Flashnews
La nouvelle intrigue vous attend par ici ! Le new MAG SOS est par et on a besoin de vous ici huhu ♥

Fiches de liens
Charline, Lila, Louve & Suchin ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Ulysse, Il Nam, Samaël & Antoine veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥




 
AccueilAccueil  Forum  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 35
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
MAG SOS & nouvelle formule
SOS a encore frappé, venez découvrir le nouveau MAG et prendre en compte la nouvelle formule, n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
               

 [option 2] New Years, New Feels - Marylou & Gabriel

avatar
Time to have fun


J'ai posté : 237 messages et j'ai : 883 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Evangeline Lilly et pour finir je crédite : wild heart

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [option 2] New Years, New Feels - Marylou & Gabriel   Sam 20 Jan - 17:24


New Years, New Feels
@Gabriel Edern

Ce soir, tu es stressée, tu ne sais pas trop pourquoi, ou plutôt si, tu sais très bien pourquoi. Ce soir, tu vas fêter la nouvelle année, et ça te remplit de joie, non pas parce que vous allez passer à 2018, non, parce que tu vas le faire en compagnie d’un homme que tu connais peu et tellement en même temps, un homme qui te plait plus que de raison, un homme qui te fait sourire, et en réalité, c’est tout ça qui te stresse. Tu es en train de te préparer, même pire que ça, tu es en train de te faire belle tout en réfléchissant à quelle robe tu pourrais porter pour cette soirée qui t’attends. Depuis votre rencontre réelle avec Gabriel, tu es partagé entre deux sentiments qui font que tu panique en cet instant. Tu adores vraiment ce que tu ressens en sa présence, tu te sens sereine et réellement bien, tu oublis tes soucis, et ça, ça n’a vraiment pas de prix. Mais à côté de ça, tu as peur, tu es morte de trouille même. Toutes les personnes auquelle tu t’attaches finissent par t’abandonner d’une façon ou d’une autre. Tu ne penses pas être un aimant à ennuie, loin de là, mais tu as finis par te fermer à tout sentiment d’attachement afin d’arrêter de souffrir de nouveau. Gabriel a réussi à passer outre ce mur que tu t’es forgé avec le temps, et il l’a fait sans aucun mal, ça aussi d’ailleurs tu as bien du mal à comprendre, et tu as besoin de conseil, tu as besoin de guide. Sans réfléchir, tu attrapes ton téléphone en enclenchant le main libre et tu appelles Clyde. Sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit, tu te mets à parler en non stop, lui expliquant la situation et à quel point tu es perdue dans tout ça. Ton ami n’est plus à New York, mais il est le seul sur qui tu peux encore te reposer, et certainement le seul à réussir à calmer ta crise d’hystérie d’avant soirée. Chose qu’il fait avec talent d’ailleurs et tu parviens enfin à rejoindre le point de rendez-vous que Gabriel t’a donné. Le basketteur est déjà là à t’attendre, et une image de votre premier rendez-vous se loge dans ton cerveau. Tu t’approches doucement, un peu intimidé par cet homme gigantesque et magnifiquement classe qui n’attends que toi. “ Salut “ Timidement tu lui souris en t’arrêtant juste devant lui. Une de tes mains vient attraper sa veste de costume comme si tu cherchais à la remettre en place. “ On dirait que je confirme encore une fois que les femmes aiment se faire attendre, et tu confirmes que tu es un très bel homme… “ Le rouge s’empare de tes joues par la faute de tes propres paroles, t’amenant à détourner ton regard de celui qui te rend aussi fébrile, pour finalement regarder un peu le bateau qui vas vous porter lors de votre soirée. “ Je crois que j’ai jamais mis les pieds sur un bateau, j’ai fais du surf pendant mon adolescence, mais ça, ça va être une première ! “ Tes mots n’ont pas grand intérêt, mais ton stress te fait agir ainsi, et puis, au moins, il n’est pas dépaysé de par votre première rencontre. Alors tu finis par te taire tout en glissant ta main dans la sienne pour l’entrainer avec toi sur ce beau bateau espérant que ta robe encore cachée par ton manteau noir lui plaira.


i carry your heart with me, i carry it in my heart, i am never without it, anywhere. i go you go,my dear, and whatever is done by only me is your doing, Lea. (E.E Cumings)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2272 messages et j'ai : 1511 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Kevin Lütolf et pour finir je crédite : avatar by me Signature Lilousilver et profil moi

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [option 2] New Years, New Feels - Marylou & Gabriel   Ven 2 Fév - 13:06

- New year, new feelings-
Marylou & Gabriel
Pour une fois, tu ne t’es pas pris la tête à choisir quel costume tu vas porter. Parce que pour une fois, tu le fais avec un plaisir déconcertant. D’habitude, ton code vestimentaire est guidé par ton manager qui connaît mieux que toi les attentes des soirées auxquelles tu participes contre ta volonté. La soirée où tu t’apprêtes à te rendre, n’a rien d’une formalité mondaine où tu es certain de t’ennuyer plus que de raison. Non. Ce soir, tu célèbres la nouvelle année en la présence d’une magnifique jeune femme, Marylou. Rien que la répétition de son prénom dans ton esprit, te fait sourire alors que tu termines de mettre ton noeud papillon. Tu as arrêté de te leurrer Gabriel. La jeune française t’attire. Si au début une simple relation basée sur les souvenirs de vos pertes avait débuté entre vous, à présent une autre relation bien plus énigmatique et grisante prend naissance. Et tu n’es pas certain de vouloir la freiner. Tu n’es pas certain de vouloir te dérober. Au contraire, c’est toi qui as fait un pas vers elle. Tu as du partir en Autriche rejoindre tes parents pour les fêtes de Noël mais tu as tenu à revenir à New York pour elle. Oui, pour passer cette soirée en sa compagnie. Contre toute attente, elle a accepté, te laissant même le loisir de choisir où l’emmener. Tu ne t’es pas fait prier. Tu t’es bien documenté pour trouver un lieu où l’emmener, un lieu qui te semble plutôt révélateur. Enfin prêt, tu mets ton manteau et tu sautes devant le volant de ta voiture. Tu es en avance et c’est un fait que tu préfères. Quant à Marylou, elle met un peu de retard. Si cette manie te fait perdre les pédales, avec elle, tu trouves cela amusant. Tu perds même toute ton envie de la taquiner lorsque tu la vois s’approcher de toi. Déjà que sa coiffure ainsi que son maquillage discret te fait perdre la tête, la parole aussi. Le sourire aux lèvres, tu te penches en avant pour glisser un bras au creux de sa taille, ton visage s’inclinant sur le côté pour déposer un baiser dans la commissure de de ses lèvres. Tu adores son parfum, tu adores tout ce que tu vois et cela te réconforte en plus dans le choix de cet emplacement. Comme à son habitude, la jeune femme s’embrouille et toi, tu trouves ça tellement attendrissant que tu te contentes de rire en lui proposant ton bras. Tu t’intéresses cependant à ce qu’elle te dit car Marylou à la manie de révéler beaucoup de choses quand elle s’embrouille. « Du surf vraiment ? On doit en faire un de ces quatre alors » A ses côtés, tu montes les petites marches vous séparant de la terre ferme. Là, tu salues le commandant de bord avec un petit hochement de la tête et tu poses ensuite ton regard sur la belle créature à tes côtés. « Comment tu vas Marylou ? Tu as passé de bonnes fêtes ? » Demandes-tu alors que la musique qui se dégage des lieux t'enivre déjà. Vous entrez à l’intérieur, bien au chaud. Toi, tout en regardant les décors et la table à laquelle un homme vous y a conduit, tu retires ton manteau. « C’est sympa ici, qu’est ce que t’ … wow ! » Plusieurs informations ont fait le chemin dans ta tête mais une seule persiste ; Marylou est tout bonnement mirifique dans cette robe. Sans aucune gêne tu laisses ton regard coulé sur sa taille fine et sur la broderie élégante de son accoutrement. « C’est, tu es magnifique Marylou. » Elle a déjà compris que tu es loin d’être avare en matière de compliments et que par dessus tout, tu es très honnête. Tu viens d’ailleurs tirer sa chaise pour qu’elle prenne place et alors que tu déboutonnes ta veste, tu ne lâches pas du regard. D’ailleurs, tu te demandes comment tu vas faire pour rester concentré sur les mots tandis que, la même chose que tu désires faire est de la contempler. « Comme quoi je n’ai pas besoin de croiser les doigts pour cette nouvelle année, elle commence déjà, très très bien. » Oui, tu fais allusion à sa présence à tes côtés, au fait qu’elle ait accepté de venir avec toi quand bien même, vous ignorez où vous irez tous les deux.



 
Now we're finding a different way
We've been chasin' each others tails. Now we're ridin' a new wave, all on our own way.

awaaard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 237 messages et j'ai : 883 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Evangeline Lilly et pour finir je crédite : wild heart

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [option 2] New Years, New Feels - Marylou & Gabriel   Sam 3 Fév - 17:09


New Years, New Feels
@Gabriel Edern


Tu t’embrouilles, comme souvent, et tu parles pour ne rien dire, juste pour masquer ton stresse alors que c’est justement ce qui te trahi à coup sûr. Si tu arrives habituellement à te contenir, à prendre sur toi pour te comporter normalement, en présence de Gabriel tu as bien du mal, bien trop perturbée par la beauté de cet homme, par ce regard chaleureux qu’il pose sur toi, ou encore ses lèvres bien trop proche des tiennes lorsqu’il te dit bonjour. Cet homme pourrait très clairement te faire faire n’importe quoi, oui, tu serais capable d’accepter plus ou moins tout de lui si cela veut dire passer du temps en sa présence. Il te fait te sentir belle, tu ne sais pas s’il le fait exprès ou pas, mais il te donne toujours l’impression d’être désirable à ses yeux, et bien que tu ne sois pas forcément en manque de confiance en ce qui concerne ton apparence, tu ne peux nier que cette façon de voir ton reflet dans son regard te rend d’autant plus sereine et souriante, même si ta manie de ne pas savoir quoi faire d’un compliment qu’on te fait, entraine bien souvent tes joues à se teinter de rose, comme c’est le cas en cet instant d’ailleurs. Alors tu baragouines quelques paroles qui n’ont pas leur place ici mais qui ne semble en aucun cas dérangé Gabriel, qui rebondit même sur le sujet. “ Sérieux ? Tu surf ? “ Étonnée, mais ravie d’apprendre ceci, tu as désormais hâte d’aller en bord de mer pour remonter sur une planche et retrouver toutes ces sensations que tu n’as pas vécu depuis trop longtemps désormais, et d’autant plus hate de partager ceci avec lui. En attendant, vous arrivez sur le pont du bateau et tu te laisses guider sans un mot, laissant ton regard observer les lieux comme pour ne surtout rien manquer et rien oublier de cette soirée. “ J’ai passé des fêtes… Étrange on va dire… Et toi ? Ca a été ? “ Tu ne rentres pas dans les détails, pas pour le moment, mais tu te souviens de lui avoir confié que tu allais jouer les associable pour ces fêtes alors que finalement tu t’es retrouvé à te découvrir une demi soeur que tu as essayé d’apprendre un temps soit peu à connaître. Tu sais très bien que tu lui confieras tout ceci, c’est pour cela que tu n’en dis pas plus tout de suite, préférant plonger ton regard dans le sien, souriant, comme pour montrer qu’il n’a pas à s’inquiéter de ce que tu viens de dire. On vous guide jusqu’à l’intérieur du bateau et tes yeux deviennent brillant de bonheur en voyant les lieux qui vont être les spectateurs de votre soirée, retirant ton manteau par automatisme lorsque tu sens la chaleur envahir ton corps, avant d’être interpellée par l’exclamation de ton compagnon de soirée. Tu tournes alors le visage en sa direction pour comprendre ce qui lui arrive, et tu te sens de nouveau rougir en découvrant le regard qu’il pose sur toi en cet instant. Tu as mis du temps à choisir ta tenue, tu ne savais pas du tout quoi porter qui puisse faire classe tout en laissant comprendre que tu as fais cet effort pour lui. tu voulais être belle pour lui, et voir que tu as réussi te fais sourire de fierté avant que tes dents ne viennent mordre ta propre lèvre en entendant ses mots. “ Je n’ai pas à me plaindre de la vue non plus tu sais… “ Un petit rire se fait entendre de ta part alors que tu t’assois sur cette chaise qu’il vient éloigner de la table tel ce gentleman qu’il a toujours montré en ta compagnie. Tu le remercie doucement et prend place comme il se doit avant qu’il n’évoque les voeux de fin d’année et tu souris d’autant plus. “ En fait, je viens de comprendre quelque chose… “ Tu laisses ta phrase en suspens le temps qu’il s’installe à son tour face à toi. “ J’ai compris ton petit jeu ! “ Tu ris sincèrement en voyant qu’il ne comprend pas forcément de quoi tu parles. “ Tu adores me voir rougir, c’est pour ça que tu t’amuses à me complimenter toutes les trentes secondes… Tu sais que je ne sais pas comment réagir face à ça, et tu t’amuses de mes embrouillades qui s’en suive… “ Tu ne parles pas méchamment, bien au contraire, c’est une nouvelle fois ta réaction des plus naturelles au fait de ne plus savoir quoi dire en fin de compte, et ce beau sourire franc et sincère que tu lui offres en cet instant en est d’ailleurs la preuve. “ N’est ce pas ? “ Tu hausses exagérément les sourcils, comme pour rendre ta position encore plus comique qu’elle ne l’ai, cherchant inconsciemment à te détendre et profiter pleinement de cette soirée qui promets d’être magique.


i carry your heart with me, i carry it in my heart, i am never without it, anywhere. i go you go,my dear, and whatever is done by only me is your doing, Lea. (E.E Cumings)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2272 messages et j'ai : 1511 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Kevin Lütolf et pour finir je crédite : avatar by me Signature Lilousilver et profil moi

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [option 2] New Years, New Feels - Marylou & Gabriel   Ven 16 Fév - 16:20

- New year, new feelings-
Marylou & Gabriel
« Oui je surf mais je ne suis pas un expert. Je me débrouille mieux avec un ballon entre les mains. » De toute façon, ce n’est pas une surprise. Tu n’as pas choisi le basket par pur hasard. Tu as toujours été doué dans ce sport et cela depuis ta tendre enfance. Tes parents t’avaient d’ailleurs parlé de la fois où, à peine âgé de quatre ans, tu as prié de toutes tes tripes le père Noël pour t’offrir un ballon de basket ainsi qu’un panier, un voeu que tes parents avaient exaucé bien évidemment. Ils étaient loin d’imaginer quelques années plus tard, ça allait devenir ta vocation et maintenant ton métier. « Oui ça va, ça a été. » Merde. Tu refais le même coup que celui de la soirée que vous aviez passé ensemble. Tu lui parles des fêtes alors que tu sais parfaitement de quoi il s’agit. Marylou a perdu sa famille donc concrètement, elle n’a plus personne pour ce genre de festivités. Tu as presque envie de te baffer mais tu te contentes de rester évasif quant à ton séjour en Autriche. Tu ne peux pas te montrer euphorique en parlant de ta mère alors qu’elle n’a plus la sienne à ses côtés. Au fond, tu sais pourquoi Marylou a parlé de surf. Elle s’embrouille et dans ces moments très particulier, elle a la manie de déballer des informations importantes sur sa personne. Peut-être que si t’étais fatalement sadique, t’aurais occasionné ces moments de gêne rien que pour en savoir plus sur sa vie et ses passions. Mais tu n’es pas aussi vil Gabriel et puis, tu préfères qu’elle t’en parle de son propre chef et non sous le coup du stress. Au bord du bateau et après avoir découvert le décor, tu découvres autre chose dont tu n’arrives pas à décrocher ton regard d’elle ; cette robe. Tu ne l’as jamais caché Gabriel. Tu aimes quand une femme prend soin d’elle. Tu ne veux pas d’une superficielle bien évidemment mais tu apprécies lorsqu’une femme prend le temps de se préparer et tu as la nette impression que Marylou a mis du temps pour acheter sa robe. Elle a aussi mis du temps pour se maquiller et se coiffer. Tout ça, constitue un cocktail qui ne passe pas inaperçu. Au contraire, tu la contemples avec admiration, ne t’empêchant pas de le lui faire savoir d’ailleurs. A ses mots tu fronces les sourcils tout en t’installant en face d’elle. Tu ne comprends pas de quelle révélation elle parle mais quand elle t’explique, tu essaies de garder ton sérieux. Tu fais même une moue affreusement sérieuse tout en murmurant. « Tu m’as démasqué. Je pense même que tu lis dans mes pensées. » Et puis, ça devient trop pénible pour toi de ravaler ce rire que tu viens de pousser. Un rire franc, joyeux et qui ne démasque pas du tout ton regard brillant. Cette jeune femme est pleine de ressources. Jusqu’à présent, tu ne t’es nullement ennuyé en sa compagnie bien au contraire. Tu attends toujours un texto de sa part ou la possibilité de se revoir. Franchement, elle t’a manqué, beaucoup manqué. Tu goutes le verre de vin qu’on te tend avant de donner ton aval. Tu attends de voir le serveur disparaitre pour prendre la parole. « C’est que, j’ai la fâcheuse manie de dire ce que je pense. Ca me rend carrément malade de ne pas pouvoir le dire, tu vois. » Tu fais une petite moue attristée. Après tout, il s’agit de ton caractère et un caractère ne change pas du jour au lendemain. « Je ne suis pas avare en matière de compliments certes mais saches que je ne dis jamais quelque chose sans le penser. Et je trouve que ce soir, tu es particulièrement magnifique. » Tu es conscient que tu risques de la voir rougir, ce qui fait que tu baisses directement ton regard sur le menu. « Alors, que va-t-on prendre ? » Tu fais en sorte de fermer cette parenthèse pour ne pas la mettre mal à l’aise mais rapidement, tu lèves tes yeux sur elle car tu aimes la regarder. Tu aimes contempler la douceur de son visage et ses fossettes quand elle sourit.



 
Now we're finding a different way
We've been chasin' each others tails. Now we're ridin' a new wave, all on our own way.

awaaard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 237 messages et j'ai : 883 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Evangeline Lilly et pour finir je crédite : wild heart

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [option 2] New Years, New Feels - Marylou & Gabriel   Lun 2 Avr - 16:18


New Years, New Feels
@Gabriel Edern


Ravie d’apprendre qu’il aime surfer, tu projettes silencieusement d’aller faire un tour avec lui en bord d’océan un de ces jours afin de vous amuser ensemble, alors que tu ris doucement lorsqu’il évoque qu’il reste meilleur au basket. Tu ne doutes pas de ses mots, ils sont même logique, sans quoi il serait surfeur professionnel et non basketteur. Tu es toutefois ravie d’apprendre que vous avez ce point en commun avant que vous ne veniez à parler des fêtes de noël. Tu sais que Gabriel ne fait pas exprès de te poser la question, et tu vois aussi très bien qu’il ne retient sa réponse lorsque tu lui demandes ce qu’il en a été pour lui. Tu apprécies son intention, mais tu ne veux surtout pas qu’il se prive de te parler de sa famille parce que toi tu n’en as plus, d’autant que tu viens de découvrir que tu n’es plus si seule que ça, que tu as une demi soeur à New York, et que tu as passé ta soirée de la veille à fêter son mariage. Tu as envie de parler de tout ça au jeune homme qui te fait face, mais pour le moment, tu te contente d’apprécier la réaction qu’il peut avoir en découvrant ta robe, et bien que cela te fasse rougir, comme toujours, tu aimes entendre ce genre de chose de sa bouche. Cela montre que tu ne t’es pas embêter à te préparer pour rien, qu’il remarque les efforts fait et qu’en plus de ça il les apprécie réellement, ça tu peux le voir dans ce regard qu’il pose sur toi. Mais c’est aussi ce regard qui te fait commencer à parler et dire plus ou moins n’importe quoi, lui exposant ta théorie du complot qu’il aurait élaboré contre toi. Tu t’amuses en réalité, et surtout tu essais de te sortir de ce flot de compliment qu’il est capable de te délivrer sans cesse. Du moins tu pensais dire ça sous forme d’humour pour masquer ta gène mais tu peux voir en sa réaction que c’est finalement peut être bien vrai, peut-être qu’il se joue vraiment de toi et tu commences à froncer les sourcils, prête à lui faire savoir ce que tu penses de ça mais il ne t’en laisse pas le temps de dire quoi que ce soit qu’il se met à rire très franchement, laissant alors un soupir de soulagement s’échapper d’entre tes lèvres au moment ou tu laisses entendre un “ T’es trop nul ! “ accompagné d’un petit rire et d’une moue faussement boudeuse. Il s’explique alors, donnant les raisons d’un tel comportement avec toi et tu ne peux qu’apprécier sa sincérité, remarquant alors qu’il ne peut vraiment pas s’empecher de te faire un nouveau compliment. Tu souris en remarquant qu’il détourne le regard en se rendant compte de ce qu’il vient de faire et tu l’imites, observant le menu sans vraiment le lire. “ Gentil, gentleman, sincère… Tu comptes me montrer des défauts un de ces jours ou pas ? “ Tu parles sans le regarder, non tu continues de faire celle qui observe le menu qui offre en fin de compte peu de choix, à savoir une viande ou bien un poisson comme plat principal, alors que finalement, c’est le choix du dessert qui te poussera à prendre l’un ou l’autre. “ Vu que le dessert chocolaté me fait de l’oeil depuis que j’ai ouvert ce menu, je vais partir sur le poisson ! “ Tu souris en fermant ton menu pour le poser sur la table, et tu observes Gabriel sans aucune gène, les bras croisé sur la table, offrant alors une vue plongeante sur ton décolleté sans même t’en rendre compte. “ J’ai oublié “affreusement beau” dans ma petite liste de tes qualités d’ailleurs ! “ Tu ne détournes pas le regards, tu assumes cette pensée, mais tu cherches aussi et surtout à voir s’il est aussi doué pour offrir des compliments qu’en recevoir.


i carry your heart with me, i carry it in my heart, i am never without it, anywhere. i go you go,my dear, and whatever is done by only me is your doing, Lea. (E.E Cumings)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2272 messages et j'ai : 1511 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Kevin Lütolf et pour finir je crédite : avatar by me Signature Lilousilver et profil moi

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [option 2] New Years, New Feels - Marylou & Gabriel   Mer 4 Avr - 17:45

- New year, new feelings-
Marylou & Gabriel
C’est vrai que tu es taquin Gabriel, très taquin. On te dit souvent que tes traits dégagent une certaine sévérité. Peut-être la forme de tes yeux et la rigidité de ta machoire. Pourtant, tu ne te qualifies pas d’une personne hostile. Tu es passablement froid quand tu t’énerves mais en temps normal, tu souris, tu t’amuses comme personne et ton meilleur ami pourrait facilement le témoigner. De ce fait, tu n’arrives pas à pousser outre ton envie d’éclater de rire et de continuer même après le sobriquet utilisé par Marylou. En réalité, c’est étrange tout ça. Tu ne t’es jamais senti aussi bien avec une femme qu’avec elle. Il y a Lyudmila bien sûr, mais elle est ta chère amie, une relation que vous n’avez jamais cherché au départ et qui, maintenant, est devenue essentielle à tes yeux. Avec Marylou c’est différent. Depuis la première fois où vous avez commencé parlé via un écran, tu t’es senti proche d’elle et tu lui as avoué tes pires souvenirs sans te poser des questions. Selon toi, c’est un gage de confiance et jusqu’à présent, tu ne le regrettes pas. Certes, les mots de Drey t’ont mis des doutes dans la tête mais maintenant, ce n’est plus le cas ; tu apprécies Marylou et c’est comme ça. Et puis, en plus d’être intelligente, légère et souriante, elle est extrêmement belle. Un physique d’une femme, pas comme celles que tu rencontres, celles qui passent leur apparence en priorité en oubliant tout le reste. Et le reste est important pour toi. Ne voulant plus l’embêter avec tes compliments, tu baisses le regard sur le menu et bien évidemment, tu choisis la viande, n’étant pas un grand amoureux des desserts. Les mots de la brune mettent un terme à tes réflexions et une nouvelle fois, un sourire se glisse sur tes ourlets. « Ah des défauts j’en ai, et pas qu’un peu » Ton défaut le plus notable ? L’autorité. Tu es très autoritaire, discipliné et passablement calculateur aussi. Marylou n’a pas encore vu ce côté sombre de ta personnalité et pour cause, elle ne t’a jamais poussé à bout. « Viande pour moi, je suis un grand carnivore. » En avouant ce petit vice, tu regardes intensément Marylou. Peut-être y a t-il un sens caché à tes mots, on n’en sait rien. Et elle continue, te qualifiant de beau. Tu lèves alors les yeux au ciel. Ce n’est pas que ça te dérange mais disons que oui, tu as du mal avec les compliments. Et soudainement, tu te mets à sa place, déclenchant un petit rire. « D’accord d’accord je vois, tu as gagné » Tu poses le menu sur la table, remarquant la présence du serveur. Tu commandes alors pour vous deux, n’oubliant pas la bouteille du vin rouge. Rien de mieux pour accompagner ton vin. Là, sans le faire exprès, ton côté autoritaire prend le dessus, ne prenant pas la peine de demander l’avis de Marylou sur ton choix. Tu essaies de te rattraper. « Tu vois, ça c’est l’un de mes défauts. L’autorité. J’aime qu’on m'obéit ou me laisse carte blanche sur, absolument tout. » Tu fais une petite grimace. Tu n’es fier de ça mais comme dit, c’est ton caractère et c’est pas prêt de changer. « Et toi Marylou. C’est quoi ton pire défaut ? » Tu le sais peut-être quand bien même, selon toi, c’est attendrissant et loin d’être insupportable. Sa maladresse, tu la trouves rafraîchissante. Et puis, ce que tu aimes par dessus tout, c’est sa capacité à être elle-même, sans jamais user de faux semblants, chose que tu détestes par dessus tout le reste.



 
Now we're finding a different way
We've been chasin' each others tails. Now we're ridin' a new wave, all on our own way.

awaaard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 237 messages et j'ai : 883 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Evangeline Lilly et pour finir je crédite : wild heart

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [option 2] New Years, New Feels - Marylou & Gabriel   Mar 1 Mai - 23:49


New Years, New Feels
@Gabriel Edern

Tu sais très bien qu’il a des défauts, tout le monde en a, et les plus gros ne sont pas toujours ce que l’on pense, mais depuis que tu connais Gabriel, tu peux assurément dire qu’il n’a montré que des qualités avec toi et ça t’amuse assez. Ca te plait aussi, bien évidemment, et même si tu as déjà bien compris que le jeune homme a bien du mal à ne pas dire ce qu’il pense et que tu peux donc te fier à sa franchise, tu espère au fond de toi que ce n’est pas un jeu de séduction qu’il a mit en place pour te faire craquer avant de finir par se montrer comme un être complètement différent de ce que tu connais de lui. Tu sais aussi très bien que cette peur vient bien plus de toi que de lui, la peur de l’abandon a toujours été présente en toi sans que tu ne saches vraiment pourquoi, mais elle est encore plus puissante depuis la perte de ta famille. Tu profites pourtant de cet instant entre vous, de ce moment hors du temps où tu te permets ne serait-ce que pour quelque heure d’être heureuse, sans penser à rien d’autre. C’est sans doute pour cela que tu taquines ton compagnon, et tu lui montre ce que ça fait de crouler sous les compliments alors qu’en voyant qu’il ne gère pas mieux que toi ce genre de chose tu ne peux que rire doucement alors qu’un serveur vient prendre vos commandes. Tu laisses Gabriel s’occuper de ça, tu lui as déjà dis ce que tu voulais, tu ne vois donc pas d’inconvénient à ce qu’il le fasse, et en réalité, tu ne le remarques pas vraiment et c’est sans doute pour ça que tu fronces un peu les sourcils lorsqu’il te parle de son défaut principal. Tu comprends de quoi il parle lorsqu’il t’explique et ca te fait sourire. Tu ne dis rien pour le moment, tu te contentes de l'observer attentivement, plongeant ton regard dans le sien sans même réellement t’en rendre compte. Tu te réveilles lorsqu’il te pose sa question et tu baisses le visage soudainement. Il connaît déjà ta maladresse, tu le sais, mais ce n’est pas ton plus gros défaut, et ça, tu hésites à lui en faire part. Ceci dit, tu sais très bien que ta réaction plutôt distante te trahi alors tu inspires un bon coup et tu réponds du mieux que tu peux, même si tu continues de fuir son regard. “ J’ai la fâcheuse manie de finir par repousser les personnes qui s’approche un peu trop de moi… “ Au moins il est prévenu, et tu penses de toute façon qu’il a déjà ressenti cette distance que tu es capable de mettre entre vous dès que tu sens que tu ne gères plus très bien ce qu’il se passe entre vous. Mais en cet instant ce n’est pas ce que tu désire, alors, tu souris, timidement et tu le regard de nouveau. “ Et si on est pas d’accord avec toi du coup, ça donne quoi ? “ tu préfères parler de lui, c’est bien plus facile pour toi, d’autant qu’il en sait bien plus que quiconque sur toi alors tu estimes que c’est déjà pas si mal. On vous apporte vos plats, et le repas continue de se dérouler dans une ambiance de discussion de question. Vous cherchez sans nul doute à vous connaître, à vous apprivoiser certainement et le vin que vous partagez t’aide à te sentir plus à l’aise, plus à ta place pour rendre cette soirée encore plus merveilleuse. Les douzes coup de minuit approche à grand pas, votre repas est terminé depuis plusieurs minutes désormais et vous avez rejoint le pont du bateau afin de prendre un peu l’air. Coupette de champagne en main, vos regards se portent sur New York qui s'apprête à s’illuminer sous les éclats des feu d’artifices prévu pour cette nouvelle année qui commence. Un décompte se fait entendre non loin de vous, et toi, tu détournes ton regard de la ville pour le poser sur cet homme qui se trouve à tes côtés. Un sourire immense sur le visage, cela fait vraiment très longtemps que tu ne t’es pas senti aussi. Minuit sonne, les pétards se font entendre au dessus de vos têtes et tu te hisses sur la pointe de tes pieds pour déposer un baiser sur la joue de Gabriel, ou plus précisément à la commissure des ses lèvres, certainement pour attirer son attention. “ Bonne année… “ Tu chuchottes presque, sans doute parce que tes mots n’ont pas grande importance alors que tes yeux ne quittent plus ses lèvres. Gabriel tu l’as toujours trouvé beau, mais dans ce cadre, dans cette tenue, sous l’effet un tant soit peu alcoolisé de l’instant, ce que tu ressens pour lui est indescriptible et tu es malheureusement bien incapable de cacher quoi ce soit.


i carry your heart with me, i carry it in my heart, i am never without it, anywhere. i go you go,my dear, and whatever is done by only me is your doing, Lea. (E.E Cumings)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2272 messages et j'ai : 1511 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Kevin Lütolf et pour finir je crédite : avatar by me Signature Lilousilver et profil moi

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [option 2] New Years, New Feels - Marylou & Gabriel   Ven 4 Mai - 18:19

- New year, new feelings-
Marylou & Gabriel
Tu es bien ici Gabriel. Tu as anticipé cette sortie même si votre tout premier rendez-vous s’est très bien déroulé. Cela n’empêche que celui-ci te semble différent, comme si des sentiments surprises, des sentiments insoupçonnés entrent en scène. Pour l’instant tu ne veux pas y penser. Tu préfères discuter avec Marylou, remarquant par la même occasion que depuis la rencontre à l’hôtel, vous n’avez jamais parlé du sujet qui vous a un jour rassemblé. Au contraire, vous apprenez à vous connaître, lentement mais sûrement. Vos défauts sont mis sur le tapis et si toi tu as eu un peu de gêne en avouant le tien, Marylou quant à elle, s’est légèrement renfermée sur elle-même. Tu comprends qu’il ne s’agit pas de sa maladresse et tu attends la confirmation. Dès les premiers mots, tu hoches doucement la tête. Tu comprends son point de vue. Elle a perdu tout le monde Marylou. Elle a perdu ses parents, ses frères, sa nièce dans un laps de temps très restreint. Même si elle te semble fragile à cet instant, tu sais qu’elle est forte et que ce défaut énoncé n’est qu’une suite logique à toutes les épreuves passées. Tu préfères alors lui sourire, te contentant plutôt de répondre à sa question sans rebondir directement sur ledit défaut. « Et bien je suis pas fermé à la discussion bien sûr. Mais la plupart du temps, j’insiste et je suis très têtu. Tu le remarqueras. » Tu lui souris, tu ne veux pas l’effrayer et puis, si le sujet de conversation est revenu sur toi, ce n’est pas anodin, tu en es conscient. Tu prends ainsi la décision de ne pas parler des trucs qui fâchent pendant votre dîner qui se passe à merveille. Vos rires se mélangent ensemble, vous partagez des petites anecdotes de vos vies aussi et tu lui fais part de ton angoisse à cette prochaine compétition de championnat. Tu lui as aussi montré ta bague, celle gagnée amplement suite à votre précédente victoire. Celle que tu portes fièrement. Oui, tu as passé un bon moment et quand minuit approche, vous vous dirigez vers le pont du bateau. Le plus naturellement du monde, tu passes ton bras par dessus ses épaules, lui offrant ainsi la possibilité de poser sa tête contre ton cou. Vos bouches se font silencieuses et vos yeux observent avec attention ce qui se passe à New York. Ding dong, la nouvelle année arrive. Des éclats de rire s’élèvent à vos côtés, de la musique se fait stridente et des bonnes années fusent de droite et à gauche. Toi, tu réceptionnes le petit baiser de Marylou avant de murmurer à ton tour. « Bonne année Marylou » Elle est face à toi. Contrairement à la frénésie vous entourant, vous, vous restez calmes, tranquilles, les yeux dans les yeux. Tu ne réfléchis plus, tu te penches vers ses lèvres que tu happes doucement, furtivement dans un léger baiser comme pour vérifier si c’est ce que vous désirez tous les deux. Tu romps le contact et sans t’éloigner, tu murmures. « Je suis très têtu Marylou, je risque pas d’avoir envie de m’éloigner. » Tu t’es promis de ne pas en parler certes, mais il faut qu’elle sache. Il faut qu’elle comprenne que si elle accepte cet échange, là maintenant, ce sera difficile de te chasser aussi facilement. Comme si un pacte silencieux vient d’être signé, tu la serres davantage à toi et tes lèvres reprennent le contact avec ses lèvres dans un vrai baiser cette fois. Un baiser qui te fait rater un battement, impatient de connaître la suite de votre histoire.



 
Now we're finding a different way
We've been chasin' each others tails. Now we're ridin' a new wave, all on our own way.

awaaard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Time to have fun


MessageSujet: Re: [option 2] New Years, New Feels - Marylou & Gabriel   

Revenir en haut Aller en bas
               

 [option 2] New Years, New Feels - Marylou & Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum