Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Samuel M. Morton • Hallelujah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 93 messages et j'ai : 344 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alfred Enoch et je crédite : BALACLAVA

MessageSujet: Samuel M. Morton • Hallelujah   Lun 19 Juin - 15:50


Samuel Meka Morton

And the tears come streaming down your face When you lose something you can't replace When you love someone but it goes to waste Could it be worse Lights will guide you home And ignite your bones And I will try to fix you --------------------- ✹

Informations personnage


Nom : Morton
Prénoms : Tu as deux prénoms liés à la religion : Samuel "celui qui écoute Dieu" et Meka "qui est comme Dieu" 
Date et lieu de naissance : Tu es né le 30 mai 1990 à Kailua sur l'île d'Oahu dans l'état d'Haiwaï
Age : Tu as vingt-sept ans.
Nationalité : Tu es né sur le sol américain et tu n'as donc que la nationalité américaine. 
Origines : Tu as des origines hawaïennes qui sont extrêmement importantes pour toi. 
Orientation sexuelle : Bisexuel, tu sais que l'amour n'a pas de genre.
Statut civil : Célibataire, ça fait un moment que tu n'as pas eu de relation sérieuse. 
Vie sexuelle :  Tu portes une bague de chasteté depuis tes seize ans.
Statut social : Tu vis normalement bien que tu gagnes très bien ta vie. Tu t'autorises quelques folies de temps en temps.
Profession(s) : Tu n'as pas toujours voulu faire cela mais tu es avocat. 
Diplôme(s) : Tu es diplômé de la Columbia Law School en droit international. 
Année de fin d'études : Tes études ont été longues et ce n'est dont qu'en 2016 que tu les as terminées.
Quartier de résidence : Tu vis dans l'Upper East Side.
Type de logement : Un appartement.
Avec qui vis-tu ? : Elle McAdams, ta colocataire. 
Date d'arrivée à NY : Tu es arrivé en 2003, tu avais treize ans.
Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? : Seulement à Kailua et New-York. 
As-tu de la famille à NY ? : Oui, tes parents, ton frère et ta soeur.

Cinq défauts et cinq qualités

Protecteur + Charmant + Chaleureux + Généreux + Persévérant + Sportif + Tolérant / Impatient - Maladroit - Réaliste - Maniaque - Gourmand - Prudent - Anxieux  

Autres signes particuliers

Tu as eu des problèmes de croissance à l'adolescence. Très petit étant enfant, tu as grandis d'un seul coup à l'âge de quatorze ans et tu en as beaucoup souffert, surtout au niveau des jambes. • Très sportif, tu cours tous les matins avant ton petit-déjeuné et tu tentes d'aller régulièrement dans une salle de sport. • Tu ne t'es pas détaché de l'éducation religieuse que tes parents t'ont donné et la religion chrétienne reste extrêmement importante pour toi. Tu n'arrives pas à aller à l'église aussi souvent que tu le voudrais mais tu tentes d'y aller le plus souvent possible. • Ta mère t'a appris à jouer du piano quand tu étais enfant et tu sais toujours en faire, plus ou moins bien. • Tu adores voyager mais tu ne te vois pas vivre ailleurs qu'à New-York, bien que tu aies eu du mal à t'y accommoder. • Tu regardes trop souvent ton téléphone à ton goût mais tu ne peux pas t'en empêcher. Tu attends toujours des nouvelles de ton travail et tu ne te sépares donc jamais de ton portable. Il t'arrive d'ailleurs souvent de le trouver près de toi à ton réveil.

 
❝ Ma vie, mes choix

❝ Derrière mon écran


Prénom : Anna
Pseudo : spf
Age : 23 ans 
Pays /région : Irlande  
Etudes/Travail :  Fille au pair
Avatar choisi : Alfred Enoch  
Type de personnage :  Inventé
Staff référent (si multicompte ou changement) : Aucun pour le moment
Comment es-tu arrivé là ? : Le topsite d'obsession je crois
Avis sur le forum :  Il semble vraiment actif, c'est chouette !  
Code à remplir
Réserver son avatar (après validation et si personnage inventé) :

Code:
<pris>Alfred Enoch</pris> <a href="http://www.good-morning-america.org/u2757" class="COLO">✖</a> Samuel M. Morton
Réserver son avatar (après validation et si pv ou scénario)
Code:
<pris>Célébrité</pris> <a href="lien vers le profil" class="COLO">✖</a> <a href="lien vers le scénario">Pseudo du Personnage</a>
Réserver votre nom et prénom OBLIGATOIREMENT
Code:
<center><div class="LESCODES">[b]PRÉNOM[/b] : Samuel
[b]NOM[/b] : Morton
</div></center>


Il est maintenant temps pour vous de choisir un groupe. Nous vous donnons rendez-vous sur l'annexe des groupes pour en apprendre plus sur les groupes disponible sur GMA.

Vous avez le choix entre deux groupes.


Choix n°1 : Central park
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Tu es quelqu'un de calme Samuel. Evidemment il t'arrive de sortir avec des amis, évidemment que tu consommes parfois de l'alcool, mais tout cela reste rare. Tu veux une vie calme, tu veux une famille et pouvoir subvenir à ses besoins. Tu ne cherches pas vraiment la gloire ou la fortune, tu sais que ce n'est pas le plus important dans la vie. Tu as appris à te contenter des petites choses, des petits plaisirs, c'est tout ce qui compte.

Choix n°2 : Wall street
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? La famille est la notion la plus importante à tes yeux. Tu es très proche de la tienne et tu rêves d'en fonder une à ton tour. Cependant, il faut bien avouer que tu passes le plus clair de ton temps à travailler. Ton métier est très prenant mais tu ne t'en plains pas, tu l'adores. Tu changes le monde à ta manière et peut-être qu'une part de toi rêve de gloire, d'une grande carrière. 



Dernière édition par Samuel M. Morton le Lun 19 Juin - 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 93 messages et j'ai : 344 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alfred Enoch et je crédite : BALACLAVA

MessageSujet: Re: Samuel M. Morton • Hallelujah   Lun 19 Juin - 15:50



❝ Bref, vie de merde.


Chapitre premier : Kailua

Tu te souviens de cette maison Samuel. Elle n'était pas très grande, elle n'était pas luxueuse, mais c'était chez toi. Tu y étais bien et tu y étais heureux, parce que tu y étais en sécurité, entouré de tes parents, avec ton frère et ta sœur. Il y avait des hauts et des bas, évidemment, mais tu n'y faisais pas attention, tu vivais ta vie et c'était suffisant. Tu te souviens que tu pouvais voir la mer, au loin, à travers la fenêtre de la cuisine, si tu te mettais sur la pointe de tes pieds. La maison était assez loin pour ne pas trop subir les intempéries, tu savais qu'il y avait des risques à habiter aussi près de l'eau. Mais c'était beau, c'était chez toi. Tu te souviens de la chaleur de l'air et du vent de l'océan. Des sensations, des odeurs uniques qui faisaient que cet endroit, c'était le tien. Encore aujourd'hui c'est à tout cela que tu penses, quand tu ne vas pas bien. Tu essaies de te rappeler du goût de l'eau salée et de la douceur du sable fin. Pour beaucoup c'était un paradis sur terre, mais pour toi, c'était tout ce qu'il y avait de plus normal. C'est sur l'île d'Oahu que tu es né. Elle t'a aidé à faire tes premiers pas, elle t'a donné tout ce dont tu avais besoin. Un toit, une famille, de la nourriture, de l'eau. Elle t'a vu grandir, rire et pleurer, elle a connu tous tes états d'âme. C'est sur l'île d'Oahu que tu pensais vivre toute ta vie, mais comme le premier des hommes, il a fallu que tu quittes le paradis et tu ne comprenais pas pourquoi.

Chapitre deux : New-York

C'était l'incompréhension qui était la plus forte. Peut-être que tu n'arrivais pas à comprendre, peut-être que tu ne voulais pas. Tu avais treize ans Samuel et les colères adolescentes commençaient à gronder en toi. Tu étais assoiffé de liberté, d'adrénaline et de nouveautés. Pourtant tu savais que tu étais chanceux, tu savais que sur ton île, tu l'avais cette liberté. Tu pouvais plonger dans l'océan chaque jour, tu pouvais courir dans les rues. Tu connaissais chaque personne qui vivaient autour de toi et tu les appréciais, pour ce qu'elles étaient. Mais il a fallu que tu partes, parce que ton père avait eu un nouveau travail, sur le continent. Tu savais aussi que c'était à cause de ces douleurs que tu ressentais, tes jambes te faisaient mal, tu ne courrais plus comme avant. On te disait que tu grandissais, tout simplement, mais tu n'avais jamais imaginé que grandir était aussi douloureux. A treize ans, tu as pris l'avion pour la première fois. Tu as regardé ton île par la minuscule fenêtre alors qu'elle rétrécissait, tu n'as pas cligné des yeux jusqu'à ce qu'elle finisse par disparaître sous les nuages. Tu te souviens des larmes que tu as caché à tes parents. Ils faisaient ça pour toi, tu le savais, et tu ne voulais pas les décevoir. Tu avais l'impression qu'on t'arrachait une part de toi, tu pensais que jamais tu ne reverrais ton île, peut-être avais-tu raison. Finalement l'avion s'était posé et tu en étais sorti, tenant la main de ta sœur dans la tienne. Mais plus tes pas te faisaient avancer dans cette grande ville, plus tu voulais faire demi-tour et te ré-envoler. Il n'y avait pas d'eau, il n'y avait pas d'arbre. La ville était grise et terne, comme si toutes les couleurs en avaient été aspirées. Tu savais que tu ne pouvais rien dire Samuel, mais tu avais envie de crier. New-York était ta maison maintenant, tu devais apprendre à y être heureux, tu devais y croire. Pourtant tu savais déjà que tout cela allait prendre du temps, que ton petit coin de paradis, loin sur ton île, allait toujours être gravé en toi.

Chapitre trois : Ugo

Seize ans. C'est l'âge que tu avais quand ta vie a changé. Tu repenses souvent à cette nuit là, elle hante tes cauchemars et t'empêche de dormir. Elle te fait trembler, te fait tout remettre en question. C'est avec ces souvenirs que tu vas régulièrement prier, pour essayer de te pardonner, pour continuer à croire que tu es un homme bon. Mais cette nuit-là, tu as commis deux fautes impardonnables, deux fautes que tu voudrais pouvoir oublier. Tu n'en as jamais parlé à personne, ni tes parents, ni ton frère ou ta sœur, aucun ami. Tu ne partages cette peine qu'avec une seule personne, la seule qui était avec toi cette nuit-là. C'était un week-end, comme les autres, la seule chose qui le rendait attrayant était la fête organisée par un de tes amis de classe. Vous étiez arrivé à trois : Ugo, ton meilleur ami, Eliza, sa petite amie et toi. C'était une fête comme les autres, beaucoup trop de monde, beaucoup trop d'alcools, beaucoup trop de tentations. Mais vous étiez là pour vous aider mutuellement, vous surveiller et faire en sorte que personne ne cède de trop. Tu avais bu, évidemment, mais raisonnablement. Tu savais ce que l'alcool pouvait faire et tu ne voulais pas tenter quelque chose de stupide. Ça faisait déjà quelques mois que tu portais ta bague et rien ne pouvait te faire changer d'avis. La soirée était passée rapidement et sans encombre. Vous vous étiez amusés, vous aviez passés un bon moment. Puis était venu le temps de repartir, de rentrer chez soi. Ugo conduisait, tu savais qu'il avait plus bu que toi, mais le trajet était court et c'était avec sa voiture que vous étiez venus. Tu ne te souviens pas de grand chose. Tu te souviens du choc, des battements de ton cœur, de la douleur dans ton corps. Tu te souviens des lumières des camions, des voix graves des secours. Tu te souviens des cris d'Eliza et du visage d'Ugo, sans expression. Une faible foule s'était formée autour de la voiture en piteux état, les gens d'une curiosité morbide vous épiaient, cherchant à savoir qui était blessé. Les parents de ton meilleur ami étaient arrivés rapidement, tu ne pourras jamais oublier l'horreur sur leur visage. Ugo était mort et c'était à cause de toi. Malheureusement ce n'est pas ici que s'est achevée la pire nuit de ta vie. Les parents d'Eliza n'était pas en ville ce soir là, hors de New-York pour une affaire quelconque. Tu ne pouvais pas la laisser seule, pas après ce qui venait de se passer. Elle est rentrée avec toi, ton père était venu vous chercher à l'hôpital où on vous avait amené. Tu ne savais pas quoi dire, elle n'avait pas les mots. Vous étiez deux adolescents complètement perdus, complètement dépassés par ce qu'il s'était passé ce soir-là. Vous avez fait la seule chose qui vous semblait logique. Ce soir là, alors que ton meilleur ami venait de mourir, tu as embrassé sa petite-amie. Des vêtements au sol, des souffles qui s'accélèrent. Tu ne réfléchissais plus, les choses allaient bien trop vite. Lorsque tu as ouvert les yeux le lendemain matin, ton monde était complètement différent. Eliza avait disparu, ton vœux de chasteté était envolé et tu ne pouvais pas sortir de ton lit. Tu n'en avais pas envie, tu aurais voulu t'enfermer pour le restant de tes jours, mais ça allait plus loin. Tes jambes, tu ne les sentais plus.

Chapitre quatre : Columbia

Il t'a fallu longtemps pour oublier tes rêves Samuel, peut-être trop longtemps. En une soirée, ton monde avait complètement changé, et tu détestais ça. Ton meilleur ami était mort et la promesse que tu avais faites à Dieu était bafouée. Tes parents étaient rapidement arrivés dans ta chambre, alertés par le silence pesant qui y régnait. On t'avait conduit dans le même hôpital que tu avais quitté quelques heures plus tôt, celui où tu avais vu pour la dernière fois le corps inanimé d'Ugo. Tu n'entendais pas les médecins, tu n'écoutais pas lorsqu'ils te disaient que ta colonne vertébrale avait grandement souffert du choc. Tu te voyais déjà passer ta vie dans un fauteuil roulant. Tu ne pourrais plus marcher ou courir. Tu ne serais jamais un joueur de basket professionnel. Sans le sport, tu n'étais même pas certain de pouvoir entrer dans une université. Tu ne pouvais penser qu'à cela alors que les images de la veille tournaient en boucle dans ton esprit. Oui, tu savais très bien pourquoi tout cela t'était arrivé. Tu avais pêché, brisé la confiance que Dieu avait en toi. Tu l'avais déçu et tu devrais en payer le prix toute ta vie. Le sentiment que ton propre corps te trahi, tu le connais bien Samuel. Il t'a fallu du temps pour t'en remettre, pour oublier la douleur et l'incapacité de bouger. Mais les médecins ont toujours été positif avec toi, tu ne serais pas paralysé à vie. Ce n'était qu'une question de temps. Alors tu as dû réajuster ta vision de la vie, tes envies, tes espoirs. Tu as commencé à t'intéresser à d'autres choses, à t'ouvrir au monde et à tout ce que New-York avait à t'offrir. Tu as vu les injustices et pas seulement celles que toi-même tu vivais. Tu as prié, beaucoup, et tu as vu une autre voie, celle qui peut-être avait toujours faite pour toi. Non, tu ne serais pas un sportif de haut niveau auquel les enfants veulent ressembler. Mais tu ferais quelque chose d'aussi inspirant, quelque chose qui peut changer des vies et offrir une nouvelle vision du monde. En terminant tes années de lycée, tes notes ont augmenté, pour espérer avoir une bourse, tu savais que tu devais être le meilleur. Et tu l'as été. Tu as fait tout ce qui était en ton pouvoir pour réussir, pour devenir un meilleur homme, pour te rétablir. En entrant à Columbia, tu marchais la tête haute, prêt à commencer ta nouvelle vie. Personne ne se mettrait entre toi et ta religion, personne ne viendrait entre toi et tes études. Tes bonnes actions allaient effacer les mauvaises et tu allais être quelqu'un de bien Samuel. Tu allais être un avocat.

Chapitre cinq : Une vie meilleure

Cela fait maintenant dix ans que ta vie a changé. Dix ans que tu remercies le ciel chaque jour d'être en vie et en bonne santé. Dix ans que tu tentes d'être l'homme que tu veux être. Quelqu'un de bon, juste, honnête et fidèle. Il y a presque un an, tu as obtenu ton diplôme de la Columbia Law School. Un an que tu es un avocat à part entière, que tu sauves des vies, chaque jour. Tu es heureux Samuel, tu te le répètes souvent. Tu aimes ton métier, tu aimes ta famille et tes amis. En plus de cela tu vis dans la plus belle ville du monde. New-York est devenue ta maison, tu ne pourrais pas vivre ailleurs que dans cette ville. Ta petite ville dans l'état d'Hawaï fait toujours partie de toi. C'est de là que tu viens, c'est là-bas que tu as grandis. Mais en réapprenant à vivre, tu as changé ta vision du monde et aujourd'hui, New-York est ton paradis. Sa diversité, sa culture, ses gens. Tout un monde enfermé dans une seule ville. Tu as commis des erreurs, oui, mais tu sais que personne n'est parfait. Tout le monde en fait, tout le monde dérape. Tu te maîtrises le plus possible, essayant d'être calme en toute situation, d'apprécier la vie comme elle vient à toi. Tu rencontres des gens différents tous les jours, et tu ne les juges pas. Tu les acceptes, comme ils sont. Tu restes fidèle à toi-même et à la religion, celle qui t'apprend à aimer, à respecter et à honorer. Tu es heureux Samuel, et c'est le plus important.



Dernière édition par Samuel M. Morton le Mar 20 Juin - 14:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 320 messages et j'ai : 936 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Madelaine Petsch et je crédite : Avatar par Ailahoz ; Signature par Magma.

MessageSujet: Re: Samuel M. Morton • Hallelujah   Lun 19 Juin - 17:24

OMG Alfred Enoch
Va nous falloir un lien toi et moi
En tout cas, bienvenue


Life is short
Oh I am young but I have aged. Waited long to seize the day. All things said and plenty done, life's too short.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 996 messages et j'ai : 3920 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Yan et je crédite : Meimei (avatar) Dearaaronyan (gif)

En ligne
MessageSujet: Re: Samuel M. Morton • Hallelujah   Lun 19 Juin - 17:37

Bonjour et bienvenue sur GMA ! Ah ça change un peu des petits caucasiens, j'aime beaucoup. Tu fais dans l'originalité toi aussi ~ j'espère que l'on pourra se trouver un lien, toi et moi, nous, hommes de couleur


Let me tell you something
No one will be able to say my name without saying yours ✻  I know that we are so different, that we are not probably meant for each other, that a lot of people don't accept the way we feel being together, that our relationship is going to drive us crazy... But I love the way we are. I love us. I love you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 93 messages et j'ai : 344 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alfred Enoch et je crédite : BALACLAVA

MessageSujet: Re: Samuel M. Morton • Hallelujah   Lun 19 Juin - 18:17

@Carter L. Vaughn Je ne peux que te dire la même chose, Madelaine est magnifique :omfg: Merci pour ton message en tout cas, et j'ai hâte qu'on se trouve un lien !

@Joshua Ling J'avoue ne pas connaître ton avatar mais c'est vrai que ça change des têtes qu'on voit d'habitude, c'est plutôt chouette  Je suis sûre qu'on pourra avoir un lien, j'ai hâte qu'on se trouve ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 33 messages et j'ai : 99 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Bella sexiest Khair Hadid et je crédite : ultraviolences (avatar) ; minori (signature) ; Lan (profil)

MessageSujet: Re: Samuel M. Morton • Hallelujah   Lun 19 Juin - 18:33

je surveille
Bienvenue ici love
Hâte de voir cette petite perle love


Be the venom inside us,
speak mightily of,
he who scorned us
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 387 messages et j'ai : 1688 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Dan Stevens et je crédite : Alaska (ava), Magma. (signa)

MessageSujet: Re: Samuel M. Morton • Hallelujah   Lun 19 Juin - 18:38

Oh Alfred
Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche love


Someday, you'll blow us all away
When you came into the world you cried, it broke my heart. I'm dedicating every day to you, domestic life was never quite my style. When you smile, you knock me out I fall apart and I thought I was so smart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 373 messages et j'ai : 178 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Scarlett Johansson (en rousse) et je crédite : Arté (ava) & bat'phanie (signa)

MessageSujet: Re: Samuel M. Morton • Hallelujah   Lun 19 Juin - 18:48

Avatar + pseudo
Bienvenue parmi nous


I'm just an orphan
The truth is a matter of circumstances; it's not all things to all people all the time. And neither am I. ▬ I walk this empty street. On the Boulevard of Broken Dreams. Where the city sleeps. And I'm the only one and I walk alone
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 93 messages et j'ai : 344 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alfred Enoch et je crédite : BALACLAVA

MessageSujet: Re: Samuel M. Morton • Hallelujah   Lun 19 Juin - 19:29

@A. Reece Velez Eh bien j'espère que ce sera réellement une perle  Merci beaucoup pour tes messages en tout cas, j'espère qu'on va réussir à se trouver quelque chose

@R. Lenora Stanwyck Merci beaucoup à toi love

@Ysatis E. Angermüller Je pourrai te dire exactement la même chose, Natalie est tellement parfaite ! Merci pour ton accueil
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3063 messages et j'ai : 82 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Emilia Clarke et je crédite : ultraviolences ♥ (ava) astra (signa) florescentia © (profil)

MessageSujet: Re: Samuel M. Morton • Hallelujah   Lun 19 Juin - 19:42

Woooh je voulais te demander de m'épouser mais je sais qu'on ne me laissera pas faire nono en tout cas, parfait choix de tête et le prénom inloves je vais attendre d'en lire un peu plus sur ton petit Samuel afin de nous trouver un lien (j'ai 5 filles, tu as le choix )
Bienvenue sur GMA
Bon courage pour ta fiche love


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 93 messages et j'ai : 344 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alfred Enoch et je crédite : BALACLAVA

MessageSujet: Re: Samuel M. Morton • Hallelujah   Lun 19 Juin - 19:51

@Lou S-Blackfield J'imagine qu'une aussi belle fille doit déjà être prise en effet  Merci beaucoup pour ton accueil, ça fait vraiment plaisir :omfg:
En tout cas je suis complètement ouverte pour des liens, entre tes cinq filles je vais avoir le choix, je sens que ça va être difficile de choisir ! love
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 5917 messages et j'ai : 851 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Taylor Momsen et je crédite : Chataigna (avatar), Tumblr (images), Magma (signature), Justine (profil)

En ligne
MessageSujet: Re: Samuel M. Morton • Hallelujah   Lun 19 Juin - 19:56

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche


don't be scared of being bold
Elle le savait aussi sûrement que s'il lui avait dit. Elle le connaissait. Elle ressentait chaque battement de son cœur. Elle voyait le monde à travers ses yeux. Elle pouvait même se voir tel qu'il la voyait : une créature fragile et timide, comme une fleur sauvage poussant à l'ombre d'un grand arbre, qui, sous ses dehors charmants, cachait une beauté bien plus secrète et un cœur d'acier trempé brillant comme un diamant. Le cercle secretL.J. Smith
Revenir en haut Aller en bas
 
Samuel M. Morton • Hallelujah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: A way to New York :: Welcome to New York-