Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 You’re my Nemo. If you get lost in the great, big ocean, I’ll find you. ~ Nora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1881 messages et j'ai : 471 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et je crédite : mourning dove (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: You’re my Nemo. If you get lost in the great, big ocean, I’ll find you. ~ Nora   Mar 20 Juin - 10:25

You’re my Nemo.
If you get lost in the great, big ocean, I’ll find you.

— with @Nora E. Arellano

Nora. Ma petite rousse préférée. Sa persévérance et son entêtement me surprendront toujours. Je ne sais pas comment elle fait pour avoir autant de patience avec moi. J’ai l’impression que ça faisait plusieurs jours, peut-être même semaines, déjà qu’elle n’arrêtait pas de me tanner pour aller faire les magasins. Le shopping n’est vraiment pas un problème en soi. Comme toutes femmes un minimum coquette, je ne refuse jamais d’aller faire un tour dans les magasins pour remplir ma penderie, avec des achats inutiles. Vêtements, sac et par dessus tout les chaussures. Mon petit plaisir personnel. Ma faiblesse. Sauf que là, j’avais été réticente à accepter. Pourquoi me direz-vous ? Car la jeune Arellano ne voulait pas faire un shopping pour nous, mais pour la petite crevette que j’avais dans le ventre, et qui au fil des semaines commençait à prendre ses quartiers. Les quatre premiers mois de la grossesse étaient déjà passés, et je n’avais pas encore craqué pour quoique ce soit. La raison était simple. Avec Allen, on ignorait encore si c’était un petit garçon, ou une petite fille. De quoi compliquer la situation pour savoir où se diriger. Rose ou bleu ? Le mystère est encore entier pour un peu moins d’un mois.

La journée de travail derrière moi, je retrouvais la chaleur des rues de New-York. De quoi me faire regretter de quitter les bureaux climatisés du FBI. C’est dans cette robe légère qui laissait parfaitement voir ce petit bidon arrondi que j’avançais vers le lieu que nous avions convenu avec Nora. Je n’avais pas beaucoup de chemin à faire, je restais dans ce même quartier de Manhattan. C’est seulement après moins de dix minutes de marche que je voyais se matérialiser ma meilleure amie au loin, qui m’attendait. Pour une fois, ce serait seulement elle et moi. Pas de Chloé ou Jamie. Une sortie typiquement filles, meilleures amies. ♡ Je m’avançais vers elle, et un sourire était déjà en train de se dessiner sur mes lèvres. Quelques pas encore où j’en profitais pour relever les lunettes de soleil que j’avais sur le nez pour les placer sur ma tête, avant de m’approcher d’elle pour lui faire la bise. Je lui aurais bien donné une accolade, mais il faisait trop chaud pour ce genre d’effusion d’amitié. « J’y ai pensé toute la journée, et je ne sais toujours pas comment tu as réussi à me convaincre. Entre ce bébé et la chaleur… je crois que je commence à me ramollir sérieusement. » Je laissais échapper un rire d’entre mes lèvres, alors que je remettais mes lunettes devant mes yeux pour me protéger du soleil. « Comment est-ce que tu vas, tu as laissé Chloé à l’une de tes coloc’ ? »





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1759 messages et j'ai : 979 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Bella Thorne et je crédite : .cranberry (ava) ; moi-même (signa)

MessageSujet: Re: You’re my Nemo. If you get lost in the great, big ocean, I’ll find you. ~ Nora   Ven 30 Juin - 23:32


You’re my Nemo. If you get lost in the great, big ocean, I’ll find you.
Lara & Nora
J’ai l’impression d’être une gamine qui sautille le jour de son premier Noël. Mais là, cet état d’excitation est tout autre. Une apres-midi shopping avec Lara, c’est tout ce qui me met en joie et je peux assurer qu’elle va bien vite regretter d’avoir accepté de me suivre. Aujourd’hui, ça n’est pas pour elle ou pour moi que nous allons faire les magasins mais bien pour le bébé. Même si elle ne le dit pas, je reste convaincue qu’elle en meurt d’envie. Une futur maman ne peut pas ne pas avoir envie d’acheter des vêtements pour son bébé, qu’elle connaisse ou non le sexe de celui-ci d’ailleurs. Alors c’est pour ça qu’aujourd’hui, j’attend simplement ma meilleure amie dans Manhattan, j’attend qu’elle termine le travail pour enfin me rejoindre et que nous puissions partir en quête des plus beaux vêtements. J’affiche un sourire sur mes lèvres en repensant à mes propres grossesses. Malgré tout ce qu’il s’est passé, j’en garde de bons souvenirs, c’est tout ce qui compte. Quand je vois finalement arriver Lara, mon sourire s’agrandit un peu plus et je ne tarde pas pour me rapprocher d’elle. On évite l’accolade à cause de la chaleur et il est difficile de cacher que ça devient un peu plus compliqué avec son ventre qui prend de plus en plus de place. D’un geste simple, je viens glisser mon bras sous celui de Lare et je porte mon regard sur elle en faisant quelques pas. Il y a un rire qui se fait entendre, le mien. C’est la réponse aux mots qu’elle vient de prononcer. « Tu as simplement accepté parce que tu sais que c’est une très bonne idée que j’ai eu de faire cette sortie entre fille pour aller acheter des vêtements pour bébé. Et pour toi, crois moi, tu ne vas pas échapper à quelques essayage de vêtements de grossesse. » Parce que même si ça ne faisait pas partie du contrat initial de cette sortie, il est hors de question que je laisse Lara s’en tirer aussi facilement sans emporter avec elle quelques nouvelles tenues. Elle ne peut plus cacher qu’elle est enceinte, ça se voit bien trop alors il est temps d’agir en conséquence et de porter des vêtements adéquat, c’est mon point de vue en tout cas et je suis prête à lui faire partager. « Chloé est avec Evie, oui. Ces deux là… je suis certaine que je pourrais disparaître pendant une semaine qu’elles ne s’en rendraient même pas compte. » Je me met doucement à rire. On peut facilement voir dans mes mots la plaisanterie. Leur complicité me fait vraiment chaud au coeur, ça me fait plaisir de les voir s’entendre si bien car je ne sais pas ce que j’aurais fait si ça n’avait pas été le cas. « Et sinon je vais plutôt bien. Je vais même très bien, je dirais. » Un jour, ma franchise me perdra mais j’ai bien du mal à cacher que je me sens bien, simplement bien. Ca peut paraître étrange, mais c’est le cas. C’est aussi pour ça que je ne cesse de sourire et que c’est assez flippant. Je tourne mon regard sur Lara en resserrant quelque peu mon bras autour du sien. « Et toi alors ? Avec le travail tu n’es pas trop fatiguée ? Tu lui dis sinon ! Hors de question qu’il t’arrive quelque chose, à toi ou au bébé ! » Ca c’est hors de question, je ne le permettrais pas et Lara est plutôt bien placé pour savoir que dans le genre têtue, on ne fait pas mieux que moi.




I got all I need when I got you and I. I look around me, and see sweet life. I'm stuck in the dark but you're my flashlight. You're gettin’ me, gettin’ me through the night. Can’t stop my heart when you shinin’ in my eyes. Can’t lie, it’s a sweet life. I'm stuck in the dark but you're my flashlight. You're gettin’ me, gettin’ me through the night. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1881 messages et j'ai : 471 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et je crédite : mourning dove (avatar) Magma. (signature) Little May (profil)

MessageSujet: Re: You’re my Nemo. If you get lost in the great, big ocean, I’ll find you. ~ Nora   Mar 11 Juil - 10:02

You’re my Nemo.
If you get lost in the great, big ocean, I’ll find you.

— with @Nora E. Arellano

Je dois reconnaître que cette fin de journée en compagnie de ma meilleure amie me met de bonne humeur. Il y a plusieurs choses qui ont fait que nous nous voyons un peu moins qu’avant. Mais ça n’en retire pas toute l’affection que je lui porte. Elle a toujours été là pour moi, et c’est une chose réciproque. Il suffit d’un texto pour que l’autre accourt dans l’heure. Que ce soit un problème majeur qu’une simple broutille. Aujourd’hui, je redoute un peu cette sortie. C’est la première fois que je vais réellement me concentrer sur les besoins de ce bébé, qui malgré mon ventre qui commence à s’arrondir, reste encore un mystère. Il est là, c’est impossible de le contester. Mais c’est encore trop abstrait pour me réjouir complètement. Pour savourer cette condition de femme enceinte. J’attends avec impatience cette révélation, qui devrait se faire dans le courant du mois de juillet, si ce bébé n’a pas hérité du sens de l’humour de son père. Je pense que je serais capable de soudoyer le médecin pour refaire une échographie dans la même semaine, juste pour découvrir si c’est une fille, ou un garçon. Je n’arrive pas à comprendre comment des futurs parents peuvent se permettre d’attendre la naissance. Il ne faut pas se méprendre, je suis admirative devant leur ténacité, mais ce n’est pas pour moi. Ma curiosité est beaucoup trop forte pour patienter sagement jusqu’au mois de novembre.

Lorsque je vois Nora se matérialiser devant moi, je ne peux retenir ce sourire qui s’affiche sur mes lèvres. Naturellement, je viens déposer une bise sur sa joue pour la saluer, avant de replacer les lunettes de soleil que je porte sur mon nez, pour me protéger des rayons et de la luminosité. Je place une place sur la sienne, alors que son bras avait facilement trouvé le mien, et avance calmement dans ses pas. « Je n’ai jamais dit que c’était une mauvaise idée. Je signale seulement que j’ai de plus en plus de mal à te dire non. » Je devais être sérieusement atteinte pour avouer cette réalité à haute voix. Je connaissais parfaitement Nora, et de savoir ça était le début d’un enfer pour moi. Gentillet, mais quand même. « J’aimerais bien contester et dire que je n’ai pas besoin de vêtement mais… » Je baisse la tête vers ce ventre arrondi, comme pour terminer ma phrase simplement avec ce regard vers cette partie de mon corps. « Je pense que je n’ai plus le choix. » Des mots que je termine en venant poser ma seconde main sur mon ventre, pour le caresser délicatement. Dans un sens, je suis chanceuse. Avec la période estivale, c’est facile de porter des robes amples, qui font parties de mes vêtements personnels, mais ils restent limités. Avec mon travail d’assistante, je dois avoir une allure minimum. Et bien que mon supérieur hiérarchique soit également mon meilleur ami, ça n’en retire pas mes obligations. Je m’enquiers auprès de l’étudiante sur l’absence de Chloé, sa fille, me doutant fortement qu’elle doit se trouver avec l’une de ses colocataires. Et sa réponse est là pour me prouver que j’avais raison. Les mots de la psi me font même lâcher un petit rire discret. « C’est mieux de la voir aussi ouverte avec les autres, que le contraire. » Je n’osais imaginer le quotidien de mon amie si sa fille était renfermée. Heureusement, ce n’était pas le cas. Chloé était une petite fille assez facile à vivre, et l’affection qu’elle portait à Evie, la coloc’ de Nora, était belle à voir. Je continue d’avancer dans la rue, en prenant le soin d’éviter les personnes également présentes sur le trottoir avec nous. Je suis contente d’entendre que la jeune femme va bien, et même très bien. Cette précision forme un sourire un peu plus large sur mes lèvres. « Très bien ? Y a t-il quelque chose que vous me cacher mademoiselle Arellano ? » Avec Nora, c’est facile de voir quand quelque chose de bien se passe dans sa vie. Elle est comme un livre ouvert. Elle ne peut pas cacher une émotion. Si elle est heureuse, son sourire éclatant viendra la trahir. Et si c’est le contraire, l’absence de cette petite lueur dans ses yeux sera assez équivoque. Je pose mon regard sur elle, lorsque je sens le sien sur moi. Impossible de ne pas lever les yeux au ciel lorsque j’entends ses paroles. Il n’y a pas à dire, entre elle et Allen, je suis servie. Je ne saurais dire lequel des deux est le plus aux petits soins avec moi. Si je les écoutais, je ne serais déjà plus en train de travailler, à paresser toute la journée. « Je suis fatiguée à cause de la chaleur, comme tous les habitants de New-York ! » Ce qui n’était pas un mensonge. « Je fais attention, et j’essaye de lever le pied. Tu connais Cooper de toute façon, même s’il est le pire des abrutis au boulot, il y a toujours mon meilleur ami dans le coin. Et quand bien même, tout le monde est au courant au boulot que je suis enceinte. Il y a toujours quelqu’un pour s’enquérir de mon état de santé. Comme si j’étais la première femme à tomber enceinte… » J’avais conscience que ça partait d’un bon sentiment. Que ce soit venant de mon petit ami, que de Nora, ou de n’importe qui. Mais cette obstination à vouloir me materner, à faire en sorte que j’en fasse le moins possible, ça commençait sérieusement à me taper sur le système. J’ai toujours aimé mon indépendance, et cette grossesse n’allait en rien changer ça. Que l’on prenne soin de moi, d’accord, mais à petite dose. Comme si quelqu’un là haut avait décidé de m’entendre, un premier magasin dédié à l’habillage des enfants se présentait devant nous, ce qui m’incitait moi-même à ralentir le pas, pour m’arrêter devant. Je tournais lentement la tête vers ma meilleure amie, avec un large sourire aux lèvres. « Ici ? C’est toi la maman, tu sais quelles sont les marques à privilégier, et celles qu’il faut bannir. Je compte d’ailleurs sur toi pour me briefer avant la naissance ! » Car en ce qui concerne les enfants, mes connaissances étaient limitées. J’avais réussi à acquérir des choses ici et là grâce à la présence de Jamie dans ma vie, et puis doucement au quotidien avec ma relation avec Allen, mais c’était une grande fille de deux ans maintenant. Et jusqu’à preuve du contraire, le bébé que j’allais mettre au monde serait beaucoup plus petit, avec d’autres besoins que ceux d’une fille de l’âge de Jamie.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1759 messages et j'ai : 979 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Bella Thorne et je crédite : .cranberry (ava) ; moi-même (signa)

MessageSujet: Re: You’re my Nemo. If you get lost in the great, big ocean, I’ll find you. ~ Nora   Lun 7 Aoû - 1:28


You’re my Nemo. If you get lost in the great, big ocean, I’ll find you.
Lara & Nora
Autant dire que je suis heureuse de me retrouver ici avec ma meilleure amie. Ca me détend, ça me change de mon quotidien, c’est tout ce dont j’avais besoin en réalité et je n’ai pas besoin d’être devin pour savoir qu’elle aussi. Sa remarque me fait rire, elle me donnerait presque l’impression d’être un fine manipulatrice quand je l’entend mais ça ne semble pas vraiment la déranger. « C’est pas de ma faute si tu ne sais pas me résister. » Je ris un peu plus. Cette fin d'après-midi promet d’être belle si elle commence comme ça, j’en suis certaine. Alors sans un mot je fais quelques pas, je regarde autour de moi avant de reprendre la parole. Il est clair qu’elle a besoin de vêtements, elle ne peut plus cacher sa grossesse désormais et ça me fait plaisir de la voir aussi rayonnante. « Tu vas voir, on va te trouver les plus beaux vêtements de grossesse mais aussi pour le ou la mini-toi. » Ca c’est une certitude, je ne la laisserais pas sans tirer sans acheter quelque chose pour le bébé même si elle ne connaît pas encore le sexe. Elle sait combien je peux être têtue, il ne vaut mieux pas qu’elle me contredise, ça ne serait pas bon pour elle. Elle me questionne quant à l’absence de Chloé. Qu’elle se rassure, je ne l’ai pas encore vendu. « Oui, et puis Evie s’en occupe très bien, ça me rassure de la laisser avec elle. » C’est certain qu’Evie sait s’en occuper et même si je ne le montre pas, c’est parfois un soulagement de ne pas l’avoir avec moi, de pouvoir faire ce que je désire. Lara, c’est le genre de personne qui s'inquiète un peu trop pour moi, même quand je lui dis que ça n’est nécessaire. Alors lui dire que je vais très bien, Ce sont des mots qui se veulent rassurant avant tout. Aujourd’hui elle doit penser à elle avant tout. « Je ne te cache rien… Enfin... » Je joue un peu, quelques instant du moins parce que je ne suis pas capable de garder mon sérieux très longtemps. Déjà un rire se fait entendre, la preuve que je me sens heureuse et simplement bien. « Je ne me pose simplement plus de question, j’avance et… advienne que pourra. » Là, je parle de Cooper. Il est souvent le seul responsable de mes maux, que ça soit en positif ou non. Mais maintenant, je réalise simplement que j’ai bien trop pleuré pour lui, qu’il est temps de prendre sur moi, de faire avec cette situation sans me prendre la tête. Penser à lui me ramène à autre chose, au fait qu’il soit le patron de Lara en plus d’être son meilleur ami. alors j’ai du mal à retenir une réflexion qui ne semble pas lui plaire vu sa réaction. « Je suis passée par là, deux fois. Tu te souviens comment tu étais avec moi l’année dernière ? A moi d’être aussi chiante. Je ne te lâcherais pas. » Il y a un air déterminé sur mon visage. Je n’ai pas honte de penser ça même si je sais que j’irais pas jusqu’à l’étouffer. Comme elle l’avait compris avec moi,on a parfois besoin de respirer, de souffler et je me promet de lui laisser cette liberté. Elle sait de toute façon qu’elle pourra toujours me dire  si je deviens trop collante. Je me laisse finalement entraîner par Lara vers une première boutique. Je prend mon temps pour observer alors que ses mots me parviennent. Ils me font sourire. « L’accouchement sera horrible, autant que tu le saches. » On dit souvent que c’est la plus belle chose que de donner naissance. Pour moi c’est simplement la pire. « Tiens, va essayer ça. » Je lui met dans les bras quelques vêtements choisis avec soin avant de me diriger vers les cabines d’essayage, m’asseyant sur un des poufs pour simplement attendre et observer ce que ça donne sur elle.




I got all I need when I got you and I. I look around me, and see sweet life. I'm stuck in the dark but you're my flashlight. You're gettin’ me, gettin’ me through the night. Can’t stop my heart when you shinin’ in my eyes. Can’t lie, it’s a sweet life. I'm stuck in the dark but you're my flashlight. You're gettin’ me, gettin’ me through the night. ♥
Revenir en haut Aller en bas
 
You’re my Nemo. If you get lost in the great, big ocean, I’ll find you. ~ Nora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan :: Midtown Manhattan-