Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Summer Paradise ☼ Ethan & Hayley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 625 messages et j'ai : 345 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Crystal Reed et je crédite : faust (avatar) Annabelle (signature)

MessageSujet: Summer Paradise ☼ Ethan & Hayley    Jeu 13 Juil - 21:41

Summer paradise
— with @Ethan L. Beauchamp.

Je contemple le plafond, ce petit sourire à mes lèvres qui ne me quitte plus depuis quelques jours, avec la délicate sensation de la brise qui entre par les portes vitrées sur ma peau. Sharm El Sheikh, en Egypte. C’est ici que je me trouve, allongée dans ce grand lit, dans cette chambre presque trop luxueuse que je partage avec Ethan. Il est si confortable que ça en deviendrait insolent, tel un kidnapping que l’on ne peut empêcher. Tout ce qui se trouve autour de moi donne l’image des vacances. La décoration de cette chambre est un dépaysement à elle toute seule. Les senteurs épicées que l’on retrouve ici et là. La vue que l’on a la chance d’avoir sur le balcon, bien que nous soyons au premier étage. Si je fermais les yeux, je pourrais me laisser bercer par les sons qu’il y a autour de moi. Ceux qui parviennent à entrer par les fenêtres, en provenance de l’extérieur. Ou bien le bruit de l’eau qui coule dans la salle de bain. Il est en train de prendre une douche, et si je n’avais pas été aussi bien dans ce lit, je l’aurais probablement rejoint sans demander la permission. Pourquoi ? Tout simplement car c’est possible. Le chemin a été difficile, les histoires noires dans lesquelles mon nom figurait, surtout lié à la drogue, n’ont rien arrangé. Pourtant, aujourd’hui, je peux être rassurée. Les deux mois loin de New-York, loin de mon âme soeur n’ont rien gâché. Je peux presque dire que cette épreuve a été bénéfique pour nous. Aujourd’hui, on peut se qualifier de couple. Une notion qui sonne encore étrange, après ces nombreuses années d’une amitié complice. Étrange, certes, mais indiscutable. Je suis amoureuse de cet homme. Probablement depuis bien longtemps, mais mon coeur de glace était aveugle, insensible à ce sentiment. Ce n’est plus le cas désormais. Je n’ai pas honte de l’aimer. Au contraire. Je n’aurais pu rêver mieux pour partager ma vie, mon existence. C’est même d’ailleurs grâce à lui que je me retrouve ici. Un simple sms, pour m’ordonner de faire ma valise. Quelques heures après, je quittais le continent américain, et je m’envolais avec lui jusqu’en Egypte, pour deux semaines de vacances.

Deux semaines. Un laps de temps à la fois long, mais aussi court. C’est pour cela que je décide de m’activer. Il serait dommage de passer quinze jours dans un lit, alors qu’il y a mieux à faire à l’extérieur. Je ne sais où, je trouve le courage de me redresser pour sortir de l’emprise des draps. Dans ce pays, la température est telle que l’on peut se vêtir simplement. Je passe dans un premier temps un maillot de bain deux pièces, car j’ai bien l’intention de profiter de la plage. Vient le tour d’une robe pour couvrir mon corps, le temps de faire le trajet jusqu’à la plage. L’eau est toujours en train de couler dans la salle de bain, ça sera donc seule que je ferais le chemin. Je prends tout de même le temps d’écrire un mot à l’attention d’Ethan, pour le prevenir où j’allais, au cas où il voudrait me rejoindre. Quelques affaires dans un sac de plage, avant de sortir de la chambre.

Lunette de soleil sur le nez, je goûte à l’agréable sensation du sable fin sous la plante de mes pieds. La plage est sublime, et la vue fait rêver. Rapidement, je trouve un endroit parfait pour étendre une serviette, et m’y asseoir dessus. Ma première intention est de m’allonger pour simplement profiter du soleil qui réchauffe chaque parcelle de ma peau, mais finalement, je viens récupérer un dossier dans le sac avant de m’allonger sur le ventre. En appui sur mes avants bras, je place les documents devant moi pour faciliter ma lecture. C’est du travail, que j’ai emporté dans ma valise, car ce départ n’était pas prévu. Pour le coup, j’avais complètement fait faux bonds à Ugo, mon supérieur à la librairie, le lieu où je travaille. Heureusement, il est vraiment sympathique. Mais malgré ça, j’avais tout de même envie de faire ma part des choses, même à des kilomètres de New-York. Ce boulot, c’est mon bébé depuis quelques mois, depuis mon retour. Une façon de me reconstruire. Un endroit calme, chaleureux. Tout ce dont j’avais besoin. C’est pour cela que, en même temps que je profitais de cet instant sur la plage, je pouvais également parcourir quelques lignes des documents que j’avais en ma possession.




SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 907 messages et j'ai : 106 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Tyler Posey et je crédite : Lempika. (ava) azuriel (signa) et merci à dancetaria pour le profil <3

MessageSujet: Re: Summer Paradise ☼ Ethan & Hayley    Dim 30 Juil - 13:30

Summer paradise
— with @Hayley J. Harper.

L’air marin est probablement l’air le plus vivifiant qui soit. Tu te sens renaître loin de la morosité de la ville, loin de la grisaille de New-York. Tout semble loin à présent, il n’y a plus que votre bonheur qui compte, prêts à profiter de chaque instant avec une délectation immense. La chambre est immense, à la mesure de ton amour pour elle. Ce voyage est le moment opportun pour renouer et oublier ce qui a pu arriver les derniers mois. Tel un kidnapping, tu ne lui as pas réellement laissé le choix. Mais n’est-ce-pas plus palpitant ainsi ? Déjà bronzé, presque noir, tu es plus que jamais détendu. La savoir à tes côtés t’apaise plus que de raison. Dans un coin de ton esprit, tu as toujours cette peur que le destin se remette entre vous et vous sépare. Dans un coin de ton esprit, cette crainte ne disparaît pas mais s’amenuise avec le temps. L’amour est un sentiment pouvant submerger tout le reste. Tu en es persuadé désormais. Ce sentiment est le plus beau qui soit sur la terre. Un changement radical de pensé pour un type tel que toi. Toujours dans des histoires compliquées, l’on t’a toujours laissé tomber. En passant par ton père, ta première aventure, tous t’ont abandonné, partis sans se retrouver une seule fois. Aujourd’hui, tu as la sensation d’être accompli et d’avoir trouvé la perle rare, celle qui te comble plus que tout. Ce matin-là, tu es bercé par le bruit de la mer, oiseaux, de la nature créant une ambiance chaleureuse. Délicatement tu te retires des draps en prenant soin de ne pas la réveiller. La tête dans les nuages, tu manques de te cogner à la porte de la salle de bains, persuadé qu’elle était fermée. Soupirant légèrement et pestant contre toi-même, tu y entres afin de te doucher et t’extirper de cet état de léthargie. Une bonne douche te remet les idées en place même si tu y passes beaucoup de temps. Tu as du mal à quitter l’eau chaude coulant sur ton corps. Pire qu’une fille, tu sors de là au bout d’une vingtaine de minutes.

Découvrant la chambre vide, tu repères bien vite le papier d’Hayley t’indiquant où elle était. Visiblement pressée de profiter de la mer, tu ne peux que la comprendre. Cet endroit est paradisiaque. Esquissant un léger sourire, tu t’empresses de te préparer, mettant un maillot de bain avec des nounours dessus, il n’y a rien à dire de plus. Merci à ta sœur pour ce cadeau. Tongs, lunettes de soleil et serviette, tu es paré à aller à la plage. Le soleil est au rendez-vous mêlé au vent marin qui rafraichit l’atmosphère le rendant supportable. Au lieu d’arriver en marchant vers elle, tu te précipites, le sable te brûlant les pieds. « Hey ! » Un grand sourire et un signe de main alors que tu t’approches. D’un coup, tu lances ta serviette pour poser tes pieds dessus et ainsi te soulager. « Oh bordel, j’ai cru que mes pieds allaient brûler. » Grand fragile. Tu te mets à éclater de rire, avant de te pencher sur ce qu’elle lit. « Tu travailles ? Tu veux peut-être que je te laisse tranquille. » Aucunement méchant, mais simplement parce que tu sais ce que ce travail représente. Une manière de se construire. Tu ne veux pas tout gâcher. C’est bien la dernière chose que tu souhaites. La seule qui t’importe c’est que la brune soit heureuse. T’asseyant sur ta serviette, tu attends qu’elle ne réponde si elle souhaite que tu ailes plus loin, bien qu’il faut avouer que tu sais être sage lorsque c’est nécessaire.
.



She walks in beauty, like the night of cloudless climes.
love2:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 625 messages et j'ai : 345 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Crystal Reed et je crédite : faust (avatar) Annabelle (signature)

MessageSujet: Re: Summer Paradise ☼ Ethan & Hayley    Mar 15 Aoû - 21:34

Summer paradise
— with @Ethan L. Beauchamp.

Ce lieu est simplement paradisiaque. Allongée sur une serviette dans le sable, c’est tellement agréable. Même une tâche qui peut être barbante à faire, comme celle de travailler un peu, devient plus sympathique. Je pourrais m’habituer à de telles conditions de travail, mais à New-York, c’est impossible de le faire toute l’année. Il y a des plages, certes, mais ça devient plus compliqué de bronzer à partir du mois d’octobre, ou novembre avec un peu de chance. Pour cela, il faudra changer de coin, partir vers la Floride, là où le soleil est là une bonne partie de l’année, avec la chaleur en prime. Mais je ne suis pas prête à changer. J’aime New-York. Et j’aime la vie que je suis en train de me construire là bas. Il y a ce travail que j’affectionne un peu plus de jour en jour. Ugo est un gars en or, un patron comme tout le monde voudrait avoir. Je ne suis pas prête à le quitter. Il y a aussi Leïla, ma meilleure amie et colocataire. Une vraie perle cette fille. Elle n’a pas toujours été gâté dans la vie, principalement avec la perte de son enfant, et pour ça, je suis contente de partager mon appartement avec elle, pour lui redonner goût à la vie, et aux joies qu’apporte la jeunesse. Je n’oublie pas Malena et Morrigan dans le lot. Elles sont la dernière famille qu’il me reste à New-York. Si les débuts n’ont pas été joyeux, avec un peu de bonne volonté, on arrive à bien s’entendre. Ce n’est pas encore aussi fusionnel que ça pouvait l’être avec Lylla, mais c’est en bonne voie. Et évidemment, je n’allais pas oublier Ethan. C’est grâce à lui, pour lui que je suis venue dans cette ville. Et aujourd’hui, je ne regrette pas ma décision, surtout quand je constate l’évolution de notre relation.

C’est sa voix au loin qui m’incite à quitter les papiers que j’ai sous les yeux pour relever la tête dans sa direction. Un sourire étire mes lèvres naturellement en le voyant. Une réaction spontanée. Je le regarde sans dire un mot s’installer à côté de moi, et je ne peux réprimer un rire suite à ses paroles. « Petite nature. » Je lui souffle dans un murmure, essayant de garder un minimum de sérieux, mais c’est peine perdue lorsque j’entends son éclat de rire. Je le laisse se pencher vers moi, car je n’ai rien à cacher. Surtout pas lorsqu’il s’agit de mon travail. Celui-ci est parfaitement légal, et même si ce n’était pas le cas, je lui avais fait la promesse à mon retour de ne plus rien lui cacher. Aucun mensonge entre nous. Plus rien ne doit venir menacer la relation que l’on essaye de construire à deux. « Tu ne me déranges pas, je regardais seulement quelques petites choses. J’en ai pour quelques minutes, à peine. » Bien que mon travail soit plaisant, je ne compte pas y passer toutes les vacances. Je devais me mettre en tête qu’Ugo avait accepté ce départ du jour au lendemain, et que ce n’était pas à l’autre bout du monde que j’allais pouvoir l’aider à faire quoique ce soit. « Pendant que je termine… » Je me redresse légèrement sur mes avant bras, et avance l’une de mes mains sur le côté pour venir récupérer quelque chose dans mon sac. « … tu penses que tu pourrais m’en mettre ? » Lui dis-je en lui tendant un flacon de crème solaire, avec un petit sourire en coin.




SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 907 messages et j'ai : 106 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Tyler Posey et je crédite : Lempika. (ava) azuriel (signa) et merci à dancetaria pour le profil <3

MessageSujet: Re: Summer Paradise ☼ Ethan & Hayley    Dim 10 Sep - 22:32

Summer paradise
— with @Hayley J. Harper.

Un lieu paradisiaque digne du paradis, il s’agit là de la meilleure opportunité pour oublier ce qui vous mine un peu le moral. Les ennuis semblent loin et c’est tout ce dont tu rêvais en posant le pied sur la terre. Même si tu avais organisé cela à la dernière minute, la surprise est parfois préférable aux plans élaborés. Tu as toujours été ainsi, à faire à l’arrache, sans réellement te soucier des conséquences. Ta carrière nouvellement démarrée est en pause, uniquement pour ton plaisir, après tout, tu travailles dessus depuis des mois sans aucune retenue. Se faire un nom dans ce monde est très compliqué voire impensable. L’art est un univers fermé que peu de gens peuvent atteindre. Ceux qui y parviennent aisément sont des fils et filles de célébrités à la renommée internationale. Ces derniers ont déjà leur destin tout tracé, ce qui n’est aucunement ton cas. Ton nom est inconnu, parfois décrié bien que le talent soit présent. Si aujourd’hui tu t’impliques autant dans cela, c’est parce que la musique est ta passion, celle qui t’anime depuis enfant. Ce désir s’est renforcée au retour d’Hayley, te donnant envie de reprendre ta vie en main. La descente aux Enfers terminée définitivement pour ne laisser présager que de beaux jours. Ces vacances en font évidemment partie. Le début d’une belle relation, sans craindre que quelque chose de grave est en train de se préparer. Tu veux profiter au maximum de ses moments de tendresse, une parenthèse pour toi. Et évidemment pour Hayley, son nouveau job lui prenant également de l’énergie, il est temps pour elle de souffler et de se dorer la pilule. Enfin, un endroit parfait pour vous retrouver enfin comme il se doit.

Le sable te brûle la peau des pieds, t’obligeant à accélérer le pas afin de ne pas ressentir plus de douleur. La serviette devient ton salut, et lorsque tu poses tes pieds sur cette dernière, un soupir de soulagement se fait entendre, témoignant de la fin du calvaire. Evidemment que tu es une petite nature et t’en amuse de sa remarque plus que véridique. Finalement, tu te penches afin de lire un peu son travail, aucunement par volonté d’épier mais simplement pour l’embêter un peu. Ton sourire s’agrandit et tu viens déposer un baiser sur sa joue. « T’es vraiment studieuse tu sais ? » Tu adores la voir ainsi concentrée, ses fossettes, ses sourcils se fronçant dans un geste distingué. Toutes ses mimiques que tu connais par cœur. Et pour cause, tu passes énormément de temps à l’admirer. Désormais assis sur ta serviette, affichant fièrement des lunettes de soleil, tu sembles à ta place, ressourcé. L’air marin caressant tes joues, tu ne peux rêver nul autre endroit. Tu ne pourrais vouloir autre chose que d’être ici en sa compagnie. Ton sourire parle de lui-même quant à ton état de bonheur. Elle se tourne vers ta personne pour te faire une proposition plus qu’alléchante. Ton sourire se transforme en un sourire amusé, en harmonie avec le sien. « Bien sûr. » Tu attends qu’elle ne s’allonge pour te glisser convenablement, tes genoux de chaque côté de son corps. La crème dans tes mains, tu débutes le massage, d’une manière sensuelle, tes mains allant du bas jusqu’au haut. Ses courbes, tu les découvres et ne t’en lasses pas, jamais, ô grand jamais tant elles sont exquises. Au-delà du raisonnable, tu apprécies ce contact, probablement pas autant qu’elle. Tu peux aisément entendre ses soupirs de satisfaction.
.



She walks in beauty, like the night of cloudless climes.
love2:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Summer Paradise ☼ Ethan & Hayley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Seven Wonders :: Egypte-