Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Only mine, don't forget it (Sam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 181 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Joe Manganiello et je crédite : innocens (avatar), shinou (signature) & cleo (gif)

MessageSujet: Only mine, don't forget it (Sam)   Dim 7 Mai - 8:23


Rick & Sam

Only mine, don't forget it


Il était 18h passé et tu venais de sortir de ton boulot mais tu devais te dépêcher car ta dulcinée t’attendait à son boulot, oui tu lui avais promis qu tu passerais la prendre le soir après ton boulot. C’était devenu un petit rituel entre vous, d’ailleurs ce n’était pas le seul et tu devais avouer que la relation que tu entretenais avec Sam te rendait bien, tu étais vraiment bien avec ce bout d’femme et tu ne comptais pas la lâcher de sitôt. Il y avait un peu de monde sur la route, bon tu n’étais pas en retard non plus, tu étais même un peu en avance mais tu regardais assez souvent ta montrer pour justement le vérifier. Tu continuais de rouler tranquillement avant d’arriver devant son entreprise, tu garais ton véhicule devant et tu stoppais le moteur, décidant de sortir de ton véhicule. Tu sortais ton téléphone de ta poche et tu te postais devant l'entreprise et contre ta voiture, elle ne pouvait pas te louper et elle te louperais pas de toute manière. Tu lui envoyais un texto pour la prévenir que tu étais là et que tu l’attendais comme d’habitude, elle n’allait plus trop tarder de toute manière. Aujourd’hui il faisait beau, tu avais même sorti un tee-shirt à manche courtes et tes lunettes de soleil, tu attendais patiemment avant de lever alors le regard et de voir plusieurs personnes sortir dont ta petite Sam. Naturellement tu avais le sourire aux lèvres en la voyant alors sortir et se diriger vers toi mais tu voyais sur son visage que quelques chose n’allait pas. Tu attendais qu’elle vienne vers toi et tu la prenais alors dans tes bras musclés, embrassant d’abord son front puis ses lèvres avec douceur. «  Bonsoir toi, tu as passé une bonne journée ? Pas trop chiante ? »
AVENGEDINCHAINS


CAN'T FIGHT THE MOONLIGHT

ENCORE PLUS MACHIAVÉLIQUE QU’IL N’EST SÉDUISANT, IL N’A JAMAIS PROFÉRÉ UNE SEULE PAROLE SANS QUELQUES PROJETS MALHONNÊTES. DE TOUTES CELLES QU’IL A CONQUISE IL N’EN EST PAS QUI EN AIT À S’EN PLAINDRE. FUYEZ LE À TOUT PRIX.. ©shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 341 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : shelley hennig et je crédite : (balaclava) & (moi » profil)

MessageSujet: Re: Only mine, don't forget it (Sam)   Dim 21 Mai - 16:48


Only mine, don't forget it
Rick Anderson &
Sam Riley

« Tu as vu ce que ce magazine dis sur toi et sur ton mec ? » Cette phrase d’une de tes collègues résonnait encore dans ta tête. Ce que tu avais lu, restait ancré dans ta mémoire. Tu étais énervée par ce que tu avais lu, énervée contre ce magazine mais aussi contre ton homme. Tu lui faisais confiance, bien que de base cela ne soit pas quelque chose que tu donnes assez facilement. Mais là, malgré ta confiance, tu ne pouvais pas t’empêcher d’être en colère. D’ailleurs, tu avais passé toute ta journée en colère. Préférant rester dans les réserves a étiqueter tout ce qui pouvait se passer sous ton nez. La journée passait, lentement pour toi. Déjà parce que tu étais en colère mais aussi car tu savais que tu allais le voir ce soir. Bah oui, il te ramenait, comme chaque soir alors, forcément, tu allais devoir l’affronter et, tu n’en avais aucune envie. Le magasin sur le point de fermer ses portes, tu lisais le message qu’il venait de t’envoyer et tu fermais simplement ton téléphone sans daigner lui répondre. De toute façon, il verrait d’ici quelques minutes que tu l’as vu. Tu disais au revoir à tes collègues et tu finissais par sortir du Buy More, énervée. Tu avançais alors que tu avais une vue sur lui, tout souriant. Bordel, il ne savait pas ce qui l’attendais. Tu t’avançais jusqu’à être en face de lui, sans un sourire et, doucement, tu le sentais te prendre dans ses bras, embrasser ton front... Puis tes lèvres. Tu ne répondais pas, pas même un peu. Tu l’observais se reculer et l’écouter parler. « Magnifique. D’ailleurs, on m’a donné un peu de lecture. Tu devrais le lire avec ta Babylone. » Tu lui plaquais le bouquin contre le torse, affichant alors un sourire des plus ironiques avant que tu ne t’échappes de ses bras pour aller monter à l’avant de la voiture, côté passager. Tu attachais ta ceinture une fois bien assise et croisait alors tes bras afin de montrer que tu n’étais pas du tout encline à discuter avec lui pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 181 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Joe Manganiello et je crédite : innocens (avatar), shinou (signature) & cleo (gif)

MessageSujet: Re: Only mine, don't forget it (Sam)   Ven 26 Mai - 0:23


Rick & Sam

Only mine, don't forget it


Tu fronçais les sourcils, quelque chose n'allait pas et tu l'avais bien remarqué, dès le moment où Sam était rentrée dans ton champ de vision et qu'elle avait croisé ton regard. C'est bien ce que tu pensais, il y avait quelque chose et tu sentais alors Sam plaquait un magazine contre ton torse, tu la suivais du regard sans dire un mot mais surtout tu ne comprenais pas tellement ce qu'elle voulait dire. Babylone ? Certe tu l'avais vu pendant le Spring Break mais il s'était absolument rien passé entre elle et toi alors tu te demandais bien ce que ce bouquin avait pu raconter sur toi. Tu la regardasi grimper dans le véhicule puis tu y montais aussi, attachant ta ceinture autour de ton corps mais avant de démarrer le moteur, tu ouvrais le bouquin et tu lisais un peu, de toute manière tu connaissais Sam, tu étais avec elle depuis peu peut-être mais tu la connaissais de mieux en mieux etu savais que lorsqu'elle était énervée il ne fallait pas lui parler. Une fois que tu avais lu ce magnifique mgazine qu'est SOS, tu le balançais à l'arrière de la voiture et tu finissais par lâcher. « Quand tu seras prête à parler, fais moi signe.» Lui disais-tu alors que tu tournais ton visage vers elle pour poser ton regard sur elle, tu ne pouvais pas le nier, tu comprenais sa réaction, tu aurais peut-être réagis de la même manière sauf que toi tu aurais demandé des explications. Tu la laissais alors dans son coin pour le moment, de toute manière tu n'avais rien à te reprocher, tu n'avais absolument rien fait avec Babylone, c'était une amie et c'est tout, c'était rien de plus. La femme de ta vie elle était là, près de toi, juste sur ta droite, c'était elle et personne d'autre mais tu finirais par lui faire comprendre. Tu dois avouer que tu n'aimais pas ce genre de situation entre toi et elle, lorsqu'elle te faisait la tête alors qu'au fon tu n'avais rien fait, tu attendais juste qu'elle redescende pour le lui dire. Tu démarrais alors le moteur de la voiture et tu roulais alors jusqu'à chez toi, le chemin était assez long pour le coup et surtout il était silencieux et tu n'avais eu qu'une envie c'était de la prendre dans tes bras mais elle était encore en colère alors tu préferais attendre pour le moment, tu finissais par te garer devant chez toi, stoppant alors le véhicule mais avant tout, tu fermais ta voiture à clefs. « Bon, je ne sais pas si t'es enclin à parler ou même à m'écouter mais je veux que tu écoutes ce que j'ai à te dire. » tu posais ton coude contre la vitre et tu tournais ton visage vers elle. « Ce magazine dit de la merde. Babylone c'est une ancienne stagiaire que j'ai eu, on s'est et on s'entend bien, ça s'arrête là. On s'est vu au Spring Break, on a passé une journée ensemble, il ne s'est jamais rien passé avec elle et il se passera jamais rien avec elle. » Lui disais-tu avant de laisser un petit silence s'installait entre elle et toi, au fond tu étais un peu vexé qu'elle puisse penser ça de toi et surtout qu'elle n'ait pas demandé une quelconque explication. « Si tu ne veux pas venir chez moi, tu peux me le dire, j'te ramènerais. »
AVENGEDINCHAINS


CAN'T FIGHT THE MOONLIGHT

ENCORE PLUS MACHIAVÉLIQUE QU’IL N’EST SÉDUISANT, IL N’A JAMAIS PROFÉRÉ UNE SEULE PAROLE SANS QUELQUES PROJETS MALHONNÊTES. DE TOUTES CELLES QU’IL A CONQUISE IL N’EN EST PAS QUI EN AIT À S’EN PLAINDRE. FUYEZ LE À TOUT PRIX.. ©shinouh

Revenir en haut Aller en bas
 
Only mine, don't forget it (Sam)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan :: Lower Manhattan-