Flashnews
La nouvelle intrigue est en place, il s'agit d'un Koh Lanta spécial étudiants VS citizens ! Vous pouvez retrouver toutes les informations ici

Vous pouvez aller voir les gagnants des awards ici et poster dans le yearbook




 
NEWSLETTER NUMÉRO 26
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 24
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 (FB) Rescue of a girl in distress (Kalani)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 191 messages et j'ai : 873 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ryan sexy Kelley et je crédite : moi-même (avatar)

MessageSujet: (FB) Rescue of a girl in distress (Kalani)   Dim 14 Mai - 2:15

Rescue of a girl in distress (FB)
W/ Kalani
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Il était un peu plus de 22h quand  tu finissais de ranger tout le matériel dans le club de self-défense dans lequel tu exerçais quand tu n’étudiais pas, ton sac de sport sur l’épaule, tu sortais par la porte de derrière, les lumières éclairant les ruelles. Alors que tu rangeais tes clefs dans une poche intérieur de ton sac, plusieurs bruits et des voix se faisaient entendre un peu plus loin, tu fronçais les sourcils te demandant ce qu’il pouvait se passer un peu plus loin. Tu marchais en direction de ces voix, au fur et à mesure que tu t’en approchais, tu pouvais distinguer clairement la voix d’une femme et celle d’un homme, alors que tu t’appretais à tourner dans une ruelle, c’est là que tu les voyais tous les deux, oui ils étaient proches sauf que la jeune femme en face de lui n’avait pas l’air d’accord sur ce qu’il voulait et était en train de faire. Une chose que tu ne supportais pas c’était qu’on ne respecte pas les femmes et là il était clairement en train de dépasser les bornes. Tu lâchais ton sac de sport, t’approchant alors de ce mec, clairement il était peut-être musclé mais tu l’étais encore plus que lui et toi tu faisais du self-défense, c’est pas ce mec qui allait t’impressionner. Tu te saisissais de son haut, le poussant de devant elle puis tu le plaquais alors contre le mur derrière lui venant plaquer ton avant-bras sous sa gorge. « Eh ! J’crois qu’elle t’a demandé de la laisser tranquille ?! » Lui répondais-tu avant de tourner ton visage vers cette jeune femme brune aux yeux bleus, oui, la lumière des lampadaires illuminait son visage et faisait ressortir la couleur de ses yeux. « Vous allez bien ? Il vous a rien fait ?» là tu t’adressais à cette jeune femme puis tu finissais par reposer ton attention sur l’homme collé contre le mur.  « Maintenant tu vas prendre tes affaires et te barrer sinon j’te casse la gueule et crois moi que je me retiendrais pas. » tu le menaçais, il y avait pas d’autre mot, tu retirais ton bras de sous sa gorge et tu le regardais prendre ses affaires et se barrer jetant quelque coups d’oeil à la jeune femme qui se trouvait non loin de toi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 100 messages et j'ai : 417 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ellie Martin et je crédite : balaclava ♥ (ava)

MessageSujet: Re: (FB) Rescue of a girl in distress (Kalani)   Lun 15 Mai - 18:45



Rescue of a girl in distress

Kalani & Warren

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
T’as toujours été clair avec tes clients. Justement pour éviter les situations ne dérapent, qu’ils se fassent des idées et que ça devienne moche. Mais il fallait bien que ça t’arrive au moins une fois, non ? Il fallait bien qu’une fois, l’un d’eux n’essaie d’aller plus loin. Pourtant le contrat, c’était qu’une soirée à son bras. Se pavaner accrocher à lui pour avoir l’air d’un trophée. Mais t’aurais tout de même préféré éviter l’expérience foireuse, même si les statistiques sont loin d’être de ton côté. « Logan lâche moi, tu me fais mal. » Pas encore, pas vraiment, mais tu veux vraiment qu’il te lache, parce que t’aimes pas la manière dont ça tourne. Et surtout, t’aimes pas qu’on outrepasse tes règles. Sa poigne se resserre autour de ton bas, et t’as presque l’impression que ça te coupe la circulation. « C’était une bonne soirée non ?! T’as adoré.  Je t’assure que ça sera aussi bien chez moi. » Et là, y’a un cri aigu qui s’échappe de ta gorge. Un non un peu horrifié qui réussit à s’extraire au moment où le taxi freine à votre hauteur. Vas-y connard, arrête toi, et surtout, fais semblant de pas avoir vu que quelque chose cloche entre nous, tes deux futurs clients. Mais Logan, il a pas le temps d’ouvrir la voiture qu’il se fait violemment dégagé. Du chemin, ou de toi, tu sais pas bien, t’es encore trop choquée du comportement qu’il a. Mais tu comprends rapidement, en voyant ce mec qui le tient par le col et qui le colle contre le mur. « Eh ! J’crois qu’elle t’a demandé de la laisser tranquille ?! » tu restes là, à les observer, et finalement, c’est ton sauveur –parce que c’est bien ce qu’il est- que tu fixes de tes grands yeux bleus. « Vous allez bien ? Il vous a rien fait ? »  « Je… » Aucune phrase ne sort. Aucun mot n’est correctement articulé, tu peines à retrouver tes esprits, et machinalement, tu poses ta main sur ton bras, là, où Logan te tenait un peu trop fermement. Tu sais que demain, t’auras une marque, réminiscence de cette soirée. « Ca va. Je crois. » finis-tu par dire à voix basse. « Maintenant tu vas prendre tes affaires et te barrer sinon j’te casse la gueule et crois moi que je me retiendrais pas. » L’inconnu se recule, et tu regardes Logan prendre ses affaires, non sans te jeter plusieurs coups d’œil. Il s’attend à quoi ? A ce que tu lui demandes de rester ? A ce que tu rentres avec lui ? C’est qu’il a vraiment rien compris. Tu peux pas t’empêcher de te demander si ça va remonter jusqu’à Dahlia, s’il aurait les couilles d’aller se plaindre ou s’il va faire profil bas. C’est pas le job de ta vie, mais tu tiens pas à le perdre, ça paie bien. Pourtant, là tout de suite, tu te sens pas trop de remettre ça. Tu veux juste te reposer. Oublier ça. Tu te laisses glisser contre le mur, dans ta robe de soirée de laquelle tu veux absolument t’extirper. Cadeau de Logan pour être éblouissante face aux autres. Tu veux juste t’en débarrasser. Mais t’es complètement congelée. En même temps, t’étais pas censée rester dehors. A peine quelques secondes, seulement entre le taxi et la réception. Puis tu prends conscience que ton ange gardien est toujours là. « Merci. » laches-tu à voix basse en relevant la tête vers lui. Au moins, il a pas une tête de psychopathe. T’attrapes subitement sa main, comme pour être sûr qu’il ne parte pas. « Vous pouvez rester avec moi ? Juste un peu ? » Tu peux pas rentrer chez toi. Pas encore. Ton frère saurait à ta tête que quelque chose s’est passé. Et vu qu’il ne sait rien de tes activités… Ca risquerait de vraiment mal se passer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 191 messages et j'ai : 873 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ryan sexy Kelley et je crédite : moi-même (avatar)

MessageSujet: Re: (FB) Rescue of a girl in distress (Kalani)   Jeu 18 Mai - 3:17

Rescue of a girl in distress (FB)
W/ Kalani
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu te postes alors devant la jeune femme, signe de protection qu'il avait plutôt intérêt à ne pas, à ne plus s'en approcher, tu le regardais prendre ses affaire et tu le regardais partir se retournant par moment, sûrement pour vérifier si tu étais toujours près de cette jeune fille. Tu attendais qu'il quitte ton champs de vision puis tu finissais par te retourner, ton regard cherchant cette jeune personne avant de la voir assise sur le sol contre le mur derrière elle, tu t'approchais alors légèrement posant ton regard sombre sur elle. « Eh... Ça va aller, vous êtes sûr ? » elle devait avoir froid dans cette tenue, tu attrapais la veste que tu portais sur toi la retirant de tes épaules pour la mettre sur les siennes, elle était gelée, tu pouvais le sentir quand tes doigts venaient d'effleurer la peau nue de ses épaules. « Il n'y a pas de quoi, je n'allais pas le laisser faire ce qu'il avait commencé, je passais par là et j'ai entendu du bruit...» lui avouais-tu, alors que tu t'apprêtais à te relever, tu sentais sa main se saisir de la tienne te demandant si tu pouvais rester près d'elle. « Avec plaisir, mais déjà, on va aller au chaud, vous êtes complètement gelée... Où vous habitez ? Je peux vous ramener si vous voulez ?» lui demandais-tu, tu ne savais même pas si elle allait être capable de se lever et marcher tellement tu voyais qu'elle était apeurée et frigorifiée. Tu restais accroupi près d'elle attendant une réponse puis une fois qu'elle te l'avait donné, tu passais ton bras sous ses jambes et ton autre bras dans son dos afin de la soulever du sol et de la porter. C'est  à ce moment-là que tu te rendais compte qu'elle avait vraiment peur. « Je m'appelle Warren et je suis votre sauveur de la soirée.» tu souriais dans un premier temps puis tu finissais par lâcher un rire pour essayer de détendre l’atmosphère mais surtout pour lui montrer qu'elle n'avait vraiment rien à craindre de toi et que tu n'étais pas comme ce mec pervers. Tu allais dans un premier temps l'emmener jusqu'à ta voiture pour qu'elle puisse se réchauffer, il ferait très certainement meilleur que dehors, c'est vrai qu'il faisait frais ce soir. Tu marchais alors lentement, la portant toujours contre toi marchant jusqu'à ton véhicule qui se trouvait un peu plus loin à son emplacement habituel quand tu viens travailler. Après avoir marché pendant quelques minutes, tu arrivais à ta voiture et tu posais délicatement la jeune femme devant le côté passager, sortant les clefs de ta poche puis tu l'ouvrais, ouvrant la portière. « Il fait sans soute meilleur à l'intérieur, je vais mettre le chauffage, grimpez.»
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 100 messages et j'ai : 417 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ellie Martin et je crédite : balaclava ♥ (ava)

MessageSujet: Re: (FB) Rescue of a girl in distress (Kalani)   Sam 20 Mai - 17:59



Rescue of a girl in distress

Kalani & Warren

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Eh... Ça va aller, vous êtes sûr ? » tu acquiesces d’un signe de tête par réflexe, mais t’es pas bien certaine. A vrai dire, t’en as pas la moindre idée. Grande première cette situation. Alors tu sais pas bien si ça va juste te passer dans dix minutes. Ou si tu vas rester dans cette position de repli qui ne te ressemble pas, pour le reste de la soirée. En attendant, ton sauveur vient te mettre sa veste sur les épaules, et immédiatement, tu la serres un peu plus contre toi, en espérant te réchauffer un peu. « Merci. » laches-tu à voix basse, à moitié cachée dans sa veste. « Il n'y a pas de quoi, je n'allais pas le laisser faire ce qu'il avait commencé, je passais par là et j'ai entendu du bruit...» Tu peux sans doute remercier ta voix que ton frère trouve régulièrement trop stridente dès que tu te mets à crier. Et lorsque tu le vois prêt à se lever, tu lui attrapes la main avant même de réaliser ce que tu fais. Tu veux pas qu’il s’en aille. Tu veux pas rester seule. Et surtout, tu réalises que sa présence t’apaise un peu. Chose que tu ne saurais expliquer vu que vous venez à peine de vous rencontrer. « Avec plaisir, mais déjà, on va aller au chaud, vous êtes complètement gelée... Où vous habitez ? Je peux vous ramener si vous voulez ?» « Non ! » laches-tu du tac au tac. Sans doute un peu trop vivement pour qu’il puisse te contredire. Tu peux pas rentrer chez toi. Tu peux pas affronter Enzo. Il te connait par cœur. Et si t’arrives encore à lui cacher la nature de tes activités, il sait quand quelque chose tourne mal, et il ne lui faudrait que dix secondes pour s’en rendre compte ce soir. « J’peux pas rentrer. Mon frère… Enfin, j’peux pas lui faire face maintenant. J’veux pas qu’il sache et… c’est mon jumeau. Il devine. » avoues-tu avec un léger sourire. Tu sais pas vraiment si ça à voir avec votre gémellité ou le fait qu’il te connaisse juste par cœur, mais t’es pas prête à subir son interrogatoire. Il saurait que tu mens, et cette fois, il ne t’aurait pas lâché. Alors rentrer chez toi n’est pas une option. Du moins pas maintenant. A peine as-tu finis de parler, qu’il glisse un bras sous tes jambes, l’autre au niveau de ta taille et tu te sens quitter le sol. D’abord un peu tendue, tu finis par passer tes bras autour de son cou. Tu t’agrippes à lui comme tu l’aurais fait avec une bouée de sauvetage. Et tu dois bien admettre que te retrouver collée contre lui, ça te réchauffe bien plus que sa veste. Comme quoi, la chaleur humaine n’a rien de comparable. « Je m'appelle Warren et je suis votre sauveur de la soirée.»  « Kalani. » dis-tu simplement en resserrant un peu plus ton étreinte. « Un superman des temps modernes, c’est ça ? » réussis-tu à articuler, un léger sourire sur le coin des lèvres. Sans doute le premier depuis votre rencontre. « J’sais pas comment vous remercier. » A part lui dire quinze fois merci et lui être reconnaissante pour le reste de ta vie. Il continue de marcher, sans que tu fasses franchement faffe de l’endroit où il vous mène. Ce n’est que lorsque tu le sens te remettre sur tes deux pieds que tu prends conscience que vous êtes à sa voiture. Du moins, t’imagines que c’est la sienne. « Il fait sans soute meilleur à l'intérieur, je vais mettre le chauffage, grimpez.» Pendant un bref instant, t’hésites, tu restes figée. Après tout, tu viens juste de refuser de monter en voiture avec Logan, non ? Seulement les deux hommes semblent avoir des motivations complètement différentes. Ou peut-être que t’es juste naïve. Et tu finis par monter dans la voiture. Il fait le tour et monte côté conducteur en enclenchant directement le chauffage. C’est vrai que c’est bien mieux que dehors, mais il te faut encore un peu de temps pour te réchauffer. « C’est quoi votre truc ? Citoyen lambda la journée, super héro la nuit ? » demandes-tu en te débarrassant de tes talons, pour poser tes pieds sur le siège, en ramenant tes genoux contre toi. « Ou j’suis votre première mission de sauvetage ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 191 messages et j'ai : 873 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ryan sexy Kelley et je crédite : moi-même (avatar)

MessageSujet: Re: (FB) Rescue of a girl in distress (Kalani)   Sam 3 Juin - 13:48

Rescue of a girl in distress (FB)
W/ Kalani
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kalani, quel joli prénom, un prénom qui devait avoir des origines des îles, tu sentais ton étreinte se resserrer autour de toi le temps que tu la portes, elle ne devait vraiment pas avoir chaud du tout pour se coller à toi. Un sourire venait se figer sur tes lèvres en l'entendant dire "Superman", tu ne te considérais absolument pas comme tel, surtout que c'était la première fois que tu sauvais quelqu'un. « Vous n'avez pas à me remercier, c'est normal et vous pouvez me tutoyer, je ne pense pas être vieux, si ? » Tu essayais de détendre encore un peu l'atmosphère même si tu es persuadé qu'elle doit être encore sous le choc et encore avoir peur qui sait. Tu tournais ton visage vers le sien affichant un autre sourire puis tu la déposais au sol, lui ouvrant la portière de ta voiture. Tu la sentais hésitante certainement à cause de ce mec qui a failli l'agresser un peu plus tôt dans la soirée, puis tu la vois finalement monter dans ta voiture, tu refermais alors la portière derrière elle faisant le tour avant de la rejoindre côté conducteur. « Peut-être que mon sport et mon petit boulot d'étudiant m'a donné plus confiance en moi ? Mais oui, on peut dire ça même si c'est la première fois que je sauve une jeune femme. » Tu laisses la chaleur envahir le véhicule, tu étais en débardeur alors tu risquais de ne pas avoir froid avec cette chaleur puis c'était surtout pour réchauffer cette petite brune. Tu regardais autour de toi et il n'y avait personne sur le parking à part deux voitures garées un peu plus loin, les lampadaires éclairant l'endroit. « Vous avez un frère jumeau si j'ai bien compris ? C'est pour ça que vous ne voulez pas rentrer de suite ? » Oui, tu étais un peu curieux et puis c'était pour parler et apprendre un peu à connaître cette jeune femme que tu venais de sauver. « Où habitez-vous ? Et qu'allez-vous faire si vous ne voulez pas rentrer chez vous à cause de votre frère ? » Lui demandais-tu puis tu la regardais retirer ses chaussures et ramener ses jambes contre elle, ta main venait se poser sur son dos le frottant doucement comme pour la réchauffer plus vite, une attention, comme pour lui montrer que maintenant elle était en sécurité et que tu ne lui ferais rien de mal. En fin de compte, tu attrapais ta ceinture la faisant passer par-dessus ton corps puis tu lui demandais de faire pareil. « Ne vous inquiétez pas, je roule juste, je n'aime pas rester dans une voiture sans conduire, ça ne vous dérange pas un tour en voiture ? » Lui demandais-tu doucement avant de commencer à rouler puis tu sortais alors du parking puis finalement, tu te décidais à lui proposer. « Si vraiment vous ne voulez pas rentrer, je peux vous héberger cette nuit, j'ai un appartement dans le quartier de Brooklyn. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 100 messages et j'ai : 417 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ellie Martin et je crédite : balaclava ♥ (ava)

MessageSujet: Re: (FB) Rescue of a girl in distress (Kalani)   Lun 5 Juin - 14:04



Rescue of a girl in distress

Kalani & Warren

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un léger sourire sur les lèvres et tu acquiesces d’un signe de tête. Non, en effet, il n’avait pas l’air très vieux. « Si vous, ‘fin si tu l’es, je te rassure, aucune ride, t’es bien conservé. Mais je pense quand même que les remerciements sont nécessaires. » Pendant quelques instants, t’hésites à monter dans la voiture. Sérieusement, est ce que t’es pas complètement folle de faire ça ? Sans aucun doute. Reste à savoir si tu pourras remercier ton intuition ou non. Alors finalement, tu grimpes, alors qu’il fait le tour pour s’installer du côté conducteur. A ta question, il te dit que c’est sans doute son sport, ou son job étudiant. Mais que tout ça, ce sauvetage, ça reste une première. « Tu fais quoi ? » La question était autant vis-à-vis du sport qu’il pratique que de son boulot étudiant. Et pendant quelques instants, t’essaies de te concentrer, comme pour tenter de savoir si tu ne l’as pas déjà vu quelque part. Peut-être qu’il est étudiant à Columbia. Si c’est le cas, cette fois, tu ne pourras surement pas le manquer. Tu tournes légèrement la tête vers la fenêtre, pour regarder sur le parking. Pas un chat. C’est dans ces moments-là que tu trouves certains coins de new york un peu flippants. Cette ville qui n’est censée jamais dormir. Pourtant, un problème, et les gens passent leur chemin. Sauf Warren. « Sauvetage réussi. » ajoutes-tu en reportant de nouveau ton attention sur lui, un sourire timide sur les lèvres. Et tu lui étais sacrément reconnaissante. Tu ne savais pas comment le remercier. Lui offrir un café ? Tu trouves ça tellement banal. Lui être redevable pour le restant de tes jours ? Sans aucun doute. « Vous avez un frère jumeau si j'ai bien compris ? C'est pour ça que vous ne voulez pas rentrer de suite ? » « C’est ça… Hm il sait pas ce que je fais… Et j’ai pas envie qu’il sache. Seulement quand ça va pas… il le devine. Alors je préfère attendre que ça passe. » Attendre que tu puisses de nouveau faire semblant et sourire de nouveau. Attendre de pouvoir mentir une fois de plus à ton frère jumeau en lui disant que tu passais seulement la soirée avec des amis. Jusque là, t’as jamais franchement eu besoin d’y mettre de gros efforts, ça se passait bien, chacun restait à sa place. Les clients étaient même parfois agréables. Il voulait juste un peu de compagnie, se changer les idées. Parfois avoir l’impression de rajeunir en t’ayant à leur bras. Mais il fallait bien que ça arrive au moins une fois, que ça tourne mal. Sinon, t’aurais contré toutes les statistiques. Tu passes ta main derrière la nuque, pas très à l’aise avec le sujet, te demandant toujours si t’allais tomber sur quelqu’un qui allait juger. « Personne sait en fait. » « Où habitez-vous ? Et qu'allez-vous faire si vous ne voulez pas rentrer chez vous à cause de votre frère ? » « Dans le Queens. » tu hausses alors les épaules comme pour répondre à sa seconde question. « Il y a des cafés ouverts toute la nuit. Peut-être squatter là-bas… » Parce que vu comme t’as froid quand t’es dehors, hors de question de rester dans la rue. Tes chaussures enlevées, tu ramènes tes jambes contre toi, pour te réchauffer un peu plus alors qu’il vient glisser sa main dans ton dos pour t’aider à te réchauffer aussi. Une friction qui faisait son effet, qui plus est avec l’aide du chauffage. Les bras croisés sur tes genoux, tu poses ta tête dessus en la tournant vers lui. « T’es toujours comme ça… ? Gentil ? » La question peut paraitre étrange, c’est pas comme s’il allait te répondre qu’il était un connard fini les trois quarts du temps, mais à sa réponse, tu saurais s’il ment, s’il invente ou s’il est simplement sincère. Il attache alors sa ceinture, et tu déplies tes jambes pour faire de même, sans franchement savoir ce qu’il a en tête. « Ne vous inquiétez pas, je roule juste, je n'aime pas rester dans une voiture sans conduire, ça ne vous dérange pas un tour en voiture ? » « Non, ça va. » Il démarre, et sors du parking pour s’insérer dans la circulation new yorkaise. « Si vraiment vous ne voulez pas rentrer, je peux vous héberger cette nuit, j'ai un appartement dans le quartier de Brooklyn. » Pendant de longues secondes, tu prends en considération sa propositionn. Mais est-ce que c’est même raisonnable ? Après tout, t’as quand même la fâcheuse habitude de te foutre dans des situations assez délicates. Pourtant, quand tu le regardes il n’y a rien, absolument rien qui t’indiquerait un psychopathe ou un détraqué sexuel. « T’es sûr ? Enfin… J’veux pas te déranger. T’as déjà fait beaucoup. » Et pourtant, s’il t’héberge ce soir, tu pourrais enfin te débarrasser de cette robe dans laquelle t’as l’impression d’étouffer. Cette robe qui te donne l’impression d’avoir les mains de Logan partout sur ton corps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 191 messages et j'ai : 873 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ryan sexy Kelley et je crédite : moi-même (avatar)

MessageSujet: Re: (FB) Rescue of a girl in distress (Kalani)   Ven 16 Juin - 23:47

Rescue of a girl in distress (FB)
W/ Kalani
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu savais bien qu'à cette heure-ci de la soirée, il n'y avait pas grand monde sur les routes, les personnes étaient plus centrée dans le centre-ville de Manhattan, toi, tu roulais et prenais des directions différentes pour ne pas tomber sur trop de circulation afin de faire un tour et peut-être de te diriger vers ton appartement de Brooklyn. Oui, tu avais également proposé à la jeune femme de l'héberger ce soir, car elle avait peur de rentrer chez elle et que son frère découvre la vérité, ce que, tu pouvais totalement comprendre. Non, tu n'avais pas de jumeau ou de sœur jumelle, mais tu avais assez entendu du lien qui unissait les jumeaux entre eux pour imaginer qu'il devinerait instantanément qu'il s'est passé quelque chose de pas normal ce soir. Tu ne pouvais t'empêcher de laisser un petit rire s'échapper d'entre tes lèvres lorsque tu entendais sa question, c'est vrai que tu étais gentil, tu l'étais, mais tu pouvais également être la personne la plus méchante qui soit si on te cherchait un peu trop. « Et bien, c'est vrai que je suis gentil, mais je peux aussi être méchant si on me cherche trop vois-tu ? » Tu souriais doucement continuant alors de rouler tournant parfois ton visage vers le sien pour t'assurer qu'elle allait bien, attendant également une réponse à ce que tu venais de lui proposer. Elle mettait un peu de temps à te répondre, très certainement parce qu'elle devait réfléchir, avec ce qu'il venait de lui arriver, c'était normal qu'elle continue de se méfier un peu, mais tu n'étais pas comme ce mec que tu avais dégagé plus tôt dans la soirée. « Tu sais, si je te le propose, c'est que ça ne me dérange pas, puis... Honnêtement, je préfère te savoir chez moi plutôt que dans un café, seule la nuit. » Oui, tu étais sincère lorsque tu disais ça, il n'y avait rien de déplacer ou d'ambigu dans ce que tu venais de dire, tu voulais juste prendre soin d'elle, rien de plus. « Puis en fait, ce n'est pas vraiment une question, au moins tu auras un toit, tu pourrais prendre une douche et dormir dans un bon lit douillé petite Kalani. » Tu laissé ton sourire se figer sur tes lèvres puis tu roulais donc en direction de ton quartier de résidence. Tu arrivais environ vingt minutes plus tard, toi et la jeune femme aviez passé le chemin à papoter de tout et de rien et tu espérais que ça la mette à l'aise tout de même un peu et qu'elle ne doute plus de ta personne. « Voilà, on est arrivé, bon, tu verras ce n'est pas une villa non plus hein, mais j'aime bien mon petit appart ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 100 messages et j'ai : 417 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ellie Martin et je crédite : balaclava ♥ (ava)

MessageSujet: Re: (FB) Rescue of a girl in distress (Kalani)   Jeu 22 Juin - 22:15



Rescue of a girl in distress

Kalani & Warren

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Malgré une fin de soirée officielle difficile, ça s’améliore doucement, et tout ça, grâce à Warren. D’abord grâce à son sauvetage, mais aussi grâce à sa gentillesse et son attention. Mise à part avec tes parents, t’as jamais été franchement habituée à ce que les gens soient gentils avec toi. Pas gratuitement du moins. Ils attendent toujours quelque chose en retour. Alors forcément, quand semble ne pas être le cas, t’es un peu perturbée, peut-être même méfiante. Seulement Warren t’explique que sa gentille a des limites. Comme tout le monde sans doute. Faut pas le pousser à bout, et ça te rassure un peu. Ca te prouve qu’il est normal, et qu’il ne se laisserait pas prendre pour un con. Même si tu viens de le rencontrer, ça t’attristerait un peu de savoir que des gens s’amusent à se payer sa tête. Y’a des gens avec qui on peut le faire, et y’en a d’autres, comme Warren, où c’est juste dégueulasse de faire ça. Alors t’acquiesces d’un signe de tête. « Ca me plait bien. Puis, heureusement pour toi. » Tu tournes une nouvelle fois la tête du côté de ta fenêtre, pour voir défiler des centaines de lumières. C’est que tu commences à fatiguer. Entre passer la soirée sur des talons, rire à des blagues débiles –absolument pas drôle- pour ne pas vexer le client et ses congénères, puis cet incident… Ouais, t’as bien le droit de commencer à te sentir fatiguer. Juste un peu en tout cas. Mais lorsqu’il te dit que tu peux dormir chez lui, tu tournes une nouvelle fois la tête vers lui. La proposition ets tentante, surtout si tu cherches à éviter ton frère, mais est-ce que c’est raisonnable ? Est-ce que c’était même raisonnable de monter dans sa voiture ? Trop de questions pour une jeune femme crevée. Tu souris à sa réponse. « Protecteur jusqu’au bout hein ? » C’est vrai qu’il a pas tort. Chez lui, ça sera toujours mieux que dans un café. Peu importe le café. Tu pourrais te reposer un peu. Tu vas pour répondre, mais il te coupe l’herbe sous le pied, et cette fois, tu ne peux pas t’empêcher de rire. « Petite Kalani. » répètes-tu un peu rêveuse. « C’est mignon. » Tu hausses alors les épaules, comme si ça t’étais égal alors que tu lui es vraiment reconnaissante. « Vas pour le lit douillet… Et puis, j’ai pas le choix. » laches-tu avec un sourire amusé sur le coin des lèvres.
Il finit par arriver dans son quartier, du moins c’est ce que t’en déduis puisqu’il ralentit. Bingo. « T’en fais pas. J’suis sure que c’est très bien. » Vous sortez de la voiture, et tu le suis jusqu’à sa porte d’entrée, avant de rentrer, tout de même un peu hésitante. Pas parce que tu te méfies de lui cette fois, mais parce que t’as l’impression de pénétrer dans un endroit plus qu’intime, un endroit où tu n’étais pas censée te trouver. « J’avais raison. C’est bien chez toi. Mais ton canapé a l’air confortable aussi. Je peux y dormir si tu préfères. » Tu avances un peu plus dans l’appartement, doucement. « Est-ce que je peux abuser encore un peu ? Hm et te prendre un t-shirt ? J’en peux plus de cette robe. J’ai… ‘fin j’ai l’impression que c’est, tu sais, le mec de tout à l’heure… » T’avais pas franchement l’habitude de parler de ce que tu pouvais ressentir, surtout pas vis-à-vis de ce métier un peu particulier, mais là, t’avais sérieusement l’impression d’abuser.
Revenir en haut Aller en bas
 
(FB) Rescue of a girl in distress (Kalani)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Flashback & Flashforward-