Flashnews
La nouvelle intrigue vous attend par ici ! Le new MAG SOS est par et on a besoin de vous ici huhu ♥

Fiches de liens
Charline, Lila, Louve & Suchin ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Ulysse, Il Nam, Samaël & Antoine veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥




 
AccueilAccueil  Forum  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 35
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Joyeux anniversaire princesse inloves
Et oui le 26 avril est l'anniversaire de notre Marie nationale ! Je te souhaite plein de bonnes choses puce et que la vie t'offre tout ce dont tu rêves,
en attendant je croise les doigts pour que tu baisses ta liste de rps Oui je connais la sortie
PS : Je profite de ce petit message pour souhaiter un merveilleux anniversaire à Cass en ce 27 avril aussi
ainsi qu'à ma Lolo même si ça c'est passé il y a un mois mais m'en fous, je vis dans le passé anyway !
Votre casse-cou "préférée" Eya
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
MAG SOS & nouvelle formule
SOS a encore frappé, venez découvrir le nouveau MAG et prendre en compte la nouvelle formule, n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
               

 would you stay with me forever? | violet

avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2510 messages et j'ai : 171 dollars en banque. Sinon, il paraît que : shay mitchell et pour finir je crédite : tearsflight (vava) ; eya (profil)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: would you stay with me forever? | violet   Mar 12 Déc - 23:07


Par chance, tu ne mis pas beaucoup de temps avant de trouver l’endroit parfait. Il n’y avait presque personne, ce qui te permettait une certaine intimité. Tout en ayant une vue imprenable sur le sapin qui allait, d’une minute à l’autre, s’illuminer. Tu tremblais d’impatience. Tu étais nerveuse comme jamais auparavant. Tu n’aurais jamais, ô grand jamais cru être celle qui ferait une telle demande un jour. Pourtant, te voilà envahi par l’amour, par le romantisme de la journée, par la beauté de ta compagne. Tu ne pouvais faire autrement. Et ce, quand bien même tu ignorais la réponse que cette dernière allait te fournir. Tu osais espérer une réponse positive afin de ne pas avoir organisée tout cela pour rien. Tu espérais qu’elle ressente la même chose que toi. Tu espérais bien des choses, en réalité. Mais tu ignorais ce qui allait se passer dans les prochaines minutes. Tu poses alors ton regard vers la belle brune qui avait acceptée de te suivre jusque là, lui souriant tendrement. “Ici, ça devrait être parfait!” Tu te doutais qu’elle devait se poser une centaine de question sur tes plans, tes projets, tes raisons de l’éloigner ainsi de la foule. Mais, pour une fois, c’est toi qui avait un certain contrôle. Pour une fois, c’est toi qui allait la surprendre. Tu t’accroupis auprès d’Ayati et l’aide à prendre place un peu en hauteur, tout près de vous deux, facilitant ainsi la surveillance de la petite malgré les prochains événements. “Tu as encore la petite boîte que maman Teo t’a donnée ce matin?” Elle hocha positivement la tête avant de te tendre la petite boîte noire que tu enfouis au creux de ta belle. Puis, tu déposes un baiser sur son front et reporte ton entière attention sur Violet. Tu étais si nerveuse, tu ne tenais plus en place. Tu étais incapable de parler, de trouver la meilleure formulation possible… Tu étais en train de perdre tous tes moyens, littéralement. La parole, la réflexion, la capacité à rester droite. Ton corps tremblait tellement sous ta nervosité grandissante, tu allais bientôt être incapable de te tenir debout. “Bon… Je me lance…” Finis-tu par dire avant de te rapprocher un peu plus de ton interlocutrice, allant attraper l’une de ces mains. “Je sais que notre histoire n’a pas eu le meilleur des commencements avec les conneries que j’ai pu faire… Et je m’en excuse encore d’ailleurs. Mais, aujourd’hui, c’est différent. Avec Ayati, avec nous. Nous sommes plus heureuse, plus comblé qu’auparavant, et tu ne peux le nier! Je peux le voir sur ton visage tous les jours Violet!” Dis-tu avant de marquer une courte pause, afin de reprendre ton souffle. Tu étais si nerveuse… “Alors, j’ai envie que les choses continuent de bien aller entre nous. J’ai envie d’arrêter de me poser des questions sur ce que nous sommes, sur la relation qui nous unis… Je veux pouvoir dire haut et fort que toi, Violet Eden, est la femme de ma vie. Et c’est pour cette raison que… j’ai cette petite surprise pour toi.” Dis-tu avant de lui montrer la petite boîte noire que tu gardais dans le creux de ta main depuis de longues minutes. Tu n'oses t’accroupir devant elle afin de ne pas attirer trop les regards sur vous, toujours inquiètes de la réponse que cette dernière pouvait bien te fournir. Tu te contentes d’ouvrir la boîte, plongeant ton regard dans celui de la belle brune. “Violet… Accepterais-tu de m’épouser?” Voilà. Tu avais enfin craché le morceau. Tu avais enfin fais ta demande. Pourtant, tu étais toujours aussi nerveuse, si ce n’est plus encore. Tu t’inquiètes de ce que la belle pourra te répondre… Tu espère une réponse quelconque en sa provenance, et non qu’elle ne prenne la fuite de peur de s’engager à nouveau dans une véritable relation…
AVENGEDINCHAINS


@Violet O. Eden hola




I'm trying but I keep falling down I cry out but nothing comes now I'm giving my all and I know peace will come. I never wanted to need someone. I wanted to play rough thought I could do all just on my own but even Superwoman sometimes needed Superman's soul. help me out of this hell your love lifts me up like helium your love lifts me up when I'm down. when I've hit the ground you're all I need. — sia.helium.


merciii ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3261 messages et j'ai : 772 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Troian Bellisario et pour finir je crédite : FRIMELDA pour la signa et vulpecula pour l'avatar

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: would you stay with me forever? | violet   Ven 15 Déc - 0:38

Je suis Teodora à travers la foule qui commence à devenir de plus en plus fournie. Je sers sa main pour ne pas être séparée d’elle, j’aurais peur de ne plus pouvoir la retrouver avec tout ce monde. Enfin elle se faufile et comme par magie on se retrouve dans un petit coin isolé du reste du monde. Il n’y a plus que nous trois. Ayati est toujours blottie contre Teodora et je souris en les voyant comme ça toutes les deux, elles sont belles les deux femmes que j’aime tant. Même si l’une d’elle me perturbe un peu en ce moment, à quoi joue Teodora ? J’aimerais vraiment comprendre car elle va me faire devenir folle. La soirée était légère pourtant mais elle fait tant de mystère qu’elle m’inquiète et nous emmener loin des autres comme ça, ça n’arrange rien à ma nervosité. Alors pour me détendre j’essaye une blague de nouveau « Tu sais même si tu m’éloigne un peu ce n’est pas le meilleur endroit pour me tuer » Elle avait un air si étrange, je la sentais joyeuse, mais nerveuse aussi, oui elle respirait le stress en fait. Et par ricochet je commençais à stresser moi aussi, qu’est-ce qu’il se passait. Pourquoi m’avoir emmené là ? Et pourquoi elle était comme ça, je ne maitrisais rien et je détestais vraiment ça. Je n’aimais pas ne pas pouvoir contrôler, j’avais trop peur de perdre, ça me rappelait de mauvais souvenir. Ne pas savoir ce qu’il allait se passer, ce qu’on allait devenir, j’avais vécu ça deux fois déjà et là j’avais l’impression que ça recommençait Je me revoyais gamine, prise en flagrant délit et terrorisé à l’idée de finir en prison. Et puis je me sentais morte de honte et dévastée devant l’autel alors que mon futur mari n’arrivait pas. Je lui lançais un regard légèrement apeuré, il fallait qu’elle arrête de jouer avec mes émotions comme ça. Je la regarde poser Ayati et parler avec elle, je n’entends pas ce qu’elle lui dit mais je vois bien que notre fille lui donne quelques choses. Un nouvel élément qui me stresse, une idée se fait bien une place dans ma tête mais elle est tellement improbable que ma raison la met aussitôt à la porte. Teo se tourne vers moi et elle me fait peur, elle tremble, littéralement, ce n’est plus une personne devant toi mais une machine à laver en marche. Je pose ma main sur sa joue tout doucement et sourit, elle me stresse mais je veux la rassurer tout de même, même si je ne sais pas pourquoi elle est dans cet état. Je sers ensuite sa main quand elle la prend dans l’une des siennes et je souris faiblement. Et puis j’écoute son petit discours, je me demande où elle veut en venir, elle veut surement qu’on place enfin un mot sur notre relation, après tout on n’a jamais pris le temps d’en parler depuis que nous avons adopté Ayati. Je regarde la petite fille qui nous observe en souriant, elle a l’air de savoir ce qu’il se passe elle. Je plisse le front. Qu’est-ce que Teodora manigance encore. Elle continue de parler et je souris, c’est vrai, je suis heureuse avec Ayati et elle dans ma vie. Je ne me voyais pas maman et pourtant maintenant que je le suis, je ne pourrais pas m’en passer. Je souris de plus belle, j’ai envie d’aller prendre ma fille dans mes bras mais quelque chose me retient près de Teodora. Elle parle alors d’une surprise et je souris de plus belle. Elle réveille ma curiosité là. Je regarde ce qu’elle découvre en ouvrant sa main et je me sens tout de suite très mal. Je sais déjà ce que contient cette boite, pas besoin d’être devin en ajoutant ça à son petit discours. Et quand elle l’ouvre ça ne fait que confirmer, une bague, la plus belle que j’ai jamais vu de ma vie au passage. C’est à mon tour de trembler « Teo … » Mais je n’ai pas le temps de finir de parler. Elle me pose la fameuse question. Et je la fixe un moment, incapable de répondre. Je ne m’attendais pas à ça, peut-être à une proposition pour enfin nous dire en couple mais une demande en mariage, des fiançailles, ça je n’y avais pas pensé. J’aime Teodora, ça c’est certain, je suis amoureuse d’elle depuis un bon moment mais notre relation a eu beaucoup de haut et de bas alors un mariage, j’ai peur, peur que ça gâche tout. Et puis je n’ai pas une très bonne expérience des mariages, la dernière fois je me suis retrouvé comme une conne, seule. Alors je la fixe perdue. Je n’ai pas envie de lui dire non, je ne veux pas lui faire vivre ce que j’ai vécut mais moi, moi j’ai peur de le revivre. Je finis par murmurer « Si tu me plante devant l’autel Teodora, je te jure que je te retrouve et que je te tue » Voilà ma façon de dire oui, pas la meilleure mais c’est la mienne.

@Teodora K. Bernadotte




Tout mensonge est une bassesse, et sans exception..
Arrivée du petit prince dans :


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2510 messages et j'ai : 171 dollars en banque. Sinon, il paraît que : shay mitchell et pour finir je crédite : tearsflight (vava) ; eya (profil)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: would you stay with me forever? | violet   Sam 30 Déc - 6:37


Ce moment, cette scène, tu l’avais imaginée des millions de fois au courant des derniers jours. Tu l’avais visualisée, dans les moindres détails, encore et encore. Tu voulais trouver toutes les manières possibles, toutes les éventualités possibles avant de passer à l’action. Cependant, en dépit des réponses affirmatives que tu avais imaginées, tu restais nerveuse, anxieuse. Et ce, comme jamais auparavant. Tu n’avais jamais, ô grand jamais été atteinte par la nervosité à ce point. Tu te sentais mal, tu te sentais horrible. Ton coeur battait à toute vitesses, ta respiration était saccadé, ton corps tout entier tremblait. Tu n’avais plus le moindre contrôle sur aucun des muscles présent au sein de ton corps. Ils tremblaient, tous. Même ceux dont tu pouvais ignorer l’existence. Tu avais de la difficulté à garder ton souffle, à garder ton calme. Tu étais incontrôlable, et tu détestes perdre le contrôle. Que se soit de la situation ou de toi-même, tu déteste cela. Ce que tu aimes c’est diriger, c’est contrôler, c’est savoir ce qui t’attends… Toutefois, dans un moment comme celui-ci, tu ne peux plus rien contrôler, tu ne peux plus rien prévoir. C’est pour cette raison que tu es si nerveuse, si hors de toi. Tu sais que c’est le bon moment, tu sais qu’elle est la bonne personne, la seule et l’unique auprès de qui tu veux passer le restant de ta vie. Elle et votre magnifique petite princesse. Tu sais que les deux, elles sont les femmes de ta vie. Celles sans qui tu ne pourrais plus vivre un seul jour. Déjà que tu n’aimes pas particulièrement la solitude, perdre Violet ou perdre Ayati, tu serais anéanti. Alors, autant envisager l’avenir immédiatement. Autant envisager une vie ensemble aussitôt que possible. Et ce, quand bien même tu ignorais comment faire. Tu savais être fidèle, tu savais être honnête… Mais cela faisait un certain temps. Tu n’avais jamais pris un tel engagement, tu t’effraie toute seule. Mais, tu en as envie. Plus que tout au monde. De ce fait, tandis que ta colocataire se trouve auprès de toi, que votre fille admire le sapin de noël qui s’illumine tranquillement, tu fais ta grande demande à la belle brune. Tu introduis la chose avec un discours pourvu de romantisme, d’amour et de sincérité. Ce que tu n’as pas réellement l’habitude de faire, mais tu crois chaque mot que tu prononces. Et, lorsque tu termines, que tu montres la boîte à Vi avant de l’ouvrir, tu lui souris de plus belle. Cependant, lorsque tu vois son air surpris, son air désemparé, ton souris disparaît presque aussitôt. Tu doutes de la réponse de la demoiselle. Tu doutes qu’elle accepte ta compagnie ou même ton amour. Tu crains plus que tout qu’elle refuse. Mais, tu gardes une mince lueur d’espoir. Même si les secondes de silence, qui te paraisse éternel, te rendent terriblement nerveuse. Lorsque quelques paroles parviennent à tes oreilles, dans un murmure, ton coeur s’emballe, ton visage s’illumine. Quand bien même ce n’est pas une réponse directe, explicite, tu en déduis qu’elle accepte. Tu oses en déduire la réponse que tu désirais tant entendre. “Tu… Tu veux dire oui Vi?” Ta joie résonne dans tes paroles, tu ne peux te contenir une seconde de plus. “Si c’est oui, je te jure Vi, je te promets que jamais je ne te laisserai tomber devant l’autel!” Tu déposes la boîte au côté de la petite avant de prendre Violet dans tes bras. “Je te promets de ne jamais te laisser tomber Violet… Compte sur moi!” Encore une fois, tu étais pourvu d’une sincérité qui ne t’étais pas familière, mais dont tu apprécies chaque seconde. Tu aimais pouvoir lui dire ce que tu ressens sans retenu, de pouvoir lui faire comprendre que tu l’aimes plus que tout au monde et que tu as besoin d’elle dans ta vie, aujourd’hui, comme tous les autres jours qui vont suivre. Après l’avoir serrée pendant quelques instants dans tes bras, tu te recules doucement, laissant tes mains remonter jusqu’à son visage avant de l’attraper tendrement pour plonger ton regard dans le sien. “Je… je t’aime Vi.” Voilà, tu le lui avais dis, de manière claire, de manière directe. Puis, ne pouvant faire autrement, tu vins déposer tes lèvres contre les siennes, ne lui laissant pas le temps de répondre à ta nouvelle déclaration.
AVENGEDINCHAINS


@Violet O. Eden




I'm trying but I keep falling down I cry out but nothing comes now I'm giving my all and I know peace will come. I never wanted to need someone. I wanted to play rough thought I could do all just on my own but even Superwoman sometimes needed Superman's soul. help me out of this hell your love lifts me up like helium your love lifts me up when I'm down. when I've hit the ground you're all I need. — sia.helium.


merciii ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3261 messages et j'ai : 772 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Troian Bellisario et pour finir je crédite : FRIMELDA pour la signa et vulpecula pour l'avatar

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: would you stay with me forever? | violet   Mer 10 Jan - 15:49

Celle-là je ne m’y attendais vraiment pas. Je pensais qu’elle m’emmenait pour discuter tranquillement, peut être même m’offrir un cadeau en avance. Mais le petit écrin, la bague et la déclaration qui était venue avec n’était clairement pas au programme. Je n’avais pas repensé au mariage depuis que je m’étais retrouvé seule abandonné devant l’autel par la personne que je croyais aimer plus que tout au monde. Avec le recul à présent je savais que ce n’était pas le cas, je m’étais accroché à Estéban car je traversais une période pas évidente. Teodora c’est différent, je suis certaine de mes sentiments, il n’y a aucun doute et même si je n’arrive pas à mettre les mots sur ce que je ressens pour elle, si je n’arrive pas à lui dire de vive voix plutôt je sais que je l’aime, plus que je ne pourrais jamais aimer personne d’autre. Mais ça ne change rien à ce que je ressens quand elle pose sa question. J’ai l’impression d’avoir reculé des années en arrière quand on m’a posé la question la première fois. Ce n’était pas la même personne, pas la même formulation mais ça impliquait exactement la même chose, un mariage, une union bien plus que symbolique. J’avais peur, peur que ça recommence, que mon cœur se brise et pour de bon cette fois. Alors je ne sais pas quoi dire, pas tout de suite. Le silence s’installe alors que dans mon cerveau c’est la panique. Puis je regarde Teodora, je la regarde différemment. Je repense à tout ce qu’on a traversé, elle est toujours près de moi alors que certaines épreuves étaient des tempêtes qui me semblait insurmontable. Notre couple est solide, bien plus solide que je ne le pensais et c’est pour ces raison que je sors un oui d’une façon détournée. Teo est une fille futée, elle entend la réponse à travers mes mots même si j’ai été incapable de le dire directement. J’avais dit oui la première fois, ça m’avait porté malheur alors cette fois je ne veux pas que la malédiction se répète. Je vois la joie illuminer le visage de ma belle indienne alors qu’au fond de moi je sais que j’ai fait le bon choix. Je lui fais confiance car je l’aime, je l’aime plus que tout et pour une fois il n’y a aucune raison que tout se brise. On est une famille, elle et notre petite Ayati, notre petite princesse d’inde. J’écoute les paroles de Teo et je sais au plus profond de moi qu’elle ne ment pas, elle ne me laissera pas seule. Alors je la laisse me prendre dans ses bras avec grand plaisir. Je lui rends son étreinte avec force. J’aimerais que cette étreinte continue longtemps, que plus rien ne nous sépare. Mais elle s’écarte et je ne peux pas retenir un petit gémissement de tristesse. Gémissement qui se tait quand ses mains se posent sur mes joues et mon regard se plante dans le sien. J’y lit tellement de chose que ça m’en donne des vertiges. Dans ce regard je vois tout ce que je ressens pour elle et ce qu’elle ressent pour moi. Ce n’est pas une histoire passagère, ce n’est pas une erreur non plus. C’est de l’amour, le vrai, le grand, je le sais, je le sens. J’entends ses paroles, ses mots, ceux qui font tant de bien quand on les entend, ceux que j’attendais d’entendre depuis sa demande comme si celle-ci n’était pas une preuve suffisante. Si avant aujourd’hui j’ai pu douter de notre histoire, de son issue à présent plus aucune place pour le doute. J’accueille les lèvres de ma belle avec plaisir et prolonge longuement se baiser. Je l’embrasse avec plus d’envie et de passion que jamais auparavant. Nos lèvres finissent par se détacher, le manque d’air m’y pousse. Mais c’est la seule chose qui se détache. Je reste blottie contre elle, les yeux mi-clos. Je suis bien comme ça, je me sens à ma place. Tout doucement je murmure « Moi aussi Teodora, je t’aime, comme jamais personne avant toi » Je pose mon front contre le sien et mon sourire se dessine avant de murmurer à son oreille « J’ai hâte d’être ta femme » Une dernière confirmation de ma réponse, oui je veux l’épouser. Plus de peur, plus d’angoisse juste une confiance entière envers cette femme que j’aime.

@Teodora K. Bernadotte




Tout mensonge est une bassesse, et sans exception..
Arrivée du petit prince dans :


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2510 messages et j'ai : 171 dollars en banque. Sinon, il paraît que : shay mitchell et pour finir je crédite : tearsflight (vava) ; eya (profil)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: would you stay with me forever? | violet   Ven 2 Fév - 0:46


L’amour. Ce sentiment si fort, si puissant. Ce sentiment indestructible. Ce sentiment qui peut faire traverser les tempêtes, conquérir les montagnes. Ce sentiment qui donne l’impression d’avoir des ailes, qui donne l’impression que tout en ce bas monde est possible. Ce sentiment dont tu connaissais l’existence depuis bien longtemps, mais dont tu n’avais pas fait l’expérience jusqu’à ce jour. Tu avais eu maintes relations tout au long de ta vie, tu avais connue l’amour, l’attirance puis la tristesse, la culpabilité et les regrets. Cependant, rien n’avait jamais été aussi fort que les sentiments que tu éprouves pour cette jeune femme. Tu avais aimée, mais elle, tu l’aimes encore plus. Auparavant, tu n’avais jamais envisagée de finir ta vie aux côtés d’une personne, outre ta famille. Avec elle, tu te vois dans plusieurs semaines, dans plusieurs mois, et même, dans plusieurs années. Tu te vois vivre avec elle, fonder une famille avec elle, unir ta vie à la sienne. Pour la première fois de ta vie, tu ressens le besoin de posséder une personne, de garder cette personne auprès de toi jusqu’à ce que la mort prenne possession de ton corps. À tes yeux, c’était la seule manière qu’elle puisse se débarasser de toi. Jamais, ô grand jamais tu n’allais la laisser partir, ni elle ni Ayati. Tu les aimais plus que tout au monde et tu désirais rester auprès d’eux pour le restant de tes jours. C’est bien pour cette raison que, depuis quelque temps, tu prévois faire la grande demande à la belle brune. Tu avais prévue tout dans les moindres détails, envisageant maintes possibilités de réponses ou de situation, mais rien ne pouvait se comparer au moment présent. Tu étais parvenue à lui exprimer tes sentiments, à lui faire part de ton désir de t’unir à elle, de fonder une famille officielle. Au début, tu craignais qu’elle refuse vue le silence qui prit place entre vous deux. Cependant, lorsqu’elle te fit mention de ne pas l’abandonner devant l’autel, tu compris. Pour elle, c’était sa manière d’accepter. Sa manière de te rendre encore plus heureuse que tu ne pouvais l’être jusqu’à maintenant. Tu avais envie de sauter sur place, de gambader, de hurler sur tous les toits que la femme de ta vie venait de te dire oui. Tu avais envie de partager ton bonheur, de partager ta joie de vivre. Toutefois, tu te contentes de refouler ce désir au fond de ton coeur, profitant du moment présent à la place. Tu lui dis que tu l’aimais, pour la première fois, tu lui fais part de ce que tu ressens vraiment à son égard. Tu mets finalement des mots sur ce qu’elle peut représenter à tes yeux. Tu en avais besoin. Il fallait que tu sois fixée, que tu sois certaine que ce n’était pas un rêve ni même une hallucination. Tu eus confirmation de la réalité lorsqu’elle te dit t’aimer aussi, partageant la force de ton amour. Un large sourire vint prendre place contre tes lèvres, tandis que les battements de ton coeur s'accélèrent encore. Tu étais si heureuse, tu ne pouvais contenir tes émotions plus longtemps. “Si tu savais… J’avais tellement hâte de pouvoir te faire la demande, de pouvoir avoir ta réponse! Je commençais à ne plus dormir la nuit tellement que j’étais impatiente… Mais je voulais attendre le bon moment…” Tu lui adresse un nouveau petit sourire avant de glisser tes mains autour d’elle. Ton corps frissonnait encore du baiser que vous veniez d’échanger, criant pour obtenir plus. Tu aurais voulu plus, plus longtemps. Mais, tu te contentes de cela pour l’instant. “C’est… mon côté romantique qui m’a fait attendre jusqu’à aujourd’hui. Avec l’arbre illuminé, l’ambiance des fêtes qui approche, je trouvais que c’était bien!” Une petite teinte rosée vint prendre place sur ton visage. Puis, tes mains reviennent vers l’avant du corps de ton interlocutrice, attrapant ces mains avant de les porter vers ton coeur. Tu les dépose contre ta poitrine, lui permettant de sentir les battements de l’organe vitale avant de lui adresser un nouveau sourire. “Je crois qu’il va exploser…” Dis-tu avant qu’un rire ne franchisse la barrière de tes lèvres. Puis, tu te retournes va la petite princesse que tu prends de nouveau dans tes bras, levant une main en sa direction pour qu’elle tape à l’intérieur. “Maman Vi à dis oui!” À ces mots, un grand sourire illumine son petit visage, tape dans ta main et tends les bras vers Violet. Tu t’approches alors de cette dernière, collant ton corps contre le sien. “Tu vois, même Ayati est heureuse que tu ais dis oui!”
AVENGEDINCHAINS


@"Violet O. Eden"




I'm trying but I keep falling down I cry out but nothing comes now I'm giving my all and I know peace will come. I never wanted to need someone. I wanted to play rough thought I could do all just on my own but even Superwoman sometimes needed Superman's soul. help me out of this hell your love lifts me up like helium your love lifts me up when I'm down. when I've hit the ground you're all I need. — sia.helium.


merciii ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3261 messages et j'ai : 772 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Troian Bellisario et pour finir je crédite : FRIMELDA pour la signa et vulpecula pour l'avatar

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: would you stay with me forever? | violet   Lun 16 Avr - 22:58

Oui, trois lettres, un mot. pas grand chose. Un mot qu'on prononce souvent sans y faire attention. Mais mon oui à moi n'était pas anodin, je l'avait d'ailleurs pas sortit directement car je n'étais pas très à l'aise. J'avais d'abord donné une réponse un peu détourné, pas que je n'étais pas prête. C'est juste que je ne m'y attendais pas. Teodora m'avait demandé en mariage, c'était inattendu, pas malvenue ou désagréable, juste surprenante. J'aimais Teodora, ce n'était pas un soucis. C'est juste que me marier, je ne l'avais pas prévu de nouveau, surtout pas si vite. Mais maintenant, j'avais dit oui, peut être que je venais de commettre la pire des erreur de ma vie, peut être que non. Je ne sais pas. On verras, de toute façon je ne peux plus reculer. Je vais me marier, bordel je vais épouser ma magnifique Teodora, c'est chouette, effrayant aussi mais très très chouette. Je l'aime, elle m'aime alors il n'y a pas de raison. On vas avoir un beau mariage, un mariage heureux. Elle me dit qu'elle avait hâte de me faire sa demande, qu'elle ne dormait pas depuis des nuits. je me rend compte qu'elle prépare ça depuis longtemps, je l'admire. Moi je n'aurais pas eu la patience, si ça avait été à moi de faire la demande, je l'aurais fait de suite, je suis trop nulle pour garder des secrets. Enfin ce genre de secret. Mais ce qui m'étonne encore plus, c'est qu'elle a mit la puce dans la confidence, elle lui a donné la bague alors Ayati devait bien savoir ce qui se tramait, elle l'a dit à ma puce mais la petite n'as rien dit. C'est presque un miracle, je ne sais pas comment ma belle a fait pour que la puce tienne sa langue mais je l'admire. Elle a sut lui promettre un truc, ce n'est pas possible autrement. Je taquine doucement Teodora « C'est donc pour ça que tu étais insupportable dans le lit? Tu n’arrêtais pas de gigoter! » Et c'est la vérité, ces dernières nuits j'avais l'impression d'avoir un petit asticot dans mon lit et pas ma petite amie. Enfin plus ma petite amie maintenant, ma fiancée. Il vas falloir que je me fasse à cette idée. Ses mains qui se glissent le long de mon corps me font du bien et m'aide à me faire à l'idée. Je souris doucement. « J'aime ce côté romantique » Heureusement qu'elle l'est, car j'avoue que moi je ne suis pas de ces personnes ultra-romantique, ni très démonstrative. Je l'aime, c'est vrai mais j'avoue que je lui dit pas très souvent, pour moi je n'ai pas besoin de lui dire, elle le sait. Les mains de Teodora prennent les miennes et les déplace vers sa poitrine, enfin son coeur plus précisément. il bat vite, un peu trop vite même. C'est la question qui lui fait cet effet là. Et moi, où au moins le fait qu'elle me la pose à moi. C'est agréable. Alors je l'embrasse pour lui montrer qu'elle me fait de l'effet à moi aussi. Peut être pas le même effet mais un sacré effet quand même. Puis Teodora me dit que son coeur vas exploser avant de rire. Mon rire rejoint le sien avant que je secoue la tête « Il n'as pas le droit d'exploser, je ne vais pas me marier avec une morte quand même! En plus en cadavre tu serais drôlement moins sexy » Mes mains redescendent avant de se poser sur ses hanches « Car oui tu es très sexy mon amour » Je la relâche quand elle se tourne vers notre petite puce. La petite fille tape doucement dans la main de Teodora, c'est trop mignon. Je m'accroupit devant ma petite princesse et tend mes bras. Ayati vient s'y blottir et je la câline « Je suis fière de toi ma puce, tu as tenu ta langue » Je me redresse et revient me coller à Teodora « Je vous aime vous deux » Ayati gigote et je souris amusé « Bon cette petite princesse a bien mérité un chocolat chaud non ? » La petite fille gigote de plus belle et j'éclate de rire « Je crois que ça veut dire oui ça ! » Je prend la main de Teodora et je l’entraîne vers le stand de boisson.  




Tout mensonge est une bassesse, et sans exception..
Arrivée du petit prince dans :


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2510 messages et j'ai : 171 dollars en banque. Sinon, il paraît que : shay mitchell et pour finir je crédite : tearsflight (vava) ; eya (profil)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: would you stay with me forever? | violet   Mar 17 Avr - 23:34


Le bonheur. La joie. L’extase. Ce tumulte d’émotion qui ne cessait de grandir en toi. Tu avais devant toi la plus belle créature de ce monde, et elle venait d’accepter ta demande. Pas n’importe quelle demande. Le mariage. Tu savais que pour elle ce n’était pas une chose facile, pas après le passé douloureux qui la tourmente encore. Cependant, rempli de confiance et de doute, tu es tout de même parvenue à lui demander. Tu osais croire que ton amour pour elle, que les épreuves que vous avez partager sont plus fortes que tout. Tu osais croire, de longues journées durant, que cette femme allait accepter, sans la moindre hésitation. Et, tu as eu raison. Ce qui te remplit encore plus de joie et d’amour pour elle. Car, malgré tout l’espoir présent à l’intérieur de ton coeur, il y avait certains doutes. Peut-être que son passé était encore trop douloureux, trop présent. Peut-être ne te ferait-elle pas suffisamment confiance pour accepter. Peut-être qu’un nouveau malheur allait venir mettre des barrières devant tes projets d’avenir. Par chance, tout c’est bien déroulé. Même Ayati est parvenu à tenir sa langue. Ce qui te surprends énormément. Tu sais comment elle est. Elle aime discuter, elle aime raconter. Ce secret, il était énorme, il était lourd. Pourtant, elle n’a jamais prononcée le moindre mot, elle n’a jamais abordée le sujet avec une autre personne que toi. Tu es extrêmement fière d’elle. Disons que l’effet de surprise n’aurait pas été le même si la petite princesse aurait révélée ton secret. De même pour ta meilleure amie, ton éternelle conseillère. Tirée de tes pensées par la voix de ta belle brune qui retentit à tes oreilles, clamant qu’elle aime ton côté romantique, tu lui souris. “Heureuse que tu aimes… Parce que je me surprends moi-même!” Dis-tu, suivi d’un nouveau rire, quelque peu timide, quelque peu nerveux. Auparavant, tu n’as jamais été ainsi. Oui, tu démontres ton amour sans trop de difficulté. Mais, planifier ton futur, rêver d’un amour éternel, tu n’avais jamais connu cela avant. Avec tes précédents compagnon de vie, tu n’étais pas la même femme que tu es aujourd’hui. Tu pouvais être douce, tu pouvais être affectueuse à l’occasion. Mais, ton côté manipulatrice et quelque peu princesse prenait le contrôle sur tout le reste, à ton grand malheur. C’était un problème, tu le savais. Changer te semblait pourtant impossible à l’époque. Même ton frère aurait de la difficulté à te reconnaître aujourd’hui. Tu es devenue une femme totalement différente, et ce, de manière positive. Tu es prête à t’engager. Tu es prête à t’investir. Chose que tu n’aurais jamais cru possible. Ou du moins, pas à ce point. Cette fois, ce fût les mains de Violet qui descende le long de ton corps, arrêtant au niveau de tes hanches, qui te tire de ton univers parallèle. Tu approche alors ton visage du sien, un sourire malicieux étirant tes lèvres. “Si tu continue de me parler comme ça, je ne te garantie pas qu’il ne va pas exploser…” À ces mots, tu vins doucement te mordiller la lèvre inférieure. Une soudaine envie de l’embrasser et de laisser tes mains parcourir son corps parfait prit possession de ton esprit. Cependant, ce n’était guère l’endroit ni le moment. Tu te retournes donc vers la petite princesse, cherchant à distraire quelque peu ton esprit avant que ton corps ne soit plus en mesure de résister. Tu la félicite, juste avant que ta fiancée ne s’approche à son tour et la prenne dans ces bras, la félicitant à son tour. Tu es si heureuse, si comblée. Cette famille que tu construis avec Violet et Ayati est ce qu’il y a de plus parfait, de plus merveilleux. L’avenir s’annonce remplit de bonheur ainsi que de moments inoubliables. Lorsque tu vis la petite trépigner dans les bras de ta douce moitié, après la mention d’un chocolat chaud, ton sourire s’agrandit. “Tu le mérites amplement ce chocolat chaud ma belle princesse!” Dis-tu, avant de suivre les deux femmes de ta vie jusqu’au stand de boisson. Il vous sert rapidement. Juste à temps pour que vos regards se posent sur le sapin, près de votre emplacement. Permettant ainsi à la princesse de voir l’arbre s’illuminer. Une vision parfaite, grandiose, qui fascine plus que tout les yeux de l’enfant qui n’a jamais pu apercevoir ce moment magique par le passé. Tu viens glisser ta main autour de la taille de Violet, rapprochant légèrement son corps du tiens et déposer un baiser sur sa joue. “Je t’aime… Ma fiancée!” Un nouveau sourire vint étirer tes lèvres. Tu étais bien, comme jamais tu ne l’as été. Ce jour restera gravée dans ton esprit jusqu’à ta mort…
AVENGEDINCHAINS




I'm trying but I keep falling down I cry out but nothing comes now I'm giving my all and I know peace will come. I never wanted to need someone. I wanted to play rough thought I could do all just on my own but even Superwoman sometimes needed Superman's soul. help me out of this hell your love lifts me up like helium your love lifts me up when I'm down. when I've hit the ground you're all I need. — sia.helium.


merciii ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Time to have fun


MessageSujet: Re: would you stay with me forever? | violet   

Revenir en haut Aller en bas
               

 would you stay with me forever? | violet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum