Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Just like a bastard (Will)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 375 messages et j'ai : 208 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Scarlett Johansson (en rousse) et je crédite : Arté (ava) & bat'phanie (signa)

MessageSujet: Just like a bastard (Will)   Mar 16 Mai - 14:08

9 heures. Le soleil sonne, et de nouveau t’extirpe d’un sommeil assez profond et réparateur. Tu grognes tandis que ton poing le frappe pour le faire valser plus loin. Un soupir suppliant se fait entendre alors que tu te retournes à plusieurs reprises dans ton lit, finalement, tes pieds se posent sur le sol. Et tu te précipites dans la salle de bains, une journée qui commence, et pas forcément sous les meilleurs hospices. Tu es d’une humeur massacrante, et encore, le mot est faible. Si un client daigne être désagréable, tu ne te feras pas prier pour le rembarrer d’une manière cinglante. Habillée, lavée, tu sors pour te rendre au bar de Will. Ce dernier t’a embauché gentiment pour te rendre service. Tu espères que cette situation sera provisoire, mais cela dure depuis trop longtemps, ton casier judiciaire fait fuir les potentiels intéressés. Voilà comment foutre un diplôme à l’eau. Des années d’études qui sont désormais futiles. Tu ne retrouveras pas de travail sans mentir. Mais ce n’est pas ton genre. Tu en es incapable. Par conséquent, tu enchaînes les petits boulots, dans l’espérance. Tu en as assez d’attendre et te contenter d’être serveuse. Arrivée dans le bar débute une journée longue et exténuante, mais encore une fois, tu redoutes le soir. Le soir où l’alcool coule à flot. Les esprits s’échauffent déclenchant des bagarres. Ce soir n’échappe pas à la règle et un groupe de jeunes entrent déjà bien bourrés. Ils commencent à menacer l’une des serveuses. Tu poses donc les affaires que tu tiens pour t’approcher d’eux. « Veuillez laisser ma collègue travailler. » Ils rient en te voyant les défier de la sorte. L’un d’eux te touche la joue, et là, tu vois rouge, ta main agrippe son bras pour le faire violemment tomber. Tous les regards se tournent alors vers toi, ses amis se figent, haineux, la situation va dégénérer à coup sûr si personne n'intervient.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm just an orphan
The truth is a matter of circumstances; it's not all things to all people all the time. And neither am I. ▬ I walk this empty street. On the Boulevard of Broken Dreams. Where the city sleeps. And I'm the only one and I walk alone
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 521 messages et j'ai : 267 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alexander Skarsgard et je crédite : bb morrigan pour l'avatar et lilousilver <3 pour la signature

MessageSujet: Re: Just like a bastard (Will)   Sam 12 Aoû - 18:42

Just like a bastard
W/ Ysatis
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le réveil sonne et tu grognes, t'as pas envie de te lever, t'es bien dans ton lit, mais t'as pas le choix, tu dois y aller et t'espères que tout se passera bien aujourd'hui pour tout le monde. Tu quittes alors ton lit, tu dirigeant vers la salle de bain, tu prends une douche et tu enfiles tes vêtements, tes vêtements que tu portes toujours pour te rendre au boulot. Même si des fois, tu passes de gérant à barman, tu te rends toujours à ton travail vêtu d'un costume. Une fois prêt, tu te rendais alors en ville, là où ton bar se trouvait. Tout le monde était là, tu disais bonjour, le service avait déjà commencé, le midi, il n'y avait jamais grand monde, mais le soir. C'est surtout le soir qu'il y a du monde dans ton bar, l'ambiance, les gens, l'alcool, tout est absolument au rendez-vous et c'est plutôt bon pour toi. Toi t'es dans ton bureau, il y a du monde, mais pas assez pour que les serveuses et barmaid soient débordées et que tu viennes les aider. Ca ne t'empêche pas de te lever de ton bureau, le quittant et te rendant alors dans la salle pour vérifier si tout se passait bien. Tu regardes un peu partout vérifiant également si des bagarres n'avaient pas lieu. Qu'il y en ait à l'extérieur, tu t'en foutais, mais pas à l'intérieur, non. Ca donnait une mauvaise image à ton établissement et t'aimais pas ça. C'est l'une des barmaids qui te montre une de tes serveuses du doigt, Ysa. Ysatis, une jeune femme qui sortait de prison et que t'a accepté de prendre pour la dépanner et faire plaisir à ton ex. Tu l'aimes bien, elle bosse bien et tu as de bons rapports avec elle, mais tu commences à la connaître. Ysa, il ne faut pas l'approcher, la défier du regard ou même l'emmerder si on ne veut pas se retrouver à l'hosto. Elle en avait déjà envoyé à l'hôpital des clients bourrés. Tu étais souvent là pour la contrôler lorsque ça pouvait dégénérer et c'est ce qui allait se passer. Tu as vu la scène, tu te rapproches de ces gens en essayant de ne pas attirer l'attention même si c'était déjà fait. « Eh eh ! Ysa, calme toi... » Tu te mettais alors entre toi et ces gars qui apparemment n'avaient pas peur de se battre à plusieurs contre une nana. « Pas de bagarre dans mon établissement et laissez mes serveuses sinon, c'est moi qui vous mets dehors, c'est clair ?! »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CAN'T FEEL MY FACE
Les poèmes de l’intimité de la nuit et d’homme comme moi. ces poèmes qui retombent timides et invisibles que je porte toujours avec moi et que portent tout les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
 
Just like a bastard (Will)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan-