Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Let's get physical | Casey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 226 messages et j'ai : 515 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Chace Crawford et je crédite : tenshi (vava) you_complete_mess (signa)

MessageSujet: Let's get physical | Casey   Ven 14 Juil - 23:41

Let's get physical
ft. Casey
Ah, les vacances ! Julian ne se souvenait même plus de la dernière fois où il avait pris quelques jours de repos comme ça. En fait, il n'était probablement plus parti depuis qu'il avait entamé ses études - études qui lui avaient pris beaucoup de temps et dans lesquelles il s'était presque jeté corps et âme. Il avait voulu réussir, figurer parmi les meilleurs, histoire de s'assurer un bel avenir et d'intégrer un bon cabinet. Et ses efforts avaient fini par payer. Cela faisait cinq ans qu'il était officiellement entré dans la vie active en tant qu'avocat et autant dire que ce n'était pas de tout repos. Il était encore jeune et devait constamment faire ses preuves face à ses aînés et face aux avocats les plus expérimentés. Il était toutefois déjà très bon et faisait sans doute peur à certaines personnes. Pourtant, il n'avait pas du tout la prétention de dire qu'il était peut-être en train de dépasser certains de ses confrères. Quoiqu'il en soit, il avait eu beaucoup de chance d'avoir pu intégrer l'un des cabinets les plus prestigieux et renommés de la ville. Il était d'ailleurs assez fier d'y travailler et il espérait y rester encore longtemps. De plus, il y avait fait quelques belles rencontres, dont celle avec la sœur du patron. Pour autant, il ne la traitait pas différemment des autres. Il ne voyait pas pourquoi il devrait le faire. D'autres avaient peut-être tendance à se montrer particulièrement mielleux envers elle, espérant sans doute s'attirer les faveurs de la jeune femme. C'était ridicule. Julian, lui, restait tout à fait naturel et c'était peut-être ce qui leur avait permis de faire vraiment connaissance et de s'apprécier.

Car le jeune homme l'appréciait vraiment et il aimait passer du temps en sa compagnie. D'ailleurs, il leur arrivait d'aller courir ensemble, tous deux appréciant le sport. Alors pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ? Quoiqu'il en soit, les voilà donc en Égypte. C'était la première fois que Julian visitait ce pays et il en était vraiment ravi. Cette civilisation l'avait toujours fasciné, notamment tout ce qui était pyramides et pharaons. Bref, tout ce qui touchait à l’Égypte Ancienne. De nature aventureuse, il avait hâte d'en découvrir plus sur ce pays et il n'hésiterait certainement pas à faire un petit tour à dos de chameau. On pouvait dire qu'il était un bon client car généralement, il participait toujours à tout, n'ayant absolument pas froid aux yeux. Après tout, on ne vivait qu'une fois et il fallait profiter un maximum de tous les moments qui nous étaient offerts.
Ils en étaient déjà au quatrième jour de voyage et Julian en prenait plein les yeux à chaque fois. Il avait d'ailleurs décidé d'aller visiter la ville, mais avant, un petit footing s'imposait. Même en vacances, il voulait conserver cette petite habitude.

Il avait donc enfilé sa tenue de sport avant de sortir de l'hôtel. Il passa près d'un groupe d'étudiants déjà bien éméchés alors que ce n'était que le début d'après-midi. Sans doute certains le traiteraient-ils de fou pour vouloir courir en vacances et par ces températures, mais peu importe. Alors qu'il se dirigeait vers la sortie, il crut apercevoir une tignasse blonde qui ne lui était pas inconnue. Esquissant un grand sourire, il franchit la distance qui le séparait de la jeune femme - qui était de dos - et posa une main sur son épaule - le tout en espérant ne pas lui faire peur. "Hey !" Il retira sa main, mais garda son sourire. Il était content de voir la jeune femme et manifestement, vu sa tenue, elle avait eu la même idée que lui. "On dirait que les grands esprits se rencontrent ! Ça te dérange si je t'accompagne ?" Il savait que Casey participait à ce voyage, mais depuis le départ, il n'avait pas vraiment eu l'occasion de lui parler, il fallait donc y remédier. "On doit être les seuls fous à vouloir courir pendant nos vacances !" Mais la folie pouvait parfois avoir du bon aussi !

© 2981 12289 0

@Casey St-James


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 636 messages et j'ai : 513 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Chelsea Kane et je crédite : berni (avatar) Endlesslove (signature)

MessageSujet: Re: Let's get physical | Casey   Sam 15 Juil - 14:19

Let's get physical
— with @Julian Hayes.

Quatre jours. Cela faisait quatre malheureux jours que le voyage avait commencé, et j’avais déjà des envies de meurtres envers cet homme qui partageait ma chambre. Il y a quelques semaines, j’aurais été la fille la plus heureuse, partager une chambre avec Jayden pendant un mois et demi, loin de New-York, ça aurait été comme revenir à cette période où l’on vivait ensemble, même si c’était le temps de ma rééducation, mais en mieux, aux travers de trois pays magnifiques. Sauf qu’aujourd’hui, c’était un cauchemars. Comment apprécier la compagnie d’une personne qui vous insupporte, qui prend un malin plaisir à vous chercher constamment, mais que vous aimez par dessus tout. Des sentiments cachés, à cause d’une blessure encore ouverte, de mots beaucoup trop douloureux et encore présent dans mon esprit. Ces vacances auraient pu être parfaites. Mais elles ont déjà tourné à l’horreur.

Cette chambre luxueuse est devenue un bocal, où je suis dedans le petit poisson qui tourne en rond. Les mots que l’on échange ne sont que joutes verbales pour agacer l’autre, une surenchère constante. À certains moments, je prends un plaisir que je ne cache pas à lui faire ravaler ses paroles, mais il y a une limite à mon self-control. Cette limite, je l’ai atteinte, et pour ne pas complètement craquer, je suis obligée de sortir à l’extérieur de ces quatre murs. Je pourrais simplement aller à la piscine de l’hôtel pour profiter du soleil, et me donner l’impression d’être en vacances. Il y a également la possibilité d’une visite, car ici, à Sharm El Sheikh, il y a de quoi faire. Comme dans n’importe quelle ville en fait. Les organisateurs de ce voyage ont assuré. Sauf que là, j’ai besoin de me vider l’esprit, et d’évacuer toute la tension que j’accumule aux côtés de cet homme qui me fait perdre mes moyens. Comment ? Par le sport. Sans un mot, j’attrape des vêtements prévus à cet effet, et je me rends dans la salle de bain. Je remplace la robe que je portais par un leggin court, un simple débardeur et une paire de baskets basses. De retour dans la chambre, je continue de me préparer, sans un mot à mon colocataire imposé. Je met la main sur mon téléphone, ainsi qu’une paire d’écouteurs pour me permettre d’écouter de la musique en courant. Je récupère mes lunettes de soleil que je place sur ma tête puis me dirige vers la porte. « Je sors. Si je ne suis pas revenue d’ici plusieurs heures, tu peux attendre quelques jours avant de prévenir la police, ça te fera de réelles vacances comme ça. » Un dernier regard vers le tout nouvel avocat, et je sors de la chambre, sans oublier de la claquer pour ce petit côté dramatique.

Le chemin est court pour arriver dans le hall de l’hôtel. À peine quelques mètres de couloir, un étage à descendre en utilisant les ascenseurs, et encore quelques mètres pour arriver à l’entrée. Ici, je prends quelques minutes pour partir à la recherche d’une playlist, qui devrait m’accompagner pendant ma séance de sport. Les yeux rivés sur l’écran, je sursaute légèrement quand une main se pose sur mon épaule. Rapidement, je me retourne pour voir qui est à l’origine de cette mini crise cardiaque que vient de faire mon organe vital, et c’est un sourire spontané, et presque soulagé, qui apparaît sur mes lèvres. « Hey, Julian, salut ! » Je lui fais la bise, l’une de mes mains posée sur son épaule, avant de la retirer. Julian Hayes est l’un des avocats qui travaille dans le cabinet de mon frère, Connor. Il est l’un des plus anciens même, je n’étais même pas encore majeur quand j’avais fait sa connaissance, il y a déjà cinq ans de ça. « Non bien sûr, je ne refuse jamais un partenaire pour aller courir. Je trouve juste ma musique et on peut y aller ! » À ces mots, mes yeux retrouvent la direction de mon écran pour enfin mettre le doigt sur une playlist, et la lancer. Les écouteurs dans les oreilles, je fais en sorte d’entendre la mélodie, mais également d’entendre les paroles du jeune homme. Un simple bruit de fond pour me donner de la motivation. « Je n’ai jamais caché que j’avais un grain mais c’est sûr qu’il ne doit pas y avoir beaucoup de touristes en train de courir en Egypte pendant les vacances. » Il y avait beaucoup mieux à faire, en effet, mais pour une danseuse comme moi, faire de l’exercice était primordial. Si je ne voulais pas revenir complètement rouillée, et avoir un retard monstre à la rentrée, c’était ça ou je pouvais dire adieu à mes études. « On peut y aller ? » Une fois sa réponse obtenue, je prenais le chemin des larges portes pour sortir dehors. La chaleur est quelque peu étouffante, surtout après l’ambiance climatisée de l’hôtel, mais je ne doute pas qu’après quelques minutes, que ce soit Julian ou moi, on n’y fera plus attention. Un regard vers lui, comme pour avoir son feu vert, je peux commencer une course légère, pour me mettre en condition. Pour commencer, ça sera les abords de l’hôtel, pour ne pas trop se perdre. « Rassures-moi Julian, c’est une simple coïncidence d’être tombé sur toi, ce n’est pas mon frère qui t’a demandé de me surveiller discrètement ? » Un petit rire s’échappe de mes lèvres, face à l’absurdité de mes propos, mais Connor était parfaitement capable de demander à l’un de ses employés de garder un oeil sur moi, juste au cas où. 




In my mind ☾ In my heart
Just wanna feel your kiss against my lips, And now all this time is passing by, But I still can't seem to tell you why ▬ I hate you. I love you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 226 messages et j'ai : 515 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Chace Crawford et je crédite : tenshi (vava) you_complete_mess (signa)

MessageSujet: Re: Let's get physical | Casey   Sam 15 Juil - 20:38

Let's get physical
ft. Casey
Tomber sur Casey lui faisait vraiment plaisir étant donné qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de passer du temps avec elle depuis le début du séjour. En plus, ils avaient eu la même idée au même moment. Si ce n'était pas un signe ! Un signe d'il ne savait pas quoi, mais peu importe. Il se mit à rire doucement aux paroles de la jeune femme. Un grain ? C'était indéniable et il en était de même pour lui, de toute façon. Autant il pouvait être on ne peut plus sérieux au travail, pendant son temps libre, c'était totalement autre chose. Et puis, il fallait bien s'amuser dans la vie et ne pas se prendre trop au sérieux tout le temps. "On pense à notre ligne, nous !" Il sourit bêtement, mais au fond, ce n'était pas si faux que ça. En vacances, on avait souvent tendance à se laisser aller, à manger un peu tout et n'importe quoi, histoire de découvrir la cuisine du pays en question. Alors, faire de l'exercice à côté était important ! Toutefois, ce n'était pas non plus sa motivation première. Il avait simplement besoin de bouger un peu, de se vider la tête. Et quoi de mieux qu'un footing pour ça ? "On va dire qu'on fait du tourisme sportif !" N'importe quoi. Il attendit donc que Casey ait choisi sa musique, puis ils sortirent tous deux de l'hôtel. Il faisait clairement beaucoup plus chaud à l'extérieur et Julian savait déjà qu'il rentrerait totalement en sueur. Mais quand on faisait du sport, c'était inévitable de toute façon. Ils allaient simplement devoir faire attention à ne pas trop se fatiguer et à bien s'hydrater, surtout. Un coup de chaud était vite arrivé.

Une fois dehors, Casey posa une question assez bizarre à Julian. Quoique, elle n'était pas si bizarre que ça. Inattendue, sans doute. Le jeune homme tenta de garder un air parfaitement sérieux et hocha imperceptiblement la tête. "Mince. Je suis démasqué. T'es vraiment douée." Il était vrai que le frère de son amie aurait pu lui demander une chose pareille et ça ne l'aurait même pas étonné, mais en l'occurrence, il n'en était rien. "Je t'espionne depuis le début du séjour. C'est d'ailleurs pour garder un œil sur toi en permanence que j'ai tout fait pour qu'on devienne amis. Je suis quelqu'un de fourbe. Voilà. Tu connais enfin la vérité." Il poussa un gros soupir bien démonstratif. "Bon sang, ça fait du bien de se libérer de tout ça !" Ce qu'il pouvait être idiot, parfois. D'ailleurs, il fut incapable de garder son sérieux bien longtemps et finit par éclater de rire, signe qu'il plaisantait, évidemment. "T'en fais pas, mes intentions sont purement sincères !" Une fois sa connerie dite, il commença son petit footing, sachant très bien que Casey suivrait.

"Le voyage te plait pour le moment ?" En ce qui le concernait, il passait vraiment un très bon moment. C'était dépaysant, ça changeait de New York et c'était vraiment génial. "Ce sont mes premières vacances depuis longtemps. Ça fait du bien !" Ne pas devoir penser à ses dossiers, à ses clients, à son travail tout court. Oui, ça faisait du bien ! Il ne regrettait aucunement ce séjour.

© 2981 12289 0

@Casey St-James


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 636 messages et j'ai : 513 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Chelsea Kane et je crédite : berni (avatar) Endlesslove (signature)

MessageSujet: Re: Let's get physical | Casey   Mar 18 Juil - 23:10

Let's get physical
— with @Julian Hayes.

Une sourire vient étirer mes lèvres aux mots de l’avocat. Cela faisait bien des années que je ne pensais plus à ma ligne. Je m’étais résignée sur le fait que j’avais une morphologie telle que je pouvais manger ce que je voulais, je n’allais pas prendre un gramme. Ce n’est pas pour autant que je m'empiffrais toute la journée, au contraire. J’avais un rapport avec la nourriture qui faisait grimacer mon frère aîné. C’était même pire depuis que j’avais participé à l’expérience Koh Lanta, une idée des préfets de l’université. À mon retour, je n’avais pas seulement perdu quelques kilos, j’avais aussi gagné une aversion pour la viande. Je me souvenais encore parfaitement de la tête de Connor, après ma semaine passée à San Antonio, lorsque j’avais poliment refusé son assiette, sous prétexte que j’étais à présent végétarienne. Si j’avais eu mon téléphone sous la main, j’aurais immortalisé cette tête pour en faire un poster, et lui offrir au prochain noël. Du tourisme sportif, voilà une expression qui me plaisait bien. Il faudrait que je m’en souvienne, pour la ressortir une prochaine fois. À qui ? Je n’en avais aucune idée. Pour l’heure, j’étais fin prête pour cette séance de sport, sous le soleil de l’Egypte.

Il n’avait pas fallu beaucoup de temps avant que je ne vienne poser une question, pour le coup étrange à Julian. Sans transition, je lui demandais de but en blanc si sa présence ici avait à voir avec une quelconque demande de mon frère, également supérieur du jeune homme. Cette question allait me faire passer pour une paranoïaque, j’en avais conscience, mais j’avais ce besoin d’être rassurée. L’air sérieux que je voyais sur le visage du jeune homme ne me disait rien qui aille. Sa réponse encore moins. Je fronçais légèrement les sourcils, signe de mon incompréhension. N’est-ce pas le moment où il doit rigoler, et me dire qu’il plaisante ? Il semblerait que non. À la place, il continu. À mesure de ses mots, le sourire présent sur mes lèvres disparaît, et mes yeux s'agrandissent. Si quelqu’un venait de me donner une bonne claque dans la figure, ça aurait le même effet. « Quoi ? » Je suis obligée de poser cette question stupide. Celle que l’on sort machinalement, dans une situation où l’on ne comprend absolument rien. D’ailleurs, celle dans laquelle je suis me dépasse. Comment peut-il m’annoncer ça ainsi, comme s’il venait de m’annoncer la météo pour la journée de demain. « Non mais c’est pas sérieux… enfin il n’est pas aussi… » Les mots me manquent. Tout simplement. Je porte une main à mon visage. La confusion est visible. Je suis tentée de prendre mon téléphone pour avoir une explication avec le principal intéressé, mais le rire de Julian vient arrêter mon geste, couper mon envie. Il me faut quelques secondes pour tout assimiler. Comprendre le sens de ses mots. « Ce… c’était une blague ? » Je n’ai pas le temps d’avoir une réponse, que je le vois déjà commencer sa course. Doucement, les informations font leur bonhomme de chemin jusqu’à mon cerveau, et un sourire s’étire sur mes lèvres, bien qu’une mine boudeuse ne met pas longtemps avant d’y trouver une place. Je pousse un léger soupir, pour montrer mon agacement. Un geste inutile, vu qu’il est déjà devant moi en pleine action. C’est pour cela que je commence à courir, un peu plus rapidement que ce que j’avais prévu, pour rattraper l’avocat. Dans un coin de ma tête, je note le fait qu’il aura le droit à ma vengeance.

Il ne me faut pas très longtemps pour arriver à sa hauteur, et entendre sa question. « Oh, le voyage en lui-même est vraiment bien. Je ne regrette pas le choix de partir ici. C’est vraiment beau l’Egypte. » D’un hochement de tête, je viens appuyer les propos que je donne à Julian. Oui, c’est la première fois que je viens en Egypte, que je découvre le pays des pyramides, des chameaux et des nombreux temples. J’espère bien, d’ailleurs, pouvoir profiter de ma présence ici pour faire quelques visites, et m’en mettre plein les yeux. Sans oublier de trouver un présent à ramener à Zoé, la fille de Connor, ma petite nièce adorée. Elle aurait aimé être ici aussi. Je suis persuadée qu’elle serait une petite princesse égyptienne à croquer. Je tourne la tête vers le jeune homme, et je souris à ses paroles. En y repensant, c’est vrai qu’il restait souvent au cabinet de mon frère, sans réellement prendre de vacances. Choix personnel ou exigence de Connor, je n’allais pas poser de question. « J’ai un peu plus de chance que toi alors, mes dernières vacances remontent au mois de mars, pour le SpringBreak à Cancun. » C’est bien l’avantage d’être une étudiante. Pouvoir profiter de ces vacances de printemps, dans un pays où le soleil rayonne déjà à cette période de l’année, et de faire un break dans les études pour près de deux semaines. Après un dernier regard, je regarde à nouveau devant moi, pour me permettre d’éviter les personnes présentes sur le même chemin que nous. Ce serait bête de causer un accident, dans un autre pays, et en vacances. « Tu partages ta chambre d’hôtel avec une connaissance, ou c’est quelqu’un que tu as rencontré en arrivant ici ? » Oui, je suis curieuse, mais ça ne date pas d’hier. Et puis, avec Julian, on se connaît depuis suffisamment longtemps pour poser ce genre de questions. 




In my mind ☾ In my heart
Just wanna feel your kiss against my lips, And now all this time is passing by, But I still can't seem to tell you why ▬ I hate you. I love you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 226 messages et j'ai : 515 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Chace Crawford et je crédite : tenshi (vava) you_complete_mess (signa)

MessageSujet: Re: Let's get physical | Casey   Hier à 4:43

Let's get physical
ft. Casey
Julian n'aurait pas cru que sa petite plaisanterie mettrait Casey dans un tel état. D'un côté, ça voulait dire qu'il était manifestement très convaincant et qu'il pourrait peut-être se reconvertir et débuter une carrière d'acteur si l'envie lui prenait. Mais de l'autre côté, il ressentit aussitôt une petite pointe de culpabilité en voyant l'expression de la jeune femme se décomposer. Quel idiot il avait été ! "I'm so sorry ! I didn't mean to scare you !" Son intention n'avait pas du tout été de causer du tort à son amie, il avait simplement voulu rigoler un peu, mais apparemment, ce n'était pas un sujet à prendre à la rigolade avec Casey. Il allait soigneusement le noter dans un coin de sa tête, histoire d'éviter qu'une chose pareille se reproduise. Heureusement pour lui, elle ne semblait pas trop lui en tenir rigueur puisqu'elle le suivit lorsqu'il se mit à courir et qu'il lui demanda son avis sur le voyage. Il esquissa un petit sourire et acquiesça à son tour. "Yeah, it's just great ! I really love it here ! I can't wait to see the pyramids, it's gonna be awesome !" Voir les pyramides... Il avait vraiment hâte. Nul doute que la pyramide de Gizeh vaudrait le détour. Le sphinx aussi. Peut-être pourrait-il faire un petit tour à dos de chameau aussi ? Ce serait vraiment top ! C'était peut-être un peu idiot, voire puérile, mais il en rêvait. Peut-être qu'il détesterait l'expérience ou peut-être pas. De toute façon, il ne pouvait pas le savoir en avance. Néanmoins, il trouverait le moyen de s'amuser et de passer un bon moment quoiqu'il advienne. Rien ne viendrait gâcher ces vacances ! Du moins, il l'espérait. Et il ferait tout pour que ça se passe au mieux et qu'il revienne avec des souvenirs plein la tête et plein l'appareil photo ! Car pour le coup, il était le touriste par excellence, celui qui prenait un peu tout et n'importe quoi en photo et qui se baladait avec son appareil photo autour du cou lors des visites guidées.

Il avait confié à Casey que c'était ses premières vacances depuis longtemps et ne put s'empêcher de laisser échapper un petit rire à ses propos. Lorsqu'il était encore à l'université, lui aussi avait plus de temps libre, même si ça devenait quand même de plus en plus compliqué dans les dernières années. "Enjoy as long as you can ! Once you'll be out of college and once you'll get a job, going on vacation will be so much more difficult !" Il ne voulait pas du tout la décourager ou un truc du genre, c'était simplement la réalité des choses. Mais de toute façon, la jeune femme devait déjà en être pleinement consciente.
Quoiqu'il en soit, ils poursuivirent leur petit footing, mais la chaleur et l'air ambiant faisaient que Julian se retrouva rapidement en sueur. Bon sang. Ça n'avait vraiment rien à voir avec New York ! Au bout d'un moment, il s'arrêta un instant pour boire quelques gorgées d'eau. Il était important de rester hydraté, après tout ! Il se mit ensuite à observer un peu les alentours, admirant simplement le paysage. Certes, ils étaient dans une ville, mais c'était quand même joli et vachement dépaysant. Il se tourna ensuite vers Casey, conscient qu'il n'avait même pas répondu à sa dernière question, trop absorbé par ce qui l'entourait. "Pardon, je crois que j'avais la tête un peu ailleurs !" Il lui adressa un petit sourire d'excuse avant de poursuivre. "Je partage ma chambre avec quelqu'un que je ne connais pas. Je n'ai pas vraiment eu l'occasion de passer beaucoup de temps avec lui pour l'instant. Mais il m'a l'air cool. Si on oublie son côté bordélique..."

Le jeune homme poussa un petit soupir. Son colocataire pour les vacances était du genre à laisser traîner ses affaires dans la chambre, tout le temps. Et Julian était du genre maniaque, ne supportant pas le désordre, ou seulement dans une moindre mesure. Il prenait souvent sur lui car il n'avait pas envie de s'embrouiller avec ce gars. Ça n'en valait pas la peine, surtout en vacances. Soudain, son regard se posa sur un inconnu, à quelques pas de l'endroit où ils s'étaient arrêtés. Julian fronça légèrement les sourcils en voyant le petit panneau Free Hugs que la personne tenait. Ici ? Peut-être était-ce un étudiant qui devait réaliser un défi ou juste un gars qui avait perdu un pari. Ou alors quelqu'un en manque de câlins, tout simplement. Ou encore quelqu'un qui effectuait une expérience sociale pour sa chaîne Youtube. Peu importe. Sans même prévenir Casey, il s'approcha de l'inconnu pour lui faire un gros câlin. "Câliiiiin !" Il sourit comme un con, tout content, puis revint aux côtés de son amie. "Tu devrais le faire aussi !" Après tout, c'était totalement inoffensif.

© 2981 12289 0

@Casey St-James


Revenir en haut Aller en bas
 
Let's get physical | Casey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Egypte-