Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Nothing can come between You and I (Hayley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 890 messages et j'ai : 211 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Tyler Posey et je crédite : Lempika. (ava) azuriel (signa) et merci à dancetaria pour le profil <3

MessageSujet: Nothing can come between You and I (Hayley)   Sam 10 Juin - 18:19


Nothing can come between You and I
Hayley & Ethan

Nothing can come between us ✻✻✻ Elle est revenue. Elle est de retour dans ta vie après deux mois d’absence qui t’ont paru être une éternité. Deux mois durant lesquels tu as bien cru y passer, entre dépression et ta consommation d’alcool pour noyer ce manque viscéral. Jamais tu n’aurais pu songer aux vraies raisons, néanmoins, il t’arrivait de songer au pire. De te dire que tu ne l’a reverras plus, qu’elle s’en est allée avec un autre homme tout simplement parce que les sentiments n’existent pas. Mais rien de tout ça. La vérité est tout autre et tu as sans doute mis un bon moment avant de l’assimiler complètement, tu es encore un peu sous le choc. Cela te paraît tellement impensable de l’imaginer embrigader dans ce genre d’affaire louche. C’est plutôt toi qui a le chic de t’embarquer dans de telles mésaventures. Le jour de son retour restera profondément ancré en toi comme le jour de ta renaissance, celui où tu t’es senti réellement vivant et que tu as récupéré ton humanité mise au placard pendant son départ. Tu sens désormais ton cœur battre et ton corps la réclamer, tes lèvres contre les siennes ont sonné comme une délivrance. Des retrouvailles que tu n’oublieras pas. Tu espères surtout que celles-ci scelleront le début d’une relation plus stable et qu’elle ne partira pas de nouveau, que le destin ne vous séparera pas. Envers et contre tous. C’est ainsi que cela fonctionne.

Devant ta glace, tu termines de faire le nœud de ta cravate. Une fois cela achevé, tu jettes un coup d’œil sur le costume que tu portes, bleu foncé accompagné d’une chemise blanche. Tu veux lui sortir le grand jeu. Après tout, c’est la première fois que vous allez dans un restaurant aussi chic. Habituellement, vous optez pour des cantines plus traditionnelles loin des apparats romantiques. Envoyant un sms à Hayley pour la prévenir que tu partais de chez toi, tu grimpes ensuite dans ta voiture nouvellement achetée. Une petite voiture d’occasion idéale pour les trajets courts. Une nouvelle vie pour toi, loin de ta vie d’étudiant, et ce n’est pas pour te déplaire même si les soirées et autre te manquent. Te garant devant son immeuble, tu sors de ton véhicule qu’elle n’a pas encore vu d’ailleurs, acheté avant-hier. Tu es tout fier, et c’est assis sur le capot que tu l’attends patiemment, ou pas. A dire vrai, tu as hâte de voir la tenue qu’elle a choisie. Dans tous les cas, tu la trouves magnifique. La voilà qui apparaît dans ton champ de vision, un sourire étire tes lippes alors que l’admires marcher en ta direction. Aussitôt, tu te lèves, incapable d’attendre plus longtemps, tu romps l’espace entre vos deux corps pour venir l’embrasser avidement. Te reculant légèrement pour l’observer de nouveau. « Tu as sorti le grand jeu, t’es sublime. » Glissant ta main dans la sienne, tu te décales afin qu’elle puisse voir ton nouveau jouet, cette petite voiture, qu’elle pourra utiliser si besoin. « Ma nouvelle trouvaille. » Tu fouilles dans ta poche et en sors la clé que tu lui tends avec un sourire encore franc, voire niais, en fait, tu es aux anges. « La seconde clé est pour toi, si jamais tu en as besoin. »


She walks in beauty, like the night of cloudless climes.
love2:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 570 messages et j'ai : 313 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Crystal Reed et je crédite : strelitzia (avatar) Annabelle (signature)

MessageSujet: Re: Nothing can come between You and I (Hayley)   Ven 16 Juin - 23:05

Nothing can come between You and I
— with @Ethan L. Beauchamp.

Deux mois loin de New-York, et j’avais l’impression de devoir tout redécouvrir, comme si je voyais pour la première fois cette ville, qui m’a pourtant accueilli pendant une très longue période. Heureusement, dans cette nouvelle aventure, je ne suis pas seule. J’ai la chance d’avoir une meilleure amie au top, qui a accepté de quitter son appartement pour venir vivre avec moi. En prenant la décision de vivre dans cette grande ville, il y a un moment de ça déjà, je ne pensais pas que j’allais autant changer. L’idée même de prendre un ou une colocataire avec moi me donnait des sueurs froides il y a quelques années. Or là, j’enchaine. Après avoir proposé à ma petite soeur de me rejoindre, j’avais recommencé cet exploit avec Leïla. Plus le temps passe, et plus la solitude m’effraie. Rester seule devient angoissant. Devoir écouter le silence autour de soi. J’ai pris goût à la cohabitation, et je ne regrette pas mon choix. Leïla est super comme fille, et je suis contente de l’avoir trouvé sur mon chemin.

Ce soir est un soir différent des autres. Au lieu de le passer avec ma meilleure amie, je devais rejoindre Ethan. Un peu plus tôt dans la journée, j’avais eu la surprise de recevoir par texto une invitation à sortir, juste lui et moi. La raison officielle était pour célébrer mon retour, mais comme je lui avais signalé, ça faisait un bon mois que j’avais posé mes valises à New-York de nouveau. Malgré cette petite divergence d’opinion, j’avais accepté. Une décision qui expliquait pourquoi je me trouvais au milieu du salon, en train de demander son avis à ma colocataire sur la tenue que je portais. Un endroit chic, avait-il dit. Un mot qui laissait présager l’obligation de se mettre sur son trente et un. Étrangement, ça ne me dérangeait pas plus que ça. Ce n’était pas la première fois, et probablement pas la dernière. Mais j’avais besoin d’avoir l’approbation de quelqu’un en ce qui concerne mon choix final. Ma chambre ne ressemblait plus à rien, surtout mon lit qui était devenu une pile de vêtements en tous genres. Après de nombreux essayages, j’avais sur moi une élégante robe bustier claire, qui laissait mes épaules dénudées, ainsi qu’une partie de mes jambes. Grâce à une paire de talons, je gagnais quelques centimètres en hauteur. À mon cou, il y avait un collier que j’avais emprunté à Leïla pour la soirée. Mes boucles indomptables étaient rassemblées grâce à un élastique, et placées sur l’une des mes épaules. Il ne me restait plus qu’à y aller. Après un dernier baiser sur sa joue, et une étreinte avec ma coloc’, je prenais le deuxième jeu de clés de l’appartement pour le placer dans mon sac, avant de sortir pour descendre de l’immeuble. Malgré mon absence de veste, je ne ressens aucunement la sensation de fraîcheur, car les douces températures sont déjà installées sur New-York depuis quelques temps.

Je n’ai pas besoin de chercher bien longtemps avant que mon regard ne se pose sur lui. Bien que ce ne soit pas la première fois que j’ai l’occasion de le voir habillé aussi chiquement, je ne peux retenir un sourire qui s’étire sur mes lèvres. Je passe doucement l’une de mes mains pour replacer mes cheveux, un geste que je devrais faire plusieurs fois dans la soirée, puis avance vers lui. Une et unique seconde pour sentir ses lèvres sur les miennes. Un geste qui est à la fois agréable, et encore déroutant, mais c’est bien la relation que l’on avait à présent. Je n’allais pas m’en plaindre. « Merci, tu n’es pas mal non plus. » Des mots beaucoup trop faible pour exprimer mon avis, mais je n’allais pas changer pour autant, et manquer une occasion de le charrier un peu. Sa main glisse dans la mienne, et je le vois se déplacer pour voir apparaître derrière lui une voiture, que je n’ai jamais vu. Jusque là, rien de bien étonnant, car c’est un ballet constant de voiture à New-York, mais les mots qu’utilise Ethan sont explicites. C’est la sienne. « Elle est… » Les mots me manquent, indiscutablement. La seule chose dont j’étais sûre, c’est que mon avis était positif sur la question. Un vrai petit bijou. Et s’il n’y avait pas déjà assez de surprises dans cette journée, l’homme présent à mes côtés venait en ajouter une, en sortant de sa poche une clé, qu’il me tendait. La surprise devait se lire sur mon visage, bien que j’avançais ma seconde main de libre pour attraper entre mes doigts la clé. « Tu as l’habitude d’offrir une voiture à une fille lors des premiers rencards ? » Un sourire franc se place sur mes lèvres pendant quelques secondes, avant que celles-ci ne viennent se poser sur celles d’Ethan, pour y déposer un baiser. « Merci » Lui murmurais-je près de ses lèvres juste après avoir rompu le contact. Rapidement, je pose mon regard à nouveau sur le véhicule pour, je l’espère, réussir à exprimer correctement mon opinion. « Non sérieusement Ethan, elle est magnifique. C’est ton auto cadeau pour la fin de tes études, et ton entrée dans la vie active ? »






He was just a fantasy in my mind. He's the dream come true. He's my perspective of the future. Am I dreaming? No. I'm in love with him. — Hayley Jessica Harper.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 890 messages et j'ai : 211 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Tyler Posey et je crédite : Lempika. (ava) azuriel (signa) et merci à dancetaria pour le profil <3

MessageSujet: Re: Nothing can come between You and I (Hayley)   Dim 30 Juil - 13:02


Nothing can come between You and I
Hayley & Ethan

Nothing can come between us ✻✻✻ Le temps se rattrape, et heureusement pour vous. Tu as vécu les deux derniers mois reclus de la société en te contentant d’aller en cours puis de rentrer chez toi, dans un état pathétique. Tu te souviens encore la première fois qu’Hayley est arrivée à New-York. Grâce à tes arguments convaincants, tu étais parvenu à l’attirer dans cette grande ville où votre destin à tous les deux allait changer du tout au tout. Jamais, ô grand jamais tu n’aurais pu anticiper que tant de choses arriveraient. Et surtout pas ce baiser. Malgré le fait que tu en avais toujours eu secrètement envie, le voir se concrétiser avait été un choc. Le pire ayant été d’admettre tes sentiments. Pour un homme aussi farouche que toi et dont l’amour n’était qu’une utopie, voilà qu’à présent, tu y es complètement victime. Ton cœur palpite, tes mains suintent et les mots ne viennent pas de manière fluide. Alors c’est ça l’amour. Ce sentiment que tu as tant effleuré du doigt et qui t’a apporté plus de maux que de bonheur. Pendant son absence, tu t’es persuadé que personne ne t’y reprendra. Mais comment parvenir à résister lorsqu’elle s’est présentée à ton appartement ? Impensable. Le manque est insurmontable. Rapidement, tes rancoeurs ont été mises de côté. Tu ne veux pas faire la même erreur qu’avec ta sœur. Cette nature rancunière n’est pas une nouveauté, pour ceux qui te connaissent. Lorsqu’on te fait une crasse, tu ne reviens plus et ce de manière définitive. Mais il faut croire que la jeune femme a su te faire changer. Elle a réduit à néant toutes tes croyances tel un tsunami. Cette pagaye est un mal pour un bien car aujourd’hui tu es le plus heureux des hommes avec elle à tes côtés. Rien ne semble obscurcir le tableau. Rien ni personne ne vous séparera.

Une invitation au restaurant est le moment opportun pour passer un peu de temps ensemble. Depuis son retour, vos emplois du temps ne vous ont pas permis de faire de grosses sorties. Ta carrière grandissante ne te permet pas vraiment de profiter de ton temps libre. Tu t’en veux un peu d’être aussi pris par ta vie professionnelle. L’insouciance des études te manque. Cette sensation de liberté que tu ressentais n’est plus. Aujourd’hui, tu es entré dans la vie active. Une opportunité s’est offerte à toi et tu dois avouer que pour rien au monde tu changerais de métier. Tu te hâtes et descends pour démarrer ta nouvelle voiture. Le moteur gronde et tu t’éloignes en trombe vers l’immeuble de ta petite-amie. Sortant de ta trouvaille, tu t’appuies contre le capot, les mains dans les poches de ton costume. Costume sorti pour l’occasion, parce que oui, tu n’es pas trop dans ce style-là, il faut l’avouer, préférant des vêtements confortables. Lorsque sa silhouette apparaît dans ton champ de vision, un sourire presque niais étire tes lippes. Cette robe lui va à la perfection, tout est parfait chez elle. Ses boucles rebelles s’échappant de sa coupe, ses lèvres charnues recouvertes d’un fin maquillage. De nouveau, tu sens ton cœur palpiter à mesure qu’elle s’approche te confortant dans l’idée que tu ne pourrais vivre sans elle. Néanmoins, tu ne restes pas trop longtemps devant ton bijou, te décalant pour la laisser l’admirer. Dire que tu es fier serait un euphémisme. Semblable à un enfant, tu sautilles presque tandis que de ta poche tu sors une seconde paire de clés. Si elle est à toi, Hayley a tout aussi le droit de l’utiliser si besoin. « C’est original. » Dis-tu en mordant délicatement sa lèvre inférieure après votre baiser que tu n’as aucune envie de quitter. Ton pouce caresse le dessus de sa main alors que tu te tournes vers la voiture. « Je suis content qu’elle te plaise. Et oui, pour marquer le coup. » Aussitôt tu ouvres la portière passagère pour l’inviter à s’installer. « Je t’en prie. » Un vrai gentleman. Une fois qu’elle s’est assise, tu fermes la porte et t’installes à ses côtés pour démarrer pour aller en direction du restaurant. « J’espère que t’aimes la gastronomie française. » L’établissement se dévoile, un endroit chic mais pas trop guindé non plus. Tu te gares et viens ouvrir à ta dulcinée, aux petits soins pour celle qui fait battre ton cœur de manière trop désordonnée depuis plusieurs mois. Et plus encore finalement.


She walks in beauty, like the night of cloudless climes.
love2:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Nothing can come between You and I (Hayley)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Brooklyn :: Williamsburg-