Flashnews
L'intrigue de l'été est en place. Venez découvrir les 7 merveilles du monde ♥ Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici

Vous pouvez aussi consulter le yearbook ici et participer à quelques animations par là

      



 
Prochaine maintenance le samedi 26 août à 17h
N'oubliez pas de sauvegarder vos rps / fiches
NEWSLETTER NUMÉRO 27
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 25
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 The beginning of a friendship ││ Balthazar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 190 messages et j'ai : 1887 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Drew Van Acker et je crédite : Schizophrenic (pour l'avatar)

MessageSujet: The beginning of a friendship ││ Balthazar    Mer 2 Aoû - 8:37


Balthazar & Rémi

The beginning of a friendship


Tu es loin d’être un super héro. Tu n’es pas un surhomme. Tu as tes faiblesses. Des limites. Et toute cette situation est en train de te vider de tes forces. Ce sont les vacances pour la plupart des habitants de New-York, mais c’est loin d’être le cas pour toi. Tu cours littéralement partout. Il y a le temps que tu dois passer à l’hôpital, dans la peau d’un médecin comme un autre, et tu es heureux de pouvoir faire ça. Tu n’as pas encore ton diplôme, il reste encore quelques années avant de pouvoir exercer en solitaire, choisir tes patients, mais cette absence ne t’empêche pas de faire comme un titulaire. Tu peux assister aux opérations, tu peux faire des manoeuvres, toujours sous la surveillance d’un ancien. Lorsque tu es au bloc, tu te sens vivant. Tu as le sentiment de faire quelque chose de bien. Mais pour y arriver, il y a tout ce temps que tu dois passer à réviser, à apprendre par coeur les protocoles, pour ne commettre aucune erreur. La neurochirurgie. C’est le domaine que tu as choisi, mais ce n’est pas le plus simple. Tes gestes doivent être précis. La moindre erreur et tu pourrais devenir responsable de la mort d’un patient, ou pire encore, un handicap à vie. Le cerveau est à la fois beau mais complexe. Si le coeur est le moteur pour faire fonctionner le corps, sans le cerveau, le corps ne peut rien faire. C’est dangereux. Ambitieux. Et tu aimes ça. Mais il y a une chose qui n’arrange rien, en cette période de vacances. Celle de devoir vivre chez tes parents, avec la présence constante d’Angie avec toi. Ta “petite amie”. Ta “future fiancée”. Une histoire tellement tordue, qui est partie d’un simple pari avec la jeune femme. Et aujourd’hui, tu vis avec elle, pour consolider encore plus le mensonge. Tu l’apprécies, certes, mais à petites doses. Tout comme tes parents. Tu les aimes, mais tu apprécies encore plus ton indépendance. Ta liberté.

Une journée au Lenox Hill Hopital des plus fatiguantes. Tu as hâte de rentrer chez toi pour te détendre. Peut-être même t'octroyer une bière avant de pencher sur les cas qui t’attendent pour le lendemain. Sauf que “chez toi”, c’est devenu chez tes parents pendant la période estivale. Cette réalité te refroidit. Tu as besoin d’une pause. D’un moment pour toi. Ainsi, au lieu de te diriger vers Staten Island, et plus précisément Richmondtown, tu prends la direction de Manhattan pour aller à ton appartement. La clé dans la serrure, tu ouvres la porte et tu découvres avec émerveillement ton chez toi. C’est beaucoup trop grand pour toi seul, mais depuis le temps, tu t’y es fait. Un cadeau de tes parents. Comment refuser. Le silence. Un concept qui étire tes lèvres pour former un sourire, pendant que tu refermes la porte derrière toi. Ça te fait du bien d’être ici, et de retrouver un semblant de normalité. Tellement que tu décides de reporter ta séance de révision pour t’adonner à une activité plus réjouissante. Tu laisses tomber ton sac sur le sol, et tu te diriges vers ta chambre à coucher pour te changer. Les habits pour aller bosser laissent place à un short et un tee shirt pour être à l’aise. Après un détour dans la cuisine, et plus précisément le frigidaire pour récupérer deux bières, tu reprends le chemin vers la porte d’entrée.

La particularité de ton logement est d’avoir une cour intérieure, bien qu’elle soit visible de la rue. C’est ici que tu as la possibilité de bosser sur une toute autre activité : la mécanique. Tu es un amoureux des voitures, et ta collection est tellement importantes que tu ne pourrais toutes les compter. Mais voilà, il y en a une que tu apprécies un peu plus que les autres. Une vieille voiture, qui trainait depuis plusieurs années dans le garage de ton père. Depuis le temps, elle ne fonctionne plus. Tu pourrais simplement la confier à un garagiste pour qu’il la remette à neuf, mais ce bébé est devenu ton passe temps, quand tu as un peu de temps libre. Un temps très rare, une heure par semaine, tout au plus, mais tu ne comptes pas baisser les bras. Cette voiture, tu vas réussir à la remettre en état. Car un jour, tu espères pouvoir passer derrière le volant, et avoir la fierté de rouler avec sur les routes américaines, en te disant que c’est ton travail, et ton acharnement.

AVENGEDINCHAINS @Balthazar Williams
Revenir en haut Aller en bas
 
The beginning of a friendship ││ Balthazar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper East Side-