Flashnews
La nouvelle intrigue est en place, il s'agit d'un Koh Lanta spécial étudiants VS citizens ! Vous pouvez retrouver toutes les informations ici

Vous pouvez aller voir les gagnants des awards ici et poster dans le yearbook




 
NEWSLETTER NUMÉRO 26
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 24
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Surprise, i'm pregnant - Jason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1767 messages et j'ai : 1640 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et je crédite : .cranberry (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Surprise, i'm pregnant - Jason   Jeu 18 Mai - 21:17

Surprise, i'm pregnant.
— with [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le rythme de ma vie est complètement dingue en ce moment. C’est même presque ironique. Plusieurs semaines que l’on me répète de lever le pied, et je suis toujours là, en train de jongler avec ma vie privée et ma vie professionnelle. Il n’y a pas un jour où je ne suis pas en train de bouger, faisant la navette entre mon appartement, celui de mon petit ami, la crèche pour récupérer Jamie, l’hôpital pour les rendez-vous obligatoires ou bien Manhattan où se trouvent les locaux du FBI. J’ignore encore si ce rythme va ralentir un jour ou l’autre, ou bien si quelqu’un va être obligé de le faire pour moi, me mettre au pied du mur sans me laisser d’autre option.

Ce soir, j’ai décidé de mettre tout de côté, et de m’accorder une pause. Pour la première fois depuis bien trop longtemps, j’ai réussi à trouver un peu de temps libre pour passer la soirée avec Jason et sa fille. Cela fait beaucoup trop longtemps que nous n’avons plus eu l’occasion de le faire. De mon côté, je connais parfaitement les raisons qui m’ont empêché de consacrer un peu de mon temps à cet ami cher, que j’ai pourtant un peu délaissé. Les raisons du trentenaire sont tout aussi acceptables. Les changements dans sa vie professionnelle, et surtout ce gros bouleversement que d’avoir une enfant d’un peu plus de 2 ans sous son toit. Le temps est passé tellement vite depuis cette virée à Philadelphie pour aller chercher cette fillette. Deux mois déjà.

Ralentir le rythme est vraiment une mission impossible pour moi. La preuve, je suis en train de me presser pour me rendre chez mon ami. Un imprévu de dernière minute qui m’a obligé à faire un passage par mon appartement, me mettant un peu plus en retard sur l’horaire convenu avec le Sinclair. Mieux vaut tard que jamais, suis-je en train de me dire lorsque je parcours les derniers mètres pour arriver devant la porte de chez Jason. Un coup donné sur la porte avec le dos de mes doigts pour prévenir l’hôte que je suis arrivée. Néanmoins, je ne prends pas la peine d’attendre qu’il vienne m’ouvrir. Il sait que je suis censée arriver, et il doit certainement être occupé dans je-ne-sais-quoi. « Toc toc, la retardataire est enfin arrivée ! » Je referme la porte derrière moi, un large sourire sur les lèvres. Mes mains viennent défaire la ceinture de ma veste que je retire et range à l’entrée, ainsi que mon sac que je pose au sol, avant de me diriger dans le salon. Facilement, mes yeux tombent sur cette ravissante enfant qui est venue remplir la vie de mon ami, en train de jouer sagement, et je ne me fais pas prier pour venir la rejoindre. « Coucou p’tite puce, tu es encore plus jolie que la dernière fois. » Je viens déposer un baiser sur sa joue, mon sourire toujours bien présent sur mes lèvres. Je ne sais pas pourquoi je suis aussi “gaga” avec les enfants. Est-ce le temps qui passe et qui permet à ce trait de caractère de ressortir. Ou bien les hormones de grossesses qui me font perdre la tête. Une question vraiment pas importante. Loin d’être un sujet de dissertation très plaisant. Dans mon dos, il ne faut pas longtemps avant d’entendre les pas de Jason, ainsi que le son de sa voix qui m’annonce clairement avoir quelque chose à boire dans les mains. Il y a juste un détail qu’il n’a pas encore en sa possession. Je passe ma main délicatement dans les cheveux de Gabrielle avant de me remettre sur mes pieds et me tourner vers mon ami. « Je pense que je vais suivre ta fille avec du jus de fruit, ou simplement de l’eau. » J’essaye de prononcer ces mots avec le plus grand des sérieux, bien qu’un sourire soit toujours sur mes lèvres, mais c’est difficile, surtout lorsque je viens justifier mes propos en venant caresser mon ventre légèrement arrondi avec l’une de mes mains. Yeah. Bébé Winkler a clairement décidé de se montrer. Plus aucun doute là dessus.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝We come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly.❞
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 265 messages et j'ai : 177 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Chris Evans et je crédite : swan

MessageSujet: Re: Surprise, i'm pregnant - Jason   Mar 20 Juin - 22:47

Surprise, i'm pregnant.
— with [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C’était une course qu’il n’arrivait pas à freiner depuis que tout avait été lancé. La grande vague l’avait emporté depuis qu’il avait décidé de prendre en charge un bambin. Il aurait très bien pu oublier cette histoire, remettre tout ce que Shondra avait fait débarquer comme une bombe dans son appartement mais non. L’enfant était tout simplement tombé du ciel, un mois d’Août 2016, dans les bras d’une ex qu’il avait aimé, il en avait l’impression en tout cas. C’était impressionnant au début, les pleurs et les rires des bébés ne l’avaient jamais vraiment intéressé et même pour celui où on lui disait qu’il en était le père. Clairement, il n’avait pas eu un grand modèle. Toujours au boulot, constamment absent ou toujours de mauvais humeur puisqu’il s’ennuyait ferme à leur présence. Il ne voulait pas infliger cela à la petite Gabrielle, qui n’avait absolument rien demandé. Et puis, au fur et à mesure que les choses avançaient, Jason s’en était entichée. Shondra laissait de plus en plus la petite sous la garde du grand Sinclair, surement heureuse qu’il s’en occupait autant malgré son virulent rejet sur sa paternité. Alors évidemment, c’était incompréhensible pour elle puisqu’elle restait un secret que Jason ne pouvait pas dévoiler. Il fallait dire ce que c’était, Shondra avait été une pute qu’il avait levé un soir et dont il s’était curieusement entiché durant son séjour au Cameroun. Elle n’avait aucun cachet aux yeux des Sinclair et il n’avait pas besoin de ça à son joli palmarès de ses grandes erreurs. Pour être clair, il cachait cette femme pour éviter de lui apporter d’autre coups verbaux. Certes, il était lâche en agissant ainsi et c’était peut-être bien pour cela que la jeune femme était partie. Vivre dans l’ombre d’un homme n’était tout bonnement pas pour elle, c’était certain. La discussion n’était pas non plus son fort, elle avait surement besoin de plus mais il était buté aussi.

En revanche, il était tombé gaga devant ce petit bout de lui qui commençait tout juste à ramper et à gazouiller. Il ne pouvait pas oublier tout le temps qu’il avait partagé avec Gabrielle. Le fait de lui enlever tout ça d’un seul coup, sans lui dire où elle allait, sans lui donner une raison valable à son départ, lui avait littéralement révélé quelque chose de totalement nouveau. Une sensation qu’il n’avait jamais ressenti jusque là : la peur de perdre quelqu’un. N’importe quoi, Sinclair ! Tu as bien failli perdre ta soeur il y a quelques années...» Et oui, d’une manière totalement différente, il avait vu la vie quitter le corps de sa petite soeur alors qu’elle gisait dans sa baignoire. Il était arrivé à temps, heureusement mais ce n’était pas aussi simple. La bataille avait été rude, il avait fait appel à un détective privé et ami pour retrouver sa fille, puis il avait mis en marche une procédure, en remettant en cause le passif de la jeune femme, remuant son passé évidemment. Cela avait précipité les choses et il avait fini par gagner en démontrant le train de vie qu’il pouvait lui offrir, l’argent qu’il avait, l’appartement mais également son café qui marchait de plus en plus. Ces projets montés avec des partenaires financiers mais également avec une campagne qu’il avait construit lui-même. Le juge n’avait pas mis bien longtemps avant de convenir d’un résultat. Tant que Shondra Grimms ne sera pas solvable, la petite résiderait chez le père. Elle aura le droit de faire une demande de visite et éventuellement, un droit de garde occasionnelle. Ce n’était pas tous les jours que le père avait gain de cause, il n’allait pas s’en plaindre ou revoir le jugement. D’ici là, il aurait le temps de voir venir et d’agir en conséquence. Gabrielle était officiellement sa fille, il en était son unique tuteur, il faisait tout pour prouver qu’il en était capable.

Heureusement, il trouvait pas mal de réconfort aux côtés de son amie Lara. C’était une de ces femmes qui ne se trouvaient pas à chaque coin de rue : belle, forte et intelligente, son sarcasme et son humour amplifie tout le reste. Il fallait savoir que fut un temps, pas plus tard que l’année dernière, Jason en était éperdument amoureux. Il avait ce grand crève coeur lorsqu’elle lui avouait que son baiser - lors d’un gala de charité, avait été une grave erreur. Qu’elle préférait rester amie puisque son amitié lui était beaucoup plus importante que tout le reste. Il avait eu besoin de temps avant de digérer la nouvelle mais il l’avait fait. Lara était importante à ses yeux, elle valait de l’or, sa présence amicale. Elle lui avait prouvé qu’elle tenait à lui à maintes reprises ce qui l’avait convaincu. Encore plus lorsqu’elle avait accepté de venir avec lui, chercher sa fille à Philadelphie. Une grande épopée puisque Jason ne tenait pas en place. Il parlait, parlait et cherchait toujours à occuper son esprit car en pensant à ce qui l’attendait dans le futur, il devenait fou. Lorsqu’il entendit l’arrivée un peu tardive de son amie, il sourit en se levant, comme monter sur ressort. « Toc toc, la retardataire est enfin arrivée ! » Il s’était tout simplement levé pour aller chercher de quoi commencer la soirée en beauté. « Salut, Lara ! C'n'est grave, tu es toute pardonnée, une bière ? » Une chose était sûr, il ne voulait pas passer une soirée à picoler, il savait une chose : une bière n’avait jamais tué personne » pensait-il en posant le jus de fruit de sa petite Gabrielle sur la petite table. Il entendit son amie parler à sa fille : « Coucou p’tite puce, tu es encore plus jolie que la dernière fois. » Il s’approcha de Lara en prenant une profonde respiration, un sourire aux lèvres heureux. « Elle a grandit, elle réclamme déjà du jus de fruit, la naine ! » C'était purement affectueux et même si il était devenu l'un de ses papas qui accordaient à tout à sa fille et qu'il voulait l'éduquer dans les meilleures écoles de New-York, il aimait déjà la taquiner. Une relation assez particulière s'installait peu à peu entre les deux. Il ne faisait clairement pas attention à ce qui se passait autour : « Je pense que je vais suivre ta fille avec du jus de fruit, ou simplement de l’eau. » Lorsqu’il suivit le mouvement de la main de Lara, ses yeux s’arrondissent automatiquement : « Non, Lara. Tu es enceinte ? » Pour toute réponse, il déposa la bière fraîche sur la petite table et tendit le jus de fruit à son amie, complètement ahuris par la nouvelle. Il n’était con-con, il posait la question tout simplement parce que cela se voyait qu’elle n’en était pas à son premier mois de grossesse. Il en avait un vague souvenir de son enfance et elle avait quelques mois d’avance : « Oui, non ! Tu es enceinte mais.. Attends ! Qu’est-ce que.. ? C’est l’Asticot le père ? » Ce surnom était resté, la crevette qu’elle avait pour petit ami n’avait jamais réellement été l’un de ses préférés mais il s’était calmé à son sujet. Pour elle.




   
   

       

           

       

       Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
       Défilent lentement dans mon âme, l'Espoir,
       Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
       Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1767 messages et j'ai : 1640 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et je crédite : .cranberry (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Re: Surprise, i'm pregnant - Jason   Dim 25 Juin - 22:44

Surprise, i'm pregnant.
— with [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cette soirée allait me faire beaucoup de bien. Ça faisait bien longtemps que l’on n’avait pu partager un tel moment Jason et moi. Les récents événements dans nos vies avaient énormément joué, mais ce soir, on devait rattraper le temps perdu. L’eau avait coulé sous les ponts depuis le retour de la croisière, où des tensions étaient apparues entre lui et moi. De l’histoire ancienne aujourd’hui. La situation était maintenant claire. Une amitié, rien de plus. Comme à mon habitude, j’avais toqué quelques coups contre le bois de la porte avant d’entrer sans prendre la peine d’attendre une réponse. J’avais annoncé mon arrivée, avant de me débarrasser des affaires superflues, et de me rendre directement dans la partie salon pour saluer cette charmante demoiselle qui était entrée dans la vie du trentenaire, presque du jour au lendemain. Une petite princesse en devenir, qui avait déjà son charme. Comment ne pas craquer devant son minoi ? Finalement, ce comportement “gaga” était peut-être dû à mon état de femme enceinte. Si avant de l’être, j’étais quelqu’un à l’aise avec les enfants, je n’étais pas autant démonstrative, excepté avec Jamie, qui avait su me faire tomber sous son charme dès le premier regard. Mais depuis que ce bébé était niché bien à l’abri dans mon ventre, j’étais complètement dingue des enfants. Que ce soit Jamie, ou même Chloé. Ça laissait présager de grandes choses une fois que j’aurais accouché.

Je dépose un baiser sur la joue de Gabrielle, alors que j’entends déjà les paroles de son père dans mon dos. Des mots qui me font lever les yeux au ciel, en même temps qu’un rire s’échappe de mes lèvres. Je reconnais bien mon ami dans le choix de ses mots. Il n’y a que lui qui peut qualifier sa propre fille de “naine”. Je préfère ne pas faire de commentaire à ce sujet, car un autre beaucoup plus important se profile à l’horizon. Dans un geste rempli de tendresse, je passe ma main dans les cheveux de la fillette, puis je me remet sur mes pieds pour faire face au trentenaire. Mes yeux se posent sur les deux bières qu’il tient dans ses mains. Une boisson devenue prohibée pour moi. C’est le moment de se jeter à l’eau. Je refuse sa boisson poliment et dépose l’une de mes mains sur mon ventre qui commence à s’arrondir. Sa réaction est à mourir de rire, et il me faut beaucoup d’effort pour ne pas éclater de rire. « Non, j’ai arrêté le sport, et j’ai décidé de me nourrir avec seulement du chocolat. » Du sarcasme. Jason est l’une des personnes habituées à ma façon de faire. Pour une personne extérieure, ça pourrait être déstabilisant, mais pour lui, c’est un quotidien. Je reste un peu perplexe lorsqu’il me donne le jus de fruit, mais je l’accepte sans broncher, non sans jeter un coup d’oeil vers l’enfant qui joue sur le sol. Il était hors de question que je prenne ce jus de fruit, destinée à Gabrielle, mais ce n’était peut-être pas le moment de faire remarquer à Jason cette petite maladresse. Enceinte, mais pas en sucre, je pourrais toujours aller chercher autre chose par moi-même. Je lui adresse un petit sourire amusé, puis me penche vers la table pour déposer le jus de fruit dessus, comme si de rien n’était. C’est à ce moment que les mots de Jason viennent effleurer mes oreilles. Des mots qui me font perdre mon sourire. Entre lui et mon petit ami, ce n’était pas la joie, loin d’être le grand amour, à mon plus grand désespoir. « Bien sûr que non, j’ai été chercher un mec dans la rue, au hasard, et j’ai été assez bête pour profiter de lui sans protection. » Mon regard noir braqué sur lui, je soutiens le sien pendant quelques secondes pour lui faire comprendre l’absurdité de sa question. « Quelle question Jason, oui c’est Allen le père. » Cette situation me sort par le nez, et je ne peux empêcher un soupir de quitter mes lèvres. Ne comptant pas prendre racine au milieu du salon, je contourne la table basse pour aller m’asseoir sur le canapé. « Normalement, on félicite la personne… je sais que tu ne le portes pas dans ton coeur mais… franchement Jason, il va falloir l’accepter. C’est mon petit ami, et on va avoir un bébé. Ensemble. » Décidément, à chaque fois que j’annonçais être enceinte à quelqu’un, ça ne se passait pas comme je l’avais espéré. Le futur papa avait quitté New-York pour rejoindre le soleil du Mexique. Ma meilleure amie était au courant avant moi. J’avais balancé l’information à mon meilleur ami en le menaçant d’appeler le service juridique. Jason n’était pas une exception. Au lieu d’une réaction positive, cette animosité entre lui et mon petit ami revenait sur le tapis.   



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝We come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly.❞
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Surprise, i'm pregnant - Jason
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan-