Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 We're here to party - Abel & Belen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3004 messages et j'ai : 104 dollars en banque. Sinon, il paraît que : StephenHOTJames et je crédite : Avatar BONNIE & profil by me, gif tumblr, signature par Lilousilver ♥

MessageSujet: We're here to party - Abel & Belen   Lun 17 Juil - 23:34


We're here to party
feat. Les Kovacs

Tu as été euphorique à l’idée de passer du temps avec ta famille. Les années de carence ont laissé des séquelles sur ton esprit ce qui fait que lorsque tu as retrouvé Abel, tu as eu ce réflexe embêtant de vouloir immédiatement faire partie de sa vie. Pour Belen, c’était pire vu que le côté protecteur était multiplié. Tu es loin de l’homme envahissant, passant son temps à couvrir derrière autrui et pourtant, avec ta fratrie, cette manie se développe spontanément. Le simple fait de penser à un possible éloignement te fait grincer les dents. Ce n’était pas envisageable et tu ne voulais même pas envisager une telle probabilité ; ta famille est à nouveau réunie et c’est ainsi. Tu te donneras tous les moyens à ta disposition pour ne plus jamais les perdre. La venue de Venus t’a perturbé, tu ne peux dire le contraire. Tu pensais que les Kovacs se résumaient à trois individus avant de te rappeler du ventre rond de ta mère. T’étais un enfant à cette époque là et tu te rappelles toujours des mots de ta mère ainsi que les médecins. Un mort-né. Elle était un mort-né et quand bien même la nouvelle avait été douloureuse, vous avez rapidement passé outre pour continuer votre train train tranquille. La dernière rencontre avec la jeune femme t’avait montré qu’en réalité, son père l’avait emmené loin de votre génitrice, loin de vous et surtout loin de la bassesse dans laquelle vous avez grandi. Tu n’as pas su quelle réaction adopter sur le coup mais après réflexion, tu te rends compte que Venus fait partie de votre famille. Peu importe si vous ne saviez pas pour son existence ou si elle n’était pas une pure Kovacs, comme Belen, elles étaient tes soeurs et tu feras tout pour les protéger quitte à perdre un membre ou deux dans la manoeuvre. C’est sur cet état d’esprit que tu as quitté la chambre que tu partages avec Izaak pour retrouver ton frère dans le hall de l’hôtel. Ensemble, vous suivrez plus facilement le guide qui vous conduira jusqu’aux Pyramides là où vous allez retrouver Belen. Vêtu d’un simple bermuda, des baskets confortables ainsi qu’un débardeur blanc contrastant avec ta peau mordorée et encrée, tu salues ton frère avant de passer ton bras par dessus ses épaules. Descendant légèrement tes lunettes de soleil sur ton nez, tu demandes. « Ca va frangin ? Je ne t’ai pas demandé, tu as ramené la sal .... Charlen ? » Quand bien même tu essaies de faire des efforts pour accepter cette femme que tu appelles salope, tu persistes à ne pas l’apprécier. C’est un venin, un insecte insignifiant et tu te demandes toujours ce que ton frère fait avec elle. Il mérite largement mieux cependant, tu t’accroches à l’espoir de les voir un jour séparés. Cela t’offrira la jubilation nécessaire et attendue. Vous montez dans une sorte de van ayant connu des jours meilleurs et tu profites du petit voyage pour harceler ton frère de questions. « Tu comptes faire toute l’excursion en fait ? Tu as vu Belen depuis la dernière fois ? » Toi, tu n’as malheureusement pas eu le temps de la revoir et tu le regrettes. Là, tu as la possibilité de rattraper le temps perdu et aussi ramener le sujet de Venus sur le tapis.      



❝ Colour Of An Eye ❞
IVAAK ◈ As shadows watch the rain we tremble on our bed. In sheets of silver silk, as the world's heart loses its feel

awards :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1480 messages et j'ai : 334 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Dawid Auguscik et je crédite : Moi même

MessageSujet: Re: We're here to party - Abel & Belen   Mer 2 Aoû - 2:42

Cela fait seulement quelques jours que vous avez commencé ce séjour avec Charlen, et déjà tu dois avouer que tu ressens le manque de ta fratrie. Non pas que tu t’ennuies avec la demoiselle, bien au contraire, mais Ivar, Belen et Venus font partie intégrante de toi désormais, et tu as déjà passé bien trop de temps loin d’eux pour ne pas profiter du moindre instant pour les retrouver. Alors lorsque vous avez tous compris que vous seriez tous au même endroit cet été, une fois le programme du séjour en main, vous n’avez pas hésité à vous réserver une journée à vous. C’était décidé, vous alliez visiter les pyramides de Gizeh. Ce nom, tu avais tendance à faire rire ton frère lorsque tu cherchais à le prononcer, étant bien incapable de le dire correctement, surement à cause de ton accent anglais que tu ne pouvais cacher parfois, mais après tout tu aimais tellement entendre le rire d’Ivar que cela t’amusais tout autant. Il était donc prévu qu’Ivar et toi vous retrouviez dans le hall de l’hôtel pour ensuite retrouver votre petite sœur devant la pyramide, voila pourquoi tu es planté en plein milieu de l’entrée de cet hôtel, histoire d’être sûr d’être bien visible, à regarder dans tous sens pour chercher à voir arriver ton frère, le visage fermé, comme souvent lorsque tu n’es pas en présence de personne que tu aimes. Lorsque tu finis par le voir, ton sourire vient illuminer les trait de ton faciès alors que tu le salut à ton tour, prêt à le suivre désormais, bien que tu n’oublies pas de lever les yeux aux ciel en entendant sa question. « La charlen que j’ai ramené comme tu dis n’a rien de sale…. Je te jure elle se lave hein ! » Bien évidement tu sais que ce n’était pas ce qu’il allait dire, mais tu préfères jouer les imbéciles, n’ayant réellement pas envie de te battre avec ton frère, encore moins alors que vous êtes partie pour passer un bon moment en famille. Tu montes donc dans le van en lui faisant comprendre d’un simple regard que ce n’est vraiment pas un sujet à aborder aujourd’hui, et il semble le comprendre vu que les questions prennent un tout nouveau tournant désormais. « Je ne sais pas trop quand encore, mais non on devra partir avant la fin. Tous les étés j’ai pour habitude de passer plus ou moins un mois en Angleterre dans la famille, et vu que je ne sais pas trop ce que vont devenir mes vacances quand je commencerai à réellement bosser, je préfère en profiter au maximum une dernière fois… Et vous ? Vous restez la totalité du séjour ? » Cette famille avait beau ne pas être ton sang, elle est tout de même celle qui t’a vu grandir, et tu tiens à cette partie là de ta vie tout autant qu’à ceux qui sont nés du même ventre que toi. « Ouais, en fait le fait qu’on soit dans la même confrérie a beaucoup aidé, dès qu’on avait du temps libre à la fac on se retrouvait tous les deux… » Tu as un sourire éclatant sur les lèvres lorsque tu évoques ces moments passé avec ta sœur, alors que ton regard brillant finit par être attiré par ces bâtiments tout simplement immense et impressionnant de beauté ; les pyramides. « Wow ! » Tu n’en reviens pas, tu avais beau avoir lu tout un tas de truc sur ces pyramides, avoir vu des tonnes de photo pour les avoir étudié dans tes cours d’architectures, tu as du mal à croire que cela puisse être aussi immense en fin de compte. Etant donc à destination, tu pousses gentiment ton frère pour que vous sortiez de ce van en piteuse état, le regard toujours autant attiré par la merveille sous vos yeux. Tu finis tout de même par décrocher et chercher votre sœur qui finalement ne te laisse pas le temps de la trouver qu’elle se retrouve déjà dans tes bras, ce qui te fait sourire de plus belle alors que tu la sers doucement avant de poser tes lèvres sur sa tempe. « Salut beauté ! » Tu la relâches pour la laisser dire bonjour à Ivar alors que le fait d’être tous les trois pour la première fois pourrait presque amener une larmes dans tes yeux.


Life is not about waiting for the storm to pass. It's about learning to Dance in the rain. Love is not about how much you say I Love You but how much you prove that it's true ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 153 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gemma Ward et je crédite : vinyles idylles (avatar) et innocens (signa)

MessageSujet: Re: We're here to party - Abel & Belen   Lun 7 Aoû - 17:23


We're here to party
Te voilà en Egypte depuis quelques jours maintenant et tu avais eu de bonne surprise en arrivant dans ce pays. Tu t'es retrouvée avec Caleb, un étudiant psi, tout comme toi, dans le même hôtel, au même étage, dans la même chambre. Tout ça durant tout un été entier. Tu n'avais pas mis longtemps à comprendre également que tes frères étaient dans le pays aussi, dans le même hôtel. Pour couronner le tout, tu as ton frère Abel qui se situe quelques chambres plus loin, au même étage que toi. Tu ne pouvais pas dire qu'avoir tes frères ici ne te faisaient pas du tout plaisir, bien au contraire, tu avais été tellement heureuse de les retrouver, d'avoir votre famille réunie au complet que tu ne pouvais que sourire quand tu les voyais. Même si le côté protecteur était multiplié avec Abel, mais également avec Ivar, tu avais deux grands gaillards prêt à bondir sur la personne qui pourrait potentiellement te faire du mal.

Une petite journée en compagnie de tes frangins, voilà ton programme aujourd'hui et ça te faisait plaisir de les retrouver. Tu en faisais part à ton colocataire de chambre, Caleb, lui souhaitant tout simplement une bonne journée avant d'embrasser sa joue et de filer hors de la chambre. Tu devais les rejoindre sur le site des pyramides de Gizeh, tu ne savais pas s'ils étaient déjà là-bas ou quoi, mais te connaissant un peu, tu allais très certainement arriver en retard, comme souvent dernièrement lorsqu'on te donnait un point de rendez-vous. Vêtue d'un short en jean noir, d'un débardeur couleur blanc et des chaussures dans lesquelles tu es parfaitement à l'aise, mais si tu auras très certainement envie de les retirer dans la journée. Tes cheveux blonds lâchés et tes lunettes de soleil. Tu suivais des personnes qui sortaient de l'hôtel, prenant un véhicule qui allait vous emmener sur le site. Il faisait chaud et tu en avais déjà marre de la route, t'avais qu'une hâte, c'était de descendre de ce véhicule. Une vingtaine de minutes plus tard, tu arrivais sur le lieu, les pyramides en gros plan dans ton champ de vision, c'était magnifique et t'arrivais pas à défaire ton regard de ces merveilles. Tu finissais par revenir à toi et tu descendais du véhicule remerciant la personne qui conduisait le van, tu cherchais immédiatement tes frères du regard. Deux grands gaillards tatoués devaient être tout de même reconnaissable et oui, c'était le cas, tu les avais repéré. Tu ne tardais pas à t'avancer, presque en courant avant de voir Abel tournait son visage vers toi, un sourire sur les lèvres. Tu lui laissais à peine le temps de dire quelque chose que tu te retrouvais dans ses bras. Tu fermais les yeux en sentant son baiser contre sa tempe, souriant grandement en entendant ses mots. En fait, tu ne quittais pas les bras de ton frère, attrapant alors son haut pour le ramener contre vous. « Viens là toi ! » Lui disais-tu avant de profiter d'un calin familiale les lâchant par la suite en les regardant tous les deux. « Vous êtes prêt à vous perdre dans les pyramides ? » Leur demandais-tu avant de lâcher un rire. T'étais tellement contente de les voir que ton sourire ne quittait pas tes chaires, remettant tes lunettes de soleil. « Abel, c'est qui cette nana avec qui t'es venue ? » Lui demandais-tu curieuse.




COLD LITTLE HEART
Ca te prend comme ça, d'un seul coup et tu t'en remet jamais. Y'a pas écrit de quoi je parle, mais au fond de toi tu le sais très bien. © Innocens
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3004 messages et j'ai : 104 dollars en banque. Sinon, il paraît que : StephenHOTJames et je crédite : Avatar BONNIE & profil by me, gif tumblr, signature par Lilousilver ♥

MessageSujet: Re: We're here to party - Abel & Belen   Sam 26 Aoû - 0:32


We're here to party
feat. Les Kovacs
Pas besoin d’être devin pour comprendre le sarcasme de ton frère. Au fond, sa réponse t’amuse et te pousse à être un brin mauvais. Sans peser le pour et le contre et tout en étant dans le van, tu reprends la parole non sans le quitter du regard. « Un vagin est un vagin, il est fait pour être sauté tant qu’elles sont consentantes… Je te cite mon frangin en l'occurrence toi. T’as pas oublié qu’elle soit juste un vagin à sauter hein ? » Tu hausses un sourcil, sarcastique à ton tour. Tu remets sur le tapis une ancienne conversation que vous avez eu tous les deux. Sur le moment, ses propos t’avaient intrigué, à la limite, ils t’avaient choqué avant de commencer à comprendre comment il était, sa personnalité. En secouant la tête, tu changes de conversation. Tu ne veux pas te prendre la tête avec lui alors qu’à la base, ta question était innocente. Charlen, tu ne la portes pas sur ton coeur, tu ne l’apprécies pas. Cependant, t’étais prêt à faire des efforts rien que pour lui. Parfois, tu ne mesures pas tes mots ce qui te pousse à lui donner des sobriquets dévalorisants. Tes efforts ont une limite tout de même. Tu écoutes sa réponse en grattant le haut de ton nez et hoche la tête positivement. Tu comprends son besoin de passer du temps avec sa famille adoptive. Ses personnes l’avaient accueillis chez eux, ils l’avaient vu grandir, il faisait partie d’eux et tu comprenais cette envie. Tu fais sortir ton téléphone de ta poche pour envoyer un texto à Izaak, le prévenant de ta journée même si tu l’as déjà fait. Tu préfères tout de même insister sur la possibilité de ne pas revenir à l’hôtel avant la tombé de la nuit. Sur les lieux, tu descends du van et tu lèves la tête vers ton frère qui s’exclame. Lorsque ton regard se pose sur la grande pyramide, tu comprends son état d’esprit en poussant le même son admiratif. « Oh putain ! » Ce n’est pas rien de le dire. Comme ton frère, tu as pu observer la magnificence de cette merveille sur des photos ou dans des vidéos mais les voir en vrai avait un autre gout. Définitivement, tu ne regrettes pas d’être ici surtout quand une petite tête blonde plonge contre le torse de ton frère. Ta main se pose directement derrière son crâne alors qu’elle te tire vers eux pour un câlin familial. Tes bras entourent leurs épaules et tes lèvres se posent sur la tempe de ta frangine en guise de salutation. A sa question, tu tournes la tête vers ton frère ; vous êtes deux à présent pour le narguer. « C’est vrai, c’est qui cette nana avec qui t’es venu ? » Tu hausses un sourcil face à son air dépité et tu ne peux empêcher un rire sonore alors que tu replaces tes lunettes sur ton nez. Il fait chaud et il est temps de partir à la découverte de la merveille. « Venez » Tu t’approches un peu plus, toujours aussi ébahi face à grandeur. Il y a des grillages qui vous empêchent d’avancer davantage mais en te connaissant, tu es prêt à faire des conneries rien que pour t’amuser. Mais pour l’instant, tu préfères d’abord poser une question à ta soeur. « Et toi Belen, tu connaissais ton colocataire ou tu as fait sa connaissance ici ? »




❝ Colour Of An Eye ❞
IVAAK ◈ As shadows watch the rain we tremble on our bed. In sheets of silver silk, as the world's heart loses its feel

awards :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 1480 messages et j'ai : 334 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Dawid Auguscik et je crédite : Moi même

MessageSujet: Re: We're here to party - Abel & Belen   Jeu 7 Sep - 21:46

Cette discussion avec ton frère, tu la prends à la rigolade, tu as bien compris qu’il ne porte pas vraiment Charlen dans son cœur, mais tu as aussi bien remarqué qu’il faisait des efforts en ta présence. Alors ta petite remarque sur le fait que tu pouvais lui assurer qu’elle était quelqu’un de propre t’as fait doucement rire, c’est plus une façon de dire que tu sais très bien ce qu’il allait dire, mais que tu apprécies le fait qu’il se retienne. Mais si tu t’attendais à toute sorte de réaction de la part d’Ivar, jamais tu n’aurais pensé qu’il te ressortirait ce genre de parole. Un rire très franc était sorti d’entre tes lèvres avant que tu ne le regardes, sourire espiègle, mais n’apportant aucune réponse. Après tout, ces mots venaient bien de toi, alors tu ne peux le contredire, alors tu laisses simplement entendre une petite phrase, presque murmuré, comme si tu n’assumes pas totalement ce changement dans ta vie. « Ya que les cons qui ne changent pas d’avis… » Un petit sourire sur les lèvres, tu apprécies que ton frère change de sujet. Tu as beau être sûr de ce que tu ressens pour Charlen, ce n’est pas aussi simple que ça, d’autant plus depuis que tu sais qu’elle n’a pas vraiment arrêté de se droguer, mais tu essaies d’avancer, et surtout de le faire avec elle, ou du moins, de la faire avancer et cesser tout ça. Ce n’est pas facile, tu le sais, tu es passé par là, mais elle a besoin de toi et tu fais tout ce que tu peux pour l’aider. C’est sans doute un peu pour cela que tu as cherché à l’éloigner de New York quelque temps, et c’est sans doute pour ça aussi que tu voulais qu’elle vienne avec toi en Angleterre, même si tu ne lui en as pas parlé encore. D’ailleurs tu évites de le faire savoir à ton frère ça aussi, et puis, de toute façon, vous veniez d’arriver à destination, et la vue de ces pyramides avaient fait en sorte de te faire oublier toute discussion que tu aurai pu tenir auparavant. C’était réellement impressionnant, et comme si ce tableau ne pouvait pas être aussi magnifique sans ta famille au complet, ta sœur n’avait pas mis longtemps à vous rejoindre alors que tu n’hésites pas à la prendre dans tes bras, pour finir, grâce à elle, dans un câlin de cette fratrie récemment retrouvé. Tu ne pourrais pas être plus heureux qu’en cet instant, ça tu en es certain, alors tu ressers un peu ton étreinte pour profiter à fond de ce moment, pour finir par laisser respirer tout le monde, écoutant a voix de ta sœur venir à tes oreilles, tandis que ses paroles te font rire légèrement. Le pire c’est que tu penses qu’elle a raison et que vous pouvez réellement finir par vous perdre dans cette immensité. Tu fais un signe de tête pour faire savoir que oui tu es prêt tout en commençant à avancer un peu vers la bâtisse, alors que tu te mords la lèvre en entendant la question de Belen, bien vite accompagné par celle de ton frère qui profite pour te faire chier... « Prête pas attention à lui, il est juste jaloux… » Un rire s’échappe de tes lèvres sachant très bien que ça n’a rien à voir avec la réaction d’Ivar et tu reprends la parole pour réellement répondre à ta petite sœur. « C’est Charlen… Une amie… Proche… » Oui, dire qu’elle est ta copine tout simplement est encore compliqué pour toi, tu n’es pas habitué à ça, déjà, mais surtout, tu es encore moins habitué à en parler avec d’autre personne. Avoir un frère, tu t’es habitué depuis quelque temps. Une sœur, même si tu as eut l’occasion d’apprendre à connaitre Belen en vous croisant souvent, cela reste encore récent alors tu apprends encore la façon de te comporter en sa présence. La vois de ton frère te ramène à toi et tu le suis sans problème, attrapant la main de Belen pour la faire suivre le mouvement, curieux de connaitre la réponse à la question qu’Ivar venait de poser. Tu portes tout de même ton regard sur ce qui vous entoure et tu cherches à savoir ce que vous devez faire pour entrer dans ce truc, bien décidé à voir l’architecture intérieur de cette construction gigantesque.


Life is not about waiting for the storm to pass. It's about learning to Dance in the rain. Love is not about how much you say I Love You but how much you prove that it's true ♥
Revenir en haut Aller en bas
 
We're here to party - Abel & Belen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Seven Wonders :: Egypte-