Flashnews
L'intrigue de la rentrée est en place, on vous réserve pleins de surprise ♥ Tout se passe ici

Besoin de vous pour le questionnaire de l'anniversaire et n'oubliez pas de lire la newsletter par là

      



 
NEWSLETTER NUMÉRO 28
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 26
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 La badass et sa moto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 63 messages et j'ai : 174 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Daniel Sharman et je crédite : FOREVERTRY† (avatar) & hedgekey (sign)

MessageSujet: La badass et sa moto   Mer 13 Sep - 0:03

La badass et sa moto
— with Hayley

Il y a avait l’un de ces gars dans le métro de Brooklyn…Ouf…je décrierais son parfum comme la copie conforme d’un vieux soulier de sport datant des années 1980. Je vous laisse imaginer l’odeur. Même située à des pôles opposés dans le métro, son odeur réussissait à se faufiler à travers les milliards d’atomes d’oxygène qui nous séparaient. En sortant le nez du métro, ce n’est pas mon appartement que j’avais hâte de retrouver, mais de l’air pur.
Je suis actuellement en route vers mon nouveau logement que j’ai acquis au mois de juin. C’est une fille qui se prénomme Hayley qui m’a aidé à le trouver. Je marchais dans les rues du quartier avec une montagne d’articles montrant des appartements à louer. J’avais l’air perdu et je l’étais! Hayley m’a accosté et m’a conseillé d’aller visiter le logement qui venait de se libérer à côté de chez elle. Vous devinez la fin de l’histoire : L’appartement m’a plu, j’ai signé le bail et me voilà aujourd’hui emménagé dans ce lieu. Depuis, Hayley et moi-même nous nous saluons lorsqu’on se croise. En sommes, on se comporte en bon citoyen docile et respectueux l’un envers l’autre, rien de plus et rien de moins.

En marchant vers ma demeure je vois justement la moto d’Hayley et sa propriétaire au côté. C’est une belle journée à New York, aucun nuage en vue.  Comme à l’habitude, je lui souris au loin dans le but de la saluer. J’adore l’idée qu’une fille conduise une moto, ça fait badass, rebelle, indépendante, sauvage, aventureuse. Bref, choisissez le synonyme qui vous voulez, tant que vous comprenez où je veux en venir ça me va. ''Mais c’est qu’elle a des belles courbes celle-là!…La moto hein'', les malaises dans ma vie ça l’a toujours été chose courante. ''D’ailleurs, je n’ai jamais pris le temps de t’en remercier, mais merci pour la suggestion d’appartement. Ça touche la perfection! …Si on oublie la tâche au plafond dans le salon, la poignée porte de la salle de bain qui ne barre pas et aussi les restants de cheveux qui étaient dans le fond du bain…'', je lui tire la langue question de lui faire comprendre que je plaisante quoique les 3 exemples soient bel et bien réels. En cette journée, j’ai décidé que je mettais un therme à notre relation ''neutre’’, ça me ferais plaisir d’apprendre à connaître ma voisine badass.



Ralf
Cause baby you look happier, you do. My friends told me one day I'll feel it too. And until then I'll smile to hide the truth -happier
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 625 messages et j'ai : 345 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Crystal Reed et je crédite : faust (avatar) Annabelle (signature)

MessageSujet: Re: La badass et sa moto   Mer 13 Sep - 11:26

La badass et sa moto
— with @Ralf Bell.

Aujourd'hui, la journée avait été plus calme que les autres jours. J’ignorais s’il y avait une raison, ou si c'était le fruit du hasard, mais en tout cas, j’avais pu quitter un peu plus tôt, sur les conseils de Ugo, mon supérieur et également ami. Car oui, depuis les quelques mois que l’on travaillait ensemble, on avait pu tisser une relation un peu plus poussée que de simples collègues. C'était agréable, différent des autres boulots que j’avais pu effectuer durant toute ma vie. Ça faisait du bien, un peu de tranquillité dans le milieu professionnel. Et cette librairie m’apportait ce calme que j’avais si souvent fui auparavant. Le temps supplémentaire que j’avais pu avoir avait été utilisé à bon escient, pour aller rendre visite à mon meilleur ami, Alex, dans son nouvel appart. Terminé le temps où il était préfet de sa confrérie, il pouvait vivre à l'extérieur du campus à présent. Une visite de courtoisie qui avait fait du bien, qui avait largement contribué à la bonne humeur que je ressentais. Mais pas seulement. Lors de cette visite, j’avais pu récupérer mon moyen de locomotion, mon petit bijou à moi, une moto que j’avais réussi à me payer en début d'année, après de longues économies. J’avais eu le temps de m’habituer au transport en commun, ou même à la voiture de mon petit ami que je pouvais emprunter, mais il n’y avait rien de comparable avec cet engin.

Après un gros détour dans New-York pour profiter de ce plaisir retrouvé, je m'arrête devant l'immeuble où se trouve mon appartement, celui même que je partage avec Leïla. Je trouve facilement un endroit pour m’arreter, et garer mon véhicule. J’avais à peine le temps de retirer mon casque, et de descendre, qu’une voix au loin attirait mon attention. Une mine presque outrée sur le visage, je tournais la tête vers Ralf, l’un des locataires de l’immeuble.« Oh donc la moto a de belles courbes, et moi non. Je retiens Ralf, ne comptes pas sur moi pour t’accueillir si tu te retrouves à la porte de chez toi ! » Ça aurait pu paraître sincère, et crédible, s’il n’y avait pas eu ce rire discret échappé de mes lèvres, ainsi qu’un sourire amusé sur celles-ci. Je reporte mon attention quelques secondes sur la moto, le temps de la stabiliser correctement, tout en écoutant les paroles du jeune homme. Il me remerciait pour quelque chose que j’avais fait il y a quelques mois déjà, quand je lui avais informé de la disponibilité d’un appartement, ici même, alors qu’il était en recherche d’un logement. Je ne peux retenir un rire lorsqu'il me parle des petits “soucis” rencontré dans son appartement. « J’ai seulement communiqué une information. L’état, je ne pouvais pas m’en douter, vu que je n’y étais jamais allée ! » Non, je n’avais jamais été très loquace avec les autres locataires, à part celui de mon palier, avec qui je m'entendais plutôt bien. Je prends légèrement appui sur mon véhicule, pour me mettre face à Ralf, alors que j’affichais un large sourire. « J'espère que malgré les petits désagréments que tu m’as cité, il est quand même bien l’appart’, suffisamment pour y rester un peu. » C’est quand même le plus important.




SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
 
La badass et sa moto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Brooklyn :: Williamsburg-