Flashnews
L'intrigue Noël est par ici et le calendrier de l'Avent est par

Fiches de liens
Roxanne, Andy & Melissa ont besoin de vous !
Ryan, Lajos & Anael veulent des amis ♥




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 31
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
Mag SOS & Sondage
SOS a encore frappé, venez découvrir son nouveau MAG SOS & Sondage pour SOSet n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 There is no problem, only solutions... [Ivar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 82 messages et j'ai : 292 dollars en banque. Sinon, il paraît que : M. Pokora et je crédite : Eya d'amouuuur !

MessageSujet: There is no problem, only solutions... [Ivar]   Dim 26 Nov - 15:05

There is no problem, only solutions...
 Ton dernier client de la journée sous la main, tu laisses l’encre s'imprégner en lui sur ces derniers traits que tu traces sur son corps. Tu te concentres, même si tout cela est devenu des plus naturel pour toi, d’autant que ce n’est pas le premier dessin que tu fais sur cet homme, et même s’il reste réellement très peu de place où l’on peut encore voir sa peau, tu sais aussi que ce ne sera pas le dernier tatouage que tu feras sur lui. Ivar est très certainement ton meilleur client. Tu n’es pas l’auteur de tous ses tatouages, loin de là, mais tu es fière de dire que certaines des oeuvres qu’il arbore fièrement sont de toi. Cela commence à faire un bout de temps que le hongrois et toi vous vous connaissez, vous avez appris à appréhender l’autre, tu as usé de ta manipulation sur lui, mais tu as bien vite compris qu’il était plus fort que toi à ce jeu là, puisqu’il t’avait tout simplement laissé faire, pour voir un peu ce que tu comptais obtenir de lui. Vous auriez alors pu vous méfiez l’un de l’autre, mais c’est étrangement tout l’inverse qui s’est produit, une confiance sans faille c’est imposé entre vous, et Ivar est devenu un membre à part entière de ta famille. Cette famille que tu t’es créé, cette famille de personnalité toutes aussi différentes les unes que les autres qui font que vous apprenez de chacun d’entre vous pour grandir, mûrir et surtout sourire jour après jour. Vos histoires sont toutes différentes, et vous ne connaissez pas tout ce qu’il y a à savoir les uns des autres, mais ce n’est pas gênant, tout ce que vous savez c’est que vous pouvez compter les uns sur les autres, quoi qu’il arrive, et ça, c’est tout ce qui compte. « Bon, je te ressors pas la chanson hein, nettoyage pommade etc etc... Tu sais ce que tu as à faire... » Tu laisses entendre un rire assez discret, après tout lorsqu’on voit le corps de ce mecs, on ne met pas longtemps à comprendre qu’il n’a plus rien à apprendre concernant les tatouages. Mais quoi qu’il en soit, tu viens de finir ton boulot et tu laisses Ivar regarder le résultat, il connaît la maison et sait donc où trouver miroir et tout ce dont il aurait besoin. Toi tu t’occupes de nettoyer les lieux, jetant aiguilles et tout autres matériels à usage unique, désinfectant tout ce qui doit l’être tout en reprenant la parole. « Ca te convient ? » Tu demandes plus par habitude qu’autre chose, tu es confiant en ton travail, si tu ne l’avais pas été tu aurais gardé ton matos à porté de main pour reprendre les détails que ton ami aurait souhaité changer, et ton établi est presque entièrement propre désormais. D’ailleurs une fois que le tout est rangé, tu souris à ton pote et te dirige vers la porte qui mène au loft gigantesque qui se cache derrière ton salon et où se retrouve cette grande famille qui vous unis. « Alors mister Kovacs ! Comment ca va ? Ca se passe toujours aussi bien avec ton frère ? » Tu te souviens encore du bonheur que tu avais pu voir dans le regard de ton ami lorsqu’il avait enfin retrouver cette partie de lui et tu le connaissais depuis assez longtemps pour savoir que tu ne l’avais juste, jamais vu dans cet état là. Ivar sait s’amuser, sait profiter de certaine situation comme il se doit de le faire, mais son regard ne t’a jamais trompé, il lui manquait quelque chose, une lumière que tu as vu apparaître lorsqu’Abel a surgit dans sa vie, alors même si tu demandes ça par curiosité, et parce que tu aimes savoir où il en est dans sa vie, tu cherches surtout à savoir si ce frère ne lui en fait pas trop voir auquel cas tu n’hésiterai pas à t’en mêler, sans même réfléchir plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

It's time to say hello to
J'ai posté : 3174 messages et j'ai : 606 dollars en banque. Sinon, il paraît que : StephenHOTJames et je crédite : Avatar & profil by me, gif tumblr, signature par Lilousilver ♥

MessageSujet: Re: There is no problem, only solutions... [Ivar]   Dim 10 Déc - 15:46


There is no problem, only solutions
Abel & Ivar

La douleur est devenue éphémère. Après plus d’une trentaine de séances, te faire tatouer est devenue une partie de plaisir plus qu’autre chose. Peut-être as-tu un côté masochiste en réalité. Cette idée te fait sourire alors que tu essaies de ne pas bouger sous les grésillements de l’aiguille. Ta peau est une oeuvre d’art. Ton épiderme porte fièrement l’encre de tes souvenirs, de tes fantasmes, de tes inspirations. On peut voir beaucoup de figures qui semblent simples à première vue et qui pourtant, te représentent à merveille. Chaque dessin a une histoire et tu ne le regrettes aucunement tout comme ce nouveau qui commence à prendre forme sur ton mollet. Tu n’as presque plus de places et pourtant, tu en cherches encore parce que tu n’as pas encore fini de raconter ton historique. Consultant ton portable entre temps, tu envoies un texto à Abel pour l’inviter à boire quelque chose et ainsi lui montrer ton nouveau bijou. Tu essaies surtout de te distraire sur le pourquoi de ton agitation alors que d’habitude, tu es extrêmement calme. Ton séjour arrive à terme et tu ne sais plus comment y remédier. L’avocat des Farcas t’a donné la seule solution capable de te sortir de ce pétrin ; un mariage. Konstantin t’a proposé une liste de plusieurs prostitués mais tu n’es pas certain d’adopter cette démarche. Elle est trop dangereuse surtout si les agents de l’immigration creuse dans le passé de ta future femme. Tu claques de la langue avant de poser ton regard sur ton ami quand il se redresse non sans sourire à ses mots. « Sans blague. » Oui on peut dire que tu connais ce qu’il faut faire par la suite. Les tatouages n’ont plus aucun secret pour toi. Tu te lèves à ton tour pour te pointer devant le miroir. Tu regardes le résultat et tu souris. Il est satisfaisant, il est « Parfait, comme toujours. » Tu es difficile en matière de tatouage. Tu es difficile tout court. Rien ne trouve grâce à tes yeux, tu as toujours un truc à dire, une remarque à faire mais ce n’est pas le cas quand il s’agit du travail d’Asa. Cet homme te connait tellement après avoir effectué une grande partie de tes dessins. L’ange de la mort sur ton dos, il en est l’auteur. Tu lui fais confiance malgré un début peu glorieux entre vous. Entre deux manipulateurs, les choses auraient du mal se passer mais ce n’est pas le cas. Tu as trouvé quelqu’un digne de tes manoeuvres, quelqu’un capable de tenir tête et tu aimes votre relation purement amicale. Tu suis ton ami jusqu’à l’arrière de la boutique où “la famille” se rencontre. Cette famille tu en fais partie depuis quelques années, depuis que tu as rencontré Asa. Une poignée de jeunes gens liés par la puissance de leurs sentiments. Tu sais pouvoir compter sur chacun d’eux. Avec eux, tu es libre et par dessus tout, tu es écouté sans préjugés, sans faux semblants. Tu prends place sur un canapé en t’allongeant non sans avoir posé ton mollet sur la table. Ca te picote un peu mais tu sais que les effets ne sont pas éternels. « Abel ça va. Venus aussi, ma demi-soeur car oui j’en ai une. » Tu te mets à rire car tu prévois déjà la réaction de ton ami. Tu le devances d’ailleurs en murmurant. « Famille de barjos oui, en effet. » Tu fouilles dans ton sweat-shirt un joint déjà roulé que tu allumes. Tu tire doucement dessus avant de le tendre à ton ami. Tu es bien là, allongé, pépère même si tes réflexions houleuses reprennent le dessus à un moment donné. « T’as pas revu ton frère toi ? » Demandes-tu sans le quitter du regard. Ce qui est bien avec Asa c’est que chacun de vous connait l’autre sur les bouts de doigts. Il connait tout de toi tout comme tu connais tout de lui. Avec lui, tu n’uses pas d’un quelconque masque parce qu’en réalité, il arrivera à voir le vrai du faux. Et vis versa.



❝ Dead can dance ❞
IVAR ◈ As shadows watch the rain we tremble on our bed. In sheets of silver silk, as the world's heart loses its feel

awards :
 
Revenir en haut Aller en bas
 
There is no problem, only solutions... [Ivar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: The Marked Men-