Newsletter numéro 46
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 1529876038
Scent of Scandals #37
SOS change de formule ! Allez voir le nouveau Mag !
Nouvelle Intrigue
L'intrigue d'Halloween, c'est par ici ! Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 1225816182

Partagez

Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it

GOOD MORNING AMERICA :: Once upon a time
 :: A way to New York :: Welcome to New York
Lyudmila I. Jerdeva
times admin
J'ai posté : 3866 messages et j'ai : 0 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Alysha Nett et pour finir je crédite : Avatar par hedgekey ; signature par Lilousilver

Lyudmila I. Jerdeva
Dim 9 Juil - 8:34

Lyudmila Ielena Jerdeva

And the tears come streaming down your face When you lose something you can't replace When you love someone but it goes to waste Could it be worse Lights will guide you home And ignite your bones And I will try to fix you --------------------- ✹

Informations personnage


Nom : Jerdeva, c’est le nom qui lui a été donné à sa naissance. Elle ne sait pas ce que ça signifie, encore moins à qui il appartient. C’est juste ce nom que sa mère avait donné à ses grands-parents et qui devait lui être donné. Ils ont simplement exécuté cette volonté de leur fille et elle les en remercie.
Prénoms : Lyudmila, c’est le calme avant la tempête. C’est la petite fille devenue femme un peu trop vite, livrée à elle-même. Ielena, c’était le prénom de sa mère. Cette mère qu’elle n’a jamais connu car morte en lui donnant la vie. Tragique ou symbolique, elle aime simplement ce que ça signifie, elle l’a prêt d’elle sa mère, même si ça ne sera jamais pareil.
Date et lieu de naissance : Saint-Pétersbourg, cette ville si froide de Russie l’a vu naître le 26 août 1988.
Age : Elle a 28 ans Lyudmila, 28 ans qu’elle navigue sur cette Terre sans vraiment se soucier de la vie et de ce qu’elle peut lui apporter. Elle aura 29 ans dans quelques semaines et pourtant, ça ne change rien du tout.
Nationalité : Elle a la Russie dans la peau, son pays qui l’a vu naître et grandir et même si maintenant, ça fait plusieurs années qu’elle est sur le territoire américain, elle n’a pourtant pas de Green Card.
Origines : Elle a beau ne pas connaître son père, elle sait qu’il était russe. Le peu qu’elle sait lui suffit. Quant à sa mère, grandir avec ses grands-parents l’a convaincu sur le sang russe qui coule dans ses veines. Elle le sait, elle le sent et en a la certitude maintenant.
Orientation sexuelle : Lyudmila, elle ne se pose pas de question, elle est du genre à prendre ce qui vient, elle ne fait pas la difficile. Il est d’ailleurs rare, même si ça arrive, qu’elle s’attarde sur le physique d’une personne.
Statut civil : Avoir la corde au cou c’est loin d’être pour elle, ça ne l’intéresse pas. C’est pas quelque chose qui lui fait peur, non. Elle dira juste qu’elle n’en voit pas l’intérêt et préfère sa liberté.
Vie sexuelle :  Elle prend ce qui vient, quand ça vient. La fidélité n’est qu’une idée, elle ne s’est jamais posée avec quelqu’un, elle ne connaît pas ça et ça ne l’intéresse pas, comme de se mettre en couple. Lyudmila, elle préfère croquer la vie à pleine dent et prendre ce qu’elle a à lui offrir.
Statut social : L’argent est bien loin d’être un problème. Elle a ce qu’il faut, quand il faut. Merci à ceux qui payent pour elle.
Profession(s) : Lyudmila, elle est barmaid, elle s’amuse, elle joue derrière un comptoir à servir des cocktails dont elle connaît les noms par coeur. Mais ça, c‘est seulement pour cacher quelque chose de bien moins reluisant.
Diplôme(s) : Son diplôme de fin d’études lui suffit amplement pour ce qu’elle fait de sa vie. Les études, Lyudmila, elle n’a jamais aimé ça. Dès qu’elle pouvait faire l’école buissonnière, elle ne se gênait pas.
Année de fin d'études : C’est en 2006 qu’elle a été diplomé, elle se souvient encore aujourd’hui du regard plein de fierté de sa grand-mère qui a toujours cru en elle et qui espère, elle le sait, qu’elle fera quelque chose de bien de sa vie.
Quartier de résidence : Dans le Queens, Far Rockaway. C'est simple, c'est pas compliqué, elle y est depuis qu'elle est arrivée à New-York. Elle a au moins un peu de calme ici, pas comme à Manhattan où elle serait bien moins tranquille.
Type de logement : Un appartement, c'est pas excessivement grand, c'est pas non plus trop petit. Elle a son confort, elle a créer son univers, c'est tout ce qui compte.
Avec qui vis-tu ? : Seule, elle a un caractère bien trop compliqué pour que quelqu'un puisse la supporter.
Date d'arrivée à NY : Elle a posé le pied pour la première fois sur le sol américain le 19 novembre 2011. C’était pas de son plein gré, elle s’en souvient encore très bien mais maintenant que c’est fait, elle ne peut pas revenir en arrière.
Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? : Elle est née et a grandi à Saint-Pétersbourg. Moscou l’a accueilli quand elle avait 18 ans, à la fin de ses études. C’est seulement en 2011, qu’elle a posé pour la première fois les pieds sur le territoire américain. Elle n’a plus quitté New-York depuis ou seulement pour retourner à Moscou ou Saint-Pétersbourg.
As-tu de la famille à NY ? : A New-York, elle ne peut compter que sur elle-même. Ses grands-parents, ceux qui l’ont élevé, sont restés en Russie.

Cinq défauts et cinq qualités

Lyudmila, c’est pas la simplicité. C’est la fille décalée par excellence. Celle qu’on aborderait dans la rue pour demander son chemin. Celle-la même qui n’aura aucuns remords à envoyer quiconque balader si elle n’a pas envie de parler. Elle est comme ça la russe, elle a un franc parlé, une grande gueule. Dire ce qu’elle pense n’est pas un problème, que ça plaise ou non. Mais comme tout le monde, elle a ses moments de calme, ceux avant la tempête comme on dit. Ca ne lui arrive pas souvent, généralement quand elle fait ce qu’elle aime, quand elle est devant son écran et qu’elle apprend, découvre ce qu’elle ne devrait pourtant pas voir. Lyudmila, c’est la petite fille qu’on peut penser sage au premier abord. Seulement au premier car quand on la connaît, qu’on la découvre, on réalise bien vite que la vie, elle en profite, elle la croque à pleine dent. Que ça soit en soirée, dans les bars les plus branchés ou dans des réceptions plus soft, auxquelles elle aurait eu son ticket d’entrée en falsifiant quelques données, elle ne passe jamais inaperçue la russe. La discrétion, c'est pas dans son vocabulaire non mais à côté de ça, elle peut être attendrissante, une véritable gamine quand elle est en compagnie des peu de personnes auxquelles elle tient vraiment. Ca se compte sur les doigts d'une mains, c'est bien suffisant pour elle car sa jalousie naturelle n'a pas à se laisser voir si souvent que ça.

Autres signes particuliers

Elle est arachnophobe - Elle est tatouée presque sur tout le corps, chacun représentant quelque chose de particulier pour elle - Elle n'est pas pudique, dévoiler son corps n'est pas quelque chose qui la dérange - Elle connait les ordinateurs comme sa poche et pourtant elle a appris seule - Elle parle le russe et l'anglais, bien qu'elle ne maîtrise pas totalement le second - Il lui arrive souvent de changer de couleur de cheveux, sa couleur naturelle étant le blond - Elle fume beaucoup trop, elle ne compte pas bien souvent et aussitôt terminé, elle en rallume une autre - Adepte de sport, elle est obligée d'en faire une foi par jour sans quoi elle se sentira mal.


❝ Ma vie, mes choix

❝ Derrière mon écran


Prénom : Marie
Pseudo : LittleJuice
Age : Ca se demande pas ça voyons Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 2622119308
Pays /région : A Poudlard Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 18529479
Etudes/Travail :  Pas grand chose Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 508197952
Avatar choisi : La belle Alysha Nett Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 3497505641  
Type de personnage :  Inventé par mon petit esprit, je sais pas si c’est une bonne nouvelle Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 368891618
Staff référent (si multicompte ou changement) : Cassouille la plus belle love2
Comment es-tu arrivé là ? : Ca fait plus d’un an maintenant que je me suis prise GMA en pleine tête… par les top sites je crois bien Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 3497505641
Avis sur le forum :  J’aime pas :emo:
Code à remplir :
Réserver son avatar (après validation et si personnage inventé) :

Code:
<pris>Alysha Nett</pris> <a href="http://www.good-morning-america.org/u2167" class="COLO">✖️</a> Lyudmila I. Jerdeva
Réserver votre nom et prénom OBLIGATOIREMENT
Code:
<center><div class="LESCODES">[b]PRÉNOM[/b] : Lyudmila
[b]NOM[/b] : Jerdeva
</div></center>


Il est maintenant temps pour vous de choisir un groupe. Nous vous donnons rendez-vous sur l'annexe des groupes  pour en apprendre plus sur les groupes disponible sur GMA. De plus pour l'été vous devez choisir un groupe. Rendez vous ICI pour plus de renseignements.

Groupe de l'été : Touristes
Que va faire votre personnage cet été ? Même si son ordinateur ne va jamais la quitter, Lyudmila sait d'avance qu'elle va profiter de son été pour réfléchir et faire le vide. Partir loin, ça ne peut lui faire que du bien même si elle a conscience qu'à son retour elle n'aura peut-être plus de travail. Elle n'est pas une aventurière dans l'âme, elle préférera largement exhiber les courbes de son corps sur la plage qu'aller visiter un musée, ça c'est certain.

Pour le reste de l'année vous avez le choix entre deux groupes.

Choix n°1 : Times Square
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Lyudmila, c'est une femme de la nuit. C'est une femme qui ne tient pas en place, elle sait ce qu'elle veut, quand elle veut. Son caractère fort la met bien trop souvent dans des situations désagréables mais ça ne compte pas vraiment, pas pour elle parce qu'elle est toujours capable de s'en sortir malgré son franc parlé. Lyudmila, elle vit au jour le jour, elle fait ce qu'elle veut, quand elle veut.

Choix n°2 : Outsiders
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Parce que même si elle mène une vie rythmé par les lumières de la nuit, Lyudmila reste une jeune femme qui ne cherche pas à s'intégrer à la société. Elle est russe, elle en est fière de ses origine et n'hésite pas à le faire savoir à quiconque l'écouterait. Son métier, ses agissements décalés, la mettent simplement dans une case, loin d'être partagé par tout le monde.

Lyudmila I. Jerdeva
times admin
J'ai posté : 3866 messages et j'ai : 0 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Alysha Nett et pour finir je crédite : Avatar par hedgekey ; signature par Lilousilver

Lyudmila I. Jerdeva
Dim 9 Juil - 8:34


❝ Bref, vie de merde.



Enfant des rues et de la nuit
She learns how to survive.

Partout autour d’elle, elle jette des regards. Elle n’est qu’une enfant, elle a peur de se faire prendre mais ça ne l’empêche pas de braver les interdits. Elle en a l‘habitude maintenant, Lyudmila. C’est presque chaque soir qu’elle quitte la maison qui l’a vu grandir. C’est presque chaque soir, que sans prévenir, elle part s’isoler dans un monde qui est sien, qui lui ressemble bien plus que tout ce que son grand-père imagine déjà pour elle. La gamine, elle a seulement huit ans et pourtant, elle en déjà vu bien plus que certain qui se donnent le titre d’adulte. Elle n’a jamais vraiment compris ce concept. A quel âge devient-on adulte exactement ? Ne peut-on pas simplement tous rester des enfants ? Lyudmila, c’est ce qu’elle veut en tout cas. C’est ce qu’elle garde en tête pour son futur la petite blonde. Elle a le temps, elle n’est pas pressée de le voir venir non, de se demander ce que la vie lui réserve, de ce que ses grand-parents ont prévu pour elle. Alors là, simplement, elle vit et avance comme elle le souhaite parce que quoiqu’on en dise, elle a huit ans, et à une enfant de cet âge, on ne lui dit jamais rien. Elle descend de la fenêtre, elle jette un dernier regard vers sa chambre et s’enfuit en courant dans la pénombre de cette rue moscovite. Celle-là même qui la vue grandir et aujourd’hui, qui la voit commencer à mener sa propre vie comme elle l’entend sans savoir que de la maison, sa grand-mère l’observe en souriant.

Bordel, tu vas attendre. J’y suis presque je t’ai dit. Elle ne s’énerve pas Lyudmila. Son ton est juste froid, sa voix est tranchante. Son regard est rivé sur l’écran de son ordinateur quand ses doigts, eux, s’activent sur le clavier pour laisser apparaître sous son regard des lignes de codes que peu de monde saurait comprendre. Elle y arrive elle. Elle a appris un peu seul, à force d’exercice. Elle ne prétend pas être la meilleure dans le domaine. Elle n’a pas cette prétention Lyudmila du haut de ses quinze ans. Quinze années sur cette Terre, à appliquer ses propres règles, ses propres lois et faire comme bon lui semble. S’il y a quelque part dans son esprit une petite voix qui lui souffle que ce qu’elle fait n’est pas bien, n’entre pas dans les codes de la société, il lui suffit d’un revers de main pour la balayer et l’oublier. Être comme tout le monde, très peu pour elle, ceux qui la connaissent vraiment le savent bien. D’un geste rapide, on peut la voir appuyer sur la touche de validation. Elle lève les bras au ciel avant de faire pivoter sa chaise vers l’homme qui l’observait depuis le début. Tu vois, je t’avais dit de me faire confiance. Elle se relève, le contourne et simplement se met à ramasser ses affaires pour les glisser dans son sac. Elle n’a plus rien à faire ici, elle a terminé le travail qui lui a été donné et un coup d’oeil à l’extérieur suffit à lui faire comprendre qu’elle doit rentrer. L’aube est là, elle est déjà très en retard. Va dormir toi aussi. Le virus ne se mettra pas en place dans l’immédiat. Dans cinq ou six heures ça devrait être bon. Et dans la nuit, elle disparaît. Comme si elle n’était jamais venue.

Longuement, elle souffle, elle se concentre et réfléchit à ce qu’elle doit dire ou ne pas dire. Ses grand-parents, elle les aime plus que tout. Ca a toujours été ainsi, ils l’ont élevé après tout. Alors partir, c’est normal. C’est la meilleure, la seule chose à faire. Elle ne peut pas leur dire la vérité. Non elle ne peut pas Lyudmila alors elle n’aura qu’à inventer quelque chose. Ou juste se taire. Encore une chose qui ne lui ressemble pas de ne rien dire à la blonde. Elle a toujours été habitué à dire ce qu’elle pense. Elle ne s’en est jamais cachée d’avoir un franc parlé et pourtant aujourd’hui, elle va devoir calmer ses propos, elle n’a pas le droit de blesser la femme qui la élevé, elle refuse de la voir pleurer pour des erreurs qu’elle a commise. Elle sort de sa chambre, elle rejoint le salon où ils se trouvent tous les deux et difficilement, elle leur adresse un sourire. Devant eux, elle s’agenouille, elle leur prend une main à chacun et les regarde à tour de rôle. Dedoula… Baboula… Son ton est bien plus doux qu’à l’accoutumé. Elle ne sait pas comment s’y prendre, c’était plus facile devant son miroir. Je vais devoir quitter Saint-Pétersbourg. Les faits sont là et même si ça fait mal, elle sait que c’est la meilleure de toutes les solutions. Pour elle, oui, mais surtout et avant tout pour eux. Je reviendrais vous voir, ne vous en faites pas mais je dois partir pour Moscou. Là, elle a le regard de celle qui ne veut pas qu’on lui pose de question. Il n’y a rien de plus à dire, elle ne peut simplement pas leur expliquer alors elle joue la carte de la douceur, de la petite fille aimante pour simplement faire passer la pilule un peu plus facilement.

L’armée, en comparaison, ça lui semblerait être le luxe. Elle a juste l’impression d’être en prison ici, et pourtant c’est ce qu’elle cherche à éviter à tous prix en se trouvant dans ses locaux. Lyudmila, c’est pas quelqu’un de difficile en général, mais là elle n’est pas d’accord et elle ne s’est jamais gênée pour le faire savoir. Elle n’a que vingt-deux ans, ça ne fait que quatre années qu’elle se trouve à Moscou mais elle a l’impression que ça en fait le double. Elle n’est pas malheureuse pourtant. Elle fait ce qu’elle aime et elle reçoit les subventions de l’état, ce dont elle besoin pour vivre. Elle a surtout la chance d’avoir échappé à l’uniforme, elle n’aurait peut-être pas supportée que tout ceci aille si loin. Régulièrement, on peut l’entendre soupirer. Il n’y a pas de doute, Lyudmila, elle fait ce qu’elle aime. Elle est au contact des ordinateurs, elle en fait ce qu’elle désire mais le soucis dans tout ça, c’est qu’elle ne le fait pas pour elle, pour son propre plaisir. Il y a eux. Ses employeurs, ses bourreaux. Elle exécute, elle fait ce qu’on lui demande comme un bon petit soldat. A sa vitesse habituelle, elle tape sur son clavier. Elle sait ce qu’elle cherche, ce dont elle a besoin et quand enfant elle met le doigt sur l’élément qui lui manquait. Sur ses lèvres s’affiche un large sourire. C’était ce qu’il lui fallait pour mettre fin à sa journée alors quand tout est imprimé, elle quitte son bureau, elle rejoint celui qui supervise son travail, qui lui donne les ordres. Voilà ce que vous m’avez demandé sur Nikola Batsinko. Elle laisse reposer le tas de feuilles sur le bureau comme si ça n’avait aucune importance. Ca n’en a pas dans le fond pour elle. C’est qu’un gamin qui s’est tiré de son orphelinat. Mais ce qu’elle a gardé pour elle, qu’elle ne leur a pas donné, c’est son affiliation, de près comme de loin à la Bratva.

Les shooter devant elle, elle enchaine. Elle ne les compte pas, ça n’a pas d’importance ce soir. Lyudmila, elle a beau être barmaid, il a des soirs comme celui-ci où elle joue selon ses propres règles. Le service elle le fait, les verres elle les boit. Elle est comme ça la russe, elle s’en fou simplement de ce qu’on pourrait dire ou penser d’elle. Avec le temps, en grandissant, elle a apprit Lyudmila à passer au dessus des à priori des gens. Ca ne compte pas, ne l’intéresse pas. Parce qu’elle a simplement ses moments où elle redevient, la gamine russe, celle qui une fois la nuit tombée, s’enfuyait de chez elle. Chaque soir un peu plus, elle se rappelle de ses souhaits d’enfants. Ses désirs naïfs de rester pour toujours à l’âge de raison. Ne pas grandir, ne pas devenir cette adulte qu’elle se doit d’assumer désormais. Doux rêves, douces pensées qui jamais ne pourront se concrétiser. Lyudmila, elle a vingt-huit ans maintenant. La russe elle a bien grandit mais il y a une chose qui n’a pas changé chez elle. C’est cette évasion, cette envie de faire ce qu’elle veut, quand elle veut et c’est pour cela que dans la nuit noir, entre deux verres, elle s’enfuit dans les rues new-yorkaise.
Anonymous
Invité
Dim 9 Juil - 9:14
Rebienvenuuuue chez toi Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 201132147
J'ai hâte d'en savoir plus sur la petite Lyu Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 14579777
Et Alysha, tu sais ce que j'en pense love
Anonymous
Invité
Dim 9 Juil - 10:28
RIP ARIZONAA Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 201132147
En tout cas rebienvenue la gueuse et j'exige un lien :emo: Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 1755252224
Anonymous
Invité
Dim 9 Juil - 11:43
Rebienvenue à toi avec cette beauté !
Anonymous
Invité
Dim 9 Juil - 15:41
Rebienvenue !!
Anonymous
Invité
Lun 10 Juil - 0:49
Re-Bienvenue love2
N. Aubrey Scott
voteur
J'ai posté : 1442 messages et j'ai : 47 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Natalia Dyer et pour finir je crédite : @strelitzia (avatar)

N. Aubrey Scott
Lun 10 Juil - 2:48
Ari Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 1271436287 Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 1271436287

(re)Bienvenue mon bébé chat. Ca semble prometteur ce nouveau bébé, j'ai hâte d'en savoir un peu plus sur elle. love2


Kindness ain't my brand .
I'm so tired of pretending, where's my happy ending ? I followed all the rules, I drew inside the lines, I never asked for anything that wasn't mine, I waited patiently for my time.
Anonymous
Invité
Lun 10 Juil - 5:43
Rebienvenue, Marie (et non je ne prononcerai pas ton ton imprononçable, ou alors j'ferai juste un C/C (a)) Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 1755252224
Lyudmila I. Jerdeva
times admin
J'ai posté : 3866 messages et j'ai : 0 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Alysha Nett et pour finir je crédite : Avatar par hedgekey ; signature par Lilousilver

Lyudmila I. Jerdeva
Lun 10 Juil - 18:05
@Wyatt James Oui je sais bien Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 1994072227 Merci en tout cas love2

@Nikola Batsinko Genre t'exiges ? Comme ça ? Jsais pas jvais méditer là dessus :emo: Merci Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 4035343658

@Joshua Ling @Arléna Bell @Reagan O'Reilly Merci beaucoup love2

@Kathryn L. Price Merci maman chat Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 1994072227 Non mais elle va être parfaite ma Lyudmi même si je sais pas où je vais avec elle Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 508197952

@Elena J. Camphausen Alors il est très prononçable ce nom, c'est juste toi qui est chiante Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it 2622119308 Merci love2
Contenu sponsorisé
Lyudmila | Life is a bitch, so learn how to fuck it
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: Once upon a time
 :: A way to New York :: Welcome to New York
-
Sauter vers: