Flashnews
La nouvelle intrigue vous attend par ici ! Le new MAG SOS est par et on a besoin de vous ici huhu ♥

Fiches de liens
Charline, Lila, Louve & Suchin ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Ulysse, Il Nam, Samaël & Antoine veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥




 
AccueilAccueil  Forum  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 35
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
MAG SOS & nouvelle formule
SOS a encore frappé, venez découvrir le nouveau MAG et prendre en compte la nouvelle formule, n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
               

 Thanks to you w/ Calliopé

avatar
Time to have fun


J'ai posté : 346 messages et j'ai : 1371 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gonçalo Teixeira et pour finir je crédite : Magma (av & profil)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Thanks to you w/ Calliopé   Dim 21 Jan - 23:26



Thanks to you



Friendly people are caring people, eager to provide encouragement and support when needed most.

Sourire aux lèvres, guitare à la main, te voilà arpentant les rues de la ville, à jouer et chanter comme à ton habitude. Tu aimes voir cette joie que tu fais naître dans le regard des gens que tu croises. Tu sais très bien que certains ont pitié de toi, ou qui pense que tu ferais mieux de te trouver un vrai boulot, mais ce que tu fais, là en cet instant, c’est ton boulot à toi, c’est ta vie, mais surtout c’est la vie que toi tu t’ai choisi en arrivant à New York. Ce n’est pas toujours facile tu veux bien l’accorder à toutes ces personnes qui dénigrent ta façon de faire, mais tu dois certainement être la personne qui fait le plus de rencontre en une seule journée et à tes yeux il n’y a pas plus enrichissant que ça. Mais si tu aimes énormément tout cela, tu adores aussi ces petits temps de pauses que tu t’octroies de temps en temps, et c’est ce que tu comptes faire en cet instant. Tout en continuant de jouer tranquillement tu te diriges vers un petit café où tu te sens comme chez toi depuis quelques temps désormais. Tu as découverts le Callie’s café un peu par hasard en réalité, Calliopé, la patronne de l’établissement a tout simplement été un amour en te portant de quoi te restaurer. Tu avais insisté pour payer ton repas, tout comme elle avait insisté pour t’offrir pour que tu ne le fasses justement pas. Sa gentillesse t’avait alors beaucoup touché et depuis tu as pris l’habitude d’aller lui rendre visite autant que tu le peux, prenant toujours soin d’avoir de la monnaie pour payer tes commandes, ce qui est le cas à ce jour, cessant de jouer seulement lorsque tu entres dans le Callie’s café, tout en passant ta guitare dans ton dos pour ne cogner personne sur ton passage. Ton regard cherches alors la jeune femme pour qui tu es présent ici et lorsque c’est le cas, tu n’hésites pas à te rapprocher d’elle sans jamais perdre ton sourire. Bonjour mademoiselle ! Je suis désolée de vous déranger, mais je souhaiterais parler à la patronne de ces lieux s’il plait… Tu t’amuses évidemment, être sérieux ne fait pas vraiment partie de toi, et ceux qui ont pris l’habitude de s’adresser à toi régulièrement doivent très certainement avoir compris ce trait principal de ton caractère. C’est d’ailleurs pour ça que tu laisses entendre un petit rire avant de reprendre la parole. Est-ce que votre grandeur accepterait de me faire un petit café ? Sourire et regard charmeur ornant désormais ton visage, comme si cela était nécessaire pour la faire accepter ta demande, mais en réalité, c’est aussi une autre facette de ce que tu es, ou peut-être de ce que tu es devenu, tu ne sais pas trop. Tout ce que tu sais, c’est que t’éloigner de tout ton monde d’origine t’as rendu tellement libre que tu es presque sûr d’avoir en fin de compte changé du tout au tout. Ce n’est pas toi qui va t’en plaindre, bien au contraire, et tu es presque sûr que Calli apprécie les courbettes que tu t’amuses à faire face à elle. Ce n’est pourtant pas de la drague, ça, tu ne sais pas vraiment faire ce genre de choses, toi tu te contentes d’humour et sous entendu lorsque tu en as besoin, soit ça marche, soit ça casse, c’est ainsi et tu n’es pas du genre à t’en formaliser. Non, toi, tu souris encore et toujours en attendant ta petit commande.


Codage par Magma.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1512 messages et j'ai : 1182 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : sosov10 | anesidora (sign)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thanks to you w/ Calliopé   Mar 23 Jan - 20:38



Thanks to you


friendly people are caring people, eager to provide encouragement and support when needed most.

Depuis l’ouverture du café, je me suis d’autant plus rendu compte à quel point bon nombre de personnes peuvent être malheureuses et dans la misère ici, à New-York. Parce que j’arrive souvent très tôt au Callie’s Café depuis le premier janvier, je croise souvent des sans domiciles fixes qui me demandent une petite pièce ou au moins un sourire. Ils ont toujours la deuxième chose, pour sûr, mais concernant l’argent, je fais ce que je peux. Ce n’est pas la fortune par chez moi, j’ai du mal à payer mes factures depuis l’ouverture du Callie’s mais je n’en parle à personne parce que ce n’est vraiment pas le moment d’inquiéter quiconque. Cameron n’en sait rien, Angie n’en sait rien, Alistair n’en sait rien non plus. Et je ne compte en parler à personne parce que malgré ma gentillesse légendaire, j’ai aussi un amour propre de dingue.

Enfin, pour revenir au sujet principal. Un matin, j’ai croisé la route d’un jeune homme qui jouait de la guitare. J’ai adoré l’air qu’il jouait et je lui ai demandé de quel titre il s’agissait. On a rapidement sympathisé et je lui ai proposé un café avant l’ouverture du Callie’s, offre qu’il a accepté. Résultat on a été amenés à se revoir quelques fois, ce qui est relativement souvent en vingt-deux jours. Et quand il passe au café, je suis toujours ravie de lui faire une boisson chaude gratuitement. Et visiblement, aujourd’hui est l’un de ces jours-là.

Je sursaute quand j’entends sa voix me surprendre par derrière. Je me retourne et souris à Morgan, contente de le voir. Je ris de bon cœur en l’entendant me demander s’il peut voir la patronne des lieux. Monsieur semble s’être adressé à la bonne personne.

- Bonjour très cher monsieur, dis-je en souriant. La patronne des lieux est ravie de vous accueillir.

Il en rajoute une couche en m’appelant « Sa Grandeur ». Il vaudrait mieux pour lui qu’il arrête là où je vais finir par ne plus passer les portes.

- Sa Grandeur veut bien prendre deux minutes et t’offrir un café, oui, dis-je en passant derrière le comptoir pour préparer moi-même la boisson chaude.

Ce que je suis en train de faire, je le fais pour d’autres personnes sans domicile fixe. Mais concernant Morgan, c’est une autre histoire puisqu’il a décidé de devenir ainsi. Autant dire qu’on n’entend pas ça tous les jours. Mais Morgan ne l’a expliqué lors de notre rencontre musicale. Je respecte ce choix même si je ne suis pas certaine de le comprendre dans sa totalité. Mais comme cela ne me regarde pas, je ne m’en mêle pas.

- Tu veux une viennoiserie avec ?

Quitte à lui offrir une boisson, autant qu’il ait quelque chose à manger avec. Ce n’est pas une viennoiserie offerte qui va me faire mettre la clé sous la porte. Même si j’ai bien conscience qu’il faut que je fasse attention et que je ne le fasse pas constamment. Ma gentillesse doit avoir des limites si je ne veux pas me mettre des bâtons dans les roues non plus.

Codage par Magma.


› Sur la route, je roule contre le vent. Tant qu'il est encore temps, je retrouve l'océan. Quelques heures sur ma voie en couleurs, quelques heures de cavale en douceur. Tout s'éclaire, tu deviens l'essentiel. Commence une ère nouvelle avec toi, avec moi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 346 messages et j'ai : 1371 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gonçalo Teixeira et pour finir je crédite : Magma (av & profil)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thanks to you w/ Calliopé   Jeu 25 Jan - 20:04



Thanks to you



Friendly people are caring people, eager to provide encouragement and support when needed most.

Ton sourire montre très bien à quel point tu es content d’être ici, mais aussi et surtout à quel point tu t’amuses de la situation. Détourner tout ce qui se trouve autour de toi, toutes les situations auxquelles tu dois faire face à la rigolade, c’est ce que tu es, c’est ta façon d’être. Tu as remarqué à plusieurs reprises qu’en agissant ainsi tu apportes le sourire à ceux qui t’entoure, et donc tu souris d’autant plus naturellement. Le sourire, l’espoir, c’est quelque chose de transmissible, et tu adores réellement être ce virus qui contamine tout ceux qui t’approches. C’est sans doute pour ça qu’il est difficile de te retirer cet étirement de lèvres de sur ton visage, même lorsque tu chantes des chansons tristes, tu arrives à sourire,, un sourire plus doux, certes, mais toujours présent. Quoi qu’il en soit, la cible de ton amusement du jour n’est autre que Calliopé, cette jeune femme que tu trouves réellement adorable, et chez qui tu vas bien souvent te ressourcer après une bonne journée. C’est ce que tu fais en cet instant, tu réclames un petit café en jouant les charmeurs et le sourire que la jeune femme t’offre en retour te remplit de joie. Tu l’observes alors agir pour te préparer tout cela avant qu’elle ne se retourne vers toi pour te proposer une viennoiserie en plus de ta boisson. Tu souris, espiègle, et tu t’adresses à elle comme si tout était naturel. Seulement si tu me laisses payer mes consommations… Tu sais qu’elle agit de bon coeur, mais tu ne veux surtout pas qu’elle ou qui que ce soit pense que tu viens ici seulement pour le ravitaillement gratuit. Non, toi tu viens parce que tu aimes prendre un peu de temps pour papoter avec la jeune femme, et tu t’arrange toujours pour avoir assez de monnaie avant de venir la voir. Tu n’es pas un profiteur, à chaque fois qu’on t’offre quelque chose, tu proposes toujours à faire un échange de procédé, c’est comme ça que tu as pu trouver de quoi rester quelqu’un de propre et prendre une douche tous les jours, c’est comme ça que tu as trouvé un lieu pour dormir sans trop souffrir du froid en hiver. Tu es un sans domicile fixe, oui en effet, mais tu fais tout de même toujours en sorte de ne faire peur à personne. Et puis mine de rien, tu as tout de même du mal à te défaire de certaines habitude qui faisaient ton ancienne vie. Te changer 3 fois par jour si tu le souhaitais était autorisé, prendre quinze douche en une journée n’aurait choqué personne, non pas que tu le faisais réellement, mais ta vie étaient rempli de possibilité plus dingue les unes que les autres parce que tu n’avais tout simplement pas à compter, jamais. Mais aujourd’hui, toi, tout ce que tu veux, c’est jouer de ta guitare, chanter, et gagner assez d’argent pour offrir de quoi nourrir des orphelins ou toute personne le nécessitant. Voilà pourquoi tu sors un peu de monnaie de tes poches face à cette jeune femme, qui, tu le penses, pourrait devenir une vraie amie. Aller, s’il te plait ! Regardes, j’ai ce qui faut… C’est pas grand chose alors laisse moi payer, et si t’es sage, t’aura le droit à une petit chanson ! Te voilà désormais à sortir le grand jeu, offrant ton plus beau regard de chat potté pour la faire craquer. Tu as beau avoir un vrai visage d’homme, tu sais très bien te transformer en petit ange lorsque tu en as besoin, et c’est ce que Calliopé voit en face d’elle désormais, un vrai petit ange suppliant qui cherche à se comporter comme un homme qui assume ses choix de vie jusqu’au bout.


Codage par Magma.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1512 messages et j'ai : 1182 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : sosov10 | anesidora (sign)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thanks to you w/ Calliopé   Dim 28 Jan - 16:05



Thanks to you


friendly people are caring people, eager to provide encouragement and support when needed most.

Je lève les yeux au ciel en entendant Morgan me dire qu’il souhaite payer ses consommations. Il sait pourtant que je suis toujours ravie de lui offrir de quoi manger et boire. Mais s’il insiste, je ne veux pas le contrarier donc je vais le laisser payer. Surtout qu’il semble vraiment vouloir payer puisqu’il me montre le peu d’argent qu’il a en mains. J’avale difficilement ma salive, ça me met super mal à l’aise de demander à quelqu’un qui n’a quasiment pas un rond de payer mais s’il le désire vraiment, je vais le laisser faire. J’imagine que c’est aussi une question d’amour propre pour Morgan. Lui qui a changé de vie du jour au lendemain, je comprends qu’il veuille « jouer le jeu » jusqu’au bout. Quand je repense à son histoire, je me dis que jamais au grand jamais je n’aurai eu le courage de prendre la décision qu’il a prise. Prendre un virage à cent quatre-vingts degrés et passer de tout à rien… Il faut faire preuve d’une sacrée dose de courage et je crois que c’est pour cela que j’ai tant de respect pour Morgan.

- Tu es drôlement beau aujourd’hui, dis-je avec un clin d’œil. Tu comptes draguer les minettes ?

Depuis que nous nous connaissons, Morgan a toujours été propre sur lui. Sans domicile fixe ou non, il est toujours habillé de vêtements propres et il sent toujours bon. Oui, je sais qu’on pourrait dire que ces propos sont clichés mais tout le monde sait que ce n’est pas le cas. Malheureusement, les gens dans le malheur ont souvent du mal à trouver des lieux où pouvoir se laver et se reposer convenablement. Et bon sang, qu’est-ce que ça peut me faire mal au cœur. Personne ne mérite d’en arriver à devoir choisir entre dormir et se laver. Comme de choisir entre manger et survivre, d’ailleurs. C’est un fait, nous vivons dans un monde bien étrange… Je ne comprendrais jamais que des gens restent insensibles au malheur des autres. Ça me dépasse complètement. Je dis sans doute cela parce que je suis sujette à l’empathie fois cent. Vous ne me croyez pas ? Venez regarder un film triste avec moi. Venez jouer à un jeu vidéo stressant avec moi. Et vous comprendrez qui je suis vraiment. Une véritable éponge à sentiments. C’est insupportable au quotidien mais je fais avec, ce n’est pas tellement comme si j’avais le choix, de toute manière.

- Tiens, dis-je finalement en tendant sa boisson et sa viennoiserie à Morgan. Ça fait trois dollars dix.

Non vraiment même en donnant le prix de ce qu’il vient de prendre, je suis mal à l’aise. Mais j’accepte tout de même l’argent que Morgan me tend. J’enregistre la vente, range l’argent dans mon tiroir-caisse et rend sa monnaie de quelques centimes à Morgan. Je suis d’une telle niaiserie que je serai prête à lui donner tout le contenu de mon tiroir-caisse. Malheureusement, j’ai deux employées à rémunérer donc impossible pour moi de faire preuve d’un geste de charité.

Codage par Magma.


› Sur la route, je roule contre le vent. Tant qu'il est encore temps, je retrouve l'océan. Quelques heures sur ma voie en couleurs, quelques heures de cavale en douceur. Tout s'éclaire, tu deviens l'essentiel. Commence une ère nouvelle avec toi, avec moi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 346 messages et j'ai : 1371 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gonçalo Teixeira et pour finir je crédite : Magma (av & profil)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thanks to you w/ Calliopé   Sam 3 Fév - 14:07



Thanks to you



Friendly people are caring people, eager to provide encouragement and support when needed most.

Tu insistes oui, tu tiens à payer tes consommations, pour plusieurs raisons en réalité. Par fierté oui, pour assumer ton choix de vie aussi, mais aussi et surtout parce que tu ne veux pas qu’on pense, peu importe qui, que tu te sers de la gentillesse de cette adorable jeune femme et c’est bien loin d’être le cas. Tu apprécies ce qu’elle est, sa gentillesse bien sûr, mais tu aimes tout d’elle. Par exemple, tu vois très bien qu’elle est mal à l’aise à l’idée de te faire payer ta commande, mais elle le fait tout de même, elle fait parce que tu as demandais à le faire et tu as déjà bien compris qu’elle ne ferait rien contre toi, à moins d’en être obligée. On ne peut pas dire que tu la connaisses mieux que personne, mais tes années dans la rue, et tes moments passer à tenir compagnie à toutes ces personnes dans le besoin t’ont aidé à lire en les gens, et tu commences à être très doué pour savoir si oui ou non tu peux faire confiance à tel ou tel personne. Tu n’as jamais douté de Calliopé, non vraiment jamais, elle possède un aura rempli de bonté et tu te sens vraiment bien à ses côtés. C’est certainement pour ça que tu joue les chats potté face à elle pour la faire craquer et la faire accepter ta demande. Elle t’adresse alors un compliment qui te fait sourire de plus belle tout en te faisant rire doucement. Je suis toujours beau ! Et je ne drague pas moi madame… On vient à moi parce que je suis charmeur naturellement... Tu ris de nouveau parce que même si ce que tu dis est vrai, tu n’es pas du genre à vraiment draguer, ça t’arrive bien sûr, mais tu as tendance à laisser le charme agir de lui même avant de montrer que oui, tu serais vraiment intéressé. Mais tu ris surtout parce que se vanter n’est pas non plus dans ta nature, c’est seulement ta façon de faire de l’humour, parce que ça, c’est ta façon d’être, usant de ta facilité à détourner les mots pour les rendre amusant à tout va, cherchant sans cesse à faire apparaitre un sourire sur le visage de ceux qui t’entoure. Tu la regardes alors commencer à te préparer ton café qu’elle finit par te servir tout en acceptant de te faire payer, ce que tu fais avec plaisir, lui tendant la monnaie que tu as en main. Elle te rend la différence et tu hésites un instant à lui dire qu’il s’agit de son pourboire, mais tu sais d’avance qu’elle refusera pleinement ceci et tu ne veux pas non plus la blessé en insistant, alors tu attrapes ce qu’elle te donne et tu glisses les petites pièces dans ta poche, espérant ne pas oublier de les retirer plus tard pour les ajouter à ta petite cagnotte caché dans ton étui de guitare. Tu as le temps de prendre un peu l’air avec moi un instant ? Après tout tu sais qu’elle est sur son lieu de travail et qu’elle peut très bien avoir beaucoup à faire, mais tu demandes tout de même parce que tu as envie de parler un peu avec elle, et parce que tu peux voir que quelque chose la tracasse et tu aimerais savoir si oui ou non elle accepte d’en parler avec toi. Tu ne l’as forcera pas à le faire, ce n’est pas ton but, loin de là mais tu refuses de ne pas tenter ne serait-ce qu’une fois.


Codage par Magma.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1512 messages et j'ai : 1182 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : sosov10 | anesidora (sign)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thanks to you w/ Calliopé   Mer 7 Fév - 15:13



Thanks to you


friendly people are caring people, eager to provide encouragement and support when needed most.

Je lève les yeux au ciel et ris de bon cœur en entendant Morgan me dire qu’il n’a pas besoin de séduire les femmes puisqu’elles viennent à lui comme des abeilles autour du miel. Je sais qu’il me dit ça pour me faire sourire et non parce qu’il cherche à se vanter, je ne pense pas franchement que ce soit le genre de Morgan de penser de cette façon. Peut-être que l’ancien lui aurait été du genre à penser ces choses-là, mais pas le Morgan d’aujourd’hui, pas le Morgan que j’apprends à connaître avec le temps. Je ne sais pas si nous deviendront de bons amis avec le temps. Peut-être bien. J’aime toujours autant rencontrer de nouvelles personnes donc je ne vois pas pourquoi une amitié ne serait pas possible entre Morgan et moi. Nous verrons bien, le temps fera son œuvre, comme toujours j’imagine.

- Euh… Je pense que oui,
dis-je lorsque l’homme me demande si j’ai quelques minutes à lui accorder dehors. Je pensais qu’il voudrait passer un peu de temps à l’intérieur vu les températures glacées de ces derniers temps. Ce début d’année est frigorifique mais on tient bon. L’an dernier, lorsque je suis arrivée à New-York, autant dire que je n’étais pas exactement préparée au froid glacial de l’hiver. C’est-à-dire qu’à Savannah, à cette période de l’année, il fait quinze degrés…pas moins dix. Donc comment vous dire que lorsque je suis arrivée avec mes petites vestes et mes foulards, j’ai cru devenir un glaçon ambulant en sortant de l’aéroport de John Fitzgerald Kennedy ? Il me semble que l’une des premières choses que j’ai fait après avoir posé mes valises, c’est de filer dans une boutique pas trop chère pour m’acheter des vêtements tout chauds. Gros pulls, grosses écharpes toutes douces, des moon boots et tout le reste… Autant dire que sans ces fidèles compagnons, je n’aurai guère pu survivre à mon premier hiver new-yorkais.

Après m’être assurée auprès de mes deux employées si je pouvais m’absenter quelques instants, je m’en vais chercher mes affaires derrière et rejoins Morgan près de la porte d’entrée du Callie’s Café. Bien emmitouflée dans mes vêtements chauds, je sors la première et laisse Morgan me suivre. Je compte installer deux tables et quelques chaises lorsque les beaux jours feront leur grand retour ici. Mais pour l’instant, l’avant du café ne ressemble qu’à un bout de bitume vide. On arrangera ça dans très peu de temps. Mais pour l’instant, je préfère me concentrer sur le confort de mes clients à l’intérieur. Je n’ai pas envie qu’ils meurent de froid, les pauvres. Ce serait tout de même drôlement bête de perdre toute ma clientèle à cause d’un chauffage mal réglé ou de quelques plaids manquants sur les canapés en cuir. Oui, je me suis fait plaisir en aménageant le café et j’ai installé deux canapés en cuir marron. Tout le monde me dit qu’ils sont magnifiques et les clients se les arrachent. Il est assez rare de les trouver vides.

- Alors, que me vaut cette sortie au grand air ? demandé-je en souriant. Je rapproche mes mains gantées de mon visage et souffle entre elles. Il fait vraiment froid aujourd’hui.


Codage par Magma.


› Sur la route, je roule contre le vent. Tant qu'il est encore temps, je retrouve l'océan. Quelques heures sur ma voie en couleurs, quelques heures de cavale en douceur. Tout s'éclaire, tu deviens l'essentiel. Commence une ère nouvelle avec toi, avec moi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 346 messages et j'ai : 1371 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gonçalo Teixeira et pour finir je crédite : Magma (av & profil)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thanks to you w/ Calliopé   Lun 5 Mar - 21:37



Thanks to you



Friendly people are caring people, eager to provide encouragement and support when needed most.

Tu cherches à l'entraîner avec toi dehors pour essayer de parler un peu, tu ne veux pas la faire se dévoiler à l'intérieur devant ses clients, du moins si jamais elle accepte de se confier à toi, ce qui est bien loin d’être une certitude. C’est vrai que ça peut surprendre, toi qui passe tout ton temps en extérieur, dans ce froid, on pourrait croire que tu cherchais un peu de chaleur en venant commander ce café, mais non, tu t’es habitué à cette vie, et tu en serais presque devenu claustrophobe en fin de compte. T’enfermer dans des endroits te rend pas forcément très bien, même si ici, ce n’est pas vraiment ce qui te gène. Non toi, si tu as choisi le Callie’s café pour venir assouvir ton envie de café c’était aussi et surtout pour voir cette personne que tu trouves tellement adorable, cette jeune femme qui n’hésite pas à tendre la main à ceux qui en ont besoin. C’est ce qui fait ce que tu es à ce jour, le fait d’aider les plus démunis est quelque chose de très important à tes yeux, et même si tu ne considères pas faire partie de cette catégorie, du moins, pas entièrement, tu ne peux qu'apprécier de voir ce très de caractère plus que prononcé chez la jeune femme. Tu aimes vraiment ce qu’elle est, et c’est un vrai plaisir de passer un peu de temps avec elle dès que tu le peux, ou plutôt, dès qu’elle, elle le peut, parce qu’on ne peut pas dire que tu possèdes réellement d’obligation t’empêchant de faire ce que tu veux de ta vie. Callie, elle a son café à tenir, elle a très certainement beaucoup à gérer, et tu en as bien assez conscience pour savoir qu’elle peut très bien refuser ta proposition. C’est sans doute pour cela que tu es heureux de voir qu’elle accepte en fin de compte avant de se préparer à supporter le froid contre lequel elle va devoir faire face. C’est en voyant les épaisseurs qu’elle enfile pour sortir que tu te rends compte que de ce côté là, ton corps c’est aussi habitué à tout ça parce que tu n’as plus froid, plus autant qu’avant en tous cas, ou peut être que tu as appris à porter les vêtements adéquates pour faire face à ce genre de température relativement basse. Tu observes la jeune femme un instant et tu laisses entendre un petit rire en la voyant chercher à se réchauffer d’un moyen ou d’un autre. Je te pensais pas petite-nature ! Ton rire se fait de nouveau entendre alors que ton visage montre qu’il n’y a rien de méchant dans ta façon de t’adresser à elle bien au contraire, tu la taquines parce que tu l’apprécies, rien de plus. Et plus sérieusement, j’ai l’impression que quelque chose te tracasse, du coup je voulais m’assurer que tout va bien pour toi ? Elle fait partie du peu de personne qui t’ont soutenu et te soutienne encore dans ta quête, et tu cherches ainsi à montrer que même si tu n'insistes pas, tu es toi aussi présent pour elle. Tu ne pourras peut-être pas aidé de façon concrète, pas autrement qu’en étant tout simplement présent pour l’écouter, mais après tout on ne sait jamais, peut-être que tu pourrais l’aider d’une façon ou d’une autre sans qu’elle en ai conscience. Ne t’en fais pas, je comprendrai très bien que tu ne veuilles pas en parler, et encore moins à moi, mais j’ai cette sensation qu’un truc t’angoisse, et je n’aime pas trop voir les personnes aussi gentille que toi se retrouver dans des situations qui les rendent mal, alors si je peux t’aider d’une quelconque façon, ne serait-ce qu’en étant une oreille attentive, n’hésites pas ok ? Tu espères être clair dans tes mots alors que tu te retiens de poser ta main sur son épaule. Tu es quelqu’un de très tactile en temps normal, mais depuis que tu as enfilé cette identité de SDF, tu as toujours cette peur que les gens te repousse si tu essais de te rapprocher alors tu te contente de sourire tout en plongeant tes mains dans tes poches pour être sûr de ne surtout pas faire de geste mal interprétés.


Codage par Magma.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1512 messages et j'ai : 1182 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : sosov10 | anesidora (sign)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thanks to you w/ Calliopé   Mer 7 Mar - 18:59



Thanks to you


friendly people are caring people, eager to provide encouragement and support when needed most.

Je ne vais pas prétendre que l’attention dont Morgan fait preuve à mon égard ne me touche pas parce que ce serait mentir et que je ne suis pas franchement une menteuse. Bien-sûr, parfois il faut arranger la réalité à sa sauce, question d’assurer ses arrières mais j’essaie de le faire le moins possible. Je préfère sans problème assumer les erreurs que je peux commettre, j’estime qu’on fait tous des bêtises dans la vie et que c’est grâce à celles-ci qu’on apprend et qu’on s’améliore avec le temps. Si certains pensent différemment, cela ne me dérange pas, tant qu’on me laisse vivre la vie que j’ai décidé de vivre. Bref, comme je disais, je suis ravie de constater que Morgan s’inquiète pour moi mais je ne veux pas qu’il le fasse davantage, voilà pourquoi je décide de le rassurer au plus vite.

- Ne t’en fais pas pour moi, tout va bien, vraiment, dis-je en lui souriant chaleureusement. « Le café me demande beaucoup de temps et d’énergie mais je ne regrette rien, tu sais. Si c’était à refaire, je le referai sans l’ombre d’un doute. J’adore ma nouvelle vie, si je peux appeler ça comme ça. »

C’est alors qu’une phrase qu’il vient de me dire me froisse. Pas de façon à ce qu’il m’ait dit quelque chose de méchant à mon égard mais plutôt au sien. Pourquoi m’a dit-il qu’il comprendrait que je ne veuille pas me confier à quelqu’un comme lui, au juste ?

- Morgan, que ce soit bien clair dans ton esprit : tu n’es pas différent des autres, d’accord ? Pas à mes yeux, du moins. Peut-être que pour la société dans laquelle on vit, mais à mes yeux tu es un être humain, comme moi, comme tout le monde. Je te promets, tout va bien, c’est simplement de la fatigue. Mais du coup, je dois bien avouer que tu m’inquiètes un petit peu parce que si tu me dis que j’ai l’air contrariée, c’est que je dois avoir une très sale mine.

Je fronce le nez et bois un peu de ma boisson chaude toujours entre mes mains chaudes. Je jette un œil à l’intérieur de café, tout a l’air sous contrôle là-dedans donc je n’ai pas à m’inquiéter, mon absence n’a rien de dramatique.



Codage par Magma.


› Sur la route, je roule contre le vent. Tant qu'il est encore temps, je retrouve l'océan. Quelques heures sur ma voie en couleurs, quelques heures de cavale en douceur. Tout s'éclaire, tu deviens l'essentiel. Commence une ère nouvelle avec toi, avec moi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 346 messages et j'ai : 1371 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gonçalo Teixeira et pour finir je crédite : Magma (av & profil)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thanks to you w/ Calliopé   Dim 18 Mar - 17:02



Thanks to you



Friendly people are caring people, eager to provide encouragement and support when needed most.

Un café dans une main, l’autre plongé dans ta poche, tu cherches à t’assurer que la jeune femme qui te fait face va réellement bien. Tu as l’impression qu’un truc la dérange et même si tu sais que tu n’es pas en position de lui poser la question, tu ne peux t’empêcher de le faire. Peut-être que la façon dont te voit toutes ces personnes qui passent devant toi à longueur de journée ont finis par avoir un certain effet sur toi, te retirant ta confiance en toi pourtant très présente auparavant. Mais si tu es devenu ainsi c’est surtout parce que tu ne veux pas que tes choix de vie ait une répercussion sur les personnes que tu approches. Calli est quelqu’un de bien, quelqu’un d'intègre et tu ne voudrais surtout pas que ses clients la juge autrement parce qu’un SDF vient de temps en temps lui rendre visite dans son établissement. Tu préfères cent fois qu’on pense que toi tu profites d’elle et de sa gentillesse plutôt que les gens pensent qu’elle est quelqu’un qui s’entoure de mauvaise personne. Elle te fait toutefois savoir qu’elle est fatiguée mais qu’en soit elle va très bien, et tu la crois, cela se remarque à ton sourire, même si tu tiens à préciser que tu seras là pour elle en cas de besoin, que tu peux être une bonne oreille à qui se confier, qu’elle ne doit surtout pas en douter. Mais tu as visiblement dit quelque chose qu’il ne fallait au vu de sa réaction et sur le coup tu fronces un peu les sourcils alors que tu portes ton café à tes lèvres. Tu l’écoutes, attentivement, et tu comprends qu’elle a mal pris le fait que tu te sous-estime de la sorte face à elle, et tu la trouve attendrissante de réagir ainsi même si toi, tu ne t’es même pas rendu compte de dire ce genre de chose. Du calme ma belle ! Tu laisses entendre ton rire doucement avant de reprendre la parole. Tout ce que je voulais dire c’est que ce n’est pas en partageant un café de temps en temps que ça fait de nous des gens très proches tu comprends ? Mais pourtant je tiens a ce que tu saches que tu peux compter sur moi en cas de besoin, et encore plus maintenant que je sais ce que tu penses réellement de moi… Tu joues de tes sourcils de façon exagéré comme si tu étais un gros lourd qui essaie de la drague avant d’exploser de rire. Et ne t’en fais pas, ta mine est toujours aussi magnifique que d’habitude ! Si j’ai posé la question, c’était plus pour ton côté… Tu fais mine de réfléchir un instant, cherchant surtout tes mots en réalité. Pensive… Mais si tu m’assures que tout va bien alors très bien, tant mieux… Tu bouges légèrement pour lui donner un petit coup d’épaule très légé, taquin, avant de lui montrer la boutique qu’elle gère d’un signe de tête. On rentre avant que tu ne te transformes en glaçon ? Tu ris une nouvelle fois parce que tu vois bien qu’elle n’est pas réchauffée du tout alors que toi, tu ne fais plus du tout cas de la température extérieur désormais.


Codage par Magma.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1512 messages et j'ai : 1182 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : sosov10 | anesidora (sign)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thanks to you w/ Calliopé   Dim 1 Avr - 22:57



Thanks to you


friendly people are caring people, eager to provide encouragement and support when needed most.

C’est en entendant quelqu’un comme Morgan me dire de si jolies choses que je réalise combien la vie peut être étonnante. Personne n’est parfait et pourtant, nous avons tous en nous une part de bon. Parfois, de très bon même. Et je crois très sincèrement que Morgan fait partie de ces gens-là. J’espère que moi aussi, j’en fait partie. Dans le genre loin d’être parfaite, si je ne suis pas la reine croyez bien que je suis au moins pour sûr sur le podium des grandes finalistes. Mais j’aime les gens et j’essaie de les rendre heureux autant que possible.

- Je te remercie d’être si attentionné à mon égard, Morgan. Je le pense, dis-je en lui souriant presque de toutes mes dents. « Je vais bien, c’est simplement la vie qui a de drôles de choses à me faire vivre. Rien de bien important ni de méchant, je te le promets. »

Les sentiments c’est tout un monde et depuis quelques semaines, je commence à en prendre sérieusement conscience. L’étendue de ce que je peux ressentir pour un certain Alistair Nordstörm me retourne littéralement la tête. Rien ne s’est passé entre nous, que cela soit bien clair. Mais cet homme ne quitte plus mes pensées depuis quelques jours maintenant. Le fait qu’il m’ait offert un cadeau de Noël et qu’il s’intéresse à moi, ça veut dire beaucoup à mes yeux. Peut-être que cela ne représente rien pour le médecin légiste mais vous savez…je suis une femme. Et que dit-on souvent des femmes ? Eh oui, qu’elles ont la fâcheuse tendance à s’emballer en amour. Oui bon, je sais. Je parle d’amour alors qu’il n’en est rien du tout. Ça c’est moi et mon cœur en chamallow tout rose qui parle.

- Mais je serai plutôt un joli glaçon, tu ne crois pas ?
dis-je avec un petit clin d’œil avant de le suivre à l’intérieur du Callie’s Café. Cette petite pause m’a fait du bien mais je vais devoir me remettre au travail. J’aime tellement ce que je fais que je n’ai tant l’impression de faire un travail pour être honnête. À vrai dire, j’ai plus l’impression de passer mes journées à faire plaisir aux gens en échange de quelques dollars.

Oh la, attention quand même, Winshop. Cette pensée pourrait être prise pour autre chose. On parle d’argent contre des biens de consommation immédiate, bien-sûr.

- Tu restes encore un peu ? demandé-je à Morgan après que j’ai fait le tour du comptoir pour retourner à mon poste, c’est-à-dire derrière la caisse enregistreuse. Lorsque j’ai ouvert, j’ai de suite demandé à Ainsley si elle voulait s’en occuper aussi mais elle m’a dit qu’elle se sentait plus à l’aise dans la confection de ses consommations plus que dans le fait de devoir gérer les comptes et encaissements divers. J’étais d’accord. Je ne suis pas fan de comptabilité mais tenir une caisse, ça je sais encore le faire sans problème. J’étais habituée à cela lorsque je travaillais encore en tant que conseillère de vente à la Cross Library.

Codage par Magma.


› Sur la route, je roule contre le vent. Tant qu'il est encore temps, je retrouve l'océan. Quelques heures sur ma voie en couleurs, quelques heures de cavale en douceur. Tout s'éclaire, tu deviens l'essentiel. Commence une ère nouvelle avec toi, avec moi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 346 messages et j'ai : 1371 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gonçalo Teixeira et pour finir je crédite : Magma (av & profil)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thanks to you w/ Calliopé   Sam 5 Mai - 23:57



Thanks to you


Friendly people are caring people, eager to provide encouragement and support when needed most.

En effet tu fais attention à elle, parce qu’à tes yeux, les gens qui te portent une attention particulière malgré ton statut et pas par pitié mais bien par altruisme, tu trouves important de leur rendre la pareil. Ceci dit, cela fait aussi partie de ton éducation de même que de ta personnalité. Tu as toujours eu ça en toi, le fait de vouloir aider ton prochain et si ta vie t’as amené à le faire d’une façon tout autre que ce que tu aurais pu penser, cela n’empêche pas que tout ce que tu fais à ce jour, c’est pour les autres et non pas pour toi. Tu sais très bien que tu aurais pus faire bien plus si tu étais resté à ta place, dans ta famille, tu en aurais eut les moyens, ça il n’y a aucun doute, mais ce n’était pas la vie dont tu rêvais, encore moins celle dans laquelle tu aurais vraiment pu t’épanouir. Et aussi étrange que cela puisse paraître, tu es bien plus heureux aujourd’hui alors que tu es un sans domicile fixe en plein milieu de la grosse pomme que ce que tu n’étais dans ton ancienne vie. Tu ne peux pas dire que rien ne te manque, cela serait mentir évidemment, mais tu aimes ce que tu vis à ce jour, tu aimes les différentes rencontre que tu as pu faire depuis ton arrivé à New York et c’est très bien ainsi. En attendant tu t’inquiètes du bien être de cette jeune femme qui a certainement fait partie des premières personnes à se préoccuper de toi, à t’offrir un petit café de temps en temps même si tu insistes bien plus souvent pour payer que pour accepter le cadeau réellement. Tu apprécies cependant toujours autant le geste parce que tu sais que la jeune femme le fait de bon coeur et non pas parce que tu lui fais pitié et c’est ce qui a de plus important pour toi. Et le fait de prendre soin d’elle, signifie aussi remarquer que si tu as appris à supporter ce froid qui s’empare de vos corps en cette saison hivernale, ce n’est pas forcement le cas de Calli, voilà pourquoi tu n’hésites pas à lui dire de retourner à l’intérieur afin qu’elle se réchauffe au mieux au lieu de tomber malade pour avoir accepté de papoter avec toi un instant. Tu ne peux que rire en entendant sa réaction à tes mots alors que ta réponses se fait instinctive. Un très beau glaçon oui ! Tu ris en lui ouvrant la porte et vous retrouvez alors tous les deux la chaleur des lieux tandis que la jeune femme ne perd pas de temps pour retourner à son poste de travail, toi, tu lui souris et tu t’apprête même à lui dire aurevoir afin de la laisser travailler tranquille, mais tu n’en as pas le temps que tu entends le son de sa voix qui s’adresse à toi pour te poser une question. Tu hésites un instant, tu ne veux pas la déranger dans son travail parce que tu sais très bien qu’elle ne pourra pas s’empêcher de chercher à te tenir compagnie d’une façon ou d’une autre, et puis, tu aimerais recommencer à jouer un peu avant que la nuit tombe et qu’il ne fasse réellement trop froid afin de récupérer encore un peu d’argent. Un sourire prend pourtant place sur tes lèvres et tu regardes le café que tu as dans les mains et que tu n’as toujours pas finis de boire. Juste un peu alors, le temps de finir ça… Tu te diriges vers une place libre dans un coin et tu poses ta guitare en sécurité, observant alors un peu les gens qui entre et sorte dans ce café sans même se rendre compte qu’ils ont à faire à une jeune femme exceptionnel en face d’eux. Tu aimes faire ça, observer le monde qui t’entoure et voir à quel point chaques personnes vit sa vie sans réellement voir ce qu’elle est réellement. Ca t’amuses, t’intrigue, mais ça t’apprend aussi beaucoup sur le monde. Ton café se vide petit à petit, et lorsque c’est le cas, tu te redresses pour rejoindre la patronne des lieux. Je vais y aller ma belle. Tu n’auras qu’à venir me faire un petit coucou lorsque tu auras finis ta journée si tu veux ? Après tout, tu n’as rien contre le fait de jouer ou chanter pour des inconnus mais tu apprécies d’autant plus le faire lorsque tu sais que des personnes qui viennent réellement pour toi sont dans le petit public qui s’attroupe autour de toi. Un dernier sourire à la jeune femme, et tu sort de la boutique avec ta guitare pour retrouver ton poste de travail à toi, du moins, si on peut l’appeler ainsi.

Codage par Magma.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Time to have fun


MessageSujet: Re: Thanks to you w/ Calliopé   

Revenir en haut Aller en bas
               

 Thanks to you w/ Calliopé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum