Flashnews
La nouvelle intrigue est en place, il s'agit d'un Koh Lanta spécial étudiants VS citizens ! Vous pouvez retrouver toutes les informations ici

Vous pouvez aller voir les gagnants des awards ici et poster dans le yearbook




 
NEWSLETTER NUMÉRO 26
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 24
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Un détail qui rapproche • Lara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 2737 messages et j'ai : 140 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Kaya Scodalario et je crédite : wildbeast. pour l'avatar et endlesslove pour la signa

En ligne
MessageSujet: Un détail qui rapproche • Lara   Dim 14 Mai - 3:13

Ce n’était pas n’importe quel jour aujourd’hui. Nan loin de là. Dans quelques minutes j’allais voir le petit bout qui grandissait dans mon ventre. Je ne supportais plus cette attente insupportable. Il me fallait encore attendre de long mois avant de pouvoir le prendre dans mes bras et lui faire autant de câlin que j’avais envie. Mais aujourd’hui j’allais découvrir à quoi mon bébé ressemblait dans mon ventre et surtout comment il se portait. C’était le plus important, j’avais tellement peur que quelque chose cloche. Je voulais me meilleur pour mon bébé, que tout se passe bien. Cette grossesse était loin d’être prévue mais elle me rendait heureuse, j’avais toujours voulu fonder ma propre famille pour compenser le vide que mon départ de la communauté avait laissé. Dans quelques mois j’aurais mon petit bout de famille rien qu’à moi. Freddie et notre magnifique bébé. Freddie qui n’était pas encore arrivé. Je savais qu’il risquait d’être en retard, nous en avions discuté au téléphone la veille, une réunion de boulot avec un potentiel investisseur qu’il ne pouvait pas décaler et qui tombait très mal. Je ne lui en voulais pas, je savais que ce n’était pas sa faute, je ne pouvais pas lui faire une scène pour ça. J’espérais juste qu’il arrive à temps pour voir ce petit bout avec moi, c’était un moment magique et j’avais envie de le partager avec le futur papa. Toujours au téléphone nous avions décidé de demander à savoir le sexe de l’enfant, je n’avais pas envie d’attendre encore et puis j’avais envie de me faire plaisir sur les affaires. Je ne voulais pas tomber dans le cliché du rose ou du bleu mais je n’allais tout de même pas acheter de jolies petites robes pour un garçon. Bien sûr je n’allais pas non plus faire trop de folie, je ne pouvais pas vider mon compte en banque mais ce bébé avait besoin d’affaire. Mon regard ne quittait pas la porte de la salle d’attente, espérant que ce soit Freddie. Il y avait une autre raison qui faisait que je l’attendais avec impatience. Il me manquait, ça devenait difficile pour moi de ne l’avoir que par téléphone certain soir, peut être que c’était les hormones qui rendait ça encore plus difficile mais pour le moment je composais avec. J’essayais de ne pas le montrer. La porte s’ouvrit mais ce n’était pas lui. Je souris à la jeune femme qui entrait dans la salle d’attente, à la vue de son ventre rond comme le mien mon sourire s’agrandit « Bonjour » . Oui en ce moment dès que je vois une femme enceinte j’ai envie de lui sourire. On partage la même aventure et pour moi c’est quelque chose qui rapproche. Je caresse mon ventre tout doucement et regarde la femme s’asseoir près de moi. J’ai l’impression d’être là depuis des heures et je commence sérieusement à m’ennuyer alors je décide de jouer la curieuse « C’est votre premier ? » Elle a l’air un peu plus âgée que moi alors c’est possible que ce ne soit pas le cas mais je ne savais pas vraiment comment débuter la conversation.


"i think my heart is better"


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1769 messages et j'ai : 1664 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et je crédite : .cranberry (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

En ligne
MessageSujet: Re: Un détail qui rapproche • Lara   Dim 14 Mai - 21:22

Un détail qui rapproche
— with @Apolline A. Reynolds.

L’état d’esprit dans lequel je me trouve est loin d’être celui que j’avais imaginé avoir pour la première échographie officielle de ce bébé, cet imprévu dans ma vie prévu pour le mois de novembre prochain. Les talons que je porte à mes pieds, incontournable de ma tenue professionnelle au FBI, résonnent sur le sol de l'hôpital. Ce n’est pas la première fois que j’emprunte ces couloirs, et ça ne sera pas la dernière. Le chemin, je commence à le connaître. Bientôt, d’ici quelques semaines, je pourrais le faire les yeux fermés. Dans l'ascenseur, celui qui mène à l’étage des gynécologues, je m’adosse doucement contre l’une des parois, la tête en arrière pour faire le vide dans mon esprit. Le téléphone contre ma poitrine, au cas où je recevrais un SMS ou un appel du futur papa, j’essaye en vain d’échapper à l’anxiété accumulée au fil de la journée. Une fois encore, SOS a réussi à mettre une belle pagaille dans ma vie, dans mes relations, et dans ma tête. Si tout l’article n’avait été qu’un tissus de mensonges, l’histoire s’arrêterait là. Malheureusement, si je jugeais les quelques paroles échangées avec Allen, il y avait une part de vérité. Pas aussi dramatique que ce que laissait présager l’article, ce qui était à prévoir, mais il y avait du vrai. Une réalité qui comprimait un peu mon coeur, en proie à plusieurs questions. Le « ding » retentit. Il m’informe que je suis arrivée au bon étage. Après un petit soupir qui s’échappe de mes lèvres, je sors de l’habitacle pour aller tout droit vers le secrétariat. Là, j’informe la jeune femme de mon arrivée, avec les renseignements dont elle a besoin, comme mon prénom, l’heure de mon rendez-vous, le médecin qui me suit… un échange d’à peine quelques minutes avant de rejoindre la salle d’attente.

La main sur la poignée, je pousse la porte et tombe sur une salle d’attente quasiment vide. Rien d’étonnant, vu l’heure. D’ici une heure ou deux, plus tard dans la journée, il y aurait probablement foule. Mais pour l’instant, une salle jeune femme assise sur l’un des sièges. « Bonjour. » Lui répondis-je avec un léger sourire sur les lèvres, signe universel de politesse. La porte close, je viens prendre place à côté de cette jeune femme, une brune, qui semble plus jeune que moi, mais pas de beaucoup d’année. Un seul coup d’oeil me permet de savoir qu’elle aussi est enceinte, le petit ventre rond qui commence à se dessiner est plutôt explicite. Calée dans le fond du dossier, je jette un énième coup d’oeil à l’écran de mon téléphone, mais rien ne s’affiche. Aucun message. Juste l’heure qui avance. Un peu en avance pour le rendez-vous, ce n’est pas encore le moment d’envisager le pire. « Pardon ? » Perdue dans mes pensées, je suis surprise d’entendre à nouveau la voix de la fille assise à côté de moi. Il n’y a personne d’autre dans la pièce, ce qui fait que la question devait être à mon intention. Il n’y a pas besoin de précisions pour que je puisse saisir le sens de sa question. « Oui. » Simple mot comme réponse, accompagné d’une caresse délicate sur mon ventre. Un bébé surprise, qui n’était pas vraiment prévu. Envisagé dans un coin de mon esprit depuis quelques années déjà, mais jamais abordé avec Allen, et encore moins aussi tôt dans notre relation. « C’est votre premier également ? » Je lui retourne la question, même si je suis à peu près sûre de sa réponse. Il y a quand même la possibilité que je me trompe, mais il y a certains signes qui me font penser que la marge d’erreur est fine. Elle semble jeune, et pas spécialement plus rassurée que moi. Je décide de lâcher un peu mon téléphone, que je range dans mon sac que j’ai précédemment posé sur la chaise à côté de moi. Je passe une main dans mes cheveux pour les décoiffer, ou recoiffer, à choisir selon le rendu de ce geste, puis me tourne un peu plus vers la brune. « Je m’appelle Lara. Et ça… c’est toujours bébé mystère. » J’ignore totalement si cette jeune femme veut entamer une discussion ou non,  mais au moins, les présentations sont faites. La mienne, comme celle du mini moi qui pousse à l’intérieur de mon ventre.



❝We come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly.❞
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 2737 messages et j'ai : 140 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Kaya Scodalario et je crédite : wildbeast. pour l'avatar et endlesslove pour la signa

En ligne
MessageSujet: Re: Un détail qui rapproche • Lara   Ven 26 Mai - 2:41

Je commençais à angoisser. Je n’avais pas envie de passer cette échographie seule. C’était un moment magique et encore plus quand on la partageait à deux. Et puis je ne voulais pas que Freddie loupe ça. Je savais que son boulot était important, je comprenais donc mais j’espérais vraiment qu’il arrive. Pour que je puisse tenir sa main quand le médecin poserait son appareil sur mon ventre et pouvoir l’embrasser une fois que notre enfant s’afficherait sur l’écran ? Alors oui je fixais mon portable avec espoir tout comme je fixais cette porte. J’avais vraiment envie de le voir débarquer. Mais aucun message, sa réunion devait se prolonger ou alors il était au volant et c’était un homme raisonnable, il n’utiliserait pas son portable en conduisant. La porte s’ouvrit et l’espoir monta en moi. Mais ce n’était pas lui mais une autre femme enceinte. Je la saluais et regardais une nouvelle fois mon écran. Mais il n’y avait toujours aucun signe de lui. Alors je décidais de jouer ma carte curieuse. Je n’aimais pas attendre en silence quand quelqu’un d’autre se trouvait dans la même pièce que moi ? Et comme nous étions enceinte toutes les deux mon sujet de conversation tourna immédiatement sur ça. Je lui demandais si elle attendait son premier enfant, c’était une question un peu futile mais en un sens j’avais vraiment envie que ce soit son premier. Je ne connaissais pas de femme enceinte et j’avais un peu peur de tout ça. Rencontrer quelqu’un qui traversait la même chose que moi pourrait être un bien. Peut-être qu’on pourrait sympathiser et puis parler de ça. Attendre son premier enfant c’était un truc particulier. De toute évidence elle est ailleurs car elle me redemande ce que je viens de dire. Je lui repose ma question en souriant. Je comprends sa distraction, je suis pareil comme j’attends Freddie assez nerveusement. Elle finit par me répondre d’un simple oui. Je suis trop curieuse, elle ne veut peut-être pas discuter. Ce que je peux comprendre, on ne se connait pas. Je me sens rougir et je replonge mon regard sur mon téléphone. Mais elle me retourne la question alors je souris doucement et ma main se repose sur mon ventre. Je ne suis pas encore énorme, on ne devine pas tout de suite que je suis enceinte. Mais moi je sais que ce bébé est là et j’aime beaucoup poser ma main sur mon ventre rebondit même si je sais que je ne vais pas encore le sentir bouger. « Oui mon premier, je ne pensais pas l’avoir maintenant d’ailleurs » Oui le timing n’était pas vraiment le bon. J’étais encore en plein dans les études, je n’avais pas d’appartement et mon boulot n’était pas des plus stable. Et puis surtout Freddie et moi c’était très récent. Mais il était là maintenant et je l’aime déjà de tout mon cœur. Je souris tendrement en pensant à cet enfant, j’ai hâte qu’il soit avec nous. Elle se retourne vers moi et je souris heureuse de voir qu’elle est ouverte à la discussion. Je suis soulagée, on ne va pas attendre toutes les deux dans un silence qui pourrait devenir pesant selon moi. Elle se présente, Lara donc et son bébé qui est un mystère selon ses mots. J’en déduis qu’elle n’a pas encore de prénom. Je me demande si elle est seule, il n’y a pas d’homme qui l’accompagne mais ça ne veut rien dire. Freddie n’est pas encore là mais il est dans ma vie et dans celle de ce futur bébé. Alors je ne vais pas m’amuser à lui demander ce genre de chose. Je caresse une nouvelle fois mon ventre « Moi c’est Apolline et là c’est petit bout » Je l’appelle comme ça pour le moment, car le bébé ça me parait trop impersonnel. J’ai trouvé ce surnom que je trouve mignon. « On attends de savoir le sexe pour commencer à réfléchir au prénom » Oui pour le moment nous n’en avions pas parlé. Il faut dire qu’il y avait un tas de chose dont nous n’avions pas parlé. Je ne savais pas vraiment comment nous allions faire une fois que l’enfant seras là. Je commence à chercher un appartement mais je ne veux pas que Freddie ne voit pas son enfant tous les jours. C’est compliqué tout ça et je me sens dépassé. « C’est pas évident d’attendre son premier enfant mine de rien, je voyage en plein monde inconnu »


"i think my heart is better"


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1769 messages et j'ai : 1664 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et je crédite : .cranberry (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

En ligne
MessageSujet: Re: Un détail qui rapproche • Lara   Dim 28 Mai - 21:47

Un détail qui rapproche
— with @Apolline A. Reynolds.

J’étais en avance sur l’heure de mon rendez-vous avec le médecin. Un choix complètement délibéré. L’ambiance au travail était beaucoup trop étrange pour y rester davantage. Avec cette histoire de SOS, mon planning avait été chamboulé. Au lieu de me concentrer sur les tâches que je devais accomplir, mon esprit avait été ailleurs, à se poser beaucoup trop de questions. Un stress inutile, surtout que le médecin m’avait dit la fois passée que je devais ralentir le rythme, éviter le stress, me calmer. Une mission quasi impossible pour moi, jeune femme toujours en activité. Mais j’essayais. Des petits détails, presque invisible aux yeux des autres. Moins de sport à tout va déjà, et surtout j’avais arrêté les courses la nuit, pour me consacrer à mon sommeil, beaucoup plus important. Mon agenda était également moins rempli, je préférais passer mon temps avec l’homme qui partageait ma vie désormais, ainsi que sa fille. Non sans également penser à mes amis de temps en temps. Surtout Nora. Car pour Cooper, je le voyais toute la journée au travail, bien que l’ambiance soit différente. En tout cas, pour aujourd’hui, je n’avais pas pu retenir les questions qui se bousculaient dans mon esprit, si bien que j’avais dû téléphoner à Allen pour connaître le vrai du faux dans cet article. Une discussion pénible, où j’avais eu l’impression d’être une personne horrible, sans aucune confiance en lui. Finalement, ça s’était bien terminée, et j’attendais avec impatience le moment de le retrouver pour que l’on partage cet instant magique à deux, celui de découvrir en direct par le biais de l’échographie notre enfant. Mais en attendant ce moment, je devais patienter bien sagement. Prendre mon mal en patience. Je n’étais pas seule, visiblement, dans cette attente. La jeune femme qui était assise sur le siège à côté du mien semblait être dans le même état d’esprit que le mien. C’est d’ailleurs elle qui avait décidé d’engager la conversation, me prenant un peu au dépourvu, tellement mon esprit était ailleurs, loin de cette salle d’attente.

Son premier enfant également. Une information qui faisait naître un sourire sur mes lèvres. C’était la deuxième personne que je rencontrais, à être dans cette situation. Il y avait eu Skye, au début de ma grossesse, dans ce magasin de vêtement. Maintenant, c’était elle. Pas encore totalement gaga pour venir la serrer dans mes bras, ou autre marque d’affection étrange, je me contentais d’hocher de la tête avec un sourire aux lèvres. « Nous sommes deux alors. » Ajoutais-je en réponse à sa remarque. Non, bébé Winkler n’était vraiment pas prévu au programme pour tout de suite. C’était même un sujet que l’on avait jamais abordé avec Allen. Une envie que j’avais, certes, comme beaucoup de femmes, mais je ne pensais pas la concrétiser aussi tôt dans ma relation. On commençait à peine à prendre nos marques, à trouver un équilibre dans nos vies, sans oublier la présence de Jamie, la première fille de mon petit ami. Cet enfant, il n’arrivait pas au bon moment. Mais maintenant qu’il était là, il fallait l’assumer. Le plus important, c’est que je l’aimais déjà, ce petit être maniaque du contrôle, de mon contrôle. Je décide de me tourner un peu plus vers la jeune femme, pour engager la discussion à mon tour. Des présentations, car c’est le minimum à faire dans cette situation. « Enchantée Apolline. Et petit bout donc. » Un rire bête s’échappe de mes lèvres. Oui, c’est encore perturbant de s’adresser à un être pas encore présent physiquement. Que ce soit le sien, que celui d’une autre. « C’est une bonne idée, pour réduire de 50% la liste. C’est une question qui n’est pas encore venu sur le tapis… maintenant que j’y pense. » Une autre preuve que ce monde est totalement inconnu pour moi. Il y a tellement à penser, que l’on ne fait rien. Il est encore trop tôt. La nouvelle vient juste d’être digérée. On a le temps encore, non ? Dans un sens, trouver un prénom à ce bébé est effrayant, car c’est le rendre réel, concret. Une étape difficile à passer. C’est un sujet qu’il est préférable d’éloigner de mon esprit, pour éviter le stress inutile. À la place, je me concentre sur la voix d’Apolline, et dans les mots qu’elle emploie, j’ai l’impression de me retrouver. C’est agréable de voir que je ne suis pas la seule à nager dans des eaux troubles. « Je ne vous le fais pas dire. » Mon regard bifurque vers l’écran de mon téléphone, que je peux voir dans mon sac, au cas où, avant de revenir sur Apolline. « J’ai l’impression de marcher dans une direction inconnue, en étant complètement aveugle, sans aucune instruction. Et qu’on attende de moi que je sache quoi faire. C’est bizarre non ? » Je me retrouve à parler avec une inconnue, comme si elle était ma psychologue, comme si elle allait réussir à me faire voir plus clair. Je débloque, c’est pas possible. « Pourquoi n’y a t-il pas un manuel pour les futures mamans… pour comprendre tout ce qu’il se passe… je suis désolée, je vous embête avec mes réflexions. » Un peu gênée, je passe une main devant mon visage jusqu’à la poser à la naissance de mes cheveux, sur mon front, avec un petit sourire sur mes lèvres.



❝We come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly.❞
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Un détail qui rapproche • Lara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper East Side :: Lenox Hill Hospital-