Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Memories (Milo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1224 messages et j'ai : 366 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alysha Nett et je crédite : Avatar par Morrigan ; signature par Lilousilver ♥

MessageSujet: Memories (Milo)   Jeu 13 Juil - 15:24


A smile happens in a flash. Its memory lasts a lifetime.
Milo & Lyudmila
Elle sourit. C’est rare qu’elle le fasse de son plein gré, sans grandes arrières pensées. Mais aujourd’hui, elle n’a simplement pas de raison de ne pas le faire. Cet été, elle aurait pu en profiter pour retourner dans son pays natal. Elle aurait pu retourner en Russie, à St-Pétersbourg. Ca lui aurait fait du bien, une coupure dans sa vie quotidienne mais au lieu de ça, elle a son ordinateur à la main, sa valise dans l’autre et son sourire toujours présent sur ses lèvres. Elle est bien, elle ouvre la porte pour découvrir la chambre qui lui a été donné. C’est simple, ça lui correspond bien. Deux lits, une salle de bain et surtout un petit balcon. C’est peut-être ça qu’elle attendait le plus la jeune russe. Ca et ce besoin de liberté qui ne la quitte plus, c’est comme ça depuis qu’elle est enfant. La liberté, ça compte pour elle. Peut-être plus que n’importe quoi. Elle jette un regard circulaire à la pièce tout en s'avançant et sur l’un des lit qu’elle s’approprie. Son ordinateur est sur le lit, sa valise est par terre et comme s’il n’y avait que ça qui comptait, elle ouvre la fenêtre pour aller s’installer sur uns chaise de l’extérieur pour fumer. Son regard parcourt les environs, elle admire ce paysage égyptien. Jamais elle n’aurait cru voir ça un jour. Pas de son vivant. La cigarette à ses lèvres, elle prend une bouffée de fumée qu’elle finit par recracher en un nuage blanc. Sa tête bascule légèrement en arrière, ses yeux se ferme et elle profite simplement de l’air ambiant pour se reposer. Mais ça ne dure pas, non. Elle entend déjà la porte d’entrée de la chambre et il y a son sourire qui revient. Elle sait qui sait. Elle le sait très bien et ça lui plait. « Tu fais chier Morelli. J’avais parié que tu te dégonflerais et que tu ne viendrais pas. » On peut l’entendre rire la russe alors qu’elle porte une nouvelle fois sa cigarette à ses lèvres. Elle se relève, elle s'appuie contre la barrière pour le regarder et lui adresse un sourire un peu plus en coin. Milo et elle, ça remonte à quelques années Ca remonte à plus ou moins quatre ans, elle ne saurait pas vraiment dire. Ca n’a pas d’importance dans le fond. Elle sait juste que ça dure, que c’était fait pour ça. Ils s’entendent bien, dans leur vie ou au lit. Parce que leur relation, c’est comme ça qu’elle a commencé. Dans un lit et quand elle se souvient de tout ceci, son regard se voile, ce sont des souvenirs, des bons comme des mauvais qu’elle garde pour elle. A jamais. « Alors… qu’est-ce qui t’a décidé ? » Cigarette aux lèvres, elle attend quelques instants avant de reprendre. « Ne me dit pas que ce sont les souvenirs de mon corps, je ne te croirais pas. » Il y a ce jeu qui s’est mis en place. Deux amis qui se détendent. Parce qu’avec le temps, c’est ce qu’ils ont réussi à devenir malgré son éloignement volontaire. Des amis.



She learns how to survive
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Memories (Milo)   Dim 16 Juil - 18:54


Memories
T'aurais dû, t'aurais dû repartir en Italie cet été en compagnie de ta sœur jumelle, t'aurais dû repartir en Toscane pour voir tes parents que t'as pas vu depuis un moment. Chez vous, les Italiens, la famille c'est sacré. Vraiment beaucoup. Mais finalement t'avais changé tes plans, t'avais décidé de partir en Egypte, un pays où il fait encore plus chaud qu'en Italie l'été. Tes lunettes de soleil sur le nez, ta valise à la main, tu pianotes un message sur ton téléphone en italien avant de l'envoyer à ta sœur, tes parents et ta meilleure amie leur signalant que t'étais bien arrivé à destination de Louxor. T'avais pris une chambre avec deux lits, un balcon, une grande salle de bains et tout ce qu'il fallait pour qu'tu sois à l'aise dans cette chambre. D'ailleurs, c'était un pari à la con qui t'avait fait venir ici, t'avais retrouvé une vieille connaissance il y a quelque temps, Lyu, Lyudmila, une femme que t'avais connue il y a quelques années et avec qui tu avais batifolé plusieurs fois, une relation sans lendemain et surtout sans prise de tête. Insérant les clefs de ta chambre dans la serrure, tu les tournes avant de t'apercevoir que la chambre n'était pas fermée à clef, mais surtout que ta colocataire était déjà dans la chambre, poussant la porte pour y entrer. Tu sais que tu vas la retrouver derrière cette porte et un sourire vient se dessiner sur tes lèvres. Elle est là. Posée sur une chaise sur le balcon à te regarder avec son petit sourire en coin et tu ris déjà en l'entendant ouvrir la bouche. « La ferme Lyu. J'suis pas du genre à me dégonfler moi, t'sais ! » Tu poses ta valise près de ton lit puis tu retires ton sac à dos le jetant presque sur ton lit avant de t'avancer vers le balcon, là où elle se trouve. Ca fait à peine quelques minutes que tu te trouves dans cette chambre, mais tu te sens déjà bien ici et tu sais d'avance que tu vas passer de bonnes vacances. Tu t'approches lentement d'elle, les mains dans les poches de ton bermuda puis tu la regardes à travers tes lunettes de soleil. « Ce pari à la con que tu m'as lancé, il ne faut pas me lancer de paris à moi, ça peut me faire changer d'avis comme un rien. Surtout que de base, j'devais retourner en Toscane alors forcément ! » Lui répondais-tu alors que toi aussi, tu souriais toujours en la regardant. Tu posais ton bras sur l'encadrement de la porte du balcon. Tu hochais la tête lentement en entendant sa dernière phrase. La taquinerie était au coeur de votre relation, il y avait beaucoup de taquineries, de sourires, de fous rires, de chamailleries, mais c'était vous. « Aaaah tu sais ça se pourrait, tu sais bien que les courbes tatouées, j'aime ça en plus. » Ouais, niveau tatouage, vous vous ressemblez, vous en êtes couvert autant l'un que l'autre. Malgré tout ça, ce qu'il s'est passé et sa disparition, t'es pas rancunier, t'as gardé un bon contact avec elle et c'est ce qui te plaît.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1224 messages et j'ai : 366 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alysha Nett et je crédite : Avatar par Morrigan ; signature par Lilousilver ♥

MessageSujet: Re: Memories (Milo)   Mar 18 Juil - 17:45


A smile happens in a flash. Its memory lasts a lifetime.
Milo & Lyudmila
Le sourire qu’elle a sur ses lèvres est agaçant. Elle est sûre d’elle Lyudmila, comme toujours en réalité et aujourd'hui, face à Milo, il n’y a pas d’exception. Elle et lui, c’est une histoire qui date. Une histoire du passé qui pourtant continue de rythmer leur vie actuelle. Des souvenirs avec lui, elle en a plein la tête la jeune russe. Il y en a certain dont elle n’a pas honte, d’autres qui sont bien plus compliqué à admettre. Mais passer du temps avec lui, elle aime ça malgré tout. C’est aussi pour ça qu’elle a poussé la provocation, qu’elle est allée jusqu’à lancer ce défi pour voir de quoi lui aussi est capable. Se retrouver tous les deux ici, elle sait pas si c’est une bonne idée et pourtant ça lui plait. Quand il entre dans la chambre, elle l’observa attentivement, elle le détaille comme elle en a si bien l’habitude. Lyudmila, c’est le genre de femme qui n’a honte de rien, sûrement pas d’un regard qu’elle poserait sur un homme. « Me demander de me taire, relève de l’impossible. Tu devrais le savoir Morelli. » Des mots prononcés alors qu’elle se met à rire, sa cigarette portée à ses lèvres d’un geste simple. Elle ne fait pas dans la dentelle, elle ne cherche pas à se montrer Lyudmila, elle fait ce qu’elle veut, quand elle veut, sans se soucier de rien. « Si ça peut te rassurer, je me sens extrêmement flatté que tu m’ai choisis à ta famille. »  Elle se lève, le rejoint vers l’encadrement de la porte et effleure son bras de ses doigts. « Et je ne te permet pas d’insulter mon pari, il était très bien, je sais que tu as aimé ça. » Si sûre d’elle que ça en fait peur. La russe, elle n’a pas peur de la chute. Elle n’a jamais peur de ce qu’elle connaît. Parce que quoi qu’ils disent, Milo et Lyudmila se connaissent par coeur et elle sait tres bien que ce ne sont pas ses mots qui vont le contrarier. Il en faut plus, bien plus. En guise de bonjour, elle vient déposer ses lèvres contre sa joue, devant se mettre sur la pointe des pieds. Lyudmila, elle respire la joie de vivre. Elle garde le sourire quoi qu’il arrive, malgré le passé qui la hante. La russe, elle ne sait pas comment il a fait pour lui pardonner son départ, cette éloignement volontaire. Dans le fond, elle aurait voulu faire autrement, elle aurait voulu agir différemment mais sur le coup, elle n’a pas trouvé mieux à faire. Des mots un peu provocateurs quittent les lèvres de la jeune femme alors qu’elle retourne s’asseoir, qu’elle le regarde sans perdre son sourire. Tous les deux, ils ont une histoire, une de celle qu’il n’est pas possible d’oublier aussi facilement. Ils se plaisent à se le rappeler et la réponse de Milo n’en est qu’une preuve supplémentaire qui l’a fait rire franchement. « C’est que tu sais parler aux femmes toi. » Un clin d’oeil, elle porte sa cigarette à ses lèvres avant de la lui tendre. Une des choses simples qu’ils partagent sans se poser de questions. « Ces vacances, tu les sens comment ? »  Son temps, elle sait déjà qu’elle va le passer à travailler, elle n’a pas vraiment d’autres choix.



She learns how to survive
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Memories (Milo)   Jeu 20 Juil - 22:58


Memories
La provocation a l'état pur. Lyudmila. Elle te provoquait sans arrêt et au final entre toi et elle, c'était un jeu de provocation, vous vous balanciez toujours des petits défis. Tu n'es pas un mec qui est du genre à ne rien faire, à ne pas bouger ou quoi. Déjà, t'es sportif comme jamais, t'es pas capable de rester en place longtemps, c'est pour ça que t'es prof de sport d'ailleurs. Tu ne sais pas si t'as bien fait d'accepter ce défi ou plutôt de le relever et de venir la rejoindre ici. Vous avez un passé. Des souvenirs agréables comme désagréables, mais c'est dans toute relation. T'aimes bien cette fille, tu t'entends bien avec et vous avez une bonne complicité, en fait elle a même jamais disparu quand tu y réfléchis. «  Ouais, mais il ne fallait pas me lancer de défis, tu sais que les défis, je les relève toujours. T'es une garce en fait ! » Tu lui lançais ces mots, mais il n'y avait rien de méchant dedans et elle le savait. Elle t'avait déjà vu énervé. Et elle savait que ce n'était pas du tout comme ça que t'étais. T'as pas peur des défis qu'on peut te lancer, la vie ne te fait pas peur et tu la croques toujours à pleine dents. Tu ne te préoccupes pas du lendemain, tu vis toujours le moment présent sans te poser la moindre question, t'es comme ça. Elle s'avance vers toi et déposes ses lèvres rosées contre ta joue pour te dire bonjour et t'affiches un sourire sur tes chaires. «  T'es prête à me supporter ? » Un rire s'échappe de ta gorge puis tu la bouscules légèrement pour la taquiner posant ton regard sur son visage. «  J'ai toujours su parler aux femmes, tu l'sais non ? Nous les Italiens, on a ça dans le sang aussi ! » Peut-être que tes origines italiennes jouaient beaucoup, à vrai dire, tu ne t'ai jamais posé la question et ce n'est pas maintenant que t'allais le faire. Tu attrapes la cigarette qu'elle te tend et tu la fumes lentement avant de regarder le paysage devant toi. «  Et bien, je dirais pas trop mal, on a un beau programme, tu ne trouves pas ? Tu restes jusqu'à quand toi ici ? » Lui demandais-tu avant de tourner ton visage vers l'intérieur la suivant et cherchant du regard par moment. Même si t'étais en vacances, il fallait que tu regardes un peu les heures de cours que t'allais sûrement avoir l'année prochaine, mais tu n'allais pas perdre tes bonnes habitudes aussi. Faire du sport, encore et encore. Et profiter du pays dans lequel tu te trouves.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1224 messages et j'ai : 366 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alysha Nett et je crédite : Avatar par Morrigan ; signature par Lilousilver ♥

MessageSujet: Re: Memories (Milo)   Ven 21 Juil - 18:19


A smile happens in a flash. Its memory lasts a lifetime.
Milo & Lyudmila
Ici, avec Milo, elle se sent bien. C’est comme si le temps n’était pas passé, comme s’il n’avait jamais existé et que les blessures n’étaient que de vagues illusions crée dans son esprit. Elle sait qu’un jour, il lui faudra lui dire la vérité. Un jour, elle y parviendra, elle n’aura plus peur de son regard sur elle, des mots qu’il pourrait avoir à son égard et encore moins de son regard. Oui un jour elle pourra le faire sans crainte mais aujourd’hui, elle préfère laisser ça de côté. Elle préfère oublier pour les heures, jours, semaines à venir pour seulement être capable de pleinement profiter de ces vacances et de sa compagnie. Elle entend ses mots, elle rit de ceux-ci. Une garce, elle n’a jamais nié en être une. Elle ne le cache pas, encore moins alors qu’elle est fière de ce défi qu’elle avait très bien qu’il relèverait. Simplement parce qu’ils sont pareils. Ne pas le faire, c’est accepter la victoire de l’autre et c’est pas dans leurs habitudes. Elle lui adresse un regard charmeur, elle lui tire la langue aussi pour toute réponse. Elle est pas vexée Lyudmila par ce qu’il lui dit, il lui en faut bien plus. Non, elle s’avance simplement pour déposer ses lèvres contre sa joue, s’attardant quelque peu contre sa peau qu’elle connaît tant. « Te supporter ? J’avoue que j’avais pas penser à ça. Tu penses que c’est trop tard pour demander une autre chambre ? » Elle affiche une moue de déception, une qu’elle est pas capable de tenir en sentant son regard sur elle et presque aussitôt, elle éclate de rire. La joie de vivre à l’état pur, simplement. Il y a encore de la provocation dans les mots de la jeune femme, la réponse de l’italien n’est pas vraiment mieux et la fait lever les yeux au ciel. « C’est peut-être comme ça que tu m’as eu la première fois effectivement. » Beau parleur, elle n’a su résister alors que c’est loin d’être son genre. « Mais ne commence pas à parler des origines. Je gagnerais toujours là dessus. » Parce que quand on l’entend parler, il n’y a pas de doutes qu’elle a la Russie dans le sang. Son accent est là, bien trop prononcé parfois et pourtant, elle ne s’en cache pas. Elle est fière de ce que son pays lui a donné. Sa cigarette à ses lèvres, elle en prend une dernière bouffée avant de la lui tendre et lui laisser. Elle rentre, elle fait un tour de la chambre pour rejoindre sa valise non sans oublier de l’écouter. Elle ne le dira pas la russe mais le programme, elle ne l’a pas vraiment regardé. « Je devrais rester jusqu’à la fin. A moins qu’il y ait une urgence évidemment. Et toi ? » Elle hausse les épaules, elle récupère des vêtements dans sa valise pour se changer. Elle ne compte pas sortir mais après le voyage en avion, elle a juste besoin de ça. Elle est dos à la fenêtre, elle n’est pas pudique Lyudmila et ça ne la dérange pas de faire ça au milieu de la chambre. Il l’a vu moins habillé que ça par le passé après tout. Son short tombe, son débardeur le suit et elle vient mettre ses cheveux contre son épaule en se retournant vers lui. « On essayera de se faire quelques journée ou activités ensembles ? » Demande innocente, sans aucune promesses. Elle vient passer son short sous son regard qu’elle devine se balader sur elle, sur ses ancres. Il y en a qu’il ne connaît pas, qu’il n’a jamais vu, premiere fois aujourd’hui. « Milo ? » Elle murmure son prénom comme pour le ramener à lui en affichant son éternel sourire en coin provocateur. Elle en joue de cette situation et c’est en plantant son regard dans celui de l’italien, qu’elle attend une réponse, son débardeur demeurant entre ses doigts.



She learns how to survive
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Memories (Milo)   Lun 31 Juil - 20:54


Memories
Tu ne peux pas mentir. Tu ne peux pas dire que tu es mécontent de te retrouver ici avec Lydumila. Tu aurais pu tomber sur pire qu'elle, mais non, là à l'instant même, tu te sens bien. Tu sais que tu vas passer de bons moments avec elle. Tu la suis du regard, elle s'approche de toi et vient déposer ses lèvres contre la peau de ta joue, un long moment. Toi, tu fermes les yeux profitant de ce contact avant de passer un bras autour de sa taille et de laisser tes lèvres s'étirer pour afficher un sourire. « Demander une autre chambre ? Je suis si chiant que ça ? Ne t'inquiètes pas, on ne rapprochera pas les lits ! » Lui répondais-tu avant de laisser un rire s'échapper d'entre tes lèvres. Tu remontes alors ton bras, passant celui-ci autour de ses épaules pour déposer un baiser contre sa tempe. Tu la lâches puis tu attrapes ton sac au sol avant de le mettre sur ton lit. C'est le moment de déballer tes affaires et de se sentir un peu plus chez toi. « Genre, tu gagneras toujours sur les origines, écoutez la, la Russe, je n'y crois pas. Mamma mia » répondais-tu avec ton accent italien. Cette langue, c'était ta langue maternelle, tu n'étais pas à New-York depuis longtemps et lorsque tu parlais anglais, il y avait toujours ce petit accent italien derrière. Tu parlais souvent italien, déjà avec ta sœur jumelle que t'appelais souvent et que tu voyais à New-York. Puis avec ta meilleure amie, Mila qui parlait très bien italien. Elle termine sa cigarette, tu as refusé sa dernière taffe. Elle vient te rejoindre pour déballer sa valise elle aussi. Tu l'écoutais attentivement, levant parfois le visage pour la regarder et l'écouter. « Oh non... Je vais donc me farcir une Russe pendant deux mois ? Je n'ai vraiment pas d'bol... Ouais, je reste jusqu'à la fin aussi. » Tu souriais d'abord, un petit sourire au coin des lèvres, tu la taquinais, toujours, c'était ça votre relation, de la complicité, de la taquinerie et sans prise de tête. Lyudmila tu la connaît, elle n'est pas pudique, la voir se déshabiller devant toi ne te dérange absolument pas, tout comme toi, tu pourrais le faire. Ce n'est pas comme si vous étiez pudiques tous les deux que vous n'aviez jamais vu le corps de l'autre. C'était arrivé souvent qui plus est. Tu ne te gênes pas, tu ne t'es jamais gêné pour la regarder, tu aimes ce qui est beau, la beauté des courbes féminines. Tu ne t'en lasses jamais. « Ouais, avec plaisir, de toute manière, on en aura du temps, on aura pleins de choses à faire, quelle que soit la destination ! » Tu fais des allers-retours vers ton armoire, rangeant les affaires que tu sortais de ton sac. « On termine de ranger nos affaires, je vais me prendre une douche et on va manger ? » C'était un gigantesque restaurant qu'il y a avait dans cet hôtel, tu l'avais vu en arrivant et proposer à Lyudmila de manger avec toi était une bonne idée et c'était une occasion de passer un moment ensemble.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1224 messages et j'ai : 366 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Alysha Nett et je crédite : Avatar par Morrigan ; signature par Lilousilver ♥

MessageSujet: Re: Memories (Milo)   Lun 7 Aoû - 1:24


A smile happens in a flash. Its memory lasts a lifetime.
Milo & Lyudmila
Elle se sent bien dans les bras de Milo. Ca a toujours était le cas en réalité. Quand elle est avec lui, elle ressent un certain sentiment de sécurité qu’elle ne retrouve pas avec d’autre. Il y a eu de bons moment entre eux, des moments qu’elle n’oubliera jamais même s’ils font partie intégrante du passé. Un passé qui lui manque par moment, elle essaye de ne pas y penser surtout. « Chiant ? Mais non tu es un vrai amour. Et crois moi que ces lits, on va finir par les coller, j’ai besoin de place et j’aime pas dormir seule. » Il a son bras par dessus ses épaules, ses lèvres qui se posent contre sa tempe et à ce contact, aussi simple soit-il, elle ferme les yeux, sourire aux lèvres. Elle apprécie ce moment, elle cherche à le garder en mémoire surtout. Encore plus quand il se détache d’elle pour commencer à ranger ses affaires. Elle, elle a sa clope à la main, elle est sur le point de la terminer mais la provocation est de retour. Dans leurs mots, dans leurs voix. Et quand il se met à parler en italien, elle craque comme autrefois. « C’est pas du jeu de parler italien. Tu sais très bien que je ne sais pas résister à ça. » Un aveu qu’elle regrettera peut-être, sans doute s’il se décide à en jouer mais qu’importe, à l’heure actuelle elle ne s’en préoccupe. Elle termine sa cigarette, le rejoint à l’intérieur de la chambre pour déballer quelques une de ses affaires. La conversation est simple, elle lui fait du bien. Deux mois ensembles, ça la rassure, elle ne risquera pas d’avoir quelqu’un d’autre avec au moins. « Pas de bol ? Déconne pas, tu pouvais pas rêver d’une meilleure coloc. » Elle joue sur les mots, sur les gestes en commençant à se déshabiller pour se changer. Elle n’est pas pudique non. Son corps, il le connait par coeur après tout. C’est aussi pour ça qu’elle ne dit rien quand elle sent son regard qui se promène sur elle. Elle aime ça parce qu’en cet instant, ça n’a rien d'ambiguë. Ce sont justes des rappels du passé, de ce qu’ils ont vécu aussi loin soit-il. Son prénom qu’elle prononce en un souffle. C’est simplement pour le ramener à lui, le sortir de sa torpeur et de sa contemplation quand bien même elle aurait apprécié le laisser continuer. Il lui répond, elle sourit. Ses affaires elle, elle les rangera plus tard. Pour le moment, elle s’occupe de se rhabiller un peu mieux. Elle ne sait pas encore ce qu’elle veut faire avec lui pendant ces vacances. Ils auront sans doutes bien le temps de voir, de découvrir ce que ces vacances ont à leur offrir. Elle acquiesce finalement à sa proposition bien qu’un sourire en coin naisse sur ses lèvres. Elle se rapproche, se colle à lui comme elle sait si bien le faire et prend doucement sa main dans la sienne. « Une douche ? Je peux venir ? » Elle joue franc jeu comme elle l’a toujours fait avec lui. Mais là, ça n’est rien de sérieux. C’est juste sa façon de lui faire savoir qu’elle n’a pas tant changé que ça. Elle sourit, elle embrasse sa joue avant de le regarder un nouvelle fois. « Fait vite, j’ai faim. » Elle met fin à ce moment qu’elle appréciait pourtant. Elle y met fin pour se détourner et aller s’allonger sur le lit qui sera le sien, son regard rivé sur le bel italien qu’elle observe comme elle seule sait le faire.



She learns how to survive
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Memories (Milo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Seven Wonders :: Egypte-