meilleure amie, qui me faisait déjà signe.

Lorsque je m’installe dans le canapé, je la laisse me prendre dans ses bras, et ce simple geste fait énormément de bien au moral. « J’ai un caractère de merde, et avec les hormones de grossesse c’est pire. » Ça résumait plutôt bien le sujet général de la journée. Si je n’avais pas été enceinte, je n’aurais pas osé répondre à Cooper dans la matinée, il n’y aurait pas eu de dispute, et tout ce qui avait suivi. D’un côté, au moins maintenant, il était au courant de ma grossesse. Bien que ce n’était pas la façon dont j’avais imaginé les choses pour lui apprendre. « Oui ça va, je suis juste… fatiguée. Ça passera d’ici une heure. » Les joies d’avoir une horloge biologique complètement détraquée en ce début de grossesse. Je pose doucement ma tête sur l’épaule de Nora, alors qu’elle demande aux filles de venir. Une vision qui avait réussi à me tirer un sourire sincère sur mon visage. Deux princesses, au sens propre comme au figuré. « Vous êtes vraiment magnifiques les filles. Je pense pouvoir m’avancer en disant qu’aussi bien Nora, que moi-même, n’avons jamais eu de robe aussi belles. » Aussi loin que mes souvenirs voulaient bien remonter, je n’avais pas l’occasion de jouer avec ce genre de déguisements. Je regardais Chloé et Jamie s’éloigner, toujours avec ce sourire aux lèvres, pour jouer avec leurs poupées, avant de m’exclamer subitement. « J’ai besoin de téquila. » Ce n’était pas une question, mais plutôt une affirmation. Je relevais la tête pour venir croiser le regard de Nora, puis demandais doucement. « Tu es sûre que je n’ai pas le droit ? Juste un verre… un tout petit… Il n’y a pas de risques ici. J’ai compris que tu ne voulais pas coucher avec moi. Le message est passé. Et… c’est déjà fait avec lui ! » Des mots accompagnés de ma main vers Allen, pour le désigner. « Et puis même, je suis déjà enceinte, qu’est-ce qu’il pourrait arriver de pire maintenant ? » Je savais parfaitement que ce n’était pas recommandé. Et que malgré ce que mes paroles laissaient croire, je ne ferais pas d’entorse, juste à cause d’une journée de merde. La priorité revenait à ce tout petit bébé à l’intérieur de mon ventre. Et la téquila serait la dernière chose qu’il aurait besoin.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 576 messages et j'ai : 213 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Jean-Luc Bilodeau et je crédite : Hellody

MessageSujet: Re: Happy birthday to the best woman in our lives ~ Allen & Lara   Mer 14 Juin - 15:52


Happy birthday to the best woman in our livesLara and Nora L’arrivée de Lara, je ne pouvais pas dire que c’était l’entrée que j’avais pu imaginer, pour cet anniversaire surprise, ce qui me laissait penser que ce n’était peut-être pas le bon soir que j’étais venu choisir avec Nora. L’enchainement depuis que ma petite amie avait passé la porte de son appartement, n’était pas la meilleure, une frayeur en voyant la porte de son logement non verrouillé, sans compter la présence de quatre personnes qu’elle ignorait présente, cette conversation téléphonique qui ne semblait pas la réjouir et pour terminer, cette pile de dossier, qu’elle avait dans sa main, avait fini sa course, non pas sur la table comme prévu, mais sur le sol, le tout en éparpillant toutes les feuilles. Une main sur le bras de Lara, je ne tardais pas à apporter des réponses à ses questions, au fait que l’on se trouvait ici dans son appartement, comme elle le disait, on était parfaitement conscient qu’elle ne fêtait plus son anniversaire, mais après quelques échanges de message, avec sa meilleure amie, la décision était prise d’organiser cette soirée. Cela pouvait lui permettre de se changer les idées le temps que quelques heures, de n’avoir rien à faire pour cette soirée où l’on fêtait son anniversaire, mais aussi cela pouvait permettre à Nora, comme à moi de mieux se connaitre. Après tout, elle était sa meilleure amie, elle avait une grande place dans la vie de ma petite amie et il était temps, que l’on se connaisse mieux, que cette simple soirée de bal de Noël où l’on s’était vu que quelques minutes. Je n’en revenais pas qu’un simple regard avait suffi pour la convaincre de lâcher prise, de me laisser ramasser ces dossiers qui était par terre, pendant qu’elle pourrait profiter de sa meilleure amie. Je n’avais pu empêcher un sourire de se présenter sur mon visage, en la voyant lever les yeux au ciel, acceptant de perdre cette partie en direction du salon, plus précisément du canapé où elle venait prendre place.

Je n’avais aucune idée de l’ordre dans lequel allait les feuilles dont j’étais en train de m’occuper, le mieux était de simplement les ramasser, de les déposer sur la table qui était visée lorsque Lara voulait les déposer. Le rangement, venir les trier, je lui laisserais le soin de le faire durant le week-end, une tâche qui lui serait totalement refusé pour le reste de cette soirée. Je ne me trouvais peut-être pas dans la partie salon avec les quatre filles présentes dans cet appartement, mais je pouvais entendre ce qu’il se disait, cette discussion bien que courte sur l’état de fatigue dont souffrait Lara, largement dû aux hormones de grossesse et son caractère. Puis, j’avais pu les entendre détourner le sujet sur les deux petites filles habillaient de leurs robes de princesses, qui avaient été offertes par Nora il y a quelques minutes. En train de ramasser les dernières feuilles, je n’avais pas pu m’empêcher de tourner mon regard en direction du salon, un sourire qui prenait place sur mon visage. « Moi non plus, je n’ai jamais eu de robes aussi belles… » Une simple remarque qui ne laissait pas de place aux doutes, concernant mon humour, alors que je me relevais, ce dernier effort qui m’était demandé, pour venir déposer les dernières feuilles sur la table, voici une première étape dans la soirée qui était terminée, à mettre derrière nous. Une main dans mes cheveux, je m’approchais de ce comptoir, si les deux meilleures amies étaient ensembles, dans une première conversation, je venais remplir un des verres que j’avais sorti, avant d’en prendre deux entre les miens, le premier ne contenait aucune goutte d’alcool, tandis que le second était lui remplis de cette bière que j’avais juste eu le temps de me servir avant l’arrivée de Lara.

Ma présence dans la cuisine était terminée, je m’approchais désormais du salon, des deux filles où leur conversation me devenait un peu plus claire, je pouvais comprendre ce qui était en train de se dire, de Lara qui était en train de s’adresser à Nora, avec comme sujet, le fait qu’elle avait déjà couché avec moi. Une information, qui n’était pas si difficile à comprendre ou alors, il était temps de se poser des questions, sur comment elle pouvait être enceinte, si on n’avait jamais coucher ensemble. Cela dit, malgré toutes les réflexions que je pouvais me faire dans ma tête, cela ne venait pas m’aiguiller beaucoup sur ce qui était en train de se dire, pourquoi est-ce que ma petite amie serait venue lui signaler ce genre de détail qui semblait pourtant logique. « Je confirme, c’est déjà fait avec moi… » Une remarque qui en soit n’apportait rien dans cette conversation, mais des mots que j’avais laissé franchir mes lèvres, pour se faire entendre. « Et voilà du jus de fruit pour toi. » La parole, rapidement suivit de geste, en venant lui tendre ce verre que je lui avais préparé, avec tout de même ce coup d’œil, pour être sûr de ne pas me tromper dans la répartition des verres. Je ne savais pas trop pourquoi, j’avais eu ce besoin de vérification, alors qu’entre les deux boissons, les couleurs n’avaient rien à voir l’une avec l’autre. Le verre entre les doigts de Lara, je pouvais, prendre place sur l’un des fauteuils qui se trouvaient en face du canapé, comme de la table basse, déposant mon verre dessus. « Je n’ai pas tout compris de quoi vous étiez en train de parler… Rien du tout en fait… » J’allais avoir besoin de précision dans cette discussion ou alors, simplement faire office de spectateur, parce que je ne comprenais rien du tout. « C’est quoi le rapport entre le fait que tu n’aies pas couché avec Nora, que l’on est couché ensemble et le fait qu’il ne peut désormais rien y avoir de pire maintenant que tu es enceinte ? » Il fallait bien reconnaitre que ce début de grossesse ne semblait pas vouloir laisser ma petite amie souffler un petit peu. J’espérais, que ça allait bientôt la laisser tranquille, qu’elle allait pouvoir espérer retrouver un rythme de vie normal, qui ne serait pas rythme par tous ces désagréments lier à la grossesse qu’elle était en train de vivre.
© 2981 12289 0



Family Baby Girl ★ Le futur c’est effrayant Jamie, mais on ne peut pas se réfugier dans le passé uniquement parce qu’il est familier, oui c’est vrai c’est tentant, mais ce serait une erreur. (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1759 messages et j'ai : 1059 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Bella Thorne et je crédite : .cranberry (ava) ; moi-même (signa)

MessageSujet: Re: Happy birthday to the best woman in our lives ~ Allen & Lara   Mar 18 Juil - 16:07


Happy birthday to the best woman in our lives.
Allen, Lara & Nora
Mon regard navigue entre Lara et Allen tandis que je porte mon verre à mes lèvres. Je suis bien placée pour savoir que Lara est têtue alors la voir abdiquer si facilement face au regard d’Allen me semble être un miracle et la surprise est très nettement lisible sur mon visage. Lara semble au bout de sa vie et j’essaye du mieux que possible de garder mes questions pour moi mais elle me connaît, elle sait que ça relève de l’impossible. D’abord l’une après l’autre, je choisis d’y aller en douceur, de ne pas la brusquer et lui donner l’impression que je la force à me parler. C’est loin d’être mon intention. Il y a un rire qui franchit la barrière de mes lèvres quand je l’entend me parler de son sale caractere et c’est bien plus fort que moi, je ne sais m’empêcher de hocher la tête en signe d’acquiescement. Je ne peux que comprendre ce qu’elle dit, j’ai sans doutes le même caractère qu’elle et les hormones ne sont pas un cadeau dans ce genre de situation. Il faut simplement savoir faire avec, bien plus facile à penser qu’à mettre en application, c’est certains. « Il faut te reposer. Ton tyran de patron ne peut pas comprendre ça ? » La question est à peine voilée, je cherche là à savoir si elle s’est enfin décidé à le mettre au courant ou non de sa grossesse. On a pas le même avis sur la question. Je me serais trouvée à sa place, Dylan aurait été au courant dès le début car je sais très bien que des pauses, j’en aurais eu bien plus besoin. Mais Lara est têtue et je ne peux rien faire ou dire pour lui faire changer d’avis. Alors simplement, j’appelle les filles pour qu’elles nous rejoigne et montre leur nouvelle robe à Lara. Des robes de princesse, qu’elle s’amuse à faire tourner. J’approuve d’un simple signe de tête la remarque de Lara, il est vrai que je n’avais jamais eu de robes aussi belle. Il faut dire aussi que des robes, je n’en ai jamais vraiment porté beaucoup. Je souris aussi à Allen quant à sa petite remarque, ça pourrait ressortir dans une futur soirée, on ne sait jamais. Je regarde les filles repartir, je vérifie quelques instants qu’elle ne fasse pas de bêtises avant d’être attirée une nouvelle fois par le voix de Lara qui me confie avoir besoin de Téquila. J’affiche un regard désolée, un hochement négatif de tête qui veut bien dire qu’elle devra se contenter de me regarder boire ce soir. Non je ne veux pas coucher avec elle, oui elle l’a déjà avec avec Allen, mais ça n’est pas une raison. Mon regard navigue à tour de rôle entre Lara et Allen alors que j’affiche un regard désolée pour la première et un sourire au second. « Non, tu n’auras pas de Tequila. Et merci de me rassurer en me disant que vous avez bel et bien couché ensemble tous les deux, je commençais à avoir des doutes. » Je lève les yeux au ciel en portant une nouvelle fois mon verre à mes lèvres. Mon regard est posé sur Allen qui semble complètement perdu, ses mots me le confirment et même si cette situation m’amuse beaucoup plus qu’elle ne le devrait, j’adresse à Lara un regard entendu avant de porter mon regard à hauteur du visage d’Allen. « Le rapport c’est ça. » Je désigne d’un signe de tête mon verre de téquila, un regard oscillant entre ledit verre et ma meilleure amie qui ne sait visiblement plus où se mettre. « Aller Lara, on est entre nous, raconte lui ! Promis ensuite, tu pourras me le faire payer de la manière que tu désires ! » Je sais que j’abuse peut-être un petit peu mais c’est pas grave, j’ai juste cette envie de lui changer les idées à Lara, c’est ça dont elle a besoin.




I got all I need when I got you and I. I look around me, and see sweet life. I'm stuck in the dark but you're my flashlight. You're gettin’ me, gettin’ me through the night. Can’t stop my heart when you shinin’ in my eyes. Can’t lie, it’s a sweet life. I'm stuck in the dark but you're my flashlight. You're gettin’ me, gettin’ me through the night. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1888 messages et j'ai : 651 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et je crédite : RG (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Re: Happy birthday to the best woman in our lives ~ Allen & Lara   Jeu 20 Juil - 14:59

Happy birthday to the best woman in our lives
— with Allen & Nora

Il est préférable, pour tout le monde, que cette journée se termine. Ou peut-être simplement pour moi. Les évènements produits ce matin me font perdre complètement la raison. Les nerfs lâchent, la tension accumulée également, et cette association me fait dire des propos absurdes. Je me retrouve dans les bras de ma meilleure amie, sur mon canapé, à lui quémander de l’alcool pour me détendre. Ça ne serait pas absurde si je n’étais pas enceinte. Et tout le monde sait que l’alcool est interdit pour une femme enceinte. Dans ma connerie, je lui avais trouvé comme argument le fait que j’avais déjà couché avec mon petit ami, un détail qui était connu de toutes les personnes présentes dans la pièce, sinon, il y avait matière à se poser des questions quant à la présence de ce bébé dans mon ventre. Évidemment, la situation n’aurait pas été amusante si le principal intéressé n’avait pas entendu mes mots, au moment où il revenait dans le salon. Je me redresse doucement, quittant le réconfort des bras de Nora, pour attraper entre mes doigts le verre que me tend Allen. Je lui mine des lèvres un « merci », même si aucun son ne sort de mes lèvres, avant de me remettre dans le fond du canapé. « Si vous avez décidé de vous moquer de moi en guise de cadeau, je m’en passerais volontiers cette année. » Mon regard navigue entre mon petit ami, et la rousse qui est assise à côté de moi. Je ne sais pas pourquoi, mais je vois d’un mauvais oeil le fait qu’ils s’entendent bien. J’ai l’impression que dans l’histoire, c’est moi qui vait morfler. Pour passer cette impression, je porte le verre à mes lèvres pour boire une gorgée. Nous sommes le dernier jour du mois de Mars. Il reste encore presque huit mois avant l’accouchement. Le temps va être long à devoir me contenter de jus de fruit, ou d’eau en guise de boisson pendant ce genre de soirée. La question de mon petit ami me fait lever les yeux vers lui, avant de se tourner vers Nora qui me prend de court pour répondre. Une réponse assez évasive, simplement constituée d’un signe de tête pour désigner le verre de téquila qu’elle a dans les mains, et moi-même. Cette réaction ne me dit rien qui vaille. Je peux sentir le coup fourré à plein nez. Et cette intuition était bonne, lorsqu’elle m’incite à cracher le morceau, et raconter l’histoire que me concerne avec cet alcool fort. « Mademoiselle Arellano, je vous déteste. » Je lance un regard qui se veut noir à ma meilleure amie, même si je ne peux retenir un sourire bien longtemps de prendre place sur mes lèvres. Je l’avais bien dit que cette association entre mon petit ami et ma meilleure amie n’allait pas être bonne pour moi. Une nouvelle fois, je me redresse doucement pour aller déposer mon verre sur la table basse. « D’accord, j’abdique. » Dis-je en levant les deux mains en l’air pour confirmer mes propos, et comme si je ne voulais pas qu’on m’incite encore plus. Je ne pensais pas devoir raconter cette petite anecdote aussi tôt dans notre relation avec Allen, mais comme l’habitude de tout faire dans le désordre ne semble pas vouloir nous quitter. « Je ne supporte pas la téquila aussi bien que certains alcools. » Je peux sentir le regard de Nora sur moi, sans avoir le besoin de tourner la tête vers elle. Et je sais bien que cette maigre phrase ne va pas suffir pour satisfaire la rousse. « J’ai tendance à devenir très entreprenante quand j’en consomme. La preuve est que… j’ai perdu ma virginité à cause d’une cuite à la téquila. » C’est impossible de garder mon sérieux avec les mots que je viens de prononcer. Un rire s’échappe de mes lèvres alors que je trouve le courage de croiser le regard de celui qui va devenir le père de mon enfant. « Si ton regard sur moi change à cause de cette information, je me ferais un plaisir de faire la misère à la rousse à côté de moi. » Des paroles loin d’être sérieuses, bien que je sois capable d’user de ce statut de femme enceinte pour me venger de ma meilleure amie. Je suis sûre qu’à la longue, elle allait vite déchanter si je lui envoyais des messages au beau milieu de la nuit.  





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Happy birthday to the best woman in our lives ~ Allen & Lara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Brooklyn :: Williamsburg-