Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 There is Heaven, the Sun and the Sea [PV Reagan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 126 messages et j'ai : 136 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Natalie Portman et je crédite : Bazzart (avatar: Candy Apple)

MessageSujet: There is Heaven, the Sun and the Sea [PV Reagan]   Ven 26 Mai - 11:58

There is Heaven, the Sun and the Sea
Reagn ft. Lorenna


« My god, qu’est-ce que cela fait du bien, d’avoir du soleil. »

Je m’étais levée un peu plus tard qu’à l’accoutumé ce matin-là. En temps normal, j’étais debout aux alentours de 06h30. Comme je n’avais pas de cours, ni de conférence à préparer, j’avais opté pour une journée farniente.  Une journée de ce type était pour moi, une grasse matinée, un bon petit déjeuner et ne rien faire de spécial durant la journée. Au départ, je pensais rester à l’appartement, devant soit un bon livre soit un bon film. Mais c’était sans compter la présence de Monsieur Soleil !

Comme le beau temps était au rendez-vous, je n’allais pas rester enfermé chez moi, je l’étais déjà une bonne partie de l’année. Alors après avoir pris un bon petit déjeuner accompagné d’un verre de jus de pomme bio, et un passage à la salle de bain. Je décidais d’aller passer ma journée à l’extérieur, mais où ?

Il me fallut au moins, une bonne heure pour trouver où me rendre. La destination serait Staten Island et plus précisément à Midland Beach. Autant bien profiter de cette belle journée.

Une fois sur place, je décidais d’errer un peu avant de le poser dans un endroit calme. Comme il n’était que 10h30, je décidais donc pendant ma ballade d’aller m’installer à une terrasse d’un café le long de la plage ! L’endroit était calme, et la vue était magnifique. Je commandais un café puis je sortis le livre que j’avais amené avec moi ! Je voulais profiter du soleil tant que les températures n’étaient pas encore hyper élevées.
made by black arrow


Dernière édition par Lorena Gennarino le Mer 14 Juin - 14:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 217 messages et j'ai : 87 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Rose Leslie et je crédite : RIDDERMARK (bazzart)

MessageSujet: Re: There is Heaven, the Sun and the Sea [PV Reagan]   Mer 31 Mai - 8:43

The truth will set you free, but first it will make you miserable
Logan & Reagan

Le week-end, comme tous les autres jours de la semaine, mon réveil avait sonné seulement comparé aux jours où je travaillais je l’avais mis une heure plus tard. Déjà petite j’étais toujours la première réveillée, j’avais rapidement appris à m’habiller et prendre mon petit déjeuner par moi-même avant de m’installer avec un livre dans un fauteuil ou sur la véranda si la météo me le permettait. Une fois que j’avais atteint l’âge d’avoir mon permis et une voiture, je me préparais et laissais un mot à mon père pour lui dire que j’étais sortie pour la journée et partait pour un tour en voiture qui me faisait découvrir de nouveaux endroits plus ou moins loin de chez moi selon les jours. Il arrivait qu’Emy ou d’autres amies se joignent à moi mais souvent c’était toute seule que je passais mes journées, ce qui me convenait parfaitement également ! Je connaissais les environs de Galway comme ma poche et avait toujours une préférence pour le Connemara quand je ne savais pas où aller, pourtant je ne m’en lassais pas. Depuis mon arrivée à New-York j’avais pris l’habitude de passer mes journées à découvrir la ville. Elle était tout simplement énorme et j’avais l’impression que je n’arriverais jamais à en découvrir autant que je le souhaitais avant d’avoir à rentrer en Irlande à la fin de mon visa. J’espérais que je puisse rester et continuer à travailler pour l’école qui m’avait offert l’opportunité de venir pour une année scolaire, l’Irlande et les proches que j’avais laissé derrière moi me manquaient mais j’aimais la vie que je m’étais faite ici et j’avais encore beaucoup de choses que je voulais pouvoir faire avant de vouloir rentrer dans le pays où j’avais grandi et où je savais que je pouvais toujours retourner.

J’avais mis un peu de temps à me décider de quoi faire de la première journée de mon week-end, il y avait une exposition que j’avais vraiment envie de voir mais à la vue du temps qu’il faisait à l’extérieur je décidais que je n’avais pas envie de m’enfermer et que cette sortie attendrait un autre jour. La météo se prêtait plus à une journée au soleil et à la plage ce que je pouvais rarement faire en Irlande où il pleuvait bien plus souvent qu’il ne faisait beau. Et même si il y faisait beau, en 5 minutes on pouvait passer d’un ciel bleu à une tempête. Je n’avais pas encore eu l’occasion de venir profiter du sable des plages américaines et je comptais bien en faire une première fois de cette journée ensoleillée. J’avais préparé un sac où j’avais mis une grande serviette ainsi qu’un bon livre, de la crème solaire et un chapeau pour me protéger du soleil. Avec ma peau je savais que si je ne me protégeais pas correctement j’allais rentrer rouge comme une écrevisse et avec une insolation ce que je n’avais pas envie d’expérimenté si je pouvais m’en passer.

Après quelques changements de transports en commun j’arrivais enfin prêt de Midland Beach en milieu de matinée et commençait par me promener le long de la jetée à observer le paysage et prendre quelques photos que j’envoyais à Emy et à mon père par message pour leur faire partager ce que je vivais ici. Alors que je continuais ma ballade je passais devant un café et décidais de m’y arrêter pour prendre une boisson chaude à emporter avec moi, alors que j’en ressortais je reconnu Lorena à une table. Je ne la connaissais pas vraiment, mais je l’avais bousculé au milieu d’une exposition par accident et nous avions passé un moment à discuter tout en continuant le tour de la galerie qui la tenait. J’hésitais un moment à aller la voir, je ne voulais pas la déranger alors qu’elle avait l’air captivée par sa lecture, mais si je ne me forçais pas à aller vers les gens je n’allais pas me faire de nouveaux amis ici. Je me rapprochais de sa table avant de poser ma main sur la chaise face à celle de la brunette.

« Bonjour, vous allez bien ?

J’espérais que je n’allais pas me retrouver comme une idiote à la saluer alors qu’elle ne se rappelait pas de moi, je n’étais pas sûre d’être prête à affronter l’humiliation que cela pouvait être alors qu’il y avait d’autres clients à proximité qui pouvaient entendre la conversation.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 126 messages et j'ai : 136 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Natalie Portman et je crédite : Bazzart (avatar: Candy Apple)

MessageSujet: Re: There is Heaven, the Sun and the Sea [PV Reagan]   Lun 5 Juin - 17:31

There is Heaven, the Sun and the Sea
Reagn ft. Lorenna


Je ne regrettais pas ma décision de venir prendre l’air et profiter du beau temps. Il faisait super bon et en plus il faisait d’un calme. Certes il y avait du monde, mais cela ne criait, ni parlait trop fort ! Un moment qui me ferait un bien fou. J’allais pouvoir déconnecter et me reposer. Les températures n’étaient pas encore trop élevées, mais il faisait déjà bien bon.

J’avais donc opté pour un bon café. J’en avais besoin car même si j’avais un peu plus que d’habitude, je n’étais pas encore bien réveillée. En attendant que le serveur m’apporte ma commande, je sorti le livre que j’avais emporté avec moi ! Même si j’avais un beau paysage, cela ne suffisait pas pour passer le temps. Certains seraient le nez dans le portable, à surfer sur les réseaux sociaux, à parler avec leurs amis, ou autres… Mais ce n’était pas moi ! Même si il m’arrivait de surfer sur les réseaux sociaux, je préférais profiter de mon temps libre en me plongeant dans un bouquin. Oh vous allez me dire que je suis tout le temps le nez dans un livre, mais ceux que je lisais en dehors de mes cours, étaient, comment dire, plus distrayant ! Cela me permettait de quitter le monde historique, de l’évolution des différentes civilisations.

Je sortis donc le dernier livre écrit par Mary Higgins Clark, que j’avais acheté. J’allais entamer ma lecture, lorsque le serveur m’apporta mon café, je le remercie puis y glissa du sucre et un peu de lait ! Le laissant un peu mon breuvage refroidir, je commençais ma lecture. J’avais à peine terminé mon premier chapitre que j’entendis une personne me saluer.
Il s’agissait d’une jeune femme, jeune femme qui avait l’air de me connaitre ! A première je ne la reconnaissais pas. Mais en y regardant bien, je la reconnus.

« Oh bonjour, Je vais bien merci et vous ? »

Je venais de me souvenir que j’avais rencontré la jeune femme lors d’une exposition sur l’Histoire.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 217 messages et j'ai : 87 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Rose Leslie et je crédite : RIDDERMARK (bazzart)

MessageSujet: Re: There is Heaven, the Sun and the Sea [PV Reagan]   Sam 10 Juin - 11:11

There is Heaven, the Sun and the Sea
Lorena & Reagan

Je me surprenais moi-même à avoir eu l’audace d’aborder la jeune femme que je n’avais rencontré qu’une fois. Ce n’était généralement pas quelque chose que je faisais de moi-même, normalement je me contentais d’attendre qu’on vienne me parler si je ne connaissais pas la personne en question de façon personnelle. Mais je n’avais rencontré Lorena qu’une fois dans ma vie et pourtant j’avais décidé de faire le premier pas et d’aller la voir tout en sachant qu’elle ne m’avait probablement pas vue étant plongée dans un livre. C’était probablement un peu impoli de la sortir de sa lecture mais cela faisait presque un an que j’étais arrivée à New-York et pourtant je n’avais encore que très peu de personnes que je pouvais appeler plus que des connaissances. Je n’avais jamais été de ces personnes qui avaient besoin d’être tout le temps entourée d’un groupe d’amis, je savais me suffire à moi-même et pouvait passer la journée plongée dans un livre ou aller me promener par moi-même. Et si j’avais besoin de parler à quelqu’un je décrochais le téléphone et appelais Emy ou ma famille pour papoter et me confier même si les quelques heures de décalage que nous avions ne rendait pas toujours les choses faciles, nous arrivions à nous parler tous les jours sauf exceptions. Mais je devais avouer que parfois cela me manquait de pouvoir passer la soirée avec une amie à discuter de tout et de rien mais ce n’était pas quelque chose que j’achèverais en restant dans mon coin en permanence à attendre que les autres fassent le premier pas. Je pouvais voir sur le visage de la jeune femme qu’elle n’était pas sûre de se rappeler qui j’étais, ce qui était un peu l’histoire de ma vie ces derniers temps, mais avant que j’ai le temps de lui rafraichir la mémoire elle avait l’air de remettre mon visage sur la discussion que nous avions eu à l’exposition il y a de cela quelques temps.

« Je vais bien merci. »

Je répondais à la question de la jeune femme tout en gardant de montrer que ce n’était pas vraiment le cas et que ces dernières semaines n’avaient pas vraiment été ce que j’espérais pour mon année à New-York. Mais ce n’était pas vraiment un sujet de conversation que j’avais envie d’aborder avec une personne que je connaissais à peine et encore moins quand je n’en avais pas encore parlé à Emy à qui je confiais en général tout ce qui se passait dans ma vie, du plus anodin au plus important. Pourtant je n’avais pas encore eu le courage de lui annoncer que je m’étais mariée avec un inconnu il y a plus de six mois et que j’avais attendu tout ce temps pour aller lui annoncer ce qui s’était passé parce que je pensais qu’il cherchait simplement à l’ignorer de son côté.

Je ne savais pas trop quoi rajouter pour lancer la conversation, pourtant je sentais bien que si je ne me lançais pas notre échange allait simplement rester où il en était et je n’avancerais pas plus dans le domaine de m’ouvrir aux autres. Mais les discussions de voisinage n’avaient jamais été mon truc et je n’étais pas sûre de quoi lui demander pour pouvoir commencer une discussion. Je posais un œil sur le livre qu’elle tenait dans ses mains mais dont je ne pouvais pas voir le titre à ce moment précis.

« Vous lisez quoi actuellement ? Si ce n’est pas indiscret bien sûr ! »

Je restais debout une main posée sur la chaise qui se trouvait à la gauche de la demoiselle et l’autre tenant ma boisson chaude afin de ne pas la renverser. Je ne voulais pas me montrer malpoli à prendre un siège sans y avoir été invité, mais au moins j’avais trouvé une question qui, avec de la chance, n’était pas trop personnelle et qui allait peut-être pouvoir lancer un début de conversation.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 126 messages et j'ai : 136 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Natalie Portman et je crédite : Bazzart (avatar: Candy Apple)

MessageSujet: Re: There is Heaven, the Sun and the Sea [PV Reagan]   Mer 14 Juin - 16:34

There is Heaven, the Sun and the Sea
Reagn ft. Lorenna


Je n’avais pas pensé que j’aurais de la chance de rencontrer quelqu’un en venant ici ! Normalement en temps normal et surtout si tôt, les gens vaguaient à leurs occupations habituelles et ne prenaient pas du temps pour eux ! Pas comme j’avais décidé de le faire ce jour-là. Je voulais profiter de ma journée, ne rien faire, ne pas penser à mes cours, aux prochaines conférences qui pourraient avoir lieux les prochains mois. C’était farnienté. Je voulais profiter de ma journée, du soleil et surtout de reprendre des forces ! Si je voulais affronter la dernière ligne droite jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Comme je ne partais pas en vacances cet été, j’avais décidé de rester à New York et disponible au cas où des étudiants auraient besoin d’aide pour leurs cours, travaux ou autres… Alors dès que j’avais du temps libre et que le soleil était de la partie, ben j’allais en profiter ;

Enfin, revenons à ce moment présent, ou j’avais une jeune femme devant moi. Jeune femme que j’avais rencontrée, lors d’une exposition d’Histoire, quelques mois plutôt ! J’étais étonnée par le fait qu’elle m’avait reconnu, alors qu’en ce qui me concernait, il m’avait fallu un peu de temps pour la reconnaitre. Après lui avoir demandé si elle se portait bien, je refermais mon livre ! Ce n’était pas très correct de continuer à lire si une personne vous parlait.

« Oh non cela n’est pas indiscret du tout. Je lis un des romans de Mary Higgins Clark, Souviens – toi ! Je l’ai acheté ce matin. »

Je bu une gorgée de mon café avant de poursuivre dans notre conversation.

« Vous connaissez cet auteur ? »

J’adorais cet écrivain. Je n’avais, jusqu’à maintenant, été déçue par l’un de ses livres. Et je savais que cela irait encore de la sorte dans le futur ! Mais elle n’était pas la seule personne dont j’aimais lire ses livres.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 217 messages et j'ai : 87 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Rose Leslie et je crédite : RIDDERMARK (bazzart)

MessageSujet: Re: There is Heaven, the Sun and the Sea [PV Reagan]   Ven 28 Juil - 13:02

There is Heaven, the Sun and the Sea
Lorena & Reagan

Un grand bol d’air frais m’avait toujours fais du bien, ça n’arrangeait pas tous les problèmes mais je me sentais toujours mieux après avoir eu l’occasion d’aller me balader ou même simplement de m’asseoir sur un banc à l’extérieur avec un livre ou mes écouteurs et de la musique. Sortir de la maison avait toujours été ma réponse quand j’avais un argument avec mes parents ou avec mes frères et sœurs dès mon plus jeune âge, et encore aujourd’hui dans des situations de conflits ou quand j’avais besoin de me changer les idées je préférais me retrouver à l’extérieur à marcher avec ou sans but précis pour me calmer et m’aider à me concentrer sur ce qui était important. Ces dernières semaines n’avaient pas été facile et je décidais qu’il était temps de repartir à la découverte de la ville avec une promenade matinale pour bien commencer la journée.

C’était par hasard que je reconnaissais la brunette et que je décidais de m’arrêter pour lui parler ce qui ne me ressemblait pas mais il fallait que je me décide à prendre des risques dans la vie même si je devais me prendre un refus ou que la personne me dise qu’elle était occupée et qu’elle ne pouvait pas parler pour le moment. Apparemment ce n’était pas le cas de Lorena qui répondait à ma question concernant sa lecture et le fait que je n’étais pas indiscrète. J’étais un peu gênée par mon intrusion, mais je ne voulais pas faire demi-tour pour autant. Je voulais me prouver à moi-même que j’étais capable de surpasser ma timidité pour aller vers les autres, et je savais que j’avais besoin d’amis si je voulais rester de ce côté de l’Atlantique. Je ne pouvais pas rester enfermée chez moi à communiquer par téléphone avec Emy à chaque fois qu’il se passait une chose sans importance dans ma vie, elle avait la sienne et je comprenais qu’elle ne pouvait pas parler tous les jours autant qu’elle en avait envie malgré tout.

« Je connais oui, j’aime beaucoup ses livres. Je n’ai pas eu l’occasion de lire celui-ci pour le moment par contre. »

Mes livres étaient tous restés en Irlande quand je suis partie pour les Etats-Unis. Ils prenaient malheureusement trop de place et j’étais incapable de faire un choix dans mes lectures. Je préférais aller en emprunter de nouveau à la bibliothèque la plus proche de chez moi où je me rendais au moins une fois toutes les deux semaines, voir toutes les semaines.

« Et il est bien ? Vous en êtes ou dans le livre ?

Je buvais une gorgée de ma boisson avant de poser le gobelet sur la table pour ne pas avoir à le tenir dans les mains tout le temps de notre discussion.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 126 messages et j'ai : 136 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Natalie Portman et je crédite : Bazzart (avatar: Candy Apple)

MessageSujet: Re: There is Heaven, the Sun and the Sea [PV Reagan]   Aujourd'hui à 9:01

There is Heaven, the Sun and the Sea
Reagn ft. Lorenna

Je ne regrettais pas de m’être rendue dans cet endroit. Cela faisait un bien fou de se retrouver à cet endroit! En plus d’être un lieu où on retrouvait pas mal d’italien, il y faisait calme et beau. L’endroit idéal pour prendre un peu de repos et pour en profiter pour lire un peu. J’avais eu de la chance de trouver une table libre dans un endroit pas trop fréquenté. Dès le moment où j’avais ouvert mon nouveau livre, je m’étais plongée dedans. J’adorais cet auteur, et je ne manquais pas la sortie d’un de ses bouquins en tout cas dans ses nouveaux. Pour les plus anciens, si il m’en manquait, tout comme celui que je venais d’acheter, si je venais à le trouver et bien c’était sans hésiter que je le prenais.

J’étais toujours plongée dans mon livre lorsqu’une jeune femme, que j’avais déjà eu l’occasion de rencontrer, vint se joindre à moi. Un peu de compagnie n’était pas de refus. Je n’avais pu retenir un sourire lorsqu’elle m’avait demandé ce que je lisais et surtout si sa question n’étais pas indiscrète. Je ne voyais pas ce qui était indiscret dans cette question. Je lui avais donc répondu.

« Tout comme moi ! J’adore cet auteur ! Ce n’est pas un de ces derniers livres pourtant ! Dans ceux que vous avez déjà, il y en a un qui vous a plus plu ? »

Si on m’avait posé la question, je ne savais pas trop ce que je répondrais vu que j’en avais déjà lu quelque uns, des plus vieux au tout récent !

Pendant que je lui répondais, j’avais glissé un marque page à l’endroit où je m’étais arrêté afin de ne pas perdre l’endroit !

« Je ne suis qu’au début, mais oui il est bien ! Je trouve qu’il est déjà prenant alors que je n’ai lu que trois chapitre. Puis l’avantage avec cet auteur, c’est que les chapitres ne sont pas toujours bien longs. »

Ce ne fut que lorsque j’eus terminé de lui répondre, que je remarquais qu’elle se tenait toujours debout devant moi.

« Oh mais je vous en prie assez-vous. »

Si on devait discuter un peu, elle n’allait pas rester debout tout le temps de notre discussion. .
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
 
There is Heaven, the Sun and the Sea [PV Reagan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Staten Island :: Midland Beach-