Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Jour 6 - Hooked on a feeling (Maxyne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 813 messages et j'ai : 72 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Jonhson, the god et je crédite : EXORDIUM. (ava) & astra (signa)

MessageSujet: Jour 6 - Hooked on a feeling (Maxyne)   Sam 15 Juil - 22:03


Hooked on a feeling
Max & Scott

Les mauvaises idées, les coups foireux, tu en es le professionnel. A dire vrai, tu n’as peur de rien, et sûrement pas des défis. Cette part de ta personnalité, impétueuse se vérifie aisément face à ton acharnement à t’approcher de Maxyne, de l’avoir approchée envers et contre tous. Tes efforts n’ont pas été vains, pas une seule fois l’idée d’abandonner ne t’a effleurée. Tu ne regrettes pas, malgré les inconvénients dont tu prends conscience à présent. Tu n’aurais pu prévoir t’attacher de la sorte à cette brune au tempérament de feu, aussi indomptable qu’un animal sauvage. Personne ne sait comment se terminera cette histoire, probablement mal au vu de sa complexité. Sa relation avec son meilleur ami est contre-nature, hors des codes, différente. Tu as du mal à le comprendre, malgré le fait que tu sois assez ouvert d’esprit. Voilà qu’à présent, ce pseudo ouverture d’esprit est remis en question. Alors, rapidement, ces songes emplis de doutes sont balayés, nul besoin de remuer la douleur dans ces moments aussi étranges. Dans un coin de ton esprit, la possibilité de perdre Max n’est pas oubliée, t’effrayant à mesure que les heures avancent. Votre dernière discussion où tes sentiments ont éclaté est encore vivace. Tu regrettes de ne pas avoir pu te retenir, d’être allé trop vite en connaissant pertinemment la réaction de la beta. Elle n’est pas encore prête à l’entendre, il n’y a que le temps qui pourra faire son œuvre. Tu es prêt à l’attendre toute ta vie si nécessaire tout simplement parce tu ne veux pas passer à côté d’une histoire qui pourrait te faire oublier le reste.

Tu chasses rapidement tes doutes alors que tu tires tes valises pour pénétrer dans l’aéroport en compagnie de la jeune femme, vous êtes évidemment excités à l’idée de partir. L’idée de partir loin de New-York est l’occasion idéale pour oublier un peu les querelles ainsi que le temps morose. Les peines de cœur s’oublient le temps d’un été. Ou du moins le temps de n’avoir rien d’autre en tête que le soleil et les sourires le tout accompagné d’une bonne bière. Tu as hâte d’arriver, en Egypte. Ce pays dont tu entends parler par tes amis. Les éloges à son sujet sont nombreux, et le voir de tes propres yeux est un véritable privilège. Seuls les étudiants avec un peu de moyen peuvent s’y rendre, ce qui fait de vous des chanceux de posséder ces capacités-là. Tu pousses un soupir de surprise en découvrant la grande chambre d’hôtel prévue pour vous, un regard complice jeté à ta partenaire et vous sautez tous les deux tels des enfants sur le lit double. Quitte à déranger les voisins, vous vous fichez bien ce qui peut vous entourer. C’est votre habitude, l’important étant de s’amuser. Qu’importe les conséquences. Les vacances sont là pour ça. La peau ailée par le soleil, les jours passent, tu ne cesses de la suivre dans toutes les activités, des journées bien remplies enrichissantes. Pour un aventurier tel que toi, tu es plus que servi. En plus d’être aux côtés de Maxyne, les paysages sont à couper le souffle. La population est également très chaleureuse, en vérité, ce pays n’a rien à envier aux autres. Et il n’a aucunement besoin de rougir de son potentiel encore mal exploité.

Un dernier sourire et tu t’endors sur le sable, allongé sur ta serviette. Sur le dos, tu plonges dans les bras de Morphée en oubliant le soleil et ses caprices. Résultat, en ouvrant les yeux, tu peux entendre le rire de Max et remarquer avec horreur les marques rouges sur ta peau. C’est donc cramoisi que vous ressortez le soir, ce n’est pas pour aller n’importe, mais dans une boite de nuit. Nul besoin de préciser que vous risquez de bien rire en entrant dans l’établissement. La salle est remplie d’hommes en majorité, ce qui ne manque pas de te faire froncer un peu les sourcils. « Hey dit, pourquoi y’a si peu de filles ? » Souffles-tu à l’égard de la brune qui se tient à tes côtés. Ses yeux pétillent et tu devines qu’elle a envie de rire face à la situation plus que cocasse, il faut le dire. Toi, Scott, tu es probablement le roi des plans foireux qui ont cependant le don d’amuser jusqu’à se tenir le ventre. Ce genre d’erreurs éblouissant les vies de ceux qui te côtoient.



candide
Peut-être suis-je aveugle. De penser que je peux voir à travers tout ça et voir ce qu'il y a derrière..

Merci love2:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1113 messages et j'ai : 35 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Magda Zalejska et je crédite : queen faust (av)

MessageSujet: Re: Jour 6 - Hooked on a feeling (Maxyne)   Ven 21 Juil - 23:23


Hooked on a feeling
Max & Scott

Des vacances loin de New York, comme un nouveau départ, ou un break au milieu de la tempête qui gronde dans le fond de vos vies. Une relation qui ne démarre pas de la meilleure manière, et grande partie par ta faute. La tienne t celle de ton meilleur ami. Vous et votre relation en dehors des codes de la société. T’aurais dû savoir qu’un jour ça poserait problème. Mais jamais tu te serais doutée qu’une relation un tant soit peu sérieuse pointerait le bout de ton nez. Assez sérieuse en tout as pour que tu tiennes tête à Darko. Et voilà le résultat… Il s’est donné pour mission de te faire craquer, te rendre complètement dingue, alors qu’à côté de ça, Scott doute doucement de ton implication dans votre relation. Pourtant, tes sentiments envers Scott sont sincères. Sincères et grandissant, chaque jour un peu plus même si tout ne se déroule pas de la meilleure manière.
Et pour le moment, les vacances se déroulent sans accroche. Un break qui était le bienvenue. Vous étiez de nouveau des gosses qui rigolaient de choses simples. Tu passais tes journées avec Scott, au bord de la piscine, à visiter les merveilles de Luxor. Du culturel ou du farniente, vous alterniez les deux sans trop y réfléchir. Et puis, t’étais plutôt ravie d’avoir réussi à échapper aux coups de soleil alors que Scott devenait rouge au fil des rouges. Mais bien souvent, après une journée entière à visiter les merveilles égyptienne –et même si tu savais qu’il y en avait beaucoup, t’avais jamais imaginé à quel point- vous vous écrouliez régulièrement sur le lit. Ca ou Scott se mettait à sauter sur le lit, tel un gamin jusqu’à ce que tu ne finisses par le rejoindre, toi aussi. T’es pas foutue de lui résister bien longtemps, y compris dans ses conneries, et même quand t’es crevée. Mais ce soir, vous vous êtes décidés à sortir. Scott qui a entendu parler d’une boite. Pourquoi pas. Tu connais rien ici, alors tu suis. Ca te fera connaitre des boites différentes, non ? t’imagine pas à quel point. Mais à peine rentrée que tu souris. Tu te demandes si Scott savait où vous alliez mettre les pieds. Vu la tête qu’il fait, t’imagines que non.  « Hey dit, pourquoi y’a si peu de filles ? » Tu te pinces les lèvres, pour te retenir de ne pas éclater de rire face à son étonnement. Une nouvelle fois, tu jettes un coup d’œil autour de toi. Aucun doute possible, et t’es encore étonnée que Scott n’est pas compris. Mais tu ne peux que t’amuser de la situation. Il aurait voulu le faire exprès qu’il aurait jamais réussi. C’est peut-être bien l’une des rares boites de la sorte dans tout le pays. Et il a fallu qu’il tombe dessus. Au hasard. Tu te rapproches, joueuse, avec un sourire amusé sur le coin des lèvres, même si ça te demande un effort surhumain de ne pas partir en fou rire. Tu glisses tes mains autour de sa taille en levant la tête vers lui. « En m’amenant ici… T’essayais de me faire passer un message ? » Tu rapproches tes lèvres des siennes, le frôlant, à vouloir lui donner un baiser mais au lieu de ça, tu ris, c’est plus fort que toi. « Tu sais, si tu voulais un plan à trois avec un autre mec… Ou que t’as un fantasme gay… T’avais juste à me le dire… » Tu lui voles un baiser avant de continuer à rire en tournant une nouvelle fois la tête vers les gens autour de vous. T’espères, qu’au moins, comme ça il comprendra où vous avez mis les pieds. Ca t’importe peu, mais le voir dans l’ignorance t’amuse totalement. Peut-être qu’en c’était ça qu’il voulait fallait. Non, pas de plan à trois, mais quelque chose de léger qui vous fasse rire. « Et puis… Tu voulais venir pour les filles ? » demandes-tu faussement suspicieuse.





i'm the flower and the thorns
silence, the most powerful scream ✻  She's less of a girl, more like a tornado. Her outside may be made of skin, but in her bones rests an active volcano.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 813 messages et j'ai : 72 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Jonhson, the god et je crédite : EXORDIUM. (ava) & astra (signa)

MessageSujet: Re: Jour 6 - Hooked on a feeling (Maxyne)   Mar 1 Aoû - 20:12


Hooked on a feeling
Max & Scott

La situation est un véritable sac de nœuds. Ta relation avec Maxyne prend une tournure assez sérieuse, plus que vous n’auriez pu l’imaginer. Tes sentiments ne cessent de grandir à mesure que les jours passent, mais également la crainte de la voir partir. Tu ne peux cacher cette peur qui te ronge peu à peu. L’ombre de Darko plane encore et toujours sur vous deux, te rendant susceptible à ce sujet-là. Ces vacances arrivent donc au moment opportun car le besoin de prendre le large se faisait ressentir, de plus en plus pressant. Dans l’avion, tu n’avais pu contenir un grand sourire à chaque fois que tu admirais le paysage sous vos pieds. Max t’avait évidemment suivie dans cette aventure, sachant pertinemment que désormais vos destins sont inséparables. Tu ne peux plus te passer d’elle, une évidence que tu acceptes à présent. Pour une fois dans ta vie, tu ne recules, prêt à faire le grand pas pour parvenir enfin au bonheur. Ce sentiment éphémère que t’apporte la beta dans ta vie. Vie bouleversée depuis votre rencontre. Loin de te douter aux premiers abords que cela te mènerait aussi loin. C’est avec nostalgie que tu te remémores ton parcours pour être parvenu à l’approcher. Le caractère farouche de la jeune femme n’est un secret pour personne, bon nombre d’étudiants et de prétendants en ont fait les frais. Beaucoup se sont heurtés à un mur. Obstacle que tu as su traverser avec patience, car il en fallait énormément.
Les activités du séjour varient de jour en jour. Entre soleil et repos, tu te sens clairement mieux, plus apaisé. Le tumulte New-Yorkais te paraît à mille lieues. Une pause nécessaire que tu savoures encore plus en présence de Maxyne. Sur le bord de la piscine, tu t’étonnes à te rincer l’œil de ses courbes, ignorant totalement les autres femmes. Aucune ne parvient à attirer ton attention comme elle a pu le faire. Te délectant de son corps, tu ne peux qu’apprécier votre complicité. Celle-ci subsiste malgré la dernière discussion. Les tensions sont mises de côté le temps du voyage. Tu ne souhaites pas les aborder tout simplement parce que cela n’avancerait en rien. Ton côté joueur reprend fréquemment le dessus, et la brune n’hésite pas à te suivre dans tes conneries. Les voisins de votre chambre doivent regretter leur choix, à côté de deux hystériques. L’avantage, c’est que le soir, vous dormez tôt, écroulés sur le lit. Pourtant, ce soir vous vous forcez à sortir de là. C’est l’occasion rêvée de découvrir la vie nocturne. La chaleur est supportable, le vent marin refroidit largement l’atmosphère. Tes pas te mènent alors jusqu’à cette boîte dont tu as entendu parler. Pour sûr que vous ne serez pas déçus une fois entrés. Les convives sont composés majoritairement d’hommes. Tu en vois certains s’embrasser, d’autres danser coller-serrer. La tronche rougie par le soleil, tu écarquilles yeux, ignorant où vous avez pu atterrir. Les coups foireux résument ta vie finalement. « Oh bah merde, j’ai mal lu. » Tu vois Max manquer d’éclater de rire, se retenant de ne pas s’écrouler pour se tenir le ventre. Tu es un peu décontenancé mais néanmoins amusé par ses paroles. « Je n’ai qu’un seul fantasme, et c’est toi. » Dis-tu en riant, ses lèvres sucrées goûtant aux tiennes. Tes mains se glissent sur sa taille afin de caler contre ton être, humant son odeur, tu niches ta tête dans son cou. « Te rince pas trop l’œil. » A peine ta phrase terminée que le podium s’allume et dévoile un danseur au physique plus que musclé, vêtu d’un simple morceau de feuille afin de camoufler son attribut. La foule hurle aussitôt et se compresse devant la scène, vous obligeant à avancer, tu te retrouves en première ligne. De là, tu vois son engin, un rictus amusé alors que tu poses ton regard sur Max. « Mon dieu. »



candide
Peut-être suis-je aveugle. De penser que je peux voir à travers tout ça et voir ce qu'il y a derrière..

Merci love2:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1113 messages et j'ai : 35 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Magda Zalejska et je crédite : queen faust (av)

MessageSujet: Re: Jour 6 - Hooked on a feeling (Maxyne)   Mar 8 Aoû - 11:58


Hooked on a feeling
Max & Scott

Une soirée censée vous faire décompressée un peu plus, vous faire oublier New York et son spectre, New York et ses problèmes. Peut-être même que Scott que ça fasse oublier Darko, ou ce qu’il implique. Toi, t’as du mal à lacher ton téléphone, à surveiller ses messages, parce que monsieur joue au mort. Ton meilleur ami a décidé de t’en faire baver et il ne te donne simplement aucune nouvelle. Ca te rend dingue, et tu fais tout pour ne pas le montrer à Scott. C’est injuste pour lui. Il n’a pas à subir les humeurs de ton meilleur ami ou les tracas qu’il te cause. Parce que tu sais que ça n’arrangerait en rien ta situation. T’as pas besoin de tout savoir, tu veux même pas savoir s’il est avec une fille ou non –vaut mieux pas, tu veux juste qu’il te donne des nouvelles. Savoir qu’il va bien, qu’il est toujours vivant. Il risquerait de te dire que non, ça va pas, où il te ferait comprendre, une nouvelle fois, à quel point cette situation lui déplait, et que toi, tu n’apprécieras sans doute pas la suite. Parce que tu sais que cette relation, ce semblant d’exclusivité que tu lui retires, il va te le faire payer. Alors ce soir, t’es juste censée mettre tout ça dans un coin de ta tête, une fois encore. Et cet après midi, ça fonctionnait plutôt bien quand le soleil te réchauffait la peau, quand ses rayons te chatouillaient la peau. Alors normalement, avec un peu de musique, avec Scott qui se colle contre ton corps, et peut-être même avec un peu d’alcool, ça ne pourra qu’aller. Tu ne pourras que te sentir en vacances, loin de tes tracas quotidiens. Et puis, tu sais que tu peux compter sur le Lambda pour te changer les idées, pour te faire –volontairement ou non d’ailleurs. Et c’est bien qui semble arriver. Une boite gay. Y’a que lui pour tomber dessus sans le vouloir.
« Oh bah merde, j’ai mal lu. » T’éclates une nouvelle fois de rire face aux paroles de ton petit-ami. Il n’y a que lui pour mal lire ce genre d’infos. A croire qu’il le fait exprès. Ou qu’il a la tête complètement ailleurs. « C’est ce qu’on dit oui… » réponds-tu faussement convaincue pour le taquiner. Evidemment, tu ne peux que t’amuser de la situation, en le laissant imaginer que ça t’amène à croire qu’il veut élargir ses horizons, ou simplement répondre à certains de ses fantasmes. « Je n’ai qu’un seul fantasme, et c’est toi. » « Hm bonne réponse. » laches-tu avant de glisser tes lèvres sur les siennes. Tes mains finissent sur sa nuque, et tu l’embrasses une nouvelle fois alors qu’il te colle un peu plus contre lui. Au moins, tu ne risques pas de flipper ou de t’énerver qu’une fille s’approche un peu trop près. Un mec en revanche… Mais impossible de t’énerver, tu ne pourras qu’en rire. « Te rince pas trop l’œil. » « J'peux rien promettre ! » lances-tu alors que vous vous retrouvez amassé devant un podium nouvellement éclairé. Tes yeux s’écarquillent devant le spectacle qui s’offre à toi avant d’éclater de rire. Un mec à moitié à poil, où seul son attribut est caché –ou plutôt délicatement voilé- par une simple feuille, ou en tout cas quelque chose qui y ressemble. Pas une seule seconde tu n’aurais imaginé voir ta soirée tourner ainsi. « Mon dieu. » Tu tournes légèrement la tête vers Scott, tout sourire, en haussant les épaules. « C’est bien que la soirée  que t’avais sans doute imaginé. Sérieusement, autant de mecs à moitié à poil autour de moi ? C’est mon cadeau de Noël ? » Tu te retiens de ne pas rire en voyant la tête de Scott alors que le mec se met à danser. Ou plutôt à se déhancher sous les cris d’une foule plus qu’excitée. « Ceci dit, je crois que t’as plus tes chances que moi… » une moue boudeuse vient prendre place sur ton visage avant que tu ne lui voles un baiser. « Je la trouve plutôt pas mal cette soirée Magic Mike. Tu veux que je t’offre une danse privée ? Enfin, de lui, j’veux dire…. » ajoutes-tu avec une tête innocente assez peu crédible. « On verra à la fin de la soirée si je suis toujours ton seul fantasme. » dis-tu en commençant à te déhancher à ton tour.






i'm the flower and the thorns
silence, the most powerful scream ✻  She's less of a girl, more like a tornado. Her outside may be made of skin, but in her bones rests an active volcano.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 813 messages et j'ai : 72 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Jonhson, the god et je crédite : EXORDIUM. (ava) & astra (signa)

MessageSujet: Re: Jour 6 - Hooked on a feeling (Maxyne)   Mar 29 Aoû - 20:24


Hooked on a feeling
Max & Scott

Si la situation est plus que jamais compliquée, ces vacances sont l’occasion idéale pour oublier ce qui te tourmente, ce qui tourmente tes nuits ainsi que tes pensées la journée. Parfois, tu te surprends à te réveiller et à te tourner vers Maxyne pour l’admirer dormir comme s’il s’agissait de la dernière fois que tu la voyais. La crainte de la voir s’échapper ne te quitte jamais. Alors tu veux t’imprégner au maximum de ses traits, de la moindre imperfection qui n’en n’est pas une à tes yeux. Un comportement digne d’un psychopathe pour certains, mais contrairement à eux, tu ne caches pas tes sentiments que ce petit bout de femme te fait ressentir. Elle joue avec tes nerfs, ton cœur à volonté. C’est fou ce qu’elle peut avoir un pouvoir sur toi. Probablement beaucoup trop, mais tu t’en accoutumes avec délectation. Parfois, cela ne te fait franchement pas plaisir, comme cette histoire qui la lie à cet homme Darko. Tu ne le connais pas, mais ces intentions elles paraissent claires. Il souhaite être l’obstacle, celui qui vous empêchera d’aller plus loin, de mettre des bâtons dans les roues. De toute évidence, leur relation n’a rien de normal bien que tu ne sois franchement pas l’exemple de la normalité, en marge de la société. Tes activités, ton caractère sont des choses uniques qui n’existent pas ailleurs. Si tu montres un côté cool, il ne faut pas te chercher au risque de réveiller un côté peu appréciable de ta personnalité. Dans ce cas-là, tes proches risquent de déchanter en découvrant ce que tu caches derrière cette carapace. Pour l’heure, c’est l’ambiance festive qui te submerge, les vacances se déroulant de manière fortement agréable. Loin du tumulte New-Yorkais, vous retrouvez votre complicité mise à mal par la conversation d’avant le départ. Tu gardes tes doutes pour toi car il n’est pas nécessaire de les étaler sur la place publique. Il est bien plus judicieux de profiter de l’instant présent. La boite gay. Encore une fois, tu es responsable d’un plan foireux, probablement le plus impromptu et surprenant. Tu es déçu en remarquant cela, bien que l’homosexualité soit loin de t’être étrangère. Disons que tu t’attendais à un autre spectacle. L’incompréhension se lit sur ton visage, déconfit alors que tu appréhendes le lieu où vous vous trouvez. Les paroles de la beta te font rire, il faut croire que même en le voulant, tu n’aurais pas réussi à vous traîner ici. De toute évidence, autant s’en amuser. Instinctivement, tes mains encerclent sa taille afin de la serrer contre toi, sentir ton corps contre le tien pour que vos lèvres se rencontrent dans une danse endiablée. Néanmoins, le baiser est rompu par l’arrivée d’un danseur. Levant les prunelles en sa direction, celles-ci s’écarquillent en découvrant la tenue légère que ce dernier porte, laissant entrevoir son attribut. Il te suffit de le deviner pour te sentir défaillir. Si Max éclate de rire, tu restes presque bouche bée, les yeux grands ouverts, sous le choc de ce que tu viens d’apercevoir. Comme si ton regard venait de brûler face à cette vision. « Putain je m’y attendais pas. » Dis-tu en te tournant en direction de la belle brune, avant d’éclater de rire lorsque le mec se met à danser. « Ouais ton cadeau avant l’heure, je pense à toi tu vois. » Ta main se glisse dans celle de Max, tes doigts s’entremêlant. Le baiser trop court à ton goût, tu esquisses un sourire sournois, qui veut tout dire, tu adorerais la voir danser rien que pour toi. « Tu sais que ce serait mon rêve que tu me fasses un show privé ? » Tu t’approches, tes mains s’aventurant au creux de ses reins, tu te déhanches sur le rythme de la musique avant de te figer en entendant le danseur t’interpelle pour t’inviter à monter sur l’estrade. Paniqué, tu te tournes vers Maxyne, attendant une quelconque réaction de sa part. Que dois-tu faire ?



candide
Peut-être suis-je aveugle. De penser que je peux voir à travers tout ça et voir ce qu'il y a derrière..

Merci love2:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Jour 6 - Hooked on a feeling (Maxyne)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Seven Wonders :: Egypte-