Flashnews
La nouvelle intrigue île vous attend par ici et pour ceux qui restent à New York, vous êtes priés de vous rendre par ici huhu ♥️

Fiches de liens

Eleonore, Charline, Kaly et Olya ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Joshua, Virgil, Glenn et Anthony veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
AccueilAccueil  Forum  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 37
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
Articles SOS
SOS a encore frappé, venez découvrir les petits secrets qu'elle vous offre sur un plateau !
N'oubliez pas aussi de venir faire un tour du côté des challenge qu'elle peut avoir à vous lancer
Yearbook 2017 - 2018
Venez découvrir le Yearbook, promotion 2017-2018 de l'université de Columbia !
L'heure des cadeaux !
Les résultats de la Tombola du printemps sont tombés ! Venez donc voir ce que vous avez gagné

Partagez | 
               

 Le premier qui tombe (amoureux) à perdu [Dylan]

avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1692 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Holland Roden et pour finir je crédite : Eternal Lust. pour l'avatar, magma pour la signature et le profil

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Le premier qui tombe (amoureux) à perdu [Dylan]   Mar 5 Déc - 0:54


Le premier qui tombe (amoureux) à perdu
Dylan & Leïla


Un peu hasardeuse sur tes patins tu regardes Dylan et Lila qui sont déjà au milieu de la patinoire en train de patiner tous les deux. Tu restes accrochée sur le bord et les observe tous les deux. Ils sont adorables ensembles et tu as envie de profiter encore un peu de cette vision avant de les rejoindre et te ridiculiser. Tu patines souvent en décembre mais à chaque fois tu as l’impression de tout oublier, comme si ton cerveau effaçait des trucs pour faire de la place et savoir patiner sans te ridiculiser devait passer à la trappe. Tu finis par farfouiller dans ta poche et sort ton portable. Tu immortalise ce moment, votre première sortie à trois. Vous n’êtes pas encore tout à fait une famille, dans deux heures il vous faudra ramener Lila au foyer mais vous avez obtenu cette sortie, trois petites heures tous les trois et une promesse surtout, celle que bientôt vous serez toujours tous les trois. Tu pourras enfin la ramener chez vous, lui faire des câlins, lui lire des histoires et t’émerveiller devant ses dessins. Tu seras maman à nouveau, même si tu n’as pas porté Lila, que tu n’as pas choisi son prénom et que cette tignasse blonde ne ressemble en rien à la tienne ou à celle de Dylan. Tu ne doutes pas qu’un mélange de toi et Dylan serait magnifique mais elle aussi est magnifique. Et peu importe la génétique, Lila seras ta fille. Dans quelques semaines, avec un peu de chance quelques jours. Tu aimerais que le temps accélère, pour que tu puisses déjà la garder avec toi, ne plus jamais avoir à la ramener à heure fixe. Mais en attendant tu prends cette photo puis tu ranges ton portable et patine maladroitement dans leur direction. Tu manques de tomber et te rattrape de justesse à Dylan. Tu éclates de rire avant de regarder le beau brun « Désolé je suis pas douée ! » Tu te redresses puis tu regardes Lila « Mais toi tu te débrouille comme une cheffe ! » Tu ébouriffes ses cheveux et elle éclate de rire ce qui te fais sourire encore un peu plus. Tu es heureuse de l’avoir cet après-midi et encore plus heureuse car elle vous a reconnu. Tu avais peur d’arriver au foyer et que la petite te regarde sans savoir qui tu étais. Mais ça avait été loin d’être le cas. Vous étiez à peine arrivé avec Dylan qu’elle se jetais dans vos bras. Tu l’avais serré dans tes bras les larmes aux yeux puis tu lui avais dit combien elle t’avait manqué depuis la dernière fois. Dylan et toi aviez le droit à une visite par semaine depuis la première, c’était peu et elle avait le temps de bien trop te manquer à chaque fois. Et cette fois vous aviez eu le droit de sortir et tous les deux vous étiez mis d’accord sur le fait qu’il fallait profiter de l’ambiance de noël et de cette patinoire géante mise à votre disposition. Tu pris doucement la main de Lila « Tu viens patiner avec moi ma chérie ? » La petite fille s’agrippa en souriant. Tu seras sa petite main avant de venir prendre une des mains de Dylan « Toi aussi mon chéri, je n’ai pas envie de tomber toute seule ! » Tu lui fis une moue innocente avant d’éclater de rire « Je te promet d’essayer de tenir sur mes patins ! » Essayer était le mot, tu ne garantissais absolument pas le résultat mais c’était l’intention qui comptait non ? Finalement tu n’as pas le temps d’attendre de réponses de Dylan, Lila est bien décidé à avancer.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 922 messages et j'ai : -15 dollars en banque. Sinon, il paraît que : tyler hoechlin et pour finir je crédite : freesia pour l'avatar & eya pour la signa

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le premier qui tombe (amoureux) à perdu [Dylan]   Sam 6 Jan - 22:08



Père de famille. Petit ami. Colocataire. Des mots, des termes qui n’ont rien de familier pour toi. Tu avais l’habitude d’être l’ami, le meilleur ami ou le confident de plusieurs personnes de part ton attitude secrète et ton écoute particulière. Sinon, tu étais le grand frère, de sang pour Victoire ou frère de coeur pour d’autre. Tu avais l’habitude de ces termes, de ces appellations. Cependant, tu allais rapidement devoir te faire aux autres. Le temps avançait rapidement, le jour de l’adoption officiel, celui où tu allais pouvoir amener la petite princesse à la maison avec Leila. Tu étais de plus en plus nerveux, de plus en plus anxieux. Tu étais incapable de faire autrement. Quand bien même tu étais heureux, quand bien même tu étais impatient, tu ne pouvais être incapable d’être complètement prêt. Comment pouvais-tu l’être. Tu ne connaissais rien à ce monde, à cette vision. Tandis que Leila, avait déjà eut une petite fille. Elle l’avait portée, accouchée et chérie durant un certain temps. Temps qui a été beaucoup trop court, ce que tu peux facilement comprendre. Mais, elle reste avec une longueur d’avance. Tout ce que tu connaissais, l’attitude à avoir envers une soeur cadette. Était-ce la même chose pour une petite fille déjà en âge de comprendre tes paroles, de parler avec toi, de faire ce que tu fais. Tu allais bientôt le savoir. Tu allais passer une agréable soirée avec la petite princesse et Leila, ta meilleure amie devenue petite amie officieuse. Du moins, pour l’instant. Tu ne pouvais nier que tu commençais à l’apprécier de plus en plus, et ce, d’une manière dont tu n’aurais pu prévoir. Tu te surprends à poser sur elle, des regards pleins de désir, d’attirance. Tu te surprends à vouloir son corps contre le tiens, tes lèvres sur les siennes. Jamais, ô grand jamais tu n’aurais cru cela possible. Depuis que tu la connais, tu la considères comme une soeur. Depuis que tu la connais, tu la protèges, tu la défends. Depuis que tu la connais, ton regard sur elle était celui d’un ami, celui d’un homme qui voyait sa beauté mais qui cherchait à l’éviter. Cependant, plus tu joues le petit ami, plus tu commences à t’attacher réellement à elle. Plus tu tombes sous son charme, plus tu sens que tu vas perdre face à l’amour. Toi qui, depuis ton accident, cherchait à éviter de tomber dans une nouvelle relation. Te voilà qui tombait amoureux de ta meilleure amie… Pitoyable, n’est-ce pas. Toutefois, tu fis rapidement tiré de tes pensées lorsque la principale concernée te rejoins au centre de la patinoire, alors que tu tentais de rester debout aux côtés de la petite princesse qui allait bientôt être la vôtre. Tu l’admirais, un large sourire aux lèvres, l’encourageant, la supportant et cherchant à ce qu’elle ne tombe pas. Toi, au contraire, tu ne bougeais que très peu. Déjà, tu avais eu de la difficulté à atteindre le centre, tu faisais en sorte de rester sur place tandis que Lila tournait autour de toi, sourire aux lèvres, heureuse de cette activité en votre compagnie. Leila, quant à elle, ne semble que peu confiante sur ces patins. Ce qui te fait sourire. Elle arrive auprès de toi et la petite, et attrape ta main, disant qu’elle refusait de tomber seule. Tu lèves les yeux vers le ciel alors qu’un large sourire vint étirer tes lèvres. Tu appréciais qu’elle ne t’appelle plus par ton prénom, mais par des petits surnoms tel que chéri, cela sonnait étrangement bien à tes oreilles. Tu ne pouvais le nier désormais, tu tombais amoureux d’elle. Quand bien même tu cherchais à l’éviter. Quand bien même tu voulais rester en solitaire. Il était trop tard. Ton coeur battait pour cette belle rousse qui tenait ta main et qui suivi la petite Lila. Tu t’approches d’elle un peu plus et glisse ta main autour de sa taille avant de déposer un baiser contre sa joue. “Ne t’inquiète pas, je suis là pour te rattraper ma belle!” Vins-tu chuchoter à son oreille avant de lui adresser un petit clin d’oeil. Tu gardes ta main au niveau de sa taille, suivant le rythme de Lila qui, elle, tient bien sur ces patins et semble plus qu’heureuse. “Va nous falloir des cours pour être aussi bon que toi princesse, tu vas plus vite que nous!” Puis, tu laisses un doux rire résonner autour de vous. Tu alternes ton regard entre Leila et la petite. Tu étais heureux. Tu étais comblé. Pour toi, tu approchais de plus en plus la vie parfaite. Il ne manquait juste que ta petite soeur et ta meilleure amie parvienne à s’entendre, et tu serais l’homme le plus heureux sur terre. “Si tu as froid Lila, dis le moi! On ira chercher un chocolat chaud et une pâtisserie!” Tu reportes ton regard sur la belle rousse à tes côtés. “Même chose pour ma belle… Si tu as froid, tu me le dis.” Un tendre sourire revint contre tes lèvres. Puis, sans pouvoir faire autrement, tu la regardes de la tête au pied. Elle ne semble pas suffisamment habillée à tes yeux, ou simplement que tu avais envie de faire ce geste, mais tu retires ta veste et la dépose sur les épaules de Leila. “Tiens… Comme ça, je suis certain que tu n’auras pas froid!” Tu lui adresses un clin d’oeil avant de détourner ton attention, sinon, tu allais avoir envie de l’embrasser…
AVENGEDINCHAINS



i'm lost without you
▂ I can't win, I can't reign. I will never win this game without you. I am lost, I am vain I will never be the same without you. I won't run, I won't fly I will never make it by without you, I can't rest, I can't fight all I need is you and I without you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1692 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Holland Roden et pour finir je crédite : Eternal Lust. pour l'avatar, magma pour la signature et le profil

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le premier qui tombe (amoureux) à perdu [Dylan]   Jeu 11 Jan - 0:54


Le premier qui tombe (amoureux) à perdu
Dylan & Leïla


Tu admires l’habilité de Lila sur la glace, c’est fou ce qu’un enfant peut être meilleur. C’est normal, un enfant ne pense pas aux risques, il se lance sans appréhender de tomber. C’est pour ça que Lila est si doué par rapport à Dylan et toi, vous deux vous aimeriez éviter de vous éclater sur la glace, devant tant de monde et devant l’autre aussi. Dylan t’a déjà vu dans un tas de situation délicate mais si tu peux éviter d’ajouter la position ridicule des fesses sur la glace, tu prends. C’est donc avec une extrême prudence que tu patines vers le milieu, là ou tu ne sais par quel miracle la petite fille a réussit à entrainer ton petit ami ou meilleur ami. Tu ne sais pas, tu ne sais plus où tu en est avec Dylan. Il est censé être ton meilleur ami, celui qui t’a donné un coup de main pour l’adoption, ce qui explique la présence de Lila avec vous. Mais lors de ton emménagement chez lui vous avez franchit un interdit, deux meilleurs amis qui couchent ensemble restent-ils des meilleurs amis ? Tu ne sais pas vraiment comment te positionner vis-à-vis de cette situation, il va vraiment falloir que vous discutiez tout les deux. Mais ce n’est pas le moment, cet après-midi est là pour profiter de Lila, votre future petite fille. Tu es impatiente, tu attends ce jour où enfin on vous donnera le feu vert et où elle pourra enfin venir s’installer avec vous. En attendant tu profite un maximum de chaque moment qu’on t’offre ave elle. A présent tu peux la prendre deux fois par semaine et la directrice du foyer vous à autorisé à la prendre avec vous pour Noël, votre premier noël en famille, tous les trois. Tu as hâte de lui faire découvrir ça et de lui offrir tous les cadeaux qui sont déjà caché dans ta chambre. Mais en attendant ce qui fait plaisir à ta future fille c’est de patiner alors tu t’y efforce. Mais ce n’est pas gagné alors tu agrippe Dylan comme une forcené dans l’espoir de ne pas tomber ou dans ce cas de le faire tomber avec toi, pas très sympa mais tu préfères éviter de te couvrir de ridicule. Tu rougis en sentant la main de Dylan se poser sur ta taille et cette rougeur s’accentue quand il te murmure qu’il est là pour te rattraper. Enfin c’est plutôt le petit nom qu’il te donne qui te fais rougir. Tu es frustré quand il n’embrasse que ta joue, tu as envie de plus. Il n’est plus ton meilleur ami, cette certitude s’enfoui dans ton esprit, il est maintenant la personne dont tu es tombé amoureuse et il est trop tard pour lutter. Alors tu détourne ton regard pour se poser sur la petite fille et tu hoche la tête aux paroles de Dylan « Beaucoup de cour même, c’est une vraie championne que nous avons là » Le sourire tout fière de Lila te rend heureuse, si tu n’étais pas sur des choses aussi instables que des patins tu viendrais la prendre dans tes bras et la câliner. Mais ça attendra le retour sur la terre ferme, tu lui caresse simplement la main de ton pouce et lui sourit. Ton compagnon propose à la petite fille d’allez prendre un chocolat si le froid la prend mais vu comme elle secoue la tête énergiquement tu comprends qu’il va être compliqué de lui faire quitter cette piste glacée sur laquelle elle est si habille et semble si heureuse. Il te fait la même proposition mais tu n’as pas le temps de répondre qu’il te dépose délicatement sa veste sur tes épaules, il est vrai que tu n’as pas forcément la tenue la plus adapté pour ce genre d’activité. Tu sers la main de Dylan en souriant « Merci mon beau chevalier servant » C’est exactement l’image qu’il te renvois à cet instant. Mais tu ne peux pas t’empêcher de le taquiner un peu « Mais tu sais ta veste ne suffiras pas maintenant que tu as parlé de chocolat et de gâteau » Gourmande toi ? à peine. Tu te blottis un peu plus contre lui et finalement tu décide de le remercier comme il se doit de cette délicate attention. Tes lèvres se posent doucement sur les siennes dans un baiser presque timide. Tu le prolongerais bien mais tu n’en as pas le temps. Un petit boum se fait entendre, bientôt suivit par des pleurs. Tu réagis aussitôt. Tu t’écarte de Dylan, le lâche et aide Lila a se remettre sur ses pieds. La petite fille sanglote, tu lui demande affolée si elle à mal mais tu comprends bien vite que c’est plus son égo qui est touché quand elle boude et déclare que les patins l’ont fait tomber. Tu réprimes un petit rire avant de prendre un air sévère et de gronder « Oh les méchants patins ! On ne fait pas tomber ma Lila ! » Ta petite fille te souris et s’agrippe à tes jambes, tu vacilles un peut et vient te raccrocher à Dylan pour ne pas tomber. Tu restes quelques instants comme ça, une main attachée à Dylan, l’autre sur le dos de la petite fille. Ta petite blonde finit par lever la tête plantant ses jolis petits yeux dans les tiens et pour la toute première fois depuis votre rencontre elle te dit je t’aime maman. Tu restes quelques secondes sans voix puis tu répond d’une voix tremblantes « Moi aussi je t’aime petit chat » Tu la sers plus fort puis tu regarde Dylan avec un grand sourire béat sur les lèvres. Tu n’attendais pas ce mot si tôt, tu pensais même que ça mettrait des années avant qu’elle t’accepte comme sa maman. Mais c’est une petite fille si attachante, si pleine d’amour et en demandant tellement que ça ne t’étonne pas en réalité. Il reste juste une peur au fond de toi, celle que Dylan soit jaloux, car tu n’as pas encore entendu le mot papa sortir de la bouche de Lila.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 922 messages et j'ai : -15 dollars en banque. Sinon, il paraît que : tyler hoechlin et pour finir je crédite : freesia pour l'avatar & eya pour la signa

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le premier qui tombe (amoureux) à perdu [Dylan]   Sam 13 Jan - 8:21



Tu étais heureux, comme jamais tu n’avais pu l’être auparavant. Tu ne croyais pas ressentir un tel bonheur, un tel bien-être face à l’adoption, face à la petite fille qui allait bientôt te rejoindre, toi et Leila. Tous les jours, tu espérais recevoir l’appel annonçant l’arrivée officielle et permanent de la petite Lila au sein de votre appartement, au sein de votre vie afin de devenir la belle petite famille dont tu raffolais déjà. Tu n’avais pas eu beaucoup d’occasions de profiter de cette petite fille, mais tu savais que tu l’aimais. Tu savais que tu allais toujours l’aimer et tout faire afin qu’elle soit heureuse, comblée et que son existence puisse ce poursuivre dans le bonheur et la sécurité. Jamais tu n’aurais cru devenir ainsi. Aussi protecteur, aussi attaché à un être aussi petit, aussi fragile qu’un enfant. Ta petite soeur, c’était différent. Elle avait le même sang que toi qui coulait dans ces veines, les mêmes parents. Le lien qui t’unissait avec Victoire était incomparable, inexplicable. Tu ne pouvais espérer forger un lien similaire à celui-ci avec Lila, au contraire. Ce lien est unique, tout comme celui que tu allais avoir avec ta fille. Oui, ta fille. Quand bien même elle sera adoptée. Quand bien même elle n’aura pas une once de ton sang ni celui de Leila qui coulera dans ces veines. Quand bien même elle fera irruption dans vos vies à un âge plus avancé que tu ne le croyais, elle sera ta fille. Votre fille. Votre princesse. Plus les jours s’écoulaient, plus tu sentais l’impatience grandit en toi. Tu n’en pouvais plus de préparer son arrivée, tu n’en pouvais plus d’attendre. Et, pour cette raison, tu profitais encore plus des petits moments offert en sa compagnie, comme aujourd’hui. Tous les trois sur la patinoire, entourés par la foule. Tu étais heureux, avec le plus beau cadeau que tu aurais pu espérer obtenir, ainsi que la plus belle des femmes de ce monde. Femme pour qui ton coeur bat de plus en plus fort. Après avoir passé une soirée plutôt physique, tu avais obtenu la certitude que cette demoiselle, cette ravissante créature envoûtante et charmante, allait finir par être la femme de ta vie. Plus tu passais du temps en sa compagnie, plus tu agissais comme le parfait petit-ami, plus tu tombais sous son charme. Tu ne pouvais plus la regarder comme autrefois, comme la meilleure amie, comme la petite soeur rousse. Ce n’était plus possible. Pour toi, elle était devenue, du jour au lendemain, une femme ravissante aux courbes généreuses qui attiraient constamment ton regard. Tu ne pouvais plus garder ton regard seulement dans ces yeux, il finissait par dériver vers ces lèvres, vers son corps. Tu en avais encore un souvenir très frais au sein de ton esprit… Souvenir que tu tentes de refouler pour l’instant. Ce n’est pas le moment de rêvasser, tu te dois d’être présent de corps, et d’esprit pour la petite Lila. Après avoir fait mention de boisson chaude et de pâtisserie, tu poses ton regard sur la belle rousse désormais auprès de vous, au centre de la patinoire. Tu lui souris avant de déposer ta veste sur ces épaules, espérant ainsi lui fournir une chaleur supplémentaire. Tu refusais qu’elle, ou la petite, ne puisse même frissonner. Toi, ce n’est pas un problème. Depuis toujours, tu es pourvu d’une chaleur corporelle plutôt élevé, tu n’as pas souvent froid, au contraire. Alors, tu te rapproches de la jeune femme tandis qu’elle te fait mention que la veste ne sera pas suffisante après avoir attisé son appétit. Tu laisses un petit rire franchir tes lèvres avant de resserrer ton étreinte sur elle, sentant son corps contre le sien. “Ma gourmande préférée…” Dis-tu, sur un ton amusé. Puis, tu la vois approcher un peu plus, déposant ces lèvres sur les tiennes. Un nouveau baiser, bien plus sincère que tous les précédents. Tu ne fais plus semblant. Tu l’aimes. Pour de vrai. Cependant, tu n’as guère le temps de dire ou faire quelque chose qu’un bruit se fait entendre. Tu n’as pas non plus le temps de te retourner que Leila est accroupi auprès de la petite, la réconfortant à la suite de cette chute. Tu souris face à la beauté de la scène. Tu ne pourrais demander mieux, une belle femme à tes côtés, un amour de princesse. Tu seras réellement un homme comblé lorsqu’elle sera définitivement vôtre. La surprise fût grande lorsque tu entends la petite prononcer le mot maman avant d’enlacer Leila. Ne pouvant le nier, tu ressens un petit pincement de jalousie, n’ayant pas encore entendu un mot similaire à celui-ci à ton égard. Mais, tu ne perds pas espoir. Il est encore tôt, elle n’a pas passée beaucoup de temps avec vous. Tu t’accroupis aux côtés des deux filles et les regarde avec un large sourire aux lèvres. Tu viens caresser la joue de Leila, plongeant ton regard dans la sien. “Je crois qu’elle t’a adoptée plus vite que le système ne veut nous la confier définitivement!” Un petit rire franchit tes lèvres avant que tu reporte ton attention sur la petite. “Allez, debout! On reprends et on va montrer à ces vilains patins que c’est toi la meilleure!” Dis-tu avant de te redresser doucement, tendant une main en sa direction. “Tu viens princesse? On va faire un dernier tour avant le chocolat chaud!” Tu lui adresse un petit clin d’oeil, puis, regarde de nouveau la belle rousse. “Debout également beauté, on ne te laissera pas derrière!” Une fois que les deux se retrouvent debout, près de toi, tu attrapes une main de chacune avec un large sourire aux lèvres. “Le prince entouré de ces princesses… J’en ai de la chance!” Parole que tu adresses plus à ta propre personne avant de faire quelques mouvements pour débuter le nouveau tour.
AVENGEDINCHAINS



i'm lost without you
▂ I can't win, I can't reign. I will never win this game without you. I am lost, I am vain I will never be the same without you. I won't run, I won't fly I will never make it by without you, I can't rest, I can't fight all I need is you and I without you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1692 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Holland Roden et pour finir je crédite : Eternal Lust. pour l'avatar, magma pour la signature et le profil

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le premier qui tombe (amoureux) à perdu [Dylan]   Mer 17 Jan - 0:09


Le premier qui tombe (amoureux) à perdu
Dylan & Leïla


Vous êtes enfin une famille, même si elle n’est pas encore chez vous, que vous allez devoir la ramener en fin d’après-midi au foyer. Ce n’est qu’une question de jour avant que Lila soit enfin votre fille de façon officielle, qu’on ne puisse plus jamais vous la reprendre, c’est tout ce que tu veux, ton bébé à toi. Pour le moment vous êtes tous les trois et c’est juste ce qu’il te fallait, ta petite famille parfaite, même si elle n’est pas conventionnelle. Tu as eu un enfant avant de tomber totalement amoureuse de l’homme avec qui tu vas l’élever, vous avez signé ses papiers avant d’essayer de faire un enfant, enfin même si votre partie de jambe en l’air de la dernière fois n’était clairement pas dans le but de te retrouver enceinte, c’était juste du plaisir à l’état brut comme jamais tu n’en avais ressenti ou en tout cas ça faisait un bon moment que non. Peut-être qu’un jour tu lui demandera de te faire un bébé, pour le moment tu n’étais pas prête à en porter un alors l’adoption te satisfaisait amplement. Tu profitais aujourd’hui des deux personnes les plus importante de ta vie même si vous patiniez et que le patinage ce n’était vraiment pas ton truc. Tu faisais des efforts, pour Lila car elle aimait tellement ça que tu ne pouvais pas râler, grogner en disant que patiner était une idée idiote. Il te suffisait de regarder le visage de la petite fille et ça te donnais encore plus envie de faire des efforts. Tu n’apprenais pas très vite mais peut importe, ça te donnait une raison de t’agripper à Dylan, comme s’il en fallait une. Finalement il te dépose sa veste sur tes épaules et tu souris heureuse de cette petite attention, ce n’est pas grand-chose mais c’est bien ça un couple, des petites attentions qui ne paye pas de mine. Car oui, vous êtes un couple à présent. Tu évoque sa promesse de pâtisserie et tu souris à la réponse « Si je suis la préférée ça me vas » Vous vous embrasser un instant, instant qui suffit à la petite fille pour tomber sur ses fesses et pleurer. Tes reflexes de maman prennent le dessus et tu la réconforte du mieux que tu peux. Tu ne te débrouille pas si mal puisque tu as le droit à un câlin et au plus beau des mots, celui que tu ne pensais pas entendre de si tôt, maman. Elle t’appelle maman et ça te fais fondre, ce mot ça fait si longtemps que tu ne l’as pas entendu. Il te réchauffe le cœur ce mot et tu souris d’un air béat, tellement heureuse. Tu as vraiment l’impression d’être maman, tu en es heureuse alors tu la serre un peu plus fort et écoute Dylan. Tu hoche la tête avant de prendre sa main « Elle t’as adopté aussi, je pense juste que papa est plus dur à dire pour elle » Tu n’essaye pas de trouver d’excuse à la petite fille, c’est juste que vous savez son passé, ce qu’elle a vécu avec son beau-père, tu peux comprendre que papa soit plus dur à dire pour elle. Tu sais aussi que ça viendra, elle va le dire un jour ou l’autre, il fait être patient. Facile à dire pour toi, peut être moins à supporter pour Dylan, tu espères simplement qu’il ne sera pas jaloux. Mais il rigole, c’est bon signe. Et ton compagnon reprend la main de Lila pour recommencer à patiner. Il te tend sa seconde main que tu attrape avec plaisir. Vous vous retrouver de nouveau tous les trois attachés ensemble par les mains et tout les trois souriants. Tu entends les mots de Dylan et de nouveau tu l’embrasse « C’est moi qui ai de la chance de t’avoir, sans toi je n’aurai pas cette famille magnifique » Tu ne pourras jamais le remercier assez pour ce qu’il t’a offert, ta magnifique petite fille et maintenant un amour incommensurable. « Je t’aime Dylan » Tu te colle à lui et patine tout doucement. Et puis tu regarde Lila lâcher la main de Dylan pour filer sur la glace « Elle est magnifique notre fille » Tellement belle que tu ne réalise pas encore ta chance, c’est ta fille même si tu ne l’as pas porté. Et en pensant à ça tu sens une nouvelle envie monter en toi mais tu ne l’exprime pas, tu ne veux pas faire peur à Dylan et puis tu as déjà très peur de cette idée toi-même. Porter un bébé, oui tu aimerais de nouveau vivre cette joie immense mais tu repense à Lou et la maladie, au risque pour un enfant si tu en portais un. Alors même si en voyant Lila ton rêve d’une grande famille se fait entendre dans ta tête, tu le réprime et finalement la seule chose que tu murmures « Ma Lou doit être fière de sa petite sœur »
AVENGEDINCHAINS



My baby lions are born

You are my blood, you are my familly and you are all of my life©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 922 messages et j'ai : -15 dollars en banque. Sinon, il paraît que : tyler hoechlin et pour finir je crédite : freesia pour l'avatar & eya pour la signa

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le premier qui tombe (amoureux) à perdu [Dylan]   Ven 2 Fév - 1:03



La famille. Il n’y a rien de plus sacré, de plus important à tes yeux. Que cela soit la famille de sang, la famille unit ou la famille adoptée et reconstituée. Peu importe. Depuis le jour de ta naissance, depuis aussi loin que tu te souviens, tes frères et ta soeur ont toujours été les plus personnes les plus importantes à tes yeux, les plus précieuses. Surtout ta petite soeur, étant donné qu’elle était la seule demoiselle de la fratrie. Ainsi, dès ton plus jeune âge, tu as appris à prendre soin de gens qui t’entoure, à être là pour eux et vouloir leur venir en aide. Qualité que tu as gardé durant toutes ces années. Parfois, tu regrettais d’être aussi aimable, d’être aussi serviable envers certaines personnes. D’autre fois, tu n’éprouvais pas le moindre regret. Comme aujourd’hui. Tu possède une petite famille à toi désormais. Quand bien même l’adoption n’est pas encore officielle au point que la petite vive définitivement entre votre compagnie, elle est la votre. Puis, il y avait Leïla. Cette ravissante créature pour qui ton coeur bats, pour qui tu serais prêt à tout. Elle est si belle, si charmante, si envoûtante. Autrefois ta meilleure amie, aujourd’hui, tu ne sais pas si vous êtes un véritable couple, ou encore une mise en scène. Tout ce que tu sais, tu l’aimes, de plus en plus. Elle n’est plus seulement ta meilleure amie, encore moins après que tu es couché avec elle le mois dernier. Les images de son corps sont toujours présentes dans ton esprit, tu ne pourrais jamais l’oublier. Ce corps si parfait, ces attentions à ton égard, ces paroles. Tout était parfait, tout comme aujourd’hui. Vous étiez sur la patinoire, tous les trois, formant une véritable famille. Tu étais l’homme le plus heureux en ce monde de posséder ces deux princesses, et tu n’avais pas honte de le dire. Plus maintenant. Même si les raisons qui t’ont fait signé avec la rousse sont douteuses au yeux de certains, tu ne pourras jamais regretter ou ressentir le moindre remord. Tu as une fille. Même si elle ne possède pas ton sang, même si Leïla ne l’a pas portée, elle est ta fille, votre fille. Le morceau manquant pour que votre famille soit complète. Cependant, quand bien même tu étais heureux, frivole, tu ne pouvais empêcher ton inquiétude vis-à-vis des deux demoiselles. La température n’était pas bien haute à l’approche des fêtes, tu leur avais exprimé dès le début qu’elles ne devaient pas être gênée, qu’elles ne devraient pas être timide si le froid commençait à se faire ressentir. Pourtant, tu ne pu t’empêcher de déposer ta veste sur les épaules de la belle. Elle te remercie et finit par déposer un baiser contre tes lèvres. Baiser que tu aurais voulu plus long, plus langoureux, mais le bruit des larmes de la petite Lila attira votre attention. Tu n’eus pas le temps de réagir ou de parler, Leïla était déjà accroupi, la serrant fort contre elle. prononçant ce petit mot qui fait fondre des coeurs. Elle venait de dire maman. Autant que tu pouvais être heureux pour ta compagne, autant que tu ressenti une petite once de jalousie à son égard. Tu étais impatient qu’elle te regarde et te dise papa. Tu n’aurais jamais cru ressentir un tel désir de l’entendre sortir de la bouche de cette petite, mais, maintenant que tu es tombé sous son charme, tu frémis à la simple idée qu’elle puisse le dire un jour. Puis, la rousse pose son regard sur toi, cherchant à excuser Lila, à l’expliquer. Tu te contentes de lui sourire avant de tendre une main vers chacune pour retourner patiner. Lorsqu’elles furent toutes deux relevées, prête à reprendre la course, tu les qualifia de tes princesse, ce qui sembla plaire aux deux. Ton regard retourne croiser celui de ta belle demoiselle tandis qu’un sourire charmeur prend place sur tes lèvres. “C’est pareil pour moi ma belle! Je t’ai peut-être aidé avec le dossier d’adoption, mais ça me rends heureux aujourd’hui, regarde le beau trésor qu’on a!” Dis-tu en désignant la petite princesse qui s’était éloignée un peu, patinant de plus belle, affichant un large sourire sur son petit visage d’ange. “Tu sais bien que moi aussi…” Tu n’as pas osé lui dire les mots je t’aime, quand bien même c’est ce que tu ressens. Parfois, tu hésite à savoir si elle est sincère, ou si elle joue la comédie. Tout est encore mélangé au sein de ton esprit… “Notre fille, c’est la plus belle Leïla, tu devrais le savoir!” Dis-tu, affichant un large sourire à ton interlocutrice avant de déposer un baiser sur le haut de sa tête. Lorsque cette dernière fit mention de sa première fille, celle qu’elle perdit autrefois. Ton coeur se serre légèrement à l’intérieur de ta cage thoracique alors que tes bras resserrent le corps de la demoiselle contre le tiens. Tu arrêtes aussitôt de bouger, pivotant vers ta belle, glissant l’une de tes mains sous son visage pour qu’elle relève la tête et t’observe attentivement. “Je suis certain qu’elle doit être très fière… Mais encore plus fière de toi, et tu sais pourquoi?” Marquant une pause petite, ta seconde main vint caresser la joue de Leïla. “Parce que tu es la plus forte et la plus courageuse. Tu as réussi à garder l’envie d’être mère de nouveau malgré tout, tu as réussi à te battre suffisamment longtemps pour obtenir ton adoption. Tu es une véritable battante Leïla, et même moi je suis fière de toi! Alors imagine la petite Lou!” Un tendre sourire étire tes lèvres avant que tu ne vienne l’embrasser, une nouvelle fois. Par chance, aucun bruit de larme de rompit ce baiser. Lorsque tu rompis ce baiser, après plusieurs secondes, tu déposes ta tête contre la sienne et garde les yeux fermer. “Ne laisse jamais personne te dire le contraire Leïla…” Rajoutes-tu dans un murmure. Puis, tes bras retrouvent leur emplacement autour de ces hanches, la gardant tout contre toi ne serait-ce qu’un court instant supplémentaire.
AVENGEDINCHAINS



i'm lost without you
▂ I can't win, I can't reign. I will never win this game without you. I am lost, I am vain I will never be the same without you. I won't run, I won't fly I will never make it by without you, I can't rest, I can't fight all I need is you and I without you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1692 messages et j'ai : 0 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Holland Roden et pour finir je crédite : Eternal Lust. pour l'avatar, magma pour la signature et le profil

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le premier qui tombe (amoureux) à perdu [Dylan]   Mer 7 Mar - 15:07


Le premier qui tombe (amoureux) à perdu
Dylan & Leïla


Tu es bien là, avec ton petit ami et ta fille. Une famille heureuse, qui balaye presque tout le reste, presque. Tu ne peux pas voir ce bonheur là sans penser à ta vie d'avant. Une fille et un petit ami tu en as déjà eu. Et tu as tout perdu, alors là tu n'as pas envie de perdre encore une fois toute ta joie. Mais ça n'arriveras pas, tu feras en sorte que ça n'arrive pas. Alors tu profites de ces moments de bonheur qui te sont offerts sur un plateau. Il y a la petite main de Lila dans la tienne. La main de Dylan qui te tient les hanches. La petite voix de Lila qui t'appelle maman. Dylan qui pose sa veste sur tes épaules. Un tas de petits moments qui ne semblent pas très importants, qui peuvent même sembler être de petit rien. Mais tout ces petits bouts de vie, c'est ta vie à toi, ton bonheur. Alors tu les gardes précieusement. Et tu profite de cet journée pour en avoir encore plus. La discussion avec Dylan te fais du bien, maintenant tu sais qu'il est heureux lui aussi, si la décision d'adopter venait de toi, il t'avait aidé et pas à contrecœur, aujourd'hui il te suffisait de le regarder avec Lila pour voir qu'il était aussi heureux que toi. Vous êtes une vraie famille, même si elle n'est pas vraiment conventionnelle, de toute façon tu sais très bien qu'une famille ne se définit pas que par les liens du sang. Et tu es heureuse car Dylan est aussi heureux que toi, il ne t'a pas abandonné maintenant que le dossier passe, il s'investit auprès de votre fille adoptive. Même si la petite semble un peu plus craintive envers lui qu'envers toi. Tu l'embrasse quand il te dit que ça le rend heureux lui aussi « Je t'aime, on t'aime, j'aime cette famille qu'on se construit petit à petit » Tu es un peu déçu quand il te répond par un simple moi aussi, tu aurais aimé un je t'aime mais tu ne peux pas vraiment le forcer alors tu cache ta déception en reportant ton attention sur la petite fille qui patine. Lila semble à l'aise sur la glace, très à l'aise même si elle vient de tomber, c'est ça les enfants, rien ne les traumatise. Tu hoche la tête quand il te dit que votre fille est magnifique, c'est normal, c'est votre enfant même si ce n'est pas par le sang, elle ne peut que être magnifique. Puis tes souvenirs se tournent vers Lou, comment ne pas penser à cette petite puce quand tu vois Lila si vivante et joyeuse. Dylan te serre contre lui et ça te fais du bien, tu te blottit de plus belle contre lui. Tu écoutes ses mots et ils te font du bien, vraiment beaucoup de bien. Tu réponds tendrement au baiser et puis tu finis par murmurer « Merci beaucoup Dylan, sans toi j'aurais déjà abandonné » Et c’est vrai tu commençais à perdre pied, sans lui tu n'aurait jamais vu ton dossier être accepté et tu n'aurais pas eu la force de lutter en vain pendant beaucoup plus longtemps. Alors si aujourd’hui tu as ta petite fille c'est bien grâce à lui. Tu prend sa main et tu la garde en souriant. Lila arrive vers vous en souriant et attrape la main de Dylan « Chocolat ? » Tu ris doucement « J'en connais une qui n'oublie pas quand on lui promet une douceur » Tu caresses la joue de la petite fille puis regarde Dylan « Alors chocolat ? »
AVENGEDINCHAINS



My baby lions are born

You are my blood, you are my familly and you are all of my life©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 922 messages et j'ai : -15 dollars en banque. Sinon, il paraît que : tyler hoechlin et pour finir je crédite : freesia pour l'avatar & eya pour la signa

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le premier qui tombe (amoureux) à perdu [Dylan]   Mer 25 Avr - 18:12



Tu ressens un bonheur que tu n’as jamais ressenti auparavant. Tu dois être l’homme le plus heureux de la ville, voir même de la terre. Tu as auprès de toi une merveilleuse femme que tu aimes plus que tout au monde. En plus d’une adorable petite fille. Que cette dernière soit de votre sang ou non, à tes yeux, elle est ta fille. Tu as signé les papiers, tout comme la belle rousse et l’adoption est officielle. Ce n’est pas juste une fille adoptée, c’est la tienne, la vôtre. Tu l’aimes comme si elle était la tienne et tu serais prêt à tout pour ce petit être. Quand bien même elle reste encore quelque peu craintive face à ta présence. Quand bien même elle est plus proche de Leïla. Peu importe. Tu sais qu’elle a vécu des épreuves qu’aucun enfant de son âge ne devrait connaître. Tu sais qu’elle n’accorde pas sa pleine confiance aussi facilement. Tu comprends parfaitement. Malgré les petits pincements au coeur que tu ressens lorsqu’elle appelle Leïla maman, qu’elle tends les bras vers elle et non vers toi. Tu cherche à ne rien laisser paraître et tu continue de travailler sur sa confiance, sur son bonheur. Le chemin sera peut-être long, difficile et remplie d’embûches, mais tu es prêt. Prêt à tout ne serait-ce que pour voir un adorable petit sourire étirer ces lèvres, voir ces bras se tendre vers toi. Tu ne pourrais expliquer pourquoi, mais tu es vraiment attaché à ce petit être. Bien plus que tu ne l’aurais cru, bien plus que tu ne peux l’avouer. Tout comme cette rousse, cette ravissante créature qui fait chavirer ton coeur d’un simple regard. Quand bien même tu n’es pas parvenu à lui dire que tu l’aimes encore, tu le pense, tu le ressens. Ton coeur ne bats plus que pour elle. Tu l’aimes comme tu n’as jamais aimé auparavant. Peut-être as-tu peur de lui avouer tes sentiments pour l’instant, mais ils ne sont pas moins présents pour autant. Alors, lorsqu’elle fait mention de sa première fille, de son petit ange qui veille sur elle, tu ne peux faire autrement que la serrer fort contre toi. Les mots qui franchissent tes lèvres, tu les pense, tu les crois. Cette jeune femme est plus courageuse que tu ne peux l’être. Avoir survécue à la mort de son enfant, au départ d’une personne chère, mais garder l’envie d’être mère, de fonder une famille un jour. C’est une battante, une fonceuse qui n’a pas peur. Du moins, c’est ce que tu penses. “Abandonnée? Tu veux dire que tu sais ce que ce mot veut dire?” Dis-tu, sur un ton quelque peu amusé. Puis, tu approches ton visage du sien et déposa un rapide baiser sur le haut de sa tête. “Tu es une battante Leïla, tu n’abandonnes pas. Tu continue et tu finis par obtenir ce que tu désire. La preuve, Lila est là!” À ces mots, tu désigne doucement la petite fille qui revient vers vous, sourire aux lèvres. Elle semble avoir oubliée sa précédente chute et les petites douleurs qui l’accompagnait. La petite pose sur vous un regard brillant, pétillant avant de parler de chocolat. Aussitôt, un rire franc mais doux franchit tes lèvres. Tu n’eus guère le temps de lui répondre que la rousse à tes côtés prends les devant tout en posant sur toi son regard envoûtant. Un large sourire étire tes lèvres avant que tu ne t’approches de la petite Lila. “Chocolat!” Dis-tu, dans un murmure. “On tente d’arriver avant maman, tu veux bien?” Lui demandes-tu, sur un ton joueur. Ton regard se relève vers la belle demoiselle. “On fait la course!” À ces mots, tu glisse doucement tes bras autour de la petite princesse, la soulève et fonce vers la sortie de la patinoire. Quand bien même tu n’es pas l’homme le plus à l’aise sur la glace, tu parviens à effectuer ce trajet sans le moindre problème. Tu jettes à l’occasion de petits regards rapide derrière, voir si la belle te suit malgré la rapidité de tes actions. Une fois arrivé au bord, tu dépose la petite qui rit encore de ce petit jeu improvisé. “On a gagné, on est le plus fort!” Tu lèves une main, lui indiquant de taper. Ce qu’elle fait sans la moindre hésitation, avant de tendre la main vers Leïla pour la même chose. “C’est la perdante qui invite pour les fameuses douceurs, c’est bien ça?” Tu as ce petit sourire moqueur mais également provocateur fendu aux lèvres. Tu es heureux, tu es bien. Comme tu ne l’as jamais été auparavant.
AVENGEDINCHAINS



i'm lost without you
▂ I can't win, I can't reign. I will never win this game without you. I am lost, I am vain I will never be the same without you. I won't run, I won't fly I will never make it by without you, I can't rest, I can't fight all I need is you and I without you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Time to have fun


MessageSujet: Re: Le premier qui tombe (amoureux) à perdu [Dylan]   

Revenir en haut Aller en bas
               

 Le premier qui tombe (amoureux) à perdu [Dylan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum