Flashnews
L'intrigue Halloween est par ici

Fiches de liens
Murphy, Andrea & Léonie ont besoin de vous !
Roman, Baedrian & Marcus veulent des amis ♥




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NEWSLETTER NUMÉRO 30
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
ARTICLES SOS
SOS a encore frappé, venez découvrir son nouveau In/out & communication scandalset n'hésitez pas à commenter

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [F] amie d'enfance - on ne connaît que les choses que l'on apprivoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 679 messages et j'ai : 1339 dollars en banque. Sinon, il paraît que : zac efron et je crédite : DΛNDELION, wesleynator, whi, FRIMELDA, little liars

MessageSujet: [F] amie d'enfance - on ne connaît que les choses que l'on apprivoise   Lun 16 Oct - 22:06


Cléo Nom au choix

"Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde... " ----------------- ✹

Informations personnage


Nom : au choix, mais à consonance française.
Prénoms : cléo, éventuellement, mais là encore c'est au choix, je lui ai juste donné un prénom pour simplifier les explications du scénario. si possible un prénom d'origine grecque, mais là encore, si t'as une autre idée en tête, n'hésites pas à proposer !
Age : vingt-neuf ans.
Nationalité : française.
Origines : françaises du côté de papa, américaines du côté de maman.
Orientation sexuelle : hétéro.
Statut civil : au choix.
Vie sexuelle :  (fidèle, infidèle, relation d'un soir, vierge ...) → au choix.
Statut social : vit confortablement.
Profession(s) : je la vois bien exercer un métier qui la fasse s'habiller en tailleurs sur ses heures de travail, ce qui te laisse un assez large panel de professions possibles.
Groupe : wall street ou central park.

Caractère souhaité

cléo, petite tu étais : curieuse, timide, discrète, aventurière ; aujourd'hui, tu es : ambitieuse, sociable, charismatique, possessive, matérialiste, brillante.


❝ Ma misérable vie

❝ Oui on est connecté


Landon  James - zac efron amis d'enfance
le nez collé contre la fenêtre du salon, tu observes la rue qui s’étend sous tes yeux. la rue, le quartier, la ville, le pays qui sera le tien désormais. t’as huit ans cléo, huit ans et déjà arrachée à la patrie qui a toujours été la sienne jusqu’alors, cette chère france où t’as vu le jour. tu sais pas trop quoi en penser de ces terres inconnues, où l’on parle une langue que tu n’as entendue que de la bouche de ta mère et de sa famille, où tu n’as mis les pieds qu’en de rares occasions, pour faire la connaissance de tes aïeuls et autres cousins. tu sais pas trop quoi en penser mais pour l’heure, maman t’appelle. vous allez dîner chez les voisins ; mrs. james, accueillante, vous a invité à faire plus amples connaissances dans la soirée.

y a les parents james, puis y a leurs deux fils, landon et aaron, le premier âgé de six ans, le second de deux ans à peine. tu t’y intéresses pas trop, t’es naturellement sur la réserve cléo, puis ce sont des garçons, ils sont plus jeunes que toi, surtout le cadet, tu vois pas l’intérêt d’aller leur parler. mais y a landon, landon plein de vie, landon au sourire facile et à la conversation incessante, landon qui se laisse pas intimider par ton grand âge, les deux années que tu as en plus de lui. il est sociable ce gamin, bien plus que toi, et la bonne bouille, le charisme propre aux enfants un peu trop charmants pour leur âge, un peu plus beaux que la moyenne.

c’est lentement qu’il t’apprivoise landon, patiemment, gagnant ta confiance au compte-gouttes, à chaque après-midi passé ensemble. faut dire que vos parents s’entendent bien, et les invitations dans l’un ou l’autre des deux foyers qui se succèdent, les enfants qui sont amenés à se revoir, que les adultes expédient d’un vague « allez donc jouer, les enfants ! ». alors vous jouez. innocemment, il est mignon et pas compliqué à vivre landon, aussi elle pose pas de grand souci votre différence d’âge. et les jours qui passent, les semaines et les mois, les feuilles d’arbres qui se teintent de nuances cuivrées et renaissent entre deux bourgeons. le temps qui file, landon qui a appris à faire tomber tes barrières de réserve, petit garçon et petite fille qui se font amis inséparables.

les années passent, vous voilà désormais au collège tous les deux. landon toujours aussi sociable, toi toujours autant sur la réserve, votre amitié qui ne pâtit pas des changements apportés par le temps. votre amitié qui n’en pâtit pas, ne fait que s’en renforcer, changerait presque de nature pour ta part. tu grandis cléo, tu grandis et goûtes du bout des lèvres aux premiers émois, te laisses chambouler par un profil un peu trop plaisant et un sourire à ton adresse. et c’est landon qui te plaît bien. oh, rien de bien sérieux, le vacarme adolescent qui se fait dans ton cœur, dans ton esprit, les sentiments qui se mêlent, amitié ou attirance ? t’es un peu perdue cléo, tout ce que tu sais c’est qu’il te plaît bien ton ami de toujours, peu importe qu’il soit un peu plus jeune que toi, avec le temps t’as appris à faire abstraction de cet écart d’âge, mais tu te prononces pas, gardes ça bien en sécurité au fond de ton petit cœur pour ne pas risquer d’ébranler cette belle amitié.

les années passent, et l’entrée au lycée qui se fait pour toi. lorsque landon te rejoint dans les couloirs de l’établissement, deux ans plus tard, t’as bien changé cléo. de petite fille tu es devenue jeune fille, et l’assurance doucement gagnée, la timidité qui s’efface au profit d’une confiance en soi longtemps désirée. il te plaît toujours landon, les grands sourires qu’il t’offre lorsqu’il voit arriver son amie d’enfance et son attitude, il est gentil avec toi le garçon, et sans le vouloir il t’aide pas à détourner ton attention de lui. mais le truc c’est qu’il te voit pas comme ça le beau brun, pour lui t’es la sœur qu’il a jamais eu, la fille avec laquelle il grandit depuis dix ans déjà, il t’aime énormément mais pas comme ça, il en sera jamais capable parce que ça lui semble simplement pas moral, pas possible, ça lui viendrait même pas à l’idée à vrai dire. alors tu te tais, tentes parfois de maigres allusions mais, voyant qu’il n’y est pas réceptif, t’en restes là. car, dans le fond, tu sais que te confier sur tes esquisses de sentiments n’apporterait que dégâts et désillusions.

les années passent, encore, t’entres dans ta dernière année de lycée quand landon amorce à peine sa seconde, lorsqu’il rencontre eden. eden avec qui il sortira près de trois années durant, eden que tu détestes au premier regard pour d’abord t’avoir extorqué ton rôle de bonne amie, pour ensuite avoir réussi en quelques mois à sortir avec lui, réussi là où tu as échoué durant de longues années.

et le lycée qui touche à sa fin pour toi puis pour landon, landon qui quitte la géorgie pour s’engager dans l’armée. armée dans laquelle il servira cinq ans durant, cinq années passées loin de savannah où tu es restée, cinq années au cours desquelles vous vous éloignez, votre amitié reste forte mais est sérieusement entachée par ses absences bien trop longues, bien trop fréquentes. cinq années c’est long, tu vis ta vie de ton côté cléo, rencontres des gens, des filles et des garçons, des amis et des amours, parviens enfin à oublier landon en tombant amoureuse d’un autre type, puis un autre encore, quelque temps plus tard.

et le retour de l’armée, le temps a passé, landon a désormais vingt-trois ans et toi déjà vingt-cinq. il a changé, t’as changé, ni l’un ni l’autre n’avez plus rien à voir avec les enfants qui se sont liés d’amitié dix-sept plus tôt. petite cléo, timide et effacée, est devenue femme, a gagné en charisme et en assurance, n’a plus peur de se battre pour ce qu’elle veut ; petit landon, véritable boule d’énergie et de bonne humeur, s’est renfermé, a appris à se faire plus secret pour se préserver de la douleur, il est devenu froid, à la limite du désagréable, il est ressorti bien trop marqué de cette guerre décharnée. vous avez tous deux changé et pourtant votre amitié n’en pâtit pas, landon il est pas comme ça avec toi, c’est pas ce monstre de froideur, t’as cette propension qu’ont ses vieilles connaissances à maintenir en vie ce jeune landon empreint de douceur, à le faire rejaillir en votre présence. et cette amitié qui se voit fortifiée, grandie par le temps et la distance, ce sont quatre années que vous passerez ensemble à savannah, à traîner tous les deux, comme avant, et les rôles qui s’inversent, c’est désormais à toi d’apprivoiser le nouveau landon james, de la même manière que petit landon a apprivoisé, bien des années plus tôt, la petite cléo. vous finissez par monter à new york tous les deux, avec quelques mois d’écart ; et une relation d’amitié fusionnelle aujourd’hui retrouvée, t’as plus de sentiments à son égard, peut-être une petite attirance qui subsiste parce qu’il est bel homme mine de rien, une amitié retrouvée mais peut-être mise en danger lorsque tu apprendras qu’eden reprend elle aussi ses marques dans sa vie.

Eden Howard - bryden jenkins haine réciproque
eden... y aurait beaucoup à dire sur eden. eden tu l'as rencontrée au lycée, par le biais de landon. elle était en première année, toi en dernière, et tu l'as haïe dès le premier regard. avant eden, tout était bien. t'avais landon pour toi toute seule, t'étais la seule fille à réellement exister à ses yeux, bon, il t'aimait pas comme toi tu l'aimais mais cela ne faisait rien, au moins pouvais-tu passer du temps avec lui à loisir. et puis y a eu eden. eden sur qui il a flashé, eden avec qui il n'a pas tardé à tout le temps être fourré, du moment qu'elle a intégré votre lycée. eden qui n'était d'abord qu'amie, eden qui, contrairement à toi, est parvenue à sortir avec landon. tu la détestais. elle allait te piquer ton ami de toujours, et tu le sentais. tu sentais bien que les choses seraient différentes après son passage, que même si landon continuerait de faire attention à toi, ben ce serait plus pareil, il aurait bien moins de temps à t'accorder, forcément. tu le sentais, aussi t'as jamais tenté d'être gentille avec elle. sauf devant landon, devant lui tu faisais attention, tu voulais pas qu'il vienne te taper sur les doigts, alors tu feignais les sourires et adoptais une attitude gentille pour mieux lui faire saisir combien tu l'aimais peu sitôt en tête à tête avec elle. t'as jamais été sympa avec elle, aussi elle ne l'a jamais été avec toi, action/réaction, c'est ainsi que tourne ce monde. eden et toi vous vous détestez, cela fait bien dix ans que vous pouvez pas vous saquer, mais dieu merci vous vous êtes perdues de vue du moment où landon et elle ont rompu. t'auras plus jamais à recroiser sa route. c'est du moins ce que tu crois, naïvement, t'as pas idée qu'eden et landon recommencent à se fréquenter depuis plusieurs mois, que si ils se sont pas remis ensemble leurs sentiments sont pas morts et enterrés pour autant. t'as pas idée, et t'as beau ne plus rien éprouver pour landon, nul doute que la guerre froide reprendra le jour où tu l'apprendras. parce que comme l'amour, la haine ne s'éteint pas si aisément.


○ tes parents se sont rencontrés aux états-unis, lorsque ton père s'y est rendu dans le cadre de ses études. ton père était français, ta mère américaine ; leur histoire a débuté rapidement et, solide, a tenu sur la durée, si bien qu'au bout de quelque temps, quand il fut temps pour ton père de rentrer terminer ses études en france, ta mère l'a suivi dans ce pays inconnu pour elle.

○ c'est là que tu es née, en france, quelque temps plus tard.

○ tu es fille unique (point négociable)

○ tu es âgée de huit ans lorsque tes parents décident de déménager aux états-unis, ta mère désirant renouer avec ses origines. c’est à savannah que tes géniteurs ont choisi de s’installer, ville géorgienne proche de la famille de ta mère.

○ tu parles couramment le français et l'anglais, du fait de tes origines.

○ toujours fourrée avec landon durant ton enfance et adolescence, tu ne prêtais pas une grande attention à tes résultats scolaires. ce n'est qu'au lycée que tu t'es "réveillée" et, désirant te construire un bel avenir, tu as appris à devenir une élève brillante.

○ tu as fait de longues études qui t'ont menées à ta profession actuelle.






même quand t'es là tu me manques


Dernière édition par Landon James le Sam 21 Oct - 22:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 679 messages et j'ai : 1339 dollars en banque. Sinon, il paraît que : zac efron et je crédite : DΛNDELION, wesleynator, whi, FRIMELDA, little liars

MessageSujet: Re: [F] amie d'enfance - on ne connaît que les choses que l'on apprivoise   Lun 16 Oct - 22:06


❝ Les notes de l'auteur

coucou toi hola

tout d'abord, merci beaucoup de t'intéresser à mon scénario, ça fait plaisir ! on va voir rapidement les points modifiables ou non du scéna, en sachant que c'est un personnage assez libre, normalement devrait y avoir moyen que tu puisses en faire un peu ce que tu veux

→ le pseudo :
comme précisé plus haut, c'est assez libre. j'aimerais juste un nom français, pour rester cohérent avec les origines du père, et pour le prénom pourquoi pas quelque chose aux origines grecques, je trouve ces prénoms généralement très beau et qu'ils vont bien à alexandra, mais si vraiment ça t'emballe pas tu peux tout à fait partir sur autre chose !

→ l'avatar : alors, sur ce point-là j'vais être assez intransigeante, j'en suis navrée. seulement y a beaucoup de ressources avec zac et alexandra ensemble, et faut quand même avouer qu'ils passent tellement bien en amis de longue date genre , puis , puis aussi. bwef, si jamais alexandra te sort par les yeux on peut toujours s'arranger (même si j'me réserve un droit de veto), mais j't'avoue que ça m'embêterait un peu car ça fait longtemps que j'ai le personnage de cléo en tête et que je l'ai toujours vue avec cette bouille eya3

→ le personnage en général : là, t'as presque carte blanche. sérieux, je tiens juste aux origines françaises, au fait qu'elle soit plus âgée que landon et qu'elle soit arrivée à savannah dans ses jeunes années. oh, puis peut-être qu'elle soit un peu plus sérieuse que lui, dans le sens qu'elle est aussi ambitieuse que lui mais que ça se manifeste autrement, que c'est une femme très pro dans son travail. la caractère, lui, est assez peu détaillé comme tu as pu le constater, pour la simple et bonne raison qu'il est très négociable, aussi je te laisse lui donner la personnalité que tu souhaites. pour le reste... laisse libre cours à ton imagination, à des idées que t'aurais pu déjà avoir en amont hola

→ la relation : là j'ai pas grand-chose à ajouter, la description est déjà bien trop longue et me semble par conséquent suffisamment détaillée en revanche j'me dois de préciser que jamais ce lien ne débouchera sur une relation amoureuse, pour la simple et bonne raison que landon a déjà ce qu'il lui faut à ce niveau-là (d'ailleurs devrait y avoir moyen de créer des situations plutôt marrantes avec eden, qui depuis toujours est jalouse de cléo )

→ les rp : suivant le règlement du forum, je n'attendrais de toi qu'une réponse toutes les deux semaines minimum - si tu peux faire plus, j'en serais bien évidemment d'autant plus ravie, mais no pressure hein ! je n'attends pas de toi que tu aies une orthographe parfaite, loin de là, seulement que tu ne fasses pas une faute à tous les mots si possible enfin, concernant la longueur de rp, j'peux aussi bien écrire 500 mots que 2000, bien que j'ai tendance à m'emballer un peu, je préfère être honnête avec toi. mais voilà, je m'adapte à mon partenaire, cela dépendra des rp ou de tes préférences love et pour terminer, j'écris à la troisième personne du singulier (pas comme dans cette fiche de scénario, en effet ), et toi, ben... tu peux écrire à la personne qui te convient le mieux, tout me va !

et je crois que ce sera le tout ! comme tu peux le voir, il me semble que le scéna demeure assez libre finalement, histoire que tu puisses réellement t'approprier le personnage et le modeler à ta guise, selon tes goûts et ta personnalité love j'espère de tout cœur que mon scéna aura su te séduire, j'attends ce personnage de pied ferme, t'as pas idée du coup tu ferais une très très grande heureuse en le prenant en espérant te retrouver d'ici quelques minutes sur gma, je t'accueillerais avec force câlins et cookies et on se fera des rp du feu de dieu tous les deux, c'est promis hola  :omfg:        







même quand t'es là tu me manques
Revenir en haut Aller en bas
 
[F] amie d'enfance - on ne connaît que les choses que l'on apprivoise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Family Portrait :: Scénarios-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet