Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Judith •• We find peace when we’re together

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 422 messages et j'ai : 285 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Emma Watson et je crédite : avatar class whore & signature Magma.

MessageSujet: Judith •• We find peace when we’re together   Dim 11 Juin - 15:25

We find peace when we’re together
Judith & Edith
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Tu as terminé tes études. Il s’agit là du rêve de tous les étudiants mais aussi leur peur la plus viscérale. Le fait de se tourner vers la vie adulte t’empli d’une joie innommable mais occasionne en toi une certaine appréhension du à l’inconnu. Tu as décroché un stage dans une station d’astronomie et en soit, c’est une victoire. Tous les nouveaux diplômés n’ont pas la chance de trouver directement un travail correspondant à leurs études. Toi même tu sais qu’il ne s’agit d’un stage et les candidatures pour ce siège sont nombreuses. Un nouveau challenge s’offre à toi, celui d’être parmi les favoris, celle qui aurait montré ce qu’elle a dans le ventre et ce nouveau challenge ne t’effraie pas. On peut même dire que tu es extrêmement excitée de commencer à le travail. Mais pour l’instant, tu dois attendre les trois mois de l’été et pour la hyperactive que tu es, tu commences à élaborer un plan pour programmer tes vacances. Tu sais qu’il s’agit de tes dernières vacances avant que les choses sérieuses ne commencent et tu voudrais les passer avec les personnes chères à ton coeur. Elles se limitent à ta famille ainsi que Rowdy. Un petit sourire épouse tes lèvres en te rappelant de ce jeune homme. Il avait surgi de nulle part et a su laisser sa trace dans chaque parcelle de ton esprit. Tes doigts touchent instinctivement tes lèvres là où les siennes s’étaient posées il y a deux semaines. C’était surprenant mais extrêmement agréable de découvrir à quel point vous êtes sur la même longueur d’onde. Vous vous plaisez mutuellement et chacun de vous l’avait montré à l’autre. Mais aujourd’hui, tu ne te prépares pas pour le voir, tu t’habilles d’un jean et t-shirt pour faire du shopping avec ta soeur jumelle. Tu as l’impression que depuis le jour de l’an, vos rapports avaient évolué considérablement. Judith ne s’était plus éloignée de toi au contraire, votre relation était devenue plus forte, plus résistante. Elle aussi avait eu son année et aujourd’hui, vous voulez célébrer cet événement ensemble. Les années précédentes vous avez seulement partagé vos résultats par texto sans rien de plus mais là, vous passerez toute la journée ensemble pour ton plus grand plaisir. Enfin prête, tu sors de ton petit appartement après avoir donné à manger aux chats et tu prends le métro qui te ramène à Manhattan. Munie de ta carte bancaire, tu es déterminée à claquer quelques dollars dans de nouveaux habits, espérant que ta soeur prenne gout à votre petite escapade. Tu l’attends d’ailleurs dans le 5éme avenue et quelques minutes plus tard, tu la vois. Souriante et très heureuse, tu te jettes littéralement dans ses bras. « Félicitations ma chérie ! » Tu déposes un baiser sonore sur sa joue et attrapes son bras pour commencer à marcher. « Alors ! Prête à claquer du pognon ? » Tu te mets à rire franchement. Judith est habituée à ta joie de vivre que tu la communiques sans aucune peine. « Sinon, à part le fait d’être une nouvelle diplômée, que racontes-tu de beau ? »        


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Need an organised recovery
→ Paint me in your own way. Colour my eyes, see what feelings i hide. No-one knows why, no one can forgive second thought. Why do I care ?

I'll misse you ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 597 messages et j'ai : 710 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Emma Watson et je crédite : Bonnie

MessageSujet: Re: Judith •• We find peace when we’re together   Dim 18 Juin - 11:46



We find peace when we’re together

Édith & Judith

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laisse moi partir ! Ma soeur va m’attendre et je devrais lui dire que j’ai été séquestré par mon colocataire. Tu es habillée, tu es prête à partir et pourtant, te voilà allongée dans le lit de ton colocataire, ses bras entourant ton corps, sa tête nichée dans l’oreiller. Tu peux facilement l’entendre rire de sa connerie et dans le fond ça te ferait aussi rire si tu n’étais pas aussi en retard. Alors t’attrapes sa main, tu la retires de ta hanche et passant volontairement ton corps par dessus le sien, tu déposes rapidement tes lèvres à la commissure des siennes. Tu dois partir, maintenant sous peine de ne plus vouloir le quitter et rester un peu plus longtemps contre lui. Mais non, au lieu de ça tu quittes sa chambre non sans lui avoir tiré la langue au passage et tu récupères dans le salon ton sac. Ne prenant pas la peine de prendre de veste, tu mets simplement tes chaussures pour partir et ne pas faire attendre plus que ça ton double. Tu n’as pas beaucoup de chemin à faire. Pour votre journée shopping, vous avez convenue de vos retrouve sur la 5th avenue. Vous avez vos adresses depuis le temps et tu sais déjà où tu vas la trouver. Ce genre de journée avec ta soeur, c'est peut-être ce qui t'a le plus manqué pendant ta période d'éloignement. Une période que tu regrettes, mais ressasser le passé ne sert simplement à rien aujourd’hui. Tu veux profiter du moment présent et c’est pour ça que tu avances dans les rues de Manhattan pour rejoindre la 5th avenue pour rejoindre ton double. Si tu aimes ton frère, qu’il est absolument tout pour toi, avec ta soeur jumelle, c’est une toute autre relation que tu entretiens. Vous êtes pareil, les mêmes jeunes femmes qui essayent d’avancer dans ler vie en comptant l’une sur l’autre. Vous vous aimez toutes les deux, c’est tout ce qui compte et depuis la soirée du nouvelle an, tu lui as promis de ne plus avoir de secret pour elle, de ne plus jamais rien lui cacher. Là, alors que tu avances, tu finis par la voir et tu n’hésites pas longtemps pour la prendre dans tes bras, un large sourire sur tes lèvres. Vous avez toutes les deux réussis vos années, vous avez terminé vos études maintenant et rien ne peux te faire plus plaisir. Mais félicitation à toi aussi. Je suis fière de toi tu sais. Tu fermes brièvement les yeux quand elle dépose un baiser contre ta joue et tu finis par le lui rendre. Cette journée shopping s’annonce des plus agréables. Pas parce que tu vas faire les magasins, ça tu peux le faire n’importe quand, mais simplement parce que tu es avec ta jumelle. Si tu commences la journée comme ça, c’est moi qui vais être claquée.  C’est toi qui te met à rire. Ta soeur c’est la joie de vivre à l’état pur, c’est la bonne humeur dans n’importe quel situation. Je te préviens, j’ai besoin de pas mal de truc, on va y passer un très long moment, tu es prévenue. Ca, tu sais que ça ne la dérange pas, tu préfères juste la prévenir que pour une fois depuis longtemps, le shopping pourrait devenir ton activité favorite. Ca changerait de d’habitude en tout cas. Tu lui jettes un regard en coin quand tu entends sa question et un fin sourire s’affiche quand tu repenses à tout ce qu’il s’est passé dernièrement pour toi. Tu ne te souviens d’ailleurs même pas si tu lui as déjà parlé de Valentin. Si tu la fais, c’était bien avant qu’une nouvelle relation s’installe entre vous deux. Et bien, depuis le Spring break pas grand chose tu sais. Je me suis beaucoup concentrée sur mes études et aussi sur mon colocataire. Il a fallu qu’on apprenne à vivre ensemble mais par chance, on se supporte plutôt bien lui et moi. Même s’il y a cette règle du plus de secret, tu ne peux pas lui annoncer qu’il t’arrive de coucher avec ton colocataire et qu’entre vous tout se passe pour le mieux. Tu ne sais pas si ta soeur comprendrait, si elle approuverait cette façon d’être qui ne te ressemble pas vraiment non plus. Et toi ? Tu as bien retrouvé ton rythme, tu t’en sors maintenant que l’Université est terminée ? Tu ne cherches pas forcément à noyer le poisson, à lui mentir. Tu sais juste que vous avez toute la journée pour ce genre de chose, pour parler de vos vies respective qui ne soit pas en lien avec vos études, désormais terminées.
©LittleJuice
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 422 messages et j'ai : 285 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Emma Watson et je crédite : avatar class whore & signature Magma.

MessageSujet: Re: Judith •• We find peace when we’re together   Sam 22 Juil - 0:09


We find peace when we’re together
Judith & Edith
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Retrouver ta soeur est la plus belle récompense que tu as pu avoir. Le lien puissant entre les jumelles n’est pas un mythe, c’est la vérité, votre réalité. Loin d’elle, une partie de toi-même manque à ton épanouissement. A ses côtés, tu sens complète, heureuse et toutes les peines du monde ne peuvent te toucher. Tu sais aussi que Judith ressent la même chose. C’est le cas depuis que vous étiez encore des petits foetus dans le ventre de votre mère. Vous êtes de vraies jumelles du moins physiquement et même si vos caractères sont différents, vous êtes complémentaires. Tu es la joie incarnée, un état d’esprit que tu transmets constamment à ta soeur comme c’est le cas maintenant. Le sourire te barrant le visage, tu ne lâches pas ta soeur alors qu’elle te félicites à son tour, te disant à quel point elle est fière de toi. « Moi aussi Judith. On l’a fait ! » Oui, vous êtes allées jusqu’au bout. Malgré toutes les souffrances que vous avez traversé, malgré la nouvelle révélation accablante qui vous ait tombé dessus, vous n’avez pas laissé tomber. Vous n’avez pas emprunté le chemin le plus facile, celui d’abandonner vos études parce que c’est vous n’arrivez plus à surmonter votre damnation. Au contraire, te concernant, tes études t’ont sauvé d’une certaine manière. Tu t’es acharnée dedans pour battre ta maladie et indirectement, tu sais que ta soeur était animée par la même force. Prenant sa main alors que tu souris à son éclat de rire. Tu aimes entendre ce son agréable à ton ouïe. Il te réchauffe le coeur et te rassure aussi. Sa bonne humeur est évident ce qui accentue la tienne alors que tu sautilles presque sur place. « Je te le dis, j’ai tout mon temps ! » Rien ne pourra te freiner pour la voir sourire et heureuse. Pour elle, tu ferai tout ce que tu peux et lui consacrer du temps en fait évidemment partie. Tu réfléchis de ton côté à tes probables achats avant d’avoir une idée ; offrir un cadeau à Rowdy. Son anniversaire est pour bientôt et tu voudrais avoir l’avis de ta soeur de cette façon, tu pourras aussi lui parler de lui et de votre relation. Tu n’es pas encore fixée, tu ignores où vous en êtes mais tu refuses la simple idée de cacher des choses à ta soeur. Lors du jour de l’an, vous vous êtes fait la promesse de ne rien cacher à l’autre et tu voudrais honorer ta parole surtout que cela te fait plaisir de tout partager avec elle. Marchant vers votre première boutique, tu écoutes sa réponse avec un petit sourire malicieux. Un colocataire. C’est vrai qu’elle t’en a parlé mais elle n’a pas donné suite quant à l’habitation. A ses confidences, tu te sens plus curieuse que jamais. « Est-il beau ? A-t-il quelqu’un dans sa vie ? » Tu peux être insupportable quand tu es animée par la curiosité mais comme on dit, les habitudes sont tenaces. A sa question, tu lui souris plus grandement sur le point de partager avec elle ta joie. « Tu te rappelles de ma postulation pour le stage dans la station Naza à New York ? Figure toi qu’on m’a rappelé » Tu risques d’avoir mal aux joues à force de sourire de la sorte. « Je commence dans une semaine ! Donc on a intérêt à bien profiter de la journée ensemble. » Tu lui tires la langue alors que vous entrez dans votre première boutique préférée. « Et toi ? Des idées de boulot ou tu préfères d’abord profiter de ton été ? Ne fais pas comme ta soeur et profite ! » Tu éclates de rire avant d’écarquiller les yeux lorsque tu retrouves la robe que tu as déjà repéré sur internet. « Tu pense qu’elle m’irait ? » Quand bien même tu es habituée par la gaieté, tu as tout de même des défauts comme le manque de confiance en toi et en ta silhouette.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Need an organised recovery
→ Paint me in your own way. Colour my eyes, see what feelings i hide. No-one knows why, no one can forgive second thought. Why do I care ?

I'll misse you ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 597 messages et j'ai : 710 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Emma Watson et je crédite : Bonnie

MessageSujet: Re: Judith •• We find peace when we’re together   Ven 28 Juil - 0:03



We find peace when we’re together

Édith & Judith

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand tu te trouves avec ta soeur jumelle, tu as simplement l’impression de retomber en enfance. Tu redeviens la petite fille que rien ne peut atteindre, qui est simplement invincible et si ça te fait rire, ça te fait surtout du bien. Avec Édith, tu n’as pas besoin de faire simplement, les choses se font naturellement, vous êtes pareil après tout, vous vous comprenez. Les regards suffisent entre vous, c’est tout ce qu’il y a à savoir. Tu serres un peu plus la main de ta soeur alors que vous vous félicitez mutuellement. Oui vous avez réussi, vous êtes diplômée et désormais, c’est une vie nouvelle qui s’offre à vous. Tu as hâte, tu es impatiente mais avant ça, tu comptes bien profiter de ton alter ego, tu comptes passer la plus belle des journées à ses côtés à faire les magasins. Ca n’a jamais été ton activités favorite mais une fois de temps en temps, ça te fait du bien de te lâcher en sa compagnie et d’oublier le monde qui vous entoure. Là, il n’y a que ta soeur et ce que vous pourrez vous dire pendant la journée, le reste est simplement inutile parce que tant que vous êtes ensemble, rien ne peut vous arriver, c’est aussi simple que ça, ça l’a toujours été. Au bras, de ta soeur, tu avances dans les rues, un large sourire sur les lèvres alors qu tu sens déjà que cette journée va être des plus belle. Les questions commencent et tu viens te pincer discrètement les lèvres en pensant à ce que tu pourrais lui confier dès à présent. Tu sens sa curiosité se pointer mais tu ne regrettes pas, ça te montre simplement qu’elle s’intéresse à toi et à ce que tu fais de ta vie. Lui parler de Valentin, ça te semble tout bonnement normal puisqu’elle pourrait être amené à le croiser si elle venait chez toi à l’improviste et tu sais très bien qu’elle se mettrait à bouder telle une gamine si tu ne l’as pas prévenu à l’avance. Ses questions te font rire, tu n’en attendais pas moins de sa part à vrai dire. Non, il n’a personne dans sa vie et… tiens, juge par toi-même. Tu sors ton téléphone de ta poche et tu le lui présente. En fond d’écran, Valentin et toi, quelques choses après votre retour du spring break, plus complice que jamais après que vous ayez passé votre première nuit ensemble. Tu ne lui dis pas, tu gardes ce détails pour toi car tu comptes bien revenir dessus et la mettre au courant, qu’elle voit que pour toi, tout ne va pas si mal. Non pour le moment, tu préfères simplement t’intéresser à elle, à ce qu’elle prévoit de faire et il faut croire que son sourire est contagieux car tu viens afficher le même sur tes lèvres. Tu hoches la tête à ses mots pour lui faire comprendre que tu te souviens et l’encourager à continuer. Elle est bien plus curieuse que toi ta soeur et pourtant là, tu as envie de savoir tout ce qu’elle sera en mesure de te dire. Je suis vraiment très heureuse pour toi Édith. Tu me promets de tout me raconter, hein ? Tu ne comprends peut-être toujours pas tout à ce qu’elle fait et à ce qu’elle aime et pourtant, ça ne t’empêche pas de t’intéresser à ce qu’elle a à te raconter. Comme elle le fait avec toi. Tu lui parles de psycho ou te neuro et en retour, elle te fait part de ses connaissances en astrologie et en musique. Un juste compromis. J’ai l’été pour moi si ça peut te rassurer. Je ne commencerais qu’en septembre. J’ai eu la place que je voulais depuis le début dans un laboratoire de recherche médicale. Dans ton regard, il y a sans doutes des étoiles qui brillent. Ce métier c’est tout ce que tu as toujours voulu et maintenant que c’est a porté de main, tu as encore du mal à y croire. Ton pessimisme naturel qui revient un peu trop fortement. Il faut croire que rien n’arrête les soeur Abrahams. Tu te mets à rire doucement à cette réflexion.  Elle est des plus véridiques. Vous avez réussis alors qu’au départ, tu n’y croyais pas, c’est un premier pas vers ce que tu considères comme étant la vraie vie. Le flot de tes pensées est interrompu par les mots de ta soeur et presque aussitôt ton regard se détourne d’elle pour suivre le sien et voir ce qu’elle est en train de te montrer. Une robe. Ton sourire s’agrandit un peu plus alors que tu te rapproches de la vitrine et tu prends le temps d’observer le tissu avant de reporter ton regard vers elle. Je pense que tu serais splendide avec mais dis moi… Tu fais une pause, tu humidifies quelque peu tes lèvres avant d'enchaîner sans perdre ton sourire. A qui cherches-tu à plaire avec une telle robe petite cachotière ? Tu n’as aucune idée si tes suppositions sont exactes. Tu essayes de deviner simplement, quitte à te tromper.
©LittleJuice
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 422 messages et j'ai : 285 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Emma Watson et je crédite : avatar class whore & signature Magma.

MessageSujet: Re: Judith •• We find peace when we’re together   Mer 2 Aoû - 2:07

We find peace when we’re together
Judith & Edith
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Tu as eu la capacité de supprimer les mauvais souvenirs liés à votre éloignement. Quand Judith t’avait écarté de ta vie, t’avais ressenti un écorchure au niveau de ton organe de vie. C’était comme si une partie de toi-même s’était éteinte, comme si tout le bonheur du monde ne pouvait t’atteindre. Maintenant que vous avez mis tous vos différents de côté, tu revis à ses côtés. Tu souris et tu transpires la gaieté démesurée. Pourtant, plus jeune t’étais la plus sérieuse des deux. T’étais plus solitaire, une vraie gothique qui adorait avoir son propre petit univers. La promesse que t’avais faite à ta mère avait tout changé. A son chevet, tu lui as donné ta parole, celle de bien t’occuper de ton père, de ton grand frère et par dessus tout, ta soeur. Si au début t’avais failli, à présent, tu ne voudrais plus laisser le doute t’accaparer. Tu te demandes d’ailleurs si Logan a parlé avec Judith. Tu étais celle qui lui as tout avoué, à propos de votre maladie ainsi que l’état de ta soeur. Peut-être qu’il n’a pas encore eu le courage de l’affronter ou peut-être avait-il omis de te citer dans la conversation. A dire vrai tu préfères la deuxième option car tu n’es aucunement prête à perdre ta soeur, pas une nouvelle fois. Vous vous retrouvez, vous apprenez à communiquer comme avant et en suivant cette procédure, tu lui poses des questions sur son colocataire. Visiblement, quelque chose se passe entre eux et le fait que Judith avait mis une photo d’eux en fond d’écran est assez révélateur pour toi. « Je dirai qu’il est très beau. On a le même goût en matière de garçon dis moi ? » Tu la taquines en faisant un clin d’oeil plein de sous entendus. Ton attitude change radicalement en évoquant ton futur stage. Tu aimerai profiter un peu de tes vacances surtout que, comme la plupart des nouveaux diplômés, tu n’es pas encore prête d’affronter la vie professionnelle. Tu vas bientôt fêter tes vingt sept ans toutefois, tu as gardé ton âme d’enfant, adorant t’amuser et célébrer la vie comme il se doit. Alors que tu récupères la main de ta soeur, tu colles ton auriculaire contre celui de ta soeur et tu murmures. « Je promets de tout te dire. » Tu lui souris franchement avant d’afficher une expression témoignant l’étendu de ta fierté. « Mais c’est super Judith ! Tu vas être une brillante scientifique et très sexy aussi. » Tu exploses de rire même si tu le penses sincèrement et acquiesces d’un geste de la tête les propos de ta soeur. C’est vrai, vous avez réussi vos études et à présent, vous avez les posts que vous convoitez. Rien ne vous arrête, même pas cette maladie que tu préfères annihiler que lui donner de l’importance. Quand tes yeux repèrent la robe que tu voulais, l’excitation reprend sa place sur les traits fins de ton visage. Et puis, il faut avouer que Judith a toujours les bons mots pour te rassurer et te donner confiance en toi. Le regard que tu lui lances est reconnaissant, attendri aussi. Tu ne sais pas ce que tu ferai sans elle … non tu ne voudrais pas y penser. Judith est ton cadeau le plus précieux, celui pour qui tu te damnerais trois mille fois s’il le faut. Mais pour le moment c’est cette robe qui attire toute ton attention avant d’être interpellé par l’esprit aiguisé de ta soeur. Souriant en coin, tu hausses les épaules et tu te mords la lèvre inférieure. « Tu le connais. Il nous a pris pour une fille diabolique qui l’a drogué lors du spring break. » Tu te remets à rire en te rappelant ces événements bien distincts. Quand tu te retournes pour voir ta soeur, tu te mets à rêvasser. « Oui c’est Rowdy mais je ne te dirai plus à moins que … » Tu attrapes son portable pour pointer son fond d’écran. « Tu m’expliques comment ton colocataire se retrouve sur ton fond d’écran, hein ? » Pour être curieuses, vous l’êtes mais en même temps, Judith est ta meilleure amie et jamais tu ne cacheras quoi que ce soit, pas à elle, pas après la promesse que tu viens de le lui faire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Need an organised recovery
→ Paint me in your own way. Colour my eyes, see what feelings i hide. No-one knows why, no one can forgive second thought. Why do I care ?

I'll misse you ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 597 messages et j'ai : 710 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Emma Watson et je crédite : Bonnie

MessageSujet: Re: Judith •• We find peace when we’re together   Lun 7 Aoû - 14:02



We find peace when we’re together

Édith & Judith

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ta soeur est tout pour toi et tu es vraiment heureuse de pouvoir partager cette journée avec ta soeur jumelle. Il suffit de te voir, tu respires la joie de vivre et ça fait bien longtemps que tu ne t’es pas sentie aussi bien, simplement aussi vivante. Il n’y a qu’Édith qui soit capable de te faire ressentir ce genre d'émotion, il n’y a qu’elle qui réussisse à te donne le sourire rien que par sa présence à tes côtés. Ce qui te fait sourire en ce moment c’est sa curiosité dont tu ne sais te lasser. Elle t’interroge sur ton colocataire, tu affiches un sourire des plus énigmatiques avant de te mettre à rire, sortant ton téléphone de ta poche pour la laisser juger par elle même de ce à quoi ressemble ton colocataire. Elle n’a pas tort, Valentin est vraiment beau, tu peux vraiment en juger et tu affiches un petit air rêveur en te remémorant ce que c’est que de vivre avec lui. Bien loin d’être dérangeant, c’est certain. Elle finit par te faire revenir à toi quand la conversation change, que vous parlez de votre avenir. Cate fait plaisir de savoir qu’elle a trouvé ce qui lui fait plaisir tu n’en espérait pas moi de ta soeur jumelle. Sa main trouve la tienne, elle lie vos petits doigts en gage de promesse et ce geste te fait simplement sourire. C’est un peu comme quand vous étiez enfin, à vous promettre tout un tas de choses sans grand intérêt pour certains sauf pour vous. C’est ça avec les jumelles, il y a des choses que vous seules pouvez comprendre et pour ça, les mots ne sont pas nécessaire. Devant la vitrine du magasin vers lequel elle t’a emmené, tu prends le temps d’observer la robe qu’elle t’a désigné, laissant ton regard naviguer entre le tissu et ta jumelle. Elle serait sublime avec, tu en es certaine. Mais il y a une question que tu te poses. C’est pas vraiment le genre de robe qu’on met tous les jours mais plutôt pour des occasions particulière et presque aussitôt, tu te dis qu’il doit y avoir un homme là dessous. Et tu ne te trompes pas à en croire son sourire en coin ainsi que ses mots qui suivent. T’es étonnée, tu comprends aussitôt. Rowdy ? Elle pourra lire sans grand mal la surprise dans ton regard. C’est certain que tu ne t’attendais pas à ce genre de nouvelle mais bien vite, un sourire des plus francs naît sur tes lèvres alors que tu vois ses yeux briller en pensant à lui. T’es heureuse pour ta soeur, elle mérite ce qu’il y a de meilleur et s’il y a bien une personne qui peut lui donner c’est Rowdy, tu en es certaine. Elle te confirme tes doutes et aussitôt, sur tes lèvres, un immense sourire s’affiche. Tu pouvais pas rêver mieux pour ta petite soeur, vraiment pas. Mais tu comprends bien rapidement qu’elle ne te dira rien de plus à moins que tu parles toi aussi. Tu soupires en souriant, la laissant récupérer ton téléphone pour regarder une nouvelle fois ton fond d’écran. Je n’ai pas le droit d’avoir en fond d’écran une photo où je suis avec un ami ? Ami, ce terme pour désigner ta relation avec Valentin te fait franchement rire. T’es pas certaine que ça soit le meilleur mot pour qualifier votre relation. Elle te regarde attentivement, un sourcils levé et tu comprends là qu’elle ne croit pas un mot de ce que tu lui dit. Il fallait qu’elle soit aussi têtue que toi en plus de ça. Tu m’énerves quand tu me fais ce regard, je peux pas te résister… Disons qu’on dort pas toujours chacun dans son lit depuis le retour du Spring Break. Ta façon à toi de lui dire que vous vous envoyez l’air dès que vous en avez l’occasion. C’est loin de te ressembler mais ça fait du bien de sortir des sentiers battus. Bien à ton tour ! Je ne te dirais rien de plus avant que tu ne m’ai expliqué comment vous en êtes arrivé à ce que vous êtes avec Rowdy ? Tu fais une pause pour l’observer en réfléchissant. Vous êtes quoi en fait tous les deux ? Parce que là, c’est peut-être ça qui t’intéresse le plus en fin de compte.
©LittleJuice
Revenir en haut Aller en bas
 
Judith •• We find peace when we’re together
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan-