Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Lost in paradise - Jaheim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 137 messages et j'ai : 378 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gabriella Wilde et je crédite : ultraviolences (avatar). bat'phanie (signature).

MessageSujet: Lost in paradise - Jaheim   Sam 17 Juin - 19:44

Lost in paradise
— with Jaheim El Hani

Tu laissais l’eau couler longuement sur ton corps alors que tu fermais les yeux, passant tes mains sur ton visage. Tu baissais la tête pour mouiller ta nuque et te détendre et tu rouvrais les yeux pour les poser sur le paysage qui s’étalait sous tes yeux. La salle de bain de l’hôtel que vous aviez loué donnait directement sur la baie de Miami, ses palmiers, ses plages de sable et l’océan à perte de vue. Vous étiez à seulement deux heures de vol de New-York, mais ça suffisait pour donner l’impression que vous étiez au bout du monde. Jaheim avait décidé de t’emmener en week-end sur un coup de tête, et tu n’avais pas pu refuser. Jaheim, tu ne pouvais rien lui refuser, il était l’une des rares personnes à pouvoir t’amadouer comme il le souhaitait. Tu glissais tes doigts sur ta peau de pêche, sur ta nuque puis sur tes épaules, en essayant de ne pas penser au mal qui te rongeait à l’intérieur. Tu soupirais longuement avant d’arrêter la douche et tu sortais, enfilant juste un peignoir avant de détacher tes cheveux que tu laissais cascader sur tes épaules. Tu sortais de la salle de bain, et à l’instant où tu retournais dans la chambre, tu voyais Jaheim, ton téléphone portable à la main. Tu avais du le faire tomber et ton meilleur ami était en train de le ramasser, sauf que tu connaissais la curiosité parfois malsaine du jeune homme, et si il fouillait dans ton téléphone, tu étais foutue. Il était de dos, tu en profitais pour grimper sur le lit et passer tes bras autour de son cou pour le faire basculer brusquement sur le lit dans un éclat de rire, lui faisant oublier ton téléphone portable qui retombait lourdement sur les draps. « Enfin réveillé ? » Tu lui souriais comme une enfant et tu déposais un rapide baiser sur ses lèvres avant de te déplacer pour te positionner à califourchon sur lui. Tu glissais doucement tes doigts fins dans ses cheveux et tu en profitais pour reposer ton téléphone sur la table de chevet. Jaheim, il était un peu tout à la fois. Ton meilleur ami, ton amant, ton mari. Oui, tout ça à la fois. Vous étiez mariés depuis une sombre soirée à Las Vegas dont vous n’aviez tous les deux plus aucun souvenir, à part les alliances et le certificat de mariage retrouvés au lendemain de votre soirée. Et vous n’avez jamais cherché à annuler quoi que ce soit, vous vous en amusiez désormais. Tu plongeais tes yeux dans les siens et tu déposais plusieurs baisers sur sa gorge, lui mordillant sa pomme d’Adam doucement, avant de te relever, prenant conscience que tu étais toujours nue sous ton peignoir. Tu n’étais pas gênée de te montrer nue devant Jaheim, vous aviez l’habitude de ça mais tu ne voulais pas le tenter, et pourtant ta main venait effleurer son boxer et un sourire provocateur animait ton visage. « Trop tard.. » Tu éclatais de rire, tu étais toujours amusée de la facilité avec laquelle ton meilleur ami s’excitait, et toi, tu adorais le tenter, le provoquer. Tu étais une tentatrice, une vraie, tu n’avais pas vraiment de limite et parfois, ça semblait encore le surprendre. Comme toutes les personnes qui pensaient que tu étais le parfait reflet de ton physique, alors que ce n’était pas le cas. La petite blonde aux yeux bleux ne cachait pas une gentille jeune femme, loin de là. Tu étais un petit démon, une boule de feu qui menaçait d’exploser à tout moment, une personnalité aussi froide que chaude. Un véritable paradoxe.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I warn you not to doubt the silence before the storm. If I have learned anything, it’s that quiet is so much more terrifying than sound. AND I HAVE ALWAYS HELD SILENT RAGE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 638 messages et j'ai : 310 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Daniel Bederov et je crédite : (avatar) american heist. (signa) & profil par moi

MessageSujet: Re: Lost in paradise - Jaheim   Ven 7 Juil - 19:02

Lost in paradise
Feat Blake & Jaheim


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu peinais à ouvrir les yeux sous les premiers rayons de soleil. Leur luminosité t’aveugle instantanément au point de grogner en plaçant un oreiller sur ton visage. Seulement, tu n’as pas de bol vu que tu as le sommeil très léger. Une fois les yeux ouverts, tu as du mal à te rendormir directement. Tu pestes alors contre les stores que tu as oublié de fermer la veille mais quand tu écoutes le bruit de la douche, ton humeur se métamorphose. Elle est une des rares personnes au monde capable de te faire sourire et oublier tous tes malheurs. Blake, ta meilleure amie, ton tout. Selon certains, votre relation est considérée comme malsaine. Vous ne vous imposez aucune limite à votre union ce qui vous a valu un mariage sur un coup de tête. Tu sais au fond que le divorce est de rigueur mais pour l’instant, ce contrat ne te dérange aucunement. Tu te rappelles encore du petit matin frénétique que vous avez affrontés, bagues aux doigts. D’autres personnes auraient paniqué alors que vous, vous avez éclaté de rire, essayant de canaliser votre connerie commune. Après tout ce qui s’était passé avec Malo et tes examens ainsi que leur prise de tête, tu as voulu passer un moment seul avec ta belle blonde. Tu avais alors débarqué chez elle et sans lui demander son avis, tu avais préparé ses bagages en la traînant de force à l’aéroport. Miami, c’est votre destination. Tu as hâte d’ailleurs de découvrir ses plages cristallines et de t’amuser avec la jeune femme. Certes, la soirée passée avec Malo te ronge de l’intérieur mais pour l’instant, tu voudrais la garder enfouie dans les méandres de tes interrogations. Frottant tes yeux, tu te mets debout en faisant un pas vers ton jean déposé vulgairement par terre. Quand tu te baisses pour le ramasser, un engin tombe à tes pieds. Il s’agit du téléphone de Blake. Suspicieux et surtout curieux, tu trouves un messages et quand tu t’apprêtes à le consulter, une masse énergique te fait basculer sur le lit. “ Moué, à moitié. ” Tant que tu n’as pas pris ta douche et ton petit déjeuner, tu garderas les sourcils froncés. Tu te réveilles toujours avec une mauvaise humeur légendaire et avec le temps, ta meilleure amie a appris à bien connaître toutes les facettes de ta personnalité indomptable. Elle gigote contre toi alors que tu humes son odeur fraîche en appréciant la tiédeur de son épiderme. Sa main se retrouve sur son boxer légèrement déformée par une petite bosse matinale. Tu lui tires la langue de très mauvaise foi. “ La faute à qui, petite maligne ? ” Tu lui voles un baiser et en glissant ton bras autour de son flanc, tu renverses les positions, te mettant sur elle. La partie supérieure de son peignoir s’ouvre sous ton regard appréciateur. “ C’est quoi le programme ? ” Tes lèvres se retrouvent au creux de son cou que tu embrasses et mordilles alors que tes mains emprisonnent ses doigts. Oui, aujourd’hui comme le week end que vous allez passer ensemble, tu voudrais t’enfermer dans votre bulle, là où personne ne peut vous atteindre. Là où rien ne peut venir perturber votre accalmie mutuelle ainsi que votre entente. Tout était clair et complexe à la fois avec Blake. Vous vous aimez mais au fond, vous savez que la possibilité d’être réellement ensemble frôle le zéro, une finalité qui ne semble pas vous perturber, voulant surtout profiter l’un de l’autre que vous marteler l’esprit avec des questions inutiles. “ Tu sens bon. ” Dis-tu en embrassant son menton allant jusqu’à sa gorge que tu parsèmes de petits baisers.        


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Folding crumbling withering oh hell
→ Daylight awake to a puppet world. No strings attach to this body of mine. Folding crumbling withering oh well the punished pushed along the line. All my actions, all my moves. A life all mine to lose

Award [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 137 messages et j'ai : 378 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gabriella Wilde et je crédite : ultraviolences (avatar). bat'phanie (signature).

MessageSujet: Re: Lost in paradise - Jaheim   Mar 18 Juil - 0:55

Lost in paradise
— with Jaheim El Hani

Jaheim te volait un baiser et inversait la tendance en te renversant sur le dos, alors qu’il s’installait au dessus de toi. Il lorgnait sur ta poitrine désormais découverte en te demandant ce qu’était le programme de la journée, et pour seule réponse, tu te contentais d’hausser les épaules. Tu n’en savais rien, mais il y a une chose que tu savais et qu’il fallait absolument que tu fasses, sauf que tu n’en avais pas du tout le courage. Pas maintenant que vous étiez dans votre bulle, loin des emmerdes new-yorkaises. Les lèvres de Jaheim se perdaient sur ton cou qu’il embrassait et mordillait et tu fermais les yeux en glissant tes doigts sur sa nuque doucement. « Il n’y a pas de programme. On fait ce que tu voudras. » Tu soupirais alors que ton meilleur ami continuait de t’embrasser et tu souriais lorsqu’il t’annonçait que tu sentais bon. Tu venais de prendre ta douche, donc oui tu sentais bon. Tu avais utilisé le gel douche qu’il aimait, celui qui sentait la fleur exotique. Tu glissais tes lèvres dans ses cheveux pour embrasser son crâne et tu emprisonnais sa taille de tes jambes pour inverser une nouvelle fois la tendance, te balançant pour te retrouver à califourchon sur lui, refermant légèrement ton peignoir. Tu souriais et tu venais le taquiner en murmurant quelques mots à son oreille. « Je sens bon mais toi la douche ne te fera pas de mal… » Tu le taquinais, c’était toujours comme ça entre vous. Tu riais et tu embrassais doucement sa gorge, mordant sa pomme plusieurs fois avant de te lever pour effacer votre proximité. Tu savais comment ça finissait dans ces cas-là, ce n’était pas l’envie qui manquait mais tu ne voulais pas trop le provoquer non plus. Si parfois tu étais totalement modérée dans tes gestes, d’autres fois tu pouvais te révéler être une vraie sauvage, et entre l’une et l’autre il n’y avait qu’un infime pas. Voyant que le jeune homme ne se levait pas, tu t’allongeais à côté de lui et tu glissais ta main sur ses cheveux. « Tu as besoin de motivation pour aller jusqu’à la salle de bain peut-être ? » Un sourire en coin apparaissait à la commissure de tes lèvres et tu défaisais ton peignoir juste assez pour découvrir le vallon de tes seins et tes épaules blanches comme une peau de pêche. C’était cette personne là qui reprenait le dessus trop facilement, la Blake qui tentait, qui provoquait, juste pour avoir le plaisir de séduire. Celle-ci, on ne l’arrêtait pas. Si tu motivais ton meilleur ami de cette façon tu n’étais pas certaine qu’il prenne une douche rapidement, et tu aurais toi-même certainement besoin d’en prendre une deuxième. « Va te laver sinon je demande le divorce. » Tu le regardais avec l’air le plus sérieux que tu pouvais avoir, avant que tu n’éclates de rire devant sa tête désabusée. Cette histoire de mariage, tu trouvais toujours un prétexte pour le lui rappeler, et souvent tu parlais de divorce, car ça te faisait bien rire. Si d’autres personnes auraient paniqué à l’idée de se retrouver marié sans aucun souvenir, toi et Jaheim, vous aviez décidé d’en rire, parce que oui, c’était drôle. « Rappelle toi qu’en tant que mari tu dois satisfaire tous mes désirs. » Un clin d’oeil plus tard et tu attrapais ses lèvres à la volée pour l’embrasser plusieurs fois, lui mordillant les lèvres avant de te détacher à nouveau. Tu exagérais, tu en faisais des tonnes mais il n’y avait qu’avec lui que tu pouvais te le permettre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I warn you not to doubt the silence before the storm. If I have learned anything, it’s that quiet is so much more terrifying than sound. AND I HAVE ALWAYS HELD SILENT RAGE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 638 messages et j'ai : 310 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Daniel Bederov et je crédite : (avatar) american heist. (signa) & profil par moi

MessageSujet: Re: Lost in paradise - Jaheim   Ven 28 Juil - 21:09

Lost in paradise
Feat Blake & Jaheim


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Il n’y a pas de programme. On fait ce que tu voudras. » Tu pousses un long grognement aux mots de ta meilleure amie. Tu n’es pas irrité, loin de là. Tu es tout simplement sensible à ce genre de discours et elle le sait. Tu aimes avoir le contrôle, tu aimes maitriser la situation et avoir toutes les cartes en main. C’est quelque chose qui peut retourner tes tripes et t’exciter d’une manière considérable. Ce à quoi tu rends encore plus fougueux lorsque tu te mets à embrasser sa clavicule et descendre juqu’à la la naissance de sa poitrine. En plus elle avait utilisé le gel douche que tu adorais. L’exotique, tu aimais son parfum, te rappelant tes terres natales et tout ce qui te manque sur celles-ci. Quand tes mains commencent à explorer sa peau sous son peignoir, Blake renverse les positions ce qui te fait littéralement rire. Vous étiez ainsi. Deux fauves qui se narguent, qui se défient minutieusement. Vous avez imposé votre jeu et tu sais que la jeune blonde est loin d’être une soumise et c’est ce que tu adores dans vos rapports. Il y a une balance qui s’était installée naturellement entre vous, un équilibre parfait. Ses lèvres dans tes cheveux te poussent à fermer les yeux. Tu es bien là, dans cette chambre, sur ce lit avec elle. Tu as l’impression de tout oublier, tes emmerdes, tes conneries, l’épisode avec Malo. Les mots de Blake te sortent de ton accalmie et comme dit la coutume, tu éclates de rire non sans tirer la langue. Ca sent la virilité. Fier de ta connerie, tu lui montres tes biceps avec un grand sourire enfantin au moment où elle embrasse ta gorge avant de s’éloigner de toi. Soudainement boudeur, tu râles dans ta barbe. Non non reviens ! Tu es fatalement un capricieux qui se respecte tout comme elle est une réelle provocatrice. Elle revient vers toi afin d’écraser ta mine boudeuse et glisse sa main dans tes cheveux. Tes mains se posent sur sa taille et tes yeux s’ancrent sur l’échancrure de son peignoir. Elle le fait exprès et elle n’a même pas besoin de jouer les innocentes. Ce n’est pas très motivant non. Elle te connait pour savoir à quel point tu peux être pénible quand tu t’y mets. Ignorant ses mots, tu te penche sur son corps, attiré par la blancheur de sa peau frôlant la perfection. Seulement, son air sérieux et sa phrase ont eu raison de toi. Te voilà entrain de rire, incapable de délaisser ce lit. Tu fais chier Blake Jansen. Elle te vole un baiser et disparait du lit. Cette fois, tu n’as pas le choix que de quitter à ton tour le lit mais au lieu de partir à la salle de bain, tu encercles sa taille de tes bras et colles directement ton nez dans son cou. Sans crier gare, tu commences à l’embrasser là où tu connais ses points sensibles. Tes mains descendent en bas, sous le peignoir, touchant imperceptiblement ses aines que tu sens se creuser sous le passage de tes doigts. C’est le mot désir qui te rend ainsi, fiévreux mais surtout provocant. Tu aimes avoir le dernier mot et tu ne flanches pas, jamais, pas avant l'obtention de ce que tu veux. Quand elle se laisse aller contre ton torse, tu la relâches et lui envoies un baiser dans l’air, pénétrant directement dans la salle de bain non sans hausser la voix. Tu peux nous commander quelque chose à manger s’il te plait ? Tu entres sous l’eau ce qui te fait rapidement du bien. Tu sens tes muscles se détendre sous le jet tiède et te détendre mollement. Une fois lavé et propre, tu noues une serviette autour de taille faisant exprès de laisser une partie de ton pubis dévoilé et tu rejoins ta meilleure amie dans le salon. Là, tu te rappelles d’un point très important que tu as oublié de noter. Au fait, ne dis pas à Malo qu’on est toujours marié, tu veux ? Sans attendre sa réponse, tu t’approches du balcon pour jeter un oeil au climat. Un sourire apparaît sur tes lèvres. Il est temps de bronzer un peu. Tu la regardes, gardant le même sourire en coin, partagé entre l’envie de rejoindre ta première amante la mer ou de rester cloîtré avec ta meilleure amie.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Folding crumbling withering oh hell
→ Daylight awake to a puppet world. No strings attach to this body of mine. Folding crumbling withering oh well the punished pushed along the line. All my actions, all my moves. A life all mine to lose

Award [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 137 messages et j'ai : 378 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gabriella Wilde et je crédite : ultraviolences (avatar). bat'phanie (signature).

MessageSujet: Re: Lost in paradise - Jaheim   Mer 2 Aoû - 14:10

Lost in paradise
— with Jaheim El Hani

« Ca sent la virilité. » Tu éclatais de rire alors qu’il désignait ses biceps et tu posais ta main devant ton visage, faisant mine d’être désespérée par ton meilleur ami. Qu’il était con putain. C’était comme ça que tu l’aimais, Jaheim il avait toujours la blague pour te faire rire. Tu secouais la tête doucement à droite et à gauche en te mordant les lèvres, et tu prononçais quelques mots. « Je sais pas ce que je vais faire de toi. » Tu t’amusais alors à le provoquer, descendant le haut de ton peignoir à la naissance de tes seins et un petit sourire provocateur animait ton visage, alors que les mains du marocain se faufilaient sur tes hanches pour te serrer contre lui. Une blague sur votre mariage et il éclatait de rire, avant que tu ne te détaches pour le laisser aller se doucher. Tu sortais du lit et tu t’attardais quelques secondes devant la baie vitrée pour regarder l’océan qui s’étalait sous vos pieds, mais tu sentais les bras de Jaheim encercler ta taille et il commençait à embrasser ton cou sensuellement, déposant des baisers sur ta nuque et le lobe de ton oreille. Tu lâchais un petit gémissement de surprise alors qu’il savait très bien où t’embrasser pour attiser ton envie, et ses mains se dirigeaient vers tes aines qui se creusaient sous l’effet que te procurait ses caresses et ses baisers. Tu fermais les yeux et au moment où tu te laissais un peu plus aller, espérant secrètement qu’il continue à faire ce qu’il faisait, il se détachait et te laissais là, pantelante, alors qu’il se dirigeait vers la salle de bain en te demandant de commander à manger. Tu reprenais ton souffle alors que tu levais les yeux au ciel, tu détestais lorsqu’il faisait ça, il connaissait tes points faibles et tu venais de te faire avoir en beauté. « Je te hais El Hani. » murmurais-tu plus pour toi même que pour lui, alors que tu caressais ton bas-ventre pour calmer la douleur qui l’avait animé le temps de quelques secondes. Tu prenais le téléphone sur la table de chevet et tu appelais le room service, commandant un brunch complet pour que vous puissiez déjeuner. Tu t’asseyais sur le lit en attendant que ton meilleur ami revienne et tu consultais enfin tes messages, levant les yeux au ciel. Ca attendrait, tu n’étais pas là pour penser à tes petites activités illégales, tu étais là pour profiter de ton meilleur ami, rien d’autre. Jaheim sortait finalement de la salle de bain au bout de quelques minutes, une serviette autour de la taille et tes yeux s’attardaient sur le haut de son pubis, largement dévoilé et tu le soupçonnais d’avoir fait exprès de s’habiller ainsi. Il te regardait et mentionnait Malo et tu levais à nouveau les yeux au ciel. « Bien bébé. » Une nouvelle provocation de ta part alors que Jaheim regardait par la fenêtre, annonçant qu’il était temps de bronzer. Tu souriais doucement et tu sortais sur la terrasse, qui donnait directement sur la plage et l’océan à quelques mètres de là. Votre hôtel était idéalement placé, et votre morceau de chambre était à l’appris de tous les regards. Tu t’installais alors sur une chaise longue et tu ouvrais un peu plus ton peignoir, dévoilant le vallon de tes seins et ton ventre, gardant ton intimité juste couverte. Tu t’en fichais qu’on puisse te voir ainsi, tu n’avais aucun problème de pudeur, bien au contraire. « Va… Moi je t’attends ici. » Tu ancrais ton regard dans le sien en te mordillant la lèvre et tu finissais par fermer les yeux pour te permettre de bronzer au soleil, tu savais que Jaheim mourait d’envie de rejoindre l’océan, son tout premier amour. Mais tu n’avais pas fini de jouer avec lui pour l’instant, et tu sentais ton peignoir glisser sur ta peau, dévoilant un de tes seins, sans même que tu n’aies eu à faire quoi que ce soit.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I warn you not to doubt the silence before the storm. If I have learned anything, it’s that quiet is so much more terrifying than sound. AND I HAVE ALWAYS HELD SILENT RAGE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 638 messages et j'ai : 310 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Daniel Bederov et je crédite : (avatar) american heist. (signa) & profil par moi

MessageSujet: Re: Lost in paradise - Jaheim   Dim 6 Aoû - 23:20

Lost in paradise
Feat Blake & Jaheim



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lorsque tu es en compagnie de Blake et qu’un rire sort de tes lèvres, il est sincère. Tu n’as pas besoin de faire de faux semblants en sa compagnie. Tu te montres comme tu es sans user d’un masque social et étouffant. Blake te connait exactement comme Malo te connait à un détail prêt ; celui-ci a déjà fait connaissance avec ce côté que tu caches aux yeux de tous même de Blake. Tu es conscient que jamais elle ne te jugera, que peu importe tes craintes et tes doutes, elle les pansera. Seulement, tu n’es pas certain de ta bisexualité ou disons plutôt que tu voudrais la nier, l’effacer de tes pulsions. Sur tes contrés, aimer un homme est similaire à un crime contre l’humanité. Ce genre d’individu sont exécrés, rapportant la honte à leur famille et tu n’es pas une personne lambda. Tu es le neveu du sultan, tu es une personne respectée et tu ne peux laisser ce fléau fracasser tes liens de parentés. Alors tu continueras à le renier, à faire comme si coucher avec Malo n’était qu’une erreur, une pulsion passagère qui ne reverra plus jamais le jour. Tu préfères cette option sans oser penser ne serait-ce qu’une seconde que tu te voiles la face. Cela ne peut être le cas. Secouant la tête, tu quittes la salle de bain. La vue de Blake élimine toutes tes mauvaises réflexions, elle te pousse aussi à jouer, à la provoquer comme vous en avez l’habitude. Alors que tu appuies tes coudes contre le rebord du balcon, tu l’observes se prêter à ce jeu. Elle dénude sa poitrine et une grande partie de son ventre, faisant semblant de se bronzer. Tu étouffes un éclat de rire et gamin jusqu’au bout des ongles, tu te mets devant elle d’une façon à cacher les rayons de soleil. Tu es chiante. Tu es conscient que sa posture n’a qu’une seule et unique finalité ; te provoquer. C’est toujours ainsi entre vous. Vous vous attisez, vous vous vous enflammez mutuellement en attendant le premier qui craque. Quand bien même tu es celui qui s’excite en premier, cette fois tu voudrais changer la donne. Tu te penches sur son corps, la surplombant et quand tu es à quelques millimètres de sa peau, tu te mets à souffler sur l’épiderme sensible de ses seins alors que ta main titille imperceptiblement son nombril. Tu aimes l’effet que tu lui fais ainsi que son sourire amusé. Tu t’arrêtes lorsqu’on frappe à la porte et même si son regard t’intime de ne pas bouger, le tien est beaucoup trop narquois pour lui donner ce qu’elle veut. Alors tu te redresses non sans rire pour partir ouvrir au service room. Tu remercies l’homme en glissant quelques billets dans sa main et tu rentres à l’intérieur. Là, tu vois le téléphone de Blake clignoté ; un nouveau message. Lorsque tu te penches pour le ramasser, tu n’as pas pour but de regarder ce qui est écrit mais quand tes yeux repèrent le mot drogue, tes sourcils se froncent. Tu es curieux mais ce n’est pas ce qui te pousse à lire le contenu du message. Ton sang ne fait qu’un tour dans tes veines ; terrifié, oui tu l’es. C’est quoi ça Blake ? Tu n’es pas enervé non. Tu es calme, peut-être beaucoup trop calme pour que cela soit réel. Tu lui tends le téléphone et tu restes debout, face à elle. Tu n’as plus envie de manger, tu allumes plutôt une cigarette non sans arrêter de la regarder. Tu attends des explications. Tu sais qu’elle t’engueulera, qu’elle te culpabilisera d’avoir consulté son message mais ses états d’âme sont les derniers de tes soucis. Là, tu veux comprendre et surtout nier le fait qu’elle soit mêlée à un quelconque trafic.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Folding crumbling withering oh hell
→ Daylight awake to a puppet world. No strings attach to this body of mine. Folding crumbling withering oh well the punished pushed along the line. All my actions, all my moves. A life all mine to lose

Award [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Lost in paradise - Jaheim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: The USA-