Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Surprise, i'm pregnant - Jason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1881 messages et j'ai : 471 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et je crédite : mourning dove (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Surprise, i'm pregnant - Jason   Jeu 18 Mai - 21:17

Surprise, i'm pregnant.
— with [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le rythme de ma vie est complètement dingue en ce moment. C’est même presque ironique. Plusieurs semaines que l’on me répète de lever le pied, et je suis toujours là, en train de jongler avec ma vie privée et ma vie professionnelle. Il n’y a pas un jour où je ne suis pas en train de bouger, faisant la navette entre mon appartement, celui de mon petit ami, la crèche pour récupérer Jamie, l’hôpital pour les rendez-vous obligatoires ou bien Manhattan où se trouvent les locaux du FBI. J’ignore encore si ce rythme va ralentir un jour ou l’autre, ou bien si quelqu’un va être obligé de le faire pour moi, me mettre au pied du mur sans me laisser d’autre option.

Ce soir, j’ai décidé de mettre tout de côté, et de m’accorder une pause. Pour la première fois depuis bien trop longtemps, j’ai réussi à trouver un peu de temps libre pour passer la soirée avec Jason et sa fille. Cela fait beaucoup trop longtemps que nous n’avons plus eu l’occasion de le faire. De mon côté, je connais parfaitement les raisons qui m’ont empêché de consacrer un peu de mon temps à cet ami cher, que j’ai pourtant un peu délaissé. Les raisons du trentenaire sont tout aussi acceptables. Les changements dans sa vie professionnelle, et surtout ce gros bouleversement que d’avoir une enfant d’un peu plus de 2 ans sous son toit. Le temps est passé tellement vite depuis cette virée à Philadelphie pour aller chercher cette fillette. Deux mois déjà.

Ralentir le rythme est vraiment une mission impossible pour moi. La preuve, je suis en train de me presser pour me rendre chez mon ami. Un imprévu de dernière minute qui m’a obligé à faire un passage par mon appartement, me mettant un peu plus en retard sur l’horaire convenu avec le Sinclair. Mieux vaut tard que jamais, suis-je en train de me dire lorsque je parcours les derniers mètres pour arriver devant la porte de chez Jason. Un coup donné sur la porte avec le dos de mes doigts pour prévenir l’hôte que je suis arrivée. Néanmoins, je ne prends pas la peine d’attendre qu’il vienne m’ouvrir. Il sait que je suis censée arriver, et il doit certainement être occupé dans je-ne-sais-quoi. « Toc toc, la retardataire est enfin arrivée ! » Je referme la porte derrière moi, un large sourire sur les lèvres. Mes mains viennent défaire la ceinture de ma veste que je retire et range à l’entrée, ainsi que mon sac que je pose au sol, avant de me diriger dans le salon. Facilement, mes yeux tombent sur cette ravissante enfant qui est venue remplir la vie de mon ami, en train de jouer sagement, et je ne me fais pas prier pour venir la rejoindre. « Coucou p’tite puce, tu es encore plus jolie que la dernière fois. » Je viens déposer un baiser sur sa joue, mon sourire toujours bien présent sur mes lèvres. Je ne sais pas pourquoi je suis aussi “gaga” avec les enfants. Est-ce le temps qui passe et qui permet à ce trait de caractère de ressortir. Ou bien les hormones de grossesses qui me font perdre la tête. Une question vraiment pas importante. Loin d’être un sujet de dissertation très plaisant. Dans mon dos, il ne faut pas longtemps avant d’entendre les pas de Jason, ainsi que le son de sa voix qui m’annonce clairement avoir quelque chose à boire dans les mains. Il y a juste un détail qu’il n’a pas encore en sa possession. Je passe ma main délicatement dans les cheveux de Gabrielle avant de me remettre sur mes pieds et me tourner vers mon ami. « Je pense que je vais suivre ta fille avec du jus de fruit, ou simplement de l’eau. » J’essaye de prononcer ces mots avec le plus grand des sérieux, bien qu’un sourire soit toujours sur mes lèvres, mais c’est difficile, surtout lorsque je viens justifier mes propos en venant caresser mon ventre légèrement arrondi avec l’une de mes mains. Yeah. Bébé Winkler a clairement décidé de se montrer. Plus aucun doute là dessus.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 272 messages et j'ai : 61 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Chris Evans et je crédite : Lofticriers

MessageSujet: Re: Surprise, i'm pregnant - Jason   Mar 20 Juin - 22:47

Surprise, i'm pregnant.
— with [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C’était une course qu’il n’arrivait pas à freiner depuis que tout avait été lancé. La grande vague l’avait emporté depuis qu’il avait décidé de prendre en charge un bambin. Il aurait très bien pu oublier cette histoire, remettre tout ce que Shondra avait fait débarquer comme une bombe dans son appartement mais non. L’enfant était tout simplement tombé du ciel, un mois d’Août 2016, dans les bras d’une ex qu’il avait aimé, il en avait l’impression en tout cas. C’était impressionnant au début, les pleurs et les rires des bébés ne l’avaient jamais vraiment intéressé et même pour celui où on lui disait qu’il en était le père. Clairement, il n’avait pas eu un grand modèle. Toujours au boulot, constamment absent ou toujours de mauvais humeur puisqu’il s’ennuyait ferme à leur présence. Il ne voulait pas infliger cela à la petite Gabrielle, qui n’avait absolument rien demandé. Et puis, au fur et à mesure que les choses avançaient, Jason s’en était entichée. Shondra laissait de plus en plus la petite sous la garde du grand Sinclair, surement heureuse qu’il s’en occupait autant malgré son virulent rejet sur sa paternité. Alors évidemment, c’était incompréhensible pour elle puisqu’elle restait un secret que Jason ne pouvait pas dévoiler. Il fallait dire ce que c’était, Shondra avait été une pute qu’il avait levé un soir et dont il s’était curieusement entiché durant son séjour au Cameroun. Elle n’avait aucun cachet aux yeux des Sinclair et il n’avait pas besoin de ça à son joli palmarès de ses grandes erreurs. Pour être clair, il cachait cette femme pour éviter de lui apporter d’autre coups verbaux. Certes, il était lâche en agissant ainsi et c’était peut-être bien pour cela que la jeune femme était partie. Vivre dans l’ombre d’un homme n’était tout bonnement pas pour elle, c’était certain. La discussion n’était pas non plus son fort, elle avait surement besoin de plus mais il était buté aussi.

En revanche, il était tombé gaga devant ce petit bout de lui qui commençait tout juste à ramper et à gazouiller. Il ne pouvait pas oublier tout le temps qu’il avait partagé avec Gabrielle. Le fait de lui enlever tout ça d’un seul coup, sans lui dire où elle allait, sans lui donner une raison valable à son départ, lui avait littéralement révélé quelque chose de totalement nouveau. Une sensation qu’il n’avait jamais ressenti jusque là : la peur de perdre quelqu’un. N’importe quoi, Sinclair ! Tu as bien failli perdre ta soeur il y a quelques années...» Et oui, d’une manière totalement différente, il avait vu la vie quitter le corps de sa petite soeur alors qu’elle gisait dans sa baignoire. Il était arrivé à temps, heureusement mais ce n’était pas aussi simple. La bataille avait été rude, il avait fait appel à un détective privé et ami pour retrouver sa fille, puis il avait mis en marche une procédure, en remettant en cause le passif de la jeune femme, remuant son passé évidemment. Cela avait précipité les choses et il avait fini par gagner en démontrant le train de vie qu’il pouvait lui offrir, l’argent qu’il avait, l’appartement mais également son café qui marchait de plus en plus. Ces projets montés avec des partenaires financiers mais également avec une campagne qu’il avait construit lui-même. Le juge n’avait pas mis bien longtemps avant de convenir d’un résultat. Tant que Shondra Grimms ne sera pas solvable, la petite résiderait chez le père. Elle aura le droit de faire une demande de visite et éventuellement, un droit de garde occasionnelle. Ce n’était pas tous les jours que le père avait gain de cause, il n’allait pas s’en plaindre ou revoir le jugement. D’ici là, il aurait le temps de voir venir et d’agir en conséquence. Gabrielle était officiellement sa fille, il en était son unique tuteur, il faisait tout pour prouver qu’il en était capable.

Heureusement, il trouvait pas mal de réconfort aux côtés de son amie Lara. C’était une de ces femmes qui ne se trouvaient pas à chaque coin de rue : belle, forte et intelligente, son sarcasme et son humour amplifie tout le reste. Il fallait savoir que fut un temps, pas plus tard que l’année dernière, Jason en était éperdument amoureux. Il avait ce grand crève coeur lorsqu’elle lui avouait que son baiser - lors d’un gala de charité, avait été une grave erreur. Qu’elle préférait rester amie puisque son amitié lui était beaucoup plus importante que tout le reste. Il avait eu besoin de temps avant de digérer la nouvelle mais il l’avait fait. Lara était importante à ses yeux, elle valait de l’or, sa présence amicale. Elle lui avait prouvé qu’elle tenait à lui à maintes reprises ce qui l’avait convaincu. Encore plus lorsqu’elle avait accepté de venir avec lui, chercher sa fille à Philadelphie. Une grande épopée puisque Jason ne tenait pas en place. Il parlait, parlait et cherchait toujours à occuper son esprit car en pensant à ce qui l’attendait dans le futur, il devenait fou. Lorsqu’il entendit l’arrivée un peu tardive de son amie, il sourit en se levant, comme monter sur ressort. « Toc toc, la retardataire est enfin arrivée ! » Il s’était tout simplement levé pour aller chercher de quoi commencer la soirée en beauté. « Salut, Lara ! C'n'est grave, tu es toute pardonnée, une bière ? » Une chose était sûr, il ne voulait pas passer une soirée à picoler, il savait une chose : une bière n’avait jamais tué personne » pensait-il en posant le jus de fruit de sa petite Gabrielle sur la petite table. Il entendit son amie parler à sa fille : « Coucou p’tite puce, tu es encore plus jolie que la dernière fois. » Il s’approcha de Lara en prenant une profonde respiration, un sourire aux lèvres heureux. « Elle a grandit, elle réclamme déjà du jus de fruit, la naine ! » C'était purement affectueux et même si il était devenu l'un de ses papas qui accordaient à tout à sa fille et qu'il voulait l'éduquer dans les meilleures écoles de New-York, il aimait déjà la taquiner. Une relation assez particulière s'installait peu à peu entre les deux. Il ne faisait clairement pas attention à ce qui se passait autour : « Je pense que je vais suivre ta fille avec du jus de fruit, ou simplement de l’eau. » Lorsqu’il suivit le mouvement de la main de Lara, ses yeux s’arrondissent automatiquement : « Non, Lara. Tu es enceinte ? » Pour toute réponse, il déposa la bière fraîche sur la petite table et tendit le jus de fruit à son amie, complètement ahuris par la nouvelle. Il n’était con-con, il posait la question tout simplement parce que cela se voyait qu’elle n’en était pas à son premier mois de grossesse. Il en avait un vague souvenir de son enfance et elle avait quelques mois d’avance : « Oui, non ! Tu es enceinte mais.. Attends ! Qu’est-ce que.. ? C’est l’Asticot le père ? » Ce surnom était resté, la crevette qu’elle avait pour petit ami n’avait jamais réellement été l’un de ses préférés mais il s’était calmé à son sujet. Pour elle.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1881 messages et j'ai : 471 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et je crédite : mourning dove (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Re: Surprise, i'm pregnant - Jason   Dim 25 Juin - 22:44

Surprise, i'm pregnant.
— with [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cette soirée allait me faire beaucoup de bien. Ça faisait bien longtemps que l’on n’avait pu partager un tel moment Jason et moi. Les récents événements dans nos vies avaient énormément joué, mais ce soir, on devait rattraper le temps perdu. L’eau avait coulé sous les ponts depuis le retour de la croisière, où des tensions étaient apparues entre lui et moi. De l’histoire ancienne aujourd’hui. La situation était maintenant claire. Une amitié, rien de plus. Comme à mon habitude, j’avais toqué quelques coups contre le bois de la porte avant d’entrer sans prendre la peine d’attendre une réponse. J’avais annoncé mon arrivée, avant de me débarrasser des affaires superflues, et de me rendre directement dans la partie salon pour saluer cette charmante demoiselle qui était entrée dans la vie du trentenaire, presque du jour au lendemain. Une petite princesse en devenir, qui avait déjà son charme. Comment ne pas craquer devant son minoi ? Finalement, ce comportement “gaga” était peut-être dû à mon état de femme enceinte. Si avant de l’être, j’étais quelqu’un à l’aise avec les enfants, je n’étais pas autant démonstrative, excepté avec Jamie, qui avait su me faire tomber sous son charme dès le premier regard. Mais depuis que ce bébé était niché bien à l’abri dans mon ventre, j’étais complètement dingue des enfants. Que ce soit Jamie, ou même Chloé. Ça laissait présager de grandes choses une fois que j’aurais accouché.

Je dépose un baiser sur la joue de Gabrielle, alors que j’entends déjà les paroles de son père dans mon dos. Des mots qui me font lever les yeux au ciel, en même temps qu’un rire s’échappe de mes lèvres. Je reconnais bien mon ami dans le choix de ses mots. Il n’y a que lui qui peut qualifier sa propre fille de “naine”. Je préfère ne pas faire de commentaire à ce sujet, car un autre beaucoup plus important se profile à l’horizon. Dans un geste rempli de tendresse, je passe ma main dans les cheveux de la fillette, puis je me remet sur mes pieds pour faire face au trentenaire. Mes yeux se posent sur les deux bières qu’il tient dans ses mains. Une boisson devenue prohibée pour moi. C’est le moment de se jeter à l’eau. Je refuse sa boisson poliment et dépose l’une de mes mains sur mon ventre qui commence à s’arrondir. Sa réaction est à mourir de rire, et il me faut beaucoup d’effort pour ne pas éclater de rire. « Non, j’ai arrêté le sport, et j’ai décidé de me nourrir avec seulement du chocolat. » Du sarcasme. Jason est l’une des personnes habituées à ma façon de faire. Pour une personne extérieure, ça pourrait être déstabilisant, mais pour lui, c’est un quotidien. Je reste un peu perplexe lorsqu’il me donne le jus de fruit, mais je l’accepte sans broncher, non sans jeter un coup d’oeil vers l’enfant qui joue sur le sol. Il était hors de question que je prenne ce jus de fruit, destinée à Gabrielle, mais ce n’était peut-être pas le moment de faire remarquer à Jason cette petite maladresse. Enceinte, mais pas en sucre, je pourrais toujours aller chercher autre chose par moi-même. Je lui adresse un petit sourire amusé, puis me penche vers la table pour déposer le jus de fruit dessus, comme si de rien n’était. C’est à ce moment que les mots de Jason viennent effleurer mes oreilles. Des mots qui me font perdre mon sourire. Entre lui et mon petit ami, ce n’était pas la joie, loin d’être le grand amour, à mon plus grand désespoir. « Bien sûr que non, j’ai été chercher un mec dans la rue, au hasard, et j’ai été assez bête pour profiter de lui sans protection. » Mon regard noir braqué sur lui, je soutiens le sien pendant quelques secondes pour lui faire comprendre l’absurdité de sa question. « Quelle question Jason, oui c’est Allen le père. » Cette situation me sort par le nez, et je ne peux empêcher un soupir de quitter mes lèvres. Ne comptant pas prendre racine au milieu du salon, je contourne la table basse pour aller m’asseoir sur le canapé. « Normalement, on félicite la personne… je sais que tu ne le portes pas dans ton coeur mais… franchement Jason, il va falloir l’accepter. C’est mon petit ami, et on va avoir un bébé. Ensemble. » Décidément, à chaque fois que j’annonçais être enceinte à quelqu’un, ça ne se passait pas comme je l’avais espéré. Le futur papa avait quitté New-York pour rejoindre le soleil du Mexique. Ma meilleure amie était au courant avant moi. J’avais balancé l’information à mon meilleur ami en le menaçant d’appeler le service juridique. Jason n’était pas une exception. Au lieu d’une réaction positive, cette animosité entre lui et mon petit ami revenait sur le tapis.   



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 272 messages et j'ai : 61 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Chris Evans et je crédite : Lofticriers

MessageSujet: Re: Surprise, i'm pregnant - Jason   Mer 5 Juil - 10:48

Surprise, i'm pregnant.
— with [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jason n’a pas sa langue dans sa poche, il n’hésite jamais à dire ce qu’il pense et c’est parfois bien dommage pour entretenir une relation amoureuse ou amicale. Dans tous les cas, cela peut provoquer une tension particulière dans n’importe quelle style de conversation. Il est nul pour parler, il ne s’y adonne pas tous les jours et depuis peu, ce ne sont pas des gazouillis ou encore des mots bateaux qu’il donne à sa fille. Ses relations extérieurs ne donnent pas vraiment de bon résultat et il espère grandement qu’avec Lara, il puisse s’évader. Comme des copains de toujours, il a préparé le terrain, bière et gâteaux apéritifs, prêt à être dégusté et un dépliant d’une pizzérias qu’il affectionne plus particulièrement. La naine ayant déjà dîner et douchée, il n’a plus qu’à attendre les premiers signes du marchand de sable tel que ses petites menottes frottant ses yeux ou encore, la voir bailler. C’est les signes qui lui ont permis de comprendre que la petite ne passera pas une heure à pleurer dans son lit, dans l’attente de le voir débarquer surtout qu’au fond, il souhaite passer une soirée tranquille avec sa meilleure amie.

L’annonce tombe, Lara est enceinte, c’est incroyable puisque la dernière fois qu’il l’a vu en compagnie d’un homme, il a fini par lui foutre un coup de poing dans son nez. Après tout, il l’a cherché, il a joué avec un Jason complètement perturbé d’avoir été jeté comme une vieille chaussette par Lara et le retour de son ex, avec une gamine sur les bras dont il n’a jamais voulu prendre de responsabilité. « Non, j’ai arrêté le sport, et j’ai décidé de me nourrir avec seulement du chocolat. » Le comble de cette histoire c’est qu’il a fait des pieds et des mains pour la retrouver et lui promettre un meilleur avenir qu’avec une mère prostituée : « Pas mal, on ne me l’a jamais faite celle là ! » Il hausse des sourcils en demandant qui peut bien être le père car à leur dernière rencontre, il se souvient bien de l’avoir entendu dire qu’elle ne savait pas du tout où elle en était. Allen, maigrelet à souhait, n’a jamais fait partie du tableau d’autant que même durant leur aller et retour à Philadelphie, elle n’en a pas parlé. Ou peu. « Bien sûr que non, j’ai été chercher un mec dans la rue, au hasard, et j’ai été assez bête pour profiter de lui sans protection. Quelle question Jason, oui c’est Allen le père. » Il met un temps avant de comprendre la vérité du sarcasme qu’elle vient de lui jeter en pleine figure avec un regard aussi noir qu’à l’accoutumé. Il regarde sa fille se lever pour aller prendre un de ses petits livres dans un rangement prévu à cet effet puis revient vers la jeune femme, les mains levées vers elle, en signe de défense : « Wow wow wow ! Tu vas te détendre, d’accord ? Je te rappelle que, pendant un bon moment, ta relation avec ce type a été tenu en secret d’état, ok ? J’ai le droit de me poser des questions et si ça te dérange, tu sais ce que j’en pense ! Je ne l’aime pas. » C’est son avis et Lara peut tout à fait mal le prendre ou passer outre cet état de fait. Jason sait qu’il peut se montrer borner mais il reste le mec qui lui a volé des moments avec sa meilleure amie dans un tout autre genre de relation.

Lara a l’air mal à ce moment précis et ce qu’elle peut lui dire, lui prouve qu’il connait bien cette dernière : « Normalement, on félicite la personne… je sais que tu ne le portes pas dans ton coeur mais… franchement Jason, il va falloir l’accepter. C’est mon petit ami, et on va avoir un bébé. Ensemble. » C’est claire qu’il va devoir accepter l’idée que c’est lui qui va partager un quotidien avec Lara sans qu’il est son mot à dire; Évidemment, il ne dira jamais une chose pareille à cette dernière sans risqué de la perdre encore pendant plusieurs semaines et il en est hors de question. Ils ont déjà eu pas mal de temps où leur relation amicale a été mis en stand by, ce temps là est révolu, il a besoin d’elle qu’il le veuille ou non. Jason la rejoint, ressentant ce sentiment malaisant alors il s’approche d’elle et s’assied, il lui pose une main réconfortante sur son épaule : « Je te demande pardon ok ? Je suis vraiment très content pour ce qui t’arrive, c’est vraiment une excellente nouvelle, je t’assure ! J’ai juste été surpris, enfin tu vois quoi ? »

Il pousse à l’extrême l’expression de son visage pour lui montrer qu’il se montre totalement honnête envers elle et qu’il ne feigne aucune émotion derrière. Il est véritablement heureux pour elle, pour ce qui lui arrive et ce qui l’attend. Il n’a pas eu la chance de voir Shondra dans l’état où se trouve Lara alors il ignore bien ce qu’il peut faire par la suite : « ça fait combien de temps que tu l’attends ? C’est une fille, un garçon ? » demande t-il avec son sourire charmeur : « Si c’est un garçon, tu sais que “Jason” le rendra particulièrement populaire et très débrouillard hein ! » Il garde un air sérieux mais pas trop longtemps. Un sourire qu’il a trop longtemps réprimé lui donne une tête trop hilare et ses joues lui brûlent : « Non mais c’est vrai, regarde moi ! Je suis beau gosse et vu la tête de ton mec, ça peut lui être utile ! » Il ramène ses bras sur lui, il sent qu’il va se prendre un savon par sa meilleure et il en rit déjà, prêt à encaisser les coups, ou plutôt les caresses que cette dernière va surement lui infliger.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1881 messages et j'ai : 471 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et je crédite : mourning dove (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Re: Surprise, i'm pregnant - Jason   Ven 21 Juil - 14:44

Surprise, i'm pregnant.
— with [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L’avantage de passer la soirée avec Jason, c’est qu’il me connaît bien, depuis toutes ces années. Avec lui, je peux être naturelle, sortir le fond de mes pensées sans prendre des gants. Je n’ai pas cette chance avec beaucoup de monde, les personnes se comptent sur les doigts d’une main : mon meilleur ami et patron, ma petite rousse préférée, et enfin l’homme de ma vie. Il y a bien Jordan aussi, au FBI, avec qui je peux être normale, mais seulement en dehors des locaux. Dans l’enceinte des bureaux, le sérieux est de mise, sous peine de s’attirer les foudres de mon supérieur un poil à cheval sur les règles. Alors oui, lorsque le trentenaire me demande si le père de cet enfant à venir est mon petit ami, il ne m’en faut pas plus pour sortir une horrible connerie, beaucoup plus grosse que moi. Le sarcasme n’est même pas voilé dans mes paroles, tellement je trouve sa question particulièrement idiote. Je le regarde lever les mains en l’air, comme pour se défendre face à une menace. Un comportement qui m’agace d’autant plus, car ce n’est pas avec mon gabarit que je peux faire grand chose, encore moins en étant enceinte maintenant. À part une bonne claque derrière la tête, je n’irais pas bien loin. Alors je soupire, et je vais m’asseoir sur le canapé pour ne plus rester debout au milieu du salon. Avec un air quelque peu boudeur, je tourne la tête vers lui, et lève les yeux au ciel. Je ne sais pas comment il s’y prend, mais il n’y a qu’en sa présence que mon côté capricieux refait surface. Je croise les bras sur ma poitrine, avec cet air toujours aussi boudeur. « Tu m’énerves Jason avec ma relation avec Allen. Il n’y a jamais eu de secret d’état, c’est seulement toi qui a toujours imaginé des choses. On était pas ensemble à ce moment là. » Je décroise les bras et viens frotter délicatement mes arcades sourcilières avec deux doigts, comme si je voulais faire passer un mal de tête. Si la conversation reste dans cette direction, ça risque de se produire plus tôt que prévu. « C’est pas à toi que je vais apprendre la définition de sexfriend, il me semble. On n’était pas ensemble, tu te le mets dans la tête. Beaucoup de choses se sont passées avant que notre relation change. Et tant mieux si tu ne l’aimes pas, je suis sûre que le sentiment est partagé. » C’est moche de dire ça. Et complètement puéril, mais je n’y peux rien. C’est mon caractère, et je ne vais pas le changer pour plaire aux autres. Sans compter l’intervention des hormones de grossesse. Pourtant, je tente de me calmer, de souffler un bon coup et de reprendre la parole. Oui, quand quelqu’un annonce une grossesse, on félicite la personne, normalement. Alors, j’en fais part à Jason, tout en essayant de garder un ton moins menaçant. Les choses ont évolué, peut-être un peu rapidement, mais il faut faire avec. Cet homme qu’il n’aime pas, c’est mon petit ami aujourd’hui, et il m’offre le plus beau cadeau que je ne pensais plus obtenir, celui d’être bientôt maman. Je le regarde s’approcher, et me détend immédiatement lorsque je sens sa main se poser sur mon épaule. Mon regard trouve facilement le sien, et un sourire apparaît doucement sur mes lèvres à ses paroles. Je reste silencieuse, mais un hochement de tête très lent est là en guise de réponse. Je peux parfaitement comprendre cette surprise. Après tout, ce n’était pas prévu. Il n’est pas le seul à avoir eu un temps d’adaptation, un moment de réflexion à savoir si c’était une bonne ou une mauvaise nouvelle.

« Ça fait un peu plus de trois mois, c’est pour ça que je me suis décidée à te le dire. Le délai délicat est passé. Et je ne sais pas encore ce que c’est, c’est encore beaucoup trop tôt. Il faudra patienter encore un peu. » Je baisse la tête vers ce petit ventre qui commence à s’arrondir. C’est encore très léger, car une personne ignorante de ma situation pourrait passer à côté sans soucis, et mettre ça sur quelques kilos en trop. En tout cas, j’ai hâte d’en apprendre un peu plus sur ce qu’il se cache dans mon ventre. Une petite princesse, ou un petit prince. Pour le moment, il n’y a aucune préférence. Je serais ravie que ce soit une petite fille, pour partager beaucoup de choses avec elle, mais je n’oublie pas Jamie, avec qui je peux déjà avoir ce lien, bien que ce ne soit pas ma fille. Alors, dans le cas où ça serait un garçon, ça serait l’occasion de découvrir autre chose, une autre sorte de lien. Pour résumer, c’est du 50/50. Je relève la tête vers le trentenaire, intriguée par ce qu’il est en train de me dire. Je le reconnais bien là, déjà à prévoir de l’influence sur cet enfant qui n’est pas encore là. J’en lève les yeux au ciel, encore une fois. Il est fatiguant lorsqu’il est comme ça, mais j’ai eu le temps de m’y habituer depuis toutes les années à le côtoyer. Néanmoins, sa dernière phrase me fait réagir au ¼ de tour, et il n’en faut pas plus pour que l’une de mes mains vienne déposer une claque derrière sa tête. Rien de bien méchant, plus bruyante que brutale d’ailleurs. « Ça suffit Jason. Ne relances pas ce sujet. On ne t’a jamais appris à ne pas chercher une femme enceinte ? Tu sais comment je suis naturellement, et bien c’est dix fois pire dans mon état actuel. Je peux devenir ton pire cauchemar en l’espace de quelques secondes. » Je soutiens mon regard sur lui, pour être sûre que le message est passé. Suite à ça, je décide de me relever pour aller me chercher à boire. Je n’ai pas changé d’avis, je ne compte pas voler le verre d’une enfant, et je ne suis pas encore handicapée, je peux me servir toute seule. J’anticipe d’ailleurs les réactions de mon ami, en me retournant pour lui sommer de rester assit. Après un dernier regard, je me dirige vers la cuisine pour récupérer un grand verre, et me servir de l’eau à l’intérieur. À mon regard, je jette un coup d’oeil à Gabrielle, sagement en train de jouer dans son coin. C’est encore étrange de voir une enfant dans l’appartement de Jason, mais il faut bien s’y habituer. D’ici quelques mois, il y en aura un deuxième, qui pour le moment, est encore bien trop petit pour y songer réellement. 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Surprise, i'm pregnant - Jason
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan-