Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Le hasard fait bien les choses comme on dit (Kalani)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 272 messages et j'ai : 139 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ryan sexy Kelley et je crédite : myself (avatar)

MessageSujet: Le hasard fait bien les choses comme on dit (Kalani)   Jeu 13 Juil 2017 - 19:09

Le hasard fait bien les choses comme on dit
W/ Kalani
 Des vacances, enfin. T'en avais besoin, tu t'étais autorisé à partir pendant ces deux mois d'été, le premier mois, tu avais trouvé un voyage en Egypte, un pays qui te fasciner, les pyramides de Gizeh, le sphinx, Louxor t'avais tout bonnement hâte d'y aller. Tu allais pouvoir, lâcher prise, te relaxer pendant ce mois de juillet. Tu partais seul là-bas. T'avais proposé à personne, puis tu allais sûrement faire de nouvelle rencontre, déjà ne serait-ce qu'avec ton ou ta nouvelle colocataire qui allait partager ta chambre. Tu espérais que ce soit une nana, car un lit double avec un mec.. Bref t'avais fait un bon voyage, les voyages ça te connaissait, tu allais souvent en Bulgarie pour voir ta famille alors tu avais l'habitude des longs voyages. Tirant tes valises jusqu'à l'entrée de l'hôtel, du monde était déjà là, des vieux comme des jeunes, tu voyais même des gens que t'avais déjà probablement croisés à l'université de Columbia. Tu patientais avant de balader ton regard dans le hall de l'hôtel qui était pas mal du tout, très chic à ton goût, t'avais hâte de découvrir ta chambre. T'avançais jusqu'à la réception. « Bonjour monsieur et bienvenue dans notre hôtel, à quel nom avez-vous réservé ? » Te demandait-il avec un sourire, tu lui répondais avant qu'il vérifie et vérifie également ton identité. Il te donnait les clefs de ta chambre qui se trouvait au deuxième étage, une belle et grande chambre avec un lit double, salle de bains, baignoire et douche, et même un balcon, le genre de chambre que t'adorais. Prenant l'ascenseur jusqu'au deuxième étage, tu regardais le numéro de chambre sur ta clef tout en tirant ta grosse valise derrière avec un sac accroché dessus, relevant le visage, tu voyais alors une personne en face de toi qui cherchais sa chambre. Une petite brune que tu reconnaissais et que tu aurais pu reconnaître les yeux fermés. « Crevette ? Noooon ? » Tu lâchais ta valise avant de courir vers elle avant de l'attraper dans tes bras en la faisant légèrement tourner. « Mais qu'est-ce que tu fais là beauté, bon apparemment, on est au même étage, c'est déjà bien ! Mais je pense que je risque de venuir t'emmerder dans ta chambre ! » Tu riais avant d'aller rechercher tes affaires et de te diriger vers ta chambre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 127 messages et j'ai : 40 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ellie Martin et je crédite : myself (ava)

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses comme on dit (Kalani)   Dim 23 Juil 2017 - 15:22



Masquerade

Nolan & Kalani

Un break qui était le bienvenu. Et tu ne pensais pas un jour pouvoir découvrir des pays aussi fabuleux. Le genre de pays dont t’entends parler dans les documentaires, remplis de merveilles qui ne demandent qu’à se faire admirer. Et pourtant, t’avais réussi à économiser un petit peu pour te faire se plaisir. Tu sais qu’à la rentrée, il faudra de nouveau que tu fasses gaffe, que tu bosses encore d’arrache-pied pour ne pas être dans la merde. Mais t’avais besoin de profiter le temps d’un été. C’est perdu dans tes pensées que t’arrives à ton étage, ta valise qui traine derrière toi, jusqu’à ce qu’une voix familière ne te ramène à la réalité. « Crevette ? Noooon ? » Tu peux pas t’empêcher de rire à ce surnom, alors qu’il court vers toi pour te prendre dans ses bras. Tu glisses la tête dans son cou pour y déposer un baiser alors qu’il te fait tournoyer. « tu sais, j’vais finir par me vexer que tu m’appelles crevette. » laches-tu en le taquinant avant de retrouver le sol. « Mais qu'est-ce que tu fais là beauté, bon apparemment, on est au même étage, c'est déjà bien ! Mais je pense que je risque de venir t'emmerder dans ta chambre ! » « Ah oui ? Peut-être que j’vais pas t’ouvrir… » laches-tu avec un sourire en coin, en continuant de faire trainer ta valise jusqu’à la bonne porte. Cette même porte devant laquelle Warren s’arrête aussi. Tu fronces les sourcils avant d’éclater de rire. Pour être du hasard, c’est du hasard. Ou c’est juste la vie qui continue de vous mettre sur le chemin de l’autre. Tu glisses alors ta clé dans la fente pour ouvrir la porte et tu t’avances légèrement, Warren sur tes talons. Tu te pinces les lèvres, pour ne pas éclater de rire une nouvelle fois, mais rien à faire, et tu te tournes vers ton ami. « Alors en plus d’être dans la même chambre, on va dormir dans le même lit. » Un léger sourire en coin, bien qu’un peu timide se dessine doucement sur tes lèvres. « C’est pas…. bizarre ? » Tu fais évidemment référence à votre épisode de la plage, lorsque vous vous preniez pour des aventuriers. En réalité, la seule chose que vous aviez réussi à accomplir fut de vous envoyer en l’air entre deux dunes de sable. Si ça avait été plus qu’étrange et timide entre vous après ça, c’était désormais mit derrière vous. Du moins, en grosse partie. Tu ne t’attendais cependant pas à dormir avec Warren. Pourtant, plusieurs fois depuis que vous vous connaissez, tu t’étais pointée chez lui, juste pour dormir avec lui, ton nounours. « J’veux pas que ça soit étrange… Ca l’est pas, hein ? » T’as clairement pas envie que votre amitié prenne un tournant différent. T’aimes ce que vous avez. Oui vous avez couché ensemble, oui t’apprécies fortement le corps de ton ami, mais t’as pas pour autant envie que ça change quoique ce soit entre vous. Tu pensais la question réglée, mais maintenant que tu fais face au fait de dormir dans le même lit, les doutes reviennent. Et en même temps, c’est pas comme si tu pouvais cracher sur le fait de dormir dans les bras de Warren, de profiter de son corps musclé et du sentiment de sécurité qu’il te fait ressentir à chaque fois que t’es contre lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 272 messages et j'ai : 139 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ryan sexy Kelley et je crédite : myself (avatar)

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses comme on dit (Kalani)   Lun 31 Juil 2017 - 0:50

Le hasard fait bien les choses comme on dit
W/ Kalani
 Tu l'attrapes dans tes bras et tu la serres, jamais tu pensais que tu la verrais ici, en Egypte, le hasard fait bien les choses. Tu profites de cette étreinte puis tu viens déposer un baiser contre sa joue avant de lâcher « Mais non, tu sais bien qu'avec moi t'as pas à être vexée, tu sais que c'est parce que j'te kiffe ! » Tu la reposais au sol et tu laissais tes bras musclés retomber le long de ton corps en haussant les sourcils. « T'as intérêt à venir m'ouvrir non mais oh ! Même pour des papouilles, tu ne viendrais pas m'ouvrir ? » Tu croisais les bras devant toi puis tu laissais un sourire se dessiner au coin de tes lèvres. Tu la taquinais, toujours. T'adorais taquiner Kalani, pour un oui ou pour un non. Tu attrapais alors ton sac et tu le portais continuant toi aussi de marcher avec elle pour atteindre ta chambre. Elle s'arrête devant la même chambre. Ah. T'éclates alors de rire, vous avez la même chambre. « Ah ben voilà, t'as raison, ouvre moi la porte femme, allez ! Je pourrais encore mieux t'emmerder comme ça ! » Pour une suprise c'en été une mais ça n'allait pas s'arrêter là, t'entendais Kalnai rire. Tu la suivais, pénétrant dans la chambre en fermant la porte derrière toi. Tu posais ton sac et tu voyais un lit double, c'est à ce moment-là que tu venais mêler ton rire au sien. « Ah ben c'est parfait, comme ça, tu n'auras pas à venir me rejoindre dans le même lit... On sera déjà dans le même ! » Que t'es con toi et tes blagues pourries. Tu riais alors puis tu venais poser ton sac sur le lit en regardant un peu la chambre que tu trouvais pas mal du tout. Tu te tournais alors vers Kalani lorsque tu l'entendais te demander si ce n'était pas bizarre. Tu savais qu'elle faisait référence à ce qu'il s'était passé il y a quelques semaines de ça, vous aviez finit par céder à la tentation et vous envoyez en l'air derrière des dunes de sable. Pour toi ça ne l'était pas, tu ne regrettais pas ce moment que t'avais passé avec elle et il y avait rien de plus, il y avait eu de l'ambiguïté, peut-être qu'il y en aura toujours un peu dans le fond, tu ne savais pas. Mis à part ça vous étiez très proches, tu étais là pour elle et elle était là pour toi, vous vous adoriez, c'était évident. Vous passiez pas mal de temps ensemble et elle était souvent squatter chez toi pour tout simplement dormir avec toi alors dormir avec elle n'avait rien de bizarre pour toi à ce moment précis. « Nan ça ne l'est pas, on à déjà dormir ensemble et c'est pas parce qu'on a couché ensemble que ça changer quoique ce soit. Je dirais que c'était quelque chose qui devait arriver. » Tu lui souriais puis tu t'approchais d'elle avant de la prendre une nouvelle fois dans tes bras. Tu l'appréciais beaucoup, elle tout entière. Son visage, ses yeux, ses lèvres, ses mains, son corps. Dormir avec elle ne te posait aucun problème, au contraire. T'adorais l'avoir contre toi, dans tes bras. Elle arrivait à te faire sourire et à te faire sentir bien rien qu'avec sa présence. Ces vacances, tu allais vraiment en profiter au maximum. Autant pour t'amuser, faire des rencontres, sortir. Mais t'allais en profiter aussi pour emmerder ta petite crevette surtout que là vous alliez être ensemble durant un mois. Dans la même chambre. Dans le même lit. Dans les mêmes draps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 127 messages et j'ai : 40 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ellie Martin et je crédite : myself (ava)

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses comme on dit (Kalani)   Sam 12 Aoû 2017 - 23:48



Masquerade

Nolan & Kalani

« T'as intérêt à venir m'ouvrir non mais oh ! Même pour des papouilles, tu ne viendrais pas m'ouvrir ? » Tu hausses les épaules, comme si tu voulais lui faire croire que t’étais capable de résister. Evidemment que t’ouvrirais. C’est juste bien trop amusant de lui faire croire le contraire. « Hm forcément si tu me prends par les sentiments… S’pourrait que je cède. » A peine ces mots prononcés que tu te détournes, un sourire au coin des lèvres, pour récupérer ta valise, et finalement marcher jusqu’à la chambre qu’on t’a indiqué. Tu restes devant la porte, Warren à tes côtés, avant de rire en voyant que vos clés indiquent le même numéro. « Ah ben voilà, t'as raison, ouvre moi la porte femme, allez ! Je pourrais encore mieux t'emmerder comme ça ! »  Le hasard ou le destin, tu sais pas bien, mais au fond, le résultat est le même, et t’as du mal à t’arrêter de rire alors que tu passes le pas de la porte. Seulement le fou rire reprend en découvrant un lit double. Un unique lit double. King size, certes. Tu t’attendais à tomber sur une chambre twin, pas sur ça. Le rire de Warren se mêlait au tien lorsqu’il vit à son tour le lit. « Ah ben c'est parfait, comme ça, tu n'auras pas à venir me rejoindre dans le même lit... On sera déjà dans le même ! » tu plantes ton regard dans le sien avant de lever les yeux au ciel, mais afficher un léger sourire. « Tu peux le dire que ça te manque, que je vienne pas squatter dans ton lit. » Tu reportes finalement ton attention sur la chambre, pour la découvrir un peu mieux. Spacieuse, moderne, et surtout confortable. Une salle de bain privée avec tout le luxe dont vous pouviez rêver. Tu ne regrettais pas un seul instant d’avoir pris sur tes économies pour pouvoir participer à se voyage. Au moins, ça te faisait un break avec New York, et vu le standing des hôtels, ton fric n’était pas foutu en l’air. Seulement lorsque tes yeux se reposent sur le lit double face à vous, tu ne peux que te demander –et lui demander par la même occasion- si ce n’est pas bizarre. Après tout, même si t’as revu Warren depuis que vous aviez couché ensemble, tu n’avais pas encore franchement eu l’occasion de retourner squatter dans son lit comme t’en as l’habitude depuis que tu le connais. Ce qu’il s’était passé entre vous n’avait rien d’une surprise. A la rigueur, la seule surprise soit que ça ne soit pas arrivé plus tôt. Warren était un ami, vous vous taquiniez à longueur de journée, et l’ambiguïté avait fini par régner sans qu’elle soit pour autant écrasante. C’était qu’une question de temps. Et tu te doutais –du moins tu espérais- que ce qu’il s’était passé ne change rien entre vous. Tu tenais bien trop sa amitié pour que ça soit mis en péril. « Nan ça ne l'est pas, on à déjà dormir ensemble et c'est pas parce qu'on a couché ensemble que ça changer quoique ce soit. Je dirais que c'était quelque chose qui devait arriver. » T’acquiesces d’un signe de tête avant de te retrouver une nouvelle fois dans ses bras. Avec les tiens tu l’enlaces à ton tour, en inspirant grandement, t’imprégnant de son odeur qui te ramène quelques semaines en arrière. Tu lèves légèrement la tête pour venir déposer un baiser à la naissance de sa mâchoire. « Si à un moment c’est étrange, tu me dis. » Tu t’extrais de ses bras, pour rapidement attraper un oreiller que tu lui balances au visage en riant. « Mais je crois que tu vas vite regretter que je sois là. » tu te laisses tomber sur le lit, où tu rebondis légèrement, le regard fixé au plafond. « Tu devrais demander à mon frère c'que c'est que de vivre avec moi » ajoutes-tu en riant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 272 messages et j'ai : 139 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ryan sexy Kelley et je crédite : myself (avatar)

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses comme on dit (Kalani)   Mer 30 Aoû 2017 - 5:09

Le hasard fait bien les choses comme on dit
W/ Kalani
Il y avait vraiment un jeu de séduction entre toi et Kalani, à vrai dire, tu as le sentiment que ça a toujours été présent, depuis le début. Que ce sera toujours présent, peu importe la situation, mais ça te plaît. Kalani c'est une fille remarquable, fabuleuse, belle, une fille aux yeux bleus océan, des yeux à faire chavirer n'importe quel homme qui peut croiser son regard. Tu as le regard rivé sur le sien, pendant l'espace d'un instant, tu n'arrives pas à t'en défaire, impossible, tu t'y noies. Tu as ce petit sourire satisfait au coin de tes lèvres lorsque tu la vois lever les yeux au ciel, laissant un rire s'échapper d'entre tes chaires. « Avoues, tu aimerais que je te dise que ça me manque de pas t'avoir dans mon lit, à mes côtés » tu lèves les yeux au ciel, à ton tour avant d'ouvrir ton sac de voyage que tu avais posé sur le lit face à toi. Tu retirais tes affaires, les mettant sur le lit. Tu réponds à sa question, tu es sincère, vraiment t'avais pas envie que tout ça gâche votre relation, t'y tenais beaucoup trop pour que ça change quoique ce soit. Tu finissais par la rassurer comme tu pouvais, la prenant à nouveau contre toi. Tu sens ses bras entouraient ton corps musclé. Toi, tu fermais les yeux, profitant de cette étreinte, tu viens poser tes lèvres contre la peau de son front avant de baisser le regard vers le sien. Elle levait son visage pour déposer un baiser contre ta mâchoire, un léger sourire sur les lèvres lorsque tu sentais son geste. Tu laissais alors tes bras se défaire de son corps, la laissant se reculer. « Oui, promis je te le dirais, toi aussi. Dis-le moi si c'est étrange. » Tu lui souriais avec douceur avant de retourner à tes affaires que tu rangeais dans l'armoire derrière toi. Une grande armoire que vous aviez pour vous deux, évidemment, tu tentais de te faire tout petit, pour que madame ait de la place, c'est bien connu. Les filles prennent beaucoup de place, elles ont beaucoup plus de vêtements que vous les hommes. « Ah ouais ? Tu crois que c'est moi qui vais regretter ? Ca ne serait pas toi plutôt ? Tu vas quand même devoir me supporter pendant tout un mois entier... » Mais à peine t'avais posé quelques affaires que tu sentais une lourde masse t'atterrir dans la tronche, elle se trouvait derrière toi, tu ne te retournais pas, pas encore, restant dos à elle, sans pour autant perdre ton sourire. Elle venait de te balancer un oreiller dans la face, elle voulait jouer. Elle savait à quel point tu étais joueur. Tu fais mine de rien, te tournant vers elle comme si tu n'allais pas riposter. « C'est vrai que je ne sais pas ce que c'est, mais ça ne me fait pas peur de passer un mois avec toi crevette. Puis on ne sera pas toujours collé h24. Bon, il va juste falloir que je te déshabille et te couche si tu reviens bourré... » Tu faisais une petite moue avant d'attraper l'oreiller pour le reposer sur le lit. Tu allais riposter, c'est sûr. Tu te penchais alors vers elle avant de l'attraper tel un sac à patates la tenant tout de même pour pas qu'elle tombe. « Tu sais qu'il ne faut pas jouer avec moi Kalani ! Tu l'sais, une petite douche ça te dit ? » Tu faisais alors claquer ta main sur ses fesses, riant alors avant de te diriger vers la salle de bain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 127 messages et j'ai : 40 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ellie Martin et je crédite : myself (ava)

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses comme on dit (Kalani)   Dim 3 Sep 2017 - 22:01



Masquerade

Nolan & Kalani

« Avoues, tu aimerais que je te dise que ça me manque de pas t'avoir dans mon lit, à mes côtés »  Un large sourire se dessine sur tes lèvres avant que tu ne hausses les épaules. « Hm, si tu veux vraiment pas l’avouer… Pas grave, je le sais de toute façon. » Tu défais tes affaires pour en placer un minimum dans le placard, histoire que tout ne soit pas froissé. Mais tu ne peux t’empêcher de remettre le sujet sur le tapis. Au final, vous n’en aviez jamais réellement parlé. C’était arrivé, et vous étiez passé à autre chose, mais tu souhaitais être sûr que tout allait bien. S’il t’assure que c’est le cas, alors tu le crois, Warren a jamais été du genre à mentir. Peu importe le sujet. Alors tu l’enlaces, comme t’n as l’habitude depuis que tu le connais. Tu te colles simplement contre lui, contre ce corps réconfortant, cette chaleur agréable et apaisante. Relevant légèrement la tête, tu déposes un baiser sur sa joue avant de lui faire promettre de te prévenir si quoique ce soit changeait. « Oui, promis je te le dirais, toi aussi. Dis-le moi si c'est étrange. » « Le mot étrange, avec toi, ça prend une toute autre définition… » laches-tu avec humour, comme pour clore le sujet. Ca te rassure. Tu ne tenais pas à ce que les choses changent, et visiblement, le sujet semblait réglé. Il finit par te lacher, et tu retournes tout comme lui à ton rangement. La chambre était plutôt spacieuse, tout comme le lit et l’armoire. Peut-être que t’aurais pu emporter plus de fringues en fin de compte. « Ah ouais ? Tu crois que c'est moi qui vais regretter ? Ca ne serait pas toi plutôt ? Tu vas quand même devoir me supporter pendant tout un mois entier... » Tu ris en secouant légèrement la tête. « T’es un nounours. » T’es même persuadée que si tu lui demandais de te masser tous les soirs, il le ferait. Si ça, c’est pas un nounours, tu sais pas ce que c’est. Et comme pour lui prouver que tu serais insupportable, tu finis par lui lancer ton oreiller en pleine face. Pendant un instant, tu te demandes s’il va réagir. Mais rien. Il reste stoïque, à trier ses affaires, et c’est bien ça qui t’inquiétait le plus. « C'est vrai que je ne sais pas ce que c'est, mais ça ne me fait pas peur de passer un mois avec toi crevette. Puis on ne sera pas toujours collé h24. Bon, il va juste falloir que je te déshabille et te couche si tu reviens bourré... » « Crevette… » répètes-tu en levant les yeux au ciel, un sourire amusé sur le coin des lèvres. « Que tu me déshabilles hein ? » ton sourire s’agrandit et tu ris tant tu ne peux t’empêcher de le taquiner. « On en reparlera à la fin du séjour… Si tu me trouves toujours adorable. » Tu le vois attraper l’oreiller et par réflexe, tu te recules d’un pas. Mais rien. Il se contente de reposer l’oreiller. T’as pas le temps de plus te reculer qu’il se penche déjà pour t’attraper et te porter comme un sac à patates, sur son épaule. « Tu sais qu'il ne faut pas jouer avec moi Kalani ! Tu l'sais, une petite douche ça te dit ? » « Non. Non. NON ! » y’a sa main qui claque gentiment sur tes fesses alors qu’il prend le chemin de la salle de bain. « Tu vas pas oser ?! » et pourtant, on dirait bien. Tu bats des jambes alors qu’il ouvre robinets. « Warren !! » mais rien à faire, vous êtes tous les deux sous l’eau alors que tu cris sous la surprise du contact de l’eau froide. « Tu vas le regretter ! »  Il te dépose finalement au sol, tout sourire, et tu lui tires la langue en attrapant le pommeau de douche pour lui mettre en plein dans la figure, l’arrosant complètement. Tes yeux descendent sur le reste de son corps, que ses fringues trempées épousent parfaitement, et tu te mets à rire. « en fait, j’apprécie pas mal »

Revenir en haut Aller en bas
 
Le hasard fait bien les choses comme on dit (Kalani)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Seven Wonders :: Egypte-