Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Jour 6 - Hooked on a feeling (Maxyne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 760 messages et j'ai : 74 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Jonhson, the god et je crédite : vinyles idylles (ava) & astra (signa)

MessageSujet: Jour 6 - Hooked on a feeling (Maxyne)   Sam 15 Juil - 22:03


Hooked on a feeling
Max & Scott

Les mauvaises idées, les coups foireux, tu en es le professionnel. A dire vrai, tu n’as peur de rien, et sûrement pas des défis. Cette part de ta personnalité, impétueuse se vérifie aisément face à ton acharnement à t’approcher de Maxyne, de l’avoir approchée envers et contre tous. Tes efforts n’ont pas été vains, pas une seule fois l’idée d’abandonner ne t’a effleurée. Tu ne regrettes pas, malgré les inconvénients dont tu prends conscience à présent. Tu n’aurais pu prévoir t’attacher de la sorte à cette brune au tempérament de feu, aussi indomptable qu’un animal sauvage. Personne ne sait comment se terminera cette histoire, probablement mal au vu de sa complexité. Sa relation avec son meilleur ami est contre-nature, hors des codes, différente. Tu as du mal à le comprendre, malgré le fait que tu sois assez ouvert d’esprit. Voilà qu’à présent, ce pseudo ouverture d’esprit est remis en question. Alors, rapidement, ces songes emplis de doutes sont balayés, nul besoin de remuer la douleur dans ces moments aussi étranges. Dans un coin de ton esprit, la possibilité de perdre Max n’est pas oubliée, t’effrayant à mesure que les heures avancent. Votre dernière discussion où tes sentiments ont éclaté est encore vivace. Tu regrettes de ne pas avoir pu te retenir, d’être allé trop vite en connaissant pertinemment la réaction de la beta. Elle n’est pas encore prête à l’entendre, il n’y a que le temps qui pourra faire son œuvre. Tu es prêt à l’attendre toute ta vie si nécessaire tout simplement parce tu ne veux pas passer à côté d’une histoire qui pourrait te faire oublier le reste.

Tu chasses rapidement tes doutes alors que tu tires tes valises pour pénétrer dans l’aéroport en compagnie de la jeune femme, vous êtes évidemment excités à l’idée de partir. L’idée de partir loin de New-York est l’occasion idéale pour oublier un peu les querelles ainsi que le temps morose. Les peines de cœur s’oublient le temps d’un été. Ou du moins le temps de n’avoir rien d’autre en tête que le soleil et les sourires le tout accompagné d’une bonne bière. Tu as hâte d’arriver, en Egypte. Ce pays dont tu entends parler par tes amis. Les éloges à son sujet sont nombreux, et le voir de tes propres yeux est un véritable privilège. Seuls les étudiants avec un peu de moyen peuvent s’y rendre, ce qui fait de vous des chanceux de posséder ces capacités-là. Tu pousses un soupir de surprise en découvrant la grande chambre d’hôtel prévue pour vous, un regard complice jeté à ta partenaire et vous sautez tous les deux tels des enfants sur le lit double. Quitte à déranger les voisins, vous vous fichez bien ce qui peut vous entourer. C’est votre habitude, l’important étant de s’amuser. Qu’importe les conséquences. Les vacances sont là pour ça. La peau ailée par le soleil, les jours passent, tu ne cesses de la suivre dans toutes les activités, des journées bien remplies enrichissantes. Pour un aventurier tel que toi, tu es plus que servi. En plus d’être aux côtés de Maxyne, les paysages sont à couper le souffle. La population est également très chaleureuse, en vérité, ce pays n’a rien à envier aux autres. Et il n’a aucunement besoin de rougir de son potentiel encore mal exploité.

Un dernier sourire et tu t’endors sur le sable, allongé sur ta serviette. Sur le dos, tu plonges dans les bras de Morphée en oubliant le soleil et ses caprices. Résultat, en ouvrant les yeux, tu peux entendre le rire de Max et remarquer avec horreur les marques rouges sur ta peau. C’est donc cramoisi que vous ressortez le soir, ce n’est pas pour aller n’importe, mais dans une boite de nuit. Nul besoin de préciser que vous risquez de bien rire en entrant dans l’établissement. La salle est remplie d’hommes en majorité, ce qui ne manque pas de te faire froncer un peu les sourcils. « Hey dit, pourquoi y’a si peu de filles ? » Souffles-tu à l’égard de la brune qui se tient à tes côtés. Ses yeux pétillent et tu devines qu’elle a envie de rire face à la situation plus que cocasse, il faut le dire. Toi, Scott, tu es probablement le roi des plans foireux qui ont cependant le don d’amuser jusqu’à se tenir le ventre. Ce genre d’erreurs éblouissant les vies de ceux qui te côtoient.



candide
Peut-être suis-je aveugle. De penser que je peux voir à travers tout ça et voir ce qu'il y a derrière..

Merci love2:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Jour 6 - Hooked on a feeling (Maxyne)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Egypte-