Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 I'm still learning to love, just starting to crawl (Maxyne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 813 messages et j'ai : 72 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Jonhson, the god et je crédite : EXORDIUM. (ava) & astra (signa)

MessageSujet: I'm still learning to love, just starting to crawl (Maxyne)   Mar 2 Mai - 17:38


I'm still learning to love, just starting to crawl
Max & Scott

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Spring Break est terminé, c’est le grand retour à la vie New-yorkaise, et à toutes ses morosités. Le beau temps est cependant donc encore là, pour illuminer un peu les cœurs. Le tien en tout cas est loin de l’être. Tu as malheureusement parcouru le torchon de SOS. A mesure que ton regard parcoure les lignes, tu as senti une immense déception serrer ton cœur, jamais tu n’aurais pensé lire ce genre de trucs sur Maxyne, bien loin d’être ce genre de fille facile qui est décrit. Tu ne sais plus qui croire, toi qui a eu tant d’espoirs, tant de mots doux de sa bouche. Te voilà aujourd’hui proie à de nombreuses questions quant à sa sincérité, et ta naïveté d’être tombé dedans. Inutile cependant de faire des conclusions hâtives, la langue de vipère ne détient pas toujours la vérité. Malheureusement cette fois, il s’agit de faits véridiques. Un soit disant meilleur ami, une relation où ils n’ont pas su mettre des barrières. Ça te blesse plus que de raison, bien que tu ne veuilles pas forcément le montrer, les mots que tu utilises pour répondre aux messages sont parlants et ne trompent pas. Ton esprit est empli de colère, de tristesse, d’émotions contradictoires. Tu es perdu, et ce, plus que jamais. Une discussion s’impose, tu ne peux rester ainsi, dans le brouillard.
La fin de journée arrive plutôt vite, l’impatience règne en maître, pour avoir des explications qui pourront sans doute t’apaiser. Mais rien de sûr. Tu aurais aimé que tout soit plus simple, plus limpide, mais malheureusement, rien n’est plus compliqué que vous deux à l’heure actuelle. Tu es blessé, trompé, mais tu es incapable de lui en vouloir tout simplement que tu ne sais pas si tu pourrais te passer d’elle. Les coups donnés sur ta porte te font sortir de tes pensées, et tu t’empresses de lui ouvrir, affichant un maigre sourire. « Salut. Entre, je t’en prie. Fais comme chez toi. » Te décalant pour la laisser entrer, tes pas te mènent ensuite jusqu’à ton canapé où tu t’affales, d’un air las. « Tu vas bien ? » Tes prunelles sont fuyantes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
candide
Peut-être suis-je aveugle. De penser que je peux voir à travers tout ça et voir ce qu'il y a derrière..

Merci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1113 messages et j'ai : 35 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Magda Zalejska et je crédite : queen faust (av)

MessageSujet: Re: I'm still learning to love, just starting to crawl (Maxyne)   Mer 3 Mai - 19:16


I'm still learning to love, just starting to crawl
Max & Scott

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un Spring Break mouvementé, riche en émotion. Nettement plus intense que tout ce que t’avais pu imaginé avant de partir. Pourtant, c’est pas ton premier, mais celui-là, ouais… Il a été intense. Intense en conneries ausis. Et c’est bien pour ça que t’es là, devant la porte de Scott, en espérant qu’il arrive à passer l’éponge sur ton écart. Tu sais pas si c’est l’heure des règlements de compte ou une simple mise au point. T’as merdé, tu le sais. Et la dernière personne qui méritait ça, c’est bien Scott. Enfin. La porte qui s’ouvre, et c’est un soupire de soulagement qui s’échappe de tes lèvres. « Salut. Entre, je t’en prie. Fais comme chez toi. » Tu prends sur toi, mais t’as un nœud au fond de la gorge. Il est distant. Nettement plus froid qu’à l’accoutumée. Et tout ça, c’est ta faute. Parce que t’es pas foutue de te comporter normalement. Parce que Darko & toi, vous êtes pas plus normal l’un que l’autre, et votre relation est tout autant en dehors des normes de la société. Elle est complètement étrangère aux règles que la société impose pour une relation de meilleurs amis. C’est pas toujours très sain, tu le sais bien, mais vous avez toujours fonctionné ainsi. Et cette fois, à cause de ça, t’as blessé Scott. Pourtant, tu le savais. Tu t’en doutais. Mais t’as réagi trop tard. Alors sic ‘est complètement explosif avec Darko en ce moment, de par la relation que t’entretiens avec Scott, c’est froid avec ce dernier de par la relation que tu as avec le premier. Un vrai sac de nœuds. « Salut. » laches-tu faiblement en te frayant un chemin à l’intérieur de son appartement, jusqu’à son canapé. « Tu vas bien ? » Il fuit ton regard, et toi, tu soupires. C’est une question de merde. Une question complètement ridicule vue la situation. Et dans d’autres circonstances, t’en aurais peut-être ri. Mais pas là, pas avec Scott, tu veux pas empirer les choses. Alors en guise de réponse, tu hausses les épaules. « Connu mieux. » Tu te sens pas de lui retourner la question. Soit il te balance un truc à la gueule, soit il te dit que tout va bien, et vous saurez tous les deux que c’est faux. T’as qu’à la regarder, ça te serre le cœur de voir ce que t’as fait, de voir l’état dans lequel tu le mets. Au moins, ça prouve qu’il tient à toi, sincèrement, mais même ça, ça parvient pas à te faire sentir mieux. Tu te laisses tomber à ses côtés, sur le canapé, mais son regard est toujours aussi fuyant. « Scott… » tu glisses ta main sous son menton, pour l’obliger à tourner vers toi, qu’il te regarde. Qu’il voit que t’es toujours la même. « J’ai pas changé. C’est toujours moi. Et j’suis pas comme ce qui est décrit dans ce torchon. » T’as pas l’habitude de t’excuser. En réalité, tu t’excuses même jamais. C’est un principe qui te passe au dessus. Pas que tu ne fais pas d’erreur, mais souvent, les gens que tu blesses, c’est volontairement –ou que tu t’en fous. Là, la situation est complètement différente. Tu veux pas perdre Scott. « J’suis vraiment désolée, je sais que j’ai merdé. » Tu sais pas vraiment quoi lui dire. Qu’il peut te poser n’importe quelle question sur Darko, ou sur les détails de votre relation ? T’es pas certaine que ça soit la meilleure chose à faire, mais si c’est ce qu’il veut, t’es prête à le faire.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i'm the flower and the thorns
silence, the most powerful scream ✻  She's less of a girl, more like a tornado. Her outside may be made of skin, but in her bones rests an active volcano.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 813 messages et j'ai : 72 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Jonhson, the god et je crédite : EXORDIUM. (ava) & astra (signa)

MessageSujet: Re: I'm still learning to love, just starting to crawl (Maxyne)   Dim 21 Mai - 21:05


I'm still learning to love, just starting to crawl
Max & Scott

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu n’es jamais allé au Spring Break, et il faut avouer qu’il a été particulièrement intense cette année, rythmé par des émotions folles, par le désir, l’alcool. Tant de souvenirs qui resteront gravés dans ton esprit pour toujours. Tu as cédé aux pulsions les plus bestiales que tu n’avais pas connu depuis des lustres, voire jamais. Tu t’es découvert un côté impulsif en toi, tout simplement parce que tu es incapable de laisser parler ta lucidité en sa présence. Si le bonheur était dans ton être en revenant, il n’en n’est rien à présent. Depuis que tu as lu le torchon de SOS qui a lâché une bombe. La langue de vipère ne détient pas la vérité, mais sur ce cas, il semblerait. Nolan. Darko. Des noms d’hommes que tu ne connais pas. Mais celui qui te dérange le plus, c’est sans doute Darko car à ce moment, vous aviez déjà eu un rapprochement conséquent. Dire que cela ne t’a pas blessé serait mentir. Et pourtant, vous n’êtes pas en couple. Elle ne te doit rien. Mais d’un côté, tu as la sensation de t’être fait trompé, d’avoir été naïf. En lisant les lignes, tu as l’impression de ne pas la connaître, que Max est une autre personne. Ton cœur se serre lorsqu’elle apparaît dans ton champ de vision, tu as terriblement envie de l’embrasser, de la serrer contre toi, mais la nouvelle est difficile à avaler. Une relation de meilleurs amis n’est nullement ainsi. Pourtant, tu ne peux lui demander de choisir entre lui et toi. C’est au-dessus de tes forces que de lui imposer cela. Fuyant son regard, tu t’assois sur ton canapé, tu es triste, déçu et c’est compliqué de ne pas le montrer. Par conséquent, tu lui poses une question banale qui aurait pu faire rire, mais pas maintenant. La situation est bien trop grave, tu n’as aucunement envie de rire. Sa réponse te fait alors baisser les yeux ; elle sait que si elle retourne la réponse, tu lui mentiras, incapable d’être méchant. Ce n’est pas dans tes gênes. Et sans doute ton plus gros défaut. Malgré les situations, tu te contentes souvent de rester silencieux, d’intérioriser toutes tes émotions. Et puis bon, tu ne pourras lui en vouloir éternellement. Rien que la sentir à côté de toi te fait craquer. Elle te manque trop, c’est impensable de lui résister. Ton cœur meurtri continue de battre pour sa personne.
Obligé de la regarder, tu la laisse déblatérer, s’excuser sincèrement. En la connaissant, tu sais que ce n’est pas dans ses habitudes de s’excuser. « Tu…Tu me dois rien. Mais… » Ta gorge se serre tandis que ton regard croise le sien. « Je t’aime Max, et je veux être avec toi. » Une bombe de lâchée, et dieu sait que tu vas à l’encontre de ta timidité pour te dévoiler entièrement. Une mise à nu.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
candide
Peut-être suis-je aveugle. De penser que je peux voir à travers tout ça et voir ce qu'il y a derrière..

Merci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1113 messages et j'ai : 35 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Magda Zalejska et je crédite : queen faust (av)

MessageSujet: Re: I'm still learning to love, just starting to crawl (Maxyne)   Jeu 25 Mai - 23:11


I'm still learning to love, just starting to crawl
Max & Scott

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C’est en voyant la tête qu’il fait, l’air qu’il arbore que tu te rends compte que t’as vraiment merdé, mais surtout, à quel point ça l’a blessé. Parce qu’en réalité, si ça ne tenait qu’à toi, t’es pas certaine que tu te serais rendue compte de quoique ce soit. Cette relation avec Darko, elle est bien trop ancrée, depuis trop longtemps, pour que tu puisses remarquer quoique ce soit. Oui, tu sais que ce n’est pas très sain, mais les limites à ne pas franchir ? C’est quelque chose qu’il t’est complètement inconnu tant vous n’en avez jamais réellement fixé. Quand il ne s’agit que de toi, ça te passe au dessus, mais quand c’est pour Scott… Tu remets les choses en question. Et c’est surtout toi que tu remets en question. « Tu…Tu me dois rien. Mais… » au final, ça te vexe quand même un peu qu’il te dise que tu lui dois rien. Tu sais que vous n’êtes pas ensemble, mais de là à te dire que tu ne lui dois rien, tu ne penses pas que ça soit vrai. Ou alors il tente de se convaincre que c’est le cas. « Je t’aime Max, et je veux être avec toi. » Tu restes figée, avec une réelle difficulté à déglutir. Y’a ton cœur qui s’emballe un peu trop, et tu te demandes s’il va réussir à tenir le coup. Aucun son ne sort de ta bouche, et tu te sens complètement débile. Mais pire encore, tu te sens mal de ne pas pouvoir sortir les mêmes mots. C’est pas que c’est pas réciproque, loin de là, mais c’est beaucoup trop. La vérité, c’est que ça te fait peur. T’as jamais dit ces mots là à une autre personne qu’Evan, et t’es pas certaine de pouvoir les dire maintenant. Seulement, tu veux pas blesser Scott pour autant. Mais ça ne serait pas que plus le blesser que de le lui dire juste pour lui faire plaisir ? Tu sais même pas si t’en serais capable. T’es sans doute un peu trop entière pour ça. « Scott… » Une voix faible, peu assurée. Faut que tu trouves quelque chose à lui dire. Quelque chose de pour le rassurer, quelque chose de sincère. Quelque chose qui lui fasse comprendre que tu te fous pas de lui, mais que lui dire ça, lui répondre en retour, c’est encore trop tôt pour toi, même avec tous les efforts du monde. Tu te lèves, prenant ta tête entre tes mains, qui finissent leur chemin dans tes cheveux. Réfléchis vite, Max. Finalement, tu te retournes face à lui. Pourquoi chercher midi à quatorze heures quand il te suffit d’être honnête ? Parce que t’as peur que ça ne lui suffise pas ? Peut-être bien. Sans doute. Tu viens t’asseoir sur lui, à califourchon, en glissant tes mains de chaque côté de son visage. Les bouts de tes doigts se perdent dans ses boucles, et tu prends ton courage à deux mains. « Scott, il va falloir que tu sois patient avec moi… J’veux essayer… Enfin tu me connais, tu sais que c’est pas évident. Mais j’veux vraiment essayer avec toi. » Ton regard se perd quelques instants sur ses lèvres qui t’ont horriblement manqué, mais avant de les retrouver, il faut que t’ailles au bout de tout ça. « J’peux pas te répondre maintenant. C’est trop d’un coup, trop rapidement. Ca veut pas dire que j’me fous de toi. J’veux qu’on fasse en sorte que ça marche. J’peux faire des efforts… » Pour tenter de continuer à baisser tes barrières par exemple, ou à réapprendre ce que ça signifie que d’être en couple. Parce que depuis Evan… T’étais un électron libre. Personne ne t’enchainait, et personne n’en avait le droit. Tu saisis ce que tu voulais, quand tu le voulais, acceptable ou non, raisonnable ou pas. « mais j’ai besoin que tu sois patient… » Pour lui dire ces mots là à ton tour, ou simplement pour être une petite amie parfaite, même si ça, t’es pas certaine que ça puisse arriver un jour. Pas certaine que ça soit dans tes gênes. T’es peut-être trop sauvage pour ça… Ou juste mal câblée. Mais tu feras tous les efforts possibles, pour être digne de lui. Tu rapproches ton visage du sien, collant ton front contre le sien, alors que tes lèvres frolent les siennes, attendant presque la permission de les retrouver.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i'm the flower and the thorns
silence, the most powerful scream ✻  She's less of a girl, more like a tornado. Her outside may be made of skin, but in her bones rests an active volcano.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 813 messages et j'ai : 72 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Jonhson, the god et je crédite : EXORDIUM. (ava) & astra (signa)

MessageSujet: Re: I'm still learning to love, just starting to crawl (Maxyne)   Jeu 1 Juin - 14:05


I'm still learning to love, just starting to crawl
Max & Scott

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu ne sais pas pourquoi tu sens ton cœur se fissurer à mesure que tes opales lisent le torchon de SOS à propos de Maxyne. Quels genres de meilleurs amis couchent ensemble ? Pas les gens normaux en tout cas. Il faut savoir mettre des barrières, et tu as du mal à comprendre qu’ils en aient été incapables. Pour toi, c’est une évidence, mais il semblerait que celle-ci soit relative. Après tout, tout l’est et heureusement qu’il y a différents avis sur terre. La vie serait terriblement ennuyeuse sinon. Aujourd’hui, tu ne peux feindre un sourire car tu n’en n’as pas l’envie. L’imaginer avec cet homme, dans ses bras te rend malade, surtout que vous aviez déjà passé une nuit de folie. Un plaisir charnel terni par la réalité. Peut-être t’es-tu trompé en idéalisant la jeune femme ? En la mettant trop en avant ? Tu n’as pas su voir les défauts, car pour toi, elle est parfaite. La vérité est difficile à avaler, ta mâchoire se serre tandis que tu sens ta gorge se serrer. Tu as envie de te dévoiler, de ne plus rien lui cacher, car c’est ainsi que ça se passe ? Une relation sincère sans être basée sur le mensonge. Lui demander de choisir entre lui et toi ? Tu en es incapable. Face à ce choix cornélien, elle ne fera que souffrir et toi également. Cette histoire est compliquée, et ça a le don de t’angoisser, tu ne veux pas la perdre sans avoir pu lui dire ce que tu as sur le cœur. Alors, les mots t’échappent, et dans la seconde d’après, tu regrettes d’avoir été si brute. Tu n’aurais pas dû user de ces mots qui vont l’effrayer, la faire fuir. Sa réaction ne trompe pas, son corps la trahit. Figée, choquée par ce que tu viens de dire, tu te maudis intérieurement d’avoir été aussi abrupte. Avant même que tu n’aies pu réfléchir à la portée de tes mots, ces derniers sont sortis. Parfois, tu te demandes si tu n’es pas malade à parler ainsi sans songer aux conséquences. Tes prunelles se baissent pour fixer le sol de ton appartement, tandis que ton prénom se fait entendre, et aussitôt, ton regard croise le sien. Durant ce laps de temps, tu restes silencieux, enfermé dans ton mutisme. Tu te trouves stupide, naïf et incroyablement maladroit. Tu l’as toujours été avec les filles, causé par la confiance que tu n’as pas en toi. Elle s’assoit sur toi à califourchon, sonnant le début d’une explication que tu comptes écouter attentivement. Le regard désolé, tu soupires discrètement, l’esprit encore embrumé par la nouvelle. Ses mots font écho à la Maxyne que tu connais. L’électron libre ne s’attachant à personne. Elle n’est pas encore prête, et tu le comprends malgré le fait que cela te fasse mal. Pour elle, tu es prêt à tout, quitte à attendre des mois, des années parce qu’elle en vaut la chandelle. Tes opales claires croisent les siennes, et dans un murmure. « Je t’attendrai le temps qu’il faudra. » Un sourire timide alors que tu viens goûter enfin au fruit défendu : ses lèvres que tu as tant attendu. Tant espérées. Le cœur lourd, évidemment que tu l’as, mais elle est là avec toi, et c’est tout ce qui compte à présent.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
candide
Peut-être suis-je aveugle. De penser que je peux voir à travers tout ça et voir ce qu'il y a derrière..

Merci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1113 messages et j'ai : 35 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Magda Zalejska et je crédite : queen faust (av)

MessageSujet: Re: I'm still learning to love, just starting to crawl (Maxyne)   Dim 4 Juin - 17:43


I'm still learning to love, just starting to crawl
Max & Scott

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Plus tu parles, plus t’as l’impression de le perdre. Plus tu parles, plus t’as l’impression de le blesser. Pourtant, tu fais du mieux que tu peux pour lui expliquer ce que tu ressens, pour lui faire comprendre que malgré ton incapacité à lui répondre la même chose, tu tiens sincèrement à lui, et que tout ce qu’il s’est passé entre vous n’était pas du cinéma. Tu ne sais pas si le fait qu’il ne dise rien est mauvais signe. Tu t’attendais à quelque chose, à une réelle colère peut-être, à plus de résistance. Mais rien. Seulement le silence qu’il finit par briser lorsque tu viens t’asseoir à califourchon sur lui. Tu veux lui montrer que t’es toujours la même. La même Maxyne un peu charmeuse, qui a fini par le laisser entrer, la même fille qui le laisse la toucher. Celle avec qui il fait quelques conneries, et celle qu’il aime embrasser. Oui, ta relation avec ton meilleur ami est malsaine, hors norme. Elle sort complètement des règles imposées par la société, et tu sais désormais que ça peut le blesser. Mais malgré ce lien unique qui te lie à ton meilleur ami, ce que tu ressens pour Scott est loin d’être négligeable. « Je t’attendrai le temps qu’il faudra. » Sa phrase te serre le cœur, pour différentes raisons. D’abord parce qu’il est bien le premier à te dire quelque chose comme ça. Il est le premier à t’aimer assez, à avoir le courage d’attendre que t’en sois au même stade. Mais ça te fait peur. Et si t’en étais pas capable ? Et si pour une raison absurde et quelconque, tu prenais la fuite ? tu lui briserais le cœur. Et ça, c’est la dernière chose que tu souhaites. Seulement t’as pas le temps de dire quoique ce soit qu’il vient s’emparer de tes lèvres. Un baiser tendre et avide. Parce qu’il n’a pas eu sa dose depuis quelques temps. Il les goute, les dévore et en prend possession. Avec ce baiser, tu ressens sa frustration, sa peur, son soulagement. Alors tu glisses tes mains derrière sa nuque et te colle un peu plus contre lui pour approfondir ce baiser avant que tu ne sépares vos lèvres quelques instants. « Scott, j’ai vraiment besoin que tu saches que j’me fous pas de toi… J’suis prête à essayer… Nous deux… Que ça fonctionne. » T’es prête à faire une croix sur ton célibat pour lui, et ça, s’il te connait assez, il saura que ce n’est pas rien. Seulement pour le moment, tu ne peux rien lui promettre d’autre. Tu ne peux pas lui retourner ces quelques mots qu’il t’a offert qui t’ont chamboulé. Tu ne t’y attendais pas. Pas un seul instant. Et certainement pas maintenant. Pas après ce qu’il a pu lire sur Darko et toi, dans ce torchon de SOS. Darko… Ce meilleur ami qui se fera un malin plaisir de descendre Scott à la moindre occasion. Ce meilleur ami qui se donnera pour mission de te rendre dingue parce qu’il n’accepte pas qu’il y ait un autre homme dans ta vie. Pas comme ça, pas avec une place aussi importante. Tout ça parce que vous n’aviez jamais su mettre de barrières dans votre relation. Parce que vous étiez hors normes, et trop possessifs avec l’autre. Et maintenant, il allait falloir que tu trouves une solution à tout ça. Que tu trouves une solution pour que ces relations fonctionnent sans en perdre l’un ou l’autre. Et plus t’y penses, plus tu te demandes si t’en espères pas un peu trop. Tu finis par lui voler un baiser avant de poser ton front contre le sien. « Dis moi juste que tu me crois… » c’est presque une supplication. T’as besoin qu’il te fasse confiance et qu’il ne doute pas de tes paroles ou remette en cause ce que tu fais. Tu lui as dit que t’es pas parfaite, et comme tout le monde, tu peux faire des erreurs, mais tu feras tout pour être digne de lui.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i'm the flower and the thorns
silence, the most powerful scream ✻  She's less of a girl, more like a tornado. Her outside may be made of skin, but in her bones rests an active volcano.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 813 messages et j'ai : 72 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Jonhson, the god et je crédite : EXORDIUM. (ava) & astra (signa)

MessageSujet: Re: I'm still learning to love, just starting to crawl (Maxyne)   Dim 25 Juin - 13:09


I'm still learning to love, just starting to crawl
Max & Scott

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Encore une fois, ta maladresse a frappé, et les mots ont dépassé tes pensées. Malheureusement cette fois-ci, il t’est impossible de faire marcher arrière. Le mal est fait, et tu ne sais pas si tu pourras le rattraper. Tu peines à sourire, à lui montrer que tu es passé outre ces quelques mésaventures tout simplement parce que la savoir avec un autre homme te rend malade. Elle a toujours été sincère avec toi, tu n’en n’as jamais douté, mais aujourd’hui, tout est bien confus. Ton cœur est évidemment épris de la beta, mais se fissure à mesure que les minutes s’écoulent et que tu comprends qu’elle n’est pas encore prête. Après tout, quoi de plus normal ? Son caractère farouche ne s’effacera pas ainsi. Si tu as réussi à l’approcher, la suite n’est pas encore totalement débloquée. Son passé fait qu’elle n’est pas encore totalement débarrassée de ses fantômes. La peur l’empêche de s’engager, et dans un sens tu la comprends car tu ressens cette même crainte. Mais tu pensais que vos sentiments pourraient tout balayer, terrible erreur que de croire cela. Ta naïveté te jouera toujours des tours. Mais pour l’heure, tu veux de nouveau goûter au fruit défendu, t’emparant de ses lèvres avec une passion dévorante mêlée à la peur, le soulagement. Tu te jettes dans l’inconnu avec une possibilité de perdre Max. Ce scénario t’effraye car tu ne saurais comment vivre sans elle à présent qu’elle a pris une part prédominante dans ta vie. Peut-être trop. Tu as placé trop d’espoirs, et à présent tu te heurtes à la réalité. L’idée de lui demander de choisir entre lui et toi ne te traverse même pas, tout simplement parce que ce serait probablement la pire chose à faire. Tu devras lui imposer le choix en partant, bien que ton cœur se serre rien qu’à cette idée. La peur de la perdre ne te quitte pas, cette sensation désagréable maltraite tes tripes, à chaque instant tu crains que vos moments de tendresses soient éphémères, qu’elle disparaisse. Qu’elle ne te tourne définitivement le dos pour retrouver Darko, son meilleur ami. Une telle relation est en dehors des codes, et dans un sens ça ne t’étonne pas connaissant la jeune femme. Elle ne suit pas les codes de la société mais plutôt les siens. Tes prunelles ancrées dans celles de la beta, tu sens qu’elle veut réellement faire des efforts. Tu la connais et sais que ça lui coute de dire ça. « Je te crois. Mais pas lui. » Dis-tu en parlant évidemment de l’énergumène qui lui sert d’ami. Ta voix a une once d’amertume, si ce dernier a la malchance de te croiser tu n’es pas sûr que l’issue soit favorable l’un pour l’autre. Tu viens attraper sa main, jouant délicatement avec ses doigts, tes yeux baissés sur celle-ci. « Je ne veux pas te perdre, surtout, avec qui est-ce-que je rirais ? » La situation est compliquée, mais cette teinte d’humour est là pour vous détendre, pour essayer de rendre l’atmosphère plus légère. Néanmoins, tu sais que les beaux jours ne sont pas à venir. Que le pire ou le meilleur t’attend, et c’est ce saut dans l’inconnu qui est assez flippant. Pourtant, tu es prêt à attendre car tu sais que ton cœur ne bat que pour elle, que ton âme lui est entièrement dévouée. « Si je n’ai plus mon ovni comment vais-je faire ? » Un léger rire tandis que tu caresses sa joue, celle de ton ovni, Maxyne.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
candide
Peut-être suis-je aveugle. De penser que je peux voir à travers tout ça et voir ce qu'il y a derrière..

Merci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1113 messages et j'ai : 35 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Magda Zalejska et je crédite : queen faust (av)

MessageSujet: Re: I'm still learning to love, just starting to crawl (Maxyne)   Sam 15 Juil - 18:45


I'm still learning to love, just starting to crawl
Max & Scott

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Je te crois. Mais pas lui. » Tu fronces légèrement les sourcils. Il ne croit pas à quel niveau ? Il pense que Darko veut plus que votre relation de meilleur ami ? Impossible, elle est déjà bien trop complexe. Mais tu ne peux pas nier que le comportement que vous avez l’un avec l’autre est loin d’être normal. La normalité n’a jamais franchement régi vos vies, et encore moins ce qui vous unit. Si Darko va te mettre des batons dans les roues ? Sans aucun doute. Il a déjà commencé. Seulement t’étais loin d’imaginer que ce serait à ce point là. « Comment ça tu le crois pas ? » Et pendant une brève seconde, tu te demandes s’ils se sont déjà rencontrés. Après tout, Darko serait bien du style à omettre volontairement de te le dire.  Mais non, t’en aurais sans doute entendu parler. Toutes les hypothèses sont possibles. S’il l’avait rencontré, d’une manière ou d’une autre, il aurait aussi bien pu se vanter et le qualifier de tous les noms. Mais Scott t’aurais dit quelque chose, alors t’espères qu’ils ne sont jamais tombés l’un sur l’autre, parce que ça risque de pas être joli le jour où ça arrive. Tu connais Darko par coeur, mais il a toujours eu e don de te surprendre. Quant à Scott, même si tu le sais posé, détendu et assez peace, t’as cru remarquer qu’il ne fallait pas le pousser. T’essaies de penser un peu à autre chose, mais ça reste délicat, avec toute cette histoire, et le peu d’aise que t’as à expliquer ce qui te lie à ton meilleur ami. Tu devais bien te douter qu’un jour ça poserait problème. Ca poserait problème à n’importe quelle personne normale. Tu baisses le regard dès que Scott t’attrape la main, et tu glisses tes doigts entre les siens.  « Je ne veux pas te perdre, surtout, avec qui est-ce-que je rirais ? » Un léger sourire se dessine sur le coin de tes lèvres en comprenant qu’il essaie de détendre un peu l’atmosphère. Il a pas à le faire, c’est toi qui a foutu la merde, mais t’apprécies le geste et les efforts. « J’suis à peu près sûre que tu peux rire avec n’importe qui. » A ton tour d’essayer de détendre l’atmosphère, même si t’es sérieuse à ce propos. « Par contre, j’crois que j’suis à peu près la seule à comprendre tes blagues… » ajoutes-tu avec une légère grimace désolée avant de sourire. Tu le taquines, en espérant surtout que ça apaise vos tensions. Et puis, tu ne comptes pas t’en aller. « Mais j’ai l’intention de bouger. J’compte rester là. J’vais te surveiller, tu vas m’avoir sur le dos, et plus supporter que je râle quand une fille t’approche. » C’est un résumé plus que sommaire, mais c’est proche de la vérité. Quand tu tiens un peu trop à quelqu’un, t’as tendance à te laisser aveugler par ta possessivité, et tu sais que Scott n’échappe pas à la règle.  « Si je n’ai plus mon ovni comment vais-je faire ? » tu peux pas t’empêcher de sourire, et c’est désormais un large sourire qui s’affiche sur tes lèvres. « Ton ovni ? » tu ris en secouant légèrement la tête. « C’est la première qu’on me qualifie d’ovni. » Sa main continue de se promener sur ta joue, et tu déposes un baiser dans le creux de sa paume. « Je bouge pas, Scott. T’auras toujours un cas social en guise de copine. » Un cas social, une tornade, une fille un peu amochée, une bombe à retardement, une fille de sénateur, une petite protégée de l’IRA une étudiante un peu flemmarde, mais surtout une fille qui tient à lui. Une fille qui veut pas perdre sa place au fond de son cœur.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i'm the flower and the thorns
silence, the most powerful scream ✻  She's less of a girl, more like a tornado. Her outside may be made of skin, but in her bones rests an active volcano.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 813 messages et j'ai : 72 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Jonhson, the god et je crédite : EXORDIUM. (ava) & astra (signa)

MessageSujet: Re: I'm still learning to love, just starting to crawl (Maxyne)   Dim 30 Juil - 13:58


I'm still learning to love, just starting to crawl
Max & Scott

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De toute évidence, ta confiance est une chose qui ne s’accorde pas aisément. Si Maxyne est parvenue à la gagner, il n’en n’est rien pour l’homme qu’elle considère comme être son meilleur ami. D’ailleurs, quels genres de meilleurs amis s’embrassent ? Une relation assez étrange aux yeux de ceux qui sont extérieurs et dont tu fais partie. La normalité n’est pas une notion dont tu es adepte, mais parfois elle est préférable pour éviter de souffrir. Tes opales s’assombrissent légèrement lorsque la conversation tourne autour de ce type. Tu ne connais rien de lui ni de ses intentions, mais le fait qu’il ait osé la toucher suffit à t’agacer. Devant la beta, tu montres une autre facette de ta personnalité, plus sombre. Peu de gens ont l’occasion de l’admirer, mais ceux qui te connaissent très bien savent qu’il ne faut pas te chercher au risque de réveiller une part de ton être que tu réfutes. Si habituellement tu feins le mec cool, naïf, il n’en n’est rien. Ce n’est qu’une façade pour te protéger. « Je ne sais pas, je ne le sens pas. Je connais pas ses intentions.» Et surtout s’il veut aller plus loin. Pour l’heure, la rencontre a été évitée, mais tu penses qu’il serait temps que vous ayez une discussion. Pour sûr que la finalité de celle-ci sera risquée, pouvant rapidement se transformer en une guerre ouverte. Il ne faut de toute évidence pas te pousser car les poings peuvent partir vite, surtout lorsqu’on te manque de respect. Tu as suffisamment souffert de cela par le passé pour qu’aujourd’hui tu te laisses insulter les bras ballants. Une situation assez compliquée pour la jeune femme qui se retrouve au centre de cela. Tu en es navré pour elle, car tu sais que cela ne doit pas évident non plus. Tout est compliqué dans la vie, rien n’est simple, aucune question n’a une seule réponse. Tu éclates ensuite de rire, il est vrai que tu pourrais rire avec n’importe qui, mais ce n’est pas franchement ce que tu veux. « Mais tu n’es pas n’importe qui. » Dis-tu avant d’hocher la tête, elle est bien la seule à rire de tes blagues, c’est une évidence. « C’est pas faux. Et t'auras pas à me surveiller, t'es la seule, quoique j'aime bien te voir en mode koala. » L’avoir sur le dos n’a rien d’embêtant, au contraire, tu dois avouer que c’est ce que tu souhaites par-dessus tout. Tes opales admirent les traits de son visage pour s’ancrer dans les siennes, dans un sourire entendu. Tu sas qu’elle est sincère et qu’elle ne partira pas, ce qui a le don de t’apaiser un peu. La savoir à tes côtés te fait un bien fou. Comme le besoin viscéral de respirer. Ta main caresse sa joue avec délicatesse, alors que ton sourire s’agrandit. « Je trouve que ce surnom te va bien. » Son baiser sur ta peau te fait frémir alors que tu viens approcher ton visage du sien, ta main s’aventure dans ses longs cheveux avec lesquels tu joues. « Je suis pas mal non plus. » Deux cas sociaux ensemble, c’est un beau tableau qu’on a là en tout cas. Tu esquisses un sourire amusé avant de l’embrasser avec fougue, pour la rassurer. « Je ne partirai pas non plus. » Dis-tu dans un murmure, une promesse que tu espères ne tombera pas dans l’oreille d’un sourd.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
candide
Peut-être suis-je aveugle. De penser que je peux voir à travers tout ça et voir ce qu'il y a derrière..

Merci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1113 messages et j'ai : 35 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Magda Zalejska et je crédite : queen faust (av)

MessageSujet: Re: I'm still learning to love, just starting to crawl (Maxyne)   Sam 19 Aoû - 22:03


I'm still learning to love, just starting to crawl
Max & Scott

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Je ne sais pas, je ne le sens pas. Je connais pas ses intentions.» Tu baisses légèrement la tête, ne sachant pas quoi ajouter à ça. T’es pas certaine qu’il y ait quoique ce soit à dire de tout façon. Scott aura ses pensées en tête, bien ancrées jusqu’à ce qu’il est la preuve du contraire. Et ça, t’es pas franchement convaincue qu’il l’obtienne un jour. Du moins pas s’il ne rencontre pas ton meilleur ami. Et ça non plus, t’es pas sûre que ça soit une merveilleuse idée. Tu connais bien trop Darko pour savoir que c’est un roi pour foutre la merde, surtout lorsqu’il s’agit de ta personne, et de Scott. Alors tu sais qu’à un moment ou à un autre, ça finira par péter, même si tu continues d’espérer que ça n’arrive pas. « Mais tu n’es pas n’importe qui. » T’espères bien, alors en guise de réponse, tu te contentes de lui sourire. Un sourire entendu, mais aussi reconnaissant de tout ce qu’il te dit là. « C’est pas faux. Et t'auras pas à me surveiller, t'es la seule, quoique j'aime bien te voir en mode koala. » « Alors j’vais pas te lâcher Maxwell. » comme pour illustrer tes mots, tes cuisses se resserrent un peu plus contre les siennes, et tu glisses tes phalanges dans ces boucles que t’aimes tant. T’as rien dit, mais ce qu’il vient de te dire, ça te rassure, qu’il te dise que t’es la seule. Même si la bombe qu’il a laché il y a quelques minutes avait tendance à l’insinuer, qu’il le dise clairement te fait du bien. T’as jamais suspecté Scott d’être polygame, mais de nos jours, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Et si tu peux ouverte sur pas mal de choses, ça, tu sais très bien que ça n sera jamais le cas, t’es bien trop possessive pour qu’il en soit autrement. « Je trouve que ce surnom te va bien. » Sa main s’aventure dans ta chevelure, et tu fermes les yeux, réellement apaisée par ce geste. T’as toujours aimé ça. Qu’on glisse ses doigts dans tes cheveux, délicatement, ça a toujours eu pour effet de t’adoucir. « Je suis pas mal non plus. » tu peux pas t’empêcher de rire en lui volant un baiser. « Ca c’est rien de le dire. » Il sourit et t’embrasses fougueusement, t’arrachant un léger gémissement. S’il fait ça, t’es pas certaine de pouvoir continuer à parler bien longtemps. Si t’as jamais eu trop de problèmes pour réussir à contrôler tes envies avec les quelques mecs que t’as peu avoir, quand Scott t’embrasses de cette manière, ton cerveau déraille complètement. « Je ne partirai pas non plus. » T’esquisses un sourire en lui volant un énième baiser, puis t’en déposes un autre sur le bout de son nez, puis sur sa joue, dons son cou, avant reprendre brièvement possession de ses lèvres. « Alors tu vois, ça ira. » Une conclusion un peu simpliste, mais t’as jamais été du genre à prévoir le futur. Toi, tu vis dans l’instant présent, t’inquiéter de ce qui a été fait ou redouter ce qui est à venir n’a jamais été dans ta nature. Alors si Scott ne compte pas mettre les voiles, toi non plus, c’est tout ce qui t’importe. Et à vrai dire c’est bien la seule chose dont tu peux te contenter. «  du coup… Scott Maxwell, puisqu’aucun de nous deux n’a l’intention de se volatiliser, aurais-tu quelque chose à redire si je m’imposais ici pour la nuit ? » demandes-tu avec un léger sourire. Rien de mieux pour consolider les choses que passer la nuit ici, entre ses bras. Une première fois à découcher pour retrouver Scott. Au final, le retour à New York est bien plus pratique que le Spring Break où vous aviez tous deux des colocs. Même si dans ton cas, les colocs que t’as ici –et surtout un- sont bien plus envahissants que ceux que t’as pu avoir pendant ces quelques jours, sous le soleil mexicain. Tu glisses tes mains sous son t-shirt, sur ses flancs, en souriant, heureuse de pouvoir le toucher à nouveau. Une fois encore, tu viens trouver ses lèvres, mais cette fois, tu l’embrasses doucement. Si doucement que ça en serait presque de la torture. « Sauf si t’as mieux à faire évidemment… » laches-tu contre ses lèvres, souriante.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i'm the flower and the thorns
silence, the most powerful scream ✻  She's less of a girl, more like a tornado. Her outside may be made of skin, but in her bones rests an active volcano.
Revenir en haut Aller en bas
 
I'm still learning to love, just starting to crawl (Maxyne)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Queens-