Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Be careful, it's hot ♨ (Jay / Kathryn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 145 messages et j'ai : 237 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Caitlin Stasey et je crédite : Honeymoon (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Be careful, it's hot ♨ (Jay / Kathryn)   Ven 16 Juin - 10:06

Be careful, it's hot ♨
— with [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La caserne est presque vide, dans le courant de la matinée, alors que je suis en train de m’affairer dans la cuisine. Pour la énième fois depuis ce matin, l’alarme pour prévenir d’un incident en ville, suivie de près par cette voix mécanique pour énoncer les équipes qui devaient se rendre sur les lieux, avait une nouvelle avait une nouvelle fois retenti. C’était assez grave, à en juger par le nombre de camion qui avait dû partir en intervention. Un malheur pour les sinistrés, mais une petite chance pour moi qui avait le champ libre pendant un temps pour occuper les lieux comme bon me semblait. Ma fonction principale ici est le secrétariat, je suis au service de la plupart des hommes qui travaillent ici pour tout ce qui touche à la paperasse. Mais de temps en temps, je ne résiste pas à l’envie de changer de rôle pour mettre un tablier et user de mes talents culinaires en cuisine. Il n’y a pas énormément de femmes dans la caserne, alors autant dire que lorsque l’une d’elle passe derrière les fourneaux, ça fait toujours des heureux. J’ai la chance de me trouver dans cette partie de la population ayant un don dans ce domaine, en résumé, je me débrouille pas trop mal, voir bien.

Aujourd’hui, j’ai eu l’envie de me remettre à la pâtisserie, car mes tâches administratives étaient déjà bien avancées,je pouvais me permettre une bonne heure en dehors de mon bureau. La cuisson des muffins était bientôt terminée, encore quelques minutes à peine. J’étais en train d’essuyer les derniers ustensiles que j’avais utilisé, après les avoir lavé. Une fois que tout était essuyé, je pouvais ranger chaque accessoire à sa place. Le timing était parfait, car à l’instant où je refermais le dernier placard, le four m’annonçait la fin de la cuisson. Pour une soeur de pompier, je pris beaucoup de précaution pour sortir la plaque du four, sans me brûler. Ce serait tout de même un comble. Il ne restait plus qu’à les sortir des moules pour les déposer sur une assiette. Je pouvais remettre la plaque dans le four, et c’est alors que je me relevais et me retournais vers le comptoir que je vis que la plupart des hommes étaient de retour. Comment je le savais ? Car j’avais l’un d’eux devant moi. « Stop ! Ça vient juste de sortir du four et c’est… » Trop tard. « … chaud. » Autant dire que la fin de ma phrase arrivait quelque seconde en retard.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Enjoy your life


Dernière édition par Kathryn L. Price le Jeu 10 Aoû - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 502 messages et j'ai : 211 dollars en banque. Sinon, il paraît que : chris wood et je crédite : lempika. # morrigan # kaiparker tumblr # ellie goulding.

MessageSujet: Re: Be careful, it's hot ♨ (Jay / Kathryn)   Ven 16 Juin - 16:45


b careful, it's hot
KATHRYN & JAY

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]✻✻✻ On peut dire que ce service commence sur les chapeau de roue. Notre garde a commencé depuis à peine deux heures, ponctué par de petites interventions, lorsque nous sommes appelés sur un site ou un building semble s'enflammer à une vitesse éclaire. Pratiquement tous nos camions sont appelés sur les lieux et lorsque nous arrivons sur place, nous constations ne pas avoir été les seuls à être réquisitionnés. Les autres nous dévisagent à moitié et je les ignore pour me tourner vers mon lieutenant et attendre ses ordres. J'ai toujours trouvé cette petite compétition entre casernes ridicules mais quand il faut s'unir, nous le faisons et c'est l'essentiel. Robbie nous envoie en reconnaissance sur les premiers étages que nous gravitons un par un dés que nous sommes certains que les lieux sont vides. Nous terminons le cinquième, ce que je confirme à Robbie dont la voix me parvient à la radio, nous annonçant la fin de l'intervention. Les autres étages ont été pris en charge par d'autres équipes. En sortant du bâtiment, je me débarrasse de mon casque et mon masque, ouvrant ma veste comme ci cela pouvait m'aidait à reprendre mon souffle. Zola me balance une bouteille d'eau que j'attrape au vol et après quelques gorgée, je verse le reste par dessus ma tête pour me rafraîchir. Par chance, il y a eut plus de peur que de mal : nous n'avons aucune victime au compteur, juste quelques blessés sans gravité, et le feu a été maîtrisé assez rapidement malgré son ampleur. Il est à peine midi quand nous remontons tous dans le camion, après avoir rangé tout le matériel. Je pensais sincèrement qu'on allait en avoir pour des heures.

Arrivés à la caserne, on s'affaire rapidement à ranger le camion pour être prêts à repartir à tout moment et je me rends ensuite à la cuisine. J'ai beau rêver d'une douche pour me débarrasser de toute cette suie, je meurs de faim. J'ai zappé le petit déjeuner ce matin, m'étant réveillé à la dernière minute, et je commence sincèrement à le sentir passé. Il faut croire que Kathryn a entendu mon estomac crié famine, car lorsque j'arrive à la cuisine, elle est derrière les fourneaux et une assiette de muffins est disposée sur le plan de travail. Sans même attendre qu'elle m'en offre un, j'en porte un à ma bouche, avec un large sourire en la voyant tenté de m'en empêcher. « Stop ! Ça vient juste de sortir du four et c’est… » Aïe. Je perds mon sourire en sentant la pâte m’ébouillanter le palais ainsi que la langue. « … chaud. » Je prends sur moi pour ne pas tout recracher et souffle une fois que je suis parvenu à avaler cette bouchée, non sans mal. « La prochaine fois, cache les tant qu'ils ne sont pas refroidis. » Je lance, avec un peu de mauvaise foi car elle n'y est pour rien, mais j'ai un sourire aux lèvres. Je contourne le plan de travail pour aller me servir un verre d'eau histoire d'apaiser un peu la brûlure. « Ça m'apprendra. » Ok, je l'admets. La gourmandise est un vilain défaut et c'était de toute façon mal poli de sauter dessus comme ça - mais pour ma défense tout ce qui se trouve ici est à tout le monde en général. Et je ne suis probablement pas loin d'une hypoglycémie. « Qu'est ce qui nous vaut des muffins? » Je demande en retrouvant le sourire, avant de souffler sur celui que je tiens toujours dans la main pour en reprendre une bouchée, plus délicatement cette fois. Juste histoire de m'assurer que ma langue ne va pas prendre cher une seconde fois.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
we're helping each other escape ♒︎ you were looking at me like you wanted to stay when I saw you yesterday. i'm not wasting your time, i'm not playing no games, i see you. who knows the secret tomorrow will hold? we don't really need to know cause you're here with me now, i don't want you to go.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 145 messages et j'ai : 237 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Caitlin Stasey et je crédite : Honeymoon (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Re: Be careful, it's hot ♨ (Jay / Kathryn)   Mar 20 Juin - 14:29

Be careful, it's hot ♨
— with [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il faut croire que je n’ai pas été assez rapide sur ce coup là. Après, la fourchette que j’avais pour réagir était assez courte, quelques secondes à peine. C’était trop me demander. Je veux bien être réactive, mais ça dépassait le possible. Pourtant, je termine ma phrase, et énonce le dernier mot pour la compléter. Lentement, je pose mes deux mains bien à plat sur le comptoir, et observe non sans une grimace Jay, l’un des hommes qui tente tant bien que mal à avaler ce qu’il a déjà dans la bouche. La première phrase qu’il parvient à prononcer, j’aurais dû m’y attendre. « Tu ne m’as même pas laissé le temps d’y songer, je te signale. » Il faut dire que cacher des gâteaux tout juste sortis du four n’est pas forcément la première idée qui me vient en tête. Je ne sais pas comment, mais je parviens à soutenir son regard, car je sais ne pas être responsable dans cette histoire. Tout comme je sais qu’il n’y a rien de méchant dans ses paroles, le sourire qui revient déjà sur ses lèvres en est la preuve. Je me redresse doucement, et retire les mains du plan de travail pour retourner vers les placards. J’ouvre l’une des portes, et récupère un pot de vermicelles, après m’être légèrement surélevée en me mettant sur la pointe des pieds. C’est ça de vivre entourée d’hommes. Tout est toujours trop haut. « La prochaine fois, tu prends le temps de sentir sous tes doigts si c’est à température ambiante, ou chaud. » N’est-ce pas le comble de l’ironie pour un pompier que de se brûler ? Je me tourne une nouvelle fois vers le comptoir, et renverse délicatement un peu de vermicelle directement sur la surface. Je me penche en avant, et prends appuis grâce à l’un de mes avants-bras, puis commence à en disposer sur les gâteaux, par petites quantités. Un petit sourire se dessine sur mes lèvres, lorsque la question de Jay arrive à mes oreilles. Je tourne la tête vers lui pour lui répondre. « Une raison est-elle réellement nécessaire ? » Je soutiens son regard pendant deux petites secondes avant de le poser à nouveau devant moi, pour regarder mes gestes. Je reconnais que c’est rare que je fasse de la pâtisserie à la caserne, bien que j’apprécie cette activité. C’est souvent long, et je n’oublie pas que ce n’est pas ma tâche principale. Mais aujourd’hui, j’avais le temps, et l’envie de faire plaisir. Pourquoi s’en priver. « J’ai pensé à votre taux de glycémie, la dernière intervention semblait… intense. » Impossible de réellement juger dans le confort de la caserne. Je pouvais seulement supposer grâce au message d’appel, l’intitulé de la mission, ainsi que le nombre de véhicule réquisitionnés. À nouveau, je suspends mon geste pour retrouver le contact visuel avec Jay. « Ca a été ? » Une question qui peut sembler innocente, mais avec un sous entendu visible : y a t-il des blessés, et si oui, est-ce dans l’équipe. Et principalement, mon frère.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Enjoy your life


Dernière édition par Kathryn L. Price le Jeu 10 Aoû - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 502 messages et j'ai : 211 dollars en banque. Sinon, il paraît que : chris wood et je crédite : lempika. # morrigan # kaiparker tumblr # ellie goulding.

MessageSujet: Re: Be careful, it's hot ♨ (Jay / Kathryn)   Jeu 29 Juin - 20:02


b careful, it's hot
KATHRYN & JAY

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]✻✻✻ Je ne sais pas à quoi je pensais en enfournant ce muffin dans ma bouche, mais probablement à rien. J'ai juste vu de la nourriture et j'ai plongé tête baissée, la base. « Tu ne m’as même pas laissé le temps d’y songer, je te signale. » Kathryn me répond et je souris de plus belle, ravis qu'elle me tienne tête. Elle a tendance à s'écraser beaucoup trop facilement, pour tout et n'importe quoi, et j'apprécie quand elle montre un peu de caractère. J'aimerais d'ailleurs que ça arrive plus souvent, car si personne n'en profite ici, je suis certain que ce ne sera pas toujours le cas dans la vie de tous les jours. Certaines personnes prennent vite le dessus quand ils voient que c'est possible, qu'ils ont quelqu'un de facilement manipulable face à eux. « Tu marques un point! » Je lève les épaules et tire ensuite un des hauts tabourets vers moi pour prendre place au comptoir, face à elle. Ça me fait rire de la voir sur la pointes des pieds, on ne pense pas assez à elle quand on range les courses. Enfin pour être honnête je ne savais même pas qu'on disposait de vermicelles ici. A se demander depuis combien de temps elles sont dans le placard, mais ce genre ne truc ne doit pas vraiment périmer j'imagine. « La prochaine fois, tu prends le temps de sentir sous tes doigts si c’est à température ambiante, ou chaud. » « Bien reçu! » Je signale amusé, tout en portant ma main à mon front comme si je recevais un ordre de mon lieutenant. Ou ma mère, mais cette dernière n'a plus grand chose à dire depuis quelques années maintenant. Kathryn entreprend de répandre les vermicelles sur les gâteaux et je tends celui que j'ai à la main pour le placer sous ses yeux, un sourire angélique, afin qu'elle ne l'oublie pas. C'est débile, ça n'a même pas de gout ces trucs là. « Une raison est-elle réellement nécessaire ? » Elle accroche mon regard et je me contente de faire un signe négatif de la tête. Moi ça me va si elle s'y met plus souvent. C'est généralement l'un de nous qui se chargent du repas, plus souvent encore nos stagiaires, et ce n'est pas toujours exceptionnel. « J’ai pensé à votre taux de glycémie, la dernière intervention semblait… intense. » Je confirme d'un signe de tête en mordant dans mon muffin à nouveau. « C'est bien pensé, j'étais pas loin de tourner de l’œil ! » Bon peut-être pas à ce point, j'ai beau être un gros mangeur, j'ai une bonne résistance et peux rester des heures sans avaler quoi que ce soit. Ce n'est pas que j'essaye, juste que parfois on se retrouve en intervention pendant des heures, sans pause. On fini donc par s'y habituer. « Ca a été ? » Je termine d'avaler avant d'entreprendre de répondre. « C'était impressionnant, le bâtiment s'est enflammé rapidement, mais pas de blessés de grave. » Je l'observe et ajoute rapidement. « Robbie n'a rien, il rempli le rapport j'crois. » Je sais que c'est sa principale inquiétude, que tout comme Skye se fait un sang d'encre pour toi, Kathryn s'inquiète pour son frère. Il n'y a pas toujours raison d'être mais ça ne nous coute rien de les rassurer. Je me tourne rapidement pour vérifier que nous sommes toujours tous les deux, et reporte mon attention sur mon amie. « Comment il va? » Je demande, prenant un ton un peu plus sérieux. Je ne m’inquiète pas pour lui lorsqu'il est ici, je vois très bien que mon lieutenant est de nouveau à 100% concentré, mais j'ai peur qu'il s'enferme dans le boulot et finisse par craquer tôt ou tard.  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
we're helping each other escape ♒︎ you were looking at me like you wanted to stay when I saw you yesterday. i'm not wasting your time, i'm not playing no games, i see you. who knows the secret tomorrow will hold? we don't really need to know cause you're here with me now, i don't want you to go.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 145 messages et j'ai : 237 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Caitlin Stasey et je crédite : Honeymoon (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Re: Be careful, it's hot ♨ (Jay / Kathryn)   Mar 11 Juil - 15:41

Be careful, it's hot ♨
— with [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
S’il y a certains jours où il m’arrive d’oublier que je suis l’une des rares femmes qui travaille dans la caserne, un obstacle comme la hauteur d’un placard me le rappelle en un clin d’oeil. Quelle idée de mesurer à peine moins d’1m60 aussi. Il faudrait peut-être que j’envisage de venir ici avec une paire de talons de quelques centimètres. Du moins, les jours où je me décide à passer derrière les fourneaux, que ce soit pour de la pâtisserie comme le plat principal. Je lève les yeux au ciel, avec un sourire amusé lorsque mes yeux perçoivent le geste de Jay, cette façon de mettre sa main à son front, comme si j’étais soudainement devenue son supérieur hiérarchique. D’un hochement de tête pour acquiescer, je commence à mettre du vermicelle sur les gâteaux. C’est bien mon côté féminin qui ressort, car ces petites paillettes de couleur n’ont aucun goût. À part rendre le gâteau plus appétissant, ça ne lui apporte aucune saveur en plus. D’ailleurs, je ne manque pas de voir le pompier approcher le sien, avec ce sourire d’enfant qui cherche à amadouer quelqu’un. Après lui avoir lancé un regard, comme si je pesais le pour et le contre, je finis par en mettre sur son muffin. Aujourd’hui, c’est exceptionnel, une envie sortie d’on ne sait où, simplement pour faire plaisir. C’est rare, mais ça arrive par moment. Comme il m’arrive de me décider de faire le repas du midi, au lieu de laisser l’un des gars s’en charger, ou le stagiaire. J’ai toujours eu de bons retours ces jours là, c’est ce qui m’incite à continuer, et puis, je sais de sources sûres que mes repas sont meilleurs que ceux de certaines personnes qui s’y essayent. « Si tu tournes de l’oeil, je suis persuadée qu’on trouvera une gentille infirmière pour te ranimer. » Ou simplement l’une des personnes des secours. Il n’y a pas meilleur endroit qu’une caserne pour faire un malaise, vu le nombre de personne avec des connaissances en médecine. J’ai presque terminé, il ne me manque qu’un ou deux gâteaux, mais avant, je m’arrête, pour laisser ma curiosité prendre le dessus. Le soucis d’avoir un membre de sa famille dans les pompiers, et d’y travailler, c’est cette inquiétude constante, cette peur de ne pas voir cette personne revenir dans le camion. C’est pour ça que je demande à Jay, bien que ce soit d’une façon détournée, si mon frère va bien. Depuis le temps, il n’y a plus besoin de mettre les mots concrets, tout le monde sait que je m’inquiète pour lui. Je lui mine un merci de mes lèvres, avec ce petit sourire sur mes lèvres avant de baisser le regard sur les derniers gâteaux. C’est rapide à faire, et avant même d’y avoir pensé, je peux refermer le contenant de vermicelles pour ensuite le ranger. Bien que cette fois, je prends le soin de le ranger à un espace à ma portée. Ma main est en train de refermer le placard lorsque la voix du pompier me parvient aux oreilles. Cette question arrête mon geste pendant quelques secondes. Des secondes de réflexion. Est-ce que Robbie va bien ? Médicalement parlant, oui, il n’y a pas de doutes à avoir. Mais psychologiquement, est-ce qu’une personne est capable d’aller bien après la mort de la femme qui partage sa vie ? Je me retourne vers le comptoir, et m’en approche, tout en regardant si d’autres personnes sont entrées dans la pièce. Voyant que ce n’est pas le cas, je pose mes mains sur le comptoir, les yeux qui naviguent entre la surface plane et le regard de Jay. « Bien… quand il est ici. » S’il y a bien une chose que je dois reconnaître à mon frère aîné, c’est cette capacité à faire comme si tout allait dans le meilleur des mondes, une fois qu’il a posé un pied à la caserne. Dommage que ce ne soit pas pareil à l’appartement que l’on partage depuis un peu plus d’un an maintenant. « En dehors c’est… plus compliqué. Il devient… hermétique au monde extérieur. » La seule chose qui l’intéresse étant l’alcool qu’il ingurgite, pour oublier ce qu’il s’est passé avec Natalie, la femme de sa vie.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Enjoy your life


Dernière édition par Kathryn L. Price le Jeu 10 Aoû - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 502 messages et j'ai : 211 dollars en banque. Sinon, il paraît que : chris wood et je crédite : lempika. # morrigan # kaiparker tumblr # ellie goulding.

MessageSujet: Re: Be careful, it's hot ♨ (Jay / Kathryn)   Lun 7 Aoû - 21:01


b careful, it's hot
KATHRYN & JAY

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]✻✻✻ Je ris quand Kathryn précise qu'il y aura bien une infirmière dans les parages pour me ré-animer. Pas de quoi faire plaisir à ma petite femme... Mais autant dire que je finirais surtout par prendre deux claques d'un collègue pour me remettre sur pieds, suivi de moqueries pendant un certain temps. On a beau tous bien s'entendre, on reste dans un groupe de mecs, pas toujours très matures quand il s'agit de trucs du genre. Ça me fait d'ailleurs du bien de pouvoir déconner ici, parce qu'à la maison, je suis devenu un peu plus sérieux, d'autant plus depuis que je sais que je vais être papa. Je ne voudrais pas voir Skye partir en courant à l'idée que je sois autour du bébé, même si en vrai elle me connait presque par cœur. C'est pas faute d'être amis depuis plus d'une dizaine d'années.
Ce qui m’intéresse vraiment, c'est de savoir comment mon lieutenant et ami se porte. Je ne prétends pas savoir par quoi il passe mais j'ai moi aussi perdu quelqu'un avec qui j'étais il y a quelques années. Chloé a sans doute été la seule fille à qui j'ai réellement tenu avant Skye et même si notre relation était nouvelle, sa disparation m'a laissé un immense vide que je ne pensais pas pouvoir combler à l'époque. Je me suis plongé dans le boulot et suis passé par une période très sombre. Je n'ose imaginer ce qu'il en est pour Robbie qui a perdu sa femme... Pour être honnête, je ne pense pas que je pourrais survivre si je venais à perdre Skye à présent. Je vois que Kathryn vérifie que nous sommes toujours seuls lorsque je lui pose la question et je me penche légèrement sur le comptoir pour me rapprocher et m'assurer qu'elle n'aie pas à lever la voix pour me répondre. « Bien… quand il est ici. » Elle me confirme ce que je soupçonnais déjà et je pince les lèvres, soucieux. Le problème est que je me sens totalement impuissant et ne sais pas quoi faire pour l'aider. J'aimerais franchement en faire plus, mais à part aller prendre un verre et lui proposer mon épaule et une bonne oreille, je sais que rien ne lui fera vraiment du bien. « En dehors c’est… plus compliqué. Il devient… hermétique au monde extérieur. » J'adresse une moue à Kathryn et pose une main sur la sienne en signe de soutiens. Même si c'est avant tout Robbie qui en a besoin, elle a elle aussi perdu quelqu'un de proche dans l'histoire et surtout, elle doit vivre avec son frère et sa dépression, ce qui n'a sans doute rien de facile. « J'aimerais vraiment pouvoir faire quelque chose pour lui... Mais à part du temps, je ne suis pas certain que quoi que ce soit puisse l'aider. » Je soupire et laisse ma main glisser sur le meuble pour la reposer sur ma cuisse ensuite. « Si jamais t'as besoin de moi, pour n'importe quoi, n'hésite pas, d'accord? » Je lance avant d'ajouter. « Et c'est valable pour toi aussi, pas que pour Robbie. » Je ne vois pas vraiment en quoi je peux lui être utile, mais si elle a ne fus-ce qu'envie de parler, ou d'une soirée libre ou Skye et moi lui gardons le petit monstre, il n'y a aucun soucis et je tiens à ce qu'elle le sache. C'est pour ça que les amis sont là. Puis j'imagine sans doute le pire, mais je sais parfaitement que Robbie force un peu sur l'alcool en ce moment. Je ne pense pas qu'il puisse devenir violent mais s'il faut un jour s'assurer qu'il rentre à bon port, je préfère être celui qui le récupère dans un bar plutôt qu'imaginer Kathryn le faire. « D'ailleurs comment toi tu vas? » On a beau être proches, Kathryn n'est pas du genre à parler beaucoup d'elle et au final, j'ai le droit au sourire de façade au boulot comme tout le monde.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
we're helping each other escape ♒︎ you were looking at me like you wanted to stay when I saw you yesterday. i'm not wasting your time, i'm not playing no games, i see you. who knows the secret tomorrow will hold? we don't really need to know cause you're here with me now, i don't want you to go.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 145 messages et j'ai : 237 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Caitlin Stasey et je crédite : Honeymoon (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Re: Be careful, it's hot ♨ (Jay / Kathryn)   Jeu 10 Aoû - 15:44

Be careful, it's hot ♨
— with [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’apprécie Jay. Un peu plus que les autres hommes qui travaillent ici. Il est différent. Il me materne un peu plus que les autres, mais dans le bon sens, comme le ferait un frère pour une soeur. Ce n’est bien évidemment pas pareil que tout ce que j’ai déjà pu vivre avec Robbie, mais c’est une autre forme d’amitié. À lui, je peux répondre aux questions qui concernent mon frère, bien que ce soit son lieutenant. Car je sais que je peux lui faire confiance. Que jamais, il ne s’en servira à mal. Mais plutôt pour aider, arranger les choses. À cause du lieu où nous sommes, au beau milieu de la caserne, je reste vague dans ma réponse, car à tout moment, n’importe qui peut arriver. Je ne voudrais pas que des rumeurs, qui circulent déjà dans les couloirs du bâtiment, s’avèrent confirmer par une parole trop forte. Robbie va bien. Uniquement ici. Il y est obligé. Il a la sécurité des hommes de son unité entre les mains, à chaque intervention. Cette situation est usante au quotidien, surtout lorsque l’on se sent impuissant, comme je peux le ressentir. Je n’ai pas connu la perte d’un être cher, mis à part Natalie, mais c’était une relation différente qu’il y avait entre elle et moi. Je ne peux être de bons conseils pour Robbie. Je ne peux que lui sortir des phrases toutes faites, que l’on prononce à chaque fois. “ Ca ira. ” ou “ Ca passera avec le temps ”. Cela semble utile sur le moment, mais quand on y pense, c’est bête de sortir une telle idiotie à la personne qui vient de perdre un être aimé. Mon regard se pose sur la main que Jay vient de poser sur la mienne, et un sourire léger se dessine sur mes lèvres. Je suis loin d’être une personne tactile, j’aurais tendance à fuir les contacts, mais au jour d’aujourd’hui, il y a une petite poignée de personne qui ont le privilège de ne pas me faire fuir. Et ce pompier en fait parti. Bien que ce soit à petite dose. « Dans un décès, ce sont toujours les personnes qui restent qui souffrent le plus… n’est-ce pas. » Des mots avec une tournure de question, même si je n’attendais pas forcément de réponse. Une constatation énoncée à haute voix. C’est impossible de comparer la douleur que doit ressentir le lieutenant, avec celle que nous, personnes du cercle extérieur, pouvons ressentir, mais ça n’en ai pas moins compliqué à vivre. Je relève les yeux vers Jay, suite à sa proposition, et lui adresse un petit hochement de tête, tout en me redressant. « Merci, merci beaucoup. J’essayerais d’y penser, de ne pas oublier. C’est promis. » Je suis persuadée que ce sont les mots qu’il souhaite entendre, et c’est pour ça que je les prononce, mais je me connais suffisamment pour savoir que je n’en ferais rien. Ce n’est pas dans mes habitudes de demander de l’aide. J’ai plutôt tendance à vouloir m’en sortir seule. Couler seule. Un bien mauvais défaut, mais personne n’a encore réussi à me faire changer. Et puis, Jay vient de le dire. Le temps fera les choses. Il faut juste avoir de la patience, et attendre. Mon travail dans cette espace cuisine est maintenant terminé, c’est pour cela que je contourne le comptoir, pour rejoindre le pompier de l’autre côté. Devant moi, je vois par la fenêtre de la porte menant au garage que les hommes s’affairent sur l’un des véhicules, ce qui me fait sourire, sans vraie raison. Je tourne la tête vers Jay, lorsque je l’entends me demander comment je vais. Encore quelques pas vers lui, et je m’installe sur le bord d’un tabouret, à côté du sien. « Sans ça, ça va. Je profite que mon emploi du temps soit encore… simple. » Si on pouvait réellement parler de simplicité. Je devais déjà gérer mes journées à la caserne, les allers retours à la crèche pour récupérer ou déposer Valentin, sans compter notre agenda à tous les deux. « D’ici le mois de septembre, il faudra réussir à se passer de moi. » J’ai conscience que c’est énigmatique comme parole, mais c’est ça qui est amusant, lorsque j’apprends la grande nouvelle. « Je vais reprendre mon double cursus à Columbia, et passer à mi temps ici. Tu penses que tu vas survivre sans moi dans les parages ? » Ce n’est pas complètement la vérité. Je serais encore une employée de la caserne, au secrétariat, afin de garder un salaire pour vivre avec mon fils, mais je serais beaucoup moins présente. Encore une grosse épreuve en devenir. Et encore plus de choses à gérer au quotidien. Un gros challenge pour une personne, mais je m’en sens capable.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Enjoy your life
Revenir en haut Aller en bas
 
Be careful, it's hot ♨ (Jay / Kathryn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan-